Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Une dernière tasse de thé avant l’attaque ?

Une dernière tasse de thé avant l’attaque ?

L’histoire paraît incroyable, et pourtant elle est bien réelle : des représentants de l’Iran et des Etats-Unis se sont bel et bien rencontrés, fort récemment, et c’est à Paris que ça s’est passé. Pour mémoire, rappelons que les Etats-Unis et l’Iran n’entretiennent plus de relations diplomatiques depuis... 1979 et l’affaire des otages de l’ambassade américaine qui s’était terminée par un désastre militaire, les hélicoptères envoyés pour délivrer les prisonniers subissant panne sur panne, l’un d’entre eux heurtant au sol son Hercules C-130 de soutien, provoquant la mort de huit soldats américains. Qu’est-ce qui a pu faire que nos deux pays et leurs dirigeants, qui ne ratent jamais une occasion de s’envoyer des fleurs, aient soudainement eu envie de se parler ? Et pourquoi donc est-on obligé de l’apprendre aujourd’hui par la bande, alors que la rencontre s’est passée sur notre territoire national ?

La réponse à la seconde question est vite trouvée. Notre président gesticulateur n’ayant pas trop la cote auprès de ses propres électeurs, en ce moment, on comprend que le Quai d’Orsay ne va pas aller claironner partout que les deux nations censées se détester arrivent à s’entendre, étant donné les propos présidentiels sur la dangerosité de l’Iran et un côté va-t-en guerre qui plaît tant à sa droite dure. Comme les derniers sondages, en prime, démontrent que notre président jouit encore d’une certaine popularité sur les questions de politique extérieure, ce n’est surtout pas le moment de briser cette belle image en annonçant que l’Iran et les Etats-Unis sont en train de prendre tranquillement le thé ensemble à quelques kilomètres du palais de l’Elysée. Le président a suffisamment de mauvaises nouvelles comme ça, avec ses députés qui n’obéissent pas, un fiston qui n’en fait qu’à sa tête et une première dame de France, elle aussi, gaffeuse. A moins d’une autre gaffe d’un spécialiste comme Bernard Kouchner, officiellement, donc, nous ne sommes pas au courant de l’événement.

Les discussions ont pourtant eu lieu le 24 janvier dernier à l’état-major de la FATF (Financial Action Task Force ou GAFI pour Groupe d’action financière, en français), un organisme financier regroupant trente-quatre nations, dont aujourd’hui la Chine, qui se charge de faire la chasse à l’argent sale dans le monde et aux pays fournisseurs d’argent aux terroristes. "Le GAFI a été institué en juillet 1989 lors d’un sommet du Groupe des Sept (G7) à Paris, initialement pour étudier et concevoir des mesures destinées à lutter contre le blanchiment de capitaux". L’adresse du GAFI est celle des bureaux de l’OCDE, rue André Pascal, dans le 16e, au bord du périphérique Ouest, en face de l’hippodrome de Longchamp, pas très loin de... Neuilly.

"Le GAFI est un organisme intergouvernemental dont la mission consiste à élaborer des normes internationales ainsi qu’à concevoir et à promouvoir des politiques, tant au niveau des États qu’au plan international, afin de lutter contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme."

Selon plusieurs sources, la demande de réunion a été le fait de... l’Iran, qui ne fait pourtant pas partie des trente pays, afin de répondre aux accusations portées contre lui de blanchiment d’argent et d’être le pays banquier des terroristes... alors que l’Iran souhaite établir une Bourse du pétrole, reliée directement aux principales banques du pays. La réunion a donc eu lieu entre... banquiers... Quand on sait que certains d’entre eux ont leurs entrées directes dans les banques françaises et en même temps à la CIA, on peut se dire que cette réunion peut difficilement rester ignorée des deux gouvernements respectifs en cause. Beaucoup d’observateurs financiers ont vu dans cet entretien une occasion pour les Etats-Unis de dire une dernière fois aux Iraniens de ne pas mettre en œuvre leur projet de Bourse de pétrole, axée sur des échanges en Rial, la monnaie du pays, et en euro, et non en dollar, sur laquelle pourrait se précipiter tous les pays producteurs, ce qui représente un danger immense pour les Etats-Unis, qui bénéficient depuis toujours des échanges exclusivement dans leur monnaie. La réunion était présidée par les Etats-Unis et l’Italie, le représentant américain étant Daniel Glaser, le secrétaire d’Etat au Trésor chargé des financements du terrorisme et de la jurisprudence financière. L’Iran étant représenté par sa banque nationale, la Markazi Bank, et un ou plusieurs membres du gouvernement. Une réunion officiellement confirmée quelques jours après par Andrew DeSouza, le porte-parole du Trésor américain. Au même moment, un autre signe de détente apparaissait à Davos, où l’ambassadeur américain aux Nations unies, Zalmay Khalizad, était vu en compagnie du ministre des Affaires étrangères iranien, alors que son statut le lui interdisait en raison de la rupture diplomatique entre les deux pays. Les Etats-Unis faisaient pression depuis des mois pour inscrire l’Iran au ban des nations, en le déclarant "pays non coopératif"... alors qu’à ce jour plus aucun dans le monde ne figure sur la liste du GAFI, comme le montre le dernier rapport en date de l’organisme.

L’initiative de l’Iran de participer à des rencontres semble bien avoir pris de court totalement les Etats-Unis, qui peinaient à le diaboliser davantage depuis plusieurs mois. Chose que semble pourtant bien avoir retenu le GAFI, en déclarant fin janvier que tout échange devait être interrompu avec quatre organismes bancaires iraniens : les banques Sepah, Melli, Mellat et Saderat, ainsi que les transactions avec les Guardiens de la Révolution et le ministère iranien de la Défense. Les Etats-Unis en rajoutant une couche question insécurité financière en citant les chiffres du chômage et de l’inflation dans le pays des mollahs : "Both unemployment and inflation rates in Iran are on the rise, with independent experts estimating the unemployment rate to be roughly twice the 11 percent claimed by the regime" et en réitérant leur demande au GAFI de "confirming the extraordinary systemic risks that Iran poses to the global financial system."... L’attaque américaine n’est donc pas que militaire : l’offensive actuelle se situe au cœur même du fonctionnement économique du pays, où la décision de créer cette fameuse Bourse du pétrole de Téhéran est perçue pour ce quelle est, à savoir un très grand danger économique pour les Etats-Unis, qui feront tout pour en empêcher le fonctionnement, qui passe, on le rappelle, par des transactions mondiales circulant le long des câbles internet.

Les Etats-Unis ont décidé d’étrangler l’Iran économiquement avant même de lancer une quelconque offensive militaire. L’Iran, venu négocier des accords de la dernière chance, peut craindre dans les jours à venir pour le démarrage même de sa Bourse, qui devrait en ce cas précipiter une action militaire qui piaffe d’impatience depuis des mois. La date de lancement était initialement fixée au 27 février prochain, puis a été repoussée au 20 mars prochain. Les Etats-Unis, à l’économie chancelante, n’ont pas les moyens de se permettre l’éclosion de nouveaux échanges pétroliers qui leur échapperaient. L’annonce iranienne peut donc être perçue par les Etats-Unis comme un casus belli véritable. Un sentiment renforcé par des préparatifs de guerre américains fort longs, essentiellement de stocks de carburant pour avions et bateaux d’assaut, dont le pic principal correspond à la fin du mois de février. Les mois de mars et avril s’annoncent comme ceux de tous les dangers dans la région du golfe d’Ormuz. Depuis l’échec des négociations françaises du GAFI, tous les voyants sont au rouge. Voilà qui devrait redonner un peu de baume au cœur aux partisans de l’intervention armée en Iran... dont la personne citée au début de cet article, qui n’a pas fait mystère de ses penchants pour une intervention armée.

Le seul qui pourrait venir jouer les trublions dans cette inexorable montée vers le conflit est le même qui aurait pu empêcher l’attaque de l’Irak en 2003. El Baradeï, "La bête noire de Washingon" qui devrait logiquement et malheureusement rejouer le même rôle dans un scénario similaire, en annonçant aujourd’hui ou dans les jours à venir que le nucléaire iranien n’est pas une réelle menace nucléaire militaire. On sait comment il a été écouté en 2003, on peut à partir de là tout craindre à nouveau... Le 14 février dernier, plutôt discrètement, un homme politique a bien tenté une dernière pression sur celui qui doit remettre ce rapport qui dédouanerait l’Iran. Le même homme qui a déjà parlé de guerre, voici quelques mois. Avec les événements qui vont survenir bientôt, je ne pense pas que dans les semaines à venir notre président va garder son avance dans les sondages sur sa politique extérieure. Un prix Nobel de la paix va faire bientôt chuter sensiblement sa cote, qui sera réduite à néant en cas de conflit. On ne peut en même temps dire que "le nucléaire civil" est "la principale énergie du futur" et qu’elle "ne peut être réservé aux seuls pays occidentaux", et en même temps l’offrir à la Libye, aux Emirats... et la refuser... à l’Iran.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (67 votes)




Réagissez à l'article

173 réactions à cet article    


  • morice morice 19 février 2008 10:41

    Ah ça c’est uniquement pour empêcher Lerma de finir premier..


    • Icks PEY Icks PEY 19 février 2008 15:42

      Je n’aime pas vos articles, Morice, mais je vous félicite pour ce premier commentaire si judicieux et si pertinent (à deux minutes près : vous avez eu chaud !).

      Icks PEY


    • tvargentine.com lerma 19 février 2008 10:43

      Décidement il suffit de regarder pour constater que ce sont toujours les mêmes qui ont le droit à la diffusion ici : DUGUE et sa philosophie secto-libertaire,LA TAVERNE DE LA CENSURE et son obsurantisme béa guidé par son gourou François BAYROU et enfin MORICE,antisémite et anti-américain qui réécrit l’histoire du Monde.

      Décidement à eux 3 ,le débat est assez réducteur dans la vision

       


      • morice morice 19 février 2008 10:52

        Ah, il déteste arriver second, notre veilleur de nuit double : alors MrLerma, aujourd’hui c’est Lerma ou Lyon qui insulte ??? anisémite, et d’ailleurs j’ai pas écrit ça du tout.... Avant d’insulter gratos, renseignez-vous un peu, mr Lerma... les injures racistes, on SAIT qui les profère... des amis à vous, sans nul doute désormais.. 


      • Alpo47 Alpo47 19 février 2008 11:01

        "antisémite", l’accusation qui doit "tuer" son interlocuteur et dénigrer tout son argumentaire. Vous croyez vraiment, lerma, qu’il y a encore quelqu’un qui mort à ce gros poisson ?


      • Djanel 19 février 2008 11:02

        Avec Lerma, il n’y a plus de saison. Il faut moinsonner toute l’année.  Il n’y a pas de jour férié. Il faut même se lever la nuit. Bobonne ne faisant pas autre chose que la vaisselle, il est devenu aussi prolifique que le chiendent. 


      • eric 21 février 2008 07:56

        A lerma

        Je voulais me lancer dansla course au moins, mais vous êtes trop fort pour moi !

        L’idée des petits copains de morice, courants d’un ordinateur à l’autre dans la salle d’informatique de leur école lors de la pause de 10 heure serrant leurs petits poings humides pour vous moisser en série, de morice obligé de se réveiller la nuit pour s’assurer l’immense victoire politique de se commenter lui même avant vous me remplis de jubilation.

        Bravo donc !


      • Alpo47 Alpo47 19 février 2008 10:58

        Tiens, El Baradaï vient juste de s’exprimer à ce sujet :

        http://contreinfo.info/article.php3?id_article=1712

        As usual ...


        • TALL 19 février 2008 11:11

          Les américains, c’est des méchants... Les américains, c’est des méchants... Les américains, c’est des méchants....

          Demain : l’épisode 268797, les américains seront-ils toujours des méchants ?

          Suspense insoutenable, épisode à ne manquer sous aucun prétexte.

          Commentaire constructif ? -2578

          rrrr zzz rrrr zzz rrrr zzzz


          • ZEN ZEN 19 février 2008 11:20

            Tu peus toujours railler, Tall..

            Il s’agit plutôt de mettre en garde les USA contre eux-mêmes, ce que font maintenant un assez grand nombre d’excellents journalistes us, ce qu’avait fait Eisenhower en fin de mandat...


          • ZEN ZEN 19 février 2008 11:21

            Erratum// "tu peux..."


          • faxtronic faxtronic 19 février 2008 13:05

            Tall, avec ton chapeau, on dirait un intello collabo ( commentaire aussi vahment intelligent)

            zzzzzzzzzzzzzzz


          • Mr.K (generation-volée) generation-volée 19 février 2008 13:59

            morice parle de la politique americaine pas des americains dans leurs globalité

            Si ils avait seulement un aperçu du jeu de leurs elites,je pensent qu’il y aurait un beau remue menage,ici aussi d’ailleurs.


          • TALL 19 février 2008 16:03

            Zen

            Mais qui est-on pour donner des leçons aux Américains ? Et où va-ton les donner ? A Omaha beach ?

            Que Bush et sa clique soient des sales c..., je le dis moi-même depuis 8 ans.

            Oui, mais leur démocratie fonctionne et c’est bientôt fini. Sur 3 présidentiables : une femme et un métisse , qui dit mieux ? Et même si Mc Cain passait, sa politique pour le climat serait complètement différente, ce qui n’est pas rien.

            Alors, sur base de quoi pourrait-on prétendre que le peuple américain serait + salaud que les autres dans la défense de ses intérêts ? Franchement, je ne vois pas. Prenez une page au hasard dans un livre d’histoire, vous le verrez de suite.

            Mais pour l’auteur de cet article : non. Les américains, c’est des méchants. Point. Et à l’instar de Georges Marchais, il nous le répétera 156.000 fois sans jamais se fatiguer. Et vous espérez un débat intelligent ? Vous rigolez, ou quoi ?

            Commentaire constructif ? -2587

            [Cacher le texte]


          • morice morice 19 février 2008 16:06

            "Alors, sur base de quoi pourrait-on prétendre que le peuple américain serait + salaud que les autres dans la défense de ses intérêts ?" y’a méprise totale là, Tall : on ne vous parle pas du PEUPLE mais de ses dirigeants actuels, ne tentez pas de noyer le poisson !!


          • TALL 19 février 2008 16:11

            faxtronic, les femmes adorent mon chapeau, y compris au lit. smiley


          • SANDRO FERRETTI SANDRO 19 février 2008 16:52

            Restez calme, Tall, ou alors ils vont enfin comprendre que c’est vous le dépeceur de Mons, et que le chapeau, vous l’avez ramené de "la route vers l’enfer".

            Chut. Faut tenir le secret jusqu’au bout....


          • TALL 19 février 2008 17:38

            Merci pour la lecture Sandro smiley

            Mage, on en discutera dans l’arrière-cuisine. Ici, ça fait désordre smiley


          • chris11 19 février 2008 19:03

            Combien de fois les US ont ils été attaqué par un autre pays sur leur sol ? Il me semble bien que la derniere c’était pearl harbor .

            Combien de fois ont ils attaqué des pays tiers ? là j’arrive même plus a compter .

            La défense de ses interets passe t elle obligatoirement par l’agression ?

            Est ce cela un pays démocratique ? Perso j’y vois plutot un pays qui essaie de dominer le monde .

            Et de cela , je n’ai pas envie .

            Vivre et laisser vivre ....vous savez , cette vielle devise soixanthuitarde .


          • TALL 19 février 2008 19:21

            chris11

            68, ils l’ont fait aussi : Frisco, Woodstock, etc... ils ont rêvé la même chose. Mais bon, la nature humaine est ainsi faite que un ou plusieurs "gendarmes" du monde, il y en aura toujours. Alors à choisir, je crois que pour nous, européens, le gendarme ricain, c’est vraiment pas le pire. N’oublions pas qu’ils nous ont "envahi" en 44, et pourtant moi, né 10 ans après, à part devant l’ambassade US, je n’ai jamais vu un GI dans la rue depuis 50 ans. Et je connais beaucoup d’autres pays avec qui ça ne serait pas passé comme ça.


          • chris11 19 février 2008 20:08

            hé oui , moi aussi j’aime le jazz et le rock , pur produit ricain , mais très franchement je crois que l’administration US a très mal tourné ,et qu’elle n’a plus d’autorité morale a être le gendarme du monde .

            Un peu comme la france "pays des droits de l’homme " qui fixe des quotas d’expulsions.

            Il y a un moment ou la seule pub ne suffit plus à vendre le produit . la qualité ça compte aussi dans le choix de l’achat 


          • morice morice 19 février 2008 20:59

            Tall : "Mais t’en as rien foutre de la mort des autres, puisqu’avec tes potes conspirationnistes tu n’arrêtes pas de cracher sur la tombe de 3000 NYkais." Tall, permettez-moi de vous dire que vous dépassez largement les bornes aujourd’hui !!!  en quoi suis-je conspirationniste ? Vous ne savez même pas l’expliquer à partir de mes écrits !!! Et ce "cracher sur les tombes", désolé mais ça ne veut rien dire !!! Guilliani dans sa campage s’est pris de plein fouet la haine vivace des pompiers new-yorkais : c’est de ma faute aussi s’il a été débarqué ??? Vous ne savez que fort peu de choses sur le 11 septembre, et vous vous permettez d’envoyer en l’air des accusations graves !!!! Les sauveteurs, dont des pompiers crêvent en ce moment de cancer, car l’immeuble était truffé d’amiante !! d’autres ont développé des maladies que l’on relie habituellement aux radiations. Or qui avait strictement interdit l’usage de compteurs Geiger sur le site ? Guiliani !!! Sans raison valable !! Il y a moins de deux ans, on retrouve les restes de victimes éparpillés en haut d’un immeuble que personne n’a songé à nettoyer : on a fait fort peu de cas des 3000 morts dont vous parlez : en bref, j’y pense davantage que le gouvernement US qui ne s’est pas gêné pour bâcler les recherches d’ADN, vu que le patron du labo qui les faisait, et qui a été grassement payé pour le faire, a un lien famililal direct avec la famille Bush !!! Vos propos sont donc infâmes, Tall, et ne font que reprendre le dossier officiel, qui lui a été bouclé par un individu qui dirigeait le secrétariat de Condolezza Rice et à un lourd passé à la CIA (regardez ces ouvrages !!) : comme IMPARTIALITE vous repasserez !! Je citais tout à l’heure le cas de l’EB-4, cet ENORME centre de commandement volant qui a fait des ronds au dessus du Pentagone au vu de nombreuses caméras. Cet engin peut brouiller, simuler ou envoyer n’importe quel signal sur n’importe quel appareil existant y compris des portables. IL volait ce jour là dans les parages par ce que le ciel était clair ???? Ces sorties coûtent un argent faramineux car l’engin nécessite des heures de calibration avant chaque vol. IL était là par inadvertance, bien entendu. Et d’autres encore, mais comme vous avez décidé de vous satisfaire d’un rapport Warren Bis, je vous laisse déverser votre fiel du jour. A propos de rapport Warren, j’ai cité aujourd’hui dans un autre post cette info du New YorkTimes. Ruby et Oswald, selon ce rapport étaient des amis intimes. Selon le rapport Warren c’était de parfaits inconnus l’un pour l’autre. Voyez vous, Mr Tall, parfois ça prend du temps, mais on finit par savoir la vérité. Il ne suffit pas de se contenter des versions officielles, surtout quand elles prêtent à caution. Continuez donc à croire à la théorie de la balle rebondissante. 3 experts ont déclaré que c’était impossible, et je l’ai relaté dans un article qui figure ici dans Agoravox. Vous pouvez continuer à me traiter de conspirationniste..J’ai suffisamment réfléchi à ce qui s’est passé pour me faire une religion. Pendant 4 ans j’ai réfuté partout la thèse du complot. Pour m’apercevoir que je me trompais. Et lourdement. Par manque d’information. L’année dernière, fortuitement, j’ai rencontré un FRANÇAIS qui a pour métier de détruire des immeubles aux USA. IL était en train de travailler pour la NAVY. IL est donc suffisamment fiable je pense. IL ne m’a pas laissé poser la question : il m’a interrompu assez vite en disant "Inside Job, oui c’est un Inside job". "C’est mon métier, et je peux vous le confirmer..." Ça fait un choc de se l’entendre dire paru un professionnel, voyez-vous. Vous saurez bientôt tout de cette suprenante rencontre.. Pour l’instant, essayez toujours de refaire la tajectoire d"’une balle à travers une Limousine présidentielle. Après, on attaquer le béton, qui comme chacun sait se PULVERISE sous son propre poids. Parlez-en à des architectes, il vous riront au nez.... A part ça, j’aimerai que vous vous exusiez de vous être emporté en m’accusant de ne pas respecter les victimes du WTC. Elles sont américaines, et contrairement à ce que vous pouvez penser, je ne déteste pas les américains.


          • morice morice 19 février 2008 11:12

            Merci Alpo pour cette très importante contribution !! Baradeï insiste sur la nécessité de DISCUSSIONS pour éviter le pire : sera-t-il entendu ? En tout cas, pas par Lerma !!


            • morice morice 19 février 2008 11:17

              Tall, franchement je vous imaginais plus... positif. Baradeï va dire qu’il faut discuter, on ne va pas l’entendre... et on va refaire la même erreur qu’à l’ONU... à part que cette fois il n’y a plus un De Villepin pour se faire APPLAUDIR à l’ONU... ce n’est pas Fillon qui va nous sortir un discours similaire.....


            • morice morice 19 février 2008 11:19

              Ben oui Zen, tout est en place maintenant... Baradeï pourra prêcher à nouveau dans le désert...


            • TALL 19 février 2008 16:55

              Parce que tu crois que tu vas pouvoir me la jouer "débatteur à l’esprit ouvert soucieux de la recherche de vérité objective" après avoir pondu en 10 mois 96 articles dont les 3/4 cassent du ricain ?

              Tu t’es bien regardé ? smiley


            • morice morice 19 février 2008 17:00

              Tall, je peux aussi casser du belge, y’a matière en ce moment ... Que vous ne VOYEZ pas que ce n’est pas de l’anti-amércanisme me sidère !! votre chapeau vous empêche de lire ou quoi ??


            • ZEN ZEN 19 février 2008 11:14

              " L’attaque américaine n’est donc pas que militaire : l’offensive actuelle se situe au cœur même du fonctionnement économique du pays, où la décision de créer cette fameuse Bourse du Pétrole de Téhéran est perçue pour ce quelle est , à savoir un très grand danger économique pour les Etats-Unis, qui feront tout pour en empêcher le fonctionnement, qui passe, on le rappelle, par des transactions mondiales circulant le long des câbles de l’Internet."

              Tiens, tiens...tout s’éclaire, cher Morice


              • Castor 19 février 2008 11:22

                C’est la guerre mon Général !


              • morice morice 19 février 2008 11:34

                Pas d’inquiétude pour les Castors, il peuvent toujours penser à aller se réfugier ici..


              • Djanel 19 février 2008 12:25

                Les Ploucs sont de retour.


              • snoopy86 19 février 2008 11:49

                 Ben Laden meurt d’une crise cardiaque. Bien entendu,
                 il se retrouve en enfer, où le Diable l’attend avec impatience.

                Je ne sais pas ce que je vais faire de toi, lui dit le Diable, tu es bien sur mes listes, mais je n’ai plus une place de libre. D’un autre côté, il est évident que ta place est ici !

                Il réfléchit cinq minutes puis déclare :

                Je sais ce que je vais faire... J’ai ici quelques Américains qui ne sont pas aussi méchants que toi. Je vais en envoyer un au paradis, et tu prendras sa place. Je vais même t’accorder une faveur : tu pourras décider toi-même qui tu vas remplacer !
                 

                Oussama se déclare satisfait et le Diable ouvre un premier judas : à l’intérieur d’une pièce, il y a Richard Nixon dans une piscine qui nage sans arrêt, et dès qu’il s’approche du bord, celui-ci recule et Nixon doit continuer à nager, nager encore et encore.

                Non, dit Ben Laden, je suis mauvais nageur et je ne pense pas que je pourrai faire ça à longueur de journée.

                Le Diable emmène Ben Laden devant une autre porte. Par le judas, on voit Georges Bush avec une énorme masse, qui casse un tas immense de cailloux.

                Non, dit Ben Laden, j’ai d’énormes problèmes de dos et ça serait une agonie perpétuelle si je devais casser des cailloux à longueur de journée.

                Le Diable arrive devant une troisième porte : à l’intérieur, Bill Clinton est allongé sur un lit, les mains et les pieds aux barreaux. Penchée au dessus de lui, Monica Lewinski lui taille une pipe d’enfer (forcément !).
                 

                Oussama regarde cette scène incroyable pendant un
                 long moment puis se tourne vers le Diable.

                Je prends cette place-là !

                Le Diable répond « C’est bien ! », puis il ouvre la porte et dit :

                - Monica, vous pouvez sortir, vous avez un remplaçant !....
                 


                • haddock 19 février 2008 12:28

                  Snoopy

                   


                • Djanel 19 février 2008 14:19

                   

                  snoopy

                   

                   

                   

                  Hé petit con vous avez plagié cette blague que l’on trouve sur internet. C’est trop marrant. haddock avait fait la même chose mais avait eu quand même l’honnêteté de le dire en fin de poste en inscrivant le nom de l’auteur.

                   

                   + 9 pour snoopy. La gloire est méritée mais limitée à trois clampins, deux pecnots et une morue  + 3 falots ce qui fait 9

                   

                  Il fallait y penser. Morice qui a trouvé l’original a certainement copié la première phrase et l’a collée dans Google et un petit clique et voilà le perroquet est démasqué. C’est trop marrant.


                • morice morice 19 février 2008 11:56

                   Calmos se bat ce matin pour obtenir la palme du post le plus débile... et il est en passe d’y arriver, une prouesse que nous saluons bas ici-même, comme il se doit. Ou doigt, plutôt. Et quand à Snoopy86, eh bien ça se voit, et ça se lit, qu’il n’a plus de copains de comptoir a qui raconter de vieilles vannes. Constructifs, pour la plupart encore une fois : on leur dit méfiez-vous, le ciel peut vous tomber sur la tête si vous ne faites pas attention, ils répondent "au fait, tu connais la dernière" ??? On laisse les lecteurs juger du niveau, là... Ou comment se couler tout seul.... 


                  • Yifu66 19 février 2008 12:29

                    @ Morice

                    Sachant que de toute façon on finira bien par mourir un jour, moi je préfère rire plutôt que pleurer en attendant...

                    Et eux me font rire, pas vous !

                    Donc je ne vous aime pas ! Na !

                     


                  • morice morice 19 février 2008 12:34

                    Yitu66 : que vous répondre ? qu’ily a des sites pour ça ? Que faire marcher votre tête et réfléchir à une situation grave pour la paix dans le monde c’est TROP vous demander ? Passez donc votre chemin, alors...  Djanel, ils sot tout un troupeau, en effet, et l’effet de meute existe bien chez eux...


                  • Djanel 19 février 2008 12:53

                    Avec vous c’est difficile de se retenir. Tête à baffes !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès