Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > USA, Arabie Saoudite & Yémen : Premières frappes américaines de « (...)

USA, Arabie Saoudite & Yémen : Premières frappes américaines de « défense » contre les rebelles chiites

1. Le Yémen une guerre menée par la perfide Arabie Saoudite

Le Yémen, cette guerre si peu évoquée, qu'on en oublierait presque les dizaines de milliers de civils morts, sous les bombes d'une coalition menée par la perfide Arabie Saoudite. Cette coalition soutient le gouvernement élu en 2012 contre les rebelles chiites Houthis. L'Arabie Saoudite voue en effet une passion à la répression du chiisme. Pour la petite histoire, l'Arabie Saoudite est d'obédience sunnite et est considérée comme le "berceau de l'Islam". Ce fût le territoire, où jadis Mahommet réussit à unir les tribus arabes en 632.

Dans cette guerre au Yémen, l'organisation Human Right Watch dénote que le bombardement pendant des funérailles à Sanaa du 8 septembre s'apparentait à un crime de guerre (source HRW). Mais l'Arabie Saoudite ne sera surement pas inquiétée, même si des crimes de guerre sont perpétrés. Il faut bien que le premier acheteur d'armes au monde puisse tester la marchandise à l'abri des regards ! Silence, on tue.

(Rien à voir avec les coups de projecteur régulier mit sur la Syrie, où l'Arabie saoudite sponsorise d'Al Nosra. Désormais Front Fatah al-Cham avec la Chahadaa sur leur drapeau. Chahadaa que l'on retrouve étrangement sur le drapeau de l'Arabie Saoudite, de l'Etat Islamique et du Front Fatah al-Cham. Cette fameuse profession de foi, on la retrouve finalement sur le drapeau de tout groupe djihadiste sunnite qui se respecte)

Mais un nouvel acteur est entré en jeu, avec ses grosses bottes l'Oncle Sam arrive.

2. Frappes américaines au Yémen : Quand l'Oncle Sam s'y met

Alors que les rebelles Houthis nient avoir attaqué un destroyer américain (source), l'Oncle Sam a tout de même détruit trois stations radars sous contrôle de ces mêmes rebelles après avoir prétexté une attaque de ceux-ci.

La situation au Yémen semble ne pas s'éclaircir, mais les Etats-Unis prennent clairement le partie de la coalition sunnite qui s'enlise au Yémen comme les US au Vietnam.

Barack Obama a lui même approuvé le lancement de ces premières frappes. Espérant peut-être, par la même occasion, avoir envoyé un message aux saoudiens : "Le gouvernement des Etats-Unis est toujours avec vous, même si mon véto a été rejetté concernant la poursuite de votre Etat par les citoyens américains concernant le 11 septembre".

Suite à cette frappe américaine, l'Iran, berceau du chiisme, décide d'envoyer deux bâtiments de guerre au Yémen (source), officiellement pour sécuriser la zone pour les navires civils en proie aux pirates du golfe d'Aden.

Pendant ce temps là, le Choléra refait son apparition au Yémen. Preuve que les populations civiles sont encore les plus touchées par ces guerres d'intérêts économico-religieux.

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.48/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • philouie 13 octobre 21:28

    Mais un nouvel acteur est entré en jeu, avec ses grosses bottes l’Oncle Sam arrive.
     
    Il est là depuis le début, bien sûr.
    Ce n’est pas parce qu’il ne se montre pas qu’il n’est pas là.
    On voit en tout cas qu’il s’affranchit le plus complètement du monde du droit international.


    • Leonard Leonard 14 octobre 08:31

      @philouie

      « Entre en jeu »... c’est pourtant francais non ? Ca veut pas dire pas là...

      Faut absolument mettre un commentaire pour faire comme si on existait non ?

    • zygzornifle zygzornifle 14 octobre 08:54

      qui va enterrer les civils ? 


      • Leonard Leonard 14 octobre 08:58

        @zygzornifle

        Le sable ?

      • zygzornifle zygzornifle 14 octobre 08:55

        les Américains sont des égoutiers , partout ou ils passent ça sent la merde ......


        • QAmonBra QAmonBra 14 octobre 16:35

          Merci @ Leonard pour le partage.

          Ils viennent prêter directement main forte à leurs associés wahhabites, donc non sunnites, voir non musulmans, car ces derniers sont en train de bouffer leurs testicules face aux afghans du monde arabe que sont les yéménites, qui, non seulement, font plus que résister à la coalition $aoudienne, mais ont repris des territoires yéménites précédemment annexés par les $aouds.

          Quand on sait qu’ils ont l’intention de libérer Al Qods (Jérusalem) en passant par la Mecque et Médine, les coupeurs de têtes sont partis pour regretter le stade anal dans les bras de leurs mères . . .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès