Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Yahoo ! en chinois ?... Colaboo ! ?...

Yahoo ! en chinois ?... Colaboo ! ?...

Quel est le point commun entre les deux citoyens chinois Shi Tao et Wang Xiaoning ? Tous deux ont été trahis par la compagnie américaine Yahoo ! et purgent actuellement une peine de dix ans de prison dans les misérables et funestes cellules chinoises.

Yahoo! Chine

Shi Tao est journaliste et rédacteur en chef de la revue économiste chinoise Contemporary Business News. Et c’est pour avoir rendu public un soi-disant “secret d’État” qu’il s’est retrouvé en prison. Il aurait en effet publié sur internet un mémo provenant du gouvernement chinois sommant les journaux du pays de ne pas commémorer le quinzième anniversaire des manifestations de la place Tiananmen. Quant à Wang Xiaoning, ingénieur de profession, sa faute est d’avoir envoyé des emails anonymes sur un Yahoo ! group, dans lesquels il parlait de réformes démocratiques et appelait à la fin de la règle du parti unique en Chine.

La Chine est très loin d’être un exemple de démocratie ou de pays respectant les droits de l’Homme, comme chacun sait. Et quand une multinationale américaine spécialisée dans l’internet comme Yahoo ! a décidé de s’y installer, tous les regards se sont évidemment tournés sur elle. Et à la question “Comment Yahoo ! parviendra-t-elle à conjuguer business avec liberté d’expression et censure des autorités chinoises ?”, la réponse (bien que cachée au grand public) était toute trouvée : il suffit très simplement de collaborer efficacement avec le gouvernement chinois !

En effet, selon un rapport de Reporters sans frontières datant du 7 septembre 2005, Shi Tao et Wang Xiaoning ont tous deux été localisés par les forces gouvernementales grâce aux informations fournies par Yahoo !. Yahoo ! qui vient de justifier aujourd’hui même cette collaboration, mais nie avoir fourni ces informations intentionnellement et réfute le droit des épouses de Shi Tao et Wang Xiaoning de traduire la compagnie devant un tribunal californien pour avoir aider les autorités de Pékin dans l’identification de leurs maris dissidents. Yahoo ! n’a d’ailleurs pas hésité à envoyer un document de 40 pages au juge pour qu’il retire les poursuites à son encontre.

Jerry Yang est l’un des cofondateurs et actuel PDG de la firme américaine. Il est né à Taipei (capitale de Taiwan) et sa fortune personnelle est estimée à 2,2 milliards de dollars. Selon le magazine Forbes, il est la 432e personne la plus riche au monde.

Si Yang a confirmé le fait que Yahoo ! a transmis les coordonnées des deux hommes à la police, il affirme que son entreprise ne savait pas pourquoi la police voulait ces informations et qu’elle n’a ainsi fait que se conformer aux lois locales. Selon lui, « cette procédure judiciaire intentée par un citoyen chinois qui a utilisé l’internet sur le territoire chinois pour exprimer des opinions politiques est contraire à la législation chinoise, n’a pas sa place dans une cour de justice américaine ».

Heureusement, Yahoo ! affirme « sympathiser avec les plaignants et leurs familles et n’approuve pas l’emprisonnement » des dissidents. Bonne nouvelle ! Tous les opposants à la dictature et au non-respect des droits de l’Homme dans le monde peuvent donc bien respirer et écrire en paix ! Merci Yahoo ! !

Shi Tao et Wang Xiaoning ne sont que deux exemples parmi tant d’autres (d’autres cas comme ceux de Jiang Lijun ou Li Zhi pourraient aussi faire l’objet d’un article). Car il faut savoir que la République populaire de Chine est classée 163e sur 168 pays dans le classement annuel 2006 de Reporters sans frontières sur la liberté de la presse. A lire également, le rapport annuel 2006.

Toujours selon RSF, il y aurait au moins 51 cyberdissidents actuellement détenus en Chine. Voir la liste ici...

N’oublions pas que du 8 au 24 août 2008, la Chine organisera les Jeux Olympiques d’été de Pékin 2008... Les J.O., rappelons-le, symboles de respect, d’universalité et de paix. Des termes que semblent bien ignorer les autorités chinoises...


Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Boileau419 Boileau419 30 août 2007 10:25

    On ne peut être que d’accord avec vous...


    • Cris Wilkinson Cris Wilkinson 30 août 2007 11:15

      Que n’importe quelles grandes entreprises fassent travailler des enfants 7 jours sur 7, 14 heures par jours et dans un environnement dangereux pour la santé, vous n’en avez rien à foutre, tant que vous avez des objets à petits prix.

      Mais qu’une entreprise travail avec un gouvernement, légitime (présent à l’ONU, chef d’état reçu avec les honneurs ...), pour rechercher un criminel (peut-être pas pour nous, mais pour les chinois), cela vous gène ! C’est vrai que Yahoo ne vous fait pas avoir de petit prix et même se fait de l’argent sur votre dos.


      • Romain Baudry 30 août 2007 15:19

        Il n’y a de gouvernement légitime que démocratique. La real-politik fait que les pays effectivement démocratiques font risette au gouvernement chinois, mais cela ne change rien au fond de la chose : la Chine ne respecte pas les droits fondamentaux de ses citoyens.

        Je trouve par ailleurs vos attaques déplacées et démagogiques. L’argument « comment osez-vous critiquer ceci alors que vous ne critiquez pas cela qui est bien pire ? » est une manière facile d’esquiver un débat et de préserver le statu quo. On ne peut évidemment pas traiter de tous les problèmes de la planète en même temps.


      • Deneb Deneb 30 août 2007 17:35

        @ cris « rechercher un criminel, peut-être pas pour nous, mais pour les chinois »

        pour la dictature chinoise, pas pour les chinois, nuance !


      • LE CHAT LE CHAT 30 août 2007 12:53

        Les paroles s’envolent , les écrits restent sur la toile ! dommage !


        • nipalm nipalm 30 août 2007 13:21

          Article intéressant, mais je tiens à préciser que reporter sans frontière n’est pas connu pour son impartialité (pour avoir un petit résumer des accusation desquels ils font l’objet, regarder cette page à la rubrique « critique de rsf » http://fr.wikipedia.org/wiki/RSF ).


          • Bonjour, J.N. et merci pour votre article.

            Pour confirmer vos infos, voici un lien vers un article de « La tribune », du 24 aout 2007 :

            http://www.latribune.fr/info/Chine—Yahoo-et-MSN-signent-un-pacte-d-autodiscipline-pour-les-blogs- -ID999A32BBDE3381DFC12573410046BBCC-$Channel=Entreprises%20&%20secteurs

            « Les deux portails Internet américains et d’autres hébergeurs de blogs ont signé cette semaine un pacte d’autodiscipline pour »protéger les intérêts de l’Etat chinois« , par lequel ils sont »encouragés" à identifier blogueurs, permettant aux autorités d’identifier les cyberdissidents.

            Reporters sans frontières, l’organisation de défense de la liberté de la presse, estime qu’« une nouvelle vague de censure et de répression risque de s’ouvrir » en Chine. Pékin renforce son emprise sur l’Internet chinois. Après les moteurs de recherche et les sites Internet, le gouvernement chinois a obtenu des hébergeurs de blogs qu’ils signent un « pacte d’autodiscipline ».

            Une dizaine d’entreprises, dont les géants américains Yahoo et MSN, se sont ainsi engagés « à protéger les intérêts de l’Etat et du public chinois ».

            Concrètement, les hébergeurs de blogs sont « encouragés » à enregistrer l’identité des blogueurs, à garder ses informations et à les fournir aux autorités. Ils devront en plus « surveiller les commentaires (...) et supprimer rapidement les informations illégales et mauvaises ».

            « Une fois encore le gouvernement de Pékin oblige les entreprises du secteur de l’Internet à collaborer sur des sujets aussi sensibles que l’enregistrement des blogueurs et le contenu des blogs », regrette Reporters sans frontières (RSF). "Comme elles l’ont déjà fait pour les sites Internet, en imposant un Code d’autodiscipline aux entreprises, les autorités se donnent les moyens d’identifier les blogueurs jugés ’subversifs’.

            C’est une décision qui aura des conséquences très graves pour la blogosphére chinoise et qui marque de fait la mort du blogging anonyme« . L’organisation estime ainsi qu’ »une nouvelle vague de censure et de répression risque de s’ouvrir" en Chine.

            La Chine compte près de 150 millions d’internautes, faisant du web le principal canal de diffusion des idées contestataires. L’empire du Milieu est « la plus grande prison du monde pour les cyberdissidents », estime par ailleurs RSF. L’organisation de défense de la liberté de la presse association cite l’exemple de He Weihua, un blogueur interné de force en hôpital psychiatrique après un article prévoyant l’effondrement du Parti communiste chinois.

            Deuxième marché pour Internet derrière les Etats-Unis, la Chine présente de fortes opportunités de croissance. D’ici à 2010, les recherches sur Internet pourraient générer 587 millions de dollars de recettes, selon le cabinet d’étude Analysys International, basé à Pékin. Des perspectives qui justifient quelques sacrifices.

            Pour pouvoir lancer sa version chinoise en janvier 2006, Google avait dû se livrer à une autocensure et établir une liste noire des sites « interdits » par le gouvernement,.Yahoo a pour sa part permis l’arrestation d’un dissident condamné à 10 ans de prison. "

            J’ai d’autre part fait mon « propre » « Best Of » de l’Enfersur Terre (Taire) « Made in China » sur mon blog, dans la rubrique « Seigneur, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font ».

            C’est là :

            http://www.wmaker.net/fximageswebzine/L-Enfer-sur-Terre-Taire-Made-in-China-le-Best-of-_a61.html

            « Il vaut mieux allumer une bougie que maudire l’obscurité ». Proverbe chinois.

            François-Xavier Prévot, Marcheur-Photographe Marseille.


            • citoyen citoyen 30 août 2007 22:27

              Lire l’information sur l’article suivant : http://www.blog-citoyen.com/article-12083211.html

              ou sur le site de Veille2Com’ : http://cyrille-chaudoit.blogspot.com/

              Ne restons pas muets quand d’autres n’auront plus les moyens de s’exprimer

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès