Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Uribe, narco-trafic et charniers…

Uribe, narco-trafic et charniers…

Le 7 août prend fin le gouvernement le plus corrompu qu’a eu la Colombie, aux mains de personnage le plus ténébreux, Álvaro Uribe Vélez, ainsi qu’il apparait de manière documentée dans le texte que nous transcrivons ci-dessous, extrait d’ un rapport élaboré par l’avocat espagnol Enrique Santiago Romero (1). Anne Cauwel à qui nous devons déjà un texte lumineux sur haïti et qui vit désormais en Amérique latine nous adresse ce texte qu’elle a traduit pour changement de société (1) qui remet les pendules à l’heure sur une de ces véritables ordures politiques que l’Union Européenne, managée par les Etats-Unis ne cesse de soutenir au point de lui accorder le « droit » de participer à la Commission qui est censée juger de ce qui s’est passé avec la flotille de Gaza. Je ne sais pas quelle faute ou quel crime les communistes au pouvoir dans l’ex-URSS ont pu commettre mais plus je fouille dans les poubelles de l’histoire et la manière dont on nous manipule je me dis que la contrerévolution « démocratique » néolibérale fut et reste un crime généralisé.

Non seulement l’entourage d’Uribe, y compris ses enfants, a été désigné comme responsable de toutes sortes de délits contre la morale, la loi et la Constitution, mais le gouvernement dans son ensemble s’est proposé de manipuler l’opinion publique – dans le style de Goebbels – pour qu’une part importante des Colombiens ait une perception dénaturée de son mandat, en faisant croire que l’immensité des scandales dont le gouvernement a été le protagoniste n’affectaient pas à son bon gouvernement.

Le temps se chargera de faire apparaitre ce délit atroce qui a consisté à manipuler l’esprit des citoyens et révèlera en pleine lumière l’infamie commise contre la Colombie pendant ces dernières huit années. Le train de l’histoire conduira Uribe à la Cour Pénale Internationale et s’accomplira ce que Jorge Eliécer Gaitán disait dans la Manifestation du Silence qui s’est déroulée sur la Place de Bolivar en février 1948 : « Malheur à ceux qui dans le Gouvernement cachent derrière la bonté des mots l’impiété à l’égard des hommes de leur peuple, parce qu’ils resteront marqués par l’ignominie dans les pages de l’histoire ! »

Gloria Gaitán

Álvaro Uribe Vélez, « précurseur de l’ Etat Narcotrafiquant « 

Álvaro Uribe Vélez a été dénommé « précurseur de l’ Etat Narcotrafiquant  » par l’un des centres de recherche les plus importants en matière de trafic international de stupéfiants, « The Narco News » (http: // www.narconews.com), depuis qu’en 1997 et 1998, les douaniers des États-Unis en Californie ont arrêté trois avions suspects à destination de la Colombie qui, comme les douaniers le découvrirent, transportaient 50 tonnes de permanganate de potassium, un composant chimique nécessaire dans la fabrication de la cocaïne.

Selon un document signé par le chef de la DEA Donnie R. Marshall le 3 août 2001, les avions se rendaient à Medellín, Colombie, au nom d’une entreprise appelée GMP Produits Chimiques. Les 50 tonnes du composant chimique destinées à GMP étaient suffisantes pour fabriquer 500 tonnes d’hydrochlorate de cocaïne, d’une valeur de 15 milliards de dollars. Conformément au rapport de 2001 de la DEA, le patron de GMP Produits Chimiques était Pedro Juan Moreno Villa, chef de campagne et ex-secrétaire de gouvernement lorsqu’Uribe était Gouverneur d’Antioquia. De 1995 à 1997, Moreno était secrétaire de gouvernement et bras droit d’Uribe. Pendant ces années, selon le chef de la DEA Marshall, « entre 1994 et 1998, GMP a été le plus grand importateur de permanganate de potassium en Colombie ».

De 1980 à 1982, la première charge publique d’Álvaro Uribe a été Directeur de l’agence d’Aéronautique Civile de Colombie. Virginia Vallejo, dans son livre « En Aimant Pablo, en détestant Escobar », rend compte de la relation entre Uribe et Pablo Escobar et note qu’Uribe comme directeur de l’Aéronautique Civile a joué un rôle clef pour l’octroi de permissions massives de vol accordées au cartel de Medellín, sans lesquelles le cartel n’aurait jamais pu faire ses envois immenses de drogue aux Etats-Unis et n’aurait jamais pu accumuler son immense fortune. Uribe a eu pour second César Villegas quand il était directeur de l’Aéronautique Civile. Or celui-ci a été condamné à 5 ans de prison pour ses liens avec le Cartel de Cali puis assassiné pour taire son témoignage. (journal « el Tiempo » de Colombie 17/03/2002).

Quand dans « Tranquilandia » (l’Opération Yarí) la police et l’armée colombienne ont désactivé le plus grand laboratoire de fabrication de cocaïne trouvé jusqu’à ce jour en Colombie, ils mirent la main sur un hélicoptère Hughes 500, immatriculé HK 2704 X, propriété d’Aerofotos Amortegui Ltda, entreprise qui appartenait à la famille Uribe. Álvaro Uribe prétend que cet hélicoptère avait été vendu auparavant mais qu’il avait oublié de déclarer la vente.

L’Agence d’Intelligence de la Défense des États-Unis a élaboré une fiche sur Álvaro Uribe, elle porte le numéro 82 dans cette Agence. Voyons ce que dit la fiche d’intelligence en question (l’original peut être consulté dans http: // www.gwu.edu / nsarchiv/NSAEBB/NSAEBB131/index.htm :)

 »Confidentiel. Septembre 1991. Rapport classé Confidentiel. Département de Défense des Etats-Unis. (DIA : Defense Intelligence Agency).

82. Álvaro Uribe Vélez. Homme politique colombien et sénateur qui se consacre à collaborer avec le Cartel de Medellín à de hauts niveaux gouvernementaux. Uribe a été lié à des affaires relatives à la drogue aux États-Unis. Son père a été assassiné en Colombie à cause de ses connexions avec les trafiquants de drogues. Uribe a travaillé pour le Cartel de Medellín et est un ami personnel de Pablo Escobar Gaviria. (Uribe) a participé à la campagne politique d’Escobar pour gagner le poste de parlementaire suppléant de Jorge Ortega. Uribe a été l’un des hommes politiques qui depuis le Sénat a attaqué toutes les formes du Traité d’Extradition (de la Colombie avec les États-Unis) (…) « 

Il est reconnu qu’Uribe a participé au montage et à l’exécution de meurtres perpétrés par les paramilitaires colombiens, comme dans le cas du « meurtre de El Aro » commis en 1997, dans laquelle, comme le relate le journal de Miami, le « New Herald », dans son édition du 6 août 2009, Álvaro Uribe a organisé le meurtre avec les dirigeants des AUC (Auto-défense Unies de Colombie) et par la suite il a personnellement félicité les paramilitaires qui avaient assassiné, avec des scies électriques, au moins 15 paysans sans défense, meurtre pour lequel la Cour Interamericaine des Droits de l’Homme a condamné la Colombie.

Le groupe paramilitaire les « Douze apôtres » aurait eu pour siège la ferme « La Carolina », dans le département d’Antioquia, dont les frères Uribe Vélez sont co- propriétaires. Le frère du Président a été interrogé par le ministère public en 1997 pour les délits de séquestration, d’extorsion et de meurtre commis par les « Douze apôtres » entre 1993 et 1994. Le groupe paramilitaire a été accusé d’avoir assassiné 50 personnes, et d’avoir commis un massacre après lequel les corps de quatre personnes ont été trouvés et deux autres restent disparus. Pour ce cas une demande a été présentée à la Commission Interaméricaine des Droits de l’Homme.

Luís Camilo Osorio a confirmé que le frère du président Uribe avait été l’objet d’une enquête officielle en 1999, mais il a aussi indiqué que la même année son cas avait été définitivement archivé. Osorio, actuel ambassadeur de Colombie au Mexique, a été objet de diverses enquêtes pour avoir favorisé, lorsqu’il était Procureur Général de la Nation, les intérêts des paramilitaires.

Données tirées d’ un article d’Enrique Santiago Romero, avocat espagnol expert en droit international, responsable des services juridiques de l’Institut d’Études Politiques pour l’Amérique latine et l’Afrique (IEPALA). Il a fait partie de l’équipe juridique qui a déposé la plainte qui, le 13 octobre 1998, a conduit la justice espagnole à solliciter l’arrestation, à Londres, de l’ex-dictateur chilien Augusto Pinochet et d’autres ex-militaires chiliens et argentins responsables de l « Opération Condor ».

 Membre de la Mission Internationale d’Observation de la Fédération Internationale de Droits de l’homme (FIDH) et du RÉSEAU CIFCA, sur la situation des Droits de l’homme au Honduras après le coup d’État. Juillet 2009. Il a été secrétaire de la Commission Espagnole d’Aide aux Réfugiés, CEAR. Il a assisté en qualité d’observateur au referendum présidentiel en Venezuela, en août 2004, dans une délégation d’ONG’s et d’organisations sociales d’Espagne.

(1)
 après que j’ai poussé une gueulante contre elle et tous les amis qui m’expédient une cinquantaine de textes par jour en espagnol et en anglais (ça c’est pour tout ce qui a trait au proche et moyen orient, à l’afghanistan, à la Palestine) et qui pourtant parlent parfaitement français. je venais de traduire Fidel et raoul Castro, j’ai craqué… En effet je continue à recevoir les ignominies je pèse mes mots d’agoravox et j’ai envie de vomir quand il m’arrive de lire les saloperies incultes, fascistes qui continuent à se dérouler sous mes textes, pas un pour sauver l’autre, les uns sont des fascistes haineux qui racontent n’importe quoi sur Chavez, castro, les pelestiniens, les autres sont tout aussi nauséabonds ce sont des antisémites patentés qui sous prétexte de défendre les palestiniens traquent le « juif », si c’est ça l’esprit public français c’est terrible. C’est ce que j’ai dit à mes amis qui me balancent des textes et qui n’envoient rien en français en me laissant me débattre au milieu de cette ordure généralisée entre fascistes et anti-impérialistes néo-nazis. Excuse-moi Anne tu es la seule à m’avoir pris au sérieux, merci à toi… Amitiés à Luis.

Moyenne des avis sur cet article :  4.37/5   (19 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • leypanou 9 août 2010 10:53

    Continuez de poster ce genre d’informations : même si ce n’est qu’une goutte d’eau par rapport à la marée d’informations et formatages idéologiques des mainstream médias, c’est toujours agréable de les lire. En plus, cela permet aux personnes qui n’ont pas le temps d’avoir une autre vision de ce qui se passe sur la terre, surtout pendant les vacances où les problèmes météo et les faits divers ont le beau rôle : rien de mieux en effet pour asphyxier encore un peu plus le peu de neurones qui fonctionnent.


    • LOKERINO LOKERINO 9 août 2010 11:16

      informations ??????

      Propagande corroboré par des « documents » tout aussi spécieux et dirigés

      question « communication politique »
      « le gouvernement dans son ensemble s’est proposé de manipuler l’opinion publique – dans le style de Goebbels – pour qu’une part importante des Colombiens ait une perception dénaturée de son mandat »" 

      il faudrait plutot voir cela du coté du Venezuela ou de la Havane...

      l’accès au pluralisme de l’information et tout autre en Colombie ce qui permet au Colombiens de se faire leurs propre opinion y compris en découvrant ce genre de caricature dont l’auteur nous abreuve !!


      • Cogno2 9 août 2010 11:50

        l’accès au pluralisme de l’information et tout autre en Colombie ce qui permet au Colombiens de se faire leurs propre opinion y compris en découvrant ce genre de caricature dont l’auteur nous abreuve !!

        Je suis curieux de voir le « pluralité » de tes informations, si tout ce qui ne te plait pas est taxé propagande à la Goebbels comme tu dis.
        L’opinion, ça se fabrique, ça fait longtemps que la chose est mise en pratique, par contre pour l’intelligence et la pertinence des gens, ça reste à voir, et tu en es un parfait exemple.
        Un type qui une vois avalé une propagande, s’en contente comme un gros bêta.


      • Cogno2 9 août 2010 11:56

        Ah, c’est pas toi qu’a parlé de Goebbels, désolé.

        Mais expliques moi comment tu différencies « information » et « propagande », je suis curieux.
        Qu’est ce qui te permet de dire que ce que racontes les uns est la vérité, et ce que racontes les autres, d’odieux mensonges infames.
        Ou alors c’est juste une réaction allergique et déraisonnée ?...ce que je crois.


      • LOKERINO LOKERINO 9 août 2010 13:59

        qui a faux et qui détient la vérité ? je n’ai pas la prétention d’avoir une réponse absolu en la matière.
        J’ai mon opinion et de très bonne raison personnel et familiale pour l’avoir forgée ainsi

        Par contre , j’ai tendance a croire que la vérité se retrouve plus facilement dans la mesure et l’auto critique que dans le soutient inconditionnel et aveugle

        Propagande ? quand il s’agit de pratiquement « copier » le discours de Chavez envers Uribe, presque mots pour mots, quand il s’agit que de l’information tronqué avec des témoignages partisans, alors il s’agit bien d’endoctrinement et de manipulation psychologique.

        Chaque pays aurait tendance à tenter de manipuler son opinion publique, c’est presque le propre de la politique 
        Présenter les choses de cette façon pour la Colombie quand on est soutient de Chavez et des Castros , ( je n’ai pas dis le Venezuela et Cuba ) est pour moi particulièrement abject.


      • Pyrathome pyralene 9 août 2010 11:33

        La crapule criminelle corrompu à la moëlle......
        et le caniche de la CIA...

        excellent article, merci...


        • anty 9 août 2010 22:37

          Dans le cas d’Uribe on sait

          Peut on connaître autant sur les pêchés de Chavez voir Castro
          que l’auteur défend ?

          L’impartialité serait une sévère critiques des uns et des autres en un seul article pour se faire une idée et puis basta fini on passe autre chose

          trop d’informations tue l’information et à la longue çà devient suspect et malsain

           


        • ELCHETORIX 9 août 2010 13:50

          voila de la vrai info , merci Danielle pour votre travail qui va à l’encontre des médias mainstream .
          Les contras de l’HEXAGONE ne vont pas tarder à débarquer pour nier l’évidence ou , alors « s’illustrer » par leur absence faite de mépris et d’arrogance .
          Uribe est un néo-fasciste de la pire espèce , une marionnette de l’EMPIRE Etats-Uniens , cest un « pauvre type » , pas un humain , même pas une chose , lui et ses sbires sont le néant , mais des non-êtres terriblement malfaisants pour les peuples de COLOMBIE !
          Cordialement !
          RA .


          • LOKERINO LOKERINO 9 août 2010 14:09

            Et vous le roi de l’arrogance et du mépris

            Souffrez qu’Uribe soit populaire dans son pays ou prétendez que le peuple colombien ne soit pas assez intelligent ou averti pour s’auto déterminer


            • fonzibrain fonzibrain 9 août 2010 14:40

              Scandaleux : Le Narco Dictateur Colombien Alvaro Uribe Nommé Vice Président Du Comité D’Enquête Onusien Sur L’Attaque De La Freedom Flottillaaoût 4, 2010

              Pas étonnant qu’Israël accepte – pour la première fois – de participer à l’enquête. Quelles énormes pressions américaines la Turquie a-t-elle subies pour trahir ainsi ses martyrs, mais aussi les Palestiniens de Gaza, en acceptant le dictateur Uribe dans ce comité d’enquête, un comité discrédité dés le départ.

              Ban Ki Moon qui s’était auparavant entretenu avec le ministre de la guerre israélien, Ehud Barak, récemment en visite aux USA, vient de nommer les personnalités à la tête du comité onusien d’enquête sur l’attaque barbare israélienne dans les eaux internationales contre la Freedom Flottilla.

              Selon Ban Ki Moon :

              « le comité sera dirigé par d’importantes personnalités : l’ancien premier ministre de Nouvelle Zélande, Mr Geoffrey Palmer, comme président et le président sortant de Colombie, Mr Alvaro Uribe, comme vice président ».

              « Le comité aura deux membres en plus, l’un d’Israël et l’autre de Turquie. Il commencera son travail le 10 Août et soumettra le premier rapport pour la mi Septembre.

              « Il me fournira également des recommandations pour la prévention d’incidents similaires dans le futur. J’espère également que cet accord d’aujourd’hui aura un impact positif sur les relations entre la Turquie et Israël de même que sur toute la situation au Moyen Orient ».

              Avec la nomination d’Alvaro Uribe comme vice président, pas étonnant qu’Israël ait accepté – une première- de participer à cette enquête onusienne sur cette attaque barbare meurtrière sur des humanitaires dont la mission était de délivrer des produits de première nécessité à Gaza en brisant le blocus contre 1.5 millions Palestiniens, un crime de guerre en droit international. C’est aussi la première fois qu’Israël sera représenté au sein d’un comité onusien chargé d’enquêter sur les malversations de son armée.

              Le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou, confirmant la participation israélienne au comité onusien a déclaré :

              « L’intérêt national d’Israël s’est de s’assurer que la vérité factuelle concernant l’incident de la flottilla soit exposée à la face du monde ».

              Quelle vérité factuelle ?

              Celle concoctée par l’armée israélienne et ses preuves fabriquées de toute pièce, ses mensonges – « par la tromperie » – ses manipulations et pressions ?

              Ban Ki Moon, ce lâche, cette marionnette, a cédé encore une fois à la pression américano sioniste, comme il l’avait fait auparavant en enterrant le rapport Goldstone sur l’Opération Plomb Durci durant laquelle des crimes de guerre ont été commis contre la population palestinienne de Gaza.

              On connaît les liens étroits qui lient l’ex président colombien Alvaro Uribe et Israël et il fait aucun doute que ce comité ne pourra enquêter ni sérieusement, ni indépendamment étant dés l’origine biaisé.

              C’est Israël, ses militaires d’active et ses réservistes qui ont aidé Uribe à consolider sa dictature, à organiser ses escadrons de la mort et autres groupes paramilitaires qui ont assassiné des milliers d’opposants colombiens à son régime, et poussé en exil plusieurs millions de Colombiens notamment au Vénézuela. C’est Israël qui a entraîné l’armée colombienne et continue de le faire qui lui fournit des drones pour traquer la guérilla des FARC, mais aussi des avions de combat des armes et des systèmes d’espionnage.

              Le président Chavez du Venezuela a dénommé la Colombie d’Uribe « l’Israël de l’Amérique Latine ».

              On sait à quel point le régime sioniste est un élément majeur dans la lutte contre les mouvements de résistance aux dictatures de par le monde et pas seulement au Liban contre le Hezbollah ou en Palestine contre le Hamas.

              Lors d’une visite en Israël en avril dernier avant les élections législatives colombiennes pour remplacer Uribe, le ministre des affaires étrangères colombien, Jaime Bermúdez, a réitéré lors d’une interview accordée au Jpost, le soutien inconditionnel de la Colombie à Israël.

              « Je pense sincèrement que la Colombie aujourd’hui quelque soit le candidat élu va continuer sur la même voie… Je suis très optimiste quant au futur de notre relation ». Il a aussi exprimé la volonté de renforcer les relations militaires entre la Colombie et Israël de même que les liens commerciaux.

              Lors de cette interview à la question « puis je vous demander ce qu’il en est des liens militaires entre Israël et la Colombie ? Pensez vous qu’ils vont s’accroire ? » Jaime Bermudez a répondu :

              i[« Oui, je vais vous livrer mon point de vue particulier là-dessus. J’ai été impressionné hier par le président Peres car il a mentionné une idée qui est, je pense, très très forte.

              Il a dit que nous devrions partager, concernant l’armée, que nous ne devrions pas seulement avoir des camps mais aussi des campus, ce qui veut dire que les recrues dans l’armée ne devraient pas seulement servir mais aussi étudier, et nous allons avoir une réunion aujourd’hui avec le personnel pou discuter en détail de tout cela. Nous accueillons favorablement cet idée et somme plus que satisfait de l’entendre. C’est un important projet. »

              Alors avoir Uribe comme vice président de ce comité onusien d’enquête sur la Freedom Flottilla c’est tout simplement comme si on avait Bibi ou Lieberman !

              Quelles énormes pressions la Turquie a-t-elle subi pour trahir ainsi ses martyrs en acceptant ce dictateur colombien, Alvaro Uribe – largement connu pour être à la solde d’Israël – dans ce comité d’enquête onusien ?
              planete non violence

              C’est une blague, putain c’est incroyable, une fois de plus ces juifs extrémistes chient sur le monde. Il suffit de chercher 5 minutes pour apprendre qu’israel et la Colombie ont de nombreux rapports et sont très liés. La nomination de ce mongolien de Uribe dans l’enquète de la flotille est comique.
              Comme d’habitude, leur culot est incroyable.

              http://fonzibrain.wordpress.com/

              cet homme est une honte ambulante


              • jean 9 août 2010 17:26

                Place des trois cultures à Mexico, ne cherchez pas c’est un « jeux de mots » local, c’est là bas que j’ai VU le vrai visage de la réelle politik Etasuniéne.
                Décalé avec l’article ? non pas vraiment je pense smiley


                • anty 9 août 2010 22:08

                  En effet je continue à recevoir les ignominies je pèse mes mots d’agoravox et j’ai envie de vomir quand il m’arrive de lire les saloperies incultes, fascistes qui continuent à se dérouler sous mes textes, pas un pour sauver l’autre, les uns sont des fascistes haineux qui racontent n’importe quoi sur Chavez, castro, les pelestiniens, les autres sont tout aussi nauséabonds ce sont des antisémites patentés qui sous prétexte de défendre les palestiniens traquent le « juif », si c’est ça l’esprit public français c’est terrible. C’est ce que j’ai dit à mes amis qui me balancent des textes et qui n’envoient rien en français en me laissant me débattre au milieu de cette ordure généralisée entre fascistes et anti-impérialistes néo-nazis. Excuse-moi Anne tu es la seule à m’avoir pris au sérieux, merci à toi… Amitiés à Luis.

                  Les gens ne sont pas forécement incultes et fascistes quand ils critiquent vos textes
                  Vous pouvez écrire ce que vous voulez et argumenter vos récits comme vous voulez
                  vous vous situer pas au niveau de l’information mais au niveau de la cause que vous défondez. le communisme

                  De ce fait laplupart de gens sur votre site ont des avis polarisé
                  bravo Danielle
                  ou
                  c’est du n’importe quoi

                  ce n’est propice a une information correcte des internautes
                  pour certain c’est une information digne de foi
                  pour d’autres c’est un ramassis de documents en vue de salir les uns et dédouaner les autres



                  • slipenfer 10 août 2010 10:17

                    Bon article
                    qui confirme ce que je pense.
                    la lutte contre le trafique de drogue ne s’ arrêteras pas,
                    vu que les états y participent,la même chose en Europe,
                    Maroc ,Afghanistan etc...

                    De même que le trafic de femme pour alimenté le marché de la prostitution
                    ne peut fonctionner sans la complicité des états.
                    Les grands criminels se baladent en toute liberté, c’ est normal
                    c ’est ça le pouvoir,le vrai, être au dessus des lois et faire trimer
                    les esclaves,les buter d’une manière ou d’une autre ou pour le plaisir...
                    La mode c’est temps ci est de les crevés au boulot.


                    • LOKERINO LOKERINO 10 août 2010 18:59

                      quand je lis vos articles et vos interventions, moi qui du communisme , me faisais l’idée que cette idéologie tragique appartenait désormais au passé, que tous les errements ,tous les crimes, toutes les négations de l’homme faites en son nom rentrait dans l’Histoire de façon définitive, je m’arpercois que ce monstre larvé et toujours présent de la même façon dans certaines consciences

                      Il suffit de lire avec quelle violence et mépris vous répondez a ceux qui osent intervenir sur vos sujets avec un avis diffèrent..
                      avec quel promptitude vous traitez de fasciste ou d’inculte toute personne qui osent s’élever devant votre pensé tout en pretentant etre cictime de ces reactions outrancieres..

                      A quel niveau de suffisance vous situez votre culture et votre parcours sans aucun respect pour le parcours des autres et du temps qu’ils ont eu a s’occuper et penser, eux aussi, à l’humanité ..
                      Avec quel aveuglement et inconditionnel vous soutenez les régimes pourtant pour le moins sujet à caution et avec quelle haine vous vous défoulez sur les pays qui vivent a coté de vos totalitarismes et ces soutiens ou base arriee du terrorisme.

                      Alors oui l’idéologie communiste dans vos propos et position, tout comme celle de vos alter ego ici , « Maugis » ou autre « Bleu Montreal »restent tristement génératrice de haine , d’intolérance et contraire à l’epanouissement de la personne humaine

                      ce n’est bien sur , et moi je l’admets et le dit ,qQUE ma propre conviction, mais croyez
                       moi, vous avez ici ces dernies jours largement contribué a la renforcer  !!! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès