Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > V. Poutine au 13è Forum de Valdaï

V. Poutine au 13è Forum de Valdaï

V. POUTINE À LA 13ÈME RENCONTRE DU CLUB DE VALDAÏ

 

 

Le Club de Discussion Valdaï "est un forum international annuel qui vise à rassembler des experts pour débattre de la Russie et de son rôle dans le monde.

La mission du club est de créer une plateforme internationale pour permettre aux élites russes de débattre du développement du pays et de son rôle dans le monde, avec des experts étrangers issus du monde académique, de la politique et des médias1.

Le club Valdaï défend la vision d'un monde multipolaire, par opposition à un monde unipolaire dominé par les États-Unis d'Amérique."

 

La présence annuelle du Président Poutine à ces rencontres annuelles permet de mieux comprendre les enjeux qui se présentent au monde dans lequel nous vivons et de mieux saisir l’esprit de celui qui est à la tête, non seulement d’un grand pays, mais aussi promoteur d’un monde multipolaire susceptible d’apporter plus de paix, de prospérité et de sécurité dans le monde. Pour lui, les Nations Unies sont une référence incontournable pour avancer sur cette voie du fait qu’en elle se trouve consigné l’ensemble des droits des personnes et des peuples.

En cette période, plus que trouble, que nous traversons, je mets à votre disposition la version française de l’intervention de Vladimir Poutine. Ce documentaire en français ne reproduit pas les échanges, questions et réponses, qui ont suivi. Ils existent évidemment en russe et si vous mettez la main sur une version française, faites-le-nous savoir. La version anglaise de l’ensemble de cette intervention es ici.

 

Une intervention qui prend d’autant plus de sens que nos médias et nos politiciens le présentent comme un ennemi à abattre. Les sanctions contre la Russie se font toujours plus persistantes et la désinformation sur le personnage ne cesse de le noircir aux yeux des Occidentaux. À vous, maintenant d’apprécier.

 

 

Oscar Fortin

Le 28 octobre 2016

 

http://humanisme.blogspot.com


Moyenne des avis sur cet article :  4.6/5   (15 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • Clofab Clofab 29 octobre 10:39

    Merci pour cet article.


    • roman_garev 29 octobre 11:38

      Merci Oscar pour ce partage.J’ajoute ici ma traduction de la question à Poutine et de sa réponse sur Donald Trump :

      Question de Andreï Souchentsov (professeur du MGIMO) : Les médias étrangers ont formé l’opinion que la Russie ait un favori incontestable dans la présidentielle étasunienne, à savoir Donald Trump. Quel rôle joue en fait la personne du futur président des ÉU pour la Russie, pour les relations bilatérales ? Et à quelles conditions devrait satisfaire la politique extérieure étasunienne afin que ces relations se normalisent ?

      Vladimir Poutine : À propos des soi-disant favoris ou non-favoris dans la campagne électorale des États-Unis. Vous avez dit que c’était l’image créé par les médias ? Justement, cette image a été créée par les médias. Je vous assure que ce n’est pas par hasard. En général c’est rarement que je vois les grands médias créer telle ou telle chose par hasard. L’idée même a été implantée dans la conscience publique lors de la campagne électorale en États-Unis, à mon avis, à seule fin de la lutte de ceux qui défendent les intérêts du candidat du Parti démocratique Madame Clinton contre le représentant du Parti républicain, en l’occurrence de la lutte contre Monsieur Trump. 

      Comment cela se fait ? D’abord on crée l’ennemi en la personne de la Fédération de Russie, et ensuite on déclare que Trump est notre favori. C’est un délire absolu et un galimatias complet ! Ce n’est qu’un procédé de lutte politique, qu’un procédé de manipulation de l’opinion publique la veille des élections dans les États-Unis eux-mêmes.

      Oui, je l’ai dit plusieurs fois et je le répète : nous ne savons pas comment se comportera n’importe quel des candidats qui l’emportera. Nous ne savons pas comment Monsieur Trump se comportera, nous ne savons pas comment Madame Clinton se comportera si elle est élue, ce qui sera accompli et pas accompli. De sorte qu’en gros c’est plus ou moins indifféremment pour nous. Mais, bien sûr, nous ne pouvons ne pas saluer les paroles, les pensées, les intentions déclarées en public de normaliser les relations entre les États-Unis et la Russie. Et dans ce sens nous saluons certes de telles déclarations, de la part de qui elles ne viennent. Voilà, c’est tout, proprement parlant.

      Quant au Monsieur Trump lui-même, il semble avoir choisi sa propre manière de toucher les cœurs des électeurs. Laquelle ? Il se comporte, certes, d’une façon extravagante, nous tous le voyons. Mais je pense que tout cela ne soit pas aussi dépouillé de sens que ça. Car, à mon avis, il représente les intérêts de cette partie de la société, considérable en États-Unis, qui est lasse de ces mêmes élites qui sont au pouvoir depuis les décennies. Il représente, tout simplement, les intérêts de tels simples gens.

      Et lui-même il se compose l’apparence d’un simple gars critiquant ceux qui sont au pouvoir depuis les décennies, n’aimant pas, par exemple, la cession du pouvoir en héritage (nous aussi nous lisons les analyses, y compris étasuniennes, certains experts en ÉU parlent de cela). Donc il laboure cette « clairière ».

      À quel point ce sera effectif pour lui, les élections le montreront dans l’immédiat. Mais je tiens à répéter encore une fois ce cliché que j’emploie toujours : nous travaillerons avec n’importe quel président que le peuple étasunien élira et qui voudra travailler avec nous.


      • oscar fortin oscar fortin 29 octobre 13:33

        @roman_garev : merci pour ce partage. Si vous en avez d’autres ils seront les bienvenus.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 octobre 20:38

        @oscar fortin
        Bonsoir Oscar ! Cela n’a pas de rapport direct avec le Club Valdaï, mais peut-être que le spectre de la guerre s’éloigne..., ce qui a quelques relations quand même avec les relations de l’occident avec la Russie.....


        Des nouvelles fraîches venant des USA... Un adhérent UPR vient d’envoyer des informations sur le scandale aux USA que provoquent les révélations de Wikileaks sur les mails de Killary !

        a Liste des 100 câbles les plus compromettants pour Clinton de Wikileaks. Ici figurent les 5 premiers de la liste : – 1°) les mensonges d’Obama sur l’affaire de la messagerie de Clinton ; – 2°) la volonté de Clinton d’abolir toutes les frontières commerciales ou autres ; -3°) les liens de Clinton avec les financiers de Daesh/ISIS ; – 4°) le double discours public/privé de Clinton, – 5°) la décision de Clinton de payer des agents provocateurs pour aller troubler les réunions politiques de son rival Donald Trump et y commettre des actes de violence.

         J’espère que la connaissance de ce site pourra vous être utile et utile au public français et international qui vous suit. Car le contenu de ces e-mails valide beaucoup de choses effarantes au sujet d’Hillary Clinton, des choses qui étaient encore, à mon sens, sujettes à caution il y a quelques semaines.

         Un dernier mot : selon une information qui vient tout juste de tomber (28 octobre 2016, 18h00 GMT), le FBI vient de prendre la décision de rouvrir le dossier sur Hillary Clinton, concernant l’affaire des e-mails.
        Il semble que c’est un énorme retournement de situation quelques jours avant le scrutin fatidique. "


      • oscar fortin oscar fortin 29 octobre 22:04

        @Fifi Brind_acier : merci pour votre commentaire et le lien. C’est toujours un plaisir pour moi de vous lire. Pour ajouter aux bonnes nouvelles, le grand spécialiste des prédictions des 8 dernières élections présidentielles, donne pour gagnant Tromp. La mère Clinton va devenir de plus en plus nerveuse.


        Bonne fin de journée

        Oscar Fortin
         

      • Dom66 Dom66 29 octobre 23:20

        @roman_garev

        Bonsoir roman, Merci pour la traduction au sujet de Donald Trump,  que j’ai lu. A mon avis, (ce n’est que mon avis) bien évident, qu’il ne va pas le dire, mais je suppose qu’il préférerait que ce soit Donald Trump qui arrive comme président aux USA, (D. Trump débile mais pas trop méchant) il sait que la Clinton est une menteuse, et de plus dangereuse. Même si soit l’un ou l’autre devra faire face au congrès. La clinton est vendu aux lobbies d’armement. Donald Trump ou H. Clinton, les amersloques ont toucher le fond, leurs présidents représentent c’est certains leurs débilité.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 octobre 06:48

        @Dom66
        Alors qu’il y a plus de 100 millions d’Américains au chômage, que les tentes pour sans abri poussent comme des champignons, la seule chose qui marche bien aux USA, c’est le compte en banque des Clinton !


        Ils ont déclaré 28 millions de dollars en 2014 ! Ouf, la Gauche américaine évite la paupérisation !

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 octobre 06:50

        @oscar fortin
        Et pas seulement Killary..., nos Mamamouchis français (dont Hollande qui la soutient) et européens vont en faire des cacas nerveux ....


      • Samson Samson 30 octobre 15:20

        @Dom66
        " ... mais je suppose qu’il préférerait que ce soit Donald Trump qui arrive comme président aux USA, (D. Trump débile mais pas trop méchant) il sait que la Clinton est une menteuse, et de plus dangereuse.« 

        Comme en France avec le choix entre des partis traditionnels fonctionnant tous suivant le logiciel de la Pensée Unique néo-libérale désormais rejeté par une majorité de la population, et une candidature brun-marine qui se pose comme »alternative« , les électeurs U$ se retrouvent devant le dilemme d’avoir, dans une campagne aux arguments en dessous de la ceinture, à choisir entre peste et choléra. Comme ici, le choix »démocratique« se résume là-bas moins au choix d’un programme qu’au rejet du plus horrible des deux candidats.

        Si même Trump l’emporte, ce qui malgré les casseroles de Clinton est loin d’être acquis au regard des enjeux pour l’élite du système et la puissance de son appareil médiatique, encore faudra-t-il qu’il s’entoure de l’expertise de conseillers suffisamment compétents et au fait de l’appareil pour pouvoir le contrôler ou simplement l’orienter. A voir les résistances de cet appareil (Pentagone, CIA, état-major de l’OTAN, ...) aux engagements d’Obama et Kerry, on peut en douter !

        Comme le souligne Poutine dans son intervention :  »Les pays modernes ont tous les attributs de la démocratie : élections, liberté de parole, accès à l’information, liberté d’expression. Mais même dans les démocraties les plus avancées, la majorité des citoyens n’ont pas de réelle influence sur le processus politique et pas de directe et réelle influence sur le processus du pouvoir."


      • sarcastelle 29 octobre 13:25

        Ah, Ivan des Valdaï !

        .
        Mon premier amour, quand je lisais cette bande dessinée en 1956 dans Bayard ! 
        .
        Une BD très réactionnaire, d’ailleurs. Mais malgré cela Ivan et ses camarades échappés d’un camp d’orphelins paraissaient à la fin de l’histoire réussir un compromis heureux avec l’autorité bolchévique, et se voir autorisés à exploiter la ferme qu’ils avaient remise en état. 
        Sales koulaks ! J’espère bien que leur affaire n’a pas duré ! 

        • alinea alinea 29 octobre 13:29

          En période de stagnation, on ne peut que se répéter, donc rien de neuf dans ce discours ; ah si !! il porte une cravate rouge, ou lie-de-vin, selon les photos ! smiley


          • oscar fortin oscar fortin 29 octobre 14:18

            @alinea : Bien oui, quelque chose de neuf : les États-Unis ne peuvent être considérés comme une colonie de banane. Sous-entendu, ceux qui pensent que la Russie peut influencer le résultat des élections présidentielles, pensent que leur pays est comme une colonie de banane. Pour Poutine, les États-Unis est une grande nation.....
             N’est-ce pas beau de la part de celui que l’on diabolise et qu’on enterre sous des sanctions ?


          • alinea alinea 29 octobre 14:48

            @oscar fortin
            Oui mais cela il l’a dit vingt fois ! bien obligé de considérer, ou d’affecter considérer, son « partenaire » ! Il ne veut pas faire d’impaire Poutine, c’est en cela qu’il est grand.
            Et, mine de rien !!! il dit ce qu’il en pense !
            Ce que je voulais dire, c’est que ce n’est pas la première fois où il dit sans le dire : ils font n’importe quoi, ni parole, ni plan, ni politique solide, mais il y a un « mais » implicite : ils sont nos « partenaires » !! smiley
            mais c’est vrai, il a introduit la banane ; il passe peut-être de : smiley à  smiley  !!


            • alinea alinea 29 octobre 14:52

              @tf1Groupie
              Je suggère qu’on se rende à l’ennemi, dans l’état où nous sommes de faiblesse, d’inadéquation, de balourdises, d’incompétences, de mauvaise foi, ce me semble être notre seul sort enviable !! smiley


            • arthes arthes 29 octobre 17:43

              Rhoooii....Il est trop fort Vladiiiii !!!

              Moi, je prefererais qu il se rende a moi (on sait jamais ??? smiley)

            • tf1Groupie 29 octobre 18:33

              @alinea

              Oui, et bien si on est incapables de griller la moitié de l’humanité cette faiblesse me va !

              Mais vous me semblez tellement en souffrance qu’il vous tarde que cette 3eme arrive, non ?
              Peut-être vivez-vous dans un pays atroce ... ou dans celui qui detient le record du monde du pessimisme.


            • alinea alinea 29 octobre 18:51

              @tf1Groupie
              Il vous semble faux ! je ne suis pas en souffrance, je suis lucide, et de bonne humeur aujourd’hui !!


            • oscar fortin oscar fortin 29 octobre 19:14

              @tf1Groupie : À travers tous ces signes de guerre dont le potentiel peut effectivement détruire l’humanité, il ya toujours la force du pouvoir de dissuasion, pour autant que sa lecture soit faite correctement par les adversaire. Je vous présente ici un article qui éloigne ce danger d’une guerre prochaine grâce à cette force de persuasion qu’a acquise la Russie, ces derniers temps. 



              Il faut, en tout, la lucidité du regard et la pondération du jugement. Un intempestif ou intempestive peuvent balayer du revers de la main toutes ces considérations de lucidité et de pondération.

              Bonne fin de journée

            • mmbbb 29 octobre 19:48

              @alinea Vous etes médisante Nous avons le plus grand homme d ’etat : Hollande qui a recu une medaille des americains ( une association si mes souvenirs sont corrects ) Ce pays est sauve des eaux ! 


            • alinea alinea 29 octobre 20:46

              @mmbbb
              C’est vrai qu’il a fait une grande sécheresse cette année ! cela explique peut-être ceci !! smiley


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 29 octobre 20:48

              @oscar fortin
              C’est sans doute le calme du joueur d’échecs formé à l’art de la guerre selon Sun Tzu... !? Cela donne d’autres résultats que les jeux vidéos, où ils tirent d’abord et évitent de réfléchir ensuite .... 


              Vous savez que le chantre maléfique Brzezinski est en train de manger son chapeau ??

              "Mais voici les faits, qui parlent et sans doute nous donnent espoir. Tout n’est pas noir car même ce pourri de Brzezinski a compris, contraint et forcé.

              Le principal architecte du plan de Washington pour gouverner le monde a abandonné le régime et a appelé l’Etablishment Américain à avoir des liens avec la Russie et la Chine." (...)


            • tf1Groupie 29 octobre 21:05

              @oscar fortin

              Ah, parce que vous n’étiez pas encore « persuadé » du danger nucléaire ?!? smiley

              C’est quand même bizarre un pays qui est fond pour la paix et qui développe le plus gros arsenal de destruction, pardon dissuasion, que la Terre ait porté.

              Un gars qui fait des discours enflammé pour vous dire qu’il vous aime, tout en vous tenant en joue avec un énorme flingue, vous ne vous méfieriez pas un tout petit peu ?


            • oscar fortin oscar fortin 29 octobre 22:11

              @tf1Groupie : Je me méfie beaucoup plus des USA et des Pays de l’OTAN que de Poutine. Les premiers n’ont aucune crédibilité et sont gonflés de pouvoir dominer et conquérir, Le second a la crédibilité de la grande majorité du monde et ses prétentions consistent à assurer la sécurité de son peuple et d’appuyer tous les peuples qui veulent en faire autant. Pour moi, cette seconde approche, est plutôt rassurante. surtout venant de Poutine qui donne suite à ses engagements.


              Merci

            • tf1Groupie 30 octobre 15:16

              @oscar fortin

              Pour l’instant Poutine donne suite à la nucléarisation.

              Moi je juge les gens sur leurs actes, pas sur leurs belles paroles.

              Par ailleurs comment garantissez-vous que le successeur de Poutine, armé des exterminateurs Satan 2, tiendra les « engagements de Poutine » ?
              En fait vous n’en savez rien ....

              Vous êtes d’une naïveté biblique


            • vesjem vesjem 30 octobre 18:37

              @tf1Groupie
              reste groupir ; antenne 2


            • Oceane 31 octobre 05:37

              @tf1Groupie

              « Un gars qui fait des discours enflammés pour vous dire qu’il vous aime, tout en vous tenant en joue avec un énorme flingue, vous ne vous méfierierez pas un tout petit peu ? »

              Comme Kadhafi qui n’aurait jamais dû oublier la légendaire perfidie du « pays des droits de l’homme » ? Et El-Assad, invité, reçu, et maintenant avec un fusil sur la tempe ?

              Allons, Tf1, il y a une énorme poutre dans ton oeil.


            • tf1Groupie 1er novembre 21:46

              @Oceane

              Si tu regardes bien avec le Satan 2 c’est quand même Poutine qui a la plus grosse ... poutre smiley


            • microf 29 octobre 14:31

              Le Président POUTINE, un Grand Monsieur, s´il n´existait pas, il faudrait le faire naitre.


              • oscar fortin oscar fortin 29 octobre 22:13

                @Fifi Brind_acier : Ça nous donne une bonne idée de ceux qui contrôlent ces grandes institutions multilatérales. 


                De telles contradictions ne nous surprennent plus.

              • microf 29 octobre 22:25

                @Fifi Brind_acier
                Merci pour la réponse pleine d´humour, la vraie Communauté Internationale appreciera.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 octobre 07:12

                @microf
                L’Occident a pris l’habitude de parler comme s’il était la majorité du monde... En août 2012, à Téhéran, une Conférence a réuni 29 pays du monde, dont la population représente plus de la moitié de la population mondiale..., contre la politique d’ingérence occidentale :

                "Une conférence consultative vient de s’ouvrir à Téhéran ce 9 août 2012 sur la Syrie, réunie à l’initiative de l’Iran, principal allié régional de Damas, en présence de représentants de 29 pays avec un appel à l’ouverture d’un dialogue national en Syrie.

                Le ministre iranien des Affaires étrangères, Ali Akbar Salehi, a donné le coup d’envoi de cette conférence devant des représentants de pays comme la Russie, la Chine, l’Irak, l’Inde ou le Pakistan, en appelant à un dialogue national entre l’opposition ayant un soutien populaire et le gouvernement syrien.

                Il a ajouté que l’Iran était prêt à accueillir un tel dialogue visant à rétablir le calme et la sécurité en Syrie. M. Salehi a répété que son pays était opposé à toute ingérence étrangère et intervention militaire pour régler la crise syrienne et qu’il soutenait les efforts du secrétaire général des Nations unies Ban Ki-moon.

                Il a également affirmé que l’Iran avait envoyé une aide humanitaire à la Syrie pour contrer les sanctions occidentales contre Damas qui ne sont pas dans l’intérêt du peuple syrien et ont augmenté sa souffrance.

                Les pays occidentaux et certains pays arabes du Golfe, accusés par Téhéran de soutenir militairement les rebelles syriens, n’ont pas été invités à la réunion. (...)


              • Dom66 Dom66 29 octobre 23:07

                  Merci « oscar fortin » pour cet article. Moi aussi j’ai confiance en Poutine, ici une preuve de plus.. https://francais.rt.com/international/28208-syrie-armee-russe-demande-poutine Si seulement chez nous on avait le même et en plus un ministre comme S.Lavrov. Non chez nous des ruines. Que les amers-loques (humaine) sachent que le monde à de la chance, car avec des fous comme il en existe aux US au commande en Russie, il y a longtemps que ça aurait péter.


                • arthes arthes 29 octobre 23:41

                  @Dom66

                  Nous n aurons jamais le meme car en France c est la monarchie de Petaud que veut le peuple, oui nous sommes, elections apres elections a la cour du roi Petaud, voila pourquoi le pays est ingerable, on dira que cela fait partie du charme de l exception francaise, on va pas se renier quoi, bref, cela dit , Poutine est parfaitement a sa place la ou il se trouve pour ce qu il doit faire.

                • oscar fortin oscar fortin 30 octobre 00:44

                  Je viens de prendre connaissance de cet autre entrevue de Poutine que je trouve fort intéressante. Tout au plus 20 minutes



                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 30 octobre 07:48

                      @oscar fortin
                      Une courte vidéo de l’ UPR sur l’OTAN et la Russie :
                      « Qui menace qui ? »
                      Bonne journée !


                    • zygzornifle zygzornifle 30 octobre 11:35

                      nous on a la pastille Valda .....


                      • Samson Samson 30 octobre 12:40

                        Merci pour le lien vers la version française : j’avais lu le texte en anglais, mais çà reste plus simple.
                        J’ai particulièrement apprécié son analyse du fossé qui se creuse en Occident entre l’élite et le peuple et de la défiance croissante des gens ordinaires envers la classe gouvernante. On les constate chaque jour !

                        Sinon, j’ai eu le « sentiment » d’une certaine désillusion, d’un certain pessimisme face à la crispation occidentale, l’inconscience dans laquelle sa propagande maintient l’opinion publique et son refus tant de respecter les règles qu’elle a pourtant elle-même édictée que de tout débat visant à résoudre rationnellement les problèmes et défis mondiaux actuels. Les termes « triste » et « tristement » reviennent pas moins de six fois dans son intervention.
                        Peut-être est-ce aussi dû au fait qu’il n’annonce fondamentalement rien de neuf comme positionnement, mais se profile dans la continuité et la persévérance à poursuivre les objectifs qu’il avait déjà exposé antérieurement à Sotchi, à l’ONU, ...

                        En vous présentant mes cordiales salutations ! smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès