Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Walmart exploite aussi l’énergie solaire !

Walmart exploite aussi l’énergie solaire !

Tout le monde connaît Wal Mart, ce monstre de la grande distribution qui a une fâcheuse tendance à exploiter ses salariés et à se battre contre les tentatives de syndicalisation. Ce que le public sait moins, c’est que Wal Mart consacre plus de sept cents millions de dollars par an à sa fondation et que le géant va investir massivement dans l’énergie solaire.

medium_gursky_99cent.jpg Avec certaines pointes à 1,5 milliard de dollars par jour, le chiffre d’affaires annuel de Wal Mart frise les $ 316 milliards ! (marge nette de 3,5 %) Certes, ses 1,8 million de salariés ne travaillent pas avec un pistolet sur la tempe : ils doivent bien y trouver satisfaction, notamment ceux qui travaillent aux Etats-Unis, pays qui ne connaît pas le chômage. Mais enfin, les méthodes de l’entreprise ne sont pas franchement emballantes, même si tout le monde y va faire ses courses car sa force, c’est Everyday Low Prices.

Ce que le public sait moins, c’est que Wal Mart consacre plus de sept cents millions de dollars par an à sa fondation, avec une répartition entre de nombreuses institutions vénérables. Wal Mart a choisi de soutenir les projets éducatifs ou caritatifs des communautés qui vivent autour de ses grands centres commerciaux, sans oublier quelques instituts prestigieux de recherche (contre le cancer, le diabète...). Cette fondation constitue évidemment un moyen de rehausser l’image du groupe, mais aussi une contribution à la société civile, chose toute naturelle dans un pays qui n’attend pas grand-chose de l’Etat (avec raison).

medium_Solaire.JPGUne évolution récente mérite d’être exposée : Wal Mart, qui est aussi réputé pour sa négligence vis-à-vis de l’environnement, est en train de chauffer un investissement massif dans l’énergie solaire. Il faut dire que la pression monte chez les concurrents : Tesco a annoncé un investissement de $ 13 millions dans des toits solaires pour produire 2MW sur son immense centre de distribution californien à venir. Staples a démarré des investissements similaires, ainsi que Whole Food Market, spécialiste du bio.

Wal Mart a annoncé s’être fixé pour objectif de ne consommer à terme que des énergies renouvelables, de baisser drastiquement ses émissions de CO2 et de gaz à effet de serre. Wal Mart a donc lancé un appel d’offre considérable afin d’équiper progressivement tous ses centres commerciaux de toits photovoltaïques. Comme pour le reste, Wal Mart veut être le plus ambitieux, le plus gros, le plus impressionnant : le montant des contrats à venir pourrait se révéler gigantesque, de « cinquante fois supérieurs à tout ce qui a été fait à ce jour ».

La structure est originale : un organisme intermédiaire se chargerait de l’investissement (emprunt, investisseurs, amortissement) et de l’entretien, en échange de quoi Wal MArt s’engagerait à acheter l’énergie produite à un prix fixe pendant vingt ans. C’est le modèle déjà choisi par SunEdison et Whole Food Market pour vingt-cinq centres : SunEdison a formé un fond d’investissement de $ 60 millions avec le soutien de banques d’investissement pour le montage financier, et Whole Food ne s’engage qu’à acheter l’énergie à venir, sans avoir encombré son bilan de cet investissement lourd initial. Évidemment, les aides de certains Etats américains particulièrement sensibilisés par la question du réchauffement ont tendance à accélérer ce recours à une énergie renouvelable.


Moyenne des avis sur cet article :  4.01/5   (77 votes)




Réagissez à l'article

44 réactions à cet article    


  • (---.---.5.68) 24 janvier 2007 14:16

    « Wal Mart a annoncé s’être fixé pour objectif de ne consommer à terme que des énergies renouvelables, de baisser drastiquement ses émissions de CO2 et de gaz à effet de serre. »

    Il manque aussi, combien il compte économiser d’argent en passant.

    Il ne faut pas se leurrer, on parle d’une des pires sociétés de type libéral. Toute action menée par cette société l’est pour gagner plus d’argent. S’il se souciait de quelque chose, commencerait par mieux payer leurs employés et il leur donnerait un minimum de couverture social.


    • Aurelien Veron 24 janvier 2007 14:49

      Tout d’abord, associer une société, que ce soit Wal Mart ou une autre, à la philosophie libérale est un premier contre-sens. Je vous recommande cet excellent article sur cette distinction fondamentale : http://www.alternative-liberale.fr/t137-Liberalisme_contre_capitalisme_.html

      Ensuite, je vous rappelle un fait élémentaire : une entreprise a pour objet la réalisation de bénéfices, ce qui passe par la satisfaction de clients et des salariés qui vont contribuer à cet objectif. Si Wal Mart est si gros, c’est aussi parce qu’un nombre colossal de clients sont satisfaits par Wal Mart et y retournenet malgré ses imperfections. Quant aux salariés, ils savent qu’un grand nombre de jobs sont proposés ailleurs, qu’ils ont donc des raisons de vouloir rester.

      Cela n’en fait pas une boite sympa, et il est plutôt heureux que la pression d’associations actives la pousse à faire des choix positifs.

      Enfin, si le prix des énergies fossiles continue à augmenter, il est clair que ce type d’investissements se généralisera. C’est une bonne nouvelle pour l’environnement ! Je ne comprends pas pourquoi vous vous en plaignez.


    • Jojo2 (---.---.158.64) 24 janvier 2007 15:34

      Il me semble que l’installation de Wal-Marts a été refusée en Californie et au Canada par les habitants de villes supposées les accueillir...un sursaut d’humanité...

      Et si les employés restent chez Wal-Mart c’est parce qu’habiter dans un Trailer Park c’est pas marrant tous les jours...

      Wal-Mart est une honte...

      http://walmartwatch.com/about

      « The Case Against Wal-Mart is presented as a legal brief against Wal-Mart - with »counts« against the company ranging from its employment practices to its »Made in America" mythology.

      It presents evidence to make its case that Wal-Mart :

      * Forces its own workers to labor « off the clock » without pay * Uses overseas sweatshop labor to manufacture its corporate brand clothing * Sells knock-off and counterfeit merchandise that misleads and confuses its customers * Destroys acres of environmentally sensitive lands to build new Wal-Marts, close to existing Wal-Marts that will be closed * Has eliminated all competition in many towns across the U.S. by illegally lowering prices below wholesale * Has forced the movement of thousands of manufacturing jobs out of the U.S. * Calls « full-time » 28 hours per week and pays wages so low that many of its employees qualify - and accept - welfare payments * Demands millions of dollars in tax breaks to locate in communities all over the U.S., while it earns billions of dollars in profits.

      Written by Al Norman, the world’s foremost expert on and leader of the anti-sprawl movement, The Case Against Wal-Mart calls on consumers to go on a « Wal-Mart diet. » Norman says that only a consumer boycott of Wal-Mart will show the company that U.S. citizens disapprove of its business tactics.

      This is a book every American shopper should read before making another trip to Wal-Mart. As Al Norman says, « Friends don’t let friends shop at Wal-Mart. »

      http://www.amazon.com/Case-Against-Wal-Mart-Al-Norman/dp/0971154236


    • Anthony Meilland Anthony Meilland 24 janvier 2007 14:35

      Ils essaient de revaloriser leur image pourrie à moindre coût. Et sur le renouvelable, c’est du pipeau, ce qui pollue le plus dans la grande-distribution, c’est le transport, alors à moins de faire transiter leurs marchanidses par le rail, ou d’utiliser des camions électriques smiley...

      Encore une belle bande de Salauds selon Sartre smiley


      • blaz (---.---.24.48) 24 janvier 2007 14:36

        certes, walmart est plus que criticable dans bien des domaines (éreintement social, négligence écologique, répression syndicale, défiguration des villes etc). Ne nous leurrons pas, les grandes entreprises dont wall mart est le symbole le plus éclatant (comme Enron en son temps) , n’ont qu’un seul objectif : faire de l’argent, le reste n’est que paramètres d’ajustement du dividende par action.

        Donc oui, WM ne se lance pas dans l’écologie, mais dans la réduction de sa facture énergétique. point. (climatiser un hangar de 20 000m² coute de l’argent).

        Celà dit, si WM se lance, vu l’influence de WM dans l’économie américaine, via ses fournisseurs, sous-traitants, investisseurs (et autres) à qui elle impose ses points de vue, on peut espérer que d’autres grandes entreprises se lanceront dans ce type d’action.

        Imaginez que Carouf, auxChamps,E. LePèrc, et autres hangars à marchandises de ZAC périphériques recouvrent leurs toits de panneaux solaires, imaginez la dynamique que celà peut insuffler dans la société ? Il deviendrait normal d’intégrer l’énergie renouvable dans la construction, alors qu’aujourd’hui ce genre d’initiative est considérée comme gadget, non rentable, par les décideurs économiques.


        • Jojo2 (---.---.158.64) 24 janvier 2007 15:39

          Actuellement, la contruction d’un panneau solaire produit plus de gaz à effet de serre qu’il n’en économise, comparé à l’éolien, le nucléaire ou l’hydraulique...

          http://www.fnh.org/francais/faq/effet_serre/sans_co2.htm


        • Anthony Meilland Anthony Meilland 24 janvier 2007 15:59

          Merci Jojo2 pour ce site,

          qui nous montre, une fois de plus, que le nucléaire et l’hydroélectricité sont les sources d’énergie les moins productrice de CO2 pour l’instant, et que les solaire et l’éolien sont pour l’instant peu fiable.


        • Aurelien Veron 24 janvier 2007 16:04

          Lisez bien jusqu’au bout :

          "En résumé, les énergies qui n’émettent pas ou peu de carbone pour l’ensemble du cycle (moins de 10% du gaz naturel) sont :

          - Le nucléaire aujourd’hui

          - Le solaire demain, quand les panneaux seront eux-mêmes produits avec de l’électricité d’origine nucléaire, solaire ou hydroélectrique), et dont les besoins en espace sont compatibles avec les surfaces disponibles,"

          — > Bref, il faut bien amorcer la pompe... du solaire !


        • Jojo2 (---.---.158.64) 24 janvier 2007 16:20

          Les panneaux solaires aujourd’hui ne se justifient que dans des endroits isolés pour une utilisation autonome. Celà changera quand leur rendement sera meilleur, ce qui ne saurait tarder. Wal-Mart a un but purement commercial opportuniste.


        • sergeï (---.---.4.105) 24 janvier 2007 16:31

          Je ne sais pas comment vous avez compris sur le lien cité que le solaire produisait plus de gaz à effet de serre qu’il n’ené économisait ! ??? Il faut raisonner en terme de cycle : lorsque dans la fabrication des panneaux solaires, l’energie intégrée sera elle même du solaire en tout ou partie, on sera entré dans un cercle vertueux mais il faut bien commencer un jour.

          L’idée de faire produire du solaire par les supermarchés n’est pas mauvaise : on pourrait utiliser les immenses parkings des grandes surfaces en les couvrant avec lesdits panneaux solaires. ceux-ci serviraient alors d’abri aux véhicules et de point de ravitaillement pour les véhicules électriques.

          Parlez en au directeur de votre super marché préféré : eux qui aiment communiquer sur le developpement durable, voilà de quoi alimenter l’échange.


        • Jojo2 (---.---.158.64) 24 janvier 2007 16:45

          Il faut lire les phrases en entier. J’ai écrit « ...comparé à l’éolien, le nucléaire ou l’hydraulique... »


        • Aurelien Veron 24 janvier 2007 17:55

          Il est intéressant de voir qu’en évoquant un sujet particulier, le solaire et l’environnement, quelques uns dérivent sur des thèmes qui n’ont rien à voir. Nous démarrerions avec un texte sur les papillons qu’on déboucherait aussi vite sur un discours anticapitaliste de jojo2 et de ses amis. Difficile d’avoir un débat sain dans ce contexte...


        • Le Belche (---.---.1.14) 24 janvier 2007 17:56

          Une fois encore, il faut comparer le comparable.

          Sur le lien que tu donnes comme argument (http://www.fnh.org/francais/faq/effet_serre/sans_co2.htm) ils expliquent que faire des panneaux solaires produit plus de CO2 que le nucléaire, mais ne prennent pas en compte l’énergie de la construction des centrales nucléaires, le transport de matières fissiles et des déchets,...

          Ils ne comparent donc absolument pas la même chose.

          Comme le dit Aurelien Veron : « quand les panneaux seront eux-mêmes produits avec de l’électricité d’origine solaire... »


        • Jojo2 (---.---.158.64) 24 janvier 2007 18:04

          @l’auteur

          Où ai-je fait un post anti-capitaliste ?


        • Jojo2 (---.---.158.64) 24 janvier 2007 18:06

          @Le Belche

          J’avais l’impression que si.


        • Jojo2 (---.---.34.247) 24 janvier 2007 20:15

          J’ai vérifié. Il est écrit

          « Mais pour certains procédés, si la source d’énergie primaire ne produit pas de gaz à effet de serre (en particulier pas de CO2), la construction de la »centrale" en aura produit :

          pour faire une centrale (à charbon, nucléaire, à gaz, à pétrole, ou un barrage), il faut des matériaux de construction, or la production de ciment (entre autres) engendre de grosses émissions de gaz à effet de serre, notamment de CO2,

          pour faire une éolienne ou un panneau solaire il faut des matériaux (aluminium, verre, etc), dont la fabrication émet des gaz à effet de serre,

          Si l’on intègre ces « émissions intermédiaires » dans le total (cela s’appelle faire un cycle de vie, comme on le fait aussi pour d’autres polluants), on peut arriver à un « total d’émission » pour une quantité d’énergie disponible.

          Pour la cas particulier de l’électricité, par exemple, cela donne ce qui est dans le tableau ci-dessous."

          Donc, la production de CO2 dans la construction des centrales nucléaires est bien prise en compte.


        • William (---.---.219.1) 24 janvier 2007 15:22

          Je crois que c’est un investissement tres interressant et que l’on ne peut que féliciter. Certes, il est peut-être sollicité par des besoins d’économies ou pour améliorer l’image de l’entreprise et alors ?

          Ca prouve bien que l’unique façon d’impliquer les acteurs de la société dans une démarche de developpement durable, est de prendre en compte les indicateurs environnementaux dans les indicateurs économiques !


          • ZEN zen 24 janvier 2007 16:52

            « Certes, ses 1,8 million de salariés ne travaillent pas avec un pistolet sur la tempe : ils doivent bien y trouver satisfaction, notamment ceux qui travaillent aux Etats-Unis, pays qui ne connaît pas le chômage. Mais enfin, les méthodes de l’entreprise ne sont pas franchement emballantes, même si tout le monde y va faire ses courses car sa force, c’est Everyday Low Prices. », dit l’auteur.

            Comme c’est gentiment dit....« Alternative libérale » a l’art de la litote...Connaissez-vous ses méthodes de gestion du personnel aux USA, au Canada, en Inde même où la firme est en train de ruiner le petit commerce, ses pratiques commerciales... ??? Un article récent nous a présenté l’autre face de cette vitrine technologique. Qui pourra le retrouver ?


            • Satyagraha (---.---.233.194) 25 janvier 2007 13:29

              Et voilou :

              http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=17429

              http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=7797

              Deux articles d’Agoravox qui présentent Wall-Mart de façon moins naïve que celle de l’auteur du présent article.


            • (---.---.147.127) 24 janvier 2007 17:10

              Pendant que les franchouillards mangeurs d’escargots debattent sur tel ou tel detail de la société états-unienne dans les articles d’Agoravox, la France semble ressembler de plus en plus à un pays du tiers-monde...Cele ne va pas faire disparaitre le fait qu’il y ait des tentes à tout va sur le canal Saint Martin et le fait que même des professeurs en Sorbonne n’hesitent pas à chercher publiquement les poubelles dans la cour d’honneur ( !) pour recupérer des gobelets usagers (car on peut récupérer la consigne à la machine), histoire de se payer un café... ! En gros, la France ressemble de plus en plus à un pays émergent.La France n’est même pas perçue comme une puissance à l’étranger (aux USA, on parle même de l’Inde comme plus grande puissance et comme pays plus developpé que la France) alors qu’on nous rabache des conneries a longueur de journée ici...l’ego collectif continue à gonfler, gonfler, gonfler...faites gaffe à ce qu’il n’éclate pas !!

              P.S:C’est étonnant de voir que les Etats-unis ont un siècle d’avance sur la France sur tout : recherche,innovation,société,sciences humaines,économie,puissance militaire,salaires moyen US double du salaire moyen francais...etc...etc...


              • Jojo2 (---.---.158.64) 24 janvier 2007 17:49

                Il ne faudrait pas exagérer. Rien qu’à New York, par exemple, il y a bon an mal an 100 000 sans abris, 38 000 en même temps, dont la moitié d’enfants.

                http://www.ysop.org/statistics.htm


              • Satyagraha (---.---.233.194) 25 janvier 2007 14:09

                Tout à fait d’accord ! Les USA sont responsables de bien plus de morts et de blessés que la France (génocide du peuple indien, coups d’états dans de nombreux pays, financements de groupes paramilitaires fascistes, notamment en amérique du sud, guerres « préventives » contre le terrorisme, règles commerciales conduisant à l’endettement maximum des pays émergents et donc aux famines...). Je me demande d’ailleurs s’ils n’ont pas un millénaire d’avance sur nous...


              • fred (---.---.49.53) 27 janvier 2007 07:27

                Ben mon vieu, ca se voit que tu ne vis pas là-bas ! Après cinq ans aux US, moi je trouve qu’ils ont plutot 30 ans de retard en général.


              • ZEN zen 24 janvier 2007 17:27

                « La face cachée de Wall Mart » , vue du Canada (explorer tous les liens)

                http://www.radio-canada.ca/actualite/v2/zonelibre/documentaires/Walmart/


                • wawa (---.---.252.33) 24 janvier 2007 17:48

                  bravo l’intox, le gentil walmart investi massivement dans le solaire pour proteger l’environnement !!!!!! c’est oublier que la frequentation de ces centres tertiaire entraine une augmentation forte du CO2. on y va en voiture : la diminution du nombre de points de vente sur une surface donnée entraine nécessairement une hausse des distances parcourues, a la livraison comme a l’achat ! c’est climatisé et comme on trouve de tout et tout bien « merchandishingé » on (moi compris) achète forcément des gadgets inutiles. smiley


                  • roumi (---.---.74.206) 24 janvier 2007 18:17

                    bof c’est pas un scoop que Wall Mart exploite l’énergie solaire .

                    sans aller très loin , en Normandie un patron d’Intermarché a fait le meme choix .

                    le solaire c’est mature puisque ça rapporte ; dans une voiture il faut mettre la premiere vitesse pour démarrer .

                    il compte 12 ans pour amortir son installation .

                    et c’est pas ultralibéral .


                    • bubu83 (---.---.238.92) 24 janvier 2007 19:58

                      700 millions d’€, certes, mais ils peuvent se le permettre en sous payant leurs employés.


                      • roumi (---.---.74.206) 24 janvier 2007 21:24

                        tes articles me font penser a celles d’un auteur de bd ;martin veron .

                        http://www.globenet.org/chroniqueur/00/rubriques/portrait.html

                        c’etais juste pour une culture .


                        • moebius (---.---.6.129) 24 janvier 2007 22:30

                          Euh ! les panneaux solaires, les moteurs qui poluent moins etc...ce n’est pas Dieu qui vous les donne ce sont des entreprises qui les commercialisent et ces entreprises pour etre fiables se doivent d« etre »compétitives« et donc de faire du »bénéfice« (Mon dieu ! cachez ce sein...) Que des groupes industrielles investissent dans les énergies renouvelables, ça me semble quand meme un des objectifs de l’écologie politique, mais sans faire de »profits« (mais cachez donc ce ce sein...) là vous révez et sans doute allez nous chanter le couplet romantique de »l’utopie"


                          • moebius (---.---.6.129) 24 janvier 2007 22:31

                            Message politique maintenant : votez Sarko votre porte monnaie il videra.


                          • Forest Ent Forest Ent 25 janvier 2007 02:12

                            Timeo Danaos et dona ferentes.

                            Ca m’écoeure un peu de voir un négrier comme ça essayer de redorer son blason avec ce genre de com.


                            • Johan Johan 25 janvier 2007 02:52

                              Allez une petite traduction :

                              Je crains les Grecs, même lorsqu’ils font des cadeaux.

                              Phrase que la légende attribue à un Troyen qui découvre avec le reste de sa cité le camp grec levé et un immense cheval de bois laissé en offrande.


                            • (---.---.241.237) 25 janvier 2007 07:13

                              Quoi que fasse une entreprise, elle a toujours tort. Ah Karl Marx, quand tu nous tiens. smiley


                            • Forest Ent Forest Ent 25 janvier 2007 11:43

                              Celle-là en tout cas c’est clair. La majorité des produits qu’elle importe aux US est fabriquée en Asie. S’est-elle souciée de l’impact environnemental sur place ?

                              Quand à Marx, il y a de tout dans ses bouquins et pas que des bêtises. Il y a un constat cru et pertinent sur le capitalisme. Ca ne justifie pas le communisme, mais n’a rien perdu de son actualité.

                              Ah oui et aussi - Jaurès : « le capitalisme porte en lui la guerre comme la nuée l’orage ». A transmettre au sarcome.


                            • gem gem 25 janvier 2007 17:17

                              @johan

                              tant qu’a expliquer, autant le faire proprement. Les troyens ne parlaient évidememnt pas latin, ni grec d’ailleurs. La « phrase » est un vers que Virgile met dans la bouche de Laocoon dans son Eneide (sauf erreur, ça commence à être trop vieux pour que je soit à l’abri). Elle est devenue proverbiale, mais ne s’applique pas ici : walmart ne nous fait pas de cadeau !


                            • (---.---.244.20) 27 janvier 2007 07:40

                              Forest, méfies-toi de tes pensées trop claires. Elles sont comme les grecs, elles semblent te faire le cadeau de leur simplicité, mais à l’intérieur, s’y cache la terrible erreur. smiley


                            • Forest Ent Forest Ent 29 janvier 2007 21:42

                              « à l’intérieur, s’y cache la terrible erreur »

                              Que serait-ce donc à dire ? smiley


                            • Docmorzy (---.---.119.201) 25 janvier 2007 08:34

                              « pays qui ne connaît pas le chômage. » Mais ou tu vas toi ??? Complètement à la ramasse !!!


                              • mazu (---.---.245.16) 25 janvier 2007 09:00

                                En effet, article subjectif, à la limite de l’intox. Les dons caritatifs servent juste à réduire une partie des impôts, en faisant cela, WM gagne de l’argent.

                                Si on lit les commentaires les plus débiles, les USA sont donc un pays sans chômage, sans pauvres, ou il fait bon travailler 50h par semaine....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès