• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Voulez-vous la guerre totale ?

Voulez-vous la guerre totale ?

« Wollt ihr den totalen Krieg ? Voulez-vous la guerre totale ?
Paroles de Joseph Goebbels, le 18 février 1943, ou il demanda au peuple Allemand une guerre totale et demanda aux Allemands des sacrifices. (*1) C'est ce qui vient à l'esprit quand on observe les actions de Merkel en ce moment.

Les temps sont graves. Dans les jours qui suivent le choix sera fait de commencer une nouvelle guerre en Europe, pour la première fois depuis 1942 entre l'Occident et la Russie.

L'histoire de 1914 semble se répéter, il y a énormément de similitudes, les médias partent avec des fleurs sur leurs fusils,en chantant que tout sera très court, je viens d'écouter des discussions sur la télé Néerlandaise ou les reporteurs disent que « la Russie sera surpris du manque à gagner quand on s'arrêtera de leur acheter leur gaz" !

Le Monde, pour sa part, préfère de parler de « Poutine et les bas instincts », nos reporteurs se sentent en forme pour utiliser les expressions forte, sur notre « puissance économique », avec comme tonalité : « on leur donnera une bonne leçon en démocratie ! »

L'historique est incompréhensible si l'on se réfère seulement aux médias « mainstream », c'est à dire la presse dépendante des gouvernements actuellement en place en Occident.

Pourtant, en cherchant un peu dans le médias alternatives, en comparant les infos venant de la Russie, de l'Allemagne, de l’Ukraine et des États Unis, on arrive très bien à se forger une opinion différente des opinions hystériques qui assomment notre entendement.

J'ai rassemblé quelques faits pour vous.

Tout se focalise en ce moment autour de la volonté du peuple de la Crimée de se détacher de l'Ukraine et de choisir son futur, probablement un rattachement à la Russie. Ce mouvement s'explique par la prise du pouvoir d'extrémistes, dont leur premier acte fondateur a été d'interdire la langue Russe et d'abolir dans la loi la répression des symboles Nazi.(*10)

Ce que les télés ne vous donnent pas souvent comme information :

-la Crimée a toujours été Russe depuis la conquête par Catherine II à l'issue de la guerre russo-turque de 1768-1774.
-la flotte Russe a depuis ce temps occupé le port stratégique de Sébastopol, malgré la guerre de Crimée de 1854-1856 (Empire Ottoman+Angleterre+France/Empire Russe : 750000 morts en Crimée !)
-le 19 février, Nikita Khrouchtchev, président de l’URSS et d'origine Ukrainienne, offrit la Crimée à l'Ukraine, à l'occasion de la 300e anniversaire de la réunification de la Russie et de l'Ukraine.
(des rumeurs persistantes disent qu'il avait trop bu)
-à la suite de la fin de l'URSS la Crimée, après de longues discussions avec la Russie, obtient un statut spécial (région autonome) puis l'armée Russe loue à l'Ukraine le port de Sébastopol et les casernes, étant donnée que sa flotte se trouve sur place.

L'accord prévoit le droit aux Russes d'avoir 25000 soldats sur place, ainsi que le droit de survoler l'espace aérien.(*2) Les Russes étaient donc en Ukraine, légalement !

Angela Merkel, devant le parlement Allemand (Bundestag) à dit que « Ce que veut Putine, c'est une annexion, on ne peut pas laisser faire cela ! Elle demande d'être dur et est prêt à accepter, au nom du peuple Allemand les retombés négatifs des sanctions économiques de l'occident envers la Russie.(* 3)

Elle exclut la force militaire mais semble oublier que l'option militaire suivra automatiquement si les sanctions se mettent en place et que l'Otan s'introduit en Ukraine, devant la porte des Russes.
Il ne faut pas oublier qu'à la dissolution de l'ex USSR et la liberté de l'ex Allemagne de l'Est (Communiste) la promesse fut donnée à l'ancien Président de cet empire, Gorbatchev, que l'Otan ne viendrait pas se mettre devant la porte de la Russie.

(Les mercenaires américaines de Blackwater sont déjà arrivé sur place, prêts à entraîner les 60000 volontaires que « le régime légitime » met en place ? *4)

C'est tout le contraire qui a été fait depuis les promesses données à Gorbatchev ! Au lieu d'accepter les propositions de la Russie et de démanteler l'Otan, comme l’URSS avait démantelé le Pacte de Varsovie, et de créer une « maison Européenne commune », l'Occident, sous tutelle des États-Unis n'a fait qu'avancer et entourer la Russie militairement, en plaçant des missiles devant sa porte.

Alors ces derniers jours nous voyons les menaces contre la Russie aller en crescendo, avec donc Angela Merkel à la tête, il paraît que la France aussi a une voix, mais, honnêtement, plus personne n'y fait attention, c'est l'Allemagne seule qui pouvait y donner un coup d'arrêt, Merkel ne l'a pas fait, au contraire !

Tout cela, malgré le fait que 2 sur 3 Allemands s'opposent aux sanctions envers la Russie ! (*5)
L'Allemagne de Merkel était la seule force Européenne qui pouvait arrêter la folie de l'Occident, le chemin vers la guerre avec la Russie. John Craig Roberts, ancien collaborateur de Reagan le constate amèrement : Washington rend la guerre inévitable mais Merkel à failli dans sa mission de protéger la paix de son pays, l'Allemagne, de l'Europe, puis du monde !
(*6)

Nos médias occidentaux nous parlent en ce moment des « grand principes », de « l'intégrité territoriale », des lois et des droits des Peuples...

Gregor Gysi (Die Linke) , en répondant à Angela Merkel devant le Bundestag reprend et corrige point par point les mensonges.(*7)

Droit des peuples ?

Il était apparemment légitime pour l'occident d'enlever le Kosovo (un référendum contre la volonté de la Serbie) de la Serbie, mais illégal pour la Russie de « prendre » la Crimée de l'Ukraine en faisant passer un référendum !

Respecter la constitution de l'Ukraine ?

Après la fuite de l'ancien président de l'Ukraine, le parlement Ukrainien, forcé par les fascistes arme au poing : ont voté avec 72,88% des vois pour le destitution de l'ancien président. (malgré les menaces armées de l'opposition fascite présente) La constitution de l'Ukraine demande une majorité de 75% pour pouvoir destituer un président ! Le gouvernement actuel est donc illégitime selon sa propre constitution !

Pourtant l'occident avec les États-Unis en tête crient que le référendum en Ukraine n'est pas légitime selon la constitution ! Alors : on ne respecte pas la constitution pour le président mais on veut la respecter pour le référendum ?

On se sert de la constitution de l'Ukraine quand cela nous arrange ? Quelques pourcentage de plus ou de moins ne dérangent personne ?

Gysi pose la question : demandez à un juge si voler avec un noble motif n'est pas un vol ?
Au moment même ou les Catalans et les Écossais veulent faire un référendum pour décider de devenir indépendant ?

Comprendre la « révolution pacifique en Ukraine »

 

La récente « révolution « en Ukraine a bel et bien commencé pacifiquement, mais a été pris de force par des éléments d'extrême droite et nazis (National-socialistes).

Ils ont été soutenu avec au moins 5 milliard de dollars par les États-Unis (voir et écouter le fameux coup de téléphone de Victoria Nuland avec l'ambassadeur des États Unis en Ukraine) et les États Unis ont clairement dirigé la révolte et avancé leurs « hommes ».(*8)

Le tournant s'est opéré après l'accord forcé entre l'ancien président Ukrainien et l'opposition : le pouvoir a retiré ces forces, l'opposition d'extrême droite devait désarmer mais a refusé et décidé d'attaquer le président, qui s'est alors enfui. (Une chaine de télé Allemande prétend aujourd'hui que Ie président déchu a été filmé emballant tranquilement ses bagages : pas de fuite selon eux : vrai/intox ?)

Nos médias ont pratiquement étouffé le scandale récent : la discussion entre un officiel d’Est land (ministre d'affaires étrangers Paet) et Catherine Ashton (Union Européenne), confirmant que les tireurs qui ont tué l'opposition sur Maidan ont aussi tué les polices : les balles étaient identiques !(*9)

Tous les médias en occident ont refusé de creuser cette affaire ! On parle de nouveau de « rumeurs » !.

Le gouvernement "légitime" d'Ukraine.

La majorité de ce « gouvernement » est composé de personnes d'extrême droite, des fascistes, des Nazis, qui haïssent les juifs et les Russes.(*10)

Membres du nouveau gouvernement appartenant à Svoboda (partie fasciste, Nazi) d'Ukraine :
le vice premier
le ministre de la défense
le ministre de l'agriculture
le ministre de l écologie
le procureur général

Ils dominent les structures dominantes et sécuritaires du pays. Gregor Gysi dénonce dans son speech justement que jamais des fascistes, une fois obtenu le pouvoir, ne l'ont cédé volontairement  !

Svoboda a des contacts avec d'autres partis fascistes en Europe, le dirigeant de ce parti, Oleg Tyagnibok, à dit ceci selon Gregor Gysi, qui le répète deux fois de suite devant le Bundestag :
« Prenez les fusils, combattez les salles Russes , les Allemands, les porcs juifs et les autres soushommes (« unarten » référence à « Untermenschen »).

Les « démocrates » occidentaux reconnaissent de tels personnages comme légitime, on ne devrait même pas les côtoyer !

Liens :

*1
https://www.youtube.com/watch?v=pJU...
(Wollt ihr den Totalen Krieg ? J,Goebbels)

*2
http://geopolis.francetvinfo.fr/le-...

*3
http://www.heute.at/news/welt/art23...
https://www.cducsu.de/themen/aussen...

*4
http://www.boursier.com/forum/thema...
http://www.bruxelles2.eu/tag/gorbatchev
http://www.dailymail.co.uk/news/art...
http://www.abovetopsecret.com/forum...

*5 Rhein Zeitung :
http://www.rhein-zeitung.de/nachric...
http://allemagne.blog.lemonde.fr/20...

*6
http://www.informationclearinghouse...

*7
http://alles-schallundrauch.blogspo...

*8
http://www.informationclearinghouse...

Sources supplémentaires :
http://alles-schallundrauch.blogspot.fr/
http://www.informationclearinghouse...
http://www.paulcraigroberts.org/
http://vineyardsaker.blogspot.fr/


Moyenne des avis sur cet article :  4.8/5   (79 votes)




Réagissez à l'article

104 réactions à cet article    


  • Vipère Vipère 17 mars 2014 10:12

    Bonjour

    "Angela Merkel, devant le parlement Allemand (Bundestag) à dit que « Ce que veut Putine, c’est une annexion, on ne peut pas laisser faire cela ! Elle demande d’être dur et est prêt à accepter, au nom du peuple Allemand les retombés négatifs des sanctions économiques de l ’occident envers la Russie.(* 3)"

    Des sanctions contre la Russie aurait dit Angela MERKEL ?

    Les sanctions ne peuvent qu’être économiques et ne l’oublions pas bi-latérales ... autrement dit : les allemands ne pourront plus écouler leurs voitures vers la Russie et là, qui sera le plus sanctionné des deux ?
    La Russie se tournera vers le marché asiatique, fermez le banc !

     Ich denke Frau Merkel ist nicht so dumm... Sie kann verloren mehr als Poutine smiley


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 17 mars 2014 21:22

      Ce que les gouvernants occidentaux ne semblent pas prendre en compte, c’est que durant la Guerre Froide, l’homme de la rue en Europe -sauf les encartés au PC - étaint. a tort ou a raison, farouchement pro US et anti Russie. Aujourd’hui, quidam lambda est tout aussi farouchement anti-Americain... et ça ferait TOUTE la différence. Trop long a expliquer, mais reflechissez....


      Pierre JC Allard

    • appoline appoline 18 mars 2014 13:37

      Les américains, imbus de leur petite personne, ont trop tiré sur la ficelle. A tout orchestrer, attentat, guerrillas, invasions tout en voulant passer pour des libérateurs, basta, nous avons compris (enfin) que le serpent n’était pas celui que l’on nous désignait. Les pantins du gouvernement obéissent à leurs maîtres, qui dirigent d’après vous les USA, Obama le pantin, non c’est la trilatérale et le CRF. Qui sont ceux qui animent les ficelles des marionnettes ? Rockefeller, Rotchild, Leman etc et chez nous ? Regarder le nombre de membres du gouvernement qui appartiennent à la franc maçonnerie et sont de confession juive ou l’approche de très près. Vous croyez que les français tombent dans la paranoia ? Quand ça nous tombera dessus, beaucoup resteront à terre


    • bourne 17 mars 2014 10:33

      Les russe sont déjà à la manœuvre en face de la Crimée et à Donesk. La partition aura bien lieu, même au prix d’une guerre civile, et plus s’il le faut.

      Les allemands ne peuvent faire autrement que taper du poing sur la table, mais je doute fort qu’ils ne freinent les velléités américaines le moment venu des sanctions.

      Nous sommes au moment des intimidations, mais dans l’espace vitale russe, autant dire que l’on marchera sur des œufs à l’Ouest.


      • sirocco sirocco 17 mars 2014 21:25

        Du calme !

        Rangez votre parano au placard.

        Nous sommes loin d’une guerre entre l’Occident et la Russie. Les « sanctions » prises par l’UE et les USA contre une vingtaine de sous-fifres russes (interdiction de visa, gel des avoirs...) font rigoler toutes les diplomaties. C’est du théâtre pour amuser les gogos que nous sommes et pour que, finalement, personne n’ait l’air de perdre complètement la face.

        Mais qu’est-ce que vous croyez ? Nous ne sommes plus au début du XXème siècle. Les protagonistes sont en relation permanente. Poutine et Obama se parlent au téléphone et quand ce n’est pas eux en personne, ce sont leurs diplomaties qui communiquent. Chacun connaît les intentions de l’adversaire et la poursuite de sa politique.

        Ce qui se passe actuellement en Ukraine est connu, prévu de longue date. Le rattachement de la Crimée, ça fait belle lurette qu’il est entériné de part et d’autre. Même la suite des événements que nous, simples citoyens, ne connaissons pas, est déjà planifiée entre les USA et la Russie. Nos médias nous abreuvent de propos inquiétants pour se rendre intéressants mais nous ne sommes nullement en situation de guerre prochaine.

        Sur ce plan il existe d’ailleurs un bon baromètre auquel on ne pense pas toujours : le prix des carburants ! Il faut savoir que les grandes sociétés pétrolières sont très au fait de la politique mondiale (pour ne pas dire qu’elles la dictent...). Si un conflit était imminent, ce qui signifierait une possible perturbation des approvisionnements de pétrole, on verrait grimper les prix à la pompe. Rappelez-vous : au plus fort de la crise syrienne, quand on est passé à deux doigts d’une intervention armée de la part des USA, les prix de l’essence s’étaient envolés. Or ils ne bougent pas d’un poil en ce moment. C’est très bon signe.

        Il n’y a pas de guerre en vue, seulement des gesticulations protocolaires pour accompagner les changements de situation (prévus pour la plupart) en Ukraine. Dormez tranquille !


      • Abou Antoun Abou Antoun 17 mars 2014 10:54

        Interview d’Alexei Pouchkov, concernant d’éventuelles sanctions. « L’Europe se tire une balle dans le pied ».


        • mortelune mortelune 17 mars 2014 12:30

          Dans les faits on se retrouvent à peu près dans les mêmes conditions qu’en 1933 et même avant. Quelques illuminés qui ont la main sur la finance mondiale, ayant pignon sur rue à New York, jouent à mettre le bordel en Europe avec le but ultime de faire tomber la Russie. Nicolat II en a fait les frais en son temps avec Lénine financé par la bande à Rockefeller et Rothschild . Puis se fut l’Allemagne mise par terre avec la montée du nazisme, là encore, financés par les mêmes milliardaires. Aujourd’hui l’Ukraine et les nazillons financés par le milliardaire G.Soros

          Il ne manque plus qu’à trouver en France, en Allemagne ou bien en Angleterre (on ne sait jamais) un mec ou une femme qui pourrait jouer le rôle d’Adolf et tout y est ; même une certaine haine anti-sémite attisée par les élites médiatico-politico-financières qui aiment faire l’amalgame entre sémites et sionistes.

          • mortelune mortelune 17 mars 2014 12:44

            Quand on entend BH levy faire la comparaison entre les nazis Ukrainiens et le FN français on comprend que finalement il soutient les fascistes anti-sémites lorsqu’ils s’en prennent à la Russie. C’est exactement la même manoeuvre qu’en Allemagne en 1933.


          • appoline appoline 18 mars 2014 13:40

            Si un jour ça pète, il ne faudra pas se tromper d’ennemis, nous aurons déjà un gros ménage à faire en France, la traîtrise et l’infamie 



            • chapoutier 17 mars 2014 12:54

              la situation actuelle n’est que le prolongement de ce qui a été décidé par les étatsuniens il y a déjà quelques années : faire main basse sur les richesses naturelles du sous-sol russe.

              pour cela il leur faut déstabiliser la Russie et tout est bon pour y arriver.

              la logique et la légitimité n’ont pas droit de citer, ils ont organisé de toute pièce une ’’’ révolution ’’’ place Maiden , fait tirer sur la foule pour accréditer les mercenaires de sobvoda du titre de ’’’ démocrates’’’.

              il suffit de voir comment a été passé sous silence la conversation téléphonique de plus de dix minutes, parfaitement audible et compréhensible, entre le ministre des affaires étrangères estonien Urmas Paet et la Haute Représentante de l’UE Lady Ashton.
              Il s’agit de la responsabilité des tirs de snipers sur la foule d’Euromaidan à Kiev, ces incidents qui ont constitué une partie essentielle des événements ayant conduit directement à la chute de Ianoukovitch.

              Alors oui, les Obama, Hollande, Merkel et compagnie n’ont que faire de la vérité, ils ont un objectif et ils s-y accroche quelque soit le prix à payer par les peuples européens.

              nous avons l’habitude de ces turpitudes, car on a beau chercher, où sont les armes de destruction massive de l’Irak, où sont les 10 000 cadavres libyens, et ne parlons pas de la Syrie.
              Toujours des prétextes préventifs avant de passer aux choses sérieuses.

              Mais le plus beau, ils rejettent le référendum du peuple de Crimée comme illégal !!!

              la bonne blague, car l’occident ne cesse de répéter qu’il y a eu révolution en Ukraine, c’est donc qu’il n’y a plus de constitution à laquelle se référer et si ces abrutis continuent à expliquer que la constitution est toujours valable, leur président Ianoukovitch est toujours en poste et n’a pas été destituer valablement.


              • xantrius 17 mars 2014 13:29

                J’insiste sur l’intérêt de l’EU de stopper la formation d’une « Union eurasienne » par la Russie, union qui n’est probablement pas possible sans l’Ukraine ou au moins sans la Crimée. L’UE, et surtout son pouvoir dominante l’Allemagne, sont intéressées a une stabilité relative avec une main mise sur les ressources et le marché, pourquoi pas avec une « démocratur » et pourquoi pas imposé par des zombies nazi. 

                Les US envisagent plutôt le modèle Irak, Afghanistan etc. pour avoir une région d’instabilité et du chaos durable, fait d’affaiblir la Russie et d’empêcher l’EU d’avancer pour leur profit vers l’Est. Le « fuck EU » du ministère des affaires étrangères US exprime parfaitement cette stratégie. 

                L’US est un pouvoir en déclin et c’est l’Europe sous tutelle d’Allemagne qui représente le pouvoir ascendante. Lorsque ces deux font la même chose ils ne partent pas forcement des mêmes intérêts. 

                D’ailleurs c’est fou comme les vieux fantômes géostratégiques relèvent leur tête, je dirai un hoquet de l’histoire (avec H) : Depuis le début du siècle dernier l’Allemagne (si je dis « l’Allemagne » je pense aux élites allemands) fait des tentatives pour dominer le monde par la domination d’Europe. 1914 le chancelier allemand Hollweg, déclare dans son « programme de septembre », que « ... pour la sécurité du Reich allemand vers l’est et vers le ouest il faut briser la domination de la Russie sur les peuples vassales du tsar, instaurer un pays ukrainien indépendant (cette région faisait partie de la Russie impériale) et créer une union économique de l’Europe centrale sous le leadership d’Allemagne. ... »

                1940, la « Société allemande pour l’économie des grands espaces (Grossraumwirtschaft)« propose de »... parler de maintenant au lieu de « Grande Allemagne » (Grossdeutschland) plutôt de la »Communauté européenne économique« car le leadership allemand se crée tout naturellement par son importance économique, politique, technique et cultuel »

                Surprenant le peu de changement des grands axes géopolitiques, non ? 

                Tout pour dire que c’est trop simpliste de voir l’UE uniquement comme vassale US. La pose de soumission de la France comme partenaire junior d’Allemagne, n’est-elle pas a quelque part une continuation de Vichy ? 

                C’est aussi trop simpliste de voir partout des complots sionistes ou une question caractérielle de certains politiciens. Ce n’est pas nécessaire, la dynamique de l’histoire (encore avec H) trouve toujours au bon moment et au bon endroit ses protagonistes. Et la dynamique actuel comme celui il y 100 ans est propulsé par une organisation du monde qui s’appelle capitalisme. Thats all.


              • julius 1ER 19 mars 2014 09:24

                @xantrius

                ton analyse est juste, nous sommes toujours dans des luttes et des logiques d’empires (impérialisme) même si il n’y a plus deTzar ni de Kaiser.
                c’est ce que Poutine a compris, il voit que les américains cherchent à l’isoler, car ceux-ci pour maintenir leur pérennité et leur domination sur le monde doivent créer des ennemis ; un jour c’est le communisme, le lendemain l’islamisme, ensuite le poutinisme....
                ce que Poutine a compris,c’est que la Russie, n’est plus l’URSS, elle se retrouve avec ses 140 millions d’habitants, face à une Europe de 500 millions d’individus, insuffisant pour peser, aussi elle a intérêt avant d’être marginalisée, de retrouver ses territoires de l’ex -URSS, car la logique voudrait si l’on était cohérent de faire entrer dans l’UE la Russie, bien avant la Turquie, mais ce n’est pas dans l’idée américaine et là on voit bien qui décide, nos gouvernants sont des pantins dans les mains de GS et Morgan Stanley......

              • CASS. CASS. 23 mars 2014 22:32

                irak par contre ils ne parlent pas des tonnes de bombes chimiques(transformant instantanément un statue vitrifée sur place tombant en cendre par exemple) que certains occidentaux us, avaient fourni à saddam, dont bombardiers avec pilotes , pour agresser et organiser un génocide iranien et de kurdes irakiens , une atrocitée !!! sans nom. vaut mieux faire oublier ça hein !!la fameuse guerre de saddam contre l’Iran autorisé et surtout boostée par les us des rotschilds and co , encore !!. Ce con de saddam qui c’était lui aussi trompé d’ennemi !!!!. 
                Manque pot plus de ces bombes armes de destruction massive atroce , en Irak, saddam avait déjà larguer ces tonnes de bombes et tuer des milliers et milliers d’iraniens et massacrés nombres de villages kurdes et de kurdes des gosses etc etc .


              • pisavar 17 mars 2014 15:40

                Cet article me rappelle un certain Edouard Daladier qui après la signature des accords de Munich octroyant aux nazis une partie de la Tchécoslovaquie sans contreparties significatives, est à sa grande surprise acclamé par la population française à son retour en France.
                En effet, on le voit comme le sauveur de la paix. Il se serait alors exclamé, selon Saint-John Perse qui était près de lui : « Ah les cons ! S’ils savaient ! »

                Je comprends que la grande majorité des gens ne veulent pas mourir pour l’Ukraine. Il vaut mieux en abandonner une partie aux Russes. De toute façon, Poutine, comme Hitler n’apparaissent pas comme dictateurs de leur temps pour nous français...


                • mortelune mortelune 17 mars 2014 17:08

                  @pisavar 

                  C’est quoi une dictature pour vous cher monsieur ?
                  Un référendum vous semble le signal fort d’une dictature ?
                  Je vous rappelle que Adolf H a été élu au suffrage universelle. 

                • pisavar 17 mars 2014 17:54

                  Une dictature, c’est quand on reste plus de 14 ans (et oui 14 !) au pouvoir cher monsieur... Medvedev étant la marionette de Poutine.


                • aspic aspic 17 mars 2014 19:46

                  @pisavar
                  Je n’essaye pas d’idéaliser Poutine comme le grand leader mondial.
                  Mais je constate de plus en plus que nous, les occidentaux , sont les vrais salauds, nos politiciens se comportent
                  comme des anti démocrates, menteurs, négligeant la volonté de leur propre population.
                  Je constate aussi que Poutine essaye de défendre certains valeurs, nous les occidentaux, défendent de moins en moins de valeurs. Je constate que nous, les occidentaux, sont prêts à tous les mensonges et déformations pour dénigre ce peuple, et à soutenir leurs « opposants opprimés ». 
                  Poutine vient d’aider Obama en septembre dernier, pour éviter une guerre : voilà la récompense, en plein jeux olympiques Russes !
                  Gregor Gysi, que je cite largement, reprend point par point les erreurs impardonnables des occidentaux, leur déni total de toute honorabilité des Russes.
                  Ceci dit, faire le point Goodwin ici, en le comparant avec un certain A. Hitler, comme l’a fait la très honorable Hillary Clinton, c’est trop facile !
                  Je n’ai pas encore vu des preuves que Poutine a écrit un livre « Mon combat », détaillant comment en finir avec les ennemies des surhommes Russes...
                  Il faut bien étudier la chronologie des événements, même commencer avec la Géorgie : les Russes sous Poutine ont toujours réagi, l’occident à toujours provoqué, ou attaqué en tuant des Russes, comme en 2008 en Géorgie.
                  Je reviens sur mon sujet principal : aucun des deux parties ne fera marche arrière , par orgueil (l’occident), ou simplement car mis dans l’impossibilité de rester paisible (la Russie).
                  Cela conduira inévitablement vers une dégradation de l’économie en UE, qui est , je vous le rappelle, faillite.
                  Quelques erreurs comme en 1914 et nous aurons la guerre totale, nucléaire cette fois-ci.


                • pisavar 17 mars 2014 20:14

                  Le premier point, c’est que Vladimir Poutine est prêt à vilipander les nazis ultra nationalistes de svoboda alors qu’on sait très bien que la Russie est un pays ultra raciste dans lequel des nazis ont plusieurs fois tué des étudiants chinois à Moscou en toute impunité.

                  La deuxième chose est qu’à l’heure ou je vous parle, le train de sanctions décidés par les européens sont excessivement peu coercitifs. Donc, votre article tombe un peu à plat. Vous êtes dans le consensus mou des dirigeants européens qui ont peur d’agir contre Poutine. Votre article n’est donc pas subversif mais consensuel et le jeu des américains et des européens est pour l’heure un jeu de posture dans lequel on fait semblant de s’offusquer.

                  Maintenant sur le fond, votre article montre bien que finalement, la loi du plus fort est la meilleure et que finalement, une partie des Francais attend un Poutine qui les défendent de la mondialisation et préservent leurs avantages acquis en échange de leur liberté d’expression.

                  Finalement, la france afrique a du bon... tant qu’elle profite au peuple francais et pas à quelques énarques de chez Total !!


                • tomatoketchup 17 mars 2014 21:40

                  Pire encore
                  pourquoi aux etats unis les elections presidentielles sont un exemple de démocratie
                  ce sont les mêmes marionnettes qui se partagent le pouvoir depuis bien plus que 14 années mon pauvre neuneu.
                   Le peuple peux uniquement voter que pour 2 cons « républicain ,démocrate »
                   tu devrai aller vivre aux eu avec une très bonne justice. C’est le top


                • tomatoketchup 17 mars 2014 21:49

                  pour pisavar
                  "alors qu’on sait très bien que la Russie est un pays ultra raciste dans lequel des nazis ont plusieurs fois tué des étudiants chinois à Moscou en toute impunité.« 

                  je paris que tes journaux de chevet sont »LIBé ,Le Monde, l’Express,EL Figaro"
                  reste dans tes torchons.


                • pisavar 17 mars 2014 21:56

                  Oui et toi tu lis quoi ? Pif gadget ? Picsou magazine ?

                  La Russie est une grande démocratie, plus que les USA et l’Europe... Ben voyons.T’es sorti tout droit de l’air Brejnev ? Tu en fais exprès ou là tu es normal ?

                  Par contre apprend à être poli...


                • mortelune mortelune 18 mars 2014 01:34

                  Revoyez le sens des mots ou retournez à l’école pour vous instruire svp


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 mars 2014 07:57

                  pisavar,
                  Et quand on transforme le NON d’un referendum en OUI, cela s’appelle comment ?


                • pisavar 18 mars 2014 11:52

                  Le but de l’article est de montrer que les dirigeants US et Européens sont prêt à l’escalade et à la guerre totale sur le dossier Ukrainien. Mon propos est de dire que non et la preuve, c’est la faiblesse des sanctions imposées. Oui le référendum montre (pour ceux qui ont voté) qu’ils veulent un rattachement à la Russie, mais si tu organises à roubaix en France un référendum pour l’application de la shariah dans certains quartier, tu seras aussi surpris du résultat....

                  Moi ce que je dis, c’est que Poutine ne s’arrêtera pas à la Crimée. Il va se servir de prétexte fallacieux pour envahir partie après partie l’Est de l’Ukraine. Et l’Europe et les US ne feront rien à part crier dans le vide. Regarde les marchés financiers qui se portent comme un charme ...rebond de 1.32 % après l’annonces des sanctions...

                  Cette lâcheté de l’Europe n’a d’équivalent que son incapacité à défendre ces populations des dégats de la mondialisation financière. Dans ces conditions, je comprends que vous soyez tous fasciné par Poutine, monarque supreme, Napoléon, protecteur du petit peuple qui souffre dans les campagnes...


                • pisavar 18 mars 2014 11:53

                  et toi arrete de troller mes commentaires


                • CASS. CASS. 23 mars 2014 23:11

                  FIFI est quand on décide la réintégration sans condition à l’otan criminelle qui n’a plus lieu d’être depuis longtemps , sans demander l’avis du peuple , ça s’appelle comment .et le comble !!! de se dire gaullistes.


                • L'enfoiré L’enfoiré 17 mars 2014 16:11

                  Tout dépend de l’endroit où on se trouve.

                  Hier, à Kiosque (à partit de la min 18), une Ukrainienne avait une autre opinion.
                  A Kiev, indigné parce que l’armée étrangère est sur place et pas des observateurs.
                  Il est dit que la population russe est très récente en Crimée, au contraire.

                  • Dany romantique 17 mars 2014 16:30

                    Mme Merkel pourrait peut-être nous dire ce qu’en pense Gérhard Sroëdher , le néo-libéral du SPD qui a mis à genoux les classes populaires allemandes concurrencées par le coût du travail déloyal des sous traitant des firmes du CAC 40 allemand, ex-pays de l’est (Roumanie, , Bulgarie, Tchéquie, Slovaquie, Slovanie, Croatie, etc...). 

                    Ce Sroëdher qui se fait des c...en or, devenu employé en tant que membre « commercial » de Gazprom société russe qui devrait en pâtir des représailles de l’axe atlantico-sioniste suite au vote déclaré « illégitime » de la Crimée..
                    On n’entend pas beaucoup non plus Gorbatchev, devenu homme sandwich de Mac Do, sur les accords de transition de 1990 qui prévoyaient pourtant la non-implantation de l’OTAN aux frontières de la Russie...
                    Ces petits mecs -manque de chance pour eux- n’ont plus l’amuseur de foire Elstine- pantin des occidentaux mais tombent sur un mec « qui en a » un Poutine qui lui ne s’en laissera pas compter...
                    LOL

                    • L'enfoiré L’enfoiré 17 mars 2014 18:39

                      « un mec « qui en a » un Poutine qui lui ne s’en laissera pas compter... »

                      Ça, c’est bien vrai ça.
                      Il a été formé à bonne école, non ?
                      « Membre du KGB (service de renseignement et d’action), il commence sa carrière politique à la mairie de Saint-Pétersbourg, après quoi il devient l’un des plus proches conseillers du président Boris Eltsine, qui fera de lui le directeur du FSB (sécurité publique) en 1998, puis le président du gouvernement de la Russie l’année suivante. »
                      Oui, absolument, il en a dans la culotte.



                    • aspic aspic 17 mars 2014 19:09

                      Ce que pense Schröder ?
                      Il pense que la politique de l’UE envers l’Ukraine est une erreur.
                      http://www.antaranews.com/en/news/93108/german-ex-chancellor-schroder-calls-eus-ukraine-policy-mistake

                      Il a proposé juste avant la crise finale la médiation des Nations Unis, estimant que l’UE c’était discrédité.

                      http://www.spiegel.de/politik/ausland/ukraine-schroeder-schlaegt-vereinte-nationen-als-vermittler-vor-a-954425.html

                      Des membres des Verts d’Allemagne ont essayé d’interdire la parole à Schröder en relation avec l’Ukraine :
                      http://www.spiegel.de/international/world/european-parliament-wants-to-muzzle-ukraine-comments-from-schroeder-a-958497.html

                      Schröder admet dans un interview avec Die Zeit qu’il avait, à l’époque aussi violé la loi internationale, en bombardant le la Serbie avec l’Otan, sans avoir une résolution du conseil de sécurité.

                      https://www.wsws.org/en/articles/2014/03/14/schr-m14.html

                      At the same time, however, Schröder did not want to condemn his friend, Russian President Vladimir Putin. The former chancellor admitted that he had also acted in breach of international law. “We sent our planes to Serbia and they bombed a sovereign state together with NATO, without the existence of a resolution from the security council,” said Schröder.


                    • Antoine Diederick 18 mars 2014 08:54

                      @ Aspic,

                      Schroder travaille pour Gazprom.


                    • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 17 mars 2014 17:15

                      Quelles sources svp pour les 750 000 victimes ? Wikipedia ne donne que 240 000 morts dont un bon nombre imputable au choléra.


                      • aspic aspic 17 mars 2014 18:51

                        Voici une de mes sources, en effet, j’ai vraiment exagéré :

                        Il n’y en avait seulement 743462... (sept cent quarante trois mille quatre cent soixante deux)
                         smiley

                        http://www.historyguy.com/crimean_war.htm#crimean_war_statistics_data


                      • Montdragon Montdragon 17 mars 2014 17:18

                        Comme c’est pratique !
                        En pleine négos transatlantiques, de fermer à jamais l’option russe en les matraquant de « sanctions » inutiles pour les peuples.
                        Ouuuh les vilains rouges, vive l’Empire !

                        TINA, comme disait l’autre garce. 


                        • titi 17 mars 2014 17:59

                          Je crois que pas mal de gens se fourvoient.

                          Peut être une réminiscence de leur jeunesse militante, mais le support apporté à Poutine par certain Français est né d’une utopie.
                          La Russie de Poutine ce n’est pas l’URSS. Poutine ne vous ramènera pas les soviets.
                          Alors évidemment de vos combats passés vous avez gardé une haine des Etats Unis.
                          Bien : Poutine s’oppose a ceux que vous n’aimez pas.
                          Mais Poutine ne vous ramènera pas Lénine.

                          Nous sommes tout simplement devant un conflit d’impérialismes et une décolonisation, comme cela s’est produit ailleurs en d’autres temps.


                          • Laulau Laulau 17 mars 2014 18:31

                            Je pense que c’est vous qui vous fourvoyez, personne ne peut penser que Poutine veut rétablir l’URSS, c’est un ploutocrate nationaliste. Si vous voulez vous en convaincre, visitez le site du Figaro et vous verrez que les internautes de droite défendent la Russie. Ce qui est en cause c’est l’impérialisme américain. Il faut être aveuglé par la propagande pour ne pas voir qu’empêtrés dans leur crise financière, les USA mettent le b.. dans le monde entier : Afghanistan, Irak, Lybie, Syrie, Éthiopie, Balkans ... La volonté de priver la Russie de ses débouchés maritimes saute aux yeux pour qui connait un peu l’histoire (nous avons déjà fait la guerre aux russes pour la Crimée il y a 150 ans !). Les russes ne font que se défendre.


                          • titi 17 mars 2014 19:11

                            Tout le monde se défend.

                            C’est le principe de la décolonisation : il y a ceux qui étaient là avant, et il y a ceux qui sont arrivés là après, mais qui sont au fil du temps et de pratiques plus ou moins avouables sont devenus majoritaires.
                            Comme les Européens en Amérique il y 150 ans.
                            Comme les Français dans certaines villes d’Algérie il y a 60 ans.
                            Comme les Israéliens en Palestine aujourd’hui.

                            Sauf que nos supporters de Poutine, dans les cas précités prennent toujours le parti du colonisé. Et là celui du colonisateur.

                            Les mêmes manières seraient donc acceptables si elles proviennent des uns, mais pas si elles proviennent des autres ?

                            Alors moi clairement je m’en fous.
                            Je pense que ce qui se passe en Crimée c’est la bonne solution.
                            Et ce qui va suivre également : c’est à dire le déplacement (pour ne pas dire déportation) des populations, sans possibilité de retour.
                            Ce qui c’est passé en Prusse et en Pologne, en 1945, et plus personne ne parle des tracés des frontières dans ce secteur.
                            Mais je suis cohérent ; c’est aussi la solution dans les autres conflits... Mali, Centrafrique, Lybie, Irak, Afghanistan, et Palestine.... Partition, et déplacements des populations sans possibilité de retour.

                            Mais si je suis cohérent, je pense être à peu près le seul. Tous n’ont pas la peur des contradictions, voire du ridicule.


                          • titi 17 mars 2014 19:17

                            « La volonté de priver la Russie de ses débouchés maritimes saute aux yeux pour qui connait un peu l’histoire (nous avons déjà fait la guerre aux russes pour la Crimée il y a 150 ans !). »
                            Laissez tomber votre carte du monde en projection et jetez un œil sur un globe terrestre, mais en le regardant au dessus.
                            Avec l’ouverture de la route du Nord, du au réchauffement climatique, et donc aux salauds d’américains (j’ai bon ?), l’accès à la mer ils l’auront dans moins de 10 ans. Ils contrôleront même le trafic de la route la plus rapide entre l’Europe et l’Asie.

                            La géopolitique des bateaux à vapeur n’est plus vraiment d’actualité.


                          • CASS. CASS. 23 mars 2014 23:35

                            Laulau, il y a une sacrée différence entre nationaliste et souverainisme, le Président Poutine est un Patriote et il est souverainiste, c’est un grand Homme.


                          • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 17 mars 2014 18:27

                            On a une destitution anticonstitutionnelle manipulée par les Etats-Unis contre un référendum anticonstitutionnel sous menace russe.
                            Un partout balle au centre...mais il est clair que ce sont les américains qui ont jeté de l’ huile sur le feu et joué aux apprentis sorciers.
                            Finalement,entre guerre civile ou une secession on assiste pour l’ instant au meilleur scénario possible, étant donné que la partie qui réintègre la fédération russe revient à ses origines 50 ans après l’ énorme gaffe de Kroutchev.
                            Le risque de guerre totale s’ éloigne et on va vers un status quo...reste qu’ on ne peut qu’ être médusé par l’ amateurisme ou l’ irresponsabilité des américains...des véritables pieds nickelés qui jouent avec la stabilité des peuples de manière complètement irresponsable, en aidant les pires monstres imaginables sans se soucier du fait qu’ ils vont peut-être créer une situation explosive et ingérable.Une diplomatie américaine qui se moque éperdument des éventuelles conséquences de ses ingérences


                            • L'enfoiré L’enfoiré 17 mars 2014 18:42

                              « réintègre la fédération russe revient à ses origines 50 ans après l’ énorme gaffe de Kroutchev. »

                              Il a sorti sa chaussure et a frappé sur le table avec...
                              Est-ce cela son erreur ?

                            • L'enfoiré L’enfoiré 17 mars 2014 19:18

                              Restons sérieux, son erreur a été d’envoyer des bateaux avec des missiles à bord, à proximité des Etats-Unis, en direction de Cuba en 1961. 

                              La 3ème guerre mondiale, c’est là qu’on s’en est rapproché le plus avec les deux K en présence.
                              Ce qui a renforcé la guerre froide et la suspicion et une course pour être le premier dans l’espace et sur la lune. 
                              Dès lors, l’URSS était en voie d’épuisement.

                            • CASS. CASS. 23 mars 2014 23:44

                              ALEA « un référendum anticonstitutionnel sous menace russe » quel référendum anticonstitutionnel SOUS MENACE RUSSE ????


                            • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 17 mars 2014 19:48

                              @l’ auteur
                              Ah oui, j’ oubliais
                              LA GUERRE TOTALE N’ AURA PAS LIEU...situation bloquée...pion contre pion...les sanctions américaines n’ y changeront rien...les sanctions européennes logiquement supertièdes ....les tensions vont se déplacer sur d’ autres fronts...les russes savent toujours jouer aussi bien aux échecs...


                              • L'enfoiré L’enfoiré 18 mars 2014 16:24

                                Oui, absolument.


                              • CASS. CASS. 23 mars 2014 23:48

                                cessez de dire sanctions européennes, cette UE n’a rien d’européenne.
                                 


                              • alinea Alinea 17 mars 2014 19:58

                                Eh bien je pense qu’il y a un grand oublié : le peuple d’Ukraine, dont je ne suis pas sûre qu’il suivra son nouveau gouvernement, vu que ça commence mal pour eux ! Quant aux allemands, sans le gaz russe, ils vont se les peler, et nous aussi, là où il passe ( jusqu’à Paris si je ne m’abuse) ; je vois bien les Russes se passer de Renault ; plus mal Renault se passer des Russes !
                                C’est une histoire de fous, et c’est vrai que les guerres ont toujours commencé comme ça. Enfin, si les 2/3 du peuple allemand, et sûrement autant de Français, descendent dans les rues pour dire « niet », peut-être cela aura-t-il un effet ?


                                • tf1Groupie 17 mars 2014 20:06

                                  En tout cas avec cet article et les commentaires qui suivent on se poile bien !!

                                  Rien que celle-là, en tête de gondole :
                                  « faire main basse sur les richesses naturelles du sous-sol russe. »

                                   smiley  smiley  smiley
                                  C’est pas parce que les médias « mainstream » disent des conneries qu’on est obligé de faire pareil !


                                  • Werner Laferier Werner Laferier 17 mars 2014 20:19

                                    Et alors, on ne va pas non plus se laisser faire par l’emprise soviétique, Hitler, Munich, ça ne vous rappelle rien ?
                                    Arrêtez de jouer les gens peureux....

                                    Il y’aura une guerre et elle sera la bienvenue, Poutine menace avec ses ADM ?, frappons les premiers et utilisons nos bombes nucléaires. Hiroshima et Nagasaki furent des succès, le Japon impérialiste s’est effondré, il en sera de même pour la Russie soviétique.
                                    Heureusement oui heureusement que les États Unis ont volé plusieurs fois au secours de la France et de la vieille Europe pour vous sauver la mise, 2 guerres mondiales, le plan Marshall, la guerre contre le terrorisme et j’en passe, vous vous souvenez ??? nos boys morts au combat en Europe et ailleurs pour leurs convictions démocratiques et leur amour de la liberté, les immenses cimetières en Normandie et vous osez pour certains les vomir, espérer leur fin tout en soutenant un des pires tyrans de l’histoire contemporaine Poutine, si les USA s’effondrent, notre fin sera la votre aussi..... Vous qui vivez confortablement avec de gros crédits pour les maisons, les grosses voitures neuves, la bonne bouffe, mais vous avez adopté notre mode de vie....... !!!!!!! Cette haine de l’américain et à la fois cette fascination pour l’argent . Tous les régimes totalitaires de la planète aiment l’argent pour eux mêmes mais détestent ces « Yankees » à l’origine de ce mode de vie moderne, qui aide bien des gens, notre époque est un age d’or pour les occidentaux et les immigrés, soins quasiment gratuit, appartement pour vivre, télé, portable ect... Ils pratiquent par ailleurs eux aussi.....à l’exception de leurs populations à qui c’est interdit bien sûr.
                                    Et vous êtes tous prêts à laisser tomber vos bagnoles de luxe, vos libertés pour fricoter avec ces pays totalitaires, à moins de lécher leurs bottes.....
                                     Il n’y a pas de honte à défendre ce pour quoi on a travaillé, ce pour quoi vos parents ont travaillé et parfois ont été tués, leur liberté, leur mode de vie, les nôtres, par l’héritage de ces guerres en Europe.
                                      Pas touche aux nouveaux pays ayant gagné leur liberté par leur volonté (Libye, Irak, Tunisie, Serbie ect...), leur choix, par des élections pluralistes libres ou des guerres de délivrance. Pas touche à l’Otan, garant de la liberté en Europe depuis 1949, no pasaran aux soviétiques russes qui y contreviendraient et qui trouverait devant eux plusieurs boucliers anti-missiles, des bombes nucléaires, un armement moderne prêt à être déployé dans les 24 H qui suivent la déclaration de menaces russes contre le monde........


                                    • jaja jaja 17 mars 2014 20:29

                                      « frappons les premiers et utilisons nos bombes nucléaires »

                                      Vous êtes complètement cinglé !


                                    • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 17 mars 2014 20:46

                                      @Werner Laferier
                                      Avant de vouloir faire sauter toute la planète rappelez-vous quand même que la Crimée à la base se sont très très majoritairement des russes qui veulent retourner à la case maman....


                                    • Claudius Claudius 17 mars 2014 21:52

                                       .. et surtout très-comique laferier .. a du faire des études d’histoire chez Mickey ..


                                      Au passage, « Occident », « Europe » , « communauté internationale » .. quel galimatias !

                                    • aspic aspic 17 mars 2014 22:55

                                      @Werner
                                      vous mélangez tout.
                                      On peut remercier l’aide des États-Unis contre les nazis (WW2), j’ai eu le privilège personnelle d’avoir pu le faire à Bruges, ma ville natale en Belgique, il y a une vingtaine d’années. Des américains venaient commémorer la guerre, ils avaient vécu les Ardennes. Je leur ai remercié, un des deux hommes s’est mis à pleurer. J’ai précisé que ma mère était allemande et que sans leur souffrances (D-Day et les Ardennes) on serait tous des allemands !
                                      Je reçois souvent des jeunes de votre pays chez moi, de New York, Californie, Ohio, Chicago, bientôt de Detroit (ville en faillite), on échange beaucoup.
                                      Mais nous avons justement le devoir de protester quand nous voyons les dérives chez nos amis !
                                      Vous ne connaissez pas les 40-50 millions de vos compatriotes vivant des Food-stamps ?
                                      http://demonocracy.info/infographics/usa/food_stamps/food_stamp_nation-SNAP.html
                                      Les dérives de votre « justice », de votre état policier, les écoutes par la NSA, ou même le Sénat à été sous écoute ne vous disent rien ?
                                      http://www.huffingtonpost.com/2013/10/28/dianne-feinstein-nsa-spying_n_4171473.html
                                      Vous me faites penser à ce Redneck qui m’avait traité de « liberal » en 2003, quand j’ai formulé mon opposition à la guerre d’Iraq !
                                      Heureusement que vous ne représentez pas du tout l’opinion de la majorité de vos compatriotes !
                                      http://news.yahoo.com/neo-isolationism-usa-104500627—politics.html


                                    • wesson wesson 18 mars 2014 01:06

                                      bonsoir l’auteur,

                                      « On peut remercier l’aide des États-Unis contre les nazis (WW2) »

                                      On peut surtout remercier Staline et les 20 millions de Russes et plus qui sont mort pour sauver notre cul d’Hitler.Ce fut d’ailleurs lui qui déclara la Guerre aux USA, et pas le contraire.

                                      Dès lors que les Américains ont compris que les Nazis avaient perdu (ce qui fut une évidence à Koursk), ils se sont dépêché d’arriver pour éviter que toute l’Europe ne passe entière sous domination soviétique. Mais si ce n’était pas cela, ils n’auraient pas bougé leur cul se cantonnant dans la neutralité qui leur permit de vendre à la fois au Reich (a crédit) et à Staline (en exigeant des paiement au comptant et en or).

                                      Ce que les Américains nous ont fait gagner dans la WW2 ? tout au plus quelques mois, et nous aurions alors peut-être évité d’être aussi un champ de bataille terrestre après avoir été copieusement bombardé par l’aviation alliée.


                                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 mars 2014 08:05

                                      wesson,
                                      Merci de ce rappel. Vous oubliez de dire ce que les USA ont gagné par leur intervention : nous « aider » par le plan Marshall et venir se répandre comme les tentacules d’une pieuvre dans tous les rouages des pays européens pour y faire prospérer leur colonisation sous forme d’ UE et de l’euro.

                                      L’OTAN avait comme but de défendre les pays européens du communisme. L’OTAN devrait être dissoute depuis 30 ans.


                                    • Antoine Diederick 18 mars 2014 09:01

                                      à Fifi,

                                      L’otan aurait du être dissout et les européens auraient du constituer une armée européenne....


                                    • klendatu 18 mars 2014 14:04

                                      A Werner. Votre guerre, vous pouvez vous la carer, et cela, quand bien même vous auriez sous traité a l’échelle européenne la production d’hybrides transgenres conçus a cet effet via la diffusion du Gender.
                                      Les gens ne marcheront pas.
                                      De votre coté, craignez davantage le retour en force de la Sainte Russie car elle saurait vous mettre la pâtée comme il se doit.


                                    • Lucide bdpif@laposte.net 18 mars 2014 14:24

                                      Moi pour ma part, petit fils de résistant et de commandant des colonnes anarchistes espagnoles Duruti, pendant la guerre d’Espagne, même si je suis partisan d’une sortie de l’OTAN, je sais qui sont nos alliés depuis toujours, et j’ai evidement beaucoup d’amitié pour le peuple américain, et aussi Obama, que je trouve être encore plus gauchiste encore que Hollande.


                                      Les volontaires américains qui ont aidés mon grand pere pendant la guerre d’Esapgne. Ceux qui nous ont libérés du Nazisme et protégé de Staline, egalement, car rapellons nous que STALINE A FAIT PLUS DE MORTS QUE HITLLER. 

                                      Les communistes qui ont collaborés avec Hittler jusqu’en 1942, ceux qui ont trahis et tirés dans le dos de mon grand pere pendant la guerre d’Espagne. Donc, cà va etre dur Pour moi, au nom de mes idées de gauche, de cautionner Poutine, qui est un facho complet.



                                    • L'enfoiré L’enfoiré 18 mars 2014 16:27

                                      Tiens, Werner, vous n’êtes pas encore en Syrie pour vous battre ?


                                      Je sens en vous un « War-gamer » de première en vous.
                                      Mettez-vous pièces, sur la table et puis, pensez à autre chose.
                                      Un conseil d’ami, bien entendu. smiley 

                                    • L'enfoiré L’enfoiré 18 mars 2014 16:33

                                      Aspic,


                                        Puisque nous sommes compatriotes, vous devez avoir appris que dans le cadre du centenaire de 14-18, une grand enquête avait été lancée que j’ai traduite dans le texte « Donner sa vie pour qui, pour quoi ? »

                                    • Werner Laferier Werner Laferier 18 mars 2014 17:36

                                      En effet bdposte@, les communistes sont des fascistes rouge, avec la xenophobie en moin, il est clair qu’un démocrate sincère ne peut cautionner les dérives sectaire d’un dictateur soviétique qui annexe par la force ses voisins.
                                      Je parie plusieurs dollars que Poutine à commis des massacres en Crimée à l’aide de ses milices, afin de faire taire ses opposants.
                                      La Russie est le seul état belliciste en Occident à menacer chaques jours le monde libre.
                                      L’annexion de la Crimée par Poutine est identique à l’annexion de l’Autriche par Hitler : l’Anschluss.
                                      Avec le même scénario : propagande, envahissement militaire, référendum bidon, et mêmes résultats trafiqués.
                                      Poutine et Hitler : le même mépris de la démocratie..
                                      Fascistes et communiste sont les mêmes faces de la même pièce.
                                      On remarquera que les soviétiques sont toujours à l’affut pour empêcher une démocratie de naitre à travers le monde, toujours ce soutien contre les guerres nécessaire et juste, souvenons nous de la propagande anti-américaine en 2003 contre la guerre en Irak.



                                    • klendatu 18 mars 2014 18:03

                                      Et les théories fumeuses du Gender, elles viennent bien de chez vous, non ?


                                    • klendatu 18 mars 2014 18:51

                                      SI je pose la question a propos du Gender, c’est parce que cela a d’ores et déjà le caractère de la machine idéologique servant a fabriquer les troupes du IVè Reich.


                                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 mars 2014 19:01

                                      Antoine,
                                      L’OTAN a mené jusqu’aux années 80 des actions secrètes dans les pays de l’ Europe de l’ Ouest, y compris des attentats sanglants avec d’anciens nazis, et des membres de l’extrême droite, qu’ils faisaient passer pour des attentats communistes.

                                      « Les armées secrètes de l’ OTAN- Gladio- les réseaux Stay Behind »

                                      L’OTAN aurait dû être dissoute à la fin de l’ URSS, et les pays européens rester des pays souverains et indépendants comme le voulait De Gaulle.

                                      Nous ne serions pas dans la situation économique où nous nous trouvons, avec leurs Union européenne et l’euro à la noix.


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 18 mars 2014 19:08

                                      Voici en plus détail ce qu’est le droit international


                                    • aspic aspic 18 mars 2014 20:55

                                      @L’Enfoiré,
                                      en effet, c’était plus facile de s’engager en 1914 que maintenant...
                                      Nous avons vécu tous les déceptions possibles : les églises ( catholiques ou les églises protestantes allemandes
                                      qui faisaient le salut Nazi ) Bon, pas tous les dénominations tout de même comme les Témoins de Jéhovah qui ont autant souffert que les Roms ou des prisonniers politiques.
                                      Les états dirigées par les financiers, aidant les deux camps en même temps.
                                      L’horreur absolu des camps d’extermination, la honte des collaborateurs Flamands en Belgique mais aussi en France sous Pétain.
                                      La déception du communisme et « l’homme nouveau ».
                                      Actuellement la déception du capitalisme avec « la main invisible du marché ».
                                      Vous savez, je suis Flamand d’origine, mon père à connu la guerre, à vu la libération (à Bruges c’étaient les Canadiens), les allemands étant parties en vitesse, il a même joué avec les munitions. Ma mère, elle, elle a vu brûler Cologne de loin, il ne restait plus que la cathédrale. Elle a eu la mauvaise idée de m’habiller comme un Bavarois, j’étais blond, parfait petit allemand, il y avait des rues que je contournais car une famille n’aimait pas voir passer « les boches ».
                                      Donc oui, l’histoire de ces guerres m’a toujours passionné, savoir les origines. Les cimetières des Canadiens ou Américains n’étaient pas loin, il y avait encore un musée de la guerre 14/18 à Zeebrugge, avec les mines énormes, cela impressionne les petits garçons !
                                      Puis aller visiter les tranchées d’Ypres, avec un vieux musée (repris magnifiquement à Ypres maintenant), imaginer la vie des soldats. Comprendre la vie des deux cotés, la folie des fleurs dans les fusils en 14/18. Mes grands parents avaient un petit hôtel à Bruges, ou les soldats allemands étaient logés de force en 40/45. Mon grand père écoutait la BBC, les officiers lui disaient : « Aber Josef ! Faites quand-même attention, c’est interdit » ! Puis les soldats allemands en 40 qui croyaient qu’ils pouvaient marcher vers la Grand Bretagne, ne sachant pas qu’il y avait la mer du nord !
                                      Les bunkers Allemands, il y en avait sur la plage entre Zeebrugge et Blankenberge, mais aussi à 500 mètres de ma maison, entre Bruges et Damme, la guerre, dans mon enfance, c’était partout !
                                      Puis avec l’âge on étudie la vie des résistants, d’abords Allemands (ces jeunes étudiants « Der Weiben Rose », Hans Scholl et Aexander Schmorell) qui ont eu l’audace d’imprimer des textes anti-Nazi. Ils l’ont payé de leur vie, avaient même parlé des camps d’extermination !
                                      http://www.welt.de/kultur/history/article106493226/Wir-schweigen-nicht-Studenten-gegen-Hitler.html
                                      Oserai-je faire la même chose aujourd’hui ? Dans une société de surveillance bien pire qu’a l’époque de la Gestapo ?
                                      (NSA, loi sur la programmation militaire en France)
                                      J’ai lu le livre de Schindler bien avant que le film ’Schindler’s list a été fait.
                                      J’ai compris qu’il ne faut pas se taire quand on voit de l’injustice, qu’il faut agir et informer autour de soi.
                                      Je vis dans une région de Résistants, ou la mémoire des camisards est entretenue, j’espère garder le courage de m’opposer aux injustices.


                                    • L'enfoiré L’enfoiré 19 mars 2014 10:26

                                      Bonjour aspic,

                                       Merci, d’abord, pour avoir pris le temps de répondre aussi longuement.
                                       Voyons, vos points.

                                      Je ne parlais pas des religions, mais il ne faut pas les sortir du grand jeu. La religion catholique a toujours suivi les conflits de près. Freinant les zèles de belligérants, mais en ne s’impliquant pas trop. Peace and love, la devise. 
                                      Alors, on disait « Got mit uns » ou « God save America » pour se donner du corage.

                                      « Les financiers aident les deux camps en même temps. », tout à fait. La fiance n’a pas de patrie.
                                      Une multi-nationale va là où cela lui rapporte le plus. Point.

                                      « La déception du communisme et « l’homme nouveau ». »
                                      Ferrat a très bien compris que son engagement ne tenait pas la route. 

                                      « Donc oui, l’histoire de ces guerres m’a toujours passionné, savoir les origines. »
                                      « Au coeur de la tourmente », un article qui vous en dira plus sur le sujet.
                                      dans une guerre, il n’y pas les bons et les mauvais. Il y a ceux qui pensent diriger convenablement et la plupart des autres qui suivent. La série de « Apocalypse 14-18 » a commencé actuellement en France. En Belgique, tous les épisodes sont déjà dans la boîte aux souvenirs.

                                      « J’ai compris qu’il ne faut pas se taire quand on voit de l’injustice, qu’il faut agir et informer autour de soi. »
                                      Tout à fait, mais en gardant en mémoire, de ce qui a fait le passé, et que pour vivre le futur, il faut encore pouvoir le vivre. 


                                    • julius 1ER 19 mars 2014 18:48

                                      @wesson 

                                      ton analyse est juste et je la partage, mais ce qui est emmerdant c’est que l’histoire officielle que l’on apprend aux enfants est la version « Werner » et çà dure depuis 50 ans...

                                    • L'enfoiré L’enfoiré 20 mars 2014 09:54

                                      Il suffit de consulter ce tableau mais il faut aussi en sortir les implications volontaires ou non.


                                    • Pere Plexe Pere Plexe 17 mars 2014 21:47

                                      C’est marrant de voir le très intéressé débat autour de la légitimité du rattachement de la Crimée à la Russie...alors que personne ne se pose la question de la légitimité de sa session par Khrouchtchev !


                                      • eau-du-robinet eau-du-robinet 17 mars 2014 22:04

                                        Bonjour,

                                        ’’ L’empire, c’est la paix », disait Napoléon III en 1853, avant d’engager la France dans la sanglante guerre de Crimée (90 000 morts). ’’

                                        ’’ L’Europe c’est la Paix ’’ nous dit t-on mais est-que c’est vrai ?

                                        L’Europe avec sa politique d’austérité prépare le terrain pour des futurs guerres en Europe .... appauvrissement des pays de sud, monté des extrêmes droites, etc ...

                                        L’Europe soudé à l’OTAN est un pion des américains et la stratégie géopolitique américaine (le maitre de l’OTAN) nous réserve des futurs guerres dans le monde voire même l’option d’une future guerre mondiale.

                                        L’Ukraine doit retrouver sa souveraineté, tout comme la France.

                                        L’Ukraine ne doit ni adhérer à l’Europe, qui s’effritera un de ses bons jours, ni à l’URSS !

                                        Il y à urgence de quitter l’Europe, l’Euro et l’OTAN.


                                        • christophe nicolas christophe nicolas 18 mars 2014 00:50

                                          Bravo, la « grandeur » des empires ne cache que la fuite en avant des chefs, car les pays Européens et les USA sont en faillite. La Russie n’a pas de dettes, pas une roupie pour enrichir Rockefeller et Rothschild, ça va finir en guerre, c’est sur et comme d’hab, ils se prennent une piquette en juillet et on se prend une dégelée en décembre. Quel est le con qui peut attaquer un pays comme la Russie, on se bat contre le froid, la boue, les moustiques...

                                          La paix s’obtient par intention de bonté pas par la cupidité, par la vérité, pas par le mensonge, c’est évident. Qui est en déficit ? Qui ment ?


                                        • Werner Laferier Werner Laferier 18 mars 2014 17:38

                                          On attend le même message contre l’empire soviétique.


                                        • CASS. CASS. 24 mars 2014 00:35

                                           Au passage, Europe du nom de la déesse grecque il faut dire quitter cette UE des us qui n’a rien d’européen et qui est l’ennemi des pays et des peuples européens, la Russie patriote et souverainiste du Président Poutine fait partie du continent européen.il faut virer l’otan du continent européen.


                                        • baldis30 17 mars 2014 22:24

                                          Et où le trouveront-ils le gaz ? En forçant la production des gisements de mer du Nord...., lesquels ont une capacité d’évacuation donnée et on voit mal une intensification correspondant aux besoins ? Dans les quelques stockages souterrains... qui seront épuisés en moins d’un mois ? Et l’industrie comment fonctionnera-t-elle ? Parce qu’on oublie que la consommation d’énergie essentielle est celle de l’industrie, du commerce, de l’artisanat et pas celle des ménages qu’il s’agisse de gaz, d’électricité, de fuel ... .

                                          Certains ont la mémoire courte ou pas de mémoire du tout et ne se rappellent pas les lendemains de la guerre, avec les coupures d’électricité dans la journée , avec les tickets de pain ( on peut pense aussi aux grains ukrainiens, surtout après les grands froids de cet hiver et la sécheresse aux USA). Cela duré pendant au moins quatre ans après le capitulation !

                                          merkel, il n’y a pas à se tromper c’est la chancelière du IVème reich . Ceux qui ne veulent pas le voir s’en mordront les doigts un jour proche. Manipulée ou pas , les deux mon général ! manipulée et pleine de convictions - dans convictions il y a « convict ».... 

                                          Et ce n’est pas le pouvoir français, totalement béhachelisé, qui a la force d’analyser .

                                          Cameron est bien calme en ce moment ? aurait-il des problèmes avec les écossais, lesquels pourraient avoir des envies de coupure de gaz .... Qui sait si les russes en-dessous ne sont pas en train de les exciter pour mettre en place un pouvoir philorusse en Ecosse  ?  smiley  smiley  smiley  smiley 


                                          • wesson wesson 18 mars 2014 00:57

                                            Bonjour l’auteur,

                                            afin de bien se rendre compte de la brochette de tarés qui sont actuellement au gouvernement en Ukraine, je reproduis ici le programme officiel du parti Svoboda, qu’ils n’ont eu aucune peine à écrire en Anglais.

                                            En voici quelques extraits :
                                            Chapitre VII :


                                            9- Restore the nuclear status of Ukraine… … Restore tactical missile and nuclear arsenal state. Appeal to the U. S. and the UK to promote and support the nuclear program in Ukraine.

                                            Trad : redevenir une puissance nucléaire, et demander aux USA et à l’Angleterre de le financer.

                                            8- Appeal to the General Assembly and the UN Security Council demanding statements to evaluate the possibility of pre-emptive nuclear strikes without declaring war.

                                            Trad : Demander à l’Onu la possibilité de mener des frappes nucléaires préemptives sans déclaration de guerre

                                            non non, je n’invente rien, ils sont réellement cintrés à ce point. En même temps, les néonazis, ça n’as jamais franchement été des grands rationnels dans leur raisonnements.

                                            En tout cas, c’est dire si il n’y avait strictement rien d’objectif qui pouvait amener la population Russophone de l’Est de l’Ukraine et de la Crimée à nourrir quelques doutes sur la bienveillance avec laquelle les nouveaux arrivés au pouvoir entendaient les traiter.


                                            • ALEA JACTA EST ALEA JACTA EST 18 mars 2014 08:43

                                              Merci Wesson de rappeller que pour la première fois un parti ouvertement NAZI est entré en force dans un gouvernement au sein de l’ Europe en obtenant plusieurs portefeuilles ministériels et non des moindres, comme celui de la défense.
                                              Ce sont des vrais fondus, des allumés d’un autre âge qui se retrouvent avec les clés du pouvoir...tout simplement hallucinant d’ imaginer qu’ ils ont obtenu la reconnaissance des Etats-Unis( qui les y ont installé) et de l’ UE...


                                            • aspic aspic 18 mars 2014 21:15

                                              En effets, des tarés qui ne rêvent que d’une chose : entraîner les occidentaux à combattre les Russes à leur place !
                                              Des provocations semblent déjà se produire en Crimée:des bruits d’attaques des camps de militaires Ukrainiens en Crimée avec au moins deux morts se font entendre.
                                              RT parle de provocateurs, auquel les forces du Crimée d’autodéfense se sont opposés.
                                              http://rt.com/news/crimea-shooting-military-center-646/
                                              Le « président légitime » d’Ukraine considère maintenant que la guerre est devenu un fait.
                                              J’ai posté ailleurs les mouvements des troupes Ukrainiens vers l’Est, stoppés par la population Russophone, sans heurts pour l’instant, mais il y a des têtes brûlées qui veulent obliger les simples soldats Ukrainiens à ne pas se laisser intimider, qui accompagnent ces troupes. Risque élevée de mis à feu de cette région, et rapidement !


                                            • klendatu 19 mars 2014 09:17

                                              « des tarés qui rêvent d’entraîner les occidentaux a combattre les russes a leur place ».
                                              Bien vu, c’est EXACTEMENT l’analyse que j’en fais. Leur arme principale : l’idéologie du Gender, dont la construction des outils intellectuels est soutenue par la fondation Rockefeller. Il n’y a qu’a voir, en France, le cas de l’EHESS, produit de cette fondation, et qui se veut a la pointe de l’innovation dans le domaine des gender studies. Cette idéologie est également diffusée a science po, comme de bien entendu.
                                              Chose qui n’est pas surprenante, il y a toute une pseudo gauche complètement instrumentalisée qui marche dans la combine de l’oncle Sam, mais les décideurs savent très bien ce qu’ils font. Même a droite, les réactions sont des plus molles pour critiquer la diffusion du Gender. Par le fait de l’éducation dès la plus petite enfance, il s’agit de construire des êtres hybrides bons a enrôler pour les plus sombres desseins.


                                            • klendatu 19 mars 2014 10:49

                                              J’ai repris la citation pour viser ceux qui sont a l’origine de tout ce boxon, ce qui n’aura échappé a personne. smiley


                                            • CASS. CASS. 24 mars 2014 00:44

                                               Demander à l’Onu la possibilité de mener des frappes nucléaires préemptives sans déclaration de guerre - eh ben c’est du sionazisme fasciste.


                                            • elpepe elpepe 18 mars 2014 01:35

                                              Sachant que aujourd’hui on sait que Putin finalement refuse l’annexion pourtant demandée par le peuple de Crimée et entérine leur l’indépendance. L’histoire lui en sera gré.
                                              BHL lui est toujours fidèle a ce gouvernement, ou je devrais dire ce gouvernement fidèle a BHL, des gens dangereux, totalement irresponsables et d’une grande malhonnêteté intellectuelle, malheureusement au pouvoir.
                                              Réfléchissez la prochaine fois que vous votez, évitez le FN aussi ...


                                              • Le Gaspésien 18 mars 2014 06:15

                                                Parmi les causes à rechercher, 2 pistes parmi d’autres, les déviants qui ont besoin de se payer des ventres d’ukrainiennes pour pas cher, et surtout l’Allemagne avec sa démographie catastrophique qui elle à besoin d’esclaves à 1€ de l’heure. l’Ukraine, c’est 45 millions de gens bien formés, qui pourraient turbiner dans les usines du 4 ème Reich pour non pas un bol de riz mais une ration de coup de schlague.


                                                Ach so, le travail rend libre paraît il.

                                                Et encore une fois, la cause des causes, c’est la naissance le 23 décembre 1913 de la Bête. Je proposai le 23-12-2013 sur Agoravox un article sur le sujet, pas publié bien sûr. Tant que les BRICS, ne créeront pas une monnaie mondiale, le cirque va continuer ad vitam eternam. Remarquez bien, ça marche bien cette affaire, tu acceptes ma fausse monnaie ou je te flingue !

                                                Attendons les résultats des Européennes, je crois que ça va barder, quand même, QUAND MÊME !




                                                • BA 18 mars 2014 06:48

                                                  Ukraine : le parti politique Svoboda est un parti néo-nazi.

                                                   

                                                  Le nom Svoboda signifie « Union Panukrainienne Liberté ».

                                                   

                                                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Union_panukrainienne_%C2%AB_Libert%C3%A9_%C2%BB

                                                   

                                                  En Ukraine, le nouveau gouvernement compte 6 ministres néo-nazis sur 19. Dans sa jeunesse, un septième ministre fréquentait diverses organisations néo-nazies, dont le « Trident » (Trizub).

                                                   

                                                  1- Le vice-premier ministre est Oleksandr Sych.

                                                  Membre du Comité exécutif de Svoboda (en charge de l’idéologie…). Il est connu pour ses interventions virulentes au Parlement, sa croisade « anti-avortement », son anti-communisme fervent (sa région Ivano-Frankisvk a fait interdire le PC). Depuis sa nomination, il a déjà proposé une loi sur l’avortement avec une interdiction pure et simple, complète même dans les cas de viol. Il a ajouté une petite phrase :

                                                  "Les femmes feraient mieux d’apprendre à mener un genre de vie pour éviter le risque de viol, y compris éviter la consommation d’alcool et d’être en mauvaise compagnie."

                                                   

                                                  2- Le Secrétaire du Conseil national de Sécurité et de Défense (organe qui chapeaute le ministère de la Défense et les Forces armées) est désormais Andrei Parubiy. 

                                                  Il est avec Oleh Tyahnybok le cofondateur du Parti national-social, ancêtre de Svoboda, dont il fut le leader de sa jeunesse para-militaire. Il a dirigé les forces d’auto-défense à Maidan, gagnant le surnom de “commandant”.

                                                   

                                                  "L’attente du peuple ukrainien est de sortir de la corruption pour entrer dans l’Union européenne par la grande porte, tous ensemble. Les révolutionnaires de Maïdan sont le cœur et l’esprit de cette résistance qui veut en finir avec ce gouvernement qui refuse l’Europe." [Andrei Parubiy, 19/02/2014, Interview pour Métro]

                                                   

                                                  3- Le ministre de la Défense est Ihor Tenyukh, membre de Svoboda, 55 ans.

                                                  Formé aux États-Unis, il dirigea les manœuvres conjointes de l’Ukraine et de l’OTAN. Vice-amiral et ancien commandant de la Marine ukrainienne, il a provoqué l’animosité de la Russie en 2008 quand il a ordonné à des navires de bloquer l’entrée de la marine russe dans la baie de Sébastopol pendant la guerre russo-géorgienne.

                                                  Deux ans plus tard, il a été démis de ses fonctions par M. Ianoukovitch. Tenyukh joué un rôle actif lors des manifestations Euromaidan, appelant les membres des forces armées à refuser les ordres « illégaux » des autorités. Sa nomination comme ministre de la Défense a convaincu une partie de la Marine ukrainienne de ne pas reconnaître le nouveau gouvernement et de hisser le pavillon russe.

                                                   

                                                  4- Le ministre de l’Écologie est Andreï Mokhnyk, député de Svoboda, 41 ans.

                                                  Il n’a aucune compétence en écologie, et est un farouche opposant des énergies renouvelables.

                                                  Cela va peut-être décevoir – comme le notent les médias ukrainiens – les multi-nationales qui avaient signé des accords pour ce type d’énergie, mais cela va rassurer par contre les multi-nationales du gaz, de l’électricité, du pétrole (qui peuvent être les mêmes…).

                                                   

                                                  "En Égypte, le régime de Moubarak a duré 30 ans. L’Ukraine est dirigée par des personnes qui sont entrées en politique à l’époque de Brejnev – Shcherbytsky. Nous vivons une sorte de période “Moubarak collective”, y compris après les révolutions “orange” et “bleu-blanc”. Ainsi, il existe aujourd’hui en Ukraine les conditions de brassage pour une « troisième révolution » : elle sera à la fois sociale et nationale." [Andrei Mokhnyk, 2011]

                                                   

                                                   5- Le ministre de l’Agriculture est Ihor Shvaika, député de Svoboda, 38 ans.

                                                  Avocat, il a été accusé par sa femme au moment de son troisième divorce d’avoir enlevé leur fils.

                                                  Il a également comparé la communauté vietnamienne de Kharkiv à une “tumeur maligne” qui absorbe les quartiers et les entreprises ukrainiennes.  (Source : ONG ukrainienne Chesno)

                                                   

                                                  6- Le ministre de l’Éducation et de la Science est Serhiy Kvit.

                                                  Il a fréquenté dans sa jeunesse diverses organisations néo-nazies, dont le « Trident » (Trizub), organisation se revendiquant des groupes collaborateurs pendant la dernière guerre.

                                                   

                                                  7- Le ministre de la Jeunesse et des Sports est Dmitri Boulatov, membre d’Autodéfense ukrainienne (UNA-UNSO), 35 ans.

                                                  Héros des indignés à crânes rasés pour avoir organisé la logistique sur la place Maidan, il est aussi connu pour ses liens très étroits avec le groupe ultra-fasciste « Secteur Droit ».

                                                  Dommage, Libération a oublié de nous parler de son parti : UNA-UNSO est un petit parti néo-nazi créé à Lviv en 1990 ; il se revendique du nationalisme ukrainien qui avait collaboré avec les nazis, et maintient des relations très proches avec le parti néo-nazi NDP.

                                                   

                                                  http://www.les-crises.fr/ukraine-oaodvd-5-2/


                                                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 mars 2014 08:15


                                                    « Echec et mat - Les protestations des USA et de l’ UE sont indécentes et pathétiques »

                                                    Le gouvernement français menace de ne pas livrer aux Russes les navires de guerre en construction à St Saint-Nazaire..., sûr que ça va arranger les finances des chantiers de St Saint-Nazaire !

                                                    Pour tout savoir sur la Russie de ces 20 dernières années, que nos médias ne risquent pas de faire connaître, un petit livre :

                                                    « La nouvelle grande Russie- de l’effondrement de l’ URSS au retour de Vladimir Poutine » , une mine d’infos, dont la plus surprenante est sans doute que la nouvelle Constitution russe voulue par Poutine, est un copié/coller de la Constitution de la Ve République française...


                                                    • klendatu 18 mars 2014 10:44

                                                      Cela semble accréditer le fait que ce serait le moment gaullien de leur histoire. 

                                                      Si j’ai bien suivi :
                                                      D’une part, les russes ne souhaitent pas de retour a l’URSS
                                                      D’autre part, ils ont vu les conséquences de la liquidation initiée pendant la période Eltsine, où les Chicago boys étaient accueillis a bras ouverts, avec les sombres conséquences que l’on connait.
                                                      ... Et Poutine tente de reprendre tout cela en mains, non sans faire grincer quelques dents, mais cela, il fallait s’en douter.

                                                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 mars 2014 19:21

                                                      klendatu,
                                                      Poutine tient le même discours que De Gaulle ou que Chavez, ou Asselineau :

                                                      « La leçon de Chavez à l’ Empire » : indépendance et souveraineté des Etats Nations, accords de coopération bilatéraux, discours de paix, rejet de la politique colonialiste des USA etc

                                                      Quand nos z’élites nous parlent de « Communauté internationale », ils oublient de dire qu’elle se réduit comme une peau de chagrin.

                                                      Quand le 9 août 2012, 29 Etats représentants une majorité de la population mondiale se réunissent à Téhéran, sur la Syrie, et se démarquent de la position euro-atlantiste, silence radio !

                                                      Quand 33 Chefs d’Etats de la Communauté d’ Amérique latine et des Caraïbes se réunissent à la Havane fin janvier 2014 pour faire un programme de paix et de développement, silence radio !

                                                      La Communauté internationale c’est Washington, Hollande Fabius, BHL, et Merkel. Vous entendez qui d’autre ? La Baronne Ashton.

                                                      Même les anglais font profil bas, la Banque Centrale de Russie a transféré ses avoirs des USA en Europe, vu les montants, les banques anglaises ne tiennent pas à perdre un si bon client !


                                                    • klendatu 19 mars 2014 10:53

                                                      Oui. Je suis de plus en plus persuadé que Poutine est LA grande figure gaullienne actuelle sur la scène internationale. Il reste a souhaiter d’autres cas d’éveil en France et en Europe, qui ne demeueraient pas marginaux.


                                                    • Thorgal 18 mars 2014 11:52

                                                      Vous avez lu La Grâce de l’Histoire de Philippe Grasset ?
                                                      Et bien, malgré son style dramatique et quelque peu pompeux, il semble que sa lecture des courants historiques de l’Occident des 2 derniers siècles soit juste. C’est en tout cas ce que cet article m’évoque ...


                                                      • Xenozoid 18 mars 2014 16:52

                                                        etant loins de russie, mais connaisant du monde, je peux dire un truc, poutine a des couilles que certains bonimenteurs pourrait enviés,sur les droite nationalists l’aime bien aussi, l’eglise aussi, et moi qui n’aime pas les nationalistes et l’eglise j’aime bien le mec,je garde a l’esprit le brio de son utilisation du verbe négocié, c’est quand meme beaucoup plus chic que search and destroy,voila mes compliments a lui,sans oublie le reste,go poutin go,fais leur avalé leur majeur,bonne course


                                                        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 18 mars 2014 19:30

                                                          Xenozoïd,
                                                          Poutine n’est pas nationaliste, il est patriote. Il défend les intérêts de son pays.
                                                          Avec nos Mamamouchis européistes qui défendent tout sauf les intérêts de leur pays, c’est vrai qu’on a perdu l’habitude...

                                                          Un patriote est celui qui aime son pays.
                                                          Un nationaliste est celui qui déteste (et méprise) le pays des autres.


                                                        • Xenozoid 18 mars 2014 20:33

                                                          ecoute fifi ,la sémantique et rhethorique sur l’état nation ne m’intéresse pas ici , etant allé au liban et plus,je veux juste concèdé que le couple lavrov poutine,est quand même beaucoup plus crédible,que les emmerdes que l’europe et d’autre perroquet nous font entendre,le reste,on verra,,,,la guerre n’aura pas lieu pas comme cela,ce n’est pas le moment,pas encore,la turquie sera la détonation,pas l’ukraine,pas les pions et les joueurs sont plus de 2,m’enfin,j’avais fais la même remarque a propos de la syrie,et connaissant la région,d’autre surprise arrivent la crimee n’est qu’un pion dans une guerre du pouvoir permanente,la guerre sera officialisée quand tous seront en place,et quand tous les peuples auront peur ,tous, pas avant


                                                        • CASS. CASS. 24 mars 2014 00:52

                                                          Fifi en effet il y a une sacrée différence entre nationalisme et souverainisme. Et en effet la Russie du Président Poutine est patriotique et souverainiste.



                                                          • esote esote 18 mars 2014 21:27

                                                            Nous traversons une époque chaotique et donc, prédire le futur devient un exercice d’autant plus difficile que les aléas sont nombreux.

                                                            L’optimisme des lendemains qui chantent étant définitivement exclu, les pronostiqueurs se répartissent sur une échelle du pire allant d’une déconstruction-reconstruction du système, relativement organisée mais entrainant des turbulences de tous ordres, mais globalement plutôt soft,... jusqu’à l’Armagedon .


                                                            Vous défendez cette seconde thèse avec des arguments sérieux et je suis, tout comme vous plutôt (très) préoccupé de ce que produirait une réaction en chaîne incontrôlée appliquée aux différents composants antagonistes du système géostratégique mondial.


                                                            La référence aux années 30, cependant, ne me semble pas ici très pertinente.

                                                            Je pense que la grosse différence entre les deux situations réside dans la nature de l’armement pouvant être mis en jeu par chacun des belligérants.

                                                            En effet, il n’existait , lors des deux guerres mondiale qu’a connues le XX eme siècle, aucun armement capable de conduire à une destruction complète de l’humanité- tel que celui dont disposent actuellement les grandes puissances en conflit. Et cela, de mon point de vue ne peut qu’amener les fauteurs de guerre -où qu’ils se trouvent et quels qu’ils soient- à exclure l’option militaire, dès lors que celle ci comporte une éventualité aussi forte qu’ils en soient eux mêmes des victimes collatérales.


                                                            Certes les Etats-Unis ont récemment annoncé une doctrine nucléaire dite de première frappe qui semble montrer leur volonté de développer une capacité de maîtrise de la riposte nucléaire Russe- donc susceptible d’épargner que Washington et New York ne soient vitrifiés quand Moscou et Vladivostok le seraient- mais cela me semble davantage procéder de l’enfumage stratégique d’un empire sur le déclin que d’une option opérationnelle militaire crédible.


                                                            Mais évidement, je peux me tromper, et, peut être, les fous qui nous dirigent sont ils encore plus fous qu’on ne l’imagine. Auquel cas l’Histoire pourrait effectivement bientôt prendre fin.


                                                            • oj 19 mars 2014 03:23

                                                              Poutine a peut-etre laisser l’Ukraine s’enfoncer dans la corruption et l’anéantissement economique pour favoriser, le moment venu, cette issue.

                                                              Je serais assez d’accord pour laisser faire et apporter une compensation a l’Ukraine qui consisterait en un soutien economique important des USA et de l’EUROPE pour favoriser sa modernisation et son développement accélérés.

                                                              Le resultat serait 2 voisins favorisés par 2 blocs différents et au final la satisfaction de tout le monde sur une zone tampon entre europe et russie.

                                                              quand l’economie va tout va toujours mieux que la misere qui entraine exactement la situation actuelle.


                                                              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 19 mars 2014 08:20

                                                                oj
                                                                L’aide dont vous parlez porte un nom : la dette.
                                                                C’est le meilleur moyen que les USA aient inventé pour soumettre un pays sur le long terme, pouvoir y exploiter les ressources naturelles, y coller des bases de missiles et obtenir leur vote à l’ONU.

                                                                C’est expliqué par John Perkins, l’auteur de « Confessions d’un assassin financier »

                                                                L’aide sera des prêts : du FMI, de l’ UE, des USA etc, avec un plan du genre grec, qui a déjà commencé : « Après Maïdan, le petit peuple passe à la caisse ».


                                                              • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 19 mars 2014 09:37

                                                                Je donne la même réponse que j’ai donnée à l’article de François Asselineau dans cette même édition :
                                                                « »CONCLUSION : LE RÉFÉRENDUM EN CRIMÉE EST UN NOUVEAU SIGNE DU DÉCLIN RELATIF DE LA TOUTE PUISSANCE AMÉRICAINE (ET DE L’UE)« »

                                                                Monsieur Français Asselineau, vous n’apprenez rien à personne, c’est depuis 2001 à ce jour que je répète que l’Occident ( Vieille Europe et son Enfant Terrible Visage pale) est en déclin, que l’Occident a perdu « sa guerre », que l’Occident est fortement oxydé et tombe en poussières ! Le « Fragment Ouest de l’Europe sans frontières » avec sa Super Colonie en Terre étrangère sont responsables de l’anarchie mondiale ; après avoir détruit « l’Union Sovietique », ils essaient maintenant de récréer une « Union Communiste Occidentale » en récupérant un à un les « pays de l’Est » ! Ainsi les Français croient qu’en entrainant l’Allemagne dans ce projet utopique il seraient les maitre de « L’empire européen en or massif entouré par la médiocrité mondiale » ; ainsi les USA croient qu’en affaiblissant la Russie ils domineront et l’utopie européenne et le Monde ! Tout le monde oublie que la Grande Russie a toujours été le principal obstacle à l’idéologie de Domination planétaire de cette Vieille Europe. Rappelons que le Nabot corse puis plus tard Hitler avaient buté contre la même montagne de glace de la Grand Russie et s’étaient trouvés congelés eux et leurs histoire de domination du monde !

                                                                L’Occident ( et en particulier l’Europe française) était mal parti au début de ce siècle de tous les complots, jamais il n’aurait du coller son idéologie terroriste sur la Religion musulmane : L’occident est maudit ! 

                                                                Aujourd’hui la Russie a le droit légitime de récupérer son bien, il est fortement souhaité que la France abandonne son idéologie impérialiste et quitte les Iles océaniques qu’elle occupe illégalement : Ces Iles n’ont jamais été françaises, elles ne seront jamais françaises : Le « Droit international » auquel la France fait allusion pour accabler la Grande Russie, a t-il quelque chose à opposer à la décolonisation et à la libération des territoires occupés par la France au ...XXe siècle ?

                                                                PS : Lors de la Guerre de Crimée de 1853 à 1856, ils se pourraient que des Nord Africains étaient mobilisés et avaient combattu « pour la France de Napoléon N°3 », nous le regrettons beaucoup...


                                                                • smilodon smilodon 19 mars 2014 21:03

                                                                  @ l’auteur : Je ne sais pas bien où tout le monde va avec cette « crimée », qui me fait sérieusement penser à l’attentat de « sarjevo », mais pour avoir regardé en « direct-live » sur nos chaines d’infos (BFM et I-TELE), POUTINE parler devant une assemblée d’énarques (parlement et sénat), j’ai presque eu envie d’avoir ce genre de « président » !.... Un type à la tête d’un pays, et qui défend SON pays !... Wahou !.. Quel délire !.. Alors oui, Poutine est un dingue, mais quand même, un mec comme lui à la tête de la France, imaginez !...??!!... Un président qui AIME son pays ??!!..... Incroyable !.... Il m’a fait « vibrer », franchement !... J’avais beau essayer, je ne voyais pas « françois », mais aucun autre non plus, aimer et défendre mon pays autant que moi, ni autant que « vladimir » !... Désolé, mais dommage aussi !... Ce serait bien quand même, si un jour on voyais un type dans le même genre défendre la France comme il a défendu la russie !.... Ca ferait plaisir à plein « d’électeurs ». Mais la france n’aura plus jamais un « de gaulle » !... Nous on vote pour des représentants de commerce, pas pour des « dirigeants » !... J’ai beaucoup aimé son discours. J’aurais envie d’être digne de mes parents et fier de mon pays !... Dommage que je ne sois pas russe !.. Au moins une seconde !... La « France » de mes « vieux », par obligation, mais sans ressentiment, je la laisse à qui la veut !... Sans rancune !.. Un jour, j’irai voir ailleurs, sans regret !.. Faites-en dont ce que vous voudrez !.. Sans moi !... Adishatz.


                                                                  • wesson wesson 23 mars 2014 15:41

                                                                    Allez, encore une petite video Benny Hill Style de « euro » maidan à Lugansk, et comment ils se sont fait virer par les pro-Russes.


                                                                    • CASS. CASS. 24 mars 2014 01:05

                                                                      M.Madjour voyez ça avec les rothschilds windsors and co et leurs adeptes.


                                                                      • mortelune mortelune 24 mars 2014 12:17

                                                                        Les hommes qui dirigent nos pays sont issus des élections. Si le peuple désignent des guerriers alors que la guerre soit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès