• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Xavier Moreau : « L’UE voulait éloigner l’Ukraine de la Russie, (...)

Xavier Moreau : « L’UE voulait éloigner l’Ukraine de la Russie, pas l’intégrer »

Kiev accuse la France de retarder la mise en œuvre du régime sans visa pour les citoyens ukrainiens. Sputnik a discuté de cette question avec Xavier Moreau, un expert militaire français et membre fondateur de Stratpol, un groupe de réflexion indépendant basé en Slovaquie, qui analyse principalement les relations internationales et les politiques de sécurité.

«  Il y a beaucoup de pays au sein de l'UE qui veulent que le régime des visas reste. Ils craignent que la levée du régime des visas puisse entraîner un afflux de migrants, y compris de nombreux jeunes Ukrainiens qui échappent à la conscription chez eux. La France ne le veut pas, pas plus que beaucoup d'autres pays [de l'UE],  » a-t-il déclaré.

Xavier Moreau a rappelé le récent vote aux Pays-Bas contre l'accord d'association proposé entre l'Ukraine et l'Union Européenne, et a déclaré que la Pologne et de nombreux autres pays de l'UE ne souhaitaient pas voir arriver des migrants ukrainiens, rapporte Sputnik.

« Nous savons parfaitement qu'une fois les visas supprimés, les Ukrainiens ne se rendront pas en Roumanie, ils iront en Allemagne et en France et cela créera assurément beaucoup de problèmes pour ces deux pays s'ils acceptent de les laisser entrer,  » a-t-il souligné.

Interrogé sur l'apparente réticence de l'UE à devenir trop amicale avec l'Ukraine et la Géorgie, Xavier Moreau a cité [le président de la Commission européenne] Jean-Claude Juncker en disant que l'UE n'accepterait aucun nouveau membre au cours des cinq prochaines années.

« L'UE ne peut plus accueillir de gens, et encore moins de nouveaux membres. Seulement huit des 27 pays de l'UE paient actuellement [pour l'admission de migrants et de nouveaux membres] et ils n'ont plus d'argent pour accepter quelqu'un d'autre. L'UE a été utilisée pour faire croire à ces pauvres Ukrainiens que cela leur ouvrirait de grandes perspectives. En fait, l'idée était d'éloigner l'Ukraine de la Russie, pas de l'intégrer dans l'UE. L'offre d'association avec l'UE faite pendant le Maïdan [coup d'état] ne mentionne rien de tel. Cela ne leur offre pas non plus de voyager sans visa vers l'UE. Ce que les diplomates de l'UE ont promis était un mensonge, » a déclaré Xavier Moreau en conclusion.

Le président du Parlement Européen, Martin Schulz, a précisé que la France, l'Italie, l'Allemagne, la Belgique et certains autres pays de l'UE n'étaient pas prêts à mettre en place la libéralisation du régime des visas pour les citoyens ukrainiens.

Source : Sputnik
Traduction depuis l'anglais par Christelle Néant

Voir l'article sur DONi


Moyenne des avis sur cet article :  4.39/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

35 réactions à cet article    


  • JL JL 4 janvier 08:50

    Bonjour Christelle Néant,

     
     ’’L’UE a été utilisée pour faire croire à ces pauvres Ukrainiens que cela leur ouvrirait de grandes perspectives. En fait, l’idée était d’éloigner l’Ukraine de la Russie, pas de l’intégrer dans l’UE. ’’
     
     De fait, les promesses n’engagent que ceux qui y croient. C’est d’autant plus vrai quand elle sont faites par une institution dont la duplicité n’est plus à démonter.

    • Aristide 4 janvier 12:53

      Désinformation grossière


      Le discours du 16/12/2016 de JJ Junker

      Extrait : I would also like to congratulate the European Parliament for having completed negotiations on the visa liberalisation suspension mechanism. Visa-free status must now be granted to Ukrainian and Georgian citizens as quickly as possible. We were promising it, they were doing what they had to do – now we have to deliver.

      • Alren Alren 4 janvier 18:35

        @Aristide

        Traduire SVP !!! La langue anglaise de l’impérialisme US ne doit pas être considérée comme langue officielle en France.
        Vous ne proposeriez pas sans traduction un texte en allemand, en espagnol, en italien ou en russe :
        alors pas non plus en anglais langue étrangère.


      • Christelle Néant Christelle Néant 4 janvier 12:57

        Sauf que ce n’est pas Mr Juncker qui décide tout seul de ce que fait ou non l’Europe (et heureusement), et donc son discours ne vaut que pour ce qu’il est : son opinion. Donc aucune désinformation, Xavier Moreau indique des faits et non ce que veut Mr Juncker.


        • Aristide 4 janvier 13:39

          « @Christelle Néant


          Vous etes journaliste ? Vérification des propos d’un ... expert auto proclamé ! JJ Juncker parlait d’une décisiondu Parlement Européen. C’est le parlement qui a conclu des négociations avec l’Ukraine et la Géorgie. Lisez le texte ....

          Visiblement vous ne lisez même pas d’autres articles des sources que vous citez, le 16/12/2016 Sputnik publie un article de la réaction d’Ankara à cette décison de suppression des visas pour les Georgiens et Ukrainiens.


          Voilà un extrait du texte de cet article : La décision de donner le feu vert à la suppression des visas pour les citoyens ukrainiens et géorgiens, adoptée hier par le Parlement européen ( soit le 15/12/2016) , témoigne de la politique de deux poids deux mesures menée par l’Europe ...


          Vous êtes ridicule. 



        • Christelle Néant Christelle Néant 4 janvier 14:28

          @Aristide
          "Le 15 décembre, le Parlement européen a approuvé l’octroi des exemptions de visa pour des voyages à court terme aux citoyens de l’Ukraine et de la Géorgie. Cette décision doit encore être approuvée par le Conseil de l’Union européenne.« (donc non ce n’est pas encore validé totalement, le Conseil de l’UE peut encore bloquer cette décision)
           »Toutefois, le PE a dans la foulée donné son feu vert à un mécanisme de suspension plus rapide de l’exemption de visa, un mécanisme également qualifié de « frein de secours ». L’exemption peut être suspendue, entre autres, si un trop grand nombre de Géorgiens et d’Ukrainiens arrivés dans l’UE refusent de regagner leur patrie.« (autant dire que ce mécanisme servira très vite et annulera donc l’exemption partielle)
           »Selon le président du PE Martin Schulz, la position de la France, de la Belgique, de la Hongrie, de l’Italie et de l’Allemagne faisait obstacle à l’exemption totale des visas pour ces deux pays."
          Source : https://fr.sputniknews.com/international/201612291029401733-ukraine-ue-visas-france/
          Donc Xavier Moreau a bien donné des faits. Donc c’est vous qui êtes ridicule. Merci de vous être ridiculisé tout seul encore une fois. Vous devez être un peu maso pour revenir sans arrêt.


        • Aristide 4 janvier 15:28

          @Christelle Néant


          La mauvaise foi, après avoir dit que c’était le simple avis de Junker, voilà que vous admettez que c’est une décision du Parlement Européen mais que ce serait ... Enfin, la bêtise et le ridicule ne sont pas incompatibles ... vous en faites la démonstration.


          Cela vous gène mais les Ukrainiens et les Géorgiens seront exemptés de visas, le contraire de ce que vous avez annoncé.

          Xavier MOREAU, c’est ce type qui vit à Moscou et délivre en français la parole du gouvernement russe.

        • Christelle Néant Christelle Néant 4 janvier 15:32

          @Aristide
          Ne transposez pas sur les autres ce qui vous caractérise monsieur. Quant au fait que l’exemption de visas me gêne, de là où je suis je n’en ai rien à faire personnellement. C’est pour les gens en Europe que je m’inquiète des conséquences que cela aura. Le jour où cela arrivera et que ces migrants rajouteront de nouveaux problèmes à une Europe qui en est déjà submergée, nous en reparlerons.


        • Aristide 4 janvier 17:24

          @Christelle Néant


          « C’est celui qui dit qui l’est » est un peu ... enfantin comme réponse. Vos propos qui allient désinformation et absence complète de compréhension semble laisser la place à l’acceptation du FAIT. Comme quoi, vous ne contestez plus le fait et en déduisez même que cela sera un danger pour l’UE. Quelle sollicitude !! De dangereux migrants ? Vous avez oublié l’adjectif nazis.

          Le fait EST que les Ukrainiens et Géorgiens pourront voyager en UE sans avoir besoin de visa. Les délires de votre spécialiste ne changeront en rien la décision prise par le Parlement Européen. Maintenant l’absence de visas pour voyager en UE n’autorise en rien le ressortissant de ces pays de s’exempter des obligations légales s’il veut travailler et résider dans les pays de l’UE.

          Visiblement vous essayer de faire passer l"association Ukraine-UE pour un marché de dupe ... Vraie inquiétude du grand frère russe qui a une tout autre idée, préférant la soumission ... Mais on sait d’où vous parlez ...

        • Christelle Néant Christelle Néant 4 janvier 17:48

          @Aristide
          Rien d’enfantin dans ma réponse, de la simple psychologie humaine, puisque la plupart des gens qui accusent les autres à tire larigot sans preuves le font en transposant sur les autres leurs propres travers. Donc vos propos qui allient désinformation et absence complète de compréhension ne laissent place qu’à des argument absurdes, dans lesquels vous coupez les cheveux en quatre pour occuper vos journées. Grand bien vous fasse, mais personnellement j’ai des choses autrement plus utiles à faire.
          Cette exemption pour les voyages de courte durée sera peut-être validée par le conseil européen pour donner un os à ronger à l’Ukraine (et en attendant qu’elle soit validée elle n’est qu’un projet, et donc toujours pas un fait, donc Xavier a raison dans son analyse, sans parler de ce mécanisme de suspension qui mettra rapidement fin à cette exemption, vu que ne nous leurrons pas il y a aura une immigration massive, comme la Pologne en connaît depuis le Maïdan), tout comme l’a été l’accord d’association amputé de tout ce qui en réalité intéressait l’Ukraine, à savoir l’aide militaire, financière et l’intégration dans l’Europe.
          Cette exemption si elle est validée (j’ai mis un futur au lieu d’un conditionnel faute de temps pour me relire) ne changera rien à l’intégration de l’Ukraine dans l’UE, donc l’analyse de Xavier reste totalement valable.
          D’ailleurs Mr Juncker lui-même l’a dit cette année : https://fr.sputniknews.com/international/201603041023112537-ukraine-juncker-declaration-adhesion-otan/ en disant que dans les 20 à 25 prochaines années l’Ukraine ne pourrait rentrer ni dans l’UE ni dans l’OTAN, cela revient à renvoyer cela aux calendes grecques. C’est juste histoire de ne pas utiliser le mot « jamais ». En gros ils veulent maintenir l’espoir des ukrainiens pour pouvoir continuer à les utiliser. Ce qui est ignoble.
          L’association Ukraine-UE EST un marché de dupes. Aucune inquiétude de ma part là dedans, vos délires de soumission de la Russie vis à vis de l’Ukraine ne sont que des fantasmes. La Russie a porté l’Ukraine a bout de bras pendant plus de 20 ans, injectant des milliards chaque année dans l’économie ukrainienne pour la maintenir hors de l’eau. Et l’UE n’a pas les moyens d’y mettre autant d’argent. C’est d’ailleurs pour çà qu’aujourd’hui l’Ukraine coule. Et c’est pour ca que Ianoukovitch avait finalement rejeté l’accord Européen, quand il a compris qu’il était bien plus désavantageux pour l’Ukraine que l’accord Russe. Mais ca votre russophobie patentée vous empêche de l’admettre.


        • V_Parlier V_Parlier 4 janvier 17:49

          @Aristide
          Ce qui vous transcende, moi je le vois comme ça :
          http://www.youtube.com/watch?v=1vNMq35M19I .
          Mais ce qu’on sait aussi est que l’UE cherche à gagner du temps en disant : « oui mais un jour... ».
          Donc inutile de finasser, de pinailler et d’envahir le fil par vos railleries inintéressantes.


        • Alren Alren 4 janvier 18:44

          @Christelle Néant

          Dans le texte il est évoqué le cas des jeunes ukrainiens qui ne veulent pas faire leur service militaire sous la férule haineuse des nazis de Kiev pour être envoyés combattre d’autres ukrainiens à l’est du pays.
          Au lieu de les considérer comme des réfugiés politiques, il semble que ce soit une raison essentielle du refus de supprimer les visas. Et là on retrouve bien l’UE que nous détestons.


        • Aristide 4 janvier 19:47

          @V_Parlier


          Et sur la décision du Parlement Européen de dispenser de visas les Ukrainiens et Georgiens, rien à dire. Pourtant c’est le sujet de cette bouillie.

          Ne vous déplaise, je continuerai à poster quand et où je veux, c’est fini la pravda ....


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 janvier 22:01

          @Aristide
          La parole de Xaxier Moreau vaut largement celle du PS et du Gouvernement que vous représentez ! « Le Gouvernement français a refusé 3 fois de condamner la glorification des néo nazis à l’ ONU »


          "Une résolution condamnant l’apologie du nazisme et « les formes contemporaines de racisme, de discrimination raciale, de xénophobie », présentée par trente États dont le Brésil, l’Inde et la Russie, a été adoptée en commission préparatoire de l’Assemblée générale des Nations Unies par 115 votes favorables. 

55 pays ont cru bon de s’abstenir, parmi lesquels tous les pays de l’Union européenne, dont la Franceet trois pays ont osé voté contre : les États-Unis, le Canada et l’Ukraine.

          Depuis 2012, c’est la troisième fois que la France refuse de condamner des actes qui, s’ils étaient commis en France, susciteraient non seulement l’indignation générale, mais encore tomberaient sous le coup de la loi.

          Le Premier ministre, Manuel Valls, qui a rebattu les oreilles des Français pendant plusieurs semaines, à grand renfort de médias, avec l’affaire des « quenelles » et des spectacles de Dieudonné, contribuant d’ailleurs ainsi au succès de ce dernier, peut-il expliquer pourquoi il n’a pas donné instruction à l’ambassadeur de France à l’ONU de condamner les gouvernements estonien et letton qui donnent les Waffen SS en modèle à la jeunesse, organisent à leur égard des cérémonies de commémoration, dressent des monuments à leur gloire et fleurissent leurs tombes ? (...)


        • Aristide 5 janvier 10:44

          @Fifi Brind_acier

          Ola la neuneu, il s’agit d’une délibération du Parlement Européen. Votre délire sur les nazis est assez ridicule ...



        • Mychris Mychris 9 janvier 01:19

          @Alren
          "Dans le texte il est évoqué le cas des jeunes ukrainiens qui ne veulent pas faire leur service militaire sous la férule haineuse des nazis de Kiev pour être envoyés combattre d’autres ukrainiens à l’est du pays."
          Visiblement vous n’allez pas à Kiev très souvent..


        • Christelle Néant Christelle Néant 9 janvier 09:06

          @Mychris
          Visiblement vous encore moins :
          Le procureur militaire ukrainien est plus honnête que vous en annonçant que les citoyens de son pays continuent de fuir la conscription (d’ailleurs la dernière vague de mobilisation a été une catastrophe) et que rien que durant les 9 premiers mois de l’année ils ont du lancer 783 dossiers pour désertions, et qu’en 2015 c’est 6351 dossiers qu’ils avaient du faire...
          "Military prosecutors of Ukraine report that citizens of this country continue to evade from conscription to the army under control of the Kiev regime.«  »In nine months 2016 it began 783 investigations on the desertion facts"
          http://fact.international/2016/12/desertion-in-the-ukrainian-army/


        • zygzornifle zygzornifle 4 janvier 14:23
          « L’UE voulait éloigner l’Ukraine de la Russie, pas l’intégrer ».... l’UE préfère intégrer le Turquie .....

          • V_Parlier V_Parlier 4 janvier 17:46

            @zygzornifle
            L’UE qui avait les yeux plus gros que le ventre est maintenant sujette à l’indigestion. Il est fort probable que si elle essaye de survivre elle n’ingère plus aucun pays. Et encore moins si ça coûte des sous...


          • Aristide 4 janvier 20:26

            @V_Parlier


            Vous confondez avec l’URSS qui a explosé de ses prétentions à imposer un modèle unique à toutes « ses » républiques et même à ceux qui n’en voulait pas à Prague, Budapest et Varsovie ... Mais cela c’était avant ...



          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 janvier 22:06

            @V_Parlier
            Pas tout à fait, le but des USA était de faire coïncider le périmètre de l’ UE et de l’ OTAN, pour se rapprocher le plus possible des frontières de la Russie et pouvoir la menacer avec des bases et des missiles. ...


          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 4 janvier 22:13

            @Aristide
            Et oui, c’était avant, l’ URSS, c’est fini ! Maintenant Poutine a une autre doctrine :
            - Respect de la souveraineté des Etats, fin des guerres d’ingérence.
            - Respect du rôle des Nations Unies et de sa Charte.
            - Respect du Droit International.
            Mes condoléances !


          • Alainet Alainet 4 janvier 23:17

            @zygzornifle 
            - En tous cas l’intégration de l’Ukraine dans l’UE n’est pas pour demain -tant mieux !- ; car les Pays-Bas y sont opposés et comptent le faire savoir par référendum :
            https://fr.sputniknews.com/societe/201604051023946102-tiers-neerlandais-intgration-ukraine-ue/
            - L’intégration de la Turquie dans l’UE se bloque au refus de Chypre (gouvernement Grec au Sud de l’Ile ) seul gouvernement reconnu par l’ONU et l réconciliation avec la partie Nord de l’Ile tenue par la Turquie (RTCN) piétine depuis > 25ans.. Et Erdogan s’est beaucoup rapproché de Poutine récemment ; ce qui renvoie encore + la solution aux calandres grecques. lol !
            https://www.cairn.info/revue-politique-europeenne-2001-2-page-118.htm


          • Aristide 5 janvier 10:41

            @Fifi Brind_acier


            Vous oubliez l’ annexion d’une partie du territoire d’un autre pays et le soutien à une cessession d’une autre partie du même pays.




          • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 5 janvier 17:48

            @Aristide
            La Crimée a toujours été russe.
            Parlez-nous plutôt de la partition du Soudan et du Kosovo ...


          • mattcadene 9 janvier 01:05

            @Aristide Bravo Aristide. Enfin quelqu’un de sensé. Cela fait du bien parmi tous ces trolls poutiniens. Dans la mesure du possible j’essayerais de venir vous aider à répondre, car je trouve que le combat est très inégalé à 1 contre tous.


          • Mychris Mychris 9 janvier 01:24

            @Fifi Brind_acier

            Et non, c’est l’issue de la guerre russo-turque de 1787 à 1792 que la Crimée est cédée à l’Empire russe


          • Mychris Mychris 9 janvier 01:31

            @Fifi Brind_acier

            Çà c’est à mourir de rire... C’est de l’ironie je présume ?


          • titi 5 janvier 10:52

            @l’auteur

            Pourquoi supprimez vous ma question ? elle est pourtant simple ?

            Le site de l’agence DONI Press à Donetsk (sic) est hébergé en Suisse et le déposant est domicilié au Bahamas.

            Je suppose qu’il y a une explication simple ! Pourquoi refusez vous de la donner ?


            • Christelle Néant Christelle Néant 5 janvier 12:48

              @titi
              Parce que je vous ai répondu sur l’autre article. Arrêtez de nous harceler avec cette bêtise.


            • Courtois Laurent Courtois Laurent 5 janvier 14:14

              @Christelle Néant

              Et les miennes aussi c’est des bêtises ?

              C’est pour cela que vous les suppimez ?

              Je repose mes questiions qui ont sacrément l’air de vous déranger...

              Qui a financé doni de juillet 2015 à juillet 2016 (environs 50.000 euros) ? 

              Cette personne a-t-elle financé d’autre site internet ?

              Pourquoi cette question vous dérange-t-elle au point de l’avoir effacée par trois fois déjà ?


            • Christelle Néant Christelle Néant 5 janvier 14:36

              @Courtois Laurent
              http://www.agoravox.fr/qui-sommes-nous/article/charte-de-bonne-conduite-pour-les-70446
              « Règle d’or :  »Ce que vous ne feriez pas lors d’une conversation réelle face à votre correspondant, ne prenez pas AgoraVox comme bouclier pour le faire."  

              • Toute insulte ou attaque personnelle est proscrite ;
              • Aucun règlement de compte ou provocation n’est toléré ;
              • L’acharnement flagrant contre un auteur ou un commentateur, même en absence d’insulte, est interdit.
              Tout commentaire qui déroge à ces règles pourra être supprimé."

              Vos commentaires dérogent à ces règles, n’ont rien à voir avec le sujet de l’article et sont un véritable harcèlement. La liberté d’expression a des limites dans la vie réelle : la diffamation et le harcèlement y sont punis. Et bien ici aussi ne vous en déplaise. Vous pouvez donc arrêter de jouer les victimes, cela vous sied mal. Surtout quand vous avez déjà la réponse à la question que vous posez juste pour le plaisir de salir notre agence (la concurrence vous pose un problème on dirait). Donc vous pouvez arrêter de perdre votre temps à poser sans fin votre question, sauf si vous n’avez rien de mieux à faire (ou que vous êtes payé pour çà, ce qui dans les deux cas dénote une vie vraiment peu constructive et enrichissante). Sur ce je retourne travailler à des choses autrement plus utiles pour le Donbass que de vous répondre.


            • Courtois Laurent Courtois Laurent 5 janvier 15:26

              @Christelle Néant

              « Règle d’or : »Ce que vous ne feriez pas lors d’une conversation réelle face à votre correspondant, ne prenez pas AgoraVox comme bouclier pour le faire." 

              Quand on parle avec vous, ne pas répondre est-ce de la politesse ? Et ne prenez pas Agoravox comme un bouclier pour censurer les questions auxquels, vous ne voulez pas répondre.

              Dans tous les cas je note que vous ne répondez toujours pas à ces questions pourtant basiques et essentielles pour tout média, celle du financement.

              Vous voulez être journaliste, alors la moindre des choses c’est d’en assumer les règles déontologiques.

              Et arrêtez s’il vous plaît de vous cacher derrière le rôle de victime.


            • Christelle Néant Christelle Néant 5 janvier 15:33

              @Courtois Laurent
              Quand quelqu’un me harcèle depuis des mois je n’ai effectivement aucune obligation de politesse à lui répondre. Je vous ai déjà assez répondu par le passé pour m’être déjà acquittée de cette obligation, j’ai déjà assez perdu de temps avec vous. Je ne répondrai pas aux questions pour lesquelles je le sais vous avez déjà des réponses. Que celles-ci ne vous conviennent pas n’est pas mon problème. Être journaliste n’implique pas que je doive perdre mon temps à répondre à toutes les personnes qui me harcèlent, m’insultent et me diffament à tour de bras. Les règles existent pour être respectées. Si celles de ce forum ne vous conviennent pas allez jouer à ce jeu ailleurs, mais arrêtez d’inverser les rôles. Fin de la discussion, il n’y aura plus d’autre réponse de ma part, tout autre commentaire insistant sera signalé.


            • microf 5 janvier 11:43

              Je ne comprendrais jamais pourquoi l´UE veut exempter de visas les Ukrainiens, Georgiens et autres des pays de l´Est de visas, sinon comme écrit dans plusieurs commentaires, que c´est pour les éloigner de Moscou, et je dis, ceci est une très grande faute.
              En France oú le chomage est devenu endémique, aujourd´hui les Ukrainiens qui y vivent peuvent être loués á 50 Euro la journée pour n´importe quel travail, qu´en sera t-il lorsque des millions d´Ukrainiens vont défeler en France après l´adoption de cette mesure ? sans compter les Georgiens et autres ?. Ces hordes affamés de consommations seront loués pour une bouchée de pain, que fera alors l´ouvrier Francais ?, bien sûr il s´en prendra aux musulmans comme étant la source de ses problèmes en France, parcequ´il n´arrivera plus á trouver du travail.
              Voila le désordre qui va commencer á ne plus en finir avec les risques de confrontations entres les Communautés.
              Heureusement que certains des pays de l´Est commencent á comprendre qu´il vaudrait mieux pour eux de se tourner vers Moscou qui est l´avenir, que vers l´UE qui est le passé, l´UE devrait le comprendre et laisser ces pays de l´Est s´orienter vers Moscou, ceci libererait les ressources que l´UE utiliserait pour rebatir son économie en pleine déroute.
              Le nouveau Président des Usa l´a bien compris, mettre les ressources des Usa au service des Usa, plus dans des expensions inutiles, des milliers de milliards ont été dépensés rien que pour l´Irak, pour quel but ? á quelle fin ?, l´UE devrait s´en inspirer.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès