Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Vous aimiez les « flash-mobs » ? Vous allez adorer les « flash-robs » (...)

Vous aimiez les « flash-mobs » ? Vous allez adorer les « flash-robs » !

Tout le monde a déjà entendu parler du phénomène des "flash-mobs", il s'agit du regroupement éclair d'un grand nombre de personnes qui se livrent à une performance artistique (généralement chorégraphique), ils sont filmés, puis l'évènement fait le buzz sur l'internet.

Ce que les gens connaissent moins, c'est le nouveau phénomène qui a pris naissance il y a un peu moins d'un an aux USA et qui est appelé "flash-rob", il s'agit du regroupement d'un grand nombre de personnes, qui cette fois se livrent à un acte d'agression éclair, ils déferlent à un endroit précis en masse (généralement sur des commerces), saccagent et dérobent tout ce qu'ils peuvent, se filment, et s'enfuient. Les témoins sont terrorisés.

Les "flash-robs" représentent l'un des phénomènes les plus en vogue actuellement aux États-Unis, ils sont quasiment impossible à anticiper, c'est un véritable phénomène de mode au sein de la jeunesse américaine, essentiellement dans les zones défavorisées.

L'évènement est généralement organisé de manière spontanée, à partir des réseaux sociaux, quelqu'un lance l'idée, un autre donne une cible, et c'est comme un jeu, on décide d'une heure, par exemple un simple message "ready for flash-rob in 10 minutes, city center ?"... des dizaines de personnes répondent à l'appel, tous excités et on ne peut plus rien arrêter... C'est comme un jeu, au départ. Beaucoup ne se déplacent pas pour voler ou pour terroriser, mais juste pour participer ou par simple émulation, par bêtise... Souvent il ne sont que des adolescents.

On pourrait presque en rire nerveusement s'il ne s'était pas produit le weekend dernier l'un des plus violents "flash-rob" de l'histoire criminelle récente, on a pu observer plus de 300 jeunes se ruer sur un grand centre commercial Walmart à Jacksonville en Floride, la scène a été filmée par de nombreux témoins consternés, des clients qui faisaient leur shopping, certains fuyant les lieux, et on trouve des dizaines de vidéo sur youtube. VIDEO

Selon les autorités, même si ce "flash-rob" était impressionnant par la quantité de gens mobilisés pour commettre cette "attaque éclair", Walmart déplore peu de dégâts et peu d'objets volés (on parle de 1500$ de perte).

Néanmoins, un coup de feu a été tiré (en l'air), sans faire ni blessés ni dégâts, et l'enquête se poursuit.

Pour le moment, aucun "flash-rob" ne semble avoir été identifié comme tel ailleurs qu'aux États-Unis, mais je pense que ce phénomène pourrait parfaitement se produire en Europe.

J'estime qu'il est à peu près impossible de lutter contre des groupes de gens décidés à commettre un tel délit, organisé de manière spontanée, contre une même cible. Quels sont les endroits publics ou privés préparés à se défendre contre une déferlante de dizaines ou centaines d'individus en furie, débarquant de nul part par surprise, et qui auront disparu avant même qu'on ait eu le temps de comprendre ce qui arrive ou donner l'alerte ?

Les gens qui pourraient y prendre part n'ont pas besoin de se connaître les uns les autres, ils savent que le risque est faible de se faire prendre, ce sont des anonymes. L'enjeu est le même pour tous, au minimum il s'agit de jouer à se faire peur, et au mieux à voler le maximum de choses en quelques secondes et disparaître.

Personne ne pourra empêcher que des groupes de gens puissent s'organiser sur l'internet à partir de réseaux sociaux pour déclencher spontanément de telles opérations.

En quelques heures, des centaines de personnes pourraient tomber d'accord pour déferler au même moment sur un même centre commercial, n'importe où.

On peut parfaitement imaginer que ce phénomène devienne très vite une activité criminelle récurrente, se transformant en véritable casse-tête pour les forces de l'ordre.

En effet, quand on a faim, et qu'on est décidé à voler de la nourriture, est-ce qu'on s'attaque seul à un commerce, ou alors, quand on en a la possibilité, est-ce qu'on y va à plusieurs, en force, on désorganise toute la sécurité des lieux, une prise d'assaut en quelque sorte, avec l'effet de surprise qui est un avantage incontestable, et on dérobe tout ce qu'on peut pour s'enfuir quelques secondes plus tard ? Pas besoin d'entraînement. Pas besoin de préparation. Pas besoin d'armes. Et même pas besoin de beaucoup de courage.

Personne ne sait comment s'organiseront bientôt les pauvres contre les riches, ni même quel rôle jouera l'internet dans toute cette histoire.


Moyenne des avis sur cet article :  3.6/5   (20 votes)




Réagissez à l'article

31 réactions à cet article    


  • jako jako 19 juillet 2012 07:39

    Bonjour, bonne information, nous allons bientôt re-vivre les attaques de diligences c’est évident tant que le monde exhibera sa richesse sous le nez de ceux qui ont faim ou juste exclus


    • Ronald Thatcher rienafoutiste 19 juillet 2012 14:34

      quelle richesse ? quelle monde ?
      le droit d’un individu d’aller faire des achats au supermarché !

      Typique de la penséebobo qui fait preuve d’indulgence criminelle face à une association de malfaiteurs, j’imagine que vous vous faites livrer vos courses !


    • jako jako 19 juillet 2012 14:49

      Bonjour Mr rien à foutiste.
      Pensée bobo voilà donc le nouveau point godwin ? il y a même des chansons pour cela et surement des films.
      Non je ne fais pas livrer mes courses, mais des gens qui vont chaparder en groupe dans des magasins de grands groupe cela ne me chagrine pas du tout, lisez le contenu du MES qui va être bientot vôté dans votre beau pays et vous comprendrez qui sont les vraies « racailles ».


    • chapoutier 19 juillet 2012 07:48

      l’auteur

      vous aimez et vénérez cette société de consommation à outrance !

       alors ne venez pas vous plaindre que ces gamins, qui n’ont d’autre modèle que cette société de merde , pratiquent ce genre de rapine pour être à la page et au m^me niveau que ce qu’ils admirent à la téloche.

       ils ne font que reproduire à leur niveau ce que font les patrons du CAC 40, à beaucoup plus grande échelle.

      elle est belle votre société de la propriété privé, du plus fort qui bouffe le plus faible.


      • jaja jaja 19 juillet 2012 10:18

        L’extrême pauvreté aux USA justifie tous les pillages réalisés par celles et ceux que le Capital et donc les patrons de Walmart (parmi les plus grosses fortunes aux USA) ont méthodiquement dépouillés.....

        La lutte des classes à l’état pur ce n’est pas que Bastille République.... Et cette forme là n’a pas besoin « d’éducateurs » socialistes pour être pratiquée.... ça se fait tout seul au fur et à mesure que progresse le nombre de pauvres...

        Notez que sur la vidéo on voit bien que ce n’est pas encore très méchant ni que le pillage soit très efficace.


        • jaja jaja 19 juillet 2012 10:35

          Notons aussi que la tradition du pillage est constante aux USA lors de tous les soulèvements des Ghettos...

          La répression y est toujours féroce et à balles réelles. Les morts sont nombreux comme lors des émeutes de Watts à Los Angelès en 1992 (entre 50 et 60 victimes) ..

          http://www.youtube.com/watch?v=sqHFFJIEtE0


        • loxias loxias 19 juillet 2012 10:35

          Vivement les flashs-sex ! smiley


          • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 19 juillet 2012 12:25

            Flash-sex ?

            Vous voulez dire Flash-viol, je suppose...


          • BOBW BOBW 19 juillet 2012 15:14

            Et les flash-préservatifs : 3 effets positifs :

            - Anti-sida.

            - Anti-surpopulation.

            - Cadeaux de petits ballons gonflables pour les enfants « nécessiteux »


          • katakakito 19 juillet 2012 12:15

            Un phénomène identique existe bien avant l’invention du mobile au Brésil. C’est ce qu’on appelle « arrastao ».

            Un groupe d’une bonne centaine de personnes si ce n’est plus converge soudainement au début d’une plage de Rio et la parcourt rapidement en dévalisant tout le monde, puis s’éparpille d’un coup.


            • Ronald Thatcher rienafoutiste 19 juillet 2012 14:39

              en France c’est la flash-gourmette... trois quatre racailes qui arrachent les colliers et bracelets des vieilles ! le courage des Révolutionnaires de fracturer le col du fémus d’un vieillard smiley

              A quand le droit du port d’arme pour tous ?


            • HELIOS HELIOS 19 juillet 2012 13:14

              ... et un jour, on va s’etonner que les commerçants s’arment, et que des drames vont survenir !

              Ce sera bien sur de la faute de ce salaud de vendeur qui vend trop cher alors que les gentils voyous ne faisaient que redistribuer de la richesse qu’ils ne pouvaient pas se payer.

              On voit déja pointer le nez de cette gauche malsaine qui a oublié qu’il existe des valeurs morales que l’ecole comme les parents ne sont plus capable d’enseigner. Le curé ayant disparu, que reste-t-il maintenant a notre societe pour se defendre ?

              ... a defaut de police, les armes !!!


              • jaja jaja 19 juillet 2012 13:34

                C’est qui les commerçants chez la famille Walmart, ces multimilliardaires de la distribution aux USA et qui, justement ont ruiné tous les petits commerçants là où ils se sont installés et qui commencent à « effrayer l’Amérique » comme le révélait un article du monde..... ?

                Les armes mon cher Hélios anti-système de la boutique familiale à Marine ne sont pas l’apanage exclusif des fachos.... a méditer....

                Ces distributeurs qui bafouent les lois sociales (bien pauvres pourtant) aux USA doivent être combattus et le jour où ça devra être par les armes approche peut-être.....


              • Ronald Thatcher rienafoutiste 19 juillet 2012 14:44

                ce directeur de supermarché n’est qu’un franchisé, un travailleur tout comme toi, mais bon il doit gagner plus que toi alors c’est normal de le classer dans les « bourgeois qui pillent les richesses du prolétariat exploité et qui ne récoltent que ce qu’ils méritent »


              • jaja jaja 19 juillet 2012 14:55

                Nous n’avons pas la même conception de ce qu’est un travailleur ni d’ailleurs de ce qu’est un « anti-système » mot creux pour les partisans de la Marine qui se précipitent toujours au secours des exploiteurs....

                Que cette ordure soit un franchisé ou non ne m’intéresse pas... Ce que je sais c’est que chez Walmart ce type de gentil « travailleur » a été jusqu’à tenter de supprimer la pause déjeuner à ses employés, a interdit et combat les syndicats et va jusqu’à renvoyer les vrais travailleurs s’ils ont une liaison amoureuse......

                On a affaire là à un Kapo qui doit être traité comme tel....


              • Al West 19 juillet 2012 14:58

                Bonjour,

                Personnellement, j’y vois surtout un motif valable pour déclarer la loi martiale...


                • jaja jaja 19 juillet 2012 15:11

                  Dès que le peuple commence à bouger tous les « anti-systèmes » du FN trouvent qu’il y a « motif valable pour déclarer la loi martiale » ou « prendre les armes ».... Rien de plus normal les fachos sont là dans leur rôle de supplétifs de la Bourgeoisie....

                  D’autre part en cas de soulèvement populaire on se doute que les forces militaires et policières de l’oligarchie capitaliste tenteront de mettre le peuple à genoux et ne resteront pas les bras croisés...
                   
                  Une Révolution doit vaincre ces forces réactionnaires, les submerger sous le nombre et les empêcher de nuire....

                  .L’Union nationale sous un même drapeau entre prolétaires et exploiteurs est bien un mythe.... Chacun son camp !


                • Al West 19 juillet 2012 15:25

                  Bonjour jaja,

                  Désolé mais votre message fait dans la caricature, à plusieurs égards. Notamment quand vous commencez en faisant un amalgame entre les dénonciateurs de la loi martiale et un parti politique auquel je n’appartiens nullement.

                  Ensuite, je suis de ceux qui pensent que le peuple a les moyens de s’exprimer autrement qu’en envahissant un supermarché et en terrorisant ceux qui n’y sont pas pour plus dans la crise capitaliste que nous vivons.

                  A mon sens, un mouvement pacifique tel que Occupy Wall Street qui, malheureusement, a été récupéré et détourné de ses visées premières, est bien plus efficace que ce genre d’actions qui ne fait finalement que monter les communautés les unes contre les autres car vous remarquerez que cela a tout l’air d’être une spécificité de la communauté noire, en tout cas, c’est le cas pour le flash-rob de la vidéo. J’imagine que vous vous rendez compte de ce que peut en penser une partie des 75% de blancs de Floride.

                  Vous pouvez continuer de penser que tout ce que fait le peuple du moment qu’il s’agite, c’est bien. Je pense qu’il n’est pas stratège pour deux sous et que, s’il voulait vraiment contrer le pouvoir capitaliste, il ne dévaliserait pas les supermarchés, mais organiserait un mouvement pacifique du type Occupy Media. J’ai toujours pensé que plutôt que la banque, la première cible devrait être les médias.

                  Enfin, considérez que si j’envisage cette hypothèse, c’est parce qu’elle ne me réjouit guère, et j’aurais aimé que certaines personnes mesurent les conséquences véritables de leurs actes, ce qui n’a pas l’air d’être le cas.


                • jaja jaja 19 juillet 2012 15:37

                  Je soutiens Occupy Wall Street et tous les Occupy que vous voulez.... Tout en sachant que jamais un réel changement n’arrivera entièrement pacifiquement. Dès que la Bourgeoisie sera menacée dans son pouvoir elle réagira brutalement et enverra ses chiens (police et armée) contre le peuple....

                  Et là il faudra bien réagir....


                • foufouille foufouille 19 juillet 2012 16:03

                  « Personnellement, j’y vois surtout un motif valable pour déclarer la loi martiale... »

                  en zunie, les armes sont en vente libre ..........


                • foufouille foufouille 19 juillet 2012 16:02

                  vu le nombre de pauvres en zunie, rien de plus normal
                  ils doivent de la javel dans les poubelles aussi
                  sur de la nourriture encore bonne bien sur


                  • Marc Bruxman 19 juillet 2012 19:13

                    Ca n’est rien de plus qu’une version high tech de l’agression en bande organisée. Rien de bien nouveau et vu que les vigiles sont armés aux US ces petits cons ont beaucoup de chance.


                    • le poulpe entartré 19 juillet 2012 20:31

                      On va adorer ? Il en est bien sur ? Son insinuation à la con ne concerne que lui. Il peut même s’en taper sur le ventre. Qu’elle importance devrait on accorder à la bouse de ce, il se vante ui-même de ses exactions : 20 ans à faire le tôlier, à faire chier les salariés, les pressurer au maximum, rien que pour sa gueule, le marche ou crève, en authentique fils à papa, fréquentant les fils à papa, formé dans les même centres d’apprentissages de l’asservissement de l’autre, après être passé à l’octroi (prix plusieurs milliers de dollars par an).

                      Il fait même dans l’immonde : « Et même pas besoin de beaucoup de courage. » Forcément, les pauvres et même ceux qui sont membres de l’extrême pauvreté, ce ne sont que des lopettes, des sous-hommes, des lâches ( entendez par là : pas comme moi qui suis tout blanc, irréprochable, vertueux et intègre................ et tes fesses ?) pas des êtres humains et ça tombe bien, : "il n’ont même pas besoin de beaucoup de courage. Autrement dit, pour lui : rien que des animaux que l’on pourra à l’occasion d’une loi martiale bien venue (pour sa pomme) tirer comme des lapins, avec la dernière remington, le dernier Scout, le 223 avec sa crosse en kevlar. Il s’impatiente, ça lui ferait tellement plaisir. Les pauvres le sont parce qu’ils le veulent bien alors c’est bien comme ça et en fait, c’est bien fait pour eux.

                      Pas un instant, ce dément aborde les causes de cet état de fait. Les classes dirigeantes ou dominantes (par le fric) n’ont aucune, strictement aucune responsabilité.

                      Il y a une similitude entre sa binette de parvenu et celle du philosophe bidon, ancien agitateur dans les facultés, le décolleté en moins. Il ne lui manque qu’ une bonne tarte en plein dans la gueule. Il ne lui en manquera plus que sept pour atteindre le score de BHL. Pour ce jour, là merci de prendre une photo de la boursouflure et de la mettre sur la toile.

                      Qu’il reste aux Etats Unis, jusqu’à ce qu’il devienne SDF.


                      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 19 juillet 2012 20:55

                        Merde ! Le Poulpe vous avez une sacrée plume !Et ok sur le fond !


                      • Ronald Thatcher rienafoutiste 19 juillet 2012 22:16

                        c’est con mais c’est le même mec qui permet à ces citadins de se nourrir etc... une vrai ordure de capitaliste etc, un nantis de la pire espèce (certainement juif !), ouais ouais, je serais lui je laisserais tomber la grande distrib et je partirais faire autre chose ailleurs, laisser ces merdes dévaliser les bibliothèques pour chauffer leurs gourbis, de la merde en nike qui pille et il y en a toujours qui les encourage parce qu’ils n’ont plus les couilles de faire leur propre REVOLUTION, le transfère qui libère le raté aigri jaloux de la réussite de l’autre : le con dans toute sa splendeur, black riot 2.0, et si c’était ton frère ce franchisé ?


                      • foufouille foufouille 19 juillet 2012 23:23

                        il ferait bien les poubelles, mais le bourgeois a mis de la javel dessus


                      • Lea Andersteen Lea Andersteen 20 juillet 2012 01:39

                        « Le capitalisme est cette stupéfiante croyance selon laquelle les pires des hommes feront les pires choses pour le plus grand bien de tous ».

                        Ces rapines ne sont pas surprenantes. Nous subissons et encore plus aux Etats-Unis un martelage permanant nous faisant croire qu’il faut posséder de nombreux biens pour être heureux. Il faut savoir qu’aux USA, la pub s’est infiltré au cœur des écoles, il arrive que des sorties pédagogiques vont dans des centres commerciaux la ou chez nous, cela serait un musée.

                        Ces jeunes sont donc endoctrinés pour vouloir posséder à tout prix des biens. Notamment en empruntant. Quand la banque refuse le prêt.... Voila ce qui arrive. Ils font une rapine.

                         

                         


                      • Nanar M Nanar M 20 juillet 2012 07:46

                        Excellent, à quand des flash-robs à Neuilly ?


                        • slipenfer 20 juillet 2012 10:03

                          Il ne ne faut pas confondre vol en bande organisée et émeute
                          les réponses de l ’état seront différentes
                          Royaume Uni Les émeutes doivent être écrasées
                          Emeute de Watts


                          • slipenfer 20 juillet 2012 10:09

                            lire cet article très surprenant

                            Les villes fantômes et barbares de l’American DreamLe nombre de villes quasiment insolvables ou d’ores et déjà en faillite aux USA ne cesse d’augmenter, imposant une économie urbaine d’apocalypse, avec une régression extraordinaire de tous les services publics.

                            • slipenfer 20 juillet 2012 10:10

                              juste un extrait

                              Ce qu’on observe, c’est bien un processus de déstructuration puis de dissolution du tissu urbain, avec la réflexion complémentaire que cette déstructuration et cette dissolution s’expriment par la barbarie et la sauvagerie. Il s’agit du stade ultime du Système, lorsque « la barbarie intérieure » (selon l’expression de Jean-François Mattéi, dans son livre au titre éponyme) habitant l’esprit de l’homme qu’a produit la modernité, finit, sous la pression du Système et des conditions matérielles et surtout psychologiques qu’il impose, par atteindre une telle force, une telle ampleur, qu’elle se transcrit en actes, en comportements, en “vie courante”.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès