Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Une III° guerre mondiale pour des femmes ?

Une III° guerre mondiale pour des femmes ?

Une étude du British Medical Journal estime qu’il y a 32 millions de garçons de plus que de filles en Chine, un déséquilibre qui est une menace pour le futur. Comme en Inde, beaucoup d’hommes, déjà, ne trouvent pas de femmes pour former un couple puis une famille. Et un pays avec un fort excédent d’hommes est plus violent et plus agressif vis-à-vis de ses voisins, n’hésitant pas à déclarer des guerres pour aller se servir en femmes dans d’autres pays…

« Je donnerais toutes mes filles pour retrouver mon fils », affirmait en pleurs cette mère de famille chinoise dont le fils avait disparu. Lors de cette déclaration à la télévision, elle était entourée de ses cinq filles qui, par leur silence, semblaient l’approuver. Et comment n’approuveraient-elles pas cette réalité sociale qui remonte à la nuit des temps. Les vieux dictons sont là pour nous en rappeler tout le profond enracinement, tout autant que cette déclaration nous en rappelle la tragique actualité au XXI° siècle. Ainsi « mieux vaut un fils handicapé que huit filles en bonne santé » parce que « élever une fille revient à arroser le jardin du voisin », celle-ci, une fois mariée, partant dans la famille de son mari et s’occupant alors de ses parents. J’ai une amie chinoise qui vit à Paris et qui s’en va chaque année voir ses parents dans le Shandong pour s’occuper d’eux. Mais si elle le fait, c’est parce qu’elle est divorcée et non pas parce qu’elle ne respecte pas les traditions… Car une fille non mariée doit s’occuper de ses parents.

Le « handicap » d’avoir une fille dans certaines sociétés comme la société chinoise ou la société indienne ne serait qu’un fait culturel tragique induisant des comportements parfois criminels s’il ne menaçait pas la stabilité mondiale. Car, les conséquences risquent d’être beaucoup plus tragiques encore. Si l’on se réfère aux statistiques actuelles, il va y avoir, dans les années qui viennent, trente millions de Chinois qui ne trouveront pas de femmes et plus de soixante millions d’Indiens dans le même cas. Cela fait plus d’une fois et demi la population française ! Et encore ces chiffres sont sans doute sous-évalués car ne prenant en compte que deux pays aux statistiques imprécises en la matière, certes les plus peuplés de la planète, alors que la « surabondance » de garçons touche plusieurs autres pays du continent asiatique comme l’Afghanistan, la Pakistan, le Népal ou la Corée.

Au-delà d’une certaine compassion pour ces millions d’hommes qui devront demeurer seuls toute leur vie et de ses femmes qui vont subir une pression sociétale et physique de plus en plus forte, se pose la question de savoir comment on peut faire vivre des hommes dans une existence totalement déséquilibrée et, surtout, qu’ils n’ont pas choisie, pire, qu’ils subissent. On peut poser la question différemment : où vont-ils trouver des femmes ?

Car les enquêtes montrent qu’une société où il manque des femmes est une société plus violente, plus criminelle et plus dangereuse pour les femmes. Pour les femmes qui vivent dans cette société mais aussi toutes celles, étrangères, qui peuvent être victimes d’un trafic d’êtres humains allant de l’enlèvement pour le mariage à celui pour la prostitution. De même, un pays qui manque de femmes possède une armée plus nombreuse car le « surplus » d’hommes est généralement dirigé vers le métier de la guerre par les gouvernants pour canaliser leur agressivité vers l’extérieur de la société. Et cette dernière devient, de fait, plus agressive vis-à-vis de l’extérieur, lorgnant souvent les femmes qui vivent dans d’autres pays. L’histoire nous apprend d’ailleurs que des guerres se sont déclenchées pour le simple motif qu’il fallait aller chercher des femmes ailleurs. Nous ne pouvons pas, nous ne devons pas être indifférents à la tragédie qui est en train de fermenter dans ces pays. Au-delà du déséquilibre qui risque de les affecter, c’est notre sécurité qui est aussi en jeu.

Alexandre Vatimbella


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Mmarvinbear mmarvin 20 mai 2009 10:37

    Le fait est que dans beaucoup de cultures, avoir un garçon est préférable d’avoir une fille. Le garçon sera (en théorie...) plus fort pour aider aux travaux des champs ou pour travailler et donc avoir un revenu supérieur pour entretenir les parents sur les vieux jours. Le garçon pourra aussi mieux se défendre le cas echéant.

    Mais imaginer des guerres pour se ravitailler en femmes... Il faut quand même bien comprendre que l’enlèvement des Sabines a tout de l’épopée mythique plus qu’ historique...

    Les conséquences à terme ne seront peut-être pas si négatives que cela.

    Un manque de femmes peut avoir plusieurs débouchés.

    Un développement de la prostitution, l’émergence de sociétés polyandres (une femme est mariée à plusieurs hommes. Cas très rare déja mais possible), un développement de l’homosexualité.

    Mais à plus long terme, on peut avoir aussi une baisse de la démographie de ces pays. En cas de troubles sociaux, cela peut inciter ces sociétés à réfléchir sur leur machisme social et donc à changer de comportement. Les droits féminins pourraient s’y développer, les mâles se rendant compte de l’importance de leur existence.

    Comme l’a dit Morandini, tout est possible...


    • NicolasRjsk 20 mai 2009 11:07

      Si Morandini l’a dit.... ça me fait penser à ces fillettes qui citent Laurie ou Alysé (je sais pas comment elles écrivent leur pseudo ces deux là ! j’ai la flemme de sortir le moteur de recherches)

      Citer Morandini... remarque, soyons con, bien pensant et tolérant... pourquoi pas ?...

    • Mmarvinbear mmarvin 20 mai 2009 11:39

      Toi, tu sais pas ce que c’est, l’ironie...


    • La mouche du coche La mouche du coche 20 mai 2009 15:44

      Les asiatiques cherchent à restreindre leur natalité qui est pour eux un véritable fléau. smiley

      Moins il y aura de femme, plus ils feront la guerre pour en avoir, et moins ils se reproduiront aussi. Où est le problème ?


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 20 mai 2009 12:21

      Très intéressante étude Timbell, on ne peut que recommander aux hommes seuls de faire moine bouddhistes, ce qui est sans doute moins nuisible que militaire aux ordres d’une dictature...


      • Dolores 20 mai 2009 12:42


        Dans ces sociétés la femme est dévalorisée.
        Les hommes veulent perpétuer la transmission de leur nom, et la femme perd le sien en se mariant puisqu’elle appartiendra à la famille du mari, n’étant qu’un objet d’échange.
        Ils considèrent que les garçon fourniront plus de travail , qu’il enrichira la famille en se mariant, contrairement à la fille, et qu’il sera le soutien des parents.

        De surcroît, le système des dots en Inde, enrichit la famille du mari et appauvrit celle de la femme. Il n’ y a donc aucun intérêt a avoir des filles.
        En effet, les parents doivent constituer une dot pour les filles qui si elle est trop faible ou inexistante ne permettra pas un « bon mariage » ou même pas de mariage du tout.
        Avoir plusieurs filles peut faire basculer toute la famille dans la misère si on veut les marier.

        Cette dévalorisation des femmes engendre déjà la violence puisque les maris obligent leurs femmes à avorter quand ils peuvent avoir connaissance du sexe du fœtus ou poussent à l’infanticide après la naissance.

        « La femme est l’avenir de l’homme » comme le chantait Jean Ferrat. Les sociétés de machos qui ne l’ont pas compris, méprisent 50% de la population et la détruisent sans le moindre remord, ne méritent pas la moindre compassion.
         


        • cathy30 cathy30 20 mai 2009 12:51

          Ce qui est incroyable dans cette menace, c’est que ces peuples se sont servis de la médecine moderne pour en arriver à ce déséquilibre. (Il est plus facile d’avorter que de tuer une petite fille à la naissance).
          J’ai lu il y a une vingtaine d’année « l’année de béatrice » d’amin malouf je crois, et déjà il prédisait des conséquences castastrophiques.


          • Newby Newby 20 mai 2009 22:34

            EN effet Cathy30, cet excellent livre de Maalouf « Le siècle après Béatrice ».

            Il y a certains livres comme cela que l’on aimerait imaginer n’être que de la science fiction. J’ai eu le même sentiment avec le livre de Jean Raspail « Le camp des saints ».


          • Hesprides Hesprides 20 mai 2009 13:02

            Le surplus de testostérone se manifeste aussi quand les hommes ne peuvent tout simplement plus se marier a cause des nouvelles exigences pécuniaires de la societe de consommation qui maintenant exigent dans beaucoup de pays avec les changements societaux, un appart alors qu’hier on vivait chez les parents , ou assez de revenu pour equiper en electromenager toute la maison quand il ya 10 ans cette necessité n’existait pas.....ect..ect...

            La guerre est une solution mais pas dans l’immédiat, car ce qui risque de se passer c’est l’augmentation et l’encouragement à l’immigration comme soupape pour les pays d’origine.

            Le grand questionnement est la mondialisation qui a permis a des societes vivant dans certains equilibres qui etaient le leur d’etre brutalement confronté a d’autres equilibres venant de l’occident.....chacun esperant que ces nouveaux concepts de societes allaient apporter plus de confort et de « civilisation » alors que paradoxalement ils n’etaient integrés que superficiellement ( culture de l’apparence et du désir, democratisation stérile...). les anciens reflexes et schémas des mondes de la tribu, de l’agriculture et de la paysannerie villageoise résistent et finissent par produire des contradictions en essayant d’adopter rapidement de nouveaux concepts de la communauté.
            La limite a été atteinte et la crise financière est la pour en témoingner, crise qui finira par contaminer (deja) tout nos systèmes du vivre ensemble
            Le changement par la catastrophe amene de nombreux degats.


            • c.d.g. 20 mai 2009 17:17

              deduire qu il y aura des guerres car manque de femme est franchement tiré par les cheveux
              1) la loi d offre de de la demande fera que les femmes vont trouver facilement un mari. les hommes laids et pauvres vont rester seuls, mais pas forcement les autres
              Dans l article du monde a ce sujet, il etait ecrit que des indiens acceptaient des femmes de castes infereieures ce qui etait avant impensable

              2) les hommes ont une mortalité superieure : travaux dangeureux, alcool, tabac ... donc ca va a terme reduire la demande et remettre des veuves dans le circuit

              3) ca va peut etre developper l homosexualité (les prisons francaise en sont un bon example)

              4) l inde et la chine disposent d armememnt nucleaire. Donc l enlevement des Sabines va se terminer par la destruction de la terre entiere

              Les points positifs :
              - les femmes vont etre valorises (c etait une calamité d en avoir une, si dans 20 ans il y a la queue smiley de pretendants pour lui offrir un beau mariage, ca sera finalement une bonne chose)
              - reduction de la natalité : etant donné le probleme de surpopulation, reduire le nombre de misereux a naitre est quand meme une bonne chose non ?


              • philbrasov 20 mai 2009 18:18

                ce qui il a de très marrant dans cette histoire, c’est que les musulmans justifient la « polygamie », par le fait qu’il y a plus de femmes que d’hommes.

                Apparemment, les musulmans n’ont pas le même soucis.


                • Mr.K (generation-volée) Mr.K (generation-volée) 24 mai 2009 11:33

                  philbrasov mono-maniaque de l’islam.

                  non mais franchement......


                • pdth pdth 20 mai 2009 20:58


                  Pourtant la solution est simple , tellement Simple que même nous en France nous y avons pensé .... uniquement depuis cette semaine c’est vrai..... La trans sexualité , voilà la solution , plus de rapt , encore moins de guerre mondiale...plus de femmes et pourtant pas plus de naissances..... c’est vrai , ils ne sont fous ces gens là smiley


                  • mike57 20 mai 2009 22:14

                    Je propose d’expédier chez nos amis chinois, quelque dizaines de milliers de femmes,celles qui n’arrivent pas à s’acclimater sous nos dures contrées,obligées de porter en permanence de la tête aux pieds des robes très chaudes ,même en été.


                    • Iren-Nao 21 mai 2009 05:24

                      Un exces de males dans le circuit est une bonne chose bien naturelle puisque chez les mammiferes dont nous sommes, l’existence du male ne se justifie que par la necessite du procesus de selection, donc il est sain qu’ils s’etripent entre eux. Il y aura un peu moins de finis a la pisse a refiler leurs genes.

                      Les femmes y trouveront avantage, va savoir.

                      Mais surement il y aura de violence dans l’air au milieu de ces paisibles societes.

                      Au moins il y aura des matous pour toutes ces dames, et faire pute sera un bon job.

                      Quelle epoque formidable.

                      Iren-Nao


                      • non666 non666 22 mai 2009 21:20

                        J’avais deja lu cette info, mais chiffre à l’appuis, cela ne me parait plus aussi impressionant , du coup.

                        1,3 Ghab et seulement 32 million de diffrence ?

                        Après la seconde guerre mondiale, les chiffres des naissances variait de 107 garçons pour 100 filles a 125 graçon pour 100 filles dans certaines regions(selon les pays) ayant particulièrement souffert de carences alimentaires.
                        Les proportions « normales » varient de 101 à 105 en temps de paix.

                        Il né Toujours plus de garçons que de filles,partout.

                        Ce n’est pas grave car la mortalité des hommes est plus elevé et la balance est retrouvé entre 40 et 50 ans en France.
                        De plus l’homosexualité est plus importante chez les hommes que chez les femmes.

                        Ce qui change aujourd’hui c’est que les femmes fument autand que les hommes, dans les pays civilisés, ce qui leur donne des chances supplementaire de nous rattraper dans la course au cancer.

                        Ce qui est vrai par contre c’est que l’adoption internationale , ouverte en chine n’offre QUE des filles et que les avortements selectifs frappent plus souvent les filles que les garçons.

                        Maintenant , il faut voir avec l’inertie d’un tel monstre.


                        La France a cessé de rire des homosexuels et a fait des lois les protegeants pour justifier le recours à l’immigration.
                        La Chine ira encore plus vite dans la legalisation et la « gay friendly -attitude » du fait d’une légère pénurie de femmes ?

                        Et alors ?

                        Au dela de 5% on peut se poser des questions sur ces masses de couilloux privés de recreations sexuelles, mais en dessous ?


                        • King Bounty 24 mai 2009 13:53

                          totalement absurde : la guerre pour les femmes a commencé avec adam et eve : fallait bien que cain et abdel se soulagent !!!!!!


                          • King Bounty 24 mai 2009 13:57

                            De plus l’homosexualité est plus importante chez les hommes que chez les femmes


                            la plus grosse absurdité qu il m ai été donnée de lire ...

                            en voila maintenant ici qui s auto bombardent sociologues !!!

                            des liens ? sérieux !!.......


                            • King Bounty 24 mai 2009 14:01

                              La France a cessé de rire des homosexuels et a fait des lois les protegeants pour justifier le recours à l’immigration


                              la meme apres mille ans d études , je serais totalement incapable de trouver un sens logique a cette affirmation..

                              Un délire eugéniste et identitaire ???
                              Sinon je voit pas...


                              • non666 non666 24 mai 2009 18:17

                                Comme tu m’a l’air en effet un peu limité, je vais, dans mon immense bonté t’instruire.

                                Il se trouve que les lois protegeant les homosexuels sont montées en puissance en meme temps que la progande expliquant que , sans l’immigration, la france s’effondrerait.

                                Autrefois, on pouvait rire librement des homosexuels et cette pression sociale faisait que de grès ou de force, il se mariait, faisait des enfants.
                                On le etiquettait « bisexuel » , mais globalement, il n’etaient pas des individus « steriles », pour la société .

                                 Aujourd’hui, tout est fait pour sanctifier l’homosexualité, chaque serie tv a son quota d’homo, de sujet concernant l’homosexualité.
                                Nous sommes donc en train de valoriser ce statut, la « stérilité » statutique qui va avec au meme moment ou des colons intransigeants avec les roles des hommes et des femmes, à la natalité exiberante arrive en force dans notre pays.

                                Je pense que les forces qui veulent la mondialisation ont parfaitement interet a ces deux phenomènes. La disparition des peuples « riches » et evolués par leur control demographique nivelle l’ensemble des pays du monde au niveau de ceux tiers monde, qui les envahissent inexorablement.

                                Bien sur, les forces « progressistes » expliquent que c’est LE sens de l’histoire, l’LE progrès , qui plaident en faveur de ces deux phénomènes et nient leur lien.
                                En fait c’est UNE des evolutions possibles que nos « elites » nous imposent, avec force de loi pour ces espèces protégées.
                                Le but est clairement de rendre notre evolution demographique irreversible et la mondialisation la seule solution.

                                Comprendo ou il faut que je te reexplique plus lentement encore ?





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès