Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Une chaîne de télévision confirme le trafic d’organes en (...)

Une chaîne de télévision confirme le trafic d’organes en Chine

Sky TV a enquêté avec une caméra cachée.

La station de télévision néo-zélandaise Sky TV a diffusé un reportage dernièrement qui confirme les informations que détient La Grande Époque au sujet de prélèvements illégaux ou vols d’organes en Chine.

Le journaliste Dominic Waghorn et au moins un autre employé de la chaîne de télévision ont visité le Centre de transplantation d’organes d’Orient à Beijing avec une caméra cachée, prétendant que leur père avait besoin d’un foie.

M. Waghorn commence la narration du reportage en notant qu’en Chine, contrairement à l’Occident, il « semble y avoir un approvisionnement infini de foies... les raisons permettant cela sont profondément sinistres ».

L’infirmière qui l’a accueilli à l’hôpital lui a expliqué, tout sourire, que cet hôpital peut obtenir des organes « le plus rapidement » parce qu’il a les « meilleures connexions ». M. Waghorn explique que l’hôpital admet publiquement ses liens avec la police paramilitaire chinoise.
Le reportage confirme que :

• les organes destinés à des transplantations abondent en Chine
ils sont disponibles sur demande
• les organes proviennent de prisonniers
• les prisonniers sont tués après qu’ils ont été jumelés avec un patient en attente d’un donneur d’organes.

Organes sur demande

Le conseiller en transplantation d’organes de M. Waghorn, le Dr Zhu, explique que l’hôpital n’aurait aucune difficulté à trouver un donneur. Selon M. Waghorn, Dr Zhu admet ouvertement que l’hôpital transplante des organes provenant de prisonniers exécutés.

Dr Zhu précise à M. Waghorn : Nous allons avertir votre père d’avance que nous avons un donneur. Nous l’avertirons une ou deux semaines par avance.

En d’autres mots, Dr Zhu explique que l’hôpital va trouver un donneur encore en vie, organisera la chirurgie du patient et, une fois que la date de la chirurgie sera déterminée, préparera l’exécution du prisonnier au temps opportun.

Dans une entrevue avec La Grande Époque, le docteur Pang Yubin, un ancien chercheur au US National Institutes of Health, explique pourquoi il faut que le prisonnier répondant au profil du patient soit exécuté pour lui fournir l’organe nécessaire.

J’appelle ça "le jumelage inversé". Pourquoi ? Un patient se présente avec un certain besoin et, dans l’espace de quelques jours, un organe compatible est trouvé. Comme j’ai dit plus tôt, la chance d’une compatibilité est d’environ 1%. Ceci veut dire qu’il ne peut y avoir un jumelage aussi rapide que si une centaine de donneurs vivants sont disponibles.

Pour qu’un tel phénomène se produise, il doit y avoir une énorme banque d’organes. Discutons en termes médicaux de ce en quoi consiste une banque d’organes. En réalité, cela veut dire qu’il y a une grande population de gens classés en tant que donneurs, qui, s’ils sont compatibles avec un receveur potentiel, se feront enlever leurs organes...

Le journaliste Waghorn a rapporté que l’hôpital offre des foies sur demande. Une conversation avec un patient de New York qui a eu une transplantation de foie est diffusée. Ce dernier affirme avoir attendu dix jours pour un foie.

La Grande Époque rapporte les prélèvements illégaux d’organes

La Grande Époque annonçait en exclusivité le 9 mars dernier que des pratiquants de Falun Gong encore en vie se faisaient voler leurs organes dans un lieu appelé Sujiatun, dans le Nord-Est de la Chine. Des enquêtes subséquentes ont montré que des hôpitaux et des centres de transplantation à travers la Chine admettaient prélever les organes sur des pratiquants de Falun Gong toujours en vie, même après que l’installation de Sujiatun a transféré tous les détenus et disposé des preuves de prélèvements illégaux d’organes.

Même si l’Occident sait depuis le début des années 1990 que le régime chinois retire les organes des prisonniers exécutés, l’effervescence de l’industrie de la transplantation en Chine est survenue après le début de la persécution du Falun Gong en 1999.

Le reportage de M. Waghorn ne soulève pas la question des pratiquants de Falun Gong comme étant la principale source d’organes prélevés en Chine aujourd’hui, ni celle du prélèvement des organes de prisonniers encore en vie.

M. Waghorn rapporte néanmoins que les transplantations d’organes pour des étrangers aident à financer un boom de la médecine en Chine. Il souligne qu’au Centre de transplantation d’organes d’Orient à Beijing, les étrangers paient 30 000 livres (61 000 $ CA) pour une transplantation de foie.

Le reportage est disponible à cette adresse  :
http://www.sky.com/skynews/video/videoplayer/0,,30200-waghorn_p10864,00.html

Documents joints à cet article

Une chaîne de télévision confirme le trafic d'organes en Chine

Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (99 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • labototo (---.---.97.120) 5 juin 2006 15:21

    quelle horreur le trafic d’organe !

    Je m’interroge cependant sur la pertinence de l’article par rapport à ses liens au falun gong qui représentent plus de la moitié de l’article. Finallement, on en vient presque à soupconner que l’auteur utilise un traffic honteux et certainement réel (mais illégal, tout de même), sans lien a priori avec la dite secte, pour des fins de propagande

    M. Vaillant en serait un pratiquant que cela ne m’étonnerait pas.


    • Dfg (---.---.102.18) 6 juin 2006 00:13

      En quoi le fait que l’auteur serait un pratiquant du Falun Gong serait mal ???


    • labototo (---.---.97.120) 6 juin 2006 10:18

      rien de mal en soi. Pas plus mal que d’être scientologue ou raelien.

      C’est juste que cette info est honteusement utilisé pour faire la pub de l’organe officieux d’un mouvement sectaire. En effet, quelle utilité d’évoquer le falun gong dans cette affaire scandaleuse ?

      Par ailleurs, je suis allé faire un tour sur le site de sky news, le reportage date de deux mois... Curieux qu’agoravox en fasse sa une pendant plusieurs jours, seulement aujourd’hui, non ?


    • Marie (---.---.59.14) 6 juin 2006 11:32

      Je ne vois pas de publicité pour le Falun Gong dans l’article.

      Si je comprend bien vous êtes pour qu’on tue les membres des sectes et qu’on prélève leurs organes ; rien qu’en France, vous allez avoir du boulot.


    • labototo (---.---.97.120) 6 juin 2006 11:48

      « Je ne vois pas de publicité pour le Falun Gong dans l’article. » Elle se fait par le biais de ’la grande epoque".

      « Si je comprend bien vous êtes pour qu’on tue les membres des sectes et qu’on prélève leurs organes ; rien qu’en France, vous allez avoir du boulot. » Non, vous n’avez rien compris ou bien vous faites semblant, avec votre drôle de logique.


    • Marie (---.---.59.14) 6 juin 2006 12:45

      @labototo

      « Elle se fait par le biais de ’la grande epoque ».

      Donc pour vous, quelqu’un n’a pas le droit de signaler ce qui arrive ?

      Dites plutôt que vous êtes pour, et que vous ne voulez pas que cela se sache, ce sera plus simple.


    • pârkway (---.---.18.161) 6 juin 2006 13:57

      Ben oui, quelle horreur ! moi, j’ai lu : « 1984 » de georges orwell il y a 20 ans, et les big-brothers ne sont pas morts, loin de là !

      Que croyez-vous de ce qui se passe en France ?

      pensez-vous que sarkozy va se gêner dès qu’il aura les rênes du pouvoir ?

      ce sera effectivement plus difficile en france qu’ailleurs, mais avec un peu de persévérance, la télé et beaucoup de matchs de foot, y vont bien y arriver !


    • Daniel Milan (---.---.168.4) 6 juin 2006 14:01

      Ce qui est intéressant aussi, c’est de savoir qui sont les demandeurs d’organes ! Mais faites comme si je n’avais rien dit. Chut !


    • pârkway (---.---.18.161) 6 juin 2006 14:02

      Vous faîtes confiance au régime chinois ?

      je les voit très bien capable de ça.

      Non ?

      si on raconte des trucs négatifs sur sarkozy, je suis enclin à y croire, vu comme il s’exprime et sur ses actes et ses futurs actes.

      le Gouvernement chinois, c’est pareil :pourquoi planque-t-il les informations ?

      il a de bonnes raisons ! et je crois que celle-là en est une bonne !


    • pârkway (---.---.18.161) 6 juin 2006 14:05

      Ah ! là, Milan tu touches un fond de vérité !

      A quelques exceptions près, ce sont les nantis qui achètent car pour les autres, c’est inaccessible.


    • labototo (---.---.97.120) 6 juin 2006 14:35

      « Dites plutôt que vous êtes pour, et que vous ne voulez pas que cela se sache, ce sera plus simple. »

      Vous êtes à court d’argument et vous vous lancez dans les attaques personelles, bravo.


    • Tommyx (---.---.183.71) 5 juin 2006 15:23

      Arf. Merci Demian pour cette nouvelle intervention aussi drôlatique que organiquement incompréhensible Agoravox devient un véritable médium scolastiquement burlesque, un support soli solo brainy brainy nowadais.

      hahahaha


      • -noID- (---.---.80.97) 6 juin 2006 12:38

        ROFL J’ai aussi beaucoup de mal à saisir son style « bouillabaisse intello artistique trans-disciplines » soli solo brainy brainy ...


      • parkway (---.---.18.161) 6 juin 2006 14:09

        bah ! après quelques articles, on finit par le comprendre !

        surtout quand il parle de son trou calciné ( de chemise bleue) et des ses petites copines, tu devines tout de suite le LIEN.


      • Denis Monod-Broca (---.---.220.211) 5 juin 2006 16:51

        On a toujours tort d’accuser autrui. Et si nous faisions d’abord notre propre examen de conscience ? Avons-nous bien peser le pour et le contre en cette difficile matière qu’est le don d’organes ? Prélever les organes d’un mort pour en faire bénéficier un vivant est-il vraiment un geste dont la validité morale va de soi ? Les bonnes raisons que nous nous donnons valent-elles mieux que celles de nos ancètres cannibales qui s’appropriaient les qualités des défunts en mangeant tel ou tel de leurs organes ? Si le prélèvement d’organes est un acte généreux et salvateur, et que désormais en France, sauf opposition expresse, des organes peuvent vous être prélevés sans votre consentement, pourquoi serait-il plus scandaleux de prélever les organes de condamnés que ceux d’accidentés de la route ? Apprentis-sorciers, nous avons inventé des techniques extraordinaires, quasi-miraculeuses. Mais voilà que, reprises par d’autres, elles nous échappent. Cela nous effraie. Mais nous ne pouvons nous en prendre qu’à nous-mêmes et à notre insigne légèreté. Nous avons oublié nos propres principes : la vie humaine est sacrée et, parce qu’elle est sacrée, rien ne justifie qu’on ait besoin d’une vie pour en sauver une autre (qu’on ait besoin d’une mort pour sauver une vie, d’un mort pour sauver un vivant) N’accusons pas les Chinois, interrogeons-nous plutôt sur nos propres pratiques.


        • frederickh (---.---.102.41) 5 juin 2006 18:15

          @ Michel Vaillant,

          « « Se manger soi-même », tel est le sens du mot autophagie, et telle est la caractéristique majeure du système capitaliste en cette fin de siècle. Un système qui ne rencontre plus d’obstacle, et qui pousse de plus en plus les sociétés à s’entre-dévorer. Les entreprises s’absorbent les unes les autres, les marchés se croquent entre eux, et les syndicats en sont réduits à réclamer le partage de l’emploi. De leur côté, les citoyens subissent, sous forme de pollutions généralisées et de tragiques pandémies, les conséquences de ce recyclage devenu fou, ultime phase de la vieille loi du profit."

          "L’homme, réservoir de pièces détachées pour l’homme »

          Il faut donc se rendre à l’évidence, la loi de l’offre et de la demande impose son joug insupportable à tous les stades de l’existence, y compris le dernier. De la misérable compensation financière que tire un nécessiteux de l’ablation de son rein jusqu’au maintien en vie artificielle d’accidentés de la route pour permettre la récupération du moindre de leurs tissus.

          Un commerce « particulier » et particulièrement prospère sur fond de crimes et d’exploitation de la misère est donc né : le trafic de sang et d’organes humains. Il est pourtant « condamné... » par les organisations internationales et puni par les législations des pays « avancés... ». l’Afrique - réservoir très courtisé et très sollicité, l’Amérique du Sud - surtout les frontières Mexique-US, l’Inde, la Russie et donc aussi la Chine paient déjà un lourd tribut.

          Que dire de la mission humanitaire américaine en Iraq qui se transforme en un commerce lucratif à destination des marchés américains, grâce à l’intervention de médecins américains prélevant des organes humains sur les morts et les blessés avant qu’ils ne soient achevés, pour les vendre dans les centres de soins en Amérique.

          Nombre de ceux tués à Abou Ghraib et dans d’autres prisons ou dans les rues ont subi des interventions pour prélever leurs organes. Apres les avoir mutilé, on se débarrassait des corps loin des lieux afin de dissimuler les faits s’ils ne sont pas incinéré tout court.

          Après avoir interdit en 1984 la vente d’organes humains, Les US ont constaté le développement d’un marché noir florissant. Sous couvert de pragmatisme, des médecins font pression, en s’appuyant sur la détresse de leurs patients, pour l’instauration d’un marché financier régulé. Dans ce système, selon eux, tous les acteurs seraient gagnants : le donneur et les intermédiaires par la perception d’argent, mais aussi le receveur qui s’achèterait de la santé. Les tarifs sont déjà connus 220 000 $ pour un corps entier, 45000 $ pour un rein. Le foie chinois lui se commercialise à 40000 $ et une cornée de même origine à 5000 $. Les délais d’attente pour une greffe ne cessent de s’allonger. Aujourd’hui de 3 ans en moyenne, ils devraient tendre vers les 10 vers 2010.

          En réponse à cette pénurie chronique d’organes nécessaires à la réalisation de transplantations, les US songent donc à légaliser leur commerce. Une agence gouvernementale serait chargée de réguler ce marché d’un nouveau genre.

          Au cœur même de l’Europe, des organisations criminelles se sont installées sur ce créneau lucratif et porteur et font pression sur les personnes en situation de faiblesse, souvent financière, pour les inciter à vendre de leur vivant, leurs organes. Souvent les vendeurs, faute de soins post-opératoires, voient le plus souvent leur état se dégrader quand ils ne décèdent pas.

          Dès les années 80, ce trafic a pris des dimensions mondiales avec la mise en place d’un véritable tourisme de la transplantation (Asie, brésil, Afrique du Sud). Après le tourisme pédophile, voilà le tourisme transplantation et pièces détachées humaines.

          En Afrique du Sud, le trafic est soutenu par le crime, mais aussi par les prélèvements sauvages effectués dans les morgues. Avec la complicité de médecins, des patients en état de mort cérébrale sont mutilés sans l’aval de leurs familles.

          Là ou ailleurs qui se soucie de vérifier en retournant son mort car c’est par le dos qu’on retire les organes cœur-poumons...

          Plusieurs condamnations ont été prononcées, sans que le trafic s’estompe pour autant. Bien au contraire, l’Afrique du Sud est devenue l’une des plaques tournantes de la transplantation de reins et de cornées, alors que les banques officielles d’organes n’y sont pas particulièrement développées (Un réservoir géant tout à proximité et des jets bien équipés...). Milliardaires américains, européens et mêmes riches hommes d’affaires mauriciens viennent s’y faire remplacer les reins, la cornée, le cœur, dans de discrètes cliniques privées.

          France, Italie, Allemagne, Suisse, Grande Bretagne, Israël, Moyen Orient, Ukraine...etc, aucun pays n’échappe aujourd’hui à ce nouveau commerce illicite et ignoble. Chaque pays a son réseau de Mafia spécialisée et ses réservoirs favoris.

          Bien sur la Chine s’adonne à ces pratiques honteuses, elle va sur le milliard et demi... ! Est-ce le seul pays à condamner ?

          Alors pourquoi ne pointer du doigt que la Chine ? Pourquoi aujourd’hui ? L’axe du mal est-il entrain de s’étendre à la Chine en passant par la Russie, probablement... ?

          Soyons vigilants quant à l’information.


          • Adolphos (---.---.59.170) 6 juin 2006 11:46

            « Un système qui ne rencontre plus d’obstacle, et qui pousse de plus en plus les sociétés à s’entre-dévorer. Les entreprises s’absorbent les unes les autres, les marchés se croquent entre eux, et les syndicats en sont réduits à réclamer le partage de l’emploi. »

            Pff, aucun rapport. Quand un sauvage mange le voisin du village d’a coté, le mec est mort, tandis qu’une entreprise qui en réchéte une autre, bien c’est un genre de fusion, d’agrandissement.

            « Il faut donc se rendre à l’évidence, la loi de l’offre et de la demande impose son joug insupportable à tous les stades de l’existence, y compris le dernier. »

            C’est bien. Effectivement, c’est le cas.


          • parkway (---.---.18.161) 6 juin 2006 14:12

            à frederickh

            Oh ! ben ! toi t’as lu georges orwell ! tu sais de quoi tu causes !

            Y’a des tas de crétins qui n’y croient pas !


          • parkway (---.---.18.161) 6 juin 2006 14:17

            a adolphos !

            « Pff, aucun rapport. Quand un sauvage mange le voisin du village d’a coté, le mec est mort, tandis qu’une entreprise qui en réchéte une autre, bien c’est un genre de fusion, d’agrandissement. »

            Ben,oui ! mais qui c’est qui y gagne dans l’histoire ?

            c’est pas le prolo du coin, c’est le brave actionnaire !

            Pour quelques personnes qui s’en mettent plein les fouilles, il y en a des millers ou plus qui s’appauvrissent !

            C’est ça le système Big brother !

            frederikh est en plein dedans !


          • frederickh (---.---.102.41) 6 juin 2006 14:26

            Adolphos (IP:xxx.x7.59.170) le 6 juin 2006 à 11H46

            « Pff, aucun rapport. Quand un sauvage mange le voisin du village d’a coté, le mec est mort, tandis qu’une entreprise qui en réchéte une autre, bien c’est un genre de fusion, d’agrandissement. »

            > Sauf que là ce n’est pas un « sauvage » qui mange son voisin mais un « riche civilisé... » qui achète les tripes d’un pauvre mec d’un pays voisin et qui n’est souvent pas mort.

            > On peut appeler ça un genre de fusion ! Effectivement.  smiley)


          • frederickh (---.---.102.41) 6 juin 2006 14:34

            @ parkway (IP:xxx.x67.18.161) le 6 juin 2006 à 14H12

            « à frederickh Oh ! ben ! toi t’as lu georges orwell ! tu sais de quoi tu causes ! Y’a des tas de crétins qui n’y croient pas ! »

            > Effectivement j’ai l’ouvrage d’Orwell mais ce n’est pas de là que j’ai tiré mes exemples.

            > N’importe quel « crétins » peut faire une requête sur un moteur de recherche en tapant « Trafic d’organe », il y en a pour les degrés de crétinisme. Il n’y a qu’à se servir.

            > Ce que je voulais dire c’est que ce problème ne date pas d’aujourd’hui et qu’il ne concerne pas que la Chine seulement.

            Bien à toi.


          • frederickh (---.---.102.41) 6 juin 2006 14:44

            @parkway (IP:xxx.x67.18.161)le6juin2006à14H17

            « C’est ça le système Big brother ! frederikh est en plein dedans ! »

            > Je ne suis nulle part cher park away... > Tu n’as rien à craindre, personne n’osera prendre ton cerveau pour une transplantation. Alors reste Zen.


          • Stefan M (---.---.203.187) 19 novembre 2006 01:34

            Frederickh :

            Je vois que votre connaissance en la matière est énorme et largement étudié :

            Je me presente :

            Je suis un jeune apprentit Suisse, je suis en train de faire mon travail personnel sur le sujet tabout, qui est le don et le trafic d’organes ! Ma problématique pour mon travail est : En quoi le manque de donneur crée t-il un marché parallèle ? Je pense que votre aide pourais m’être propice, car comme vous l’avez si bien motionné, n’importe quel imbecil peut trouver qqch en tapant : trafic d’organes sur Google ! Je vous en serais grandement reconnaissant si vous auriez moyens de me pister un peu sur le sujet.

            J’aimerais que vous me contactiez —> Skeydler@hotmail.com ou Stefan.meyer@rolex.com

            J’espère que toute personne intéressé prennent contact avec moi... Svp j’ai besoin d’aide...

            Toutes mes salutations.

            Stefan smiley


          • Emile Red (---.---.54.188) 5 juin 2006 19:33

            Bah de la pensée sectuelle aux nuages de sky ...

            Peut-on créditer les scriboubavards d’un tel medium extra-pitoresque à gaz légumineux ozonophile ?

            Entre systèmaoïsme et magnatisation du pap-fessier, nul ne peut ignorer l’antagodisme à pile ou à poil de ces uluberlus ubutanéisés.

            Fasse-t-on que la plume revint à l’oiseau....


            • Emile Red (---.---.54.188) 5 juin 2006 19:36

              Et il est préférable de passer à pied par la chine que de chercher à nettoyer ses mains avec ces papiers tue-mouche.


            • Harakiri26 (---.---.223.183) 5 juin 2006 23:39

              Curieux ...

              Les lecteurs considérent que cet article est une attaque contre les pratiques « barbares » de la Chine. Mouais ...

              Mais que dire des clients ?

              Perso, si je suis prêt à pas mal de choses pour « survivre », cette procédure m’écoeure. Sans être croyant, je me demande comment une personne qui aura été « bénéficiaire » de ce type de transplantation vivra le dernier jugement ... celui que ses enfants (ou Dieu ???) porteront sur lui ...

              On vit vraiment une époque formidable ...


              • Adolphos (---.---.59.170) 6 juin 2006 11:42

                « Sans être croyant, je me demande »

                Alors, qu’est-ce que t’en as à foutre ?


              • parkway (---.---.18.161) 6 juin 2006 14:22

                a harakiri26

                ce que je trouve curieux, ce sont les gens comme toi ou plutôt, sur ce quoi tu t’étonnes !

                La société a été façonnée par des gens de pouvoir et d’argent, il ne peut en sortir qu’une grosse merde, ça me semble bien clair !


              • parkway (---.---.18.161) 6 juin 2006 14:27

                sans être croyant, on peut tout de même respecter quelques règles de société : on vit tous sur la terre et on est obligé de faire avec !

                si c’est la règle du « je m’en fout » qui prévaut, si l’enfer c’est les autres, alors, cher adolphos, donne nous ton adresse pour te faire un petit bonjour chez toi ;


              • frederickh (---.---.102.41) 6 juin 2006 14:48

                Histoire de voir s’il y a quelque chose de valable à récuperer pour la bonne cause.


              • JiPi (---.---.181.196) 6 juin 2006 04:56

                Monsieur Vaillant,

                Arrêtez de faire la promo des marchands d’organes chinois.

                A force de délocaliser l’offre, nos excellents chirurgiens européens vont se retrouver sur la paille.


                • frederickh (---.---.102.41) 6 juin 2006 10:38

                  Il y a quelques années, un laboratoire allemand sponsorisé par l’industrie automobile déclenchait une vive polémique, après que la presse eut révélé qu’il achetait des cadavres frais pour quelques centaines de dollars, afin de tester les conséquences des chocs automobiles. C’était moins cher que les mannequins artificiels, qui coûtent environ 2 000 marks pièce...

                  Pratique, non ?


                  • nono (---.---.94.25) 6 juin 2006 11:38

                    de quoi vous plaignez vous le partie communiste chinois est en train de garantir la prospérité a tout son peuple... car si il avais du communisme il aurait eté renversé a cause de la famine....

                    Décidément l’extreme gauche française vous passez votre temps a vous plaindre et a soi dissant dénoncer... mais il est ou le modele communistes qui marche ?


                    • parkway (---.---.18.161) 6 juin 2006 14:35

                      effectivement, aucun régime communiste ne marche, pas plus d’ailleurs que le capitalisme que l’on appelle maintenant libéralisme !

                      le problème, ce sont les gens, les êtres humains,( il y en a encore) que l’on a grugés par d’ignobles mensonges depuis trop longtemps, à droite comme à gauche.

                      Les peuples ont tjrs été pris pour des imbéciles depuis l’antiquité : des soi-disant élites ont tjrs décidé pour eux et aujourd’hui, je crois que nous sommes à la croisée des chemins.

                      Il est temps de remettre les pendules à l’heure : l’humanisme doit prévaloir !

                      ou, c’est cuit !


                    • JiPi (---.---.181.232) 7 juin 2006 03:43

                      @parkway

                      « effectivement, aucun régime communiste ne marche, pas plus d’ailleurs que le capitalisme que l’on appelle maintenant libéralisme ! »

                      Le capitalisme n’a pas été remplacé par le libéralisme.

                      Le libéralisme mondialisé est le nouvel OUTIL du capitalisme.

                      Auparavant, le capitalisme s’est servi de l’esclavagisme, du colonialisme et, d’une manière générale et toujours d’actualité, de l’impérialisme et d’une certaine forme d’obscurantisme religieux avec la guerre comme principal moyen de conquêtes.

                      Le capitalisme se caractérise selon les époques par les moyens qu’il utilise.

                      Ce qui me fait dire que je suis pour le libéralisme, mais pas s’il est au service des seuls capitalistes.


                    • frederickh (---.---.102.41) 6 juin 2006 16:52

                      >Quatre hommes de la région de New York ont été accusés d’avoir vendu des organes prélevés illégalement sur des cadavres.

                      Aux moins 1000 dépouilles ont été démembrées, et leurs organes illégalement prélevés ont été vendus aux quatre coins des États-Unis.

                      Les accusés auraient modifié les certificats de décès de leurs victimes.

                      Les organes de personnes trop âgées ou malades auraient notamment été utilisés dans des chirurgies au genou ou des implants dentaires, tant aux États-Unis qu’au Canada.

                      On remplaçait les parties du corps prélevées avec des bouts de tuyaux qui servent habituellement à la plomberie.

                      >Je vous recommande de bien vérifier les implants dentaires que votre dentiste vous brade à prix coutant.  smiley


                      • Kira (---.---.59.14) 6 juin 2006 16:58

                        Autrefois, lorsque les chinois partaient en guerre, ils rassemblaient les enfants, les tuaient et les broyaient.

                        La bouillie qui en résultait était mise à sécher et servait de provisions pour la campagne.

                        Ce qui est décrit dans l’article n’est donc pas spécifiquement communiste, c’est une vieille tradition chinoise.


                        • Frédéric Mahé Frédéric Mahé 13 juin 2006 14:41

                          QUOI ???? ça sort d’où, ce truc ?


                        • Yves (---.---.68.13) 7 juin 2006 13:46

                          Bonjour ,

                          - « ... la société a été façonnée par des gens de pouvoir et d’argent , il ne peut en sortir qu’une grosse merde ... » = BRAVO Parkway !!!!!!!!

                          - En parlant de GROSSE MERDE ... , les dictateurs communistes chinois ont décrété une campagne de répression criminelle à très grande échelle contre le mouvement spirituel « FALUN GONG  » ... MAIS , par contre , font preuve de la plus grande mansuétude à l’égard des TRIADES .... ( l’une des organisations mafieuses les plus dangeureuses dans le Crime Organisé International ... )
                          - Les triades sont des sociétés secrètes mafieuses ( prétenduement interdites en Chine communiste ... et qui avaient « pris possession » de HONG-KONG ) , MAIS , en prévision du rattachement de HONG-KONG à la Chine communiste en 1997 ... , ces groupes mafieux immensément riches ont réinvesti une large part de leur argent puant en Chine communiste ... , ce pourquoi , dès 1995 , le ministre de la Sécurité publique de Chine communiste - TAO SI - a déclaré officiellement :
                          - « ... les membres des triades ne sont pas tous des gangsters . S’ils sont de bons patriotes , s’ils assurent la prospérité de HONH-KONG , nous devons les respecter , le Gouvernement chinois est heureux de s’unir à eux ... »
                          - Imaginez qu’un Chef d’Etat , dont le Pays est membre du Conseil de sécurité de l’O.N.U. , tienne ce discours au sujet de COSA NOSTRA ...................

                          - Contrairement à l’intox de « Labototo » .... , le FALUN GONG n’a jamais été considéré comme une secte par les organismes officiels chargés de détecter les dérives sectaires ( caractérisées par la manipulation mentale et matérielle ) dans les pays dans lesquels se trouvent des pratiquants de ce mouvement spirituel ...
                          - Notamment , en France , si les raéliens ( adeptent du clonage humain ... ) et les scientologues ( avec , notamment , leur Réhabilitation Project Force ... ) sont catalogués comme sectes dangeureuses ... , la « Mission interministérielle de lutte contre les dérives sectaires » ne considère pas le FALUN GONG comme une secte .........................
                          http://www.anti-scientologie.ch/index.html
                          http://www.anti-scientologie.ch/sarkozy-president.htm#avds


                          • Yves (---.---.68.13) 7 juin 2006 14:21

                            - De plus , comment s’étonner de la persécution / éradication dont sont victimes les membres du FALUN GONG .... , lorsque l’on connait ( du moins pour celles et ceux qui veulent connaître ... ) la politique d’éradication du Peuple tibétain et de sa culture , engagée par la vermine communiste chinoise en 1950 ...........
                            - Bien que les gouvernements des pays prétenduement défenseurs des droits de l’homme - notamment la FRANCE - ferment les yeux jusqu’ aujourd’hui sur ce génocide ... , ( BIG MONEY oblige ... , là encore la grosse merde ... !!! ) , l’occupation illégale du Tibet et le génocide dont est victime le Peuple tibétain sont reconnus par la Commission Internationale des Juristes ... !!!
                            - L’O.N.G. « Commission Internationale des Juristes » a été fondée en 1952 à BERLIN ( en suite des procès de Nuremberg et de la Déclaration universelle des droits de l’homme du 10 décembre 1948 ) , par un groupe d’éminents juristes qui ont établi que la Justice et le Droit constituent les deux piliers de la Démocratie ...
                            http://www.icjcanada.org/homef.htm

                            - En 1949 , avant l’invasion des criminels communistes chinois , la population tibétaine comptait quelques 6 millions d’habitants ...
                            - De 1950 ( date de l’invasion ) jusqu’en 1976 ... , 1,2 million de tibétains ont été exterminés , soit un cinquième de la population ....... , avec les bonnes vieilles méthodes des bolcheviks et des soviets ... : massacres , emprisonnement , torture , famine , destruction du patrimoine culturel ... , auxquelles les ordures de Pékin ont ajouté la corruption de la société spirituelle tibétaine et le désastre écologique .............
                            - Seuls , deux sénateurs français - Claude HURIET et Louis de BROISSIA - ont défendu la reconnaissance du génocide tibétain , lors d’une séance du Sénat du 7 novembre 2000 , consacrée au génocide arménien ...........

                            http://www.solidaritetibet.org/tibet/violation.html

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès