Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > USA 2008 : Aubaine pour Obama (2)

USA 2008 : Aubaine pour Obama (2)

Barack Obama devrait être élu… sauf imprévu !
(Maréchal de La Palice revisité)

Seconde partie : les tendances.

Dans un premier article, j’ai évoqué le contenu du deuxième débat Obama versus MacCain du 7 octobre 2008 à Nashville. Voici maintenant quelques éléments d’appréciation sur les deux protagonistes.

En clair, qui a gagné ce deuxième débat ?


Impressions personnelles

Je donnerais un léger avantage à Obama. Il s’est bien moulé dans sa stature présidentielle et aujourd’hui, c’est lui qui rassure, qui apaise, pas John MacCain dont le flou surprend ou inquiète.

De plus, MacCain avait ce soir-là l’occasion de redynamiser sa candidature. Il ne l’a pas fait. Obama a même été percutant, reprenant les « Le sénateur Obama n’a pas compris que… » du premier débat en disant (en substance) que lui, il n’a pas compris pourquoi Bush Jr soutenu par MacCain s’est autant trompé.


Sondages à l’issue de ce deuxième débat

Plusieurs sondages (réalisés par CNN et CBS notamment) donnent un (léger) avantage à Obama.

15% des indécis auraient été convaincus par Obama, et 12% par MacCain, les autres (72%) resteraient toujours dans l’expectative.

L’opinion favorable à Obama est passée de 60 à 64% tandis que son concurrent ne bouge pas à 51%.

55% estiment qu’Obama a été le meilleur contre 30% qui pensent que c’est MacCain.

Les personnes interrogées pensent qu’Obama est plus intelligent que MacCain (57% contre 25%), plus sympathique (65% contre 28%) et plus clair dans ses propositions (60% contre 30%).

Chez les indécis, 40% pensent qu’Obama a gagné, 26% que c’est MacCain qui a gagné et 34% aucun des deux.

Toujours parmi les indécis, 68% pensent qu’Obama serait capable de prendre les bonnes décisions dans le domaine économique (55% avant le débat) et MacCain pour 48% (41% avant le débat).

Et pour terminer, la guerre en Irak, MacCain est considéré comme le plus compétent pour 61% contre 30% Obama.


Tendances électorales

Mais que donnent plus globalement les sondages à un peu plus de trois semaines des élections ?

Sur l’ensemble du pays, Obama l’emporterait avec en moyenne de 5 à 6% d’avance sur MacCain. Il a fait une légère chute il a quelques jours, sans doute les conséquences des basses attaques du camp républicain, mais cela n’a été que temporaire.

Toutefois, on sait que ce n’est pas le nombre de voix total (comme en France) qui compte aux États-Unis, mais le nombre de grands électeurs.

Il y a 538 grands électeurs répartis par États. Lorsqu’un candidat gagne la majorité des suffrages d’un État, il gagne la totalité des grands électeurs associés à cet État.

C’est comme cela que George W. Bush a gagné face à Al Gore, il était minoritaire en voix mais avait réussi in extremis (et encore, l’Histoire dira le contraire) à remporter la Floride et ses 27 grands électeurs.

C’est évidemment un système très archaïque, qui provient de l’origine des États-Unis, chaque État étant très jaloux de l’influence qu’il peut avoir sur l’ensemble de la nation américaine.

Pour gagner la Maison Blanche, il "suffit" de remporter au moins 270 grands électeurs.

De plus, il y a de nombreux États où la tendance est largement connue depuis longtemps. Les Démocrates sont présents plutôt sur la Côte Est, la région des grands lacs, l’Ouest californien (au sud) et industriel (au nord) et les Républicains plutôt dans les États du Sud et dans le grand Middle West.

On distingue trois type d’États : les déterminés ("solid") dont le résultat ne fait plus aucun doute car l’écart dans les sondages est supérieur à 9%, ceux qui penchent ("leaning") dont la tendance serait difficile à inverser mais encore possible, avec un écart entre 4 et 9% et enfin, les indécis ou hésitants ("toss up") avec un écart dans les sondages inférieur ou égal à 4% et qui peut s’inverser rapidement.

Pour se faire une idée quotidienne des sondages, je vous recommande de lire ceci.


Situation à J-25

Au 10 octobre 2008, Barack Obama aurait des chances très sérieuses d’être élu.

En effet, il pourrait compter sur 211 grands électeurs issus d’États déterminés et même de 66 autres d’États qui pencheraient en sa faveur, soit 277 supérieur à 270.

De son côté, John MacCain ne pourrait compter que sur 143 issus d’États déterminés à ajouter aux 15 issus d’États qui pencheraient républicains, soit 158.

103 grands électeurs seraient issus d’États encore largement indécis, parmi lesquels la Floride (27 grands électeurs) qui donnerait un léger avantage pour Obama (3% d’écart, mais cet écart se réduit depuis quelques jours) et l’Ohio (20 grands électeurs) également légèrement démocrate (3% d’écart).

En revanche, la Pennsylvanie (21 grands électeurs) et le Michigan (17 grands électeurs) seraient déjà sous l’escarcelle d’Obama avec un écart respectivement de 14% et de 8%. D’ailleurs, il y a quelques jours, MacCain avait décidé d’abandonner sa campagne dans le Michigan car il la trouvait désormais inutile.

Mais notons que dans l’actuel rapport des forces, Obama n’aurait besoin ni de la Floride ni de l’Ohio.


Précautions d’usage

Attention, tout cela ne sont que des sondages, c’est-à-dire des photographies très ponctuelles de l’opinion publique. Il reste encore trois semaines, et un troisième débat le 16 octobre 2008 avant les élections.

Les évolutions sont en effet très rapides. Ainsi, du jour au lendemain (du 9 au 10 octobre 2008), 10 grands électeurs considérés pour Obama comme sûrs sont devenus probables seulement, et 5 grands électeurs considérés pour MacCain comme probables sont passés incertains. Les positions d’Obama se renforcent en Pennsylvanie et dans le Michigan, mais s’affaiblissent dans l’Ohio et en Floride.

Même si la probabilité en reste très faible, rien n’empêcherait qu’un événement extérieur puisse perturber profondément les tendances actuelles. On l’avait vu en Espagne avec les attentats de Madrid quelques jours avant des élections qui ont inversé les résultats par rapport aux tendances préélectorales.

Barack Obama paraît le savoir, car s’il se prépare à la fonction, aux côtés de vieux routiers de la politique et de l’économie américaines, s’il montre sa confiance en son élection (comme tout candidat), il ne fait pas de triomphalisme.


On ne doit pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué.

Ce n’est pas la chasseuse d’ours Sarah Palin qui contredira !…


Aussi sur le blog.

Sylvain Rakotoarison (10 octobre 2008)


Pour aller plus loin :

Vidéo complète du 2e débat Obama vs MacCain du 7 octobre 2008 à Nashville.

Sondages après le 2e débat.

Pour observer les tendances de l’opinion publique américaine.

À propos du 1er débat Obama vs MacCain du 26 septembre 2008 à St. Louis.




Moyenne des avis sur cet article :  4.11/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • fonzibrain fonzibrain 11 octobre 2008 10:29

    analyse juste dans un pays normal,mais les usa sont loin d’étre normaux,je vous en pris ne vous laisser pas berner par le film d’holywood ’"you can with obama"
    mais peut etre avez vous oubliez les élections truquées de 2000 et le coup d’état du 11/09 .

    SI vous ne comprenez pas ce qui est en train de se passer,je suis triste pour vous !


    - 25% dans la semaine dans toutes bourses du monde !
    il y a un phénomène de liquidation,de destruction de l’économie mondial,le but est l’anéantissement du dollar et de la dette dolarisé détenue par le japon la chine la russie et les pays du golf !

    nous assistons à deux choses :
    la plus grande spoliation monaitaire de toute l’humanité(les bon russes à coté c’est un centime !),les usa ne rembourseront jamais les milliers de milliard qui lui ont permis de prendre une avancé technologique irrattrapable et ont provoqué le début du cycle de la fin de 5 siecles de domination occidental.


    je suis totalement sidéré par cette semaine,ya même eu des moment ou j’ai eu peur,en vrai !!!!


    • Cug Cug 11 octobre 2008 12:37

       Obama est une marionette !

       Palin est attaquée dans les médias, il semble que l’oligarchie financière anglo-saxonne (les décideurs) ont choisis Obama.

       Un métisse démocrate c’est plus médiatique pour gérer la crise qui couve aux USA.


      • Charles Bwele Charles Bwele 11 octobre 2008 13:04

        @ l’auteur,

        Depuis belle lurette, je lis régulièrement et adore vos analyses pertinentes, souvent (mais pas toujours) avec peu ou pas de parti pris.

        Toutefois, comme vous l’avez mentionné qq semaines plus tôt, je comprend parfaitement votre préférence pour Obama car vous estimez - et moi aussi - que sans pour autant changer l’Amérique (faut pas rêver non plus !) il re-normalisera les relations US et Europe comme l’ont très souvent fait les démocrates - et c déjà énorme ! - en plus de redonner aux US une image politique certainement plus sympathique que celle de Bush... Ou de McCain, situé par un collègue et ami californien comme "un peu plus à droite de W"  smiley

        Malgré la remarquable conduite de campagne électorale de Obama, je crains tout de même un effet Bradley, connaissant moi-même les US de par mon expérience personnelle. Combien de sondés avoueront aux sondeurs qu’ils ne voteront jamais ou très difficilement pour un Noir ? Pour mieux appréhender la situation : imaginons un instant qu’un Rachid ou un Omar français soit exactement dans la même situation que Obama aujourd’hui...

        Même au sein de l’électorat démocrate, 1/3 d’entre eux affublent les populations noires d’au moins un préjugé genre "voleur, violent ou violeur" (idem pour de nombreuses populations immigrées en Europe)... Que faire de ces facteurs bien réels ?

        Amicalement


        • Sylvain Rakotoarison Sylvain Rakotoarison 13 octobre 2008 08:56

          Bonjour Charles,

          Merci du commentaire.

          Certes, il y a ce risque de décalage entre les déclarations dans les sondages et la réalité dans les urnes, et c’est d’ailleurs sur ce sujet que se portent beaucoup d’analyses américaines préélectorales. Mais l’écart moyen ne cesse de grandir, avec 7,3% ce matin, c’est-à-dire à peu près au niveau du moment où Obama avait gagné les primaires (juin).

          Cela dit, Obama a déjà été choisi dans les primaires démocrates alors qu’on émettait les mêmes réserves.

          Pour avoir travaillé assez longtemps dans un groupe américain, j’ai aussi constaté que les Américains (sans faire des généralités bien sûr) sont avant tout pragmatiques et considèrent la "diversity" comme un élément clef de management, à savoir, que la différence de culture, de méthode enrichit et ne met pas en danger l’identité de l’entreprise.

          Or, le citoyen américain commence rapidement à voir son intérêt personnel dans la crise : Obama a plus de crédibilité pour "résoudre" la crise financière (du moins, prendre les meilleures mesures), et MacCain refuse de s’occuper du système de santé et va réduire les impôts de ceux qui gagnent plus de 250 000 dollars par an.

          D’ailleurs, MacCain est déjà haut dans les sondages si on se rappelle que c’est un "dissident" (franc-tireur) du camp républicain et qu’il a même failli se retrouver colistier de Kerry en 2004 ! Il a réussi à se maintenir par quelques "coups" politiques comme la nomination de Sarah Palin pour colistière, mais son flou sur ses intentions ("je saurai comment faire" !!!) ne peut qu’inquiéter.

          Cela dit, les résultats de ces élections seront intéressants à analyser.

          Amicalement.


        • morice morice 11 octobre 2008 13:42

          L’aubaine pour Obama est simple, Syvain : votre si INTELLIGENTE Sarah est dans le pétrin, dans lequel elle s’est fourrée toute seule par connerie lamentable. Elle est victime avant tout d’un ABUS DE BETISE. On vous rappelle ce que vous en avez dit où pas ??? Vous savez, Sylvain, il ne faut jamais miser sur une BLONDE.


          • morice morice 11 octobre 2008 13:44

             Cug, vos commentaires sont xénophobes. 


          • Cug Cug 11 octobre 2008 15:14

             Quoi de dire qu’il vaut mieux actuellement un métisse démocrate qu’un blanc républicains pour calmer les foules miséreuses ?


          • morice morice 11 octobre 2008 21:06

            Vu un reportage télé effarant où McCain sur scène est obligé de DEFENDRE Obama, ce qui est tout à son honneur, car la vieille dame qui monte sur scène lui dit qu’Obama est .. islamiste !!! L’amérique profonde qui ressort...quand il n’est pas noir, il est musulman ! mais sur ce problème MacCain n’est pas tout rose : c’est lui qui a mis en marche cette machine, comme je l’explique dans un article qui marine ici depuis le 25 septembre. Avec des moyens financiers colossaux. Pourquoi ça n’est pas en ligne, à vous de le trouver : les copains de Calamytho ont pris le pouvoir, il semble bien, ici chez Agoravox qui perd de sa superbe citoyenne, dans ce cas... Impossible de parler de certaines choses embarrassantes. Ça s’appelle une censure, ou je ne m’y connais pas. Quand aux pages disparues, toujours aucune nouvelle... non plus. Bref, on continue à fournir, et de temps en temps ça passe. A condition de PLAIRE à Calamytho et à sa meute ? Faudra que je pense à rayer des noms là... Je pense que je vais parler des soupes à l’oignon bientôt, ça, on est certain que ça passe. Quand à la dompteuse de Dinosaures, elle se vautre dans des déboires familiaux qui lui ont fait mélanger vie privée et vie professionnelle... si un jour elle devient par accident vice-présidente, elle ira faire ses courses avec Air Force One, à ne pas manquer...


            • morice morice 12 octobre 2008 10:14

              résultat de ces propos et de ses discours de haine entretenus par le camp républicain qui ne DOMINE plus sa campagne. Je l’ai clairement indiqué dans un article, qui ne paraît toujours pas. Pour des raisons qui m’échappent totalement. On fait actuellement pression sur Agoravox, c’est clair : qu’il ne communique pas sur le fait est encore plus clair : je ne suis pas plus informé que vous de cette chappe de plomb qui vient de tomber sur le site.

              http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20081012/twl-usa-election-mccain-accusations-bd5ae06.html

              McCain et palin jouent avec le feu, et leur technique va leur coûter cher. Leurs soutiens surtout, car dans l’incroyable campagne de dénigrement anti-Obama qui a lieu en ce moment aux States, il y a des gens qui attisent ailleurs les haines inter-ccommunautaires et poussent à l’interventionnisme militaire en Iran : bref, l’Amérique glisse doucement vers les idées les plus noires, sinon... marron. Et pas un ICI pour l’écrire, pas un pour PARLER de cette campagne fort nauséabonde... étrange, très étrange : depuis quand les médias participatis se censurent à ce point ? Qui l’organise ? Qui fait pression à ce point pour qu’on ne le sache pas ? Nous n’aurrions pas le DROIT d’expliquer les méthodes de Palin et de McCain, et celles des clans qui les soutiennent financièrement ? Qu’est ce que cette MASCARADE ???


              • Deneb Deneb 13 octobre 2008 08:05

                George Cake : à mes yeux, votre discours vous fait classer dans la catégorie de plucs texans, passablement raciste et créationniste. Vous devez être de ceux qui ont crié au "empeachment" lorsque Bill Clinton a menti sur la petite gatterie de Monica, quand le puritanisme américain faisait encore rire le monde entier. Quand Bush a menti sur les WMD de Saddam pour engager une guerre coutant des centaines de milliards de dollars au contribuable americain, c’était evidemment beaucoup moins grave. Quand, en août 2001 les français avait informé Bush qu’une attaque terroriste se prepare, probablement à l’aide des avions détournés, la clique de Bush a tout fait pour que ces attentats puissent se derouler sans entrave - en bousculant le système de sécurité et de surveillance aerienne il a reussi à clouer au sol les gendarmes du ciel en laissant le champs libre à Al Quaeda. Ca les a beaucoup arrangé pour pouvoir attaquer quelques pays jouant un rôle dans la production petrolière. Depuis ils se sont habitués à servir la soupe du 911 chaque fois que les critiques se font un peu trop pertinentes. Lorsqu’on a vu l’excellent "Recount" on comprend que Bush n’a pas gagné contre Al Gore et que cette élection a definitivement sonné le glas de la democratie aux USA. Les States sont aujourd’hui une sombre dictature de plus en plus à l’image de l’URSS ou de l’Irak de Saddam. Quand on voit que l’on y poursuit les gosses de 5 ans pour harcellement sexuel et que l’on laisse croupir en prison un ado dont le seul crime fut d’accepter une gatterie de sa copine, on est content d’être dans un pays laïque. Je ne pense pas qu’Obama va changer ça comme par miracle, mais son election serait un petit pas sur le chemin de la democratie. Malheureusement je n’y crois pas trop, car je sais que les republicains sont capables d’organiser un evenement du style 911 poue empêcher Obama d’être elu. La seule question est : que vont-ils trouver cette fois-ci pour annuler les elections. N’empêche qu’il suffit de trafiquer les resultats, un jeu d’enfant avec les machines à voter electroniques.


              • morice morice 13 octobre 2008 08:30

                  Lorsqu’on a vu l’excellent "Recount" on comprend que Bush n’a pas gagné contre Al Gore et que cette élection a definitivement sonné le glas de la democratie aux USA. 

                l’élection a été volée à DEUX reprises : en 2000 et en 2004.


                • Deneb Deneb 13 octobre 2008 08:44

                  Jamais deux sans trois ...


                • faxtronic faxtronic 13 octobre 2008 09:28

                  Vous voyez, j’’ avais parie que Mac Cain serait elu. Et ben je pense perdre mon pari. Sarah Palin est pass’ee par la... Remarque c’’ est une bonne chose que Obama soit sur d etre elu.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès