Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Vote Suisse : nouvelle terre d’accueil des eurosceptiques (...)

Vote Suisse : nouvelle terre d’accueil des eurosceptiques ?

La Suisse s'est prononcée à 50,3% des voix, ce dimanche 9 février 2014, en faveur de la limitation de l'immigration de masse, et de l'instauration de quotas d'ici 3 ans.
 
Le taux de participation de 56 % démontre l'intérêt des suisses sur la question de l'immigration.
 
La paranoïa de l'étranger touche aussi la Suisse.
 
Le parti de droite populiste (UDC) à l'origine du référendum peut se réjouir de ce résultat troublant et paradoxal.
Fini le temps de la neutralité Suisse !
 
La Suisse a financé des centaines de millions d'euros pour intégrer les nouveaux pays de l'Union européenne où elle réalise 60 % de son commerce extérieur.
 
L'offensive lancé par l'Union européenne contre l'évasion fiscale et le vote sur l'accord FATCA sur la levée du secret bancaire a-t-il été le catalyseur d'une fronde ?
 
Ces résultats sont une douche froide à l'approche des élections européennes du 25 mai.
 
Les cantons francophones avaient massivement rejeté l'initiative du référendum alors que les cantons germanophones l'avaient plebiscité.
A l'exception des villes de Zoug, Bâle-ville et Zurich la Suisse allemande a voté pour tandis que la Suisse francophone a voté contre à seulement 19 000 voix d'écart.
 
Pourtant, le taux de chômage en janvier 2014 est stable à 3,5 %.
Le taux de croissance est à 1,9 %.
En dix ans, plus de 700.000 étrangers sont venus s'installer en Suisse, dont une majorité d'Européens (français, portugais...) ce qui n'a pas perturbé les bons indicateurs économiques.
 
Réelle hausse "inquiétante" de l'immigration ou fantasme ?
 
A travers ce vote, la Suisse montre les divisions qui existe entre la Suisse Romande et la Suisse Allemande dont les conséquences réelles sont difficiles à entrevoir dans ce climat d'incertitude.
 
On ose y penser mais dans le pire des cas, la Suisse se divisera-t-elle comme la Belgique ? 

Moyenne des avis sur cet article :  1.13/5   (30 votes)




Réagissez à l'article

30 réactions à cet article    


  • claude-michel claude-michel 11 février 2014 10:25

    Vous avez la mémoire courte....en 2005 la France à dit NON par référendum (volé par les politichiens-véreux)...La Suisse vient de donner un coup d’arrêt à la folie de l’UE sur l’immigration pour faire baisser le prix des salaires...Il n’y aura pas de sanctions contre ce pays car il importe énormément de l’UE et exporte très peu...CQFD


    • julius 1ER 11 février 2014 10:51

      @ claude michel 

      Commentaire totalement nul, si jusqu’à présent il y avait une forte immigration en Suisse c’était justement afin de pourvoir des emplois que les Suisses ne voulaient pas faire, et non pas faire baisser les salaires car ceux-ci sont plus élevés que chez nous.....
      de plus l’article précise que les Suisses réalisent 60% de leurs exportations au sein de l’UE, alors dire que les Suisses n’exportent rien, il faut avoir une totale méconnaissance du pays et de son tissus social, parfois se taire est mieux que raconter n’importe quoi !

    • claude-michel claude-michel 11 février 2014 11:09

      Par julius 1ER...Pour votre gouverne...L’Union Européenne reste le premier partenaire commercial de la Suisse (80% de ses importations et 57% de ses exportations)....Source Trésor direction générale (Ministère de l’économie et des finances)...Au niveau des produits, la Suisse exporte essentiellement des produits chimiques (36% du total des exportations), des machines et de l’électronique (18%), des produits horlogers (10%) et des instruments de précision (7%), alors que ses importations sont majoritairement composées de biens de consommation (43%), de matières premières et de produits semi-finis (24%), ainsi que de biens d’équipement (24%)....Plus d’import que d’export...les chiffres sont là...et pas de moi.. !


    • claude-michel claude-michel 11 février 2014 11:11

      Pour mon côté nul c’est possible...mais pour le reste....a vous de voir.. !


    • la vergonha 11 février 2014 11:35

      Super, donc on rétablie des droits de douanes sur les 80% d’imports et les 60% d’exports. Les partenariats de la recherche, de l’éducation, de l’agriculture, on les jettes à la poubelles.

      Et biensur, retour des contrôles à la frontière puisque la Suisse sort de l’espace Schengen, donc des heures d’attente le matin et le soir pour les frontaliers.
      Tout ça ne m’a l’air positif ni pour la Suisse, ni pour l’Europe, mais les Suisses ont voté, l’Europe DOIT respecter la démocratie.
      Et l’Europe sera en position de force pour négocier sur le paradis fiscal Suisse et le secret bancaire. Merci l’extrême-droite, merci le populisme, vous êtes les meilleurs alliers de l’Europe sur le coup !
      J’espère biensur qu’à terme la Suisse adhère pleinement à l’Union Européenne, mais si elle doit en passer par là.... ce n’est pas à l’Europe de décider pour elle.

      J’espère de tout coeur que le Royaume Uni prendra le même type de décision à moyen terme, pour que les choses avancent enfin en Europe. Avec les pays « euro sceptiques » si possible, mais sans sinon !

    • Rensk Rensk 11 février 2014 14:32

      Oui mais... pourquoi l’article ne dit pas combien on importe de l’UE (histoire de comparaison... où histoire de manipulation ?)

      Vous tentez même de nous imposer votre « accord » de libre échange avec les USA... alors que nous avons a plusieurs reprise (avant même la crise des banques) refusé d’entrer en matière...

      Nous avons signé un tel accord avec la Chine... si vous voulez nous imposer le votre avec les USA nous allons vous imposer le notre avec la Chine... Nous on aura rien a dire mais vous non plus... quel État aime se faire baiser par d’autres ? Achhh, les membre de l’UE !


    • Kookaburra Kookaburra 11 février 2014 10:38

      Limiter l’immigration serait du racisme ? Quel pays pratique une politique d’immigration illimitée ? Presque tout les pays limitent l’immigration d’une façon ou d’une autre. Aucun pays peut accueillir tous les malheureux du monde. Il est économiquement et socialement nécessaire de limiter l’immigration. L’Australie pratique une politique d’immigration sélective - là où on a besoin de main d’œuvre on cherche des demandeurs. Là, où il n’y a plus de travail disponible ; là, où il y a du chômage, on refuse. Aucun pays base sa politique d’immigration uniquement sur des sentiments de compassion humanitaire. On accepte un certain nombre de ses malheureux, mais on ne peut pas accueillir tous - tous les boat-people, tous les refugiés, tous les chômeurs désespérés d’Afrique.

      Limiter l’immigration ne veut pas dire renvoyer les immigrés installés, ni arrêter les travailleurs transfrontalier. La loi ne serait pas rétroactive. Limiter l’immigration ne veut pas dire arrêter l’immigration. On continuera à pratiquer une immigration sélective, parce qu’on en a besoin. En Suisse les citoyens ont la possibilité d’exercer une influence démocratique. En France on avait cette possibilité une fois en 2005. Jamais plus. La démocratie dans la plupart des pays se limite à une vote tous les 5 ou 6 ans. La Suisse est exemplaire dans ce domaine.


      • amiaplacidus amiaplacidus 11 février 2014 10:59

        La Suisse comporte plus de 23 % d’étrangers et 80.000 qui viennent s’y installer chaque année.

        Les même proportions rapportée à la France feraient qu’il y aurait plus de 15 millions d’étrangers en France et que 700.000 par année viendraient s’y installer.
        Que ferait les Français dans cette situation et si on leur proposait un référendum à ce sujet ?

        Ce qui fait peut-être mal à certains, c’est que les Suisses considèrent les « frouzes » (ou gaulois quant il veulent être « gentils ») comme les Français considèrent les « bougnoules ».

        Comme je le disais par ailleurs, on est toujours le « frouze » ou le « bougnoule » de quelqu’un.


      • Rensk Rensk 11 février 2014 14:37

        @ Kookaburra,

        Je ne comprend pas pourquoi vous ne prenez pas l’UE comme exemple... elle vient de tuer 13 personnes (avec des armes « non létales »)


      • howahkan howahkan Hotah 11 février 2014 10:41

        que deviendrais la suisse sans ces coffres forts mystérieux..... ?

        la réponse est dans la question...


        • Rensk Rensk 11 février 2014 14:45

          Toi aussi tu surfe sur un mythe ? Renseigne-toi ; c’est a l’église qu’on *croit* et au bistro qu’on croasse !


        • buratino buratino 12 février 2014 08:17

          Grand chef, ton fir et beau peuple aussi a subi l’immigration blanche de masse, maintenant il vit dans des réserves


        • howahkan howahkan Hotah 11 février 2014 10:53

          cela dit un développement ,tranquille « peinard » permettant a tous d’avoir un partage équitable pour survivre correctement au niveau mondial mettrait un terme définitif a de gros mouvements de personnes en même temps ....un vie équitable de partage partout en paix est la seule solution,mais le pouvoir mondial mafieux serait alors perdu....donc ils font tout pour que ca n’arrive jamais.....mais voila on(les hi hi hi démocraties) détruit partout pour voler les ressources, ca empeche les gens de vivre chez eux...alors ils viennent chez nous, enfin chez vous car je n’ai pas d’attaches , juste né en Bretagne qui est une notion géographique , un repère dans l’espace..

          facile d’être pseudo démocratique avec de l’argent sale dans des banques opaques , démocratie ,ce qui n’a aucun sens, ce mot n’a aucun sens mais agit comme une hypnose ...

          aujourd’hui le refleion profonde fait place a quelques mots ..pourquoi apprendre une telle diversité de mots pour en utiliser environ 40 maxi pour de décrire la complexité du monde....et de la vie

          c’est mon avis dit tres superficiellement, du moment et je le partage..

          la compétition qui à l’origine est élimination, qui a l’origine vient d’un dysfonctionnement majeur ,totalement inconscient pour nous sauf exceptions, de nos cerveaux.. qui non seulement n’évoluent pas mais régressent , cette compétition toujours truquée qui élimine et est derrière toutes les saloperies comme la guerre entre humain doit s’arrêter totalement...il n’y a aucune autre solution, 5000 d’histoire même fausse prouve que ceci est une vérité absolue....
          comme le fait de notre mort toujours possible à chaque instant de cette non vie....


          • JL JL 11 février 2014 11:08

            Il n’y a pas comme une contradiction dans le titre ?

            Si la Suisse faisait une exception en accueillant tous les eurosceptiques, ce petit territoire ne serait pas assez grand !

             smiley


            • bleck 11 février 2014 11:10

              Heureux suisses qui ont la chance de vivre en démocratie


              Pas comme leur voisin qui a ses deux pieds dans la merde dirigé qu’il est par une bande de politiciens autant véreux qu’incapables

              Ou le seul fait de prononcer le mot « France » vous fait taxer de raciste et de facho

              • howahkan howahkan Hotah 11 février 2014 11:45

                devenir la suisse c’est facile,devenons un paradis fiscal...........


              • bourrico6 11 février 2014 12:01


                Heureux suisses qui ont la chance de vivre en démocratie

                Héhé

                C’est la qu’on va rire.. enfin pas eux.

                Ils vont voir le prix de la « démocratie » sur une initiative d’un parti d’extrême droite, histoire de mettre le gvt dans le merde, ils vont voir ce qu’il en est de demander leur avis à des gens sur des sujets ou ils n’y entravent rien.

                C’est pourquoi dans les faits, tout ceci risque de rester lettre morte, et les quotas jamais appliqués.


              • la vergonha 11 février 2014 12:22
                « C’est la qu’on va rire.. enfin pas eux. »
                J’espère que l’Europe va se montrer ferme. J’espère qu’elle saura utiliser ce vote démocratique pour faire une petite piqûre de rappelle au peuple Européen. Pour lui rappeler pourquoi on a construit l’Europe et pourquoi on est mieux avec l’Europe que sans, même si la démocratie Européenne n’est pas parfaite.
                Mais j’ai peur qu’elle agisse comme souvent, pour le bien du peuple, mais contre son avis.

                En tous cas, l’idée que plus un peuple vote, meilleur est la démocratie n’est pas une évidence. Désolé pour la Suisse, mais vous ne pourrez vous en prendre qu’à vous même d’avoir cru ces populistes aux idées simplistes !

              • bourrico6 11 février 2014 14:55

                Faut voir qu’on fait tout un foin sur la « démocratie »... alors qu’elle n’est qu’un instrument.

                Pour ce que j’en sais, ça a été lancé par un parti connoté « extrême droite », j’ai lu les termes « immigration de masse » (j’ignore si ces mots sont tels quels dans la proposition).

                Ca pue clairement la manoeuvre politique, et cette admiration de la « démocratie Suisse » ne sert qu’a masquer la réalité.
                A savoir, une lutte entre la Suisse et l’UE.

                Et si les Suisses disent qu’ils font ce qu’ils veulent, les autres aussi !
                Voilà pourquoi, à mon avis, ce truc vas faire un gros « flop » au final.


              • LE CHAT LE CHAT 11 février 2014 13:13

                2eme article après celui de Pelletier pour critiquer la pratique du référendum , ça vous fait vraiment chier quand le peuple s’exprime ?????


                • bourrico6 11 février 2014 15:03

                  Faire s’exprimer le peuple, c’est bien...
                  Encore faut il t-il qu’il soit éduqué, qu’il soit capable de discernement, qu’il passe du temps à prendre connaissance du sujet sur lequel on va l’interroger.
                  Si ces condition ne sont pas remplies, faire s’exprimer le peuple n’est que de la manipulation.

                  Dans la cas présent, le machin est lancé par l’extrême droite avec pour sujet « l’immigration de masse », ça empeste la manipulation à des kms.

                  Qui peut répondre sur le sujet de façon « raisonnée » ?
                  Qui peut quantifier les effets d’une immigration en tout rigueur ?
                  Personne, et surtout pas Mr tout le monde, qui va réagir avec tout sauf sa tête dans la plupart des cas. (voir ici la facilité avec laquelle le cas particulier du voisin bazanné de Mme Michou devient une généralité indiscutable)

                  Enfin, le sujet, ce sont des quotas, et ils ne sont pas fixés.
                  Il suffit de les faire correspondre à la réalité (80k/an ?), et le tour sera joué. smiley


                • LE CHAT LE CHAT 11 février 2014 16:09

                  @bourrico


                  évidemment , quand le peuple ne pense pas comme vous , c’est qu’il n’est pas « éduqué »§
                   smiley smiley smiley 

                  ça ne l’empêche pas de penser à 70% qu’il y a déjà trop d’étrangers en France !

                • Luc le Raz Luc le Raz 11 février 2014 16:52

                  « ça vous fait vraiment chier quand le peuple s’exprime »Bof pas grave si « on » n’est pas d’accord avec le peuple « on » se réunira à Versailles. Tout un symbole !

                  « ça ne l’empêche pas de penser à 70% qu’il y a déjà trop d’étrangers en France ! » Comme les suisses, en provenance de la communauté Européenne ? Bizarre ???


                • T.REX T.REX 11 février 2014 19:54

                  Tu as raison le Chat, le peuple doit être trop con pour comprendre la question et être capable de raisonner sur ce sujet ?

                  En fait, tous ceux qui refusent la voix du peuple sont des élitistes qui s’ignorent ! Ils préfèrent la démocratie « représentative » à la démocratie « directe » car cela permet d’interroger le peuple sans écouter la réponse et de décider à sa place ce qui est bon pour lui ! Ensuite il suffit d’expliquer aux électeurs ce qu’ils ont voulu exprimer par leur vote sans l’avoir compris !


                • Rensk Rensk 11 février 2014 14:25

                  Nous on appel cela « le rösti graben »... et donc ce n’est pas la première fois qu’il y a différence entre romand et germanophones...

                  Vous oubliez plusieurs trucs...
                  1° il fallait la double majorité (Peuple et États dans l’État)
                  2° On a voté pour d’autres sujets au niveau fédéral (l’avortement doit-il être payés par « la sécu » ? Et, création d’un fond pour les trains ?)
                  3° Il y a eu des votations au niveau des cantons-États...
                  4° Il y a eu des votations au niveau des communes...

                  - En dix ans, plus de 700.000 étrangers sont venus s’installer en Suisse... Il y en a eu plus car vous oubliez que ceux qui ont obtenus le passeport ne sont plus dans les statistiques.

                  Vous oubliez de compter les frontaliers... qui osent aller de plus en plus loin de la frontière avec le temps qui passe !

                  L’évasion fiscale... de France... (et la Suisse montrée du doigt) vous me faites bien rire...

                  (Ils font de la résistance)... Ne saviez-vous pas que les teneurs français de 80’000 comptes en banque ont jusqu’à fin mai pour régulariser leurs affaire avec la France ? (Banques privée jusqu’à fin mars) (- sinon ils devrons partir (viré comme des malpropres) pour le Luxembourg, les îles anglo-saxonnes, Jersey... voir l’Asie...)


                  • Luc le Raz Luc le Raz 11 février 2014 16:33

                    « la limitation de l’immigration de masse, et de l’instauration de quotas d’ici 3 ans ». Riches compris ? smiley


                    • zygzornifle zygzornifle 11 février 2014 17:35

                      Au moins le gouvernement Suisse respecte le choix des citoyens, en France un résultat de ce genre aurait été jeté à la poubelle rejoignant ainsi celui du NON à l’Europe .....


                      • arnulf arnulf 11 février 2014 23:12

                        Bravo la Suisse !!
                        Aaah les eurolâtres n’aiment décidément pas que les peuples se prononcent. Qu’est ce que ça va être quand l’europe (petit e) va exploser !


                        • zygzornifle zygzornifle 12 février 2014 08:20

                          Au moins en Suisse on s’exprime par référendum alors qu’en France le gouvernement le craindrait comme un couperet de guillotine mettant fin ainsi à leurs decisions a pensé unique....


                          • Denzo75018 12 février 2014 09:21

                            Nos élites et nos Politiques pensent qu’en interdisant tout débat sur l’immigration et en culpabilisant et insultant tous ceux qui osent aborder ce thème ou ne pensent pas comme eux, croient peut-être faire disparaitre le problème !?
                            Tout ça va leur éclater grave à la « gueule » !
                            ON ne piétine pas les peuples !!!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès