Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Une femme est morte et une autre a été blessée dans le Sud de la RPD après (...)

Une femme est morte et une autre a été blessée dans le Sud de la RPD après plus de 200 bombardements de l’armée ukrainienne sur cette zone

Une habitante de la République Populaire de Donetsk (RPD) est morte et une autre a été blessée cette nuit, suite au bombardement intensif par l'armée ukrainienne des villages de Leninskoye et Sergeyevka (district de Novoazovsk), dans le Sud de la république.

Suite au bombardement mené par les Forces Armées Ukrainiennes (FAU), deux femmes ont été blessées dans les villages de Leninskoye et Sergeyevka, et cinq maisons au moins ont été endommagées. Mais à deux heures du matin, l'une des femmes est morte de ses blessures à l'hôpital où elle avait été transportée.

Cette nuit, les forces armées ukrainiennes ont tiré plus de 200 obus d'artillerie et de mortier sur les villages de la zone de Leninskoye et Sakhanka, dans le Sud de la RPD. Comme on peut le voir sur cette carte, il n'y a aucune position de l'armée de la République Populaire de Donetsk près du village de Leninskoye, rien donc qui pouvait justifier un tir aussi nourri sur ce village exclusivement peuplé de civils (source de la carte : http://militarymaps.info) :

Ce matin, le commandant en second de l'armée de la RPD, Édouard Bassourine, a indiqué à la presse qu'au total, durant les dernières 24 h, l'armée ukrainienne a bombardé à 462 reprises le territoire de la République Populaire de Donetsk.

Il semble donc que le cessez-le-feu soit définitivement enterré par les autorités ukrainiennes, et nous attendons toujours les réactions d'indignation de la France et de l'Allemagne, qui pour être les soi-disant garants des accords de Minsk, restent bien silencieux face aux nombreuses violations de ces derniers par l'Ukraine et aux nombreuses victimes civiles qu'elles font.

Mise-à-jour : Il semble que les plus de 200 tirs nocturnes sur la zone de Leninskoye n'aient pas suffit à l'armée ukrainienne, qui vient de recommencer à bombarder la zone à coup de mortiers de 120 mm. Rien que durant la matinée, l'armée ukrainienne a tiré à 50 reprises sur le village et ses environs, mettant le feu à des éoliennes.

Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

106 réactions à cet article    


  • roman_garev 11 octobre 13:58
    Merci l’auteur.
    Enfin une source d’info francophone sur les crimes de l’Ukraine.
    Une preuve de plus de l’inconsistance des propos du type « l’armée ukrainienne est bonne, seuls des bataillons nazis sont mauvais ».
    Et une preuve de plus que le gouvernement français est toujours au côté de l’engeance, soit-ce en Syrie, au Yémen ou en Ukraine. « Dis-moi qui sont tes amis, et je te dirais qui es-tu. »

    • Leonard Leonard 11 octobre 14:46

      En tout cas ils visent mal ces néonazis...

      Rien à voir avec la rigueur légendaire allemande...


      • Christelle Néant Christelle Néant 11 octobre 17:10

        @Leonard
        Non non ils visent très bien, c’est volontaire (quand on touche 40 fois un immeuble d’habitation ca s’appelle plus mal viser, ca s’appelle viser délibérément).


      • roman_garev 11 octobre 17:14

        @Leonard
        « En tout cas ils visent mal ces néonazis... Rien à voir avec la rigueur légendaire allemande... »


        Exact. Car ce ne sont que des bandes de voyous nazis ne sachant tuer que des civils et des ivrognes et des estropiés de la soi-disant armée ukrainienne ne sachant pas manier l’arme rouillé de l’époque soviétique. Toute cette engeance prétend de combattre l’armée russe. A bon entendeur.

      • Aristoto Aristoto 11 octobre 15:14

        Mi je suis confus : d’un coté des rebelle séparatistes ukrainien légitime dans leur action...mais de l’autre coté en Syrie il es suspect de s’être armée devant la force du pouvoir en place et souvent on taxé de terroriste.

        Il est évident que la Syrie est maintenant un bourbier dramatique un foutoir pas possible ou pullulent tous des psychopathes mais pour moi comme le cas des résistant ukrainien, ne fut ce qu’un homme seul, qu’il serait légitime de se défendre armée contre un régime répresseur.

        on s’en fout d’assad qu’il crèvent. La problématique et comment rétablir un nouveau cadre de vie paisible en suunite et alaouite désormais en syrie. on besoin d’un petit père des peuple, y a poutine pour ( je le dis en toute sympathie parce que je pense qu’une russie sans un homme fort et un pouvoir centralisé fort serait vite devenue un beau terrain de jeu pour les délires impérialistes américaine.


        • roman_garev 11 octobre 17:04

          @Aristoto

          « des rebelle séparatistes ukrainien légitime dans leur action »


          Des « rebelles séparatistes ukrainiens » n’existent pas, c’est un oxymore créé par la propagande occidentale. 
          Il existe :
          - d’une part (à Kiev), des rebelles nazis galiciens qui ont renversé le gouvernement au moyen du coup d’État armé (les rebelles et leur arme payés par Victoria Nuland Fuck-the-UE) ;
          - d’autre part (au Donbass), des citoyens russophones, la milice populaire qui n’ont pas accepté ce putsch et ne laissent pas entrer ces nazis dans leur région, aidés par les volontaires (les vrais) et par la Russie en biens.

          Donc cessez d’assimiler les égorgeurs multinationales en Syrie aux miliciens du Donbass. Si vous êtes honnête, vous devrez en avoir honte.

        • njama njama 11 octobre 17:09

          @Aristoto

          La problématique et comment rétablir un nouveau cadre de vie paisible en suunite et alaouite désormais en syrie.

          C’est là que vous avez tout faux, ce sont les médias de propagande qui nous ont pondu des histoires de soi-disant oppositions confessionnelles en Syrie qui n’existent pas pour la bonne raison que la société syrienne a toujours été multiconfessionnelle, multiethnique, multiculturelle, et n’a jamais créé de discriminations sur des bases religieuses, ce qui serait contraire à sa constitution laïque. Si vous connaissiez le sujet vous sauriez que dans le sérail politique en Syrie et dans l’armée syrienne les sunnites sont la majorité.

          Pour rétablir le cadre de vie, c’est facile, il faudrait que les grands sponsors et mécènes de cette coalition terroriste d’Istanbul, de Doha, de Paris, et de Washington qui soutiennent disent-ils des démocrates « islamistes » qui veulent établir un califat (allez comprendre ?) arrêtent de les financer, de les armer. Ce qu’ils ne semblent pas disposer à faire, ... vous comprenez ils ont investi beaucoup d’argent, et s’ils arrêtaient ils devraient repartir avec leur bite sous le bras ... la honte quoi !


        • Aristoto Aristoto 11 octobre 17:31

          @njama

          Bon là dans on est dans l’excès extrême ! Assad n’est pas un Hitler mais faut pas faire pour autant de la Syrie baasiste le plus paisible et démocrate des régime hein.

          Je sais pas ce que tu en penses réellement mais je trouve cocasse que ceux qui prônent et vantent le bon vivre ensemble entre communauté en Syrie sont souvent les même qui pointe de doigt en France des problème d’intégration et autre conflit communautaire montants. Je te vise pas en particulier c’est juste un constat général.


        • Alice Rupert 11 octobre 17:42

          @Aristoto
           
          J’ignorais que la Syrie était une région de l’Ukraine.


        • roman_garev 11 octobre 18:20

          @Aristoto

          « mais faut pas faire pour autant de la Syrie baasiste le plus paisible et démocrate des régime hein. »


          Exact. Mais la seule alternative réelle de la Syrie baasiste serait le régime égorgeur du Front an-Nosra, la charia de loin pire que celle des amis séoudes de la France. De ces deux maux vous choisissez la Nosra, je crois ? Car eux aussi, tout comme les Séoudes, vont remplir les poches de leurs complices chefs de la France ? Et des alaouites, des Kurdes et de tous les autres qui seront rasés de cette terre, monsieur s’en fiche royalement ?

        • Aristide 11 octobre 17:17

          C’est quoi cette photo ?


          • roman_garev 11 octobre 17:22

            @Aristide

            C’est une photo. Il y en a des dizaines de milliers de pareils, vu que plusieurs ont des phones. Pas un faux créé en Photoshop sur l’enfant blessé par un soi-disant tonneau de soi-disant chlore soi-disant russe en soi-disant Syrie pour vous duper.

          • Aristide 11 octobre 17:24

            @roman_garev


            Un photo, oui d’accord, mais de quoi ?

          • roman_garev 11 octobre 18:25

            @Aristide

            De la maison rurale des ces gens détruite par des obus ukrainiens. Z’avez besoin de lunettes ? Ou bien vous allez raconter que ce seraient des « terroristes du Donbass » qui l’auraient fait exprès pour vous présenter cette photo ? Et la photo de la femme morte cette nuit, vous en avez aussi besoin ? Mais c’est inutile, vous direz qu’elle fait semblant ou bien morte d’un rhume...

          • Aristide 11 octobre 18:32

            @roman_garev


            Ah bon, il s’agit d’une photo utilisée depuis l’été 2014 qui illustre des centaines d’articles russes et autres ... Rien à voir avec l’actualité de cet événement.


            Mais bon, le petit propagandiste illustré ....



          • roman_garev 11 octobre 18:49

            @Aristide
            Lien ?


          • roman_garev 11 octobre 18:53

            @Aristide

            Enfin, vous avez raison, cette photo date de 2014. Et alors ?

          • Jelena Jelena 11 octobre 19:04

            @roman_garev
             
            En 1944, la France c’était 100.000 nazis pour un pays de 40 millions d’habitants.
             
            Je n’en dirais pas plus. smiley


          • Aristide 11 octobre 19:17

            @roman_garev


            C’est ce que l’on appelle une erreur journalistique. Il est admis chez les vrais journalistes de signaler les illustrations photographiques qui ne sont pas en rapport en donnant la date et le lieu.

            Ici, on avait eu droit aussi à l’illustration des méfaits de l’énergie nucléaire avec des photos d’enfants malades d’hydrocéphalie sans rapport. A sa décharge, l’auteur ne se prétendait pas journaliste qui utilisait l’analyse scientifique. Il a fait son mea-culpa. 

          • roman_garev 11 octobre 19:34

            @Aristide

            Bon, et si on laisse cela de côté, que direz-vous du sujet ? Rien qu’un mensonge propagandiste de plus ? 

          • Aristide 11 octobre 19:48

            @roman_garev


            Je n’ai rien à dire de plus, n’ayant aucune information confirmant ou infirmant le fait. Mais j’ai un petit doute sur l’analyse scientifique des faits dont se targue la journaliste.

            Quel besoin à utiliser ce genre de manipulation ? Je n’ai pas de réponse. Peut être une naïveté confondante de l’auteure qui confond journalisme et traduction des communiqués du gouvernement et de l’armée.

            Mais bon, c’est une copie de l’article de l’agence officielle, mettre une distance au fait relaté et vérifier les faits, les circonstances, ... serait peut être plus judicieux. Enfin de l’analyse scientifique des faits ....



          • Jelena Jelena 11 octobre 19:57

            @roman_garev >> Bon, et si on laisse cela de côté, que direz-vous du sujet ?
             
            Je me permets de répondre à la place d’aristide >> Vous êtes devenu des gros mous les russes, des « petits bourgeois » comme aurait dit Staline. Vous vous laissez pilonner par les nazis sans oser sortir de vos frontières.


          • roman_garev 11 octobre 20:18

            @Jelena

            Mille pardon, mais, à en juger par ces propos, vous ne comprenez absolument rien dans la Russie.
            Ce que vous dites là, cela a été et continue d’être discuté dans le socium russe. Seuls des provocateurs et des débiles de chez nous insistent sur « sortir de frontières ».

            Une simple question : à quoi bon occuper l’Ukraine (si c’est ce que vous sous-entendez) ? Qu’en faire après, de ce territoire peuplée d’un monde hostile qui ont déjà détruit son propre pays ? Pour que ces 30 et quelques millions contaminent la Russie qui ne fait que se lever des genous ? Pour les nourrir, habiller, loger, leur donner du travail, et tout cela en attendant chaque jour et nuit des milliers de couteaux au dos ? Pour chercher dans les steppes et poursuivre des dizaines de milliers des tueurs acharnés et drogués avec des kalachnikovs et des grenades en mains ?

            Non, que l’Ukraine se débrouille elle-même avec sa propre merde. Le Donbass sera toujours protégé, mais pas inclu en Russie pour le moment. Les araignées dans le bocal fermé feront l’affaire elles-mêmes.

            Et les Serbes, sont-ils capables pour le moins de chasser leur soi-disant gouvernement et dire « non » à l’EU ? Encore plus mous que les Russes, impotents même dedans leurs frontières ?

          • Christelle Néant Christelle Néant 11 octobre 21:36

            @Aristide
            C’est une photo d’illustration car le lieu bombardé est à 3 h de route Donetsk, et donc le temps que nous arrivions sur place, les lieux auraient déjà été à moitié nettoyés. Dans ce genre de cas nous utilisons des photos d’illustration. L’intégration de cette dernière étant automatique dans le système de gestion de contenu utilisé je n’ai pas la main pour rajouter juste en dessous « photo d’illustration ». Pas de quoi en faire un flan donc. Aucune manipulation là dedans juste le fait que nous ne pouvons pas être partout à la fois.

            Contrairement à l’agence française à l’ONU moi je met pas des photos de Gaza pour illustrer la Syrie ou le Donbass.


          • Jelena Jelena 11 octobre 22:01

            @roman_garev
             
            >> Non, que l’Ukraine se débrouille elle-même avec sa propre merde.
             
            Il n’y avait pas besoin de préciser... Les russes vivants à Odessa ont compris que Poutine n’est pas « Luke Skywalker ».
             
            >> Et les Serbes, sont-ils capables pour le moins de chasser leur soi-disant gouvernement et dire « non » à l’EU ?
             
            Ton tsar s’oppose t-il a ce que la Serbie rejoigne l’UE ? Non du tout... Car au cas ou tu n’aurais pas encore compris, ton tsar a pour objectif de faire alliance avec Berlin.


          • tab 11 octobre 22:16

            @Aristide

            Vous tapez dans la fourmillière c’est bien. Mais malheureusement je crains que vous ne puissiez changer la nature profonde de ces gens qui n’en ont pas les capacités intellectuelles. 

          • Jelena Jelena 11 octobre 22:20

            @roman_garev Une dernière chose...
             
            >> Seuls des provocateurs et des débiles de chez nous insistent sur « sortir de frontières ».

             
            Si on aurait pas sortis de nos frontières, les serbes de Bosnie se seraient fait massacrer par « les barbus modérés ».


          • Christelle Néant Christelle Néant 12 octobre 08:01

            @tab
            "Mais malheureusement je crains que vous ne puissiez changer la nature profonde de ces gens qui n’en ont pas les capacités intellectuelles. "

            J’adore quand les trolls transposent sur les autres leurs propres défauts et travers. Toujours très instructif.


          • Aristide 12 octobre 10:59

            @Christelle Néant


            Excuse assez médiocre.Une petite note dans l’article indiquant - illustration de l’article provient d’un image d’archive- aurait suffit. Vous avez même « trompé » ce cher roman garev qui croyait que c’était pour de vrai, le naif.

            C’est une petite leçon gratuite. Je ne suis pas chien pour vous aider dans votre analyse scientifique des faits.

            A plus et surtout livrez nous votre traduction de communiqués journaliers de guerre et du gouvernement ; c’est un plaisir de lire la langue de plomb traduite en français.

            Ps : Langue de plomb ne concerne pas la langue russe, bien sur, mais le langage assez connoté de ces joyeux drilles des gouvernement et de leurs gentils militaires qui ne font eux aucun mort, ni blessé. Ils doivent envoyer des fleurs ... Ou alors, mais bon, j’ai bien une idée mais cela ne vous plairait pas ... 

          • Christelle Néant Christelle Néant 12 octobre 11:26

            @Aristide
            Ce sont vos arguments qui sont médiocres monsieur. Quand on ne peut pas contester le fond, on conteste la forme.

            Je fais régulièrement des reportages sur le front juste après les bombardements comme ceux-ci :
            https://dnipress.com/fr/posts/larmee-ukrainienne-inflige-une-nouvelle-nuit-de-terreur-a-la-peripherie-de-donetsk-et-la-rpd-se-prepare-a-la-grande-offensive/

            https://dnipress.com/fr/posts/dokouchaevsk-sous-les-tirs-de-larmee-ukrainienne-de-jour-comme-de-nuit/

            https://dnipress.com/fr/posts/bombardements-de-cette-nuit-dans-le-district-de-petrovskyi-plusieurs-maisons-endommagees-et-losce-est-aux-abonnes-absents/

            Celui-là est de mon rédacteur en chef :
            https://dninews.com/article/remove-children-monitor-bombardment-elenovka-civilians-killed

            Ca y est vous avez votre dose d’images morbides prises sur le vif ?

            Sur ce je retourne à mon travail. J’ai mieux à faire que de gloser pendant 10 ans sur une photo d’illustration prise ici après des bombardements de l’armée ukrainienne.


          • roman_garev 12 octobre 11:39

            @Jelena
            « Les russes vivants à Odessa ont compris que Poutine n’est pas « Luke Skywalker » ».


            Ces Russes (mais autant d’Ukrainiens, de Juifs, de Grecs, de Bulgares, de Romains et depuis peu de Galiciens en abondance venus de leus villages, et j’en passe pour cette ville de port à population internationale) n’avaient qu’à procéder pareillement aux Criméens, surtout quand la chance leur a été donnée par le crime sordide des nazis avec des centaines de brûlés vifs.
            Si on fait un sondage pareil au criméen (qui était effectué sans trop de publicité avant les actions connues et a donné 80 %), m’est avis que ce ne serait que 15 ou 20 % à voter pour le rattachement à la Russie. (A comparer à 40 % du Donbass au printemps 2014 qui ont coupé court à un scénario criméen.)
            Donc ce que vous (et autres... disons, personnages utiles) proposez (et même osez de blâmer de ne pas l’avoir fait), ce serait un acte de violence envers au moins 80 % de la population. Vous ne faites que pousser à un crime.

          • roman_garev 12 octobre 11:58

            @roman_garev

            Pour expliquer ce taux, qui pourrait paraître trop bas, de 15 ou 20 % d’opinions favorables d’odessites au rattachement éventuel à la Russie.
            Le fait de parler russe ne fait pas obligatoirement, de lui seul, un Russe. Il y a aussi (et avant tout) la mentalité. Et la mentalité odessite est en masse formée par celle de petits marchands et troqueurs, pour lesquels le mode de vie russe (parfois évidemment lié aux certains privations matérielles au nom des buts plus nobles) est de loin moins préférable que le bordel habituel ukrainien. Ils aiment mieux pêcher en eau trouble...

          • tab 12 octobre 12:48

            @Christelle Néant

            Ecoutez, tout est clair, vous êtes une imposteur, financée par le kremlin, propagandiste attitrée, rien de plus. C’est indéniable. Vous ne pouvez prétendre au titre de journaliste. Point. Ce métier je le connais, vous n’êtes pas une journaliste, ou alors une journaliste de pacotille. Vous pouvez cracher sur l’indépendance de nos médias français, mais que dire de votre indépendance à vous, dans un « pays » qui contrôle tous les journalistes, qui fait le tri, qui surveille les sujets et j’en passe. Allons donc, faites vous discrète. 

          • Christelle Néant Christelle Néant 12 octobre 13:09

            @tab
            Bon alors je vais me répéter puisque vous répétez vos âneries. Je ne suis pas financée par le Kremlin mais par des donateurs privés Français, Suisses, Belges et Canadiens. Donc je suis indépendante financièrement, et je suis donc libre de rapporter la situation réelle ici (quant au tri il est totalement normal dans une zone de guerre où les journalistes sont souvent utilisés comme espions). Ce métier que vous dites connaître si vous pensez en être un digne représentant j’ai le regret de vous annoncer que vous rentrez totalement dans la catégorie « propagandiste » dans laquelle vous essayez de mettre tous ceux qui défendent une position contraire à la votre. Donc non ne rêvez pas je ne me tairai pas. Je ne me ferai pas discrète. Je continuerai mon travail. Et si cela vous file des ulcères allez lire autre chose au lieu de pratiquer un harcèlement ridicule dans les commentaires, et des attaques ad hominem à défaut d’arriver à contester le fond de manière argumentée et solide.


          • roman_garev 12 octobre 15:20

            @tab

            « vous êtes une imposteur, financée par le kremlin »

            De quel droit vomissez-vous ici de telles calomnies, espèce de salaud ?
            Des preuves svp, sinon fermez la pour de bien.

          • Jelena Jelena 12 octobre 15:48

            @roman_garev >> ce serait un acte de violence envers au moins 80 % de la population
             
            80% me parait élevé... Je pense qu’il serait intéressant d’effectuer un referendum dans toutes les régions en bleu, non pas tant pour réclamer « un fusionnement » avec la Russie, mais pour obtenir une indépendance de Kiev et dépendre de Donetsk.


          • roman_garev 12 octobre 17:55

            @Jelena


            Élevé ou pas, en tout cas c’est plus d’une moitié.

            Et QUI devrait, selon vous, pourrait effectuer des référendums dans les régions de l’Est de l’Ukraine (sauf évidemment le Donbass) qui se trouvent déjà, contrairement au 2014, sous la pression affreuse de la junte nazi, avec les caves du SBU (Gestapo ukrainien) dans chaque quartier déjà pleins de « soupçonnés en séparatisme » (tandis que des milliers d’autres sont déjà disparus à jamais comme à Chili de Pinochet) ? Vous plaisantez ou quoi ?? 
            Experte depuis le canapé...

          • Goldored 12 octobre 18:26

            @roman_garev
            « Soit-disant » signifie « disant de soi », « prétendre ». Un tonneau, du chlore et Syrie ne peuvent dire quoi que ce soit sur eux-même étant des objets ou des entités immatérielles non doués de parole.
            Quand on a un peu de vocabulaire, on utilise le terme « prétendument ».


          • Jelena Jelena 12 octobre 18:32

            @roman_garev >> Vous plaisantez ou quoi ??
             
            Non non non.... Je sais très bien comment ça se passe à Odessa et autres régions pro-russes et c’est pour cette raison que je ne considère pas que Poutine soit « le sauveur de l’humanité ».
             
            Le bordel en Ukraine, ça ne date pas d’aujourd’hui, c’est suite à la révolution orange que les mouvements nazis ont pris de l’ampleur. Aujourd’hui les nazis controlent 80% de l’Ukraine, c’est ça une victoire ?


          • Osis Osis 15 octobre 10:21

            @Goldored

             

            « Quand on a un peu de vocabulaire, on utilise le terme « prétendument »
             

            Quand on a trop peu de confiture, on l’étale encore plus...

             

             

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès