Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Vidéo : Iman al-Obeid s’introduit dans l’hôtel des journalistes (...)

Vidéo : Iman al-Obeid s’introduit dans l’hôtel des journalistes à Tripoli

 

 Capture d'écran

La parole se libère-t-elle à Tripoli ?

Il est donc nécessaire de nommer cette femme qui ose se plaindre en public du traitement qui lui a été infligé.

Iman al-Obeid est venue demander de l'aide à l'hôtel des journalistes étrangers à Tripoli.

Elle affirme avoir été séquestrée et violée par quinze miliciens de Kadhafi après avoir été arrêtée à un barrage dans la capitale.

Selon « The Telegraph », elle a monté sa jupe devant les journalistes pour faire constater les plaies et ecchymoses qui lui ont été faites.

Un groupe de journalistes s'est fait autour d'elle pour l'écouter.

Les gardes de la sécurité essaient de la faire taire ; des femmes tentent de lui mettre une veste sur la tête ; des hommes confisquent les caméras de tourner, la prennent, à leur tour, et la tirent jusqu'à la voiture.

Un journaliste qui tente de s'opposer est repoussé par un garde ; la voiture part en trombe pour la prison, semble-t-il.

 

Le porte-parole du dictateur, embarrassé par cette affaire non contrôlée, oppose que la femme était ivre et mentalement dérangée...

Au fond, la présence des journalistes à Tripoli ne sert pas qu'à relayer la propagande de Kadhafi ; si ce fait est avéré, il en sera la preuve.


Moyenne des avis sur cet article :  3.29/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • suumcuique suumcuique 28 mars 2011 21:01

    Il ne vous reste plus qu’à prendre l’avion pour Tripoli pour courir au secours de vos consoeurs.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès