• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Venezuela : ruptures du storytelling

Venezuela : ruptures du storytelling

Le 2 août, peu après la forte mobilisation citoyenne qui s’est manifestée lors de l’élection d’une Assemblée Constituante, les vénézuéliens ont pu voir sur Globovision (une des télévisions privées majoritaires dans le pays) Henry Ramos Allup, un des plus belligérants leaders de l’opposition, déclarer : « nous avons décidé de participer aux élections régionales, à celles des maires et aux présidentielles. » (1). Un secteur important de la droite se démarque publiquement des violences de l’extrême droite de Leopoldo Lopez et admet la validité du Centre National Électoral (qu’il dénigrait jusqu’ici comme instrument chaviste). Légitimer le retour à la voie démocratique préconisé par le président Maduro ? Le storytelling distillé à toute heure, tous les jours et par tous les moyens, et auquel croient par conséquent dans leur quasi totalité les citoyens occidentaux, commence à tourner dans le vide.

Plus le temps passe, plus le mammouth de la concentration mondiale des médias éprouve des difficultés à empêcher la diffusion d’éléments qui lui échappent. L’image d’une guerre civile ou celle d’une opposition démocratique en lutte contre un régime répressif ne tient plus. On sait que la majorité des victimes a été causée par les violences de l’extrême droite (2), que cette violence est confinée à quelques pour cents du territoire – zones riches ou paramilitarisées (municipalités de droite et frontière avec la Colombie), que la grande majorité vit en paix et rejette ces violences, y compris parmi les électeurs de droite (3). Le « régime » (en réalité un gouvernement élu) a arrêté et jugé rapidement les membres des forces de l’ordre qui ont fait un usage excessif de la force (4).

« Je ne comprends pas pourquoi Maduro ne se dépêche pas d’adopter la constitution de l’Arabie Saoudite pour faire plaisir au gouvernement états-unien ».

Il faut aussi détruire le périlleux exemple d’une Assemblée Constituante. Alors que ce 4 août des militants chavistes, féministes, écologistes, militants de la culture populaire ou contre la spéculation immobilière étrennent à Caracas leurs sièges de députés constituants (5), les grands médias dénigrent le suffrage des vénézuéliens en relayant les dénonciations de « fraude » lancées depuis Londres par le directeur de Smartmatic – une société commerciale qui a fourni les machines du Centre National Electoral (CNE) mais n’a pas accès aux données du vote (6).

Les médias ne mentionnent pas une source bien plus sérieuse. Après avoir observé le scrutin sur place, le Conseil des Experts Électoraux d’Amérique Latine (CEELA) formé de juristes et d’ex-présidents des tribunaux électoraux de plusieurs pays d’Amérique Latine, conclut que « le résultat des élections au Venezuela est véridique et fiable. » Le CEELA précise que le Conseil National Électoral (CNE) a employé « le même système qu’il a utilisé pour toutes les élections, y compris celles de 2015 où l’opposition a remporté la majorité des sièges à l’Assemblée Nationale ». Ce système électoral, qualifié par l’observateur Jimmy Carter de « meilleur du monde » (7) permet à « toute personne de vérifier que ceux qui sont venus voter étaient bien les 8.089.320 annoncés par le CNE » (8)

Une des conséquences de la vitesse émotionnelle, de l’instantané satellitaire, de l’absence de contexte, etc.. qui caractérisent toute campagne de propagande s’appelle l’obligation de moyenne. D’un côté mille médias nous martèlent exactement la même version, de l’autre le Venezuela réel reste lointain, difficile d’accès. La plupart des citoyens, intellectuels ou militants en sont réduits à faire une moyenne forcément bancale entre l’énorme quantité de mensonges quotidiens et une minorité de vérité. Ce qui donne, dans le meilleur des cas : « il y a une lutte entre blocs, il y a des problèmes de droits de l’homme, une symétrie de la violence, une guerre civile, je condamne la violence d’où quelle vienne, etc..  ». Et dans le pire, ce plaisir lâche de répéter les titres de 99,9 % des médias sans rien connaître du Venezuela, de crier avec la meute pour se sentir puissant, de montrer du doigt et de faire la chasse aux « suppôts du dictateur ». En France surtout, mais aussi en Espagne, le Venezuela est remplacé par un écran blanc pour projections privées et règlements de compte entre courants politiques. Le problème est que la quantité de répétition, même si elle crée une qualité d’opinion, ne fait pas une vérité en soi. Le nombre de titres ou d’images identiques pourrait d’ailleurs être mille fois plus élevé, cela ne signifierait toujours pas qu’on nous parle du réel.

insoumis

Caricatures extraites d’une analyse de la propagande par le site http://www.les-crises.fr/et-ca-recommence-propagande-de-guerre-au-venezuela/

Comment, dès lors, nous reconnecter au réel ? Quand le Mouvement des Sans Terre du Brésil, comme l’ensemble des mouvements sociaux (9) et les principaux partis de gauche d’Amérique Latine (10) ou 28 organisations vénézuéliennes des droits humains (11) dénoncent la déstabilisation violente de la démocratie vénézuélienne et soutiennent la mobilisation des citoyens pour élire une assemblée constituante, on dispose d’un large éventail d’expertises provenant d’organisations démocratiques. C’est-à-dire de sources directes et d’une connaissance plus profonde de la réalité que la « moyenne » d’un « science-po » européen obligé de préserver un minimum de respectabilité médiatique pour protéger sa carrière.

Pour ne pas laisser assassiner Salvador Allende sans le savoir et ne pas agresser ceux qui rejettent la fièvre de la propagande et dont on découvrira demain qu’ils avaient raison sur le Venezuela, la société occidentale a besoin d’une démocratisation radicale de la propriété des médias – le développement du pluralisme de l’information est en France l’obligation légale du CSA – (12) et parallèlement à la création et à la multiplication de médias hors marché, qu’ils soient publics ou associatifs, de développer de nouvelles écoles ou seront rétablis comme facteurs centraux d’un journalisme au service des citoyens : le temps d’enquête, l’acquisition d’une culture historique, la possibilité de voyager sur place (13) et l’écoute d’un secteur aussi vivant que les mouvements sociaux.

Thierry Deronne, Caracas, le 4 août 2017

Photos (invisibles dans nos médias et pour cause..) : l’Assemblée Constituante s’installe au Congrès, à Caracas, le 4 août.

Notes

  1. Voir l’interview complète par la télévision privée Globovision : https://www.youtube.com/watch?v=9unGt_pSCnM. Au Venezuela la majorité des médias, comme l’économie en général, sont privés et s’opposent aux politiques sociales du gouvernement bolivarien. Lire : Thomas Cluzel ou l’interdiction d’informer sur France Culture, http://wp.me/p2ahp2-1M7
  2. Pour un graphique et un tableau précis et complet des victimes, des secteurs sociaux, des responsables et des personnes condamnées, voir https://venezuelanalysis.com/analysis/13081 ; Sur les assassinats racistes de la droite : Sous les Tropiques, les apprentis de l’Etat Islamique 27 juillet 2017 ; Le Venezuela est attaqué parce que pour lui aussi « la vie des Noirs compte » (Truth Out) 24 juillet 2017
  3. Sur les sondages de la firme privée Hinterlaces : Nouveaux sondages surprises au Venezuela (juillet 2017) 25 juillet 2017
  4. Sur l’arrestation de membres de forces de l’ordre, voir Droits de l’Homme au Venezuela : deux poids, deux mesures 17 juillet 2017 et un tableau complet sur : https://venezuelanalysis.com/analysis/13081
  5. Sur la mobilisation citoyenne pour élire la Constituante : https://venezuelainfos.wordpress.com/2017/08/01/photos-medias-contre-droit-au-suffrage-des-venezueliens/ et sur les candidats et enjeux de cette assemblée, on peut lire entre autres : Quels sont les enjeux du vote du 30 juillet pour l’Assemblée Nationale Constituante ? 28 juillet 2017, De qui ont peur les Etats-Unis et la droite mondiale ? 28 juillet 2017, Génération « chaviste rebelle » : les visages et les voix des candidat(e)s député(e)s à la Constituante, par Angele Savino (L’Huma) 27 juillet 2017.
  6. Voir « Le CNE rejette les allégations de fraude », http://www.cne.gob.ve/web/sala_prensa/noticia_detallada.php?id=3554
  7. « Former US President Carter : Venezuelan Electoral System “Best in the World” », https://venezuelanalysis.com/news/7272
  8. Informations données en conférence de presse du CEELA et reprises par El Universal (journal d’opposition) http://www.eluniversal.com/noticias/politica/ceela-sistema-electoral-venezuela-confiable_90933
  9. Réunion de mouvements sociaux du Brésil, avec liste de signataires : http://baraodeitarare.org.br/index.php?option=com_content&view=article&id=1571:comite-brasileiro-pela-paz-na-venezuela-lanca-manifesto&catid=12:noticias&Itemid=185
  10. Les partis de gauche et les mouvements sociaux d’Amérique Latine appuient un peuple qui écrit sa constitution à la barbe de l’Empire. 21 juillet 2017
  11. 28 organisations des droits humains demandent le respect du droit au suffrage pour l’Assemblée Constituante 29 juillet 2017
  12. C’est en effet, selon la loi, une des obligations du Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (CSA). La loi française n° 86-1067 du 30 septembre 1986 modifiée et complétée, relative à la liberté de communication (et qu’on aimerait voir appliquer) dit : ARTICLE 29 : … Le CSA veille, sur l’ensemble du territoire, à ce qu’une part suffisante des ressources en fréquences soit attribuée aux services édités par une association et accomplissant une mission de communication sociale de proximité, entendue comme le fait de favoriser les échanges entre les groupes sociaux et culturels, l’expression des différents courants socioculturels, le soutien au développement local, la protection de l’environnement ou la lutte contre l’exclusion…
  13. L’entrée en force de grands actionnaires privés dans le champ médiatique a entraîné des coupes claires dans les budgets internationaux avec pour conséquence la suppression des correspondants étrangers et la dépendance accrue d’agences comme l’AFP, Reuters ou EFE. Or celles-ci ont récemment blanchi le terrorisme d’extrême droite en le relookant comme un « combat pour la liberté » (Reuters) ou ont fait passer les photos d’électeurs chavistes pour des électeurs de droite (EFE).

URL de cet article : http://wp.me/p2ahp2-38L


Moyenne des avis sur cet article :  4.73/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

145 réactions à cet article    


  • antiireac 6 août 14:14

    Venezuela avec maduro s’enfonce chaque jour un peu plus dans la dictature.


    • sls0 sls0 6 août 17:30

      @antiireac
      Moi aussi Buck Danny a été un de mes héros de jeunesse, j’attendais la sorti hebdomadaire du magasine Spirou avec impatience pour suivre ses aventures.

      L’américain modèle, le grand défenseur du bien contre le mal.
      Ensuite ça été Bob Morane qui m’a un peu désaméricanisé.
      Ensuite le bon sens et l’observation qui vient avec l’âge m’a donné un regard plus neutre qu’à l’époque Buck Danny.

      Sortez un peu votre nez des bandes dessinées et regardez le monde tel qu’il est.

    • Gorg Gorg 6 août 19:40

      @sls0

      « Sortez un peu votre nez des bandes dessinées »

      Pas du tout sls0, on viens de me dire qu’antiquecreac avait découvert playbois et entrecuisse... ce qui l’a fortement perturbé,... je vous dis pas... Il a brûlé ses Spirou et ses Pif le chien mais hésite encore pour ses Mickey...


    • leypanou 6 août 21:15

      @sls0
      si vous ne perdez plus votre temps à répondre à la troll antiiréac, elle re-intégrera l’insignifiance d’où elle n’aurait jamais sortir (leur seul but est de vous faire réagir -pas vous spersonnellement)
      Pareil pour Lugsama.


    • sls0 sls0 6 août 22:43

      @leypanou
      Par leurs commentaires à raz des paquerettes lui et lugsama sont franchement contreproductifs. A moins d’avoir un QI < 85 normalement leur propagande ne fonctionne pas.

      La personne avec un esprit neutre à la lecture de leur arguments risque de basculer de l’autre coté par réaction aux arguments plus ou moins légers coté factuel et à profil propagande.
      Leurs commentaires ainsi que les commentaires qu’il induisent font franchement augmenter la visibilité sur agoravox voir google, en celà ils sont doublement contre productifs. Attirer le regard sur des articles qui sont à l’opposé de son idéologie c’est un peu stupide, non ?

      Il est rare que je réponde, c’est plus mettre le doigt sur l’incohérence du commentaire, j’allais écrire discours au lieu de commentaire.
      C’est vrai que c’est plus du discours voir mantra politique que des commentaires la plupart du temps.

    • Lugsama Lugsama 6 août 23:53

      @sls0

      Dit le gars qui n’a jamais d’autre argument que la diffamation digne d’un enfant de 8 ans.


    • wesson wesson 7 août 00:37

      @antiireac
      Ce qui devrait s’enfoncer un peu plus, c’est le thermomètre dans vos fesses, parce que là vous allez nous faire un coup de chaud. 


      On serait tellement désolé de vous perdre !

    • Lugsama Lugsama 7 août 10:09

      @wesson

      A part nous afficher votre homophobie, intérêt de votre commentaire ?

    • JP94 6 août 16:45

      Merci et voici des prises de position ou analyses de Colombiens ... Oui la Colombie c’est 300 000 morts, plus de 3500 assassinats politiques tous de gauche : candidats de l’UP ( communistes) syndicalistes.. et depuis le début de l’année, 52 assassinats politiques par la droite ( y compris de simples citoyens ... pauvres qui défendent juste le droit de vivre.


      Mais ni le Monde, ni Libé, ni le Canard ( très violent article d’Emptaz dénonçant à la fois l’Huma qui soutient Maduro, et Maduro qualifié de dictateur ) - mais au Canard aussi il y a des journalistes Young Leader ...) bref donc tous ces médias et France « info » itou sont bizarrement muets... 
      La guerre idéologique est une guerre de classe et dans tous les cas, ces canards exultent d’une haine de classe d’une virulence pathologique. 

      Très intéressante émission de radio locale sur le Venezuela


      je poste ci-après les deux écrits ( en espagnol)

      • antiireac 6 août 17:06

        @JP94
        maduro a peur de la justice il vient de limoger sa principale opposante Luisa Ortega



      • Jean Pierre 7 août 00:01

        @JP94
        Au Mexique un groupe de policier a arrêté et livré aux narco-trafiquants 40 étudiants qui allait manifester contre le prix de l’inscription à l’université. Plus d’un an plus tard, ces 40 étudiants sont toujours disparus. Les grands médias en ont peu parlé. Mais le Mexique fait partie de l’Alena (traité de libre-échange), donc le Mexique est libéral, donc il est dans le bon camp, donc circulez, il n’y a rien à voir.


      • Pere Plexe Pere Plexe 7 août 09:51

        @antiireac
        Avec votre logique on peut aussi affirmer que Macron qui à viré le chef d’Etat Major des armées avait peur d’un putsch militaire ...

        Un peu limite non ?

      • JP94 6 août 16:46

        Voici une petite intervention d’une amie universitaire colombienne :

        Qué esta pasando en Venezuela ?

        Vaya uno a saber si la respuesta le va a salir calcada del titular del periodico gratuito del metro (el mismo donde lei que el Che habia nacido en Cuba).

        Me gustaria mas bien saber lo qué piensa el sr Ismael Emelien, hoy hombre de confianza y alto consejero de Macron.

        El hombre conoce Venezuela : fue asesor de la campaña electoral de Maduro como empleado de la poderosa agencia de publicidad Havas.

        Esta agencia pertenece al multimillonario Vincent Bolloré, que posee la mitad de los medios de comunicacion en Francia, e inversiones en otros sectores en el mundo -aceite de palma, terminales maritimos en Africa y otras partes del mundo, incluida Colombia, muy atractiva sobre todo después del fin del conflicto segun su pagina de promocion.

        En Francia, lo que sucede hoy en Venezuela es narrado por los medios de Bolloré. (Y casi todo se escribe desde un escritorio en Paris).

        Mientras tanto, desde Miami, Andrés Oppenheimer explica las andanzas del director de la CIA del gobierno de Donald Trump, Mike Pompeo :

        « Cuando se le preguntó acerca de la crisis venezolana en la Conferencia de Seguridad de Aspen del 20 de julio, Pompeo dijo a la audiencia que estaba trabajando duro para el restablecimiento de la democracia en Venezuela”.

        Dijo : “Yo estuve en Ciudad de México y Bogotá hace dos semanas, hablando de este tema, tratando de ayudarles a entender lo que podrían hacer, para que puedan obtener un mejor resultado para su parte del mundo y nuestra parte del mundo”.

        Qué pensara Ismael Emelien de Maduro ?

        Bueno... Quiza esta pensando mas bien en su defensa frente a los tribunales franceses, porque su ex agencia Havas es hoy cuestionada por corrupcion (organizaron una pachanga de 400 mil € en Las Vegas cuando Macron era ministro de economia y Emelien su brazo derecho y el de Havas también). Ah si, porque Macron utilizo sus redes como ministro del economia para afianzar su »insolita" candidatura.

        Muy interesante todo esto pero... y Venezuela ?

        Mejor voy a buscar el documental que Bolloré censuro y ataco en justicia (es sobre su inmenso conglomerado mediatico-economico).

        Qué alivio vivir en democracia ! Qué alivio vivir en Francia !


        • JP94 6 août 16:51

          Et puis une analyse de cette AC par un universitaire colombien, analyste politique et ex FARC : 

          ( oui évidemment, la vue occidentale ne les imagine pas universitaires et intellos critiques )

          Voici le lien :


          • Lugsama Lugsama 6 août 18:21

            Comme je l’avait annoncé la première action de la constituante, installé sur un vote truqué, fut d’écarter la procureur chaviste parce qu’elle dénonçait la mise en place de la dictature.. et possède des preuves de trucage dans aux moins 25 bureaux de vote.


            On a toujours les même tocard qui viennent nous balancer leur propagande dépassé pendant que le vénézuéla meurt de faim et s’enfonce dans la dictature et la misère. on nous parle de complot de la CIA pendant que que Maduro fait la manche aux USA pour ses devises et que les comptes en Floride se remplissent de millions de dollar de la cocaïne et de la corruption..

            Tout ce que je dit se passe et se base sur des chiffres et discours officiels, mais non, les cons sont toujours la bave aux lèvres a se féliciter d’une dictature narco-militaire qui tue son peuple a petit feu..
            Puissent ces tocards ouvrir les yeux un jour. Moi je pleure pour les dizaines de personnes que j’aime et sont bloqué la-bas.



            • Gorg Gorg 6 août 19:27

              @Lugsama

               Ben alors, mon p’tit lugsama,... tu arrives ,... et comme ça,... paf,...sans crier gare...tu nous poses un étron... Tu n’as toujours pas appris à être propre... ?

              En voyant le rimmel qui a coulé des yeux de ton avatar, je comprends que ton proctologue a du être impitoyable...


            • jjwaDal jjwaDal 6 août 19:54

              @Lugsama
              Dieu merci vous étiez là. Moi qui venait d’écouter les commentaires d’Abby Martin qui est allé enquêter sur place, j’avais un doute. Amplifié après avoir écouté cette économiste vénézuelienne disséquer l’asymétrie de présence sur les rayons des boutiques entre les produits locaux ayant un grand nombre de fabricants et les quelques produits manquant provenant curieusement de quelques grosses entreprises étrangères. Je croyais que le refus de vente utilisé comme arme politique ça ne se faisait pas...
              Tous ces doutes sont levé grâce à votre remarquable intervention. Un grand merci . smiley


            • Lugsama Lugsama 6 août 20:22

              @jjwaDal

              Ah c’est le petit qui nous a fait sa petite crise de questionement sexuel l’autre jour..


            • Lugsama Lugsama 6 août 20:36

              @jjwaDal

              Abby Martin payé par la chaine de propagande publique national des chavistes ? Autant prendre vos sources a Evian, ça sera plus clair.

              Vous m’excuserez de prendre mes informations directement auprès des habitants..

              Ils manque des produits de grande marques étrangères ? Comme c’est bizarre elles ne donnent pas leur produit gracieusement pour soutenir la dictature qui n’a pas les moyens de les importer ? Oh la la incroyable, mais comment est-ce possible ? Franchement je comprend pas..

              https://www.google.es/search?client=tablet-android-samsung&biw=1280&bih=800&tbm=isch&sa=1&ei=EmCHWfbwJ4jTwQLJtZLwBQ&q=tiendas+venezuela&oq=tiendas+venezuela&gs_l=mobile-gws-img.12..0i19k1j0i7i30i19k1l4.5156.5156.0.7089.2.2.0.0.0.0.110.110.0j1. 1.0....0...1.1j4.64.mobile-gws-img..1.1.109.SZfq49l6E-E

              C’est vrai presque pas de queue et manque presque rien.. faut vraiment être d’un débile pour croire que toutes les entreprises du monde vont se mobiliser en secret pour bloquer un pays.


            • Lugsama Lugsama 6 août 20:51

              @jjwaDal

              Abby Martin payé par la chaine publique de propagande officiel du regime chaviste ?

              Regardez quand on tape directement magasin venezuela dans google en espagnole : https://www.google.es/search?q=tienda+venezuela&client=tablet-android-samsung&prmd=imnv&source=lnms&tbm=isch&sa=X&ved=0ahUKEwjEkODPoMPVAhXOaFAKHcw9DCsQ_AUICSgB&biw=1280&bih=800

              Incroyable cette opulence.. au Venezuela les habitants les plus pauvre sont rationer avec le carnet de la patrie, vous savez celui qu’il fallait faire tamponner a la constituante frauduleuse pour toujours y avoir droit..

              Au venezuela il y a parfois des heures de queue pour allez a la boulangerie.. les plus pauvres sont rationne via le carnet de la patrie, le même qu’il fallait faire tamponer a la constituante..

              Vous pensez vraiment que toutes les entreprises du monde se sont concertés en secret pour boycotter le marché venezuelien ? C’est plus du complotisme a ce niveau..

              C’est vrai quoi, pourquoi les entrprises ne vendent pas a perte pour supporter la dictature local, sont trop méchantes..


            • jjwaDal jjwaDal 6 août 20:58

              @Lugsama
              Un double « Ad hominem », on sens l’artiste. Navré mais entre une journaliste professionnelle qui mérite son titre de journaliste et un internaute, je choisis toujours sans hésiter. Il faudra autre choses que quelques photos de boutiques vides pour me convaincre que cette journaliste a mentis sciemment dans ses reportages. Les produits existent (au marché noir), les clients existent (pour du pécul ou des tampons toujours), je suis pas inquiet ça viendra de Chine si besoin.


            • Gorg Gorg 6 août 21:11

              @jjwaDal

              Ben voilà,… ça y est,… vous me l’avez tout excité… merde alors… Il est en état super critique… !!!  Ses deux neurones jouent au ping-pong dans son crâne…


            • Lugsama Lugsama 6 août 21:47

              @jjwaDal

              Le marché noire que le regime veux interdire ?

              Ecoutez si vous croyez plus une « journaliste » payé par telesur, que puis-je pour vous.

              Avec un salaire minimun qui est passé de 450$ a 8$ plus ou moins sous le chavisme, j’aimerai bien savoir ce que la Chine va venir vendre ?? Vous avez un sens de l’economie « particulier »..


            • wesson wesson 7 août 00:23

              @Lugsama
              « On a toujours les même tocard qui viennent nous balancer leur propagande dépassé pendant que le vénézuéla meurt de faim et s’enfonce dans la dictature et la misère.  »


              tiens, juste pour vous je vous en ai préparé un petit nouveau, qui va vous montrer à quel point le venezuala meurt de faim et s’enfonce dans la dictature.

              ahaha ! 

            • wesson wesson 7 août 01:01

              @Lugsama
              « faut vraiment être d’un débile pour croire que toutes les entreprises du monde vont se mobiliser en secret pour bloquer un pays. »


              Allez, on va répondre sérieusement.
              La réponse : toutes les entreprises du monde non, mais quelques unes suffisent pour mettre la pagaille. Comment ?

              D’abord on choisis les bons produits : du manufacturé non substituable, de consommation très courante et sur lesquels une entreprise est en situation oligopolistique (de quasi monopole). Exemple : le PQ, les couches < 6mois, la farine de blé, ... en fait des produits dont on est certain que la pénurie est facile à organiser, et va engendrer des mécontentements dans le public.

              ensuite, ce que l’on bloque, c’est l’acheminement de ces produits là où on en as besoin. Sur le marché noir, ces produits sont toujours disponibles sans problème, ce qui implique 2 choses : les produits en questions sont bien fabriqués et / ou importés (donc les entreprises qui les fabriquent peuvent encore le faire et en vivre), ce qui par extension rends caduc l’explication d’une crise économique si violente que le pays ne peut plus rien produire ni importer. 

              Un autre indice permet aussi de comprendre que ces pénuries ne sont pas d’origine économiques mais criminelles : des produits très proches sont eux disponibles en quantité. 
              ainsi, pas de PQ, mais des serviettes papier et des sopalins disponibles partout. Pas de couches < 6 mois, mais des couches pour tous les autres âges. Pas de pain, mais des gâteaux et de la pâtisserie, etc etc. 

              La réaction du pouvoir à ces sabotages ont été la création de structures de distribution locales (CLAP), qui permettent de fournir à tout le monde et à un prix très modéré les marchandises dont l’opposition organise la pénurie. Et cela fonctionne plutôt bien, au point que les pénuries sont tout simplement en voie de disparition. Maintenant ceux qui les organisent perdent des parts de marchés qu’ils ne vont pas facilement regagner. ça fait réfléchir.

              donc voilà par le détail comment on organise une pénurie sur plusieurs années, et comment le gouvernement Venezuelien a pu la circonvenir. Le résultat en a été assez clair : soutient au gouvernement en se rendant aux urnes. 

              Maduro peut se représenter demain, il serait élu.

            • wesson wesson 7 août 01:25

              @Lugsama
              précision sur Telesur. Ce n’est pas « la » chaîne de propagande du Venezuela, mais une chaîne internationale détenue par le Venezuela, la Bolivie, l’Uruguay, Cuba et l’Argentine (qui s’en est retiré en 2016). Le Brésil y collabore aussi activement, toutefois sans détenir des parts dedans.


              Telesur a été fondé pour contrer la propagande de CNN en Espagnol. C’est grace à Telesur que le coup d’état contre Manuel Zelaya au Honduras a été rendu public. Depuis, Telesur a été foutu dehors du Honduras.


            • Lugsama Lugsama 7 août 08:01

              @wesson

              Merci de nous faite rire sur la criminalité qui n’existerait pas, les pénuries provoqué par les chefs d’entreprise du monde entier qui doivent certainement communiquer par télépathie.. Ce ne sont même pas des questions qui se posent tellement c’est une évidence.

              J’aimera bien savoir pourquoi il faudrait un complot pour que des entreprises ne vendent plus dans des pays où ou l’inflation est de 700% minimum et le salaire moyen inferieur à 20€. C’est débile, pensez vous que Ferrari complote pour ne pas vendre de voiture en Éthiopie elle même ??

              C’est pourquoi l’État essaie de subvenir en important lui même avec l’argent qu’il obtiens auprès des USA, et tente d’imposer un taux de change fixe au dollar farfelu alors qu’il n’à pas les moyens du tout de le soutenir..

              Petit rappel le Vénézuela avait les salaires les plus élevés d’Amérique du Sud il y a quelques années : http://elestimulo.com/elinteres/cuanto-gana-un-profesional-en-venezuela/ Bravo le chavisme..

              Ces pénuries ne font même pas débat en plus, même le pouvoir les dénonce.

              https://en.m.wikipedia.org/wiki/Misery_index_(economics)#Misery_Index_of_2016


            • jjwaDal jjwaDal 7 août 08:34

              @Lugsama

              Le marché noir est une arnaque manifeste : en amont une pénurie savamment orchestrée en aval un taux de change monnaie locale/dollar exhorbitant avec pour seule base l’urgence de se procurer des produits de première nécessité rendus introuvables localement.
              Par ailleurs que Telesur passe des reportages d’Abby Martin n’implique nullement qu’elle soit leur salariée (elle ne l’est pas). Vous êtes surpris que Telesur soit plus intéressé par les reportages de Miss Martin que CNN, ABC, NBC ? Moi, pas. Une journaliste travaille pour que ses reportages ne restent pas confidentiels, vous savez...
              Par ailleurs cette opposition modérée qu’on nous présente démocrate jusqu’au bout des ongles a sciemment fait courir le bruit qu’elle bossait pour Telesur, voire les services gouvernementaux, qu’elle était en repérage, etc, menaçant directement son travail, voire sa vie (dans certains endroits en tout cas).
              Les USA ont déclaré la guerre économique au Vénézuela depuis un bon moment et l’organisation des pénuries a bien aidé à stimuler l’inflation dépréciant le bolivar par rapport au dollar, la baisse des prix du pétrole aussi dans une économie assez « mono ressource ».
              Ecoeurant de voir comment on tire à boulet rouge sur le Vénézuela pendant que l’Arabie Saoudite menace gravement la vie d’un million d’enfants au Yemen dans l’indifférence générale (eux, sont dans le camp des bons et des gentils bien sûr).
              Et je ne défend pas une thèse contre toute évidence, j’essaie de m’informer.


            • Lugsama Lugsama 7 août 10:18

              @jjwaDal

              Les USA ont déclaré la guerre économique aux vénézuéla mais achete la moitié de son pétrole au prix du marché et n’ont votés aucun embargo en dehors de personnes ciblés, drôle de logique.

              Vous n’avez rien pour appuyer vos sornettes en dehors de votre imagination, il n’y a aucun embargo économique des USA en dehors des comptes US de quelques complices du régimes.

              Oui évidement Abby Martin boss gratuitement pour Telesur... Et ce n’est pas parce que les USA ferment les yeux sur la dictature saoudienne que ça excuse les narco-militaires du Venezuela..

            • wesson wesson 7 août 11:54

              @Lugsama
              Vous avez toujours pas compris alors ? 


              Le fait même qu’une marchandise qui n’est pas disponible en distribution l’est au marché noir implique que cette marchandise est bel et bien produite et distribuée, ce qui signifie à la fois que l’entreprise qui le produit / l’importe a les moyens de le faire, et que les gens ont les moyens de l’acheter. C’est contradictoire avec l’aspect « crise économique »

              Allez vous balader au Niger : du PQ ou des couches culottes, vous en trouverez nulle part : ni au marché officiel, ni au marché noir non plus. Quand aux supermarchés, ça n’y existe tout simplement pas.



            • bubu123 7 août 12:48

              @wesson

              J’attend avec impatience l’avis de Lugsama sur les video que vous avez partagé de quelqu’un qui est vraiment sur place, j’ai les pop corn smiley

            • jjwaDal jjwaDal 7 août 12:59

              @Lugsama
              Les USA ont aussi déclaré une forme de guerre économique avec la Russie (qualifiée d’ennemi n°1), ce qui ne les empêchent pas de recourir à des moteurs fusées russes pour envoyer en orbite leurs satellites espions destinés à surveiller la Russie... Où ai-je parlé d’embargo ?
              Abby Martin a dû vendre ses reportages à Telesur, ce qui ne fait nullement d’elle une employée ou une salariée ou une complice.
              On n’a pas le même regard sur la situation, je le vois bien. Pas grave, ça arrive.


            • Lugsama Lugsama 7 août 13:34

              @wesson

              C’est vous qui ne comprenez pas, au Vénézuela la grande distribution est géré par l’Etat, je vous laisse allez constater les prix officiels imposé par le régime, le taux de change officiel pour le peuple ( y en 5..) et le taux réel du dollar sur le marché noir.

              Après vous prendrez votre calculette et vous nous expliquerz comment les commerçants sont censez respecter les règles.. on est impatient.


            • Lugsama Lugsama 7 août 13:38

              @jjwaDal

              Oui les USA ont votés des sanctions contre la Russie, et pas contre le Vénézuela, en dehors de sanctions cibles sur des personnes.


            • wesson wesson 7 août 15:10

              @bubu123
              On va lui donner matière à commenter en plus.


              en voici une 3ème : l’insécurité au Venezuela

              t’expliquer que l’insécurité au Venezuela est une connerie propagandiste, tout en se préparant sa beu ... moi ça me mets en bonheur pour la journée ! 

            • Lugsama Lugsama 7 août 16:29

              @wesson

              Non mais les vidéo de votre copains fumeur de chichons totalement stone qui montre des rayons plein de viandes en catimini (étrange déjà) je m’em moque, pour votre information le panier moyens pour alimenter 1 mois une famille de 5 personnes (Canasta Básica Alimentaria) c’est 19 mois de salaires minimum aux Venezuela..

              Ensuite Caracas est la ville la plus dangereuse du monde, c’est tout simplement mathématique :

              À Caracas on compte 119,87 homicides pour 100 000 habitants (2016).
              Cette statistique en fait la ville la plus violente du monde. Point.

              Si vous doutez de l’ambiance au Vénézuéla je vous conseil les témoignages du forum du guide des routards : http://www.routard.com/forum_message/1894068/2/venezuela_franchement_a_evit er_trop_dangereux_mon_experience.htm

              Il y a plus de 7 ans de témoignages, vous pensez qu’ils sont la pour faire de la propagande ? Pensez vous que les américains financent les mathématiques pour mentir ?



            • wesson wesson 7 août 17:12

              @Lugsama
              Sur les vidéos, Il les montre pas en catimini mais en direct sur son snapchat. Les vidéos que je donne en lien c’est un montage à l’arrache de ce direct. Mais lorsque on est sur le direct, on peut voir tout ça dans la longueur et sans aucune équivoque.


              Pour le prix des denrées, vous faites diversion parce que ce n’est pas la question. Il s’agit simplement de prouver qu’il n’y a pas de pénurie, et c’est très exactement ce que ces vidéos démontrent. 

              Ensuite, vous ne mettez aucun lien sur votre statistique d’homicides et pour cause : elle provient du CCSPJP, un institut mexicain d’extrême droite et dont les travaux ne sont pas crédibles. 
              De plus, le Honduras a des taux de criminalités encore pire que cela (> 170 / 100k), surtout depuis le coup d’état.

              Et pour finir, les appréciations du guide du routard, là franchement on frôle le surnaturel.

            • Lugsama Lugsama 7 août 17:48

              @wesson

              Les appréciations de tous les touristes qui se rendent la bas. Il y a quantité de forums et de témoignages. Et si vous ne faites pas le lien entre les pénuries et le prix il y a un truc qu’on appel l’école, on y apprend le minimum..

              Et non ce n’est pas seulement pour le CCSPJP que la ville est la plus dangereuse du monde..

              « L’Observatoire vénézuélien de la violence (OVV) affirme avoir enregistré en 2016 28.479 homicides, soit un taux de 91,8 homicides pour 100.000 habitants. » (Tout le pays, Caracas étant de loin le coupe gorges le plus dangereux du pays)

              De toutes façon vous essayer de nier une évidence absolue, même le gouvernement ne donne plus les chiffres depuis des années tellement c’est affligeant. Personnes ne doute de la situation désastreuse du Venezuela tant au plan économique que sécuritaire, ce n’est même pas un débat possible. Ce n’est plus du dénie ça deviens pathologique. J’ai ma belle famille qui pour moitié a émigré au Venezuela il y a des décénies et l’autre moitié y vit depuis des générations, quand je leur raconte ce que je lit sur les forums ils sont effaré devant tant de bétises, il ne pense même pas que c’est possible, c’est comme nié l’éxistence du soleil, ouvrez les yeux.

            • bubu123 7 août 18:30

              @Lugsama
              oui enfin on a jamais dit que la situation était idyllique


              sauf que la votre discours change, on est passé de « il meurt de faim il n’ ya rien a manger » et une fois des vidéos sous le nez ou quelqu’un sur place montre que les magasins sont pleins vous nous parlez des prix.

              peut être que si vous faisiez preuve d’un plus d’honnêteté intellectuelle on vous prendrais plus au sérieux

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès