Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Vers la dissuasion nucléaire sur la question iranienne ?

Vers la dissuasion nucléaire sur la question iranienne ?

Chirac envoie le porte-avions nucléaire Charles-de-Gaulle en mission dans le Golfe persique : il partira de Toulon, à la fin du mois, pour l’Inde, dans le cadre d’un exercice naval avec l’Inde, l’Arabie saoudite et les Émirats du Golfe.

Les deux dernières semaines de sa mission, le porte-avions, trois frégates et un sous-marin nucléaire formeront une flotte qui patrouillera dans la région.
Le Charles-de-Gaulle transporte à son bord 40 avions, est capable d’effectuer une centaine d’opérations par jour et de recevoir et mettre en oeuvre, « à tout moment, des armes nucléaires » ( ministère de la Défense)
Après les déclarations, largement médiatisées, de Chirac sur sa conception de la dissuasion nucléaire dans le combat antiterroriste, et, cette semaine, l’affirmation de la volonté militaire de l’Iran, il semble que Chirac veuille faire passer son message avec un peu plus de force.

Le problème est double :
1) Quelle est l’intention de fond de la France dans le déploiement de sa flotte aux possibilités limitées, mais réelles ?

2) Quelle lecture de la situation feront les dirigeants iraniens quant aux intentions françaises ?

L’intention de la France
est-elle limitée à une observation de près, à un recueil de renseignements, préparation d’une planification opérationnelle ? Ou l’intention est-elle de démontrer des capacités dissuasives ?
Une puissance spatiale telle que la France a, à sa disposition, des moyens plus efficaces et plus discrets pour recueillir des informations sur un ennemi potentiel qu’une flotte patrouillant au large des côtes de cet ennemi. Ajoutons à cela que la crise étant internationale, a priori il y a transmission et mise en commun des renseignements sur le nucléaire iranien par les pays concernés.

La thèse d’une mission d’observation et de renseignement semble donc faible.
Reste la dissuasion : la première question qu’on doit se poser est : la dissuasion à quoi ?

Au nucléaire iranien ? Ou plutôt les intérêts en jeu seraient-ils plus prosaïques ?
Examinons le problème du nucléaire :
Le Charles-de-Gaulle a des capacités de transport, de déploiement et d’engagement d’armes nucléaires de 100 à 300 KT chacune, en plus de son armement conventionnel. Les capacités de lancement de missions offensives à partir du porte-avions lui permettraient une neutralisation ou destruction des principales structures nucléaires iraniennes en quelques jours. Mais malgré la protection des frégates et du sous-marin qui l’accompagnent, il semble pourtant que Le Charles-de-Gaulle formera une proie attrayante pour le marine, l’aviation et les unités commandos iraniennes : la marine iranienne a été rénovée et modernisée dans les années 1990 et 2000, intégrant entre autres des unités chinoises et des unités de fabrication iranienne. Il est donc peu probable que le Charles-de-Gaulle transporte, pour l’heure, des engins nucléaires. La dissuasion s’en trouve d’autant limitée. D’autre part, le développement nucléaire iranien exige un effort suivi, de longue durée : de même, une dissuasion doit être mise en place pour une longue durée, avec des actions planifiées dans le temps, de degrés divers quant à leur gravité. Si la mission de la flotte est limitée à deux semaines, elle doit s’articuler dans un programme bien défini qui nous est encore inconnu, programme concernant aussi d’autres nations.
Si la mission de la flotte française concerne le problème du développement nucléaire iranien, il semble donc que c’est trop et trop peu à la fois :

  • Trop près des eaux et des côtes iraniennes
  • Trop peu de forces engagées, trop peu sur l’axe temporel
Par contre, si l’enjeu, ce sont les sources de pétrole qui approvisionnent la France, une démonstration de force de cette envergure est suffisante. Elle entrerait dans le cadre de la politique française de dissuasion : "La dissuasion nucléaire a toujours eu pour but la protection des intérêts vitaux de notre pays contre les menaces qui les viseraient directement" (Audition de Michelle Alliot-Marie au Sénat, le1-02-06), les iintérêts vitaux étant entendus comme "tout ce qui pourrait nuire plus généralement à la survie de nos concitoyens, notamment dans le domaine des approvisionnements stratégiques et, en particulier, énergétiques". De plus, elle n’est pas limitée aux seuls Iraniens, son message s’adresse à toutes les forces de la région, USA compris. Elle s’articule très bien avec les déclarations du porte-parole du Quai et de la présidence qui affirment que l’envoi de la flotte n’a rien à voir avec le développement nucléaire iranien, ainsi qu’au discours de Chirac il y a quelques semaines.

La deuxième question concerne la compréhension du régime iranien.
Une véritable dissuasion exige un message clair qui accompagne l’action pour répondre à "l’exigence de crédibilité" : les déclarations citées plus haut peuvent apaiser les Iraniens quant aux intentions françaises.
Si celles-ci étaient de dissuader les Iraniens de continuer leur programme d’armement nucléaire, on peut se demander quelle en serait l’efficacité. Les Iraniens ont montré jusqu’à présent leur détermination, usant de toutes les ruses possibles pour pouvoir arriver au point de non-retour sans être entravés. Leur extrémisme religieux et leur vision des rapports du monde musulman et de l’Occident légitiment la poursuite de leur effort pour obtenir l’arme nucléaire : la dissuasion ne semble être effective que si elle est soutenue, de forte intensité, et clairement signifiée.

Voilà donc beaucoup d’agitation pour pas grand chose : du moins en l’état de la situation telle qu’elle nous est connue aujourd’hui. Car Villepin a encore affirmé le soutien français à la sécurité d’Israël, et désapprouvé les paroles du président iranien quant à la destruction d’Israël. D’autre part, les médias israéliens ont fait part, cette semaine, de préparations et planifications US : si la mission du Charles-de-Gaulle entrait dans le cadre d’une coopération de la France, le silence aurait été le bienvenu.

Moyenne des avis sur cet article :  4.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • douceur (---.---.57.218) 21 février 2006 15:05

    De quel droit des etats veulent decider pour d’autres etats ce qu’ils ont droit ou pas de faire alors qu’eux-même enfreignent en permanence les lois ..essais nucleaires dans des colonies etc ...


    • Nicolas (---.---.82.172) 21 février 2006 16:46

      C’est rarement dit explicitement mais le droit de défendre les intérêts généraux d’un pays (riche encore plus) s’est toujours contre-foutu de toutes autres formes de droit.

      Personnellement, ça ne m’étonne plus...


    • Saint Cochon (---.---.164.51) 21 février 2006 15:18

      Du droit du plus fort.....


      • JCDUS (---.---.155.248) 21 février 2006 15:47

        Ou montrer ses muscles pour gagner les éléctions présidentilles, à l’américaine quoi = mensonge, manipulation, ...


        • Jojo (---.---.158.64) 21 février 2006 16:35

          C’est pour faire oublier le voyage du Clem.


          • Eric88 (---.---.110.100) 21 février 2006 16:40

            Apres Super Mamy voici Super Chirac. Faut bien qu’il fasse joujou avec son joli bateau qui a couté bonbon !!!! Faut que ca serve !!!Merde !! Il va frimé avec les amerloques. Mon porte-avions est plus joli que le tien.MAMANERRRRRR Non je deconne !il va restaurer la grandeur de la France !!!

            Eric88


            • (---.---.162.15) 21 février 2006 18:08

              Il transporte combien de tonnes d’amiante ? GreenPeace est au courant ?

              Am.


              • sam (---.---.20.156) 21 février 2006 19:48

                Il est encore trop tot pour toutes suppositions. Le porte avion est encore a quai et nous subodorrons tout pleins de choses.Nous avons l imagination fertile.

                Si chichi croit faire peur a l iran avec son petit bateau elle est pas faite. De toute facon apres avoir bien gesticuler il semblerait au l iran se range aupres de la proposition russe au finale. Et oui autant la chine peut agiter la coree du sud , la russie peut aussi agiter l iran.

                une question ; vous dites que villepin a reagit au propos du president iranien concernant la destruction d’israel. dans les termes suivant « rayer israel de la carte ». est ce que quelqu’un a une preuve formelle que le president iranien a parler dans ces termes ? Car la depeche originel que reuters a cité venant de l irna ne cite pas ce propos « il prone la destruction du regime sioniste » ce n est pas l’etat qu il vise. Si quelqu’un me trouve la source originelle de ces propos il sera bien courtois car je pense serieusement que reuters nous a rouler dans la farine.


                • Ram Zenit (---.---.7.213) 21 février 2006 21:05

                  @ Sam Les propos du president iranien étaient bien « Rayer Israël de la carte » - ce n’est pas de Reuter, mais du reportage filmé passé et repassé à la TV israélienne. Hier dans un autre reportage filmé : une grande réunion à l’université de Téhéran appellant les volontaires au suicide. A l’entré de l’amphi, bien visible : une pencarte en anglais, HEBREU et persan apellant à la destruction d’Israël. A propos : 1000 inscrits ds la journée


                  • SAM (---.---.20.156) 22 février 2006 00:17

                    Mr Zenit, Tout d abord merci de m avoir repondu. Mais je suis desole je recherche vainement le reportage passé et repassé en israel sur les sites web des tv israelienne a part de la propagande ultra radical. Si vous me dites qu’il fallait etre en israel pour voir ses reportages et qu’ils n’ont jamais été diffusés en france, cela me surprendrais. Si vous avez des liens pour etailler ces propos , ils me seraient tres utile ? Cependant pourriez vous me dire si le script de la fameuse conference ou les propos ont été tenu est conforme vous le trouverez a cette adresse : http://www.voltairenet.org/article130818.html il est traduit de l anglais. Il ne fait aucune reference a « rayer israel de la carte ». mais bien au regime.


                  • Ram Zenit (---.---.7.213) 22 février 2006 12:12

                    Voici un URL a propos du nouveau syllabus de l’Universite de Teheran : cours de terrorisme et attentats- pour les postulants au suicide Jihadiste

                    http://www.jpost.com/servlet/Satellite?pagename=JPost/JPArticle/ShowFull&cid=1139395444269

                    C’est ecrit blanc sur noir sur le tableau qui se trouvait a l’entre de l’amphi : ISrael must be wiped out the word et en hebreu !!! Israel tzriha lehimahec me’al pnei a’adama

                    C’etait epoustouflant de voir et entendre ces « intelectuels » iraniens ! et Candide-voir sa reaction plus bas- a parfaitement raison quand il/elle ecrit qu’Israel est la cible ... pour l’instant. Le monde occidental avec ses valeurs est aussi la cible !!!

                    Bonjour Paris... Bonjour tristesse


                  • sam (---.---.3.21) 22 février 2006 17:27

                    Merci pour ce lien Mr Zenit, Mais ils ne prouvent pas que ce soit le president iranien qui est parlé dans ces termes.

                    Nous savons tous qu’il ya des extremistes ultra radical en iran comme il y en a dans tous les pays. Mais je vous ai posé deux questions :

                    la premiere : un lien confirmant les propos de Mr ahminedjad ? « RAYER ISRAEL DE LA CARTE » deuxiemement : si l extrait de la fameuse conference « un monde sans sionisme » est authentique. (sur le site voltairenet) Si c’est le cas Ahminedjad n a jamais utilisé les propos « rayer israel de la carte ». et c ’est bien different que 1000 etudiants extremiste qui pronent la destruction d’israel. Il y a 67 millions d’iraniens. Cependant on peut comdamner le faite que le gouvernement iranien laisse se derouler des manifestations de ce type.


                  • www.jean-brice.fr (---.---.5.249) 21 février 2006 21:23

                    D’abord, le titre de cet article est érronné : je ne pense pas que le pouvoir actuel ait l’intention d’utiliser l’arme atomique : qu’il montre ses muscles est normal, vu la situation actuelle. Ce qui est désolant est la réaction des internautes qui n’ont plus l’esprit français ; qu’ils lisent le nouveau livre de Max GALLO, cela leur donnera quelques repères...


                    • JCD (---.---.176.134) 21 février 2006 21:57

                      Bravo !

                      Excellent article qui présente bien toutes les hypothèses.

                      Mais le problème, évoqué ici même, c’est que ces opérations sont généralement programmées longtemps à l’avance (discours compris !) et donc qu’on sait jamais (y compris ceux qui les décident ou les font !) avec quoi ça risque de coincider ou d’entrer en résonance...


                      • (---.---.23.177) 22 février 2006 07:20

                        Esperons qu’il ne perde pas son hélice.


                        • lenom2laroze (---.---.65.107) 22 février 2006 09:32

                          allons un peu d’humour, chacun fait joujou avec son petit bateau, Chirac avec le charles de Gaule, et MAM sous l’autorité de villepin avec le clemenceau. Ils sont aussi ridiculement gesticulateurs l’un que l’autre, et ne savent plus comment reprendre la barre. Ce qui est sûr c’est qu’ils jouent avec nos sous.


                          • Candide (---.---.142.246) 22 février 2006 10:13

                            Je vois que la situation donne lieu à beaucoup d’humour et de colibets à l’encontre du gouvernement. C’est bien l’humour et c’est même ce qui manque à beaucoup de dirigeants (et je ne parle pas des français). Mais je suis surpris que vous vous interrogiez sur la légitimité d’interdire à l’Iran l’enrichissement de l’uranium, alors que, comme vous le dites, les candidats au suicide ne manquent pas, ils sont même officiellement appelés à se faire connaitre, et leur cible (pour l’instant Israël ... demain l’occident ?) leur est officiellement désignée. En résumé, le mobile existe (Israël ... pour l’instant), la main qui portera le couteau existe (le Kamikaze) ... qu’adviendra t’il lorsque le couteau sera une bombe nucléaire ? Les réactions exhubérantes et fanatiques à de pauvres dessins prouvent l’instabilité émotionnelle des ces pays où un détail peut provoquer un déferlement de haine contre l’occident ... qu’adviendra t’il lorsqu’ils auront le moyen de toucher mortellement leur ennemi en son sein ?

                            L’un d’entre vous a dit que les politiciens ne connaissaient pas les conséquences de leurs actes au moment de les ordonner ... avez vous réfléchi aux conséquences de vos idées ? Je vous rappel que, tout bien penssant que vous êtes, vous n’en restez pas moins des occidentaux à leurs yeux, et que le jour de leur jugement dernier vous n’aurez aucune circonstance atténuante.

                            Merci de méditer ces questions qui pour ma part m’inquiètent


                            • sam (---.---.20.156) 22 février 2006 12:23

                              Candide, Tu porte bien ton nom, tes sentiments d’inquietudes sont proches du telespectateurs de TF1 et ou de Fox news, ces medias tentent de nous persuader qu’une menace est imminente. Ils existent en effet une rupture entre les civilisations d’orient et d occident. D une part tu as les les fatalistes qui pensent que leurs situations ne s’arrangera jamais et soit s ’en accomodent ou soit ecoutent le chants des sirenes qui leurs disent qu’ils vaut mieux etre martyrs et forcé son destin pour une vie meilleure que de vivre comme un esclave. Et d’autre part Les occidentaux attachés a leur petit confort et soucieux de vouloir continuer a payer leurs belles maisons et dernier ecran plasma a credit , ils ne souhaitent en aucun cas qu’ un evenement ne viennent pertuber le cycle de leurs echeances , avec l’espoir virtuelle qu’un jour ils auront une retraite paisible. Ces derniers ecoutent les chants de sarko le pen ou bush. Si tu continue a vivre dans la peur tu fera partie de cette derniere categorie.

                              Les islamistes ne sont pas les inventeurs des attentats suicide , Ce sont des actes desespérés pour des situations déséspérées. definition Wikipedia : Depuis la Seconde Guerre mondiale, un kamikaze est un pilote d’avion japonais ayant effectué une mission-suicide dans la campagne du Pacifique. Il avait pour objectif d’écraser son avion sur les navires étasuniens. C’était une tactique militaire désespérée pour livrer une charge explosive sur une cible avec une probabilité maximale d’atteinte.

                              Pour finir en humour avec une citation de sergio leonne « le monde se divise en deux categories , ceux qui ont un pistolet chargés et ceux qui creusent » aujourd’hui c’est l Iran creuse


                            • cesar (---.---.201.227) 22 février 2006 10:49

                              Et bien comme cela s’il se prend un mauvais coup et s’il ne contient pas trop d’amiante, on pourra le démembrer en inde.... Celui là


                              • zoï (---.---.58.60) 22 février 2006 17:19

                                Si c’est vraiment Chirac le chef des armées,comme le prévoit notre merveilleuse 5em république,il faut effectivement s’inquiéter.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès