Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Vladimir Poutine inaugure la plus grande mosquée d’Europe à Moscou (...)

Vladimir Poutine inaugure la plus grande mosquée d’Europe à Moscou (VOSTFR)

La mosquée-cathédrale de Moscou a rouvert après sa reconstruction

Traduction : Salah Lamrani (Sayed Hasan : http://sayed7asan.blogspot.fr/)

 

23 septembre 2015 – 12h25 – Moscou

Vladimir Poutine, le Président du Kazakhstan Noursoultan Nazarbaïev, le Président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas et le Président de la Turquie Recep Tayyip Erdogan ont assisté à l’inauguration de la mosquée-cathédrale de Moscou suite à sa reconstruction.

La mosquée a rouvert après des travaux de reconstruction majeurs conçus pour augmenter sensiblement sa capacité d’accueil. Le nouveau bâtiment peut accueillir jusqu’à 10.000 fidèles à la fois.

 

 

***

 

 

***

 

Président de la Russie Vladimir Poutine : Cher M. Erdogan, cher M. Abbas, chers dignitaires religieux, chers invités étrangers, chers amis,

 Permettez-moi de vous féliciter de tout mon cœur en cette inauguration de la mosquée-cathédrale reconstruite de Moscou. C’est un grand événement pour tous les musulmans de Russie.

Une des plus anciennes mosquées de Moscou se trouvait sur ce site historique et a subi une reconstruction qui en fait maintenant la plus grande en Europe. Elle a été réalisée avec une magnifique architecture moderne et novatrice digne de la capitale de notre pays uni, multiethnique et multiconfessionnel. Cette nouvelle mosquée est digne de la Russie, dans laquelle, je tiens à le souligner, l’Islam, en vertu de la loi de notre pays, est l’une des religions traditionnelles de la Russie, avec des millions de nos citoyens qui se comptent parmi ses adeptes.

Je tiens à remercier tous ceux qui ont participé aux travaux sur ce magnifique édifice et tous les musulmans en Russie et à l’étranger qui ont fait un don pour cet effort. Nous sommes reconnaissants envers les gouvernements de la Turquie et du Kazakhstan pour leur contribution à la reconstruction de la mosquée.

 

 

Je suis sûr que la mosquée deviendra un centre spirituel majeur pour les musulmans à Moscou et dans toute la Russie, prodiguant de l’éducation et diffusant des idées humanistes et les valeurs véritables et authentiques de l’Islam. Elle diffusera la connaissance et la spiritualité et contribuera à unir les efforts des musulmans et également des personnes d’autres confessions dans de nobles causes communes. Le Coran nous enjoint à essayer de se surpasser les uns les autres dans le bien.

Dès sa création, la Russie a toujours été un pays multiethnique et multiconfessionnel. Cet enrichissement mutuel des différentes cultures, traditions et religions a toujours constitué la spécificité et la force distinctives de notre pays.

La communauté musulmane de Moscou, par exemple, a émergé à l’époque médiévale, et cela se reflète dans les racines tatares de beaucoup de noms de rues de la capitale.

Les traditions de l’Islam éclairé se sont développées au cours des siècles en Russie. Le fait que différents peuples et religions vivent paisiblement ensemble en Russie est en grande partie grâce à la communauté musulmane, qui a apporté une contribution remarquable à la préservation de l’harmonie dans notre société et s’est toujours efforcée de construire des relations au sein des religions et entre elles fondées sur la tolérance pour les croyances des uns et des autres.

Aujourd’hui, l’Islam traditionnel est une partie intégrante de la vie spirituelle de la Russie. Les valeurs humanistes de l’Islam, comme les valeurs de nos autres religions traditionnelles, enseignent aux gens la compassion, la justice et l’affection et les soins pour nos proches. Nous accordons une grande importance à ces valeurs.

 

 

Le nombre de mosquées et de centres culturels islamiques a considérablement augmenté en Russie au cours des 20 dernières années. De superbes mosquées ont été construites dans le Tatarstan, le Bachkortostan, la Tchétchénie et d’autres régions russes. En 2003, notre pays est devenu un observateur permanent à l’Organisation de la Conférence Islamique. Des milliers de pèlerins en provenance de Russie font le Hajj, et le nombre de madrasas et d’écoles rattachées aux mosquées a également augmenté de manière considérable.

Il est important d’éduquer les jeunes musulmans dans les valeurs islamiques traditionnelles et de prévenir les tentatives de nous imposer des conceptions du monde qui nous sont étrangères et qui n’ont rien à voir avec l’Islam authentique. Permettez-moi de déclarer que les autorités continueront d’aider à la relance du système russe d’écoles théologiques islamiques et d’éducation religieuse.

Comme vous le savez, j’ai soutenu les autorités du Tatarstan et les principaux organes spirituels musulmans sur la question de la création de l’Académie Islamique Bulgare, relançant ainsi cet ancien centre musulman russe de religion et d’apprentissage.

Bien sûr, nous devons continuer à développer le réseau des centres culturels et éducatifs musulmans. Leur but est de réunir les musulmans, de leur communiquer le code spirituel, culturel et moral inhérent à l’Islam traditionnel en Russie, d’aider à résoudre les problèmes communs et de participer à l’éducation des jeunes.

 

 

Je relève le rôle important que les musulmans et surtout leurs chefs spirituels jouent dans le renforcement de l’harmonie interethnique et interreligieuse. Leur rejet et condamnation de toutes les formes de fondamentalisme et de radicalisme ont apporté une contribution majeure à la lutte contre le nationalisme et l’extrémisme religieux.

Le travail dans ce domaine est d’autant plus important aujourd’hui, alors que nous voyons des tentatives d’exploitation cyniques des sentiments religieux à des fins politiques.

Nous voyons ce qui se passe au Moyen-Orient (cela a déjà été mentionné ici aujourd’hui), où les terroristes du soi-disant « État islamique » pervertissent une grande religion mondiale, compromettant l’Islam, semant la haine, tuant des gens, y compris des religieux, et détruisant avec barbarie des monuments de la culture mondiale. Leur idéologie est construite sur des mensonges et des distorsions flagrantes de l’Islam.

Ils essaient également de recruter des adeptes ici, en Russie. Les dirigeants musulmans de la Russie utilisent courageusement et sans crainte leur influence pour résister à cette propagande extrémiste. Je tiens à exprimer mon immense respect pour ces personnes qui effectuent leur travail héroïquement et ont subi des pertes. Je ne doute pas qu’ils vont continuer d’éduquer les fidèles dans l’esprit de l’humanisme, de la compassion et de la justice.

Chers amis, cette nouvelle mosquée est inaugurée alors que la communauté musulmane est sur le point de célébrer la grande fête de l’Aïd al-Adha. Permettez-moi de féliciter tous les musulmans de Russie en cette fête joyeuse et de vous souhaiter à tous les bienfaits, le bonheur et la prospérité.

Je vous félicite en cette inauguration de la mosquée.

 

 

 

Voir également :

 

Le patriote russe et les saltimbanques français (1) et (2)

L'Etat Islamique est la plus grande distorsion de l'Islam dans l'Histoire

 

 

Voir la dernière publication de Sayed Hasan : Les Marchands de soupe de la Mafia laïque française

 

 Mission laïque française : propagande et réalité

 


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • Jelena 25 septembre 2015 19:16

    Inch Allah Tovaritch.


    • lsga lsga 26 septembre 2015 12:01

      Poutine : l’Homme qui a vidé les universités scientifiques soviétiques pour remplir les églises et les mosquées.


    • OMAR 26 septembre 2015 17:41

      Omar9

      Mais nous le savons tous, Jelena

      Ton rêve est de voir tous les musulmans à Srebrenica...

      Avec Milosevic comme président.


    • escoe 28 septembre 2015 14:53

      @lsga Poutine : l’Homme qui a vidé les universités scientifiques soviétiques

      Ce n’est pourtant pas ce que je vois quand je vais dans certains labos à Moscou. Poutine a mis fin au pillage des ressources financières et scientifiques de la Russie et les russes lui en sont très reconnaissants.


    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 25 septembre 2015 20:30

      Merci d’avoir publié le discours de Poutine. La Russie est un pays pluri- confessionnel, pluri-ethnique et culturel, et Poutine tient à ce qu’il reste ainsi.


      • eric 25 septembre 2015 21:54

        @Fifi Brind_acier je l’ai déjà signalé à différentes reprises, Poutine tient à ce que le pays reste étroitement contrôlé. Il finance le congrès de défense de la race blanche, comme le projet d’amitiés entre tous les peuples de Russie dont la responsabilité était confié au patron du remarquable musée de l’homme de Saint pertersbourg. Il aide et arrose les musulmans et les orthodoxes à due proportion de leur nombre dans le pays. On a agrandis la mosquée, et viré les gamins de l’école 1216 (spécialisée en langue française) pour faire plus de place en centre ville aux aumôniers du FSB. Toujours dans le même quartier, on a laissé les arméniens construire tout un pâté de maison et on est à deux pas de la grande synagogue... je ne crois pas que l’on puisse en tirer de vrais conclusion sur une vision d’une Russie pluriethnique, pluriconfessionelle etc... de Poutine ou des russes. Il me semble que bien au contraire, ils aient des visions très très nationalistes.


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 septembre 2015 06:31

        @eric
        C’est possible, mais la race blanche en Russie est une illusion d’optique..., comme partout ailleurs.
        Cela n’a aucun sens, les populations se déplacent et se croisent depuis des millénaires de Gibraltar au Kamtchatka ... Ce serait intéressant que vous prouviez, au lieu d’affirmer.


      • eric 26 septembre 2015 07:30

        @Fifi Brind_acier J’ai du mal m’exprimer, ce que je veux dire, c’est que comme sous l’URSS, le KGb infiltrait tout mouvement quel qu’il soit, aujourd’hui, le FSB sous la houlette présidentielle veille à ce que rien dans la société civile ne puisse avoir trop d’autonomie.


      • Ouallonsnous ? 26 septembre 2015 18:29

        @Fifi Brind_acier

        Cependant, s’engager avec les religions alors que l’on détient le pouvoir de gouverner pour tous est une erreur manifeste !

        Si Poutine souhaite que la Russie reste pluri-ethnique et culturelle, il ne doit connaître d’aucune des croyances privées des citoyens !


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 septembre 2015 18:31

        @eric
        Sans doute qu’avec les lois sécuritaires votées par Sarkozy et Hollande, ne sommes nous pas surveillés...votre naïveté fait peine à voir. 


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 septembre 2015 18:36

        @Ouallonsnous ?
        Il ne s’engage pas, il les respecte dans leur pluralité. Les Charlie- Charlots feraient bien de s’en inspirer. Quand en France, un imam salafiste fait un discours imbécile aux enfants, et bien, le Gouvernement ne le renvoie illico pas en Arabie Saoudite, vu que ce sont nos alliés... , mais ensuite, il se plaint qu’il y ait des djihadistes français et des attentats.


      • colere48 colere48 25 septembre 2015 20:52

        Poutine dictateur (! ?) Peut-être, mais très éclairé alors !! 


        • eric 25 septembre 2015 21:48

          "Une des plus anciennes mosquées de Moscou se trouvait sur ce site historique et a subi une reconstruction qui en fait maintenant la plus grande en Europe"

          Erratum, en fait, il y avait une mosquée monument historique, qui a été détruite sans autorisation légale pour construire un truc mégalomaniaque plus moderne et effectivement plus grand. C’est à 5 minutes de chez moi. Il aurait été possible de construire une autre mosquée dans les parage sans nécessairement détruire l’ancienne. A peu prêt en face, il y a la nouvelle cathédrale arménienne pour laquelle on a trouvé de la place.

          Quand à savoir si elle est la plus grande ? Je n’en sais rien, celle de Kazan m’a l’air pas mal non plus non ? Et en la construisant sur la colline, dominant la cathédrale orthodoxe, qui historiquement marquait la domination russe, à mon avis, les tatars ont voulu faire passer un message...

          Après, Poutine gère les symboles politiques, mais depuis l’attentat au métro Loubianka, une musulmane risque de se faire lyncher si elle se ballade trop voilée et le sentiment moyen du russe de base est sans doute assez bien résumé par les croix sur les églises orthodoxes, écrasant un croissant. L’islam a toute sa place, du moment qu’il reste à la botte.

          L’islam à la russe ( soviétique) est effectivement admirable de modération. C’était celui de certains de mes collaborateurs, qui pendant le ramadan, arrêtaient la vodka pour se contenter de bière. Il n’est pas sur qu’il résiste facilement aux convulsions qui touchent l’ensemble du monde musulman aujourd’hui. Après tout pas mal de maman de filles voilées chez nous ont porté un temps la mini jupe dans leur propre jeunesse.

          Il ne faut pas oublier que chez ces peuples à mémoire longue, l’histoire des relations avec l’islam, c’est que les slaves étaient tellement un réservoir d’esclaves pour l’islam pendant des siècles, que le nom est resté.

          Enfin, c’est dans la tradition tsariste d’avoir un lieu de culte d’apparat dans la capitale pour tous les culte et peuples (voir la perspektive nevsky à Saint pet.)

          Le point positif, c’est qu’avec les nouveaux locaux, on verra peut être moins de monde dans la rue lors des fêtes. Cela exaspérait pas mal de moscovites quand les routes étaient barré à cause des prières de rue vers Olympiski prospekt...

          L’avenir des rapport de l’islam avec la Russie est ouvert. Je pense que les musulmans locaux sont susceptibles de se rattacher à n’importe la quelle des tendances que l’on trouve en Islam aujourd’hui. Des calmes et des exaltés. En revanche, j’aurai volontiers tendance à croire que les russes non musulmans eux, auraient facilement tendance à avoir des réaction elles mêmes excessives à tout excès. A mes yeux, cela serait plutôt positif.

          Une chose qui me parait important, la colonisation russe des peuples islamiques, dans la périphérie de l’empire, avait réussi à vraiment entrainer ces peuples dans la modernité. Les taux d’alphabétisation, l’âge au mariage des femmes et les différences d’âge (un indicateur fort d’égalité) avaient vraiment divergé entre les indigènes soviétiques et leurs frères des pays voisins.
          Cela restera-t-il ?

          Des éléments de réponse dans les films bilingues ou sous titrés en russe des cinémas Kirghizes ou Kazakhs etc... disponibles sur youtube. Je pense notamment à la version Kirghize de Taxi 1. que je recommande à tous ceux qui parlent le russe.

          Bref, une traduction d’un discours officiel de Poutine aurait peut être pu être agrémenté de quelque commentaires...


          • Iren-Nao 26 septembre 2015 14:18

            @eric

            L’islam a toute sa place, du moment qu’il reste à la botte.

            C’est exactement comme ça que l’Islam envisage les autres religions dans ses terres.
            C’est je trouve d’une grande prudente sagesse et cohabitation n’est pas synonyme d’égalité.
            C’est exactement ce que nous devrions faire dans la Fille ainée de l’église (enfin dans le temps).
            Encore une fois seul Poutine a appréhende le problème sainement.
            On aimerait voir ça en Gaule.
            Iren-Nao


          • wesson wesson 25 septembre 2015 23:14

            Il était en fait temps que le pouvoir Russe fabrique des Mosquées à Moscou.


            Voici quelques chiffres : 

            A New York, il y a 200 mosquées (dont 53 à Brooklin)
            A Londres, 413
            A Berlin, 80
            A Los Angeles, 18

            Et à Moscou, il y en a ... 5.

            Il y a 5 mosquées pour une population de 12 millions d’habitants (16 millions si on compte la périphérie). C’est pourquoi certains vendredi ou lors de certaines festivités, les rues autours des mosquées se couvrent littéralement de fidèles, sous les yeux des flics locaux. 

            Pour comparer avec les temples orthodoxes, il y en as 958 à Moscou, et 142 en construction. 

            Plus de 1000 temples orthodoxes, et 5 mosquées. Il est plus que temps qu’ils en fabriquent un certain nombre de plus !

            • francesca2 francesca2 25 septembre 2015 23:21

              Un gauchiste qui réclame plus de fumeries d’opium smiley Marx doit criser dans sa tombe


              Et après il se demandent pourquoi ils disparaissent.

            • jacques 28 septembre 2015 10:33

              @wesson
              et à Paris une seule...


            • Genc Osman Genc Osman 25 septembre 2015 23:26

              Il serait temps que l’état français prenne l’exemple de Poutine concernant la relation du pays avec les musulmans.

              Qu’ils aiment ou pas les musulmans, les russes, les allemands, les français, les italiens, les anglais, les autrichiens et j’en passe devront quand même faire avec eux. Ils sont intégrés et ont la nationalités des pays dans lesquels ils vivent. Ils sont citoyens de ces pays. Si ces pays ne les considèrent pas et qu’ils ne s’occupent pas dignement des ces gens, alors ce seront des mouvements wahhabo salafistes qui le feront avec le financement saoudiens. N’imaginez pas alors d’autres imams que ceux choisis par ceux qui financent ces mosquées wahhabo salafistes. Et c’est de cette manière que ces pays ouvrent la porte au terrorisme salafistes.

              C’est un choix à faire et il n’y a pas de juste milieu. Soit on aide les musulmans pratiquants qui veulent juste vivre leur religion tranquillement, soit on fait l’autruche et on favorise la prolifération des salafistes.

              Poutine l’a compris et agit intelligemment 

              • eric 25 septembre 2015 23:57

                @Genc Osman Vous omettez qu’il y a en réalité trois autres voies. Il y a tous ces gens d’origine d’une façon ou d’un autre de pays musulmans mais qui au final font bel et bien le choix de vivre exactement comme les autres habitants de leur pays d’origine.
                Les chiffres de Michèle Tribalat montrent qu’il y a une divergence musulmane d’avec les autres populations en France, mais si elle est notable statistiquement, elle n’est pas non plus systématique.

                Je n’ai pas les chiffres sous la main, mais par exemple l’endogamie remonte ces dernières années chez les seuls musulmans, mais elle reste minoritaire.

                Il y a des tas de français musulmans qui sont à bien des égard beaucoup plus français que musulmans ; En réalité, leur assimilation a même parfois été plus rapide qu’avec les groupes précédents. La brutalité des processus pouvant du reste expliquer en partie ses tribulations.

                Je ne vous parle même pas de ceux qui au contact des idéologies de gauche qui ont tant de points commun avec l’islam, sont devenu, et parfois avant même de partir de chez eux, des « matérialistes athées ». Enfin, et de façon encore plus surprenante, le nombre de personnes « issues de l’islam » qui se convertissent au christianisme. Jusqu’à présent plus massivement dans les variantes protestantes, mais plus récemment aussi au catholicisme.

                En définitive, il est sans doute plus facile et plus dans les habitudes d’une république laïque d’interdire des financements étrangers que de convaincre le contribuable de payer pour l’islam si ses fidèles n’en sont pas capables par eux mêmes. Le système des mosquée d’État et au final quand même contrôlé par l’étranger, on voit avec la mosquée de Paris. Le résultat, pour être polis est que le couscous y est insipide...Boubakeur comme obstacle au salafiste ? On aimerait bien j’imagine...

                Pour en rester sur la Russie, il y a aussi un autre point. Je pense que les musulmans soviétiques conservent un fort sentiment de supériorité sur leurs coreligionnaires des pays massivement musulmans. Il faudra une régression économique sociale et culturelle durable et massive pour que le fondamentalisme y pénètre aussi fort me semble-t-il.


              • Genc Osman Genc Osman 26 septembre 2015 00:15

                @eric
                Ca c’est de l’assimilation et refuser l’intégration des musulmans (et j’insiste sur intégration) en disant « soit vous vous assimilez à la culture française soit c’est rien » c’est aller à l’encontre des droits de l’homme prôné par la France.

                N’importe qui à le droit quand même de vivre selon ses croyances et ses convictions à partir du moment où ça ne porte pas atteinte à autrui quand même non ? C’est le principe de base de laïcité d’origine qui garantissait la libre pratique du culte de chacun (et non sa restriction comme elle l’est aujourd’hui).

              • eric 26 septembre 2015 00:38

                @Genc Osman
                J’ai très bien compris, moi aussi j’ai lu les pensum contournés des progressistes sur l’intégration versus l’assimilation. Mais l’islam n’a pas la solidité idéologique nécessaire. Ou devrais-je dire la clôture anthropologique. Il y a quand même trop d’universalisme dans les fondements de l’islam pour permettre de créer de vrai ghettos comme le firent les juifs en Europe ou ailleurs pour satisfaire aux nécessités pratiques de leur religion et s’isoler de ceux qu’ils considéreraient comme impurs.

                Mais en réalité, la question se pose à l’envers, l’islam n’est pas compatible avec les droits de l’homme tels que conçus en France ; Au moins c’est ce que disent les pays musulmans qui ont du crée une DDUH spécifique pour eux faute de pouvoir adhérer à celle du reste de l’humanité. C’est aussi parce que l’Islam officiel est antagoniste avec les droits de l’homme français que tous cela se terminera à l’évidence par de l’assimilation.
                On le voit en particulier avec les filles qui exigent la liberté de porter un voile mais font des procès à l’état français si il reconnait à leur père des droits que lui reconnait l’islam, contre les lois de la république au détriment de leur mères.
                L’islam classique, avec ses préceptes concernant l’endogamie, l’apostasie, le droit à changer de religion, etc.. est en confrontation directe avec la DDUH. Il faudra donc en France qu’il s’assimile pour rester.

                Du reste, le risque d’occidentalisation, d’assimilation au final des grandes valeurs judéo chrétienne et notamment des droits de l’homme, vous savez comme moi qu’il menace l’islam aussi bien sur ses terres d’origine qu’en diaspora...Ce que nous voyons, c’est en gros 60% de gens qui veulent plus nous ressembler se battre contre 30 à 40 % à qui cela fait assez peur (les islamistes) pour qu’ils massacrent les premiers. La quantité de gens qui fuient pour vivre dans nos pays ou il n’est pas possible de vivre facilement toutes les prescriptions de l’islam traditionnel, des pays ou l’enjeu des lutte tourne autour d’une interprétation de l’islam justement est en soit une preuve que nous assistons à une crise liée au passage du monde musulman aux valeurs occidentales.
                Pas du tout à l’inverse.

                Il n’y a même pas autant de français « de souche » plus ou moins paumés devenus djihadistes qu’il y avait de volontaires pour les brigades internationales...Dans celles ci aussi , il y avait pas mal de migrants première ou seconde génération (par exemple polonais).

                En revanche, toutes les initiatives occidentales dans ces pays trouvent toujours des forces politiques et ou populaires prête à les soutenir.


              • eric 26 septembre 2015 00:45

                @sampiero il y a du vrai dans ce que vous dites. Les expéditions du prophète, qui ont un statut de texte de référence dans l’islam font directement référence à la nécessité glorieuse d’aller massacrer des poètes, artistes ou caricaturistes qui auraient déplut. Donc dans une certaine compréhension, assez répandue de l’islam, peut être même majoritaire, ont peu inférer qu’il était légitime de tuer ces gens. C’est pourquoi je suppose, contrairement à Osman qu’une assez large assimilation sera nécessaire pour que se développe un islam français. Les musulmans qui resteraient sur des positions de principe traditionnelles, auraient tous simplement du mal à vivre dans notre pays. SI ils sont conséquents, ils partiraient là ou ils disposeraient de plus de liberté religieuse. Bien sur, cela ne sert pas à grand chose de présenter les choses comme cela. Dire à ces gens, « vous savez, que vous le vouliez ou pas, il va falloir faire des choix et des efforts ». De nos jour, cela fait un peu autoritaire. Mais en pratique, c’est ce qui se passera.
                En tout cas, c’est en substance ce que Poutine dit à cette inauguration....


              • Genc Osman Genc Osman 26 septembre 2015 00:55

                @sampiero
                Si vous me lisez, vous auriez compris que ceux qui se sont pris aux gens que vous citez ne sont pas des musulmans selon la croyance des musulmans pratiquants de France, c’est a dire la Grande Majorité. Il va falloir qu’on vous le rabâche combien de fois avant que vous arrêtez de tout mélanger et nous ressortir des actions terroristes d’ignorants qui ont agit sur ordre de Daesh financé et soutenu par les saoudiens bons amis des patrons et politiciens français ?

                Ici on parle de musulmans qui veulent vivre uniquement leur religion. POINT. Les salafistes wahhabites sont des sectaires. Et si vous ne voulez plus de ces sectaires qui ont tué les gens que vous citez, il faut alors faire un choix, celui que Poutine fait en ce moment.

                Vous tentez en vain de culpabiliser les musulmans avec cet acharnement à vouloir constamment remettre ces barbaries sur table. Les musulmans de France ne sont pas responsables et ils n’ont pas à s’excuser. Dans cette histoire, ce sont les morts qui sont les premières victimes, puis ensuite les musulmans qui sont pointés du doigt.
                Les vrais responsables sont au gouvernement qui ne sont pas capables de prendre les chose en main en disant « bon on va stopper le salafisme et le seul moyen c’est de mettre en avant les communautés musulmanes qui sont loin des idées salafistes » et qui ne sont pas capables de menacer directement les saoudiens en leur demandant expressément d’arrêter des financer le terrorisme salafiste.

              • Genc Osman Genc Osman 26 septembre 2015 01:02

                @eric
                Il y a un Islam EN France qui se vit selon le contexte. Mais un Islam DE France est impossible car il dénaturerait de facto l’Islam. L’Islam DE France est représenté par des Chalghoumi, et personne chez les musulmans n’en veut.



              • eric 26 septembre 2015 06:21

                @Genc Osman
                Je ne crois pas...
                A nouveau, les expéditions du prophète font partie des textes fondateurs de l’Islam et justifient le meurtre des poètes et caricaturistes non conformes. Il ne s’agît pas du tout de salafisme. Juste d’un islam arabe tradi. Elles ont bien un caractère d’exemplarité. https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_exp%C3%A9ditions_de_Mahomet
                Mais penser que des islams plus évolués, au sens occidental du terme seraient dénaturés, me parait dangereux, politiquement, parce qu’il s’agit d’un islam majoritaire en pratique.
                Les Musulmans d’extrême orient ont depuis longtemps adaptés l’islam à des formes plus humaines, pour ne pas dire humanistes. Je pense par exemple aux règle d’héritage. Même certains pays arabes ont timidement suivit.
                Chalghoumi est un vrai musulman arabe traditionnel qui se cherche en France. Quand un parti islamiste tunisien gagne démocratiquement les élections il est catastrophé et hostile.....Une conception des droits de l’homme à la BHL, assez éloignée des conceptions de la république française.http://www.agoravox.fr/actualites/international/article/printemps-arabes-revolutions-anti-89435
                On peut espérer que ses rencontres à droite le conduiront à mettre de l’eau dans son vin et à accepter les choix démocratiques du peuple tunisien, même quand ils ne lui plaisent pas.
                Il me semble, que beaucoup de français musulmans ne se satisfont pas du choix que vous semblez proposer : Al Sisi ou les frères...
                En même temps, la meilleur description de l’islam de France aujourd’hui, c’est quand même la bande dessinée sur « l’affaire du voile ». Avec le personnage centrale de la femme de l’imam dont sa fille dit de mémoire, « elle a peur de son mari elle a peur de son fil elle a peur de ses voisins elle a peur d’un milliard de musulmans... »
                On l’a vu historiquement avec les bolchevique. Ce genre de terreur cela dure une génération. Trois si il y a une bonne guerre.


              • eric 26 septembre 2015 06:28

                @Genc Osman
                Et puis, il faudrait que vous choisissiez vous même. Poutine célèbre un Islam de Russie et vous le donnez en exemple...A nouveau, il joue sur le complexe de supériorité, assez justifié au demeurant, des musulmans de la sphère soviétique, sur leurs frères d’autres pays.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 septembre 2015 06:43

                @Genc Osman
                La France pourrait surtout sortir de l’ UE et de sa soumission à l’ OTAN, cesser d’alimenter les guerres de pillage dans les pays musulmans, qui sont aussi, pour la plupart, et pour leur plus grand malheur, des pays aux ressources pétrolières et gazières.


                Les gens ne quittent pas leurs maisons, leurs villes par plaisir, mais pour sauver leur peau. Le mieux serait qu’ils cessent de prendre des bombes démocratiques sur la tête, qu’ils vivent en paix chez eux, et qu’ils puissent y retourner.

              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 septembre 2015 07:04

                @sampiero
                C’est l’ Arabie Saoudite, notre cher alliée, qui se charge de répandre la bonne parole salafiste dans les banlieues et les mosquées. Sur Internet, qui poste des vidéos islamistes ? Pour l’instant, on ne sait pas, sans doute les mêmes. Vous avez vu le Gouvernement renvoyer chez eux les Ambassadeurs des Monarchies du Golfe ? Nada. On leur privatise une plage publique.


                Aux USA, comme cela ne suffisait pas à déclencher des attentats pour justifier « la guerre contre le terrorisme », inventée de toutes pièces, le FBI a poussé et parfois payé des musulmans pour faire des attentats.

                En France quels ont été les conséquences des attentats ?
                Des lois liberticides et le feu vert de l’opinion publique pour la Coalition de se débarrasser d’ Assad, sous couvert, toujours des mêmes salades « de lutter contre le terrorisme. »

                Ce fut un échec total : Assad est toujours là, les lois liberticides sont restées, Daesh se porte comme un charme, et désormais la Russie est incontournable dans la gestion de la question syrienne.
                Brillante diplomatie française !

              • MAIBORODA MAIBORODA 26 septembre 2015 09:13

                @Genc Osman


                Lu et approuvé, Genc Osman.

              • colere48 colere48 26 septembre 2015 10:06

                @Genc Osman

                C’est pas faux !
                Toutefois bien que Poutine récupère le bénéfice de cette création, c’est en réalité un milliardaire Russe musulman qui a financé la restauration et la modernisation de cette antique mosquée.
                A méditer....


              • colere48 colere48 26 septembre 2015 10:15

                @Genc Osman
                est représenté par des Chalghoumi, et personne chez les musulmans n’en veut.....

                C’est sur vous préférez les « fous furieux de Dieu » à un Chalghoumi porteur d’ œcuménisme, ce qui n’est pas la tasse de thé des musulmans prosélytes , on peut comprendre ça, mais alors stop à l’hypocrisie et assumez !!!


              • Genc Osman Genc Osman 26 septembre 2015 11:02

                @eric
                Chalghoumi est un clochard qui se cherchait oui. Il a d’abord commencé par fréquenter les milieux salafistes et avaient des paroles très douteuses. Puis il a été trouvé par le CRIF et on l’a mis au devant de la scène pour qu’il représente s’islam DE France avec une étiquette d’imam de Drancy en réalité imam autoproclamé. Un ami est allé plusieurs à la mosquée de Drancy, il ne l’a jamais vu présider une prière.

                C’est un bouche trou au service du CRIF.

              • Genc Osman Genc Osman 26 septembre 2015 11:10

                @colere48
                N’importe qui peut apporter des paroles de paix en disant « je ne veux pas la guerre, je veux la paix », les miss France font très bien cela par exemple.

                Cherchez tous mes commentaires et citez moi une ligne où j’ai déclaré vouloir des imams qui prône la guerre et les massacres. Je vous met au défi. Vous ne le trouverez pas. Alors quand vous dites que je préfère « les fous furieux de Dieu » vous me faites dire ce que je n’ai jamais dit et vous supposez quelquechose selon vos fantasmes les plus malsains sur les musulmans croyants qu’ils veulent la guerre et l’occupation. Faut sortir de votre bulle. C’est quoi cette mentalité ? Par ce qu’on ne veut pas d’un Chalghoumi ça veut dire qu’on veut des fous furieux ? Vous ne savez pas lire ? Depuis le début je dis et je répète que les salafistes sont des sectaires ennemis de l’Islam. Ca veut tout dire non ?

                Je crois que je sais votre problème. Vous êtes parano. Parano de l’islam, avec des idées préconçues où tout est blanc ou noir. Blanc c’est Chalghoumi, noir c’est les terroristes qui ne l’aiment pas.

              • Genc Osman Genc Osman 26 septembre 2015 11:13

                @colere48
                Le financement est une chose, et valider la construction en est une autre. Poutine par sa signature a tout dit et c’est le plus important. Sans oublier son discours tout aussi important.


              • Genc Osman Genc Osman 26 septembre 2015 11:17

                @Fifi Brind_acier
                Tout à fait. Mais moi je parle des musulmans en France depuis plusieurs générations implantés intégrés et qui ont la nationalité française.

                Mais ce que vous dites est très juste. Ici tout est blanc ou noir, les réfugiés quittent la Syrie par ce que l’Europe c’est l’eldorado. Non. Ces gens étaient très bien chez eux. On a même vu un ancien entraîneur de foot de l’équipe de Syrie parmis les réfugiés. Nous sommes passés d’un cap où d’abord les premiers réfugiés étaient assez pauvres, à un cap où même les familles aisées ont fuit et se retrouvent parmi les réfugiés.

              • Iren-Nao 26 septembre 2015 14:20

                @Genc Osman
                Je me surprend a vous approuver.
                Une fois n’est pas coutume..OK ?
                Iren-Nao


              • Genc Osman Genc Osman 26 septembre 2015 15:43

                @Iren-Nao
                Ok merci ! smiley


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 septembre 2015 18:38

                @Genc Osman
                Forcément, le gouvernement ne stoppe pas les salafistes, c’est ce que j’écrivais plus haut, ils sont nos alliés contre Assad.


              • eric 25 septembre 2015 23:42

                Certes ! Comme vous l’observez, il y aurait entre 12 et 15 millions d’habitants à Moscou plus région.
                Mais d’une part ce n’est pas vrai. On a en général les chiffres des gens qui ont une propiska à Moscou ou y sont enregistré légalement. En vrai, à peu prêt personne ne sait combien il y a de monde.... D’une seconde part, cela ne nous dit pas combien sont musulmans. D’une troisième part, il y avait pas mal de gastarbeiter comme on dit en russe, divisés, en caricaturant un peu, en différentes parties en ce qui concerne ceux qui pourraient être musulmans. Les gens sur les marchés, les gens dans les JEK (par exemple les tatares moscovites très intégrés) et le nettoyage des rues, les gens dans la construction et les « autres » ( je pense à un « nouvel Ouzbecs » et un « nouvel azéri » de mes amis).
                Depuis la crise, énormément de travailleurs issus des pays supposés pouvoir être musulmans sont rentré chez eux faute de boulot. De toute façon faute de propiska, difficile de faire venir des familles, d’aller à l’école etc...Souvent donc plus des travailleurs expatriés, saisonniers que des migrants.

                De là à inférer ce que devrait être le nombre nécessaire de mosquée à Moscou sur la base d’une comparaison avec Brooklyn....je vous trouve audacieux...

                Mais de toute façon si à certains égards, la Russie actuelle pêche par défaut de démocratie, sur certain sujets « sociétaux » qui ne coûtent pas cher aux gouvernants, L’État est très à l’écoute des citoyens. Il y a donc à peu prêt autant de chance à court termes qu’on construise des mosquée en nombre à Moscou, qu’on favorise le mariage des « tous » en Russie

                Si vous voulez, et pour le dire en termes modérés, les mentalités ne sont pas prêtes.....
                (pour le dire autrement, ma femme par exemple est typique, russo judéo arménienne avec un peu d’ukrainien, elle pense qu’un bon musulman est un musulman mort ou au moins à l’étranger, sauf bien sur ceux qui sont ses amis d’enfance, ou de sa famille ou de ses amis et qui n’ont rien à voir avec tous cela....). Pour vous dire que tirer des conclusions sur ce qui se passe en Russie....


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 26 septembre 2015 07:21

                  @eric
                  Il n’y a quasiment pas de chômage à Moscou et 2 fois moins, en moyenne en Russie, qu’en zone euro. 6 % de chômage contre 12% en zone euro.


                  « la Russie pêche par défaut de démocratie », heureusement que le ridicule ne tue pas... L’UPR est censurée depuis 8 ans, alors que le FN se pavane dans les médias 12 heures par mois.

                  Pourtant, il existe un article 4 dans la Constitution française, « la loi garantit les expressions pluralistes et la participation équitable des Partis Politiques à la vie démocratique de la Nation. »

                  Balayez un peu devant votre porte, la France n’est pas si démocratique que vous voulez bien le faire croire. Tous ceux qui ont une analyse différente de la pensée euro-atlantiste sont bannis aussi. Vous ne vous êtes jamais rendu compte que tous les économistes, même prix Nobel, pour la sortie de l’euro, vous ne les entendiez jamais... ?? Il y en a un paquet, pourtant.


                  Vous saviez que les médias russes d’opposition sont financés par Gazprom ?
                  C’est Xavier Moreau qui l’explique dans cette vidéo. C’est vers 18’ si vous êtes pressé.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès