Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Vol de cuivre à Saint-Jérôme : l’offre suit la demande

Vol de cuivre à Saint-Jérôme : l’offre suit la demande

Quelle est la nouvelle mode chez les bandits ?

Voler des camions remplis de fils de cuivre. La nouvelle a été rapportée ce matin : 2 camions ont été retrouvés et 2 individus sont détenus à Saint-Jérôme. Un suspect est encore au large.

C’est farfelu ? Pas du tout, il s’agit d’une tendance lourde, un fait divers de plus en plus commun.

Le Journal de Québec rapporte que le cuivre est volé fréquemment à même les lampadaires du ministère des Transports, les équipements sous haute tension d’Hydro-Québec, et les clochers d’église.

Les cloches de nos carillons sont en laiton, un alliage composé surtout de cuivre...

Certains lampadaires sont même allumés en tout temps. Ça décourage les voleurs qui sont assez intelligents pour ne pas vouloir s’électrocuter !

Pourquoi tous ces vols ?

Parce que le prix du cuivre atteint des sommets de six mois depuis quelque temps. Ce matin, le cuivre s’achetait 7755 dollars US la tonne au London Metal Exchange. C’est cinq fois les prix de 2001.
 
Prix $US du cuivre, au comptant, depuis septembre 2000, au LME.
 

Le graphique précédent montre bien la tendance. La chute drastique de 2008 a eu lieu lors de l’effondrement des marchés financiers. Mais depuis 16 mois, le cuivre a remonté la pente.

Aux États-Unis, la consommation de cuivre plafonne, comme le rapporte la Copper Development Assocation (rapport PDF). Du côté de l’offre, la production plafonne aussi. Les mines sont connues et il faudra quelques années pour que les prospecteurs trouvent de nouveaux gisements.

En revanche, la demande mondiale croît. Et c’est surtout à cause de la croissance économique en Chine et en Inde. Les Chinois ont les yeux rivés sur les dépôts miniers partout sur la planète. Ils ont même payé 9 milliards US en 2008 pour les mines chambranlantes et difficile d’accès du sud du Congo. Un excellent reportage de la BBC, sur le terrain.

Rappelons que le cuivre sert à toutes sortes d’applications résidentielles comme les fils électriques et la plomberie, mais aussi à fabriquer des centaines de milliers de produits comme les voitures, les avions, les trains, les gadgets électroniques et ainsi de suite. Le cuivre sert aussi à créer des alliages bien connus comme le laiton et le bronze.

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 30 septembre 2010 11:15

    ça devient banal , ce mois ci on a prevenu la BAC qu’une camionette de gitans rôdait dans l’usine à la recherche de métaux à récupérer ! ils demandaient même aux routiers présent sur le site s’ils pouvaient se servir !!!!! gonflés les mecs !
    il y a deux ans , les « ferrailleurs » nous ont aussi arraché des dizaines de mètres de cable sur des installations en profitant du week end ...


    • Fergus Fergus 30 septembre 2010 11:17

      Bonjour, Charles-Albert.

      Un problème qui touche la plupart des pys industrialisés. En France, ce sont principalement les lignes de la SNCF et les dépôts de matériel qui sont touchés. Et pour cause : à plus de 4 euros le kilo, le cuivre, omniprésent le long des voies dans les câbles de signalisation, s’il n’intéresse pas le grand banditisme est en revanche une source de revenus très juteuse pour les délinquants plus modestes. Difficilement soluble car il est évidemment impossible de « sanctuariser » les voies.

      La solution passera peut-être par la mise en place de détecteurs électroniques, mais comment intervenir suffisamment vite ? 


      • voxagora voxagora 30 septembre 2010 11:21

        .

        « Pourquoi tous ces vols ? », demandez vous, à quoi vous répondez :
        « parce que le prix du cuivre atteint des sommets ».
        Et pas le sans-gêne ?
        La côte du plastique, par exemple, n’a pas grimpé, pourtant les tuyaux
        d’arrosage sont volés .. en fait tout ce qui n’est pas enclos dans le domicile
        privé est devenu propriété publique pour certains, qui se servent, dégradent etc..


        • Fergus Fergus 30 septembre 2010 15:53

          @ Voxagora.

          Ce genre de vol n’est pas à comparer avec un vol de... tuyau d’arrosage car cela nécessite un véhicule (de préférence un utilitaire), de l’outillage de démontage et de cisaillement, du matériel de fonte de métaux et des relations dans le milieu de la ferraille pour refourguer les câbles ou les lingots de cuivre après fusion. Dans certains cas, ce sont carrément des tourets de plusieurs centaines de kilos qui disparaissent ce qui n’est pas à la portée du premier petit voleur venu.


        • hunter hunter 30 septembre 2010 13:11

          Salut à tous,

          Je complèterais volontiers la piste avancée par Voxagora :

          Pourquoi ces vols ?

          A mon avis, parce que les gens sont de plus en plus pauvres, nos systèmes sociaux de solidarité étant systématiquement démantelés par « la bande du Fouquet’s », le chômage étant endémique (conférer le papier de Pat49 d’il y a deux jours), certains n’ont malheureusement plus le choix.

          Cordialement

          H /


          • Julien Julien 30 septembre 2010 13:40

            Voilà une remarque intelligente, ça change des remarques des mecs tendance « droite droite », qui ne réfléchissent pas trop à ce qu’ils feraient en cas de nécessité.


            Tout cela ne va aller qu’en s’aggravant.

            Si le pic de production pétrolière est en ce moment même, comme le pense Jean-Marc Jancovici, alors le pétrole ne va pas tarder à s’envoler, accentuant la crise. Les voitures vont donc se faire syphoner.

            La société actuelle, où l’on ne se donne aucuns objectifs à long terme en terme de population et d’économie, va finir par toucher à son terme.
            On vit en vase clos, dans un espace fini, on va s’en rendre compte comme le dit Paul Ariès.



          • voxagora voxagora 30 septembre 2010 13:47

            Rêve générale,

            je comprends votre remarque, et prends la peine d’y répondre
            parce qu’elle est à double sens : d’accord pour l’appauvrissement général,
            mais ... ce sont les pauvres qui volent ?


          • Fergus Fergus 30 septembre 2010 15:59

            @ Hunter.

            Ce genre de vol n’est que partiellement commis en état de nécessité. En général, il est le fait de bandes organisées, eu égard aux difficultés qu’il engendre (voir plus haut).

            Mais pour un epart seulement, et il est vrai qu’un nombre croissant de nos concitoyens est contrait par la paupérisation à recourir à des expédients pour vivre.

            Bonne journée.


          • Bulgroz 30 septembre 2010 14:22

            Il est proprement scandaleux de faire l’amalgame entre les vols de cuivre et les communautés tsiganes comme certains ici le font.

            Bien sur, les communautés tsiganes cotisent régulièrement aux incroyables droits de stationnement que les municipalités de droite imposent aux occupants illégaux d’ aires non prévues à cet effet et occupées en toute illégalité et en violation totale et flagrante des droits les plus élémentaires du code de la propriété. Nan, les droits de stationnement et les frais de remise en état des terrains, plus l’eau et l’élec sont versés au centime près aux légitimes propriétaires qui eux, en méchants réacs de droite, n’hésitent pas à taxer abusivement ces communautés et ainsi abuser les plus faibles d’entre nous. 

            Dans les prisons espagnoles, 25% des détenues sont des gitanes comme le reconnait l’Union Européenne. Mais je m’éloigne du sujet.
            http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-La-juge-de-Rennes-rend-les-bijoux-aux-voleurs_39382-1511460_actu.Htm


            • LE CHAT LE CHAT 30 septembre 2010 15:01

              ça me rapelle vachement les heure les plus sombres de notre histoire ! tout juste si on leur fait pas porter un triangle marron dans ces villes !


            • Annie 30 septembre 2010 20:46

              @Bulgroz,
              Ne vous éloignez pas trop du sujet. Je suis sure que vous pouvez présenter sur le champ les documents officiels montrant non seulement que 25% des femmes détenues dans les prisons espagnoles sont des roms, mais que la raison n’a rien à voir avec une quelconque discrimination. Comme devrait d’ailleurs le reconnaître l’Union Européenne qui a créé, quelle coïncidence, une commission spéciale pour enquêter sur la situation des femmes Roms dans les prisons espagnoles faisant suite au programme Daphné qui enquêtait déjà (entre autre) sur la situation des détenues roms dans les prisons espagnoles. Décidement, pour des délinquantes, ces détenues roms sont vraiment cocoonées.


            • hunter hunter 30 septembre 2010 15:14

              Vox,

              Sont-ce les pauvres qui volent ? Je ne peux l’affirmer, ni l’infirmer !
              Je ne suis pas flic, je ne suis pas dans les sphères du pouvoir, je ne connais pas les stats (celles « off the record », pas la soupe servie dans les médias), donc comme il semble que vous ayez bien plus d’informations que moi, s’il vous plaît, voudriez-vous partager avec nous ici ?

              Une dernière chose : si une famille quelle qu’elle soit (je parle d’être humains là), est dans ne merde sévère, à ne plus avoir une thune pour nourrir leur enfant ou le faire soigner s’il est malade, que voulez-vous qu’ils fassent ?

              Je ne dis pas que je cautionne le vol, je dis que j’essaie de comprendre !

              Car après tout, qu’est-ce qui est plus important, une vie en danger, où la propriété ?

              Je ne sais pas pour vous, mais si j’avais besoin de thune pour sauver quelqu’un que j’aime, vous vous doutez que je n’hésiterai pas une seconde !

              Il ne faut pas oublier que nous avons été conditionnés depuis des générations, à respecter des lois, qui parfois, vont à l’encontre de l’essentiel, à savoir que dans un pays aussi développé que le notre, si certains prédateurs renoncaient ne serait-ce qu’à 20 % de leurs richesses, cela permettrait à presque tous le monde de vivre dans un minimum de dignité !

              Cordialement

              H /


              • kitamissa kitamissa 30 septembre 2010 16:20

                si c’était nouveau ...

                déjà lorsque j’étais en activité dans le BTP,alors que je travaillais dans une gosse entreprise et que nous commencions les travaux de l’Autoroute A 86 ,et que nous récupérions en démolissant les maisons et les bâtiments frappés d’alignement ,plusieurs tonnes de cuivre,de plomb,d’étain,de zinc,de bronze,de fonte etc....des métaux de valeur ....

                à cette époque dans les années 70,le cuivre était à 14 france le kilo ,et les métaux non ferreux à un cours élévé ...

                la vente de ces métaux était destinée à la caisse noire du chantier pour venir en aide à ceux qui avaient des problèmes financiers passagers,ou pour organiser des petites fêtes entre nous ...et puis partager le pactole entre ceux qui avaient participé à la récupération ...

                les Manouches venaient s’installer toujours à proximité du chantier pour venir voler la nuit ..et les métaux,et l’outillage de l’atelier de mécanique,plus l’huile ,le Gas-oil,et l’essence ..

                à la fin,nous en avons eu marre,nous avons mis deux gardiens logés dans des Algécos,

                nous les avons armés de 22 long rifle ,et pris quatre gros chiens à la SPA pour être tranquilles

                à la fin ,nous en avons eu marre,nous avons mis deux gardiens logés dans des Algécos


                • hunter hunter 30 septembre 2010 17:22

                  Salut Fergus,

                  Effectivement tu as raison ; quand c’est perpétué par des bandes mafieuses, juste pour la thune, c’est inexcusable.

                  @ Kitamissa,

                  Merci de votre témoignage, car je pensais que le phénomène était assez récent, et visiblement, ce n’est pas le cas.

                  Cordialement

                  H /


                  • kitamissa kitamissa 30 septembre 2010 19:05

                    salut Calmos .....

                    effectivement ....

                    je n’ai pas parlé des groupes électrogènes et des câblages pour alimenter les chantiers qu’on s’est fait barboter notamment sur le chantier du futur aéroport de Roissy et à Toussus le Noble, et puis un peu partout là où les chantiers sont étalés sur plusieurs Kilomètres ...

                    pour l’anecdote,le beau père de mon fils aîné est entrepreneur d’électricité générale dans le département de l’Ain ...

                    il y a deux ans de ça ...

                    un matin,alors que son dépôt était ouvert,et que les équipes chargeaient le matos pour les chantiers ,des manouches sont arrivés en force,on piqué un Mercedes Vito tout neuf avec le matériel et l’outillage !


                  • foufouille foufouille 30 septembre 2010 18:06

                    certains piquent aussi les plaques d’egouts
                    pas nouveau
                    les vielles baraques sont aussi demontes
                    meme les pierre des puits ou des escaliers ca vaut des sous


                    • wesson wesson 30 septembre 2010 18:24

                      bonjour l’auteur,

                      « Quelle est la nouvelle mode chez les bandits ? »

                      c’est de se faire inviter chez mamie zinzin

                      bon je sais, j’ai pas pu y résister.


                      • voxpopuli 30 septembre 2010 20:48

                        la technologie peut aider...
                        et la justice devrait aider...
                        mais bon, le laxisme en France est patent !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès