Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > USA : Le business de la guerre

USA : Le business de la guerre

Quel titre étrange pour le pays censé représenter les libertés, le pays ou tout est possible, celui qui a défendu le peuple Irakien face au tyran Saddam, libéré les afghans de l’oppression Talibane et ne l’oublions pas, celui qui est venu défendre nos petites fesses du nazisme.
 
  1. La dé-classification de documents secrets
  2. La seconde guerre mondiale 39-45
  3. Le Vietnam
  4. Les attentats du 11 septembre
  5. L’Irak et l’Afghanistan
  6. Les guerres des USA
 
 
1. La dé-classification "Top secret"
 
De nombreuses archives de la dernière guerre mondiale ont été rendue consultables dans les années 1990, cela a changé notre regard sur l’histoire et a permis à quelques courageux historiens et économistes de se plonger dans de l’information "nouvelle". Bien sûr, les censeurs étant passés par là, il n’y a plus grand chose de sensationnel, mais il reste toujours des petites traces, des informations à croiser, à la manière de la police scientifique sur une scène de crime.
 
Définition du niveau de classification des documents d’état :
Les informations classifiées le sont en moyenne pendant 50 ans, cela peut aller jusqu’à 75 ans maximum pour les plus sensibles, elle doivent normalement être rendue accessible au public passé cette date, la seule exception etant le nucléaire.
Mais cette règle fait désormais partie du passé car les choses ont très recemment changées, G W Bush a mis en place une exception qui permet au président Américain d’user de son droit de veto si besoin... Le gouvernement Sarkozy a fait mieux avec la loi du 15 juillet 2008 sur les archives, la France a créé la catégorie d’« archives incommunicables », pour lesquelles aucune procédure de dé-classification n’est prévue.
 
Nous voilà prévenu, mais que trouve t-on dans ces vieilles archives pour que des lois d’un autre age fleurissent alors qu’il n’y ne semble plus y avoir de menaces ?
 
 
2.  La 2ème guerre mondiale
 
Les archives déclassées révèlent donc des traces de relations étroites entre l’Allemagne nazi et Wall street, des banques américaines qui ont largement investi en Allemagne dans les années 1930, mais aussi des industriels surpuissants comme Henry Ford qui aidèrent le reich à être "prêt" pour la guerre, la Standard Oil, IBM et bien d’autres encore ...
Petite parenthèse sur Henry Ford : un homme au talent indéniable qui a été décoré par Hitler en 1938 de la « Grand-Croix de l’Aigle allemand », plus haute décoration nazie pour les étrangers. Henry ford profondément antisémite a aussi largement inspiré Hitler avec son livre "Der Internationale Jude". Hitler le cite d’ailleurs plusieurs fois dans Mein Kampf et avait son portrait dans son bureau.
Fameuse citation de Henry Ford : "Si la population comprenait le système bancaire, je crois qu’il y aurait une révolution avant demain matin. ".
 
Certains faits étaient connus depuis longtemps mais il manquait les preuves que ces liaisons entre le Reich et la finance/industrie étasunienne étaient réelles.
Antony Cyril Sutton signala que la capacité de production des entreprises IG Farben et Vereinigte Stahlwerke, qui produisaient 95% des explosifs d’Allemagne en 1937-38, fut uniquement possible avec les crédits concédés par le Plan Dawes et la technologie états-unienne. Une coopération entre I. G. Farben et la Standard Oil New Jersey (appartenant à la famille Rockefeller) pour produire de l’essence synthétique à base de charbon a donné à la I. G. Farben le monopole de cette production durant la Seconde Guerre mondiale. La moitié de la production allemande d’essence était entre ses mains et le reste à des compagnies affiliées. Selon Sutton, sans le capital états-unien de Wall Street il n’y aurait eu ni IG Farben, ni Adolf Hitler, ni Seconde Guerre mondiale.
-Jacques R Pauwels, professeur d’histoire, en parle très bien dans la présentation de son livre : le mythe de la bonne guerre : http://www.dailymotion.com/video/x10hfx_le-mythe-de-la-bonne-guerre_school
-Un très bon article sur le très sérieux historia.fr explique ces liens en détail : http://www.historia.fr/content/recherche/article?id=7326
 
On s’aperçoit donc que la finance et les grosses entreprises américaines ont fait du business avec les deux camps en 39-45, qu’ils ont « préparé » l’allemagne à la guerre car une guerre cela rapporte beaucoup d’argent, énormément d’argent ...
Parenthèse rapide sur la France dans les années 1930 :
Là aussi, stupéfaction, les archives déclassées révèlent de forts liens entre les banques, les industriels français et l’allemagne. Annie Lacroix-Riz, historienne, professeur d’histoire contemporaine à l’université Paris VII - Denis Diderot est certes d’orientation communiste (certains propos, notamment sur l’URSS, sont à relativiser), mais elle explique brillamment comment les intérêts bancaires Français étaient liés à leur homologues allemands dans son livre : Le choix de la défaite. Pire, la défaite était « négociée » ...
 
Il y a de quoi re-écrire nos livres d’histoires, vous ne trouvez pas ? La mention « archives incommunicables » prends désormais tout son sens, il ne faudrait pas froisser le peuple et l’image de nos banques/industries.
 
 
3. La guerre du Vietnam
 
Comment ne pas parler de la guerre du vietnam sans parler de John Fitzgerald Kennedy .
Rappel : Il était farouchement opposé à l’entrée en guerre au vietnam et tenta de réformer la FED et le Dollar (Executive order 11110).
Le dollar est émis non pas par le gouvernement des États-Unis, mais par la FED, qui est contrôlée par des banques privées, et tout économiste averti sait que celui qui détient la monnaie détient l’éconnomie du pays et donc, d’une certaine manière, le pays lui même ...
Le 12 novembre 1963, dans un discours fait à l’Université Columbia, il déclare : "La direction du Bureau du Président a été utilisée pour fomenter un complot pour anéantir la liberté des Américains, et avant que je ne quitte le Bureau, je dois informer les citoyens de ces conditions."
Le discours complet de JF Kennedy sous titré en français.
Le 22 Novembre 1963, il parade à Dallas et nous connaissons tous la suite ...
Bien entendu, la réforme de la FED fut abandonnée immédiatement après son assassinat, et son successeur (Lyndon Johnson) annula le retrait des troupes du Viet-nam qui devait avoir lieu le mois suivant l’assassinat, pire, il les renforça ...
A noter que ce sont les 2 seules grosses décisions de JF Kennedy qui ont été annulées juste après son assassinat ... Ces décisions touchaient donc la Guerre (les industries + banques) et la monnaie (La FED donc les banques) ...
 
La guerre du Viet-nam durera donc officiellement 8 ans (1965 à 1973 et officieusement de 1963 à 1974 soit 11 ans), elle coutera 533 milliards de dollars ($ valeur 2005) au contribuable américain, les premiers bénéficiaires seront l’industrie de l’armement, de l’automobile, de l’electronique, les compagnies pétrolières et bien entendu les banques qui prêteront à l’état.
Le personnage central de la guerre du Viet-nam est Robert Mc Namara qui fut N° 2 de Ford, le premier à ne pas être issu de la famille (Rappellez-vous Ford et le business des années 30), il fut ensuite nommé secrétaire d’etat à la défense (1961 à 1968), officialisa la guerre du viet-nam en 1965 et la continua jusqu’à ce que l’opinion lui permette, démissiona, puis fut nommé Directeur de la banque mondiale. Il y siègera pendant 13ans et aura de merveilleuses idées... Désireux de lutter contre la pauvreté dans le monde, il engage des milliards de dollars de développement dans les pays pauvres, développement qu’il facture à crédit aux pays qui se retrouvent vite pris à la gorge.
Source : le monde
 
Le sujet de la guerre du vietnam est vaste et tous les documents secrets n’ont pas encore été déclassés, il n’est donc pas possible d’exposer toutes les « ramifications » et les conflits d’intêrets en un seul paragraphe, il faudrait pour cela écrire un livre et avoir accès aux archives. Il est toutefois intéressant de remarquer encore et toujours ces mêmes liens étroits entre banques/industriels et les décideurs de l’état américain.
 
 
4. Les attentats historiques du 11 septembre 2001
 
Beaucoup diront que c’est plus compliqué que cela, je leur répondrais : pas tant que ça, que ce sont les plans les plus simples et les plus gros qui fonctionnent le mieux, aussi diaboliques soient-ils.
L’excellent site reopen911 regorge de contradictions avec la thèse officielle, la plus flagrante étant la vitesse d’effondrement des tours qui est beaucoup trop rapide, rajouter à cela le 3ème immeuble (WTC7) qui est tombé sur lui même à cause du feu (C’est une première mondiale d’après tous les pompiers/architectes de la planète ...) et dont la presse a si peu parlé.
Un collectif d’architectes est créé par Richard Gage (membre de l’institut des architectes, 20 ans d’expérience dans les batiments ignifugés à structure acier) et regroupe plus de 700 architectes dans le monde : Interview du 28 mai 2009
Si l’on regarde d’un peu plus près les locataires du WTC7 dont si peu de gens savent qu’une 3ème tour est tombée :
 
  • Citygroup  : Au regard du Forbes Global 2000 de mars 2007, Citigroup serait la plus grande entreprise mondiale, avec des actifs financiers totalisant 2 200 milliards de dollars américains (juin 2007). L’entreprise emploie 332 000 personnes dans le monde, et possède environ 200 millions de clients dans plus de 100 pays différents.
  • Internal revenue service : C’est l’agence du gouvernement des États-Unis qui collecte les impôts et fait respecter les lois fiscales. Elle fait partie du Département du Trésor.
  • Securities and Exchange Commission (SEC), où se trouvaient les archives d’affaires financières tels que les dossiers concernant les fraudes de Enron (qui a, entre autre, financé la campagne de Bush) et de WorldCom.
 
 
Encore et toujours des liens avec les plus hautes instances de la finance ... Coïncidence ? Est-ce normal que la plus grosse entité financière des états-unis (et du monde) soit dans le même immeuble que le gendarme de la bourse et que l’organisme qui s’occupe de lois fiscales ?
Quoi qu’il en soit, à partir du 11 septembre 2001, date qui restera gravée à jamais, l’opinion publique américaine a basculé dans la guerre contre le terrorisme.
 
Les conséquences majeures du 11 septembre :
  • Patriot Act  : Loi qui renforce les pouvoirs d’investigations contre le terrorisme et autres ... C’est d’ailleurs le « autre » qui pose problème).
  • Destruction des enquêtes financières de la SEC dont les archives étaient dans le WTC7
  • Justification de la guerre contre le terrorisme aux yeux de l’opinion (invasion de l’afganistan et de l’Irak).
 
 
5. Les guerres d’afghanistan et d’Irak
 
La guerre d’afghanistan débute en Octobre 2001, soit moins d’un mois après les attentas du 11 septembre 2001, les talibans sont chassés du pouvoir en moins de 2 mois de conflit (Dec 2001).
Le cout de cette guerre est estimée pour le moment à 274 Milliards de dollars à fin 2008.
L’Afghanistan a une situation géograhique exceptionnelle pour les USA, à coté de l’Iran menaçante et du Pakistan nucléaire, de plus, une nouvelle incroyable est tombée début 2010, l’Afghanistan regorge de ressources naturelles (On parle d’Arabie Saoudite du lithium) pour 1000 milliards de dollars !!! Le 8ème pays le plus pauvre du monde va donc devenir très riche, vraiment, quel coup de chance ils ont ces américains, partout ou ils passent, les billets verts pleuvent !!! Désolé pour cette réflexion à haute voix ...
 
La première guerre Irak/USA (début en Aout 1990) était justifiée par la libération du Koweit et des intérêts pétrolifères de celui-ci. L’embargo contre l’Irak « Pétrole contre nourriture »durera jusqu’à la 2ème guerre en Irak en 2003, un nom d’ailleurs étrange pour un pays qui est censé aider les peuples ...
 
La dernière guerre en Irak débute quand à elle le 18 Mars 2003, elle sera bouclée en moins de 3 mois, son nom est : « Opération de libération de l’Irak ».
Le coût de cette guerre est incroyable, le Prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz l’estime à 3000 milliards de dollars (Source : Le Figaro) et à qui profite une nouvelle fois cette manne financière ?
 
A noter aussi, qu’avec cette guerre, les intérêts pétrolifères US sont sécurisés en Irak, le golf persique représentant à lui seul 50% des réserves mondiale de pétrole.
Aujourd’hui, tout le monde s’accorde à dire qu’il n’y a jamais eu d’armes de destruction massive en Irak, même GW Bush et Colin Powell ont fait leur mea culpa (Source liberation.fr).
Colin Powell a même été jusqu’à dire que cela fait tache dans sa carrière (en parlant de son erreur à propos des armes de destruction massive) et les morts en Irak, c’est quel genre de tâche ?
Mieux, quand on demande à GW Bush s’il aurait ordonné l’invasion en Irak si les services de renseignements avaient indiqué avec précision que Saddam Hussein n’avait pas ces armes de destruction massive, le chef sortant de la Maison-Blanche a préféré rester évasif : « Vous savez, c’est une question intéressante. On ne peut pas refaire les choses. Il est difficile pour moi de spéculer. ».
En effet, il est plus difficile de spéculer quand le jeu n’est pas truqué ...
 
 
6. Les guerres des USA
 
Pour information, voici une liste des conflits armés des Etats-unis depuis 1900 à nos jours :
 
# 1903 : Colombie, aide à une révolte, visant à la séparation de ce qui deviendra la république de Panama en vue de la construction du Canal de Panama.
# 1914 : troupes d’occupation à Vera Cruz, Mexique
# 1915 : troupes d’occupation en Haïti
# 1916 : troupes d’occupation en République dominicaine
# 1916-1917 : expédition punitive au Mexique suite à l’incursion armée de Pancho Villa aux États-Unis
# 1917 à 1918 : Première Guerre mondiale
# 1926 : Nicaragua : défense des intérêts des citoyens américains pendant des troubles politiques intérieurs.
# 1941 à 1945 : Seconde Guerre mondiale, en Afrique, en Europe, et dans le Pacifique.
# 1945 et 1946 : envoi de troupes en Chine pour désarmer les forces de l’armée impériale japonaise et rapatrier les ressortissants japonais après la capitulation de ce pays.
# 1947 : Grèce, soutien logistique militaire au régime royaliste soutenu auparavant par le Royaume-Uni.
# 1950 à 1953 :Guerre de Corée.
# 1953 : Iran : la CIA organise un coup d’État pour renverser le Premier Ministre Mohammad Mossadegh.
# 1954 : Guatemala, renversement du gouvernement en place.
# 1958 : bombardements en Indonésie.
# 1960 : bombardements au Guatemala.
# 1961 : Cuba, échec du débarquement des opposants à Fidel Castro dans la baie des Cochons (n’est pas une intervention officielle des États-Unis)
# 1963 à 1974 :
* Guerre du Viêt Nam, soutien au gouvernement de la République du Viêt Nam (Sud Viet Nam) contre la République démocratique du Viêt Nam (Nord Viet Nam) et le Viet Cong. Guerre marquée par des conflits intérieurs aux États-Unis et de nombreux crimes de guerre sur place.
* Intervention au Laos et au Cambodge.
# 1964 :
* Panama
* bombardements en République démocratique du Congo.
# 1965 :
* Indonésie, aide au gouvernement dans la répression d’un complot pro-chinois.
* République dominicaine, intervention dans une guerre civile avec l’aide de l’Organisation des États américains.
* bombardements au Pérou.
# 1967 à 1969 : Formation des forces armées du Guatemala par les Special Forces.
# 1970 : Oman, aide logistique à l’Iran pour contrer une insurrection à la demande de ce pays.
# 11 septembre 1973 : Chili, Encouragement à un coup d’État du général Augusto Pinochet.
# 3 juillet 1979 : Afghanistan, Opération Cyclone (1979 à 1987), armement par la CIA des moudjahidines afghans du commandant Massoud pour la guerre d’Afghanistan (1979-1989) contre l’URSS communiste.
# 1980 à 1990 : Salvador, aide militaire au gouvernement et aux Escadrons de la mort, pour chasser la guérilla. 100 000 morts dans cette guerre civile.
# 1981 à 1988 : Nicaragua, soutien des contras situées au Honduras, afin de lutter contre les sandinistes du Nicaragua.
# 1983 :
* Liban Force multinationale de maintien de la paix, départ après double attentats contre les QG américains et français.
* Grenade : Invasion
# 1986, 14 avril : Libye, bombardement de plusieurs centres politiques et bases militaires, 37 morts libyens, 2 pilotes américains tués suite à des attentats anti-US en Europe.
# 1988, 18 avril : Bataille des plates-formes pétrolières Sassan et Sirri face à l’Iran.
# 1989 : Panama, renversement du général Manuel Noriega.
# 1991 : Guerre du Koweit, 1990-1991 (opération Tempête du désert) suite à une requête du Koweït (occupé par l’Irak) à l’ONU. Avec le soutien de l’ONU et une coalition internationale
# 1993-1994 : Somalie, Opération Restore Hope, intervention militaire des É.-U. pour soutenir les opérations de l’ONU.
# 1994 : Haïti, intervention pour installer le Président élu Jean-Bertrand Aristide.
# 1995 : Bosnie-Herzégovine, soutien aérien aux forces de l’ONU/OTAN sur place puis déployement d’une force de maintien de la paix.
# 1998 : Irak, quatre jours de bombardement aérien sur des objectifs militaires et industriels.
# 1998 : Double bombardement d’une usine de médicaments (soupçonnée d’appartenir à Ben Laden) au Soudan et de camps d’entrainement terroriste en Afghanistan.
# 1999 : * Bombardement et intervention au sol de l’OTAN dans la guerre du Kosovo et déployement depuis d’une force de maintien de la paix.
* : Timor oriental : Soutien logistique aux forces de l’ONU pour son indépendance.
# 2001 : La Guerre contre le terrorisme est déclaré suite aux attentats du 11 septembre 2001
# 2001-en cours : Intervention en Afghanistan dans le cadre de cette guerre en accord avec l’ONU
# 2002 : Philippines, dans le cadre de la Guerre contre le terrorisme en soutien du gouvernement philippin contre des guérillas.
# 2003-en cours : Guerre d’Irak, les États-Unis envahissent l’Irak avec le soutien du Royaume-Uni et d’autres nations en se passant de l’accord de l’ONU.
# 2004-en cours : bombardements par des drones de combat des régions tribales du Pakistan, en aide au gouvernement pakistanais dans le cadre du conflit armé du Nord-Ouest du Pakistan.
# 2004 : Haïti les États-Unis, dans une intervention militaire et avec l’aide de la France, chassent le président haïtien Jean-Bertrand Aristide du pouvoir.
# 2006 : Bombardements aérien de cibles d’Al-Qaïda en Somalie, avec l’accord du gouvernement de ce pays.
 
 
Les découvertes de ces 15 dernières années concernant notre histoire mettent en évidence que le business des guerres ne date pas d’hier, que dire i de la dérive actuelle vers la privatisation de l’armée américaine... Mais ce qui est nouveau et troubant pour moi, c’est que la finance/industrie semble être un état dans l’état, ou plutôt devrais-je dire un état dans les états car le business n’est-il pas fortement mondialisé de nos jours ?
 
    Fort de ce nouvel éclairage, deux questions s’imposent d’emblée pour le futur :
     
    1. Quels sont les risques du pouvoir grandissant militaro-industrio financier ? Quelle idéologie ?
    2. L’Iran, c’est pour quand ? Et après ?
 
NB
Au cours des recherches pour la rédaction de cet article, de nombreux noms de personnalités liés à la guerre sont revenus de manière récurente ... Voici quelques exemples dans le désordre, à vous de découvrir le dénominateur commun -peut-être le sujet d’un nouvel article qui se profile- :
 
etc, etc ...
 
Articles intéressants :

Moyenne des avis sur cet article :  4.3/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 26 juin 2010 10:33

    Comme prévu par je ne sais plus quel président, le « complexe militaro-industriel » a pris le pouvoir aux USA (Avec les banksters, on sait). Ces derniers mois, il s’est notamment construit un nouvel ennemi, l’Iran. L’opinion est ainsi préparée à l’inéluctable guerre, avec de très probables évolutions dans toute cette région. Mensonges et désinformation sont très largement utilisés.
    Sauf changement de stratégie, la guerre est quasi inéluctable. Il est à craindre que nous y soyons entrainés par le jeu des alliances.

    Peu importe les pertes et drames humains, l’industrie de la mort veut ses milliards.

    Pour ce qui est du passé, les USA, « l’empire », ont toujours procédé par le mensonge en n’hésitant pas à sacrifier leur population pour créer un prétexte à la guerre.
    Ainsi en 1915, le Lusitania, dont on sait aujourd’hui qu’il transportait des armes, envoyé dans des eaux infestées de sous marins Allemands, malgré les avertissements de l’ambassade d’Allemagne, est coulé.
     Emoi aux USA, ils peuvent entrer en guerre.

    On commence à savoir aujourd’hui, que l’Etat Major, donc le gouvernement US, savaient que la flotte Japonaise avait pris la mer pour attaquer Pearl Harbor. Ils ont laissé faire -2400 morts- se servant ensuite de ce prétexte pour entrer en guerre. Rappelons que, coupé de ses approvisionnements, le Japon n’avait d’autre recours que la guerre. Egalement, que lors des derniers jours de guerre, le gouvernement Japonais faisait tout pour négocier l’armistice. Ses ambassadeurs ont trouvé porte close, il fallait utiliser les derniers « joujou » guerriers ... et massacrer des centaines de milliers de civils.

    Aucune importance, l’industrie venait de trouver de nouveaux débouchés dans une course à l’armement.

    La guerre du Viet Nam a été lancée, pour les USA, au prétexte qu’un navire américain avait été attaqué par des vedettes nord vietnamiennes. On sait aujourd’hui que c’était un mensonge, le navire avait subi une explosion, sans cause externe. Un vulgaire accident. Un pays a été ravagé, des centaines de miliers de personnes tuées ou blessées à vie.

    Peu importe, les profits ont été gigantesques pour l’industrie de la mort.

    Inutile de rappeler les prétextes à l’invasion de l’Irak. Ni les milliers de milliards de dollars de coût pour le contribuable. Au profit de qui ? Toujours les mêmes.

    Il en est ainsi, notamment depuis la deuxième moitié du XXe siècle, les prétextes les plus fallacieux servant aux interventions, invasions, occupations. Les Etats Unis d’Amérique, sont devenus le plus grand facteur de déstabilisation et de conflit sur la planète.
    Rappelons que les USA ont environ 1000 bases militaires à l’extérieur de leur territoire, alors que personne ne les menace d’invasion.

    Constatons que notre vie, ou survie, dépend largement des calculs des « rentiers-actionnaires », seuls à toujours tirer profit des malheurs de la planète.


    • Le Canard républicain Le Canard Républicain 26 juin 2010 10:37

      Les dépenses militaires mondiales battent un nouveau record :
      http://www.xn—lecanardrpublicain-jwb.net/spip.php?article353 (avec mozilla firefox)

      Les U.S.A. sont toujours les premiers en termes de dépenses militaires avec 661 milliards de dollars en 2009, soit 43% du total mondial.

      Cordialement.
      J.G.


      • morice morice 26 juin 2010 11:55

        depuis le temps que je le dis ici.....


        • jullien 26 juin 2010 12:25

          @ l’auteur
          Le système « moins/plus » étant binaire et interdisant d’être nuancé, j’ai fini par voter négativement. Morice nous a déjà expliqué les sujets dont vous parlez dans votre article. Celui-ci est superflu et n’apporte rien de nouveau. Je ne vois qu’un seul intérêt à cela : permettre de résumer les articles de Morice par un inconnu qui ne sera pas systématiquement trollé.


          • Le Gros Caillou Le Gros Caillou 26 juin 2010 13:24



            On a pas tous lu l’article de votre Morice, pour ma part je ne suis pas inscris depuis bien longtemps, donc je remercie l’auteur pour son texte....

            Si une hierarchie se dessine sur Agoravox (nouveau/ancien membre et connu/inconnu redacteur), je trouve normal qu’il n’y ait aucune appropriation de sujet ou territoire réservé...


          • Yoann Yoann 26 juin 2010 13:20

            @Julien

            Pas de problème pour le vote négatif, la démocratie est faites pour ça smiley
            Je suis en effet nouveau sur ce site, mes « convictions » ont basculées récemment, depuis que certains historiens nous montre l’histoire différemment, disons que le puzzle s’est assemblé un peu plus précisément ...
            Cet article n’apporte peut-être rien de nouveau pour vous mais peut-être qu’il informera aussi quelques personnes par jour lors de sa diffusion ... Et je ne connais pas (encore) morice ...
            Je ne prétends pas connaitre l’intégralité de tout ça, ni être journaliste de quoi que ce soit, j’ai juste essayé de montrer le squelette de ce qui semble être un état industrio-financier. Il faut absolument prendre en compte les découvertes de la dé-classification des archives et vite car cela ne va pas durer longtemps vu les lois récentes qui ont été votés ...
            De plus j’ai longtemps été un septique du 11 sept 2001, mais mi 2009, quelle surprise d’apprendre qu’il y avait une 3ème tour, que la vitesse de l’effondrement n’était naturellement pas possible, que des traces de nanothermites avait été retrouvées ...
            A partir de la je me suis juste dit : « Attends je regarde le journal presque tous les soir, je prends le journal d’M6, je zappe de TF1 à France 2, je vais sur les net voir plusieurs site de référence : Le monde, le point, le nouvel obs, je n’ai pas hiberné récemment dans une grotte en sibérie, comment se fait-il que je ne sois pas au courant de ça ? »
            J’ai pris conscience de certaines choses sur la désinformation...
            Voilà le pourquoi de cet article, il n’y en aura pas 50 sur le sujet de ma part, après à chacun de se faire son opinion ...


            • Ali 26 juin 2010 14:04

              bientôt on dira que des candidats au suicide de l’Air Force pilotaient les avions qui détruisirent les TTW et que de la crème au chocolat s’est abattue sur le Pentagone, et je crois bien que dans les grottes de Sibérie l’info de la destruction de la 3ème tour ne soit parvenue tardivement, car en Europe, nous savions !!
              le révisionnisme, dans cette affaire, est incompréhensible


            • tinga 26 juin 2010 13:54

              C’est un peu (beaucoup) pour toutes ces raisons que l’occident est maintenant perçu dans le monde entier comme la puissance malfaisante, nous sommes les nouveaux nazis, il faut vivre avec, mais les temps changent, le 911 est à mon avis le symbole du suicide de l’occident, où sont nos universitaires, ne croient ils même plus à ce qu’ils enseignent ? les scientifiques sont sans doute parmi les pires collabos qui existent actuellement, pourquoi le NPA ne dit rien, sont -ils anticapitaliste ? surement pas, juste un leurre pour faire croire à l’illusion démocratique.


              Notre confort et notre relative paix sociale (qui s’achèvent maintenant) , nous ne les avons eu que par un pillage éhonté de la planète, par des guerres fabriquées et illégales, la poursuite de la colonisation par la corruption, seul un réveil des citoyens permettra d’éviter le pire, il n’y a qu’a voir sur ce site même la virulence haineuse des racistes et autres nazillonsionnistes qui s’exprime maintenant sans aucune retenue, ne rêvant plus que de pogroms et de guerres (pour apporter la démocratie bien sur)
               

              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 26 juin 2010 14:55

                Bonjour,

                Kennedy a été assassiné pour avoir prononcé ces paroles : " Nous faisons face autour du monde à une conspiration monolithique et impitoyable qui s’appuie essentiellement sur des moyens déguisés pour élargir sa sphère d’influence, sur l’infiltration plutôt que l’invasion, sur la subversion plutôt que les élections. Sur l’intimidation plutôt que le libre arbitre. La guérilla la nuit plutôt que l’armée le jour.
                Il s’agit d’un système conscriptif ayant de vastes ressources humaines et matérielles pour la construction d’une machine très dense et efficace qui combine des opérations militaires, diplomatiques, de renseignements, économiques, scientifiques et politiques. Ses préparatifs sont dissimulés, non publiés. Ses erreurs sont enterrées, non évoquées.
                Ses dissidents sont réduits au silence, et non pas loués"
                .

                A la lumière des conséquences qu’ont entrainé ces paroles de campagne, il ne fait aucun doute que tout contrevenant opposant à la politique de la mondialisation est condamné à finir martyr, mais il vaut mieux mourir dans la gloire que vivre dans la honte !

                Ce pourrait être la devise de tous ces terroristes résistants...


                • Yoann Yoann 26 juin 2010 15:22

                  @Julien

                  J’ai regardé plus en détail les propos de morice sur agoravox, ses opinions sont intéressantes mais leur fondement n’est pas le même que le mien, c’est d’ailleurs l’inlassable problème du 11 septembre :
                  Il y a tellement de chose qui sont dites, tellement d’inepties, seul 10% de tout ce qui existe sur le 11 septembre est intéressant à mon sens, le reste n’est qu’affabulation ... Mais quand 1000 architectes se regroupe dans le monde pour fonder une association pour une nouvelle enquête sur le 11 septembre, quand de multiples scientifiques indépendants disent avoir trouver des traces de nano thermite, là, c’est différent non ? Pourquoi rien n’est dit dans les médias, ne serait-ce que l’ébauche d’un débat ?

                  le révisionnisme, dans cette affaire, est incompréhensible

                  @ALI
                  Ce qui est incompréhensible à mon sens, c’est pourquoi l’enquête n’est pas relancée aux vues ce ces éléments ? Et je ne vois pas de révisionnisme dans le 11 sept, il s’agit juste de reprendre une enquête qui n’est toujours pas résolue ...

                  Le révisionnisme, c’est, contester un pan de notre histoire et c’est une bonne chose quand il s’appuie sur des faits historiques, la dé-classification apporte un nouvel angle à notre histoire, le renier, c’est renier la vérité de notre histoire :
                  A lire pour le nouvel angle smiley : http://www.amazon.fr/choix-d%C3%A9faite-%C3%A9lites-fran%C3%A7aises-ann%C3%A9es/dp/2200267843


                  • moebius 26 juin 2010 23:27

                    Vous savez trés bien que toutes ces enquétes sont résolues


                    • Yoann Yoann 27 juin 2010 11:39

                      @Moebius
                      Bien sûr que ces enquêtes sont officiellement résolues ... Ce qui me choque, c’est qu’on ne les ré-ouvre pas aux vues des nouveaux éléments ....
                      Imaginez : Une maison explose, 3 morts, l’enquête conclue à la fuite de gaz, c’est un accident, affaire classée ...
                      on retrouve des traces de dynamite ou n’importe quel autre explosif un peu plus tard, vous ne ré-ouvrez pas l’enquête ?

                      La question n’est semble t-il pas de savoir si l’enquête est résolue ou non, mais plutôt :
                      - Croyez-vous les experts indépendants et les traces de nano-thermite ?
                      Si oui, je ne comprends absolument pas votre logique, si non, et bien je dirais que la bataille de l’information, la vraie, est en passe d’être perdue ..

                      Vous ne vous rappelez plus vos cours de physique de 3ème ? L’attraction terrestre : g = 9.81 m/s² , tout le monde peut voir que les 3 immeubles sont tombés en chute libre en prenant sa montre et les vidéos officielles des effondrements. Et je ne flambe absolument pas car il m’a fallu 7 ans pour ouvrir les yeux, pris dans le rythme de la vie quotidienne.
                      A partir de ce constat là, des architectes spécialisés disent que ce n’est pas possible, le bas du batiment freinant la chute des éléments du haut ...
                      Bon OK, qu’est-ce qui a bien pu faire cela alors ?
                      Et là, début 2009, des scientifiques indépendant disent qu’il y a des traces d’explosifs (nano-thermites), enfin des traces, ils estiment entre 3 et 10 tonnes.

                      Une interview qui date de mars 2010 :
                      http://www.dailymotion.com/video/xdmo57_trois-experts-questionnent-le-11-se_news
                      Après cela, pensez-vous toujours qu’il ne faut pas ré-ouvrir l’enquête ?


                      • Albar Albar 5 juillet 2010 10:31

                        Qui sème le vent récolte la tempête. 


                        • Yoann Yoann 9 août 2010 23:39

                          Article disponible sur mon blog : Usa : le business de la guerre

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès