Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Valse fatale à deux temps de l’Ukraine dans le Donbass : un pas en (...)

Valse fatale à deux temps de l’Ukraine dans le Donbass : un pas en avant, deux pas en arrière

Alors qu'il y a quelques semaines, la baisse du nombre des bombardements effectués par l'armée ukrainienne, les accords signés sur le désengagement des forces et l'échange de prisonniers selon la formule « tous contre tous » semblaient donner aux occidentaux l'illusion d'un progrès concernant l'application des accords de Minsk, à peine deux semaines plus tard, l'Ukraine revient à ses mauvaises habitudes. Un revirement qui n'étonne pas la population et les autorités du Donbass, mais lasse assurément.

Les bombardements nocturnes de l'armée ukrainienne ont augmenté à nouveau en nombre et en intensité, comme dans la nuit de samedi à dimanche, à la veille des primaires, où les soldats ukrainiens ont tiré à 269 reprises sur le territoire de la République Populaire de Donetsk (RPD), tuant deux soldats de l'armée de la RPD.

Et hier soir, c'est la ville de Yasinovataya et la périphérie de Donetsk qui ont été durement touchées à coup d'obus de mortier de 82 mm et 120 mm tirés par l'armée ukrainienne. Ces tirs de mortiers ont ajouté de nouvelles destructions à ceux de la veille, qui avaient déjà endommagé neuf habitations.

En République Populaire de Lougansk (RPL), les tirs de mortiers de 82 mm et 120 mm, et surtout les tirs d'artillerie de 122 mm (interdits par les accords de Minsk) dans la nuit de dimanche à lundi ont tué un soldat de l'armée de la RPL.

Ce refus de respecter plus avant le cessez-le-feu signé, s'est bien sûr accompagné de la violation de l'accord sur le désengagement des forces en plusieurs points du front, comme convenu à Minsk. Ainsi, en République Populaire de Donetsk, à Petrovskoye, l'armée ukrainienne n'a non seulement pas retiré ses troupes après que l'armée de la RPD se soit retirée comme prévu, mais a en plus tiré depuis ses positions, obligeant les soldats de la RPD à revenir sur leurs positions antérieures. L'OSCE s'est fendu d'un appel à l'armée ukrainienne lui demandant de cesser les tirs.

En République Populaire de Lougansk, la situation n'est gère meilleure. Le désengagement prévu à Stanitsa Louganskaya (où se trouve le seul point de passage sur le front entre la RPL et l'Ukraine) a lui aussi été annulé par l'Ukraine, qui n'a même pas daigné donner d'explication ou de justification pour ce non respect de l'accord signé.

Il faut dire que l'Ukraine est de plus en plus dans une situation périlleuse, tiraillée entre le mécontentement populaire, les radicaux qui rêvent de renverser Porochenko pour prendre sa place, les États-Unis qui poussent à la guerre, et certains pays européens qui eux cherchent à l'éviter à tout prix.

Et l'arrestation par la fédération de Russie il y a quelques jours d'un espion ukrainien soit-disant journaliste, n'arrange pas les choses, même si cela permet temporairement à l'Ukraine de hurler à l'arrestation arbitraire et de jouer les victimes (ils aiment bien jouer le rôle de Caliméro à Kiev). Le ministère des Affaires étrangères russe a d'ailleurs confirmé que cet homme, Roman Sushchenko, n'avait pas agi sur le territoire russe comme un journaliste mais bien comme un espion.

Après avoir infiltré à plusieurs reprises des organisations comme l'ONU et l'OSCE dans le Donbass, il semble donc que le SBU ai décidé d'utiliser la bonne grosse ficelle du journaliste pour couvrir ses activités d'espionnages en Russie. Ce genre de méthode, qui est aussi utilisée par le FBI, discrédite totalement la profession et met tous les journalistes travaillant en zone de guerre en danger, en jetant la suspicion sur leurs activités.

De mauvaises pratiques importées par l'Ukraine depuis les États-Unis qui ne sont pas les seules. Ainsi des organisations de défense des droits de l'homme ont tiré la sonnette d'alarme, sur le fait qu'après le passage des instructeurs occidentaux pour former l'armée ukrainienne, les soldats ukrainiens se sont mis à utiliser de nouvelles méthodes de torture typiques des USA comme la suffocation par l'eau. Une méthode largement utilisée par les États-Unis contre les terroristes présumés.

Cette dérive inquiétante de l'armée ukrainienne indique clairement (à qui avait encore des doutes) qui est le véritable marionnettiste en Ukraine, et qui jette de l'huile sur le feu : les États-Unis. Leur effondrement accéléré alors que l'élection présidentielle américaine laisse pour l'instant augurer d'une victoire de Donald Trump, affole totalement les néo-conservateurs qui semblent donc avoir décidé de pousser l'Ukraine coûte que coûte vers la guerre, même si le pays n'y survivra pas.

Et alors que la Russie a décidé de rompre certains accords qu'elle avait signé avec les États-Unis car ces derniers ne les respectaient pas, et émet de profondes réserves quant au nouveau projet français de cessez-le-feu en Syrie, il semble bien que le temps des négociations entre les deux super puissances soit fini, et que l'on s'approche de plus en plus dangereusement du moment où la confrontation sera inévitable.

Sur ce grand échiquier, la valse-hésitation et les tergiversations de l'Ukraine lui seront fatales, et provoqueront l'éclatement du pays, tiraillé entre un trop grand nombre de forces centrifuges aussi bien intérieures qu'extérieures.

Christelle Néant


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (52 votes)




Réagissez à l'article

159 réactions à cet article    


  • Jeekes Jeekes 4 octobre 17:30
    Bon article.
    Mais là-dessus :

    « discrédite totalement la profession » 

    J’ai bien l’impression que la profession n’a pas besoin de ça pour être discréditée, elle s’en charge très bien elle-même... 



    • Christelle Néant Christelle Néant 4 octobre 18:18

      @Jeekes
      Je suis bien d’accord concernant la plupart des « journalistes » occidentaux, mais il y en a encore quelques uns qui essayent de faire leur boulot correctement (ils sont très rares je vous l’accorde), et ceux-là risquent de payer avec les autres après ce genre d’affaires.


    • wawa wawa 4 octobre 18:11

      Merci pour ce point de vue « in situ »


      • Christelle Néant Christelle Néant 4 octobre 18:19

        @wawa
        De rien smiley c’est pour cela que je suis venue ici, pour montrer depuis le Donbass ce qui s’y passe réellement.


      • V_Parlier V_Parlier 4 octobre 20:53

        @Christelle Néant
        En tout cas, bon courage dans cette mission, tout mon soutien !
        Ca ne doit pas être facile tous les jours. Et les semaines qui viennent laissent présager des coups fourrés multiples de la part des sbires de l’OTAN, en Ukraine et ailleurs... Les journaleux aux ordres sont sur les starting blocks, la bave aux lèvres, pour relancer un conflit de grande envergure, pourvu que ce soit une occasion d’affronter la Russie (ils nous ressortent tous les trucs possibles).


      • Christelle Néant Christelle Néant 4 octobre 21:28

        @V_Parlier
        Merci pour vos encouragements. Le plus dur est quand on va sur le terrain pour un reportage ou une mission humanitaire. En nous voyant leur apporter de l’aide ou que nous leur demandons de raconter ce qu’ils vivent pour que le monde sache, souvent ils pleurent tellement l’émotion est forte. Et quasiment à chaque fois je me retrouve à pleurer avec eux en les prenant dans mes bras. Ca c’est plus dur pour moi que les fois ou les soldats ukrainiens nous tirent dessus quand nous faisons des reportages sur positions (sur le front).
        Concernant les journalopes oui je surveille ce qu’ils écrivent et on voit un crescendo dans la russophobie ambiante. Ils le veulent, ils le cherchent ce conflit, et ce qui me fait peur c’est qu’ils risquent de l’obtenir smiley


      • tab 5 octobre 10:01

        @Christelle Néant

        Il ne faut pas s’étonner de la russophobie qui est en fait de la poutininophobie. Personnellement je n’ai rien contre le peuple Russe. La Russie, elle n’est pas la seule, commet des crimes de guerre qu’elle n’assume pas. Il est normal de lui demander des comptes : pour l’avion abattu au dessus de la Crimée par exemple, pour les bombes au chlore à Alep. Quand vous gueulez contre les américains pour demander des comptes, cela vous parait normal. L’inverse l’est tout autant. Poutine doit rendre des comptes, ce qu’il ne fait pas. Mais l’histoire le jugera et négativement, je le crains. 

        Cela évidemment se fait au détriment des civils qui n’ont rien demandé et qui sont malheureux de toute cette guerre. Mais cette guerre les Russes ne l’assument pas, alors qu’ils en sont les co-responsables. Ils ont armés, ils ont amené des soldats, du matériels. Ils ne sont pas innocents. Encore aujourd’hui la Russie nie avoir envoyé des troupes dans le Donbass et en Crimée alors qu’il est certain que ce fut le cas, de manière irréfutable. Seules les agents de Poutine le nient. Cela est intolérable. La Russie doit assumer ses actes. 

      • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 14:00

        @tab
        Sauf que votre Poutinophobie est dénuée de tout fondement solide. Donc déjà l’avion a été abattu au dessus du Donbass et non de la Crimée (quand on sait même pas où un événément a eu lieu et qu’on prétend connaître le sujet, y a de quoi se poser des questions sur le sérieux de vos commentaires).
        Le reste c’est de l’inversion accusatoire américaine de base : accuser la Russie de ce qu’ils font. C’est comme la fameuse attaque chimique en 2013 attribuée de suite à Assad alors qu’il a été prouvé par après qu’elle était le fait des « rebelles modérés ». Pour le reste de vos délires sur l’armée russe, voir mon commentaire plus bas qui démonte votre accusation sans arguments.


      • tab 5 octobre 16:37

        @Christelle Néant

        Oh vous devez connaitre le Donbass mieux que moi c’est certain. J’aimerais avoir la chance de visiter cette charmante région si elle n’était pas en proie à une guerre que vous cautionnez quelque part, car elle fait votre gagne pain et qu’en plus vous trouvez légitime tous les mouvements séditieux, soutenus par Poutine. Curieux, pour la Syrie ce sont tous des terroristes soutenus par L’OTAN, mais pour la Crimée et le Donbass ce sont des libérateurs, libres et indépendants. Allons donc. Votre vision unilatérale des choses est une honte au journaliste. Vous pourrez peaufiner le sujet autant que vous voudrez, je sais reconnaitre les oeillères. Je connais non seulement les manipulations, le langage journalistique et les ficelles de la propagande d’Etat. Ca ne prend pas avec moi. Vous êtes journaliste ou chargé de com ? 

      • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 17:25

        @tab
        Ou avez vous vu que je cautionne la guerre ? O_o non mais sérieusement vous aussi arrêtez de prendre vos fantasmes pour la réalité. Vous auriez préféré que les russophones d’ici se laissent massacrer ? Ca aurait été mieux ? Ici les gens ne coupent pas de tête, ne font pas d’attentats à la bombe. Donc oui ici c’est PAS des terroristes monsieur. Et d’ailleurs vous pouvez parfaitement venir dans le Donbass comme l’ont déjà fait des visiteurs finlandais et comme vont le faire des visiteurs italiens et français d’ici peu (je parlerai même pas de tous les observateurs étrangers qui sont venus surveiller les élections de dimanche, et qui sont tous repartis en pleine forme et bien vivants). Nous assurons la sécurité en lien avec les autorités locales. Donc si vous voulez réellement voir la vérité avant de juger, venez ce sera avec plaisir. Et ne vous inquiétez pas si la vérité vous fait avoir un arrêt cardiaque les hôpitaux ici fonctionnent bien et ils sont gratuits.


      • tab 5 octobre 17:46

        @Christelle Néant

        Oh mais je ne doute pas une seconde que le Donbass soit le paradis. Aucune zone de guerre n’est heureuse, m’enfin, si vous le dites.

        Je vois que vous filez un coup de main. Vous n’êtes pas neutre. Vous ne pouvez donc pas prétendre à faire du journalisme. La sécurité, c’est à coup de gros bras ou de gros fusils ? 


      • tab 5 octobre 17:47

        @Christelle Néant

        Mercenaire ? On joue au cow-boy du far-east ? 

      • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 18:21

        @tab
        Ai-je dis que c’était un paradis ? De nouveau vous me prêtez des paroles que je n’ai pas. Bien sûr que nous sommes en zone de guerre, mais dans le centre de Donetsk, ce que vous risquez le plus c’est de vous faire renverser par une voiture en traversant sans regarder... Les gens continuent leur vie ici malgré la guerre.
        Si vous exigez la neutralité absolue alors aucun journaliste ne peut prétendre à ce titre, parce que personne n’est neutre. Par contre je prétend à l’objectivité. Je montre et je rapporte ce que je vois. Point. Je ne suis ni mercenaire, ni cow boy. La sécurité ici est assurée par la police et l’armée. Comme en France.


      • tab 5 octobre 18:39

        @Christelle Néant

        Je respecte malgré tout ce que vous faites, car vous le faites à visage découvert et vous l’assumez, contrairement aux nombreux planqués ici. Je trouve dommage que vous passiez votre temps à réhabiliter Poutine qui ne peut pas faire plaisir à l’occident. Il va à son encontre. Comment voulez vous que l’opinion change sur ce point alors que tout le programme de Poutine c’est en gros d’emmerder l’Europe et les USA ? 

        Par contre, dites s’il vous plait la vérité sur le Donbass, il existe des opposants à toute cette mascarade. Il existe aussi des ukrainiens gentils - à vous croire non. Idem pour Alep, il n’y a pas de des terroristes. Ca c’est Sputnik ou votre agence de presse qui le dit, mais ce n’est pas vrai. Je n’ai absolument aucune confiance en la presse russe, déjà que ma confiance en la presse en générale est moyenne car elle nécessite de lire entre les lignes mais alors la presse russse.... est une vaste blague. 

      • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 19:13

        @tab
        Je ne cherche pas à réhabiliter Poutine, je dis ce qui est. Le but de Poutine n’est en rien d’emmerder l’Europe et les US. Ce que demande Poutine c’est que ces derniers arrêtent de traiter la Russie comme un vassal, et qu’ils la traite comme un partenaire équitable. En gros qu’on mette fin à l’hégémonie américaine pour aller vers un monde multipolaire. Point. Je ne dis pas que c’est un ange mais c’est le dirigeant qui plaît aux Russes, et qui a fait beaucoup de bien à la Russie et au peuple russe. Et aux dernières nouvelles dans un état démocratique c’est au peuple concerné de choisir ses dirigeants. C’est pas à la France, ni aux Français, ni aux Américains de dire aux Russes qui ils doivent avoir pour président, même si celui-ci ne vous plaît pas.

        Ici, il y a ici bien sûr des gens qui voudraient revenir en Ukraine. Ils sont très minoritaires. Pour tout vous dire jusqu’ici sur les centaines de personnes que j’ai croisé et avec qui j’ai discuté, j’en ai croisé deux... Donc appeler la volonté populaire majoritaire (à plus de 95%) une mascarade, je trouve ca assez culotté, excusez moi de vous le dire. Bien sûr qu’il y a des Ukrainiens gentils, mais ce n’est pas eux que nous avons en face de nous sur la ligne de front. Ce n’est pas eux qui sont au gouvernement et qui prennent les décisions en Ukraine. Beaucoup laissent faire tout simplement.

        Concernant Alep bien sûr que la partie Est est occupée par les terroristes. Ce sont d’ailleurs eux qui ont massacré plusieurs centaines de civils qui tentaient de fuir à travers les corridors humanitaires. La fiabilité des médias russes je l’ai testée avec la Syrie. En 2013. Avec l’attaque chimique de la Goutha. La fameuse attaque après laquelle tous voulaient hystériquement bombarder Assad et la Syrie. Tous les grands médias occidentaux étaient dans le même état d’hystérie qu’avec les armes de destruction massives de Saddam. La suite en Irak on la connaît. Donc j’ai comparé les deux versions, occidentales et russes. Et j’ai attendu les résultats de l’enquête. Et c’était les Russes qui avaient raison : c’était les rebelles. Et concernant le Donbass c’est aussi eux qui ont raison. Donc la comparaison entre les deux systèmes de médias, malheureusement pour vous, donnent les médias russes gagnants niveau crédibilité.Ca ne veut pas dire qu’ils disent 100% de vérité 100% du temps. Mais qu’ils sont plus fiables que les médias occidentaux. Je vous encourage sur la Syrie à suivre la chaîne Eveil Français TV avec qui je fais des rapports de situation hebdomadaire, qui en fait aussi avec des spécialistes de la question Syrienne. Je pense que ca sera intéressant pour vous.


      • tab 5 octobre 19:33

        @Christelle Néant


        Mais ce qui est fou c’est que l’histoire vous donne raison, l’hégémonie américaine n’est plus une réalité. Les USA sont confrontée à des contestations permanentes. C’est peut-être mieux ainsi d’ailleurs. Moi je suis pour plus d’indépendance européenne par exemple, mais ça ne se fera pas en changeant d’allégeance pour autant. En tant que fervent partisan de la construction europénne, la Crimée sonne comme un échec européen face aux russes. C’est un fait. Ce que pense les américains du dossier m’est assez égal. Cela concerne l’Europe, aussi bien l’UE que la Russie. 

        La Russie, j’en suis ravi qu’elle sorte de l’ombre. Je ne souhaite le malheur d’aucun peuple. Mais Poutine le fait avec des méthodes que je crois venue d’un autre âge, notamment par l’outil militaire. En fait c’est la même méthode hégémonique que les USA. De la même manière la propagande russe met en permanence en avant la confrontation US/Russie alors que pour les USA la Russie n’est qu’une rivale parmi d’autres. La Chine préoccupe encore plus les Américains. Pour Poutine, héritier de la guerre froide, la logique de bloc existe encore. Je n’y crois pas. Les blocs ont disparu. La politique américaine ne se fonde même pas dessus actuellement. Alors évidemment, chez les Américains vous avez toujours les gros bras et les va t’en guerre. Ce ne change pas. Mais en face, chez les russes ont la même chose. Dans ce jeu de provocation stérile, on insiste à une escalade entre deux camps, ridicules selon moi. Et cette escalade est entretenue par les deux camps. L’Europe elle, se tait. Elle assite impuissance aux combats des coqs. 

        Vous parlez de l’Irak. La France était opposée dès le début à l’intervention américaine. Les médias ont largement critiqué les arguments américains. Il n’y a pas deux camps. Ca c’est un mythe. 

      • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 19:43

        @tab
        La Russie ne demande aucune allégeance. Il suffit de regarder le système des BRICS ou de l’union eurasiatique pour le voir. Poutine n’utilise pas l’outil militaire pour redresser la Russie, il l’utilise pour la protéger pendant son redressement. La guerre froide n’a jamais cessé. Elle a juste été mise en sourdine à l’époque Eltsine parce qu’alors les USA considéraient la Russie comme détruite et donc qu’elle n’était plus un danger pour eux. Mais depuis que Poutine l’a redressée c’est une autre histoire. On le voit avec l’OTAN qui se rapproche des frontières russes depuis des années en violation des accords conclus avec Gorbatchev. Donc oui ce sont bien les USA et l’OTAN qui cherchent l’affrontement avec la Russie. En fomentant des révolutions de couleur sur sa périphérie comme en Géorgie et en Ukraine. Les blocs n’ont pas encore disparu, parce que les USA s’accrochent à leur hégémonie. Ce qui est logique. Ils ont un pouvoir ils ne veulent pas le lâcher. On est actuellement dans cette phase de transition dangereuse.
        La Crimée est avant tout un échec US, car les USA rêvaient de mettre la main sur ses bases navales. L’échec de l’UE en Ukraine a été de faire croire à un mirage. L’UE a prétendu pouvoir offrir mieux à l’Ukraine que la Russie ce qui n’était pas vrai. L’UE a mis 1,5 milliards sur la table quand la Russie en alignait 15 milliards, en plus des 10 milliards qu’elle injectait chaque année dans l’économie ukrainienne depuis la chute de l’URSS. C’est ca que nous avons cassé par notre arrogance à nous croire meilleurs que tout le monde. C’est pour cela que l’Ukraine coule à pic maintenant. Privée des fonds russes à cause des sanctions qu’elle a stupidement imposées par russophobie primaire, et l’UE n’arrive pas à remplir le puits sans fond qu’est l’Ukraine.


      • pemile pemile 5 octobre 19:50

        @tab "Dans ce jeu de provocation stérile, on insiste à une escalade entre deux camps, ridicules selon moi. Et cette escalade est entretenue par les deux camps« 

        Thomas Abarnou, historien, vous nous faites un résumé du »succés" de la fin de l’histoire et le dernier homme du politologue américian Francis Fukuyama ?


      • tab 5 octobre 21:40

        @Christelle Néant

        Dans ce cas si vous considérez que la Russie défend ses bases en Crimée ou en Syrie, les Américains font de même. De plus, la question de la Crimée n’est que de votre point de vue une défense. Car, la Russie a agressé de fait un état souverain, chose que vous reprochez d’ailleurs aux Américains. 

        Vous voyez pourquoi les accusations que vous faites sont ridicules et ne tiennent pas une seconde. L’UE peut potentiellement offrir mieux à l’Ukraine que la Russie, l’UE est 10 fois plus riche que la Russie mais cela vous aura échappé. La Russie n’est même aps aussi riche que la France toute seule, alors bon... C’est que l’UE n’en avait que peu envie, voilà tout. L’UE a injecté des centaines de milliards dans tous les pays qu’elle a intégré. Demandez aux polonais, aux lettons et j’en passe. 

        Il faudra aussi m’expliquer en quoi la base de Russie en Crimée intéresse les américains. Les américains sont maitre de la méditerrannée. 



      • Christelle Néant Christelle Néant 5 octobre 22:07

        @tab
        Sauf que les USA n’ont aucune base légale ni en Crimée ni en Syrie. Elle est là la différence monsieur. La Russie n’a agressé personne, elle a validé les résultats d’un référendum populaire organisé comme le permet le droit à l’auto détermination des peuples (d’ailleurs ce référendum est tellement légal que l’Ukraine n’a JAMAIS poursuivi la Russie devant la juridiction de l’ONU s’occupant des cas d’annexion, parce qu’ils savent qu’ils perdront à coup sur).

        L’UE peut potentiellement offrir mieux à l’Ukraine ? Non sérieusement vous croyez aux âneries que vous débitez ? L’UE est en train de plonger, avec de plus en plus de pays surendettés dont la France. La Russie est très loin du taux d’endettement stratosphérique des pays européens. Vous voulez que je demande aux Letttons qui ont une économie en morceau, des routes dignes des pays africains, et qui émigrent massivement en Europe comme putes ou femmes de chambre ce qu’ils pensent de l’Europe et des centaines de milliards que l’UE est censé avoir injecté dans leur pays ? J’y suis passée par la Lettonie, j’ai jamais vu des routes principales aussi pourries, sauf ici sur les zones proches du front où elles se prennent des obus sur le bitume tous les jours.....

        En quoi la Crimée intéresse les US ? Parce que c’est la seule base navale Russe lui donnant accès direct à la Méditerranée et donc qui lui permet d’envoyer rapidement ses navires vers la Syrie. Quand on est bête à manger du foin on ne discute pas géopolitique avec les gens qui suivent çà de près. Sauf à vraiment vouloir passer pour l’idiot du village.


      • pemile pemile 5 octobre 23:36

        @Christelle Néant "Quand on est bête à manger du foin on ne discute pas géopolitique avec les gens qui suivent çà de près. Sauf à vraiment vouloir passer pour l’idiot du village.« 

        Thomas Abarnou étant déjà l’idiot du village AVox, nourri exclusivement au foin, son cerveau est incapable de concevoir la moindre réfutation de ses raisonnements binaires et joue au professeur omniscient incompris sur un AVox repère d’abrutis, ou, pour vous  »n’avais aucun doute sur la provenance douteuse de cette dame."


      • Pomme de Reinette 5 octobre 23:56

        @pemile

        Vos propos ad hominem insultants ne démontrent rien.
        En l’occurrence ici, ce sont les raisonnements de l’auteur qui sont « binaires ».

        AVox repère d’abrutis,
        A part quelques rares intervenants intéressants, hélas, j’ai bien peur que ce soit vrai.


      • pemile pemile 6 octobre 00:04

        @Pomme de Reinette « Vos propos ad hominem insultants ne démontrent rien. »

        Pour ce qui est des insultes et attaques ad personam, c’est bien Thomas Abarnou qui a le pompon du pétage de plombs sur AVox !

        La démonstration de sa pédanterie, de ses incohérences et de sa mauvaise foi n’est plus à faire !


      • Pomme de Reinette 6 octobre 00:13

        @pemile

        Non Monsieur. J’assiste de temps en temps à certaines passes d’armes et je trouve ses réactions tout à fait normales et très mesurées, devant le déluge d’injures des innombrables trolls grossiers et pervers (car sans compte inscrit pour la plupart) qui s’en prennent à lui.
        Je trouve admirable sa persévérance, sa pugnacité et son flegme face aux coups bas.

        Il n’a peut être pas raison sur tout (qui peut y prétendre ?) mais la qualité de son argumentation est indiscutable et très nettement au dessus de la moyenne du clampin d’Avox.


      • pemile pemile 6 octobre 00:16

        @Pomme de Reinette « je trouve ses réactions tout à fait normales et très mesurées »

        Vous êtes de mauvaise foi, plusieurs personnes ont fait des compils de ses pétages de plombs !


      • Pomme de Reinette 6 octobre 00:19

        @pemile

        Des « personnes » ?
        Non, des trolls. Dont l’indigence intellectuelle est abyssale.

        Et il suffisait de cliquer sur un seul des extraits coupés habilement en tronçons pour se rendre compte de la manipulation grotesque et/ou de la parfaite légitimité de la réponse.
        Toute personne insultée à un droit de réponse.


      • Pomme de Reinette 6 octobre 00:25

        @pemile

        Par ailleurs, il faut être d’une naïveté sans bornes pour ne pas comprendre que ces fausses « compils » ne sont rien d’autre qu’une manoeuvre d’intimidation pour faire taire.


      • kitty-cat kitty-cat 6 octobre 09:36

        @Christelle Néant
        Bonjour Christelle,


        tout d’abord, je tiens à vous remercie pour votre courage et le travail accompli, ainsi que pour votre patience dans la discussion et je la connaissance du sujet. smiley

        Je pense que TAB (Thomas ABarnous - idiot de village) confonds MH17 (Donbasse) avec un autre avion civil également abattu par missile également et par l’armée ukrainienne également lors de l’entrainement de celle dernière en 2001. L’avion abattu est tombé au dessus de la mer Noire (pas loin de la Crimée).


        Donc, un historique des avions civils abattus par l’armée ukrainienne existe bel et bien smiley


      • Christelle Néant Christelle Néant 6 octobre 09:41

        @kitty-cat
        Merci pour vos encouragements smiley
        Concernant l’armée ukrainienne elle a en effet déjà un historique de tir sur avion civil avec des missiles anti aériens. Et à l’époque le président ukrainien avait demandé de pas en faire tout un plat... Une honte absolue.


      • Gorg Gorg 6 octobre 10:15

        @Pomme de Reinette

        Dis donc Toto, tu crois qu’on n’a pas compris que Pompom girl et toi c’est la même personne ? Tu nous fais une pièce de théâtre et tu parles de perversité ? Tu es vraiment pourri dans ta tête mais tu ne trompe personne. De la propagande de troll.

        Tu es malade, il faut te soigner. En 36, des types avaient la même mentalité et la même morgue que toi, on a vu ce que ça a donné. Rabâcher sans cesse les mêmes boniments ne fait pas d’eux une vérité.

        Toto le commissaire politique …


      • kitty-cat kitty-cat 6 octobre 10:16

        @pemile

        J’ai comme une petite soupçon : Thomas ABarnous et Pomme de Reinette sont-il la même personne ? 
        Pas bête d’ouvrir plusieurs compte pour faire passer ces idées comme s’il y avait plusieurs personnes qui pensent la même chose. C’est beaucoup plus persuasif ! 

      • Pomme de Reinette 6 octobre 10:37

        @Gorg

        Toto le commissaire politique …

        Tiens, le psychopathe est de retour.
        Volant au secours de sa fragile dulcinée ...
         smiley


      • pemile pemile 6 octobre 11:08

        @Pomme de Reinette "Et il suffisait de cliquer sur un seul des extraits coupés habilement en tronçons pour se rendre compte de la manipulation grotesque et/ou de la parfaite légitimité de la réponse."

        Je ne comprends vraiment pas pourquoi vous êtes prête à aller jusqu’à ce genre de mensonge pour prendre la défense de Mr Abarnou (et ne pense pas non plus que vous soyez un alias de son compte)


      • Pomme de Reinette 6 octobre 11:28

        @pemile

        Aucun mensonge, je me suis livrée à l’exercice : j’ai pris un extrait au hasard et j’ai vu le message entier que j’ai relu dans son contexte, c’est à dire avec celui auquel il faisait réponse, qui était ignoble, inadmissible et bien sûr contraire à la charte de modération.
        L’extrait lui-même ayant été saucissonné, en évacuant une partie de la phrase très très pertinente.
        Vous n’ignorez tout de même pas que ce genre de « compils » ne sont que des manipulations grotesques.
        Seriez-vous naïf et aveugle à ce point ?

        Pour ma part, je trouve que cet internaute est d’une patience d’ange.


      • Pomme de Reinette 6 octobre 11:33

        @pemile

        et ne pense pas non plus que vous soyez un alias de son compte

        Bien sûr que non, et c’est une évidence : ni le même style, ni les mêmes opinions sur tout.
        Mais il faut bien que les frileux se persuadent qu’il n’y a ici qu’une seule personne qui n’a pas le même avis qu’eux.
        Sinon, où vas-t-on !
         smiley


      • pemile pemile 6 octobre 11:44

        @Pomme de Reinette « Pour ma part, je trouve que cet internaute est d’une patience d’ange. »

        Non, il est facile de démontrer qu’il adore « jouer » l’agression et est très disponible pour répondre aux agressions mais JAMAIS aux questions de fond !


      • Pomme de Reinette 6 octobre 11:47

        @pemile

        Il est évident que c’est l’inverse, et que les agressions ne sont pas du tout des petits joueurs, mais des gens bien organisés qui bénéficient d’une totale impunité.


      • pemile pemile 6 octobre 11:53

        @Pomme de Reinette « Il est évident que c’est l’inverse »

        Le constat est facile, Abarnou est prolixe et adore se bagarrer avec eux et l’est bien moins avec les gens posés et les questions de fond.


      • Pomme de Reinette 6 octobre 12:02

        @pemile

        Non. Il n’adore pas se bagarrer, comme vous le supposez. Il a un droit de réponse aux agressions infâmes, ce qui est la moindre des choses.
        Les « gens posés » (ce qu’il est, lui) et les « questions de fond » sont rarissimes ici.


      • pemile pemile 6 octobre 12:12

        @Pomme de Reinette « Les « gens posés » (ce qu’il est, lui) et les « questions de fond » sont rarissimes ici »

        Il est donc très facile de constater qu’il est bien moins bavard (mais tout autant agressif)

        Présenter Mr Abarnou comme quelqu’un de « posé », il faut vraiment être dans le déni !!!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès