Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > International > Venezuela : hypocrisies électorales

Venezuela : hypocrisies électorales

La revue anglaise Index on Censorship dédiée à exposer la censure où que ce soit dans le monde continue sa surveillance sur les méthodes de censure au Venezuela. Ce nouvel article au sujet de la campagne électorale pour le scrutin référendaire du 2 décembre au Venezuela a été commandé à l’auteur qui le traduit et l’adapte légèrement pour Agoravox (comme pour un article précèdent).

Le 2 décembre, le Venezuela a tenu un référendum pour modifier 69 articles de sa constitution. L’objectif était de donner au président Chavez les moyens de rester en fonction aussi longtemps qu’il puisse se le permettre. Mais l’étroite victoire du Non a donné à l’administration Chavez une date d’expiration : 2013. Le processus de réforme a été dominé par le secret et la désinformation. Tout a commencé au début de 2007, avec la nomination d’une commission spéciale sous serment de garder le secret dans ses débats.

Le 15 août, le président lui-même lut les 33 premiers articles ciblés. Le débat public a été court. La campagne électorale ne fit que confondre davantage. Lorsque les premiers sondages montrèrent une certaine appréhension au sujet de la "réforma", le chavisme [
partis pro-Chavez ] décida de faire du vote un plébiscite sur Chavez, avec toutes les conséquences sous-entendues dans un pays où l’Etat a mis en place un écrasant système médiatique à son service.

Depuis la fermeture de RCTV en mai dernier, il n’y a pas de réseau de télévision à fréquence libre couvrant l’ensemble du pays qui transmette les préoccupations de l’opposition : Venevision et Televen se sont volontairement mis en sourdine sur de nombreuses questions politiques d’importance. Les seuls réseaux critiques sont RCTV trouvé uniquement sur le câble (auquel moins de 30 % des Vénézuéliens ont accès) et Globovision dont le signal ouvert couvre uniquement Caracas et Valencia.

Entre-temps, le gouvernement dispose de Vive et de VTV à fréquence libre d’accès pour une couverture nationale. Il contrôle également le seul réseau radio qui couvre tout le pays, RNV. Il y a aussi l’appoint de ANTV, Telesur et de nombreuses stations de radio et de télévision locales (YVKE). TVes, construit à partir de la saisie des fréquences de RCTV, n’a pas offert le service public promis gratuit et sans politique partisane. Tous sont positifs au sujet de la propagande gouvernementale.

Cette fois-ci, exempt d’observateurs électoraux internationaux, le gouvernement s’est résolument engagé dans une propagande 24 heures sur 24. Une étude menée par l’UCAB et l’université de Goteborg a découvert que lors de leur suivi de trois semaines de campagne à VTV le camp du Non n’a reçu pratiquement aucune couverture. Cependant Globovision, ouvertement en campagne pour le Non, consacra environ 25 % de son temps d’antenne à des sujets liés à l’option du Oui. Un moment démonstratif vint lors d’un rallye contre la réforme organisé sur l’avenue Bolivar par le mouvement étudiant contestataire. Ce fut un grand succès qui atteignit la première page du New York Times. Mais, en regardant VTV on ne l’aurait jamais su. Le lendemain Globovision montrait la plupart du discours de Chavez sur l’avenue Bolivar pendant le rallye pour le Oui.



Le conseil électoral vénézuélien, CNE, a été actif dans la campagne de censure de la publicité, le plus souvent celle d’opposition. La plus pernicieuse censure a été l’interdiction des sondages d’opinion, une semaine avant le vote, dans les médias et journaux. Ce qui, évidemment, n’a pas empêché leur circulation. Mais le pire des cas a été le vendredi 30 lorsque Chavez, lors de son dernier rallye de campagne, a mentionné des sondages sans recevoir de sanctions du CNE, alors que ceci forçait Globovision à interrompre sa couverture de peur que le CNE sanctionne Globovision ! Les doubles normes du CNE sur la censure créent des précédents dangereux pour les futures élections.

Le plus scandaleux mélange de censure et de mensonges éhontés vint le jour des élections. Quoique la publication de tout sondage à la sortie des bureaux soit strictement interdite, l’agence Reuters a reçu les résultats de trois enquêteurs pro-Chavez à travers des responsables gouvernementaux, et dans une course folle pour le scoop a annoncé que le Oui avait gagné jusqu’à 6 % d’avance. Le billet de Reuters, rapidement repris par de nombreux journaux, créa une crise au Venezuela, alors que le CNE vainement retardait l’annonce des résultats jusqu’à huit heures après la fermeture des bureaux, une incroyable situation pour un système de vote automatisé. A la fin Reuters a été placée dans la situation pénible de reconnaître avoir commis une erreur.

Enfin, les secrètes « négociations » pendant la nuit de l’élection alors que le gouvernement a apparemment réfléchi au bien-fondé de reconnaître les résultats ont été révélées. Cela, à son tour, suscita un grand scandale pendant la semaine lorsqu’un visiblement forcené Chavez essayait de contrer, sans succès, à travers une conférence de presse où le camp du Non fut comparé à des excréments. Il est extrêmement inquiétant de voir les commandants des armées et le président de la République attaquer des journalistes tels que Hernán Lugo Galicia, du journal El Nacional, pour faire leur travail de rapport, tout en refusant d’expliquer les inexcusables retards dans la publication des résultats, et encore moins de reconnaître les extraordinaires abus commis par le gouvernement durant la campagne électorale.

Même si la victoire du Non momentanément limite de pires restrictions aux libertés d’expression et d’information, celles-ci demeurent une préoccupation au Venezuela. Pendant la campagne Globovision a été sévèrement attaqué et accusé d’incitation à la violence, sans aucune preuve. Les conséquences se sont fait sentir la semaine dernière quand un autre travailleur de Globovision a été roué de coups par le corps de police de Caracas. Comme cela a été le cas pour d’autres réseaux, les attaques contre Globovision ont pour but de créer un climat d’autocensure de l’intérieur de ce réseau, tout comme il se passe maintenant à Venevision, Televen, et dans bien des télévisions et radios régionales et certains journaux. Il s’agit d’une forme de censure subtile, mais très efficace et qui aura un effet délétère sur le discours démocratique. Et bien sûr cette forme de censure n’exclut pas une action plus directe.

Le Venezuela a besoin d’être suivi de près, maintenant que l’administration Chavez, inhabituellement à la défensive, pourrait être tentée de renforcer ses tendances à la censure. C’est un hommage à la vocation démocratique du peuple vénézuélien d’avoir su résister à la propagande du Oui en dépit de tous les avantages médiatiques et les pressions gouvernementaux.



Sur le même thème

L’appel à la paix de Nicolás Maduro dans le New-York Times
Amnesty International, le Venezuela et les droits humains
Interview d’Orlando Maniglia Ferreira, ancien ministre de la Défense du Venezuela (2005-2006), à Paris, le 21 mars 2014
Washington isolé sur la question vénézuélienne
25 vérités sur les manifestations au Venezuela


Les réactions les plus appréciées

  • Par etonne (---.---.---.68) 17 décembre 2007 12:46

    comme vous êtes convaincu que le ciel est rouge, alors que tout le monde le voit bleu (quand il n’y a pas de nuages !)restez avec vos convictions. Tant pis pour vous

    question :

    dans quel pays, la loi du 3 avril 1955, modifiée par celle du 7 août 1955 et par l’ordonnance du 15 avril 1960 prévoit, notamment, en son article 11 d’ « habiliter les mêmes autorités [gouvernement] à prendre toutes mesures pour assurer le contrôle de la presse et des publications de toute nature ainsi que celui des émissions radiophoniques, des projections cinématographiques et des représentations théâtrales » ?

    réponse la France

    Il en est de même pour la limitation des mandats qui n’existe pas en France

  • Par Zalka (---.---.---.7) 17 décembre 2007 13:29
    Zalka

    « il n’y a pas de réseau de télévision à fréquence libre couvrant l’ensemble du pays qui transmette les préoccupations de l’opposition »

    Mensonge éhonté, l’opposition a tout ce qu’il faut pour s’exprimer. Pour RCTV, et bien il fallait réfléchir avant d’appeller au meurtre du président légitime (oui oui, légitime : c’est comme cela qu’on dit lorsqu’une personne gagne des élections libres).

    Je ne cherche pas spécialement à défendre Chavez, mais il faut arrêter la parano. Populiste, oui, dictateur, non.

  • Par Michel Maugis (---.---.---.244) 17 décembre 2007 14:56
    Michel Maugis

    @ TOUS

    L’ordure Duquenal continue de débiter ses calomnies. Il se prend pour une autorité morale avec cet énoncé ordurier :

    « L’objectif était de donner au président Chavez les moyens de rester en fonction aussi longtemps qu’il puisse se le permettre. »

    L’objectif était de donner encore plus de pouvoir au peuple et pour ce de permettre à Chavez de rester en fonction aussi longtemps que LE PEUPLE le souhaite. Michel Maugis

  • Par candidat 007 (---.---.---.215) 17 décembre 2007 17:27
    bernard29

    Chavez est un militaire, hâbleur, fier et gonflé de lui-même, populiste etc... Il y a tout à craindre d’une réaction négative de la part d’un militaire qui a vu son autorité contestée. Espérons qu’il sera le vrai démocrate et le vrai défenseur des pauvres qu’il se prétend être !!. En tout cas, ce référendum et son résultat prouvent la maturité démocratique du pays.

    Personnellement j’ai une quasi impossibilité à faire confiance aux militaires pour diriger un pays.

Réactions à cet article

  • Par Kabyle d’Espagne (---.---.---.46) 17 décembre 2007 12:08
    del Toro

    Vivant en Espagne, je ne peux trouver qu’un vif intérêt à votre article.

    C’est drôle comme l’Algérie et le Venezuela tentent de monter leurs peuples comme un seul homme (et surtout derrière un seul homme/parti) contre les anciennes « puissances coloniales ».

    Bémol tiers-mondiste : jamais en Algérie nous aurions eu un tel score pour un référendum. De quoi envier le scrutin vénézuélien ...

    • Par Napakatbra (---.---.---.15) 17 décembre 2007 16:55
      Napakatbra

      Je pensais que le Venezuela possédait deux chaines d’opposition. C’est bien le cas mais l’article résume cette situation en une phrase : « Venevision et Televen se sont volontairement mis en sourdine sur de nombreuses questions politiques d’importance ». Le reste, c’est du parti pris et des manipulations politiques de bas étage, comme on peut en voir régulièrement aux US, en Italie...

      Ca m’étonne car justement, en faisant le tour des éditos de ces deux chaînes en 2002, la seule comparaison, plus proche de nous, que j’avais pu trouver était « fox news ». Autant, la chaîne de propagande par excellence. Elles se seraient mises en sourdine. Peut-être.

      Mise en sourdine... un peu comme dans la campagne présidentielle française où aucune chaîne n’a parlé de la prise illégale d’intérêt de Sarkozy ? Ou bien en ce moment où personne ne relaie l’avancée de la commission parlementaire sur la libération des infirmières bulgares et du médecin palestinien, qui montre que Sarkozy a menti ? Ou encore, quand aucun JT ne parle de la remise en cause totale du droit du travail en France ? Ou que les médias français au moment du référendum européen, et d’ailleurs aussi en ce moment sur le traité européen ? etc...

      Bon, en tous cas, y a du boulot, mais pas que chez les autres !

      http://lesmots.freelatitude.net

    • Par marc (---.---.---.18) 17 décembre 2007 23:55

      Kabyle

      J’apprends avec intérêt que le Venezuela a été colonisé par les USA !!

    • Par Kabyle d’Espagne (---.---.---.46) 18 décembre 2007 03:12
      del Toro

      Heu ... je parlais de l’image que cultivait certains gouvernements latino-américains au sujet de l’Espagne.

      Fallait pas sécher tes cours d’histoire-géo mon Marco smiley

  • Par Dégueuloir (---.---.---.248) 17 décembre 2007 12:13
    Dégueuloir

    comme d’hab !! le sieur duquenal continu sa propagande ordurière à la botte de la CIA pour déverser des torrents de mensonges sur Chavez,les mouches à merde ne se fatiguent jamais......lui,au moins il organise des réferendums sur la constitution,à contrario de notre petit bonhomme qui passe en force à Lisbonne.....duquenal vient gerber sur une leçon de démocratie,si Chavez était un dictateur,déjà il n’aurait pas fait de référendum ou au pire en aurait fraudé le scrutin.....hors ce n’est pas le cas et tous les observateurs sont là pour en témoigner,il faudra avoir plus d’imagination ,mrs duquenal,la prochaine fois,racontez-nous donc comment Chavez mange les petits enfants .......

    • Par patdonmail (---.---.---.46) 26 décembre 2007 16:04

      Il est curieux de constater chez certains partisans inconditionnels de Chavez cette la tendance que leur guide à utiliser des comparaisons scatologiques... Il est dommage aussi de constater qu’il y aura toujours des supporters pour les dictateurs, il ne manque plus maintenant que le language habituel pour discréditer ceux qui essayent d’ouvrir les yeux du monde sur les vrais intentions de ce caudillo en herbe, « vipère lubrique, fasciste, suppot de l’impérialisme,... ». Comme au bon vieux temps du père des peuples ou du grand timonier.

  • Par Kabyle d’Espagne (---.---.---.46) 17 décembre 2007 12:42
    del Toro

    Ne force pas trop sur le Diplo, Dég, parfois c’est mauvais pour la mémoire smiley

  • Par etonne (---.---.---.68) 17 décembre 2007 12:46

    comme vous êtes convaincu que le ciel est rouge, alors que tout le monde le voit bleu (quand il n’y a pas de nuages !)restez avec vos convictions. Tant pis pour vous

    question :

    dans quel pays, la loi du 3 avril 1955, modifiée par celle du 7 août 1955 et par l’ordonnance du 15 avril 1960 prévoit, notamment, en son article 11 d’ « habiliter les mêmes autorités [gouvernement] à prendre toutes mesures pour assurer le contrôle de la presse et des publications de toute nature ainsi que celui des émissions radiophoniques, des projections cinématographiques et des représentations théâtrales » ?

    réponse la France

    Il en est de même pour la limitation des mandats qui n’existe pas en France

  • Par Zalka (---.---.---.7) 17 décembre 2007 13:29
    Zalka

    « il n’y a pas de réseau de télévision à fréquence libre couvrant l’ensemble du pays qui transmette les préoccupations de l’opposition »

    Mensonge éhonté, l’opposition a tout ce qu’il faut pour s’exprimer. Pour RCTV, et bien il fallait réfléchir avant d’appeller au meurtre du président légitime (oui oui, légitime : c’est comme cela qu’on dit lorsqu’une personne gagne des élections libres).

    Je ne cherche pas spécialement à défendre Chavez, mais il faut arrêter la parano. Populiste, oui, dictateur, non.

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.125) 17 décembre 2007 19:06
      Daniel Duquenal

      Zalka

      Expliquez pourquoi ceci est un mensonge. Ne cherchez pas les excuses de coup d’état et autres tactiques d’évasion. Mon article, vérifié par les éditeurs d’une revue reconnue, de centre gauche, avec plein d’écrivains reconnus y participant, contient en plus suffisamment de liens divers pour que le lecteur puisse vérifier de lui même. Cet article parle de la situation PENDANT la campagne électorale, non pas de 2002 ou 2004 ou même 2006. Mettez vous à jour avant d’accuser les gens de menteurs.

    • Par Alin Tranca (---.---.---.208) 18 décembre 2007 23:29

      Monsieur Duquenal,

      Je ne vais pas entrer dans une polémique sur Chavez avec vous. Je suis pro-chaviste et vous êtes contre ; vous avez tout à fait le droit et je ne tenterai pas de vous faire changer d’avis, c’est ce qui fait la richesse de ce monde, la diversité.

      Toutefois, je trouve regrettable de constater que votre anti-chavisme est étalé dans ce que vous aimez appeler un « article », sans argumentation. Pire encore, quand vous essayez d’argumenter, en participant aux commentaires, vous vous enfoncez davantage et votre style est plus que pénible. Au lieu de chercher la force de vos arguments en vous-même et parler avec conviction, vous avez besoin de vous appuyer sur l’autorité des autres pour montrer que vous avez - ô combien ! - raison. Vous dites : « Mon article, vérifié par les éditeurs d’une revue reconnue, de centre gauche, avec plein d’écrivains reconnus y participant ». Avez-vous besoin, à tel point, d’indiquer dans la même phrase que la revue est reconnue, qu’elle est de centre-gauche (c’est pour vous racheter une conscience, pour dire que la gauche vous écoute ?) et que pleeeeein d’écrivains reconnuuuuuus y participent ? Allons, Monsieur Duquenal, soyez raisonnable, pourquoi ce besoin de tant de justifications ?

      Maintenant, puisque nous avons abordé la forme, passons au contenu. Et je vais vous donner moi des réponses à la question que vous adressez à M. ou Mme Zalka : « Expliquez pourquoi ceci est un mensonge ». Car quand vous dites que « il n’y a pas de réseau de télévision à fréquence libre couvrant l’ensemble du pays qui transmette les préoccupations de l’opposition », c’est un mensonge. C’est un mensonge non pas pour des raisons techniques, car en effet, les autres chaines de télé n’ont pas de couverture hertzienne nationale. Le mensonge réside dans le fait d’associer la non couverture hertzienne nationale par une seule chaine à elle toute seule à la censure. Pour être plus clair, vous dites que ces chaines ont du mal à transmettre l’information et que le peuple a du mal à accéder à cette information car elles ne peuvent pas émettre partout mais seulement dans des périmètres limités". Mais ce que vous oubliez de dire, M. Duquenal c’est que ces chaines sont très très nombreuses et qu’elles couvrent le territoire entier. Les médias vénézuéliens appartiennent à 80% au privé et la plupart ne sont pas tendres avec Chavez et le gouvernement en place. Donc, même si ces chaines ne couvrent pas le territoire national comme le faisait RCTV, vu que pour la plupart appartiennent aux mêmes groupes de presse, ils ont la même ligne éditoriale, anti-chavez et couvrent ainsi tout le territoire. Arrêtez donc de nous parler de censure et de main mise de Chavez sur la presse vénézuélienne. L’opposition a très bien pu faire campagne pour le « non » à travers la presse privée et les résultats en sont là.

      Maintenant, je vais revenir encore sur quelques sujets de vos articles ou que vous abordez en discutant avec certaines personnes par le biais de ces messages.

      Vous pleurez sur le sort de la RCTV qui s’est vue supprimer la licence pour la fréquence hertzienne. C’est votre droit de préférer une chaine privée. D’autres préfèrent une chaine publique. Mais quoi qu’il en soit, dites-nous une chose : le spectre hertzien appartient à qui ? A l’Etat ? Ou à une société privée ? Si on concède une licence pour une période de 20 ans, vous comprenez que c’est à vie ? Quand ils ont signé la première fois, ils se sont lancés dans un projet de 20 ans. Puis, encore 20 ans. Mais ils savaient très bien qu’un jour ça peut aussi s’arrêter, car ce n’est pas un don, un cadeau, un droit. Maintenant c’est une chaine publique qui a la fréquence, dans 20 ans ce sera peut-être une chaine privée. Arrêtez de penser que le paysage audio-visuel est figé, il peut changer et les preuves sont nombreuses. Que dites vous de la chaine belge RTL-TVI qui depuis 15 ans essaie d’obtenir une licence pour une fréquence hertzienne et qu’on ne la lui accorde pas ? Pourtant, c’est la première chaine de télé francophone en Belgique. Je sais, vous n’êtes pas belge, ça ne vous intéresse pas. Mais si vous défendez tellement la presse, venez manifester alors devant le palais du roi à Bruxelles...

      Vous dites aussi : « Avec la fermeture de RCTV, peut-être 70 % de Vénézuéliens n’ont pour information rien d’autre qu’un déluge de propagande gouvernementale. » Sans blague ? D’abord, pensez vous que l’information se transmet uniquement par la télévision ? Pensez-vous que la radio et la presse écrite n’est utilisée que par 30 % de la population ? Et en supposant que vous pouvez penser une telle aberration, laissez-moi vous poser une question : RCTV représentait tant que ça au niveau du paysage audio-visuel, même si elle couvrait tout le pays ? Que faites vous des autres chaines de télé privée ? Elles sont toutes, par dizaines, à la botte du gouvernement ? Allons, M. Duquenal, regardez un peu plus la télé, svp, vous verrez le contraire. Car des chaines privées il y en a, ces dernières années. Permettez moi de vous citez un extrait d’un article écrit par Salim Lamrani : « Pour la bande VHF, en 2000, il y avait 19 chaînes de télévision privées et 1 publique. En 2006, le chiffre est passé à 20 chaînes privées contre une seule chaîne publique. Depuis le 28 mai 2007, il y a 19 chaînes privées et deux chaînes publiques, Venezolana de Televisión et TVes qui remplace RCTV sur les ondes hertziennes. Pour la bande UHF, en 2000, il y avait 28 chaînes privées et deux chaînes publiques. En 2006, il y avait 44 chaînes privées et 6 publiques. Au niveau des radios, pour les ondes AM, en 2000 et 2006, il y avait 36 radios publiques contre 143 radios privées. Pour les ondes FM, il y avait 3 radios publiques contre 365 radios privées en 2000. En 2006, le chiffre est passé à 440 radios privées et 10 radios publiques ».

      Vous êtes aussi scandalisé par le fait que le non renouvellement de la licence « a permis à l’Etat d’employer toutes les stations de relais de RCTV sans compensation. De cette façon, non seulement RCTV a perdu ses longueurs d’onde, elle a également été dessaisie de tout son équipement de transmission. » . Alors là, vous y allez fort dans la désinformation ! Céder son matériel d’émission (transmetteurs, relais, etc.) faisait partie du contrat que la RCTV avait signé 20 ans auparavant avec les autorités de l’époque, qui étaient loin d’être chavistes. Ceci est tout à fait normal, c’était une clause qui permettait à la nouvelle chaine qui aurait repris la fréquence d’émettre sans qu’il y ait une interruption. Ne mettez quand même pas tout sur le dos de Chavez tout de même. Si vous n’êtes pas d’accord avec ce genre de clause, prenez-vous en au gouvernement de droite de l’époque !

      Jusqu’où êtes-vous prêt d’aller pour nous faire croire que les médias d’opposition ont disparu au Venezuela ? Ou qu’elles sont réduites au silence ?

      Voila ce qu’il en est de la liberté d’expression au Veneuela, M. Duquenal. Si vous désirez répondre à mon message, je recevrai votre réponse avec plaisir. Puis-je espérer à un minimum d’argumentation ?

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.125) 19 décembre 2007 14:33
      Daniel Duquenal

      Alin Tranca

      Non, je ne vais pas répondre a tout car pour commencer vous mélangez les billets.

      Je répète ce que j’ai dit je ne sais plus dans quel commentaire : cet article traduit a été écrit avec las situation venezuelienne telle quelle était au moment de la campagne électorale pour le référendum du 2 décembre. La plupart de vos « contre arguments » se rapportent à des évènements de mai juin que j’ai adressé longuement dans mes articles précédents et auxquels j’ai répondu a ce moment. Je n’aime pas me répéter, surtout lorsque votre message est un peu hors sujet.

      Quand a mon manque d’argumentation : je compte dans cet article une douzaine de liens. Quelques uns sont en rapport entre eux peut être. Donc disons qu’il y a au moins 7-8 liens indépendants qui étayent mon dossier. Vous ne vous adressez a aucun de ces liens. Savez vous ouvrir des liens HTLM ? On pourrait se le demander. En d’autre mots mon article et suffisamment documenté et vous me faites un faux procès. Démontrez donc que vous avez effectivement bien lus ces liens et apportez moi des raisons pour vous répondre sur le sujet d’aujourd’hui.

      Pour établir ma bonne foi je vais quand même établir que vous êtes très mal informé sur la réalité des médias du Venezuela. A moi de vous demander au moins un lien sur tous ce que vous avancez sans le moindre fondement dans votre réponse.

      Tout d’abord les médias ne se mesurent pas au nombre de chaines privées ou d’état qui existent dans un pays. C’est un faux débat. Les médias s’étudient sur le marché qu’elles peuvent couvrir. Si l’opposition venezuelienne disposait de 99% de chaines privées cela ne changerait rien a mon argument si ces chaines au total ne couvrait que la moitié du pays.

      Ensuite, vous ne connaissez pas du tout la base publicitaire sur laquelle survient les petits émetteurs regionales au Venezuela. Cette base repose largement, très largement souvent sur les annonces que l’administration locale leur passe. Il n’est nul besoin d’avoir Enstein pour son petit nom pour comprendre que si vous deplaisez au potentat chaviste local vous ne risquez pas de joindre les deux bouts à la fin du mois. C’est de la que vient l’autocensure. Encore une fois, renseignez vous mieux sur la réalité du Venezuela. Moi j’y habite ET DANS LA PROVINCE. Ce que je vous dis je le vois tous les jours, je n’ai pas besoin d’être payé par la CIA pour le dire et c’est pour cela que mon blog est recherché, car il publie en anglais ce que l’on ne trouve pas ailleurs de la part de journalistes qui pensent que passer trois jours a Caracas est largement suffisant pour comprendre le pays. D’ailleurs la CIA serait bien incapable de rédiger le genre de rapports que je rédige, la CIA ne sortant guerre plus de Caracas que ne le fait Ramonet.

    • Par Alin Tranca (---.---.---.208) 20 décembre 2007 10:45

      Le fais que je mélange vos billets (je fais du suivi, comme vous dites le faire aussi) semble vous fatiguer et vous compliquer le processus intellectuel au point de vous pousser à ne pas vouloir me répondre.

      Je passe sur des attaques personnelles du genre « je doute que vous soyez capable d’ouvrir un lien HTML », etc. Je vais vous poser une question simple et une seule pour commencer : quand vous dites que les deux grandes chaînes privées se sont mis volontairement en sourdine, qu’entendez vous par « se mettre en sourdine » ? Expliquez-nous, pour nous éclairer, ce que vous avez observé en regardant ces deux chaînes pour arriver à cette conclusion. Et svp, ne noyez pas le poisson, dites-nous ce que vous avez remarqué comme comportement de la part de ces deux chaînes. Vu qu’on ne vit pas au Venezuela comme vous, ça pourrait nous aider à mieux comprendre les fait. J’attends.

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.138) 21 décembre 2007 04:20
      Daniel Duquenal

      Alin Tranca

      Vous vous moquez ?

      D’abord je n’ai pas écrit ceci : « je doute que vous soyez capable d’ouvrir un lien HTML ». Ce que j’ai écrit c’est : « Savez vous ouvrir des liens HTLM ? On pourrait se le demander. » Ce n’est certainement pas flatteur pour vous, mais certainement pas une attaque personnelle, et signifie en bon français que vos mots me permettent de me le demander mais néanmoins je sais que vous pouvez les ouvrir. Après tout, vous êtes bien arrivé sur ce billet, non ?. Si vous en voulez une d’attaque, et bien je vais vous la faire : vous n’ouvrez pas les liens, ne savez pas les ouvrir. Avez vous été capable d’ouvrir le lien de l’étude des média de UCAB/Goteborg ? Mais si vous ne parlez pas espagnol, il y a un graphe qui se comprend très bien si vous avez lu, ET compris, mon billet. NOTEZ : je ne vous demande pas d’approuver mais de comprendre.

      Si j’insiste sur ce lien c’est parce qu’il contient déjà une partie de la réponse. Le fait que cet étude se centre sur Globovison est déjà en soi une reconnaissance que Venevision et Televen sont beaucoup plus neutres que GLobovision. Non ?

      Mais ce qui me surprend encore plus c’est qu’après avoir écrit que je prouve rein du tout, que ce en sont que des idées minoritaires et personnelles à moi, que je n’argumente pas mes articles, MAINTENANT vous me demandez mon expérience personnelle sur Venvision et Telven. Vous rendez vous compte de l’incohérence de vos discours ? C’est moi maintenant qui me sent attaqué par vous. C’est moi qui suit en droit de me demander si votre objectif et de me couler ou de discuter en bonne et due forme.

      Heureusement avec 5 ans de blog je suis habitué a votre espèce ; bon enfant je vous réponds quand même.

      Venevision. Cette chaine avait un de programme d’opinion des plus forts et les plus critiques envers Chaevz, avec Napoleon Bravo. Non seulement il a été viré fin 2004, mais maintenant il est en procès politique. Depuis Venevision a tout simplement laisse tomber tout programme d’opinion. Ses nouvelles sont imbuvables, Venevision le dit clairement : un pour Chavez et un pour l’opposition. Sauf que les pour l’opposition correspondent la plupart du temps a des détails insignifiants qui ne prennent pas plus de 30 secondes sur Globovision qui pourtant fait du news 24 heures sur 24. DE nos jours le seul réseau privé Venezuelien reçu par Chavez quand il fait des interviews c’est Venevision. Et bien sur je ne vous rappelle pas les rencontres entre le propriétaire de Venevision et Chavez.

      Televen maintenant. Ses deux programmes d’opinion forts furent éliminés en 2004-2005. Il en reste un troisième, sorte de tele du matin ou a l’occasion chaviste et anti chaviste partagent la scène. Ce qui se dit, et bien c’est ce qui s’y dit. Les news ne sont pas terribles maintenant mais au moins elle sont plus complètes que Venevision et de loin. Si Televen reste quand même légèrement critique de Chavez, ou plutôt de ses sous culs, ils se gardent bien de promouvoir l’opposition et de leur donner autant de couverture que le chavisme. Pour terminer, ils ont repris l’ex vice président Rangel qui maintenant fait un entretien tous les dimanche matin. Autant que je sache, les people-mètres lisent bas car même les chavistes préfèrent cuver leur samedi soir que de regarder Rangel. Nous arrivons au paradoxe qu’a Caracas souvent la plus haute audience est avec Globovision !!!! Televen et Venvision ne battant Globovison que lors des « novelas » de 9 a 11. Les infos les plus vues sont maintenant celles de Globovision. Comme vous voyez, les venzueliens ne sont peut être pas si cons que l’on croit dans certains quartiers. Ou pourquoi croyez vous que Chavez a menace copieusement Globoviosn de fermeture pendant la campagne ? Il les connait lui les numéros de l’audience.

      C’est bon ? Assez d’infos ? Évidemment je sais très bien que vous en avez que faire et que vous devez déjà chercher n’importe quelle excuse pour essayer de me coincer. mais je vous remercie de l’occasion pour illustrer d’autre lecteurs plus sincèrement avides d’info que vous.

    • Par Alin Tranca (---.---.---.208) 21 décembre 2007 09:22

      Eh ben voilà, M. Duquenal, ce n’était pas difficile de nous raconter un peu l’impression que vous laisse ces deux chaînes. Arrêtez de tout prendre comme une attaque, je ne vous pousse pas à vous justifier, mais à argumenter. Je ne suis pas d’accord avec vous sur ces arguments, mais j’apprecie qu’il y ait plus d’infos comme ça venant de vous.

      Là où je ne suis pas d’accord c’est que vous avez l’air de dire que si une chaîne de télé devient plus équilibrée, si elle fait un « meilleur » journalisme (je ne peux pas juger de leur qualité), si elle donne le même temps de parole aux deux parties ou si elle utilise un autre langage qu’un langage injurieux ou qu’elle ne crache sans cesse son venin, qu’elle n’est plus une chaîne d’opposition dans le sens que le message de l’opposition n’est plus véhiculé comme il faut.

      Vous comprenez ce que je vous dis ou vous vous sentez à nouveau agréssé ? Si je ne suis pas clair, je reformulerai.

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.138) 22 décembre 2007 01:25
      Daniel Duquenal

      Ah ! Mes opinions personnelles ont maintenant de la valeur !

      Comme vous le dites, la qualité compte au moins autant que l’équilibre. Je suis très content que vous soyez tracassé par les chaines vociferantes. Vous saurez que les plus vociferantes du tas sont les chaines d’état sous contrôle chaviste. Ou alors la mon opinion ne compte plus ?

    • Par Alin Tranca (---.---.---.208) 23 décembre 2007 19:58

      Haha, arrêtez de me faire rire comme ça, svp smiley

      Vos opinions personnelles n’ont pas pris de valeur, hélas. Je vous demandais d’argumenter, ce que vous commencez à faire un peu, maladroitement (je vous l’accorde, l’argumentation n’est pas votre point fort, mais on vous aide).

      « Comme vous le dites, la qualité compte au moins autant que l’équilibre. » - Et vous, M. Duquenal, vous le pensez aussi ?

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.138) 25 décembre 2007 20:46
      Daniel Duquenal

      alin tranca

      Je vous suis de moins en moins dans vos textes, votre but étant plutôt changeant.

      Peu importe de toutes façons : le lecteur dispose devant lui ou elle de mes « arguments » et de vos « arguments ». Le lecteur saura tirer ses propres conclusions.

  • Par Emmanuel W (---.---.---.250) 17 décembre 2007 14:08

    « a découvert que lors de leur suivi de trois semaines de campagne le camp du Non n’a reçu pratiquement aucune couverture »

    ça me rappelle quelque chose...

  • Par Michel Maugis (---.---.---.244) 17 décembre 2007 14:56
    Michel Maugis

    @ TOUS

    L’ordure Duquenal continue de débiter ses calomnies. Il se prend pour une autorité morale avec cet énoncé ordurier :

    « L’objectif était de donner au président Chavez les moyens de rester en fonction aussi longtemps qu’il puisse se le permettre. »

    L’objectif était de donner encore plus de pouvoir au peuple et pour ce de permettre à Chavez de rester en fonction aussi longtemps que LE PEUPLE le souhaite. Michel Maugis

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.125) 17 décembre 2007 19:01
      Daniel Duquenal

      Ah Michel ! Vous n’avez pas trainé aujourd’hui... Mais je suis inquiet, en général j’ai droit a une tirade sans fin. Etes vous en bonne santé ? Votre travail vous déborde malgré les 35 heures ?

      Tout lecteur qui veut vraiment s’informer sur le sujet constitutionnel pourra lire mon article à ce sujet sur Agoravox il y a trois semaines, billet qui documente très bien les vrais motifs de la « reforma » et que vous avez été incapable de dégommer malgré toutes les insultes possibles et imaginables. D’ailleurs, si Chavez et Ramonet vous ont bien eu, cela n’a pas été le cas de 74% du peuple venezuelien qui lui a vu très clair de l’escroquerie que Chavez voulait lui fourguer. Quand même, perdre 40% de son électorat en un an, il faut le faire, non ? Plutôt que de perdre votre temps a m’insulter, vous feriez mieux de réfléchir à cela.

      Allez, je ne suis pas rancunier, joyeux Noël !

    • Par Alin Tranca (---.---.---.208) 19 décembre 2007 10:24

      Chavez a perdu 40% de son électorat en un an ? Comment vous avez fait ce calcul ? Ne me dites pas que vous avancez un chiffre comme ça, spontanément. Expliquez nous un peu votre raisonnement mathématique, svp.

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.138) 21 décembre 2007 04:26
      Daniel Duquenal

      Tranca

      Vous devenez fatiguant.

      Il y a les pages web du CNE ou vous pourrez voir de vos yeux que Chavez selon les provinces a perdu de 35 a 45% des voix par rapport a 2006. Tout ceci est également présenté sur une table résumé dans mon blog. Et si vous ne me croyez pas, farfouillez donc les journaux venzueliens. D’ailleurs j’ai commencé a publier une série de trois articles où tous ces numéros seront épluchée. mais comme il parait que je mens comme je respire je suppose que vous ne visiterez pas.

  • Par lerma (---.---.---.24) 17 décembre 2007 16:16
    tvargentine.com

    C’est un article qu’on a lu déjà voici quelques années avant le coup d"etat fasciste contre Allende

    Vraiment rien de nouveau dans de la pure manipulation d’information

    Remerciez Chavaez,car il est un président élu et respecteux du choix de ses concitoyens.

  • Par Kabyle d’Espagne (---.---.---.46) 17 décembre 2007 16:21
    del Toro

    @Michel

    « ordure », « calomnies » etc., vous pensez pas que vous poussez le bouchon un peu trop loin ?

    Sur quelle planète vivez-vous ? Savez-vous qu’au moins la moitié du « peuple » vénézuélien (que vous semblez tant connaitre) a voté NON au référendum ? Sont-ils des « ennemis de l’intérieur » qu’il faudrait envoyer en masse dans des camps de rééducation castro-maoistes ?

    Savez-vous faire la différence entre une constitution et un costume sur mesure ?

    ¡Joder, vaya burradas !

  • Par candidat 007 (---.---.---.215) 17 décembre 2007 17:27
    bernard29

    Chavez est un militaire, hâbleur, fier et gonflé de lui-même, populiste etc... Il y a tout à craindre d’une réaction négative de la part d’un militaire qui a vu son autorité contestée. Espérons qu’il sera le vrai démocrate et le vrai défenseur des pauvres qu’il se prétend être !!. En tout cas, ce référendum et son résultat prouvent la maturité démocratique du pays.

    Personnellement j’ai une quasi impossibilité à faire confiance aux militaires pour diriger un pays.

  • Par franc (---.---.---.253) 17 décembre 2007 17:28

    Mr Duquenal est grillé,tout ce qu’il dit même ce qui parait juste est discrédité du fait que c’est lui qui le dit----------------------il ne fait que pour la n-ième foisrépéter sa rengaine anti-chaviste et anti-révolutionnaire bolivarienne.

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.125) 17 décembre 2007 18:45
      Daniel Duquenal

      franc

      Même si votre parler n’est pas trés fanc, je vous réponds quand même.

      Je ne me répète pas, je fais du suivi. Si vous n’êtes pas capable de lire mais articles précédents sur le sujet et d’observer par vous vous même comment évoluent mes arguments avec le tempos, ce n’est par vraiment de ma faute. Evidement, les gens comme vous ou Michel Maugis semblent préférer les certitudes immuables du genre « chavez-gentil anti-chavez-méchant ». Bien sur, ce n’est pas pour des gens comme vous que je rédige mes articles.

  • Par wesson (---.---.---.62) 17 décembre 2007 18:37
    wesson

    Monsieur Duquenal,

    avec toute cette fraude, c’est bien simple, Chavez n’aurai pas pu perdre...

    Tout au plus aurait-il dû concéder 1% de NO contre 99% de SI, comme le premier Ben Ali venu.

    Mais c’est clair, ce papier était déjà écrit pour une VICTOIRE de Chavez...

    manque de pot, ça a été une défaite.

    Malheureusement, le sieur Duquenal ne s’est pas rendu compte que Chavez avait perdu son référendum, et a quand même fourgué son torchon.

    Merci à Agoravox de permettre à des imbéciles aussi absolu de nous servir leur si indigeste soupe. Sans vous, on ne saurait même pas qu’il en existe de ce calibre.

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.125) 17 décembre 2007 19:10
      Daniel Duquenal

      Je dois effectivement être un imbécile car je ne comprends pas de quoi vous parlez. D’ailleurs je crois qu’il vaut mieux pour vous que je ne comprenne pas car si je crois comprendre ce que vous dites, ce ne sont pas mes capacités mentales qui seraient mises en cause.

  • Par Bleu Montréal (---.---.---.2) 17 décembre 2007 19:49

    Vous voyez chers lecteurs d’Agoravox, Monsieur Duquenal est un être en manque d’amour et c’est pour cela qu’il haït tant son pays, ses « compatriotes » pauvres ...

    Pourri par la haine, il s’offusque de la propagande dans son pays.

    Camarade Duquenal, vous pensez que les autres pas du monde sont dénués de propagande (analysez le JT en France, et tout autre chaîne nationale) ?

    Mais le pire au Vénézuéla, ce sont ces chaînes poubelles de l’opposition, qui se permettent toutes les dérives les plus outrancières et les plus extrêmistes (RCTV, Globovion, Televen ...).

    Eh Duquenal, vous allez avoir de plus en plus de mal (à l’âme), vous allez devenir davantage dissocié à cause de votre manque d’amour et de votre surplus de haine : l’Argentine aime beaucoup Chavez comme de nombreux dirigeants et peuples d’Amérique Latine et la communauté internationale prend conscience du poids de la vraie gauche en Amérique du Sud et de sa vraie force.

    • Par Kabyle d’Espagne (---.---.---.46) 17 décembre 2007 20:45
      del Toro

      Que répondre à filet de bave sous-marxisant ? « il n’aime pas son pays » ? Ça veut dire quoi, ça ? Hein !

      Tous les vénézuéliens que j’ai eu à cotoyer - de Madrid à Málaga en passant par Barcelone - ont manifesté, en général, une franche détestation de leur pantin populiste.

      Le seul point de discorde (ou de contraste) concernait l’affaire « ¿ por qué no te callas ? » dont la popularité en Argentine est avéré smiley

      C’est drôle mais certains pensent encore que le continent sud-américain est resté figé dans les « années folles » (les 70’s) avec le folklore marxiste-léniniste qui tuait tranquillement à l’ombre des hippies en fleur.

      « vraie gauche », dis-tu, « bleu de Montréal » ? Tu es ou bien trop bleu ou plus tout à fait vert pour comprendre à quel point le rouge sied à ces vampires totalitaires.

      Je savais que dans les pays « arabes » que si les islamistes se (re)présentaient, ils auraient le pouvoir (oui, démocratiquement, messieurs dames) mais j’ignorais qu’avec quelques buses cybernétiques, la connerie totalitaire version empire soviétique pouvait ressurgir même pendant un instant...

    • Par troglodyte (---.---.---.180) 17 décembre 2007 21:37

      allons bon ! tout cela n’est qu’une histoire de cul entre duquenal et chavez. mon pauvre bleu, si c’est tout ce que tu lui trouves a dire à duquecon t’es mal barré ! il a de belles années devant lui. il doit jouir en lisant vos arguments primitifs !

      jamais comme aujourd’hui la claque a michou, lerma, toi et autres n’a été aussi nulle à le demolir. on dirait que le resultat du 2 a caracas vous a foutu un sacrè coup sur la guele. aller lire le diplo, il doit bien y avoir un argument a lui balacer à duquecon.

    • Par Bleu Montréal (---.---.---.2) 17 décembre 2007 21:58

      À Kabylie d’Espagne,

      Tu m’en as l’air d’un sacré mongol toi ! Va faire un tour au Vénézuéla avant de parler. Franchement, il suffit de lire ce que tu écris pour voir que tu parles dans le vide.

  • Par franc (---.---.---.253) 17 décembre 2007 20:56

    Mais Mr Duquenal,je m’en fous de Chavez,que ce soit lui ou un autre l’important est qu’il un vecteur de la révolution socialiste et de débarrasser de l’humanité le fléau du capitalisme à l’origine de tous les fléaux de la terre.-----------------------------------------Je sais que c’est pas demain la veille,vous pouvez dormir tranquille,mais un jour un professeur m’a dit :« fais ce que tu dois advient que pourra »

    • Par Kabyle d’Espagne (---.---.---.46) 17 décembre 2007 21:27
      del Toro

      Ta formation idéologique et géopolitique est plus que sommaire mon p’tit franc.

      Tu crois qu’on est enchantés par le capitalisme mondial qui nous entube sur je ne sais combien de génération à venir ?

      Personne n’est obligé de miser sur le premier cheval qui braille.

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.125) 17 décembre 2007 22:52
      Daniel Duquenal

      On se calme un peu bleu montreal. Comme troglodyte disait, il serait bien que vous sortiez un véritable argument de temps a autre. Les insultes, cela devient vite lassant.

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.125) 17 décembre 2007 22:53
      Daniel Duquenal

      franc

      oui, je comprends. votre genre a vous c’est Pol Pot je vois....

    • Par patdonmail (---.---.---.46) 26 décembre 2007 16:22

      Devant des commentaires aussi désolant, je me permets de répeter ce commentaire décidemment très juste et actuel...

      « Il est curieux de constater chez certains partisans inconditionnels de Chavez cette la tendance que leur guide à utiliser des comparaisons scatologiques... Il est dommage aussi de constater qu’il y aura toujours des supporters pour les dictateurs, il ne manque plus maintenant que le language habituel pour discréditer ceux qui essayent d’ouvrir les yeux du monde sur les vrais intentions de ce caudillo en herbe, »vipère lubrique, fasciste, suppot de l’impérialisme,...« . Comme au bon vieux temps du père des peuples ou du grand timonier. »

    • Par antireac (---.---.---.82) 6 janvier 2008 11:22

      Ta réaction est un pure prduit du faschisme rouge qui sévit sur ce forum.

  • Par Dji (---.---.---.122) 17 décembre 2007 21:49

    Ca fait toujours rire un auteur qui bâve sa haine contre tout ce qui est pro-Chavez et qui marque dans son profil « ceci ne lui interdit pas une certaine lucidité » ... le plus drôle, c’est que c’est écrit à la 3ème personne !

    Pour ceux qui s’intéressent à l’analyse de la désinformation à propos de ce pays : http://www.acrimed.org/mot234.html

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.125) 17 décembre 2007 22:50
      Daniel Duquenal

      Dji

      Effectivement Acrimed est un havre d’objectivité. Les sources incluent Risal et des articles anti Liberation. Moi au moins je ne cite pas Fox News. Ma lucidité ne me le permets pas.

      Enfin, comme disait un tante décédée il y a longtemos « il vaut lieux lire des trucs comme ça qu’être aveugle ».

    • Par patdonmail (---.---.---.46) 26 décembre 2007 16:43

      Je vis en Amérique Latine, les gesticulations destabilisatrices de Chavez sont très suivies, et commentées, il n’est un secret pour personne que la mégalomanie de Chavez peut, compte tenu de son « pouvoir d’achat », faire dériver les fragiles démocraties vers des régimes populistes autoritaires. Nous avons suivi avec crainte et en direct les tergiversations qui ont précédé l’annonce de la victoire du Non, et nous savons tous ici que cette annonce n’aurait jamais été faite si Chavez avait pu s’assurer le soutien de l’armée... Alors s’il vous plait assez de complot de la CIA ou de je ne sais quelle armée de l’ombre, aujourd’hui tout le monde sait de quel côté est le risque de dictature.

  • Par marc (---.---.---.18) 17 décembre 2007 23:52

    Une revue angalise qui vous commande un travail sur la censure au Venezuela , à vous (! !) est sûrement extrêmement sérieuse. J’attends avec impatience qu’elle demande à jeb Bush un travail sur la fraude électorale en Floride

    Quelle foutaise !! occupez vous donc de ce qui se passe dans les dictatures pro-occidentales , elles ne manquent pas et laissez Chavez apporter l’éducation et la médecine aux pauvres que vous et votre clique avez toujours condamnés à mourir de faim. Ca vous dérange , hein, que les indiens du Vénézuela et de Bolivie deviennent des êtres humains !

    • Par Michel Maugis (---.---.---.4) 19 décembre 2007 03:51
      Michel Maugis

      @ Marc

      « Ca vous dérange, hein, que les indiens du Venezuela et de Bolivie deviennent des êtres humains ! »

      C’est exactement cela.

      D’ailleurs on ne voit jamais ces Faux culs parler de cela, ne serait ce que pour réfuter et dire que ce n’est pas vrai.

      C’est drôle aussi que jamais il ne parle de l’oligarchie.

      Duquenal se fout de l’oligarchie vénézuélienne, il défend le peuple, mais ne parle jamais de ce que fait et a fait Chavez pour le peuple.

      C’est un faux cul de première ainsi que tous ceux qui le soutiennent-

      Michel Maugis

  • Par Geoleo (---.---.---.240) 18 décembre 2007 07:04

    Marc à raison, Arretons ces discours moralisateurs sur la soit disante dictature venezuelienne, alors que le peuple etatsunien en subit une encore plus severe mais habillement deguisee.

    Et meme si Chavez etait un dictateur qui baillonne son opposition, et alors ? Les resultats en matiere d’education, de sante, de services publics... demontrent que la situation s est considerablement amelioree pour la majorite des venezueliens qui ont vote Chavez. C est vraiment un manque de respect pour ces individus au meme titre que dire que tous ceux qui ont vote Sarkozy sont des cons...

    Franchement, ce referendum aurait effectivement put permettre a Chavez de se represente autant de fois que le peuple venezulien lui aurait permis mais c est valable pour l opposition qui aurait pu en beneficier egalement...Si Chavez estime que son programme politique necessite plusieurs mandats, il est legitime qu’il change la Constitution du Venezuela pour assumer ses responsabilites.

    Quand on voit la situation aux EtatsUnis concernant la sante (paye ou creve), l education privée, la gestion de catastrophes comme Katrina, la corruption en cols blancs (Enron, Worlcom,...), Guantanamo, les fraudes electorales, la peine de mort, le refus de Kyoto, les guerres, la propagande militaire, le Patriot Act et surtout l absence d’opposition politique reelle....honnetement il est preferable de vivre au Venezuela.

    Concernant les partis prient par la presse anglaise, je ne suis pas etonné. Leurs investigations sont tres limitees au meme titre que la presse francaise, la BBC n est plus ce qu elle etait malheureusement. Reprise de depeches d’agences de presses AP, Reuters, AFP...ca vole pas haut...meme les faits divers sont manipulés : plus de contexte, plus de sens critique...vide en somme.

    Duquenal joue son role de parti pris contre le camps Chavez, minoritaire au Venezuela. Son avis sur la situation reste donc subjectif et absolument pas partage par les venezueliens...par contre, je regrette le : « Mon article, vérifié par les éditeurs d’une revue reconnue, de centre gauche, avec plein d’écrivains reconnus y participant »....et alors ? et puis reconnus(e) par qui et pourquoi ? De toutefacon je m’en fous, Duquenal, vous etes assez grand pour argumenter tout seul vos dires si vos recherches sont pertinentes...pas tres pro a mon gout.

    Chapeau bas

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.125) 18 décembre 2007 14:27
      Daniel Duquenal

      Geoleo

      Je reconnais effectivement que vous avez au moins un argument valable. Je n’auras pas du me rabaisser a répondre a Zalka. Mais que voulez vous, des fois il faut rabaisser son langage et ses arguments a un niveau où on espère que le lecteur comprendra. Comme vous le remarquez, je ne suis pas un pro, mais au moins j’ai du suivi. C’est cette très modeste qualité qui a fait remarquer mon blog dans les pays anglo saxons. Dans le nouveau « brave new world » de l’information certains blogs atteignent des niveaux de références que certains journaux peuvent leur envier.

      Mais passons a vos autres mots, car vous au moins vous méritez une réponse plus élaborée.

      Tout d’abord, je ne parle pas ni de Bush ni le juge. Cela ne veut pas dire que je l’appuie (je suis contre lui tout a fait), mais je ne n’écris que sur ce que je sais. Sur mon blog j’ai souvent du effacer des commentaires de gens (pour ou contre) qui voulaient commencer à faire de la section des commentaires une bataille rangée sur l’Iraq. La raison est très simple : il y a suffisamment de blogs et forums pour discuter Bush et l’Iraq et les abus US à l’intérieur comme à l’extérieur. Ces gens la n’ont que faire d’un blog sur le Venezuela pour leurs propos.

      Donc tout argument que vous avanciez sur le Venezuela en vous cachant derrière Bush me laisse froid. C’est trop facile d’utiliser Bush pour excuser tout crime que des apprentis dictateurs d’opérette commettent. Si vous avez cause contre Bush, faites le chez vous, avec vos écrivains, journalistes et politiciens et ne venez pas empierger sur le Venezuela. Car moi je suis citoyen Venezuelien et même si je suis dans la minorité, ce qui serait a revoir d’ailleurs, j’ai tout mon droit de critiquer Chavez comme je le veux.

      Je vous renvoie donc l’ascenseur, vous êtes assez grand pour émettre vos opinions sur Bush sans vous cacher derrière Chavez.

      Finalement je tiens a vous éduquer sur un sujet précis : l’alternance démocratique. Il s’agit dans les régimes a exécutif fort, présidentiels ou parlementaires, d’éviter que tout homme, ou femme maintenant, ne reste au pouvoir trop longtemps. Son parti lui peut retenir le pouvoir plus longtemps, mais il est bon qu’après au plus une dizaine d’années il y aie renouvèlements au sommet. C’est ce qui se passe en Angleterre, aux USA et même en France, quoique seuls les USA le mandatent dans leur constitution : le changement au sommet ne signifie pas le changement au pouvoir.

      Comme exemple je me permets de signaler Cuba ou la longévité du dictateur a conduit l’ile a un état de dépendance et de misère pathétiques. Ne mettons pas la faute sur l’embargo qui a été un outil tombé du ciel pour justifier la main mise de Castro. Là oui je trouve que les américains ont fait une connerie : ils auraient levé l’embargo il y a 20 ans on ne parlerait plus de Castro aujourd’hui. En attendant Castro a utilisé habilement cet embargo pour justifier son éternité au pouvoir, son manque d’élections libres et tout une série de crimes contre l’humanité. Il n’y a plus que des nigauds comme Ramonet pour aller lui lécher les bottes à Castro. Et vous voulez que j’appuie la possibilité d’un tel système au Venezuela ? Où déjà Ramonet lèche tant qu’il peut ? Vous plaisantez !

    • Par Michel Maugis (---.---.---.44) 19 décembre 2007 03:16
      Michel Maugis

      @ Duquenal

      « Finalement je tiens a vous éduquer sur un sujet précis : l’alternance démocratique. »

      Je vais dire ce que c’est l’alternance démocratique, et sans tricher comme vous le faites .

      C’est une formule bourgeoise antidémocratique pour justifier qu’un président régulièrement élu NE puisse rester suffisamment longtemps au pouvoir pour gouverner en faveur du peuple, et changer démocratiquement la société capitaliste.

      Il s’agit bien d’ôter de la démocratie en ajoutant des critères bureaucratiques dans les constitutions bourgeoises. Cela est généralement fait par une atteinte au droit de l’homme qu’est l’interdiction administrative de se présenter à la magistrature suprême.

      « Il s’agit dans les régimes a exécutif fort, présidentiels ou parlementaires, d’éviter que tout homme, ou femme maintenant, ne reste au pouvoir trop longtemps. »

      Faux ! Cela n’existe que dans des pays comme les USA ou ceux avec une constitution dictatoriale comme le CHILI, la Russie et quelques autres.

      Vous insistez avec vos mensonges-

      2 QUESTIONS M. Duquenal.

      Première question : POURQUOI ÉVITER ?

      Deuxième question : COMMENT FAIRE si c’est le peuple qui doit décider ?

      VOUS NE L’AVEZ PAS DIT.

      « Son parti lui peut retenir le pouvoir plus longtemps, »

      BELLE CONTRADICTION !!! A quoi ça sert alors ?

      « mais il est bon qu’après au plus une dizaine d’années il y aie renouvellements au sommet »

      POURQUOI C’EST BON ? ET LE PEUPLE, A-T-IL LE DROIT A LA PAROLE ?

      « C’est ce qui se passe en Angleterre, aux USA et même en France, quoique seuls les USA le mandatent dans leur constitution ! »

      Décidément, il est vraiment difficile de vous décrire sans paraître insultant.

      Si c’est seulement aux USA, et non en France ni en Angleterre, que c’est empêchement est constitutionnel, comment « l’alternance démocratique » est elle assurée en France et en Angleterre ?

      Vous avez donc menti ouvertement, comme toujours.

      En France, le peuple vire l’homme au pouvoir, comme il peut toujours le faire au Venezuela et à Cuba.

      Pourquoi avez-vous peur qu’il ne vire pas Chavez, comme il ne vire pas Fidel ?

      Parce que vous savez que Chavez comme Fidel gouverne pour le peuple et que celui-ci continuera de voter pour lui.

      « Comme exemple je me permets de signaler Cuba ou la longévité du dictateur a conduit l’ile a un état de dépendance et de misère pathétiques »

      Vous mentez encore en affirmant.

      Fidel n’est pas un dictateur puisqu’il est régulièrement élu tous les cinq ans par le conseil d’Etat, et révocable à tout moment par ce même conseil, lui-même élu par l’assemblée nationale.

      Mais Fidel gouverne pour le peuple, et non pour les multinationales US et européennes.

      Votre exemple est vraiment mauvais, car Cuba n’est pas ce que vous dîtes, mais ce que dise le PNUD qui le place au 5e rang en Amérique Latine en IDH, et à la première place mondiale en relation avec son PNB/habitant.

      La misère c’est aux USA et ailleurs qu’on la trouve, mais pas à Cuba.

      Elle est d’ailleurs passée cette année de la 52e à la 50e en IDH sur 179 pays.

      Vous haïssez et Fidel, et Hugo, et Raphael, et Evo, et Daniel, parce que ces leaders sont des révolutionnaires qui oeuvrent pour le peuple et des changements profonds.

      Michel Maugis

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.125) 19 décembre 2007 06:58
      Daniel Duquenal

      Michel

      Pour une fois je vais faire l’effort de répondre à vos ignobles et stupides propos. D’abord, pour que tous le sachent, votre but est très simple : discréditer avec quelque recours que ce soit toute personne qui critique vos héros. C’est une stratégie commune à tous les régimes totalitaires, dont la description est plus évocatrice en anglais « shoot the messenger ! »

      Car ne nous leurrons pas, vous êtes un supporter de régimes totalitaires de gauche. Lorsque vous parlez de Cuba avec des yeux humides d’émotion vous le confirmez sans qu’il soit nécessaire d’en discuter davantage.

      De nos jours, seuls les communistes en mal de vivre peuvent encore défendre la dictature ignoble de Castro qui a tué des milliers et des milliers de personnes dans ces geôles, et des milliers et des milliers dans les détroits de Floride, dans les travaux forcés des campagnes de la « zafra » et autre activités très, très populaires. Vous ne trompez personne, vous ne vous trompez même pas vous même. Et s’il vous plait ne nous faites pas le coup du « c’est pas vrai, c’est pas prouvé ». Ne vous rabaissez pas a Le Pen sur l’holocauste, de grâce.

      D’ailleurs en parlant de Le Pen lorsque je lisais votre plaidoyer pour les présidents à vie je vous trouvais, dans un sens, très lepeniste. Même royaliste, j’oserais. Cela a été depuis toujours l’excuse des faibles d’esprits et des arrivistes : le culte et/ou la flatterie du leader fort et dur devenu bien aimé par nécessité de survie de ses sujets. Déjà La Fontaine le disait bien : « on m’élit roi, mon peuple m’aime ». Vous voyez, les gens comme vous il a fallu qu’on se les fasse depuis que les sociétés se sont organisées en cites il y a quelques milliers....

      Tout ceci étant dit vous vous demanderez si je vais bien finir par adresser votre plaidoyer pour la réélection à vie. Je le pourrais bien sur, vous le savez très bien car vous avez lu, il parait, mon blogue. Mais à quoi bon ? La lecture de votre texte révèle que nous ne parlons pas de la même chose, que nous avons un concept tout a fait différent de la gouvernance de la chose publique. M’ayant déjà copieusement insulté, m’ayant étiqueté de bourgeois décadent ou je ne sais quoi, ayant déjà décidé que la démocratie bourgeoise c’est pas bon et que le peuple, quelque soit son nombre, à le droit de faire ce qu’il lui plait, et de pendre qui bon lui semble, à quoi bon discuter avec vous ? Vous voulez ma mort et rien ne m’oblige à discuter avec qui serait ravi d’être mon tortionnaire si l’occasion lui en était présentée.

      Car soyons honnêtes : toutes vos tirades ne sont là que pour cela, pour éviter que je parle, pour éviter que qui ce soit puisse exprimer son accord avec moi, même partiel, pour que les innocents soient effarés par vos tirades et ne reviennent plus lire mes billets de peur qu’accidentellement il lisent votre haine. Pour que personne ne puisse discuter quoique se soit qui pourrait porter atteinte à ce que vous adorez. Car il n’y a que vous qui démontrez une telle hargne, un tel débit de commentaires vicieux alors que vous n’êtes même pas fichu de rédiger un article sous votre nom. Ou je ne l’ai pas trouvé sur le sujet qui m’intéresse, le Venezuela. Même le pauvre Bleu de Montreal n’arrive pas à débiter tant de bêtises quoique pour la méchanceté gratuite il pourrait vous dépasser.

      J’arrive donc a la fin. Je me permets de vous dire tout ceci car au début de ces commentaires vous avez même poussé la vulgarité de vous adresser « A TOUS », assumant que tous partageaient vos faiblesses et vos craintes. De fait insultant « tous » en assumant qu’ils étaient assez cons pour ne pas se rendre compte d’eux même si mes propos étaient mensonger ou portaient des informations valables. C’est cela le pire chez vous, le mépris même de vos coreligionnaires, le besoin d’être sur que tous vont répondre comme il faut à mes propos. Même des gentils comme Crucifix se font tabasser par vous et vos compères.

      Car voyez vous, votre attitude avec ce « A TOUS » ne reflète qu’une chose dans le fond : votre stalino-fascisme, autrement appelé mentalité de totalitaire. Vous vous voulez de gauche Castro neo-Stalinienne ? Soit, mais moi je vous vois comme n’importe quel petit fasciste car ce qui vous motive ce n’est pas le bonheur des peuples, c’est votre désir de venegeance. Au Venezuela on appelle cela « resentimiento social ».

      Voila, j’espère que vous serez content que pour une fois je vous aie répondu longuement. Maintenant vous savez que vous êtes très, très loin de me faire taire sur Agaravox ou ailleurs. Continuez votre venin tant que vous voudrez, je m’en tape. Par contre, pour le futur je pourrais mettre maintenant un link pour renvoyer tout lecteur curieux prendre la mesure de ce que vous êtes, de ce que vous représentez.

    • Par Michel Maugis (---.---.---.175) 19 décembre 2007 12:08
      Michel Maugis

      @ DUQUENAL

      « Pour une fois je vais faire l’effort de répondre à vos ignobles et stupides propos »

      Vous parlez à vous même, petit fascho inculte qui ne se prend pas pour une merde.

      Vous n’avez rien réfuté de ma démonstration que vous êtes un MENTEUR.

      En fait vous êtes véritablement une ordure, cela est prouvé.

      Vous croyez que dans un forum on peut dire n’importe quoi, comme dans un journal de l’oligarchie, genre libé ou Le Monde, sans jamais être pris la main dans le sac.

      Vous n’avez pas fini de l’avoir mauvaise. Cela ne fait que commencer en Amérique Latine.

      U. R. S. S, savez vous ce que cela signifie ?

      Union des Républiques Socialistes du Sud.

      ET vive l’URSS en Amérique Latine et Caraibes :

    • Par patdonmail (---.---.---.46) 26 décembre 2007 16:50

      Devant des commentaires aussi désolants, je me permets de répeter ce commentaire décidemment très juste et actuel...

      « Il est curieux de constater chez certains partisans inconditionnels de Chavez cette la tendance que leur guide à utiliser des comparaisons scatologiques... Il est dommage aussi de constater qu’il y aura toujours des supporters pour les dictateurs, il ne manque plus maintenant que le language habituel pour discréditer ceux qui essayent d’ouvrir les yeux du monde sur les vrais intentions de ce caudillo en herbe, »vipère lubrique, fasciste, suppot de l’impérialisme,...« . Comme au bon vieux temps du père des peuples ou du grand timonier. »

      Excusez-moi, mais j’avais oublié notre vieux dictateur en chef qui est l’exemple même de la démocratie den Amérique latine, je veux parler de Fidel...

      Grace à notre cher Michel-Robespierre j’ai corrigéé cette erreur

  • Par Lambert85 (---.---.---.66) 18 décembre 2007 08:56
    Lambert85

    C’est celà oui... peu importe qu’il devienne dictateur du moment qu’il améliore l’éducation et la santé... n’importe quoi ! Curieusement c’est le même discours qui justifie la dictature castriste !

    • Par Michel Maugis (---.---.---.44) 19 décembre 2007 03:22
      Michel Maugis

      @ lambert 85

      En quoi est ce n’importe quoi ?

      C’est vous qui êtes en contradiction.

      Cuba et le Venezuela ne sont pas des dictatures.

      A vous de résoudre votre n’importe quoi.

      Ce qui vous emmerde hautement, et j’en suis fort aise, c’est que Chavez et Fidel ont le soutient du peuple.

      Michel Maugis

    • Par patdonmail (---.---.---.46) 26 décembre 2007 17:42

      Je cite Michel Maugis : « Cuba et le Venezuela ne sont pas des dictatures...Ce qui vous emmerde hautement, et j’en suis fort aise, c’est que Chavez et Fidel ont le soutient du peuple »

      Non, ce qui m’emm... c’est votre incohérence, votre fanatisme, et votre malhonnèteté.

      Ils ont le soutien du peuple, mais lorsqu’on organise un vote la majorité des vénézuéliens disent non à Chavez, qui avait fait de ce référendum un plébiscite, et ce malgré une info des TV officielles « à la cubaine », c’est à dire à 100 pour cent pour le oui avec tous les moyens de l’ètat mis en oeuvre « pour la grande cause ».(voir les statistiques dans l’article)

      Le résultat réel de ce vote c’était plus de 8 pour cent d’écart pour le Non.

      Après manipulation et à défaut de pouvoir faire gagner le oui, car le résultat n’avait pas pu être gardé secret et l’armée pas suffisamment « fidèle », l’écart à été réduit mais la victoire du NON est indiscutable.

      Et pour vous prendre au mot, cher Michel, si on organisait pour de bon un plébiscite démocratique à Cuba... Chiche...

      On pourrait enfin mesurer l’ampleur du soutien du peuple au plus vieux dictateur de la planète...

    • Par Michel Maugis (---.---.---.50) 29 décembre 2007 17:00
      Michel Maugis

      @Pardonmail

      « Non, ce qui m’emm... c’est votre incohérence, votre fanatisme, et votre malhonnèteté. »

      Avec ces insultes vous ne faites que montrer votre propre incohérence , fanatisme et malhonnêteté puisque vous n’avez été capable d’apporter un minimum de raisonnement intelligible.

      « Ils ont le soutien du peuple, mais lorsqu’on organise un vote la majorité des vénézuéliens disent non à Chavez »

      Quel beau mensonge. Une minorité a dit non au projet de réforme de la constitution et non à Chavez. Cela tout le monde le sait. En démocratie dire non à des réformes ne signifie pas dire NON au président.

      Pour le dire il y a des élections présidentielles et des élections parlementaires. Vous avez donc menti outrageusement, ce qui établit votre fanatisme, incohérence et malhonnêteté.

      « qui avait fait de ce référendum un plébiscite, »

      Ce qui est faux. Faut il ajouter que si cela avait été le cas, vous ne pouvez raisonnablement soutenir que la majorité du peuple à dit NON à Chavez avec seulement 4,5 millions sur 20 millions d’électeurs. Cela serait donc un OUI à Chavez, car pour repousser il faut le dire clairement.

      Si Chavez avait mis en jeu son poste, cela eut été malhonnête car il aurait facilement obtenu une majorité de votes pour sa réforme.

      « et ce malgré une info des TV officielles »à la cubaine« , c’est à dire à 100 pour cent pour le oui avec tous les moyens de l’ètat mis en oeuvre »pour la grande cause« .(voir les statistiques dans l’article) »

      Visiblement vous ne connaissez rien du Venezuela et de Cuba. Citer l’article comme une preuve de crédibilité de vos mensonges est vraiment une démonstration de votre faible QI. Quant à vos information « à la cubaine », cela relève de la tautologie imbécile, en boucle. Comme si ce que vous disiez avait un sens.

      Lisez autre chose que du Duquenal dont j’ai prouvé la malhonnêteté et le fascisme ignoble plus d’une fois. Ce type a reconnu qu’il est payé par la CIA à travers des officines qui lui sont inféodées.

      « Après manipulation et à défaut de pouvoir faire gagner le oui, car le résultat n’avait pas pu être gardé secret et l’armée pas suffisamment »fidèle« , l’écart à été réduit mais la victoire du NON est indiscutable. »

      Pauvre petit imbécile. On ne raisonne pas avec des spéculations sans preuve. Si le CNE a retardé l’annonce des premiers résultats est parce que ceux-ci étaient justement très serrés et n’appelaient justement pas à une reconnaissance immédiate de la victoire d’un camp plus qu’un autre. Imaginez ce qui se serait produit avec l’annonce de la victoire d’un camp, puis plus tard celui de l’autre camp.

      « Et pour vous prendre au mot, cher Michel, »

      On n’a pas gardé les cochons ensemble. Je n’accepte pas dans mes amis des imbéciles et des menteurs de votre espèce.

      « si on organisait pour de bon un plébiscite démocratique à Cuba... Chiche... »

      Pourquoi ? Croyez vous que Fidel est mis en cause à Cuba ? Par qui ? Par le peuple de Cuba ? Et qui est ce « on » ? Un plébiscite ? Cela est un artifice bourgeois dans une « démocratie » bourgeoise. Cuba n’est pas une démocratie bourgeoise, mais une vraie démocratie dans laquelle la direction de l’économie est dans les mains du peuple et non d’un clan qui s’enrichi comme elle l’était au Venezuela avant Chavez.

      On attend toujours votre raisonnement sous cet aspect de la chose démocratique.

      "On pourrait enfin mesurer l’ampleur du soutien du peuple au plus vieux dictateur de la planète...

      Fidel n’est pas un dictateur mais un président élu tout les 5 ans.

      Le soutien du peuple à Fidel est démontré chaque jour par CNN et toutes les télévisions du monde qui sont présentent à Cuba et qui nous montrent les répressions, tortures, disparitions massacres de journalistes......en Amérique Latine et dans le monde sauf à CUBA

      Vos insultes sur Cuba sont d’autant d’insultes envers le peuple cubain qui serait selon vous lâche pour supporter sans broncher un dictateur. On attend toujours une argumentation pour relever ce paradoxe.

      Je vous recommande d’essayer d’être intelligent en raisonnant en dehors de vos préjugés et dogmes.

      Michel Maugis

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.135) 31 décembre 2007 03:26
      Daniel Duquenal

      Michel

      Je vous cite : « Lisez autre chose que du Duquenal dont j’ai prouvé la malhonnêteté et le fascisme ignoble plus d’une fois. Ce type a reconnu qu’il est payé par la CIA à travers des officines qui lui sont inféodées. »

      Tout d’abord les seules choses qui soient prouvées à partir de vos ecrits c’est votre propre malhonnêteté et votre vulgarité.

      Ensuite prouvez mes liens avec la CIA (ou toute autre organizaton de votre choix). Ou soyez reconnu pour le menteur, calomniateur que vous êtes. A moins bien sur que vous ne soyez vous même payé par le Diplo ou l’ambassade du Venezuela a Paris. Je ne serais guère surpris d’apprendre que vous avez frequenté des petits salauds comme Temir Porras. De toutes mannières cela n’a pas d’importance : il y a longtemps que les lecteurs serieux de ces pages sont fixés sur votre sujet.

    • Par (---.---.---.111) 3 janvier 2008 14:10

      Très cher monsieur Maugis,

      Constatant que vous intervenez très fréquemment sur Agoravox (votre nombre de commentaires est de 556, pour 1 article publié), je me permet de vous adresser quelques remarques générales vous concernant.

      Si je remonte la chronologie de vos commentaires à la source, j’observe que vous n’avez pas toujours eu un ton vindicatif. En réaction à vos interventions, des personnes ont souligné le décalage qui existe entre votre point de vue et celui plus globalement partagé par la population farncaise. Certaines réponses à votre égard on été bien souvent sèches ou grossière, et il semblerait que vous ayez finit par jeter l’éponge de la politesse.

      Aujourd’hui, vos participations aux différents forums se font avec une profonde agressivité. Agressivité qui s’excuse j’imagine par la hauteur des objectifs que vous vous êtes fixé : eduquer, chasser le mensonge et dénoncer le mal sous toutes ses formes.

      A cet effet, vous employez systématiquement la même méthode, qui consiste à rapeller la faiblesse intellectuelle de l’interlocuteur, à souligner ses erreurs commises ( en commentant chaque ligne une à une), avant de conclure sur la malhonneteté patente et le rattachement délibéré à une forme de mal. Vous n’avez de cesse de réclamer à vos adversaires (qui sollicitent rarement cet honneur), des définitions du dictionnaire, des demonstrations contraires et des connaissances que l’on n’enseigne pas ou plus nulle-part.

      Aussi, je ne vais pas rentrer dans un quelconque débat idéologique avec vous, j’en serai d’ailleurs bien incapable compte tenu de l’étendue de votre culture. Je souhaite que vous compreniez bien mon message et non que vous me rattachiez à un des innombrables axes du mal, du bien, ou qu sait encore...

      Je ne peut que m’interroger sur ce qui vous pousse à agir de la sorte. Vous n’ignorez sans doute pas que l’on ne convainc personne en procédant comme vous le faite ? Je n’ai du moins encore vu personne sur Agoravox se declarant stupide, malhonnête et visant à bafouer la vérité, suite à l’une de vos diatribes. Aucun repentir à l’horizon, ni conversion proclamées à vos idéaux.

      Dans ce cas, si vous ne visez pas pas à convaincre votre interlocuteur, souhaitez-vous eduquer le peuple français et l’éclairer de votre lumière ? C’est bien possible, mais dans ce cas, l’on m’accordera que vous n’êtes pas ici pour dialoguer. Mais plutôt comme peut l’être un professeur d’université dispensant un cour magistral à des elèves. Etes vous notre professeur, sommes-nous des elèves, au nom de quoi faites-vous autorité.

      Ici encore, votre méthode est-elle la bonne ? Porte-elle ses fruits ? Bien malin qui peut le dire, nous n’avons ni chiffre, ni statistique d’aucune sorte pour ettayer, infirmer... Si ce n’est que malgré vos innombrables interventions, vous n’êtes pas devenu une figure incontournable d’Agoravox et que l’on ne se réfère nulle-part à vos écrits.

      Aussi, quelqu’un chose me souffle à l’oreille (sans doute le bon sens), que cette méthode d’intimidation ne fonctionne pas d’avantage. Et qu’au bout du compte, vous deservez systématiquement la cause que vous prétendez servir.

      Mr Maugis, vous n’êtes pas ici pour débattre, informer, echanger. Bien que vous soyez sans doute venu pour cela, et armé des meilleurs intentions. Non, vous êtes désormais ici pour vous faire plaisir et lacher des commentaires pas toujours pertinents sur n’importe quel sujet. Deux phrases quand vous êtes préssé, cinq-cent quand vous avez le temps.

      Vous qui avez un profond respect pour l’Homme. Vous qui souhaitez le paradis sur terre sans Dieu. Pourquoi tant de colère ? Je sais bien que le monde est deguelasse et que nous sommes sans doute tous là à rester sur notre postérieur à nous empiffrer. Mais est-ce une raison pour insulter tout le monde ?

      Aussi je vous en prie, revenez à vos dispositions antérieures. Ne cédez jamais à l’insulte, à la critique pour la critique. Parlez moins souvent, mais parlezmieux. Et si l’on ne vous réponds néanmoins toujours aussi mal, dites vous que l’on ne vous mérite pas et allez promener votre fantastique érudition sous d’autres cieux.

      Cordialement,

      Patrice.

  • Par Geoleo (---.---.---.240) 18 décembre 2007 10:13

    Qu elle la justification a la dictature Bush and Co...franchement, voila un regime qui part exterminer des centaines de milliers d’etre humains en moins de 6ans sans compter les morts duent aux embargos... Bush Junior, un president republicain elu par un juge republicain (donc ce n est pas un pays democratique par definition), fils d’un ancien president plein aux as, qui a acheté ses diplomes universitaires car incapable de reflechir. Ancien alcoolik qui a effectue son service militaire bien au chaud grace a papa et qui aujourd’hui dirige le plus gros arcenal nucleaire. Ca c est n’importe quoi surtout avec les connaissances geographiques qu il a et les gaffes a repitition...

  • Par vivelecentre (---.---.---.79) 19 décembre 2007 18:50

    Mr Duquenal,

    bravo de rester calme devant ce torrent d’insultes, mais je crois qu’il n’y a pas de discution possible avec ces ultras

    Peut etre ne comprennent ils pas ce qu’ils soutiennent, mais malheureusement, je crois que leurs haines les rends complices des methodes de leurs heros

    c’est navrant et pathetique,

    continuez a nous informer mais ne rentrer pas dans leurs jeux qui finissent toujours pas des insultes , tout comme chavez traitant le clan du non du parti des excrements ( et encore , ne n’est pas ce mots edulcoré qui a été utilisé )

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.125) 20 décembre 2007 01:26
      Daniel Duquenal

      viv le centre

      Merci de votre soutien.

      Je suis d’accord avec vous, discuter avec certains grossiers personnages n’apporte absolument rien.

      Seulement voila, il faut bien de temps en temps les mettre au pied du mur sinon ils commencent à déborder l’espace qui leur est assigné. C’est à dire, ce n’est pas seulement moi que l’on veut faire taire, c’est aussi vous au cas ou vous voudriez soit apporter davantage d’éléments à mon opinion, soit en discuter certains points qui vous paraitraient inexacts. Avec eux c’est la politique de la terre brulée, du tout ou rien. Nous ne pouvons pas sombrer dans ce manichéisme primaire et lorsqu’ils ont l’imprudence de se dévoiler, car ils le font toujours, il faut en profiter pour le dire. Et après revenir à nos plus intéressants moutoins smiley

  • Par Geoleo (---.---.---.198) 20 décembre 2007 13:15

    Par rapport a l alternance democratique, je ne suis pas d’accord. Qui est ce qui a fixé cette durée de dix ans ? Aujourd hui les pays developes estiment necessaire de limiter les mandats presidentiels mais il y a pas si longtemps de cela, ce n’etait pas le cas. A l’epoque ou les pays europeens etaient au meme niveau actuel des pays en voie de developement, la question ne se posait pas. Un president tel DeGaulle pouvait rester en place sans choquer personne tant qu’il assumait la mission qui lui etait confiee. Pourtant DeGaulle n etait pas un dictateur, meme si sa politique etait critiquee, mais cela s explique par les guerre guerre d’hommes politiques qui veulent tous etre au pouvoir et qui s acharnent a evince les opposants.

    Je ne fais absolument pas de comparaison entre DeGaulle et Chavez, il vaut mieux preciser pour les esprits faciles de la gachettes. Par contre, le niveau actuel de developement du Venezuela est comparable a celui des pays developes des annees 60’s et si dans les annees a venir, le peuple venezuelien autorise Chavez a assumer d autres mandats, je trouverai focus de critiquer ce mode de gouvernance...franchement, c est pas un assassin...chacun pratique de la desinformation dans les deux camps et c est banal. On a vu pire dans nos soit disant pays developes. Que repproche t on exactement a Chavez ? Les nationalisations, oui, comme en France et ca fonctionne...Renault a ete nationalise auparavant et le Venezuela n a rien dis...Le non renouvellement de cetains medias, oui, comme en France, des licences qui ne sont pas reconduites...et alors, beaucoup de bruits quand on voit des journalistes reduit au silence en Europe car raison d’Etat oblige.

    Concernant les references faites a Bush, je ne pense pas l’utiliser pour me cacher. Il faudrait etre un cancre en geopolitique pour ne pas comprendre que la majorite des conflits actuels sont indissociables de la politique etatsunienne, pas besoin de demontrer l’unipolarite et la suprematie militaire. Et en effet, Chavez ne sert pas les interets des EtatsUnis et le Venezuela prouve son independance pour la premiere fois de son histoire. Aujourd hui, le Venezuela est en phase de devenir le leader d’un mouvement d’affirmation des pays du Sud et en tant que venezuelien, vous pouvez etre fier. La creation d’une banque du sud reglerait les problemes financiers de tous les pays sous-developes pris a la gorge par le remboursement de leurs dettes...c est quand meme dommage que ce soit Chavez qui y ai pense non ? des prets a des taux quasi nuls (ca vous rappelera un economiste prix nobel de la paix).

    Enfin, je pense que votre avis sur la situation des venezuliens n appartient que a vous et vos qqles ecrivains rennomes. Vous remarquerez que je ne fustige pas les reformes neoliberales mises en place par le president Perez, qui n’ont pas protege l economie du venezuela et qui avaient donc causees l endettement phenomenal de l epoque.

    Je tiens tout de meme a felicite votre sens de la retenue par rapport aux insultes inutiles que vous subissez. Pas facile... Vive le centre

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.125) 20 décembre 2007 14:17
      Daniel Duquenal

      geoleo

      Je trouve dans vos commentaires un certain intérêt sincère pour le Venezuela, mais malheureusement accompagné par un manque d’information. Ce que je vais me permettre de corriger dans vos propos n’est certes pas suffisant pour vous permettre d’abandonner votre soutien à Chavez. Mais au moins j’espère que dans un futur vous utiliserez des éléments plus sérieux que certaine propagande facile figurant en Europe (et aux USA avec qui je suis plus familier, je le reconnais).

      Tout d’abord Chavez a tué. Je ne sais pas si il faut le qualifier d’assassin directement mais il a certainement donné l’ordre plus d’une fois de tuer. Il l’a fait en 1992, il l’a fait en 2002 et en 2004. Ces trois cas sont parfaitement documentés et à chaque fois il y a eu un tas de morts même si Chavez lui même n’était pas nécessairement à un des bouts du fusil. Donc je vous conseille de ne pas employer cet argument au futur car il ne peut qu’embrouiller votre discours, tout en étant complètement innécessaire. Vous remarquerez que je ne dis pas que Chavez est un assassin même si je crois que les circonstances me permettraient de le dire (et en anglais je fais allusion à ces évènements qui s’expliquent d’eux même) : je trouve suffisamment d’échecs dans sa politique administrative pour pouvoir condamner son régime sans la moindre ambigüité de ma part.

      Le deuxième argument est de comparer les chiffres pour évaluer le degré de développement du pays. Depuis au moins 2002 les chiffres de l’INE ne sont plus surs, manipules allègrement par le gouvernement. Il existe certainement une amélioration de certains paramètres socio économiques du pays mais ceux-ci sont dus majoritairement, très majoritairement même, aux prix élevés du pétrole. Au niveau de la production agricole et industrielle le Venezuela a en fait enregistré un déclin significatif, compensé seulement par un accroissement du secteur service et commerce (importation et distribution). Par exemple on importe plus de la moitié de notre bouffe alors que nous pourrions tout produire, ou du moins produire suffisamment d’excédents la où nous le pouvons pour compenser notre facture alimentaire. Cette situation continue de s’aggraver.

      Finalement je vous conseille de ne pas sous estimer l’opposition au Venezuela. Si vous pouvez me mettre dans un sac avec certains écrivains, soit. Mais le plus bas que l’opposition aie jamais eu au Venezuela devant Chavez a été en décembre 2006 où elle quand même sorti plus d’un venezuelein sur trois. Visiblement après 8 ans de gouvernement pour le peuple et une manne pétrolière sans précédent, une main mise sur un tas de médias, une auto censure reconnue,l’opposition n’a reculé que de 40 a 35% et en une année est revenue peut être a 50%. Ce que je veux dire par là c’est qu’il ne fait pas confondre l’exaltation de certains supporters de Chavez, visible même sur les pages du Diplo, pour un enthousiasme généralisé de la population venezuelienne. Voter pour Chavez ne signifie pas lui écrire un chèque en blanc pour le restant de ces jours comme nous avons pu le voir le 2 décembre dernier.

  • Par vivelecentre (---.---.---.237) 20 décembre 2007 14:58

    citons egalement , même si ce n’est pas le plus grave, les aberations de la politique dirigiste qui a conduit , du fait de prix obligatoire a la penurie de bien de premiere necessité devenu economiquement completement aberant à produire ou à importer, auparavant suffisament abondant !

    le lait par exemple..

  • Par franc (---.---.---.253) 20 décembre 2007 20:49

    Je ne sais pas si Chavez a tué mais s’il a fait c’est qu’il a de bonnes raisons de le faire---------en tout cas c’est sûrement un capitaliste qui a dû subir ses foudres---------------------------------------------les capitalistes tuent chaque jour des milliers de personne et il ne faut pas s’étonner que la justice immanente réagisse.--------------------------------------------Une économie dirigée rationnellement fait mieux qu’une économie ultralibéraliste livrée aux exactions des capitalistes mafieux (voir la différence entre la période Yeltsine des oligarques qui ont pillé et ruiné la Russie et celle de Poutine des nationalisations qui ont redressé l’économie et la puissance de la Russie-------et de même pour l’éconmie complètement dirigée par les marxistes chinois)--------------------------------------------------------------A quand un Chavez pour la France !

    • Par franc (---.---.---.253) 20 décembre 2007 21:01

      Mr Duquenal ne me sortez pas Pol pot,Staline etc...ce ne sont pas des arguments mais des propagandes capitalistes qui se répètent sans cesse mais qui ne marchent plus avec moi en tout cas depuis que j’ai pris conscience de la fourberie et de la perfidie des mensonges capitalistes comme la soi-disante menace de l’Union soviétique ou les soi-disants massacres de Timmissoara.--------------------------------------Eh oui mr Duquénal il faut prouver vos allégations même si cela ne vous pas plaisir et que vous rejetez cette légitime demande ,et pour cause.

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.138) 21 décembre 2007 04:31
      Daniel Duquenal

      Vous vous répondez vous même, très amusant.

      Voyons si je comprends bien, vu que Timisoara a été une invention de FOX news, donc Pol Pot n’a pas existé ? Appelez Le Pen, il va apprécier.... Il pourrait utiliser vos arguments révisionnistes dans ses propos : un génocide peut en cacher un autre, non ?

  • Par vivelecentre (---.---.---.67) 21 décembre 2007 06:39

    franc :

    « les capitalistes tuent chaque jour des milliers de personne »

    qu’est ce que cela veut bien dire ? vous pouvez detailler ?

  • Par franc (---.---.---.253) 21 décembre 2007 20:51

    Pol pot a existé mais il faudra prouver qu’il a commis des massacres par un tribunal neutre et impartial et non par un tribunal à la solde des capitalistes comme cela l’est aujourd’huis.------------J’ai effectivement vu des monceaux de crânes et d’ossements de morts filmés et montrés à la télévision mais cela ne prouve rien ;-----je pourrais tout autant filmer les tas d’ossements et de crânes dans les catacombes de Paris et dire que les capitalistes français ont commis des génocides.-------------------------------------------------------Toutes les guerres de quelque nature que ce soit,militaires ou civiles comme les génocides sont provoqués par les capitalistes dont font parties les intégristes et les terroristes de toute sorte ainsi que tous les gangsters et les bandits ---------même les épidémies ou pandémies vraies ou imaginaires,inventées ou provoquées,les maladies telles que les cancers et le sida,les maladies bactériologiques ou virales,sont aussi les oeuvres des capitalistes pour se faire du fric sous le masque de la médecine.

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.138) 22 décembre 2007 01:28
      Daniel Duquenal

      franc

      je vous suggère de ne pas aggraver votre cas. personne va tomber dans vos provocations odieuses et lepenistes.

    • Par patdonmail (---.---.---.46) 26 décembre 2007 17:51

      franc dit « Pol pot a existé mais il faudra prouver qu’il a commis des massacres » Devant un tel fanatisme et un tel niveau de con... je me passe de commentaire et je laisse tout un chacun apprécier la profondeur de la réflexion de cet « intellectuel »...

      Une chose et certain, lorsque franc dit « je ne sais pas si Chavez a tué quelqu’un, mais s’il a tué cela doit être un capitaliste » cela me fait penser qu’il ne faudrait pas confier la justice à ce genre d’assassin inconditionnel.

  • Par mado (---.---.---.138) 21 décembre 2007 22:21

    Vous me faites rigoler, vos commentaires injurieux, racistes et diffamatoires, c’est du bidon, on voit que vous n’êtes jamais sortis de votre bled, mais bon il faut bien passer son temps a s’amuser un peu de la bêtise humaine. Quant à Chavez, c’est comme Fidel , Pinochet, et autres dictateurs d’Amérique du Sud, c’est pas demain la veille qu’ils feront quelques chose pour leur peuple, pour l’instant ces tordus travaillent pour leurs poches, le gouvernement du Venezuela est pourri par l’appat du gain. smiley

  • Par franc (---.---.---.253) 23 décembre 2007 20:45

    Mr Duquénal votre réponse est pitoyable,vous n’avez plus d’arguments----------------------------------------------------------------------Encore de la propagande anti-chavez et même si c’était vrai,il vaut mieux que l’argent aille dans la famille Chavez plutôt que chez ses ennemis capitalistes,il sera mieux utilisé et du moins ce sera pas contre le peuple.

    • Par manu1966 (---.---.---.88) 25 décembre 2007 09:20

      Il est si facile de critiquer sans argumenter, pourquoi ne pas regarder la réalité en face ? Chavez a été élu en 1999, soi depuis maintenant 8 ans et quel est le résultat :
       criminalité 15000 homicides par an (plus de morts qu’en Irak)
       auto-suffisance alimentaire proche de zero
       développement économique nul malgrès un pétrole proche des 100$
       fuite de la jeunesse instruite
       délabrement des villes et ramassage des ordures inexistant (le paseo de cuidad bolivar ressemble à un chiot public et l’approche de caracas à une décharge) Alors est ce que le fait que les gouvernements précédents qui n’ont presque rien fait pour le peuple justifie qu’un populiste jette l’argent du pétrole pour promouvoir sa révolution bolivarienne ????? J’en doute, il serait temps que les vénézueliens se réveillent et trouvent un leader un peu moins paranoiaque et plus à l’écoute des vrais problèmes de son peuple. Avant de s’occuper du monde il devrait s’occuper du vénézuela et faire des réformes viables pour le long terme.

      Chevere

    • Par William7 (---.---.---.56) 25 décembre 2007 10:03

      La réalité Manu, c’est que soit vous mentez à dessein, soit vous êtes un ignare complet !

      ==> http://www.venezuelanalysis.com/new...

    • Par manu1966 (---.---.---.88) 25 décembre 2007 20:32

      Ce qui est bien avec vous c’est que si on ne cautionne pas votre politique on est soit menteur, soit ignorant. Faudrait peut etre vous rendre au vénézuela et vous promenez dans les villes pour avoir une opinion, le problème c’est que vous risquez de ne pas revenir..... smiley

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.138) 25 décembre 2007 20:49
      Daniel Duquenal

      william 7

      Venzuelaanalysis est un organisme financé par le gouvernement de Chavez. Je me permets de vous mettre en garde : il y a une très forte dose de propagande (mensonges ?) dans leurs propos. Prenez le comme votre bible a vos risques et périls.

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.138) 25 décembre 2007 20:54
      Daniel Duquenal

      franc

      Voyons voir si nous vous suivons bien. Je simplifie, bien sur, car il est bon d’être simple avec vous.

      D’après vous les blancs exploitaient les nègres au Venezuela. Maintenant les nègres exploitent les nègres. Progrès.

      Avant au Cambodge les blancs tuaient les Khmers. Pol Pot a permit au Khmers de tuer les Khmers. Progrès.

      C’est bien ça ?

    • Par Alin Tranca (---.---.---.208) 26 décembre 2007 15:44

      M. Duquenal, pemettez moi de vous mettre aussi en garde :

       dans votre article vous vous indiquez vous-même comme référence ; ne vous transformez pas en votre bible, à vos risques et périls, il y a une très forte propagande anti-chavez dans vos écrits.
       vous indiquez comme source le journal El Universal ; attention, n’en faites pas votre bible non plus, il y a une très forte propagande anti-chavez et beaucoup de mensonges. C’est un journal financé par des capitalistes et complètement déchaîné contre Chavez.
       vous citez Reuters aussi ; svp, pas eux comme bible.
       vous citez Index on Censorship ; depuis qu’on sait que vous écrivez là-dedans, on se méfie. De toute façon, vous vous citez vous-même dans cette revue.
       même le lien vers l’étude faite par l’université de Göteborg mène vers un article du journal El Universal ; une fois de plus, n’en faites pas votre bible, on ne sait pas vraiment ce qui était dit dans cette étude, El Universal ment et tronque la réalité.

      Enfin, maintenant vous faites ce que vous voulez, mais c’est à vos risques et périls. N’est-ce pas ?

    • Par Daniel Duquenal (---.---.---.138) 26 décembre 2007 21:07
      Daniel Duquenal

      Alin Tranca

      Je remarque avec grand plaisir que vous avez finalement lus les liens de mon billet.

      El Universal est un journal anti Chavez, certes. Mais El Universal vit des pubs qu’il vend, pas comme Venezuelanalysis directement financé par Chavez. Je pense qu’il y a quand même une différence. De plus cela n’est pas de ma faute siu seul El Universal a une section en anglais et que ses archives sont gratuites.

      J’aimerais bien que vous me prouviez que El Universal ment plus que Venezuelanalysis. J’aimerais d’ailleurs que vous prouviez aux lecteurs que je mens plus que le Diplo. Oui, je méprise Chavez. Et alors ? M’en suis-je jamais caché ? Au moins moi je suis poli ce qui est beaucoup plus que les 3/4 de mes détracteurs.

  • Par franc (---.---.---.253) 26 décembre 2007 14:49

    Mr Duquénal vous répondez complètement en dehors de la plaque-----------encore une fois vous n’avez plus d’argument----------------------------------La criminalité est l’oeuvre des capitalistes.

  • Par patdonmail (---.---.---.46) 26 décembre 2007 16:03

    Il est curieux de constater chez certains partisans inconditionnels de Chavez cette la tendance que leur guide à utiliser des comparaisons scatologiques... Il est dommage aussi de constater qu’il y aura toujours des supporters pour les dictateurs, il ne manque plus maintenant que le language habituel pour discréditer ceux qui essayent d’ouvrir les yeux du monde sur les vrais intentions de ce caudillo en herbe, « vipère lubrique, fasciste, suppot de l’impérialisme,... ». Comme au bon vieux temps du père des peuples ou du grand timonier.

  • Par Le péripate (---.---.---.203) 26 décembre 2007 16:25
    Le péripate

    Tiens, le 4*4 noir aux vitres fumés du senior Duquenal rôde sur Agora.... Rentrez les enfants.....

    • Par patdonmail (---.---.---.46) 26 décembre 2007 18:00

      pour lepirate...

      c’est donc encore un complot de la CIA contre les gentils démocrates !...

    • Par manu1966 (---.---.---.88) 26 décembre 2007 20:53

      C’est fou ce que l’on peut tomber dans l’hypocrisie verbale dès que l’on n’est pas d’accord avec vous. Il serait intéressant de vous tourner vers l’histoire et d’étudier le développement de ces pays qui ont adaptés des régimes marxistes. EN tout cas ce qui est sur c’est qu’à Cuba votre cher Fidel vous aurez déjà jeté en prison pour la moitié de vos propos smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

ECRIVEZ UN ARTICLE !





Les thématiques de l'article


Palmarès







Partenaires