Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > International > Yasser Arafat aurait été empoisonné !

Yasser Arafat aurait été empoisonné !

Yasser Arafat aurait été empoisonné au polonium 210 (1) d’après les premiers résultats d’experts scientifiques suisses (2). Voilà une nouvelle qui ne fera sans doute pas les titres des médias occidentaux ou alors pour peu de temps

Pourtant, voilà une nouvelle bien intéressante et à plus d’un titre.

Yasser Arafat, le leader historique de l’OLP et le premier président de l’Autorité palestinienne, est mort à l’hôpital Percy à Clamart le 11 novembre 2004. 

Il faisait partie de ces dirigeants arabes qui refusaient de se soumettre aux dictats d’Israël et des États-Unis. Son élimination était souhaitée par Israël mais sa notoriété dans le monde était trop grande pour qu’Israël procède à son arrestation ou à son élimination physique directe.

Il contracta une mystérieuse et incurable maladie qui le conduisit à la mort.

Ce n’est qu’en novembre 2012 qu’on procéda à l’exhumation de son corps et que des prélèvements furent effectués par des experts suisses, français et russes.

La question que tout le monde est en droit de se poser est : comment se fait-il que l’Hôpital d’instruction des armées Percy n’ait pas décelé cet empoisonnement ?

Le polonium 210 n’est généralement pas utilisé par les services secrets parce que l’empoisonnement laisse forcément des traces radioactives. D’un autre côté, c’est un moyen d’élimination très sophistiqué qui ne peut être utilisé que par des pays ayant des services secrets suffisamment efficients. Israël en fait évidemment partie.

Une coïncidence, mais en est-ce une, est que ce même polonium 210 avait été utilisé pour empoisonner Alexandre Litvinenko (3), cet agent trouble dont personne ne sait précisément pour qui il travaillait. Il est mort le 23 novembre 2006 à Londres donc à peu près à la même époque et, là, l’empoisonnement a bien été décelé. Les services secrets russes avaient alors été désignés comme coupables par la justice britannique.

Comme il est invraisemblable que ce soit les Russes qui aient empoisonné Yasser Arafat et s’il existe un lien entre les deux assassinats, il faudra peut-être chercher d’autres coupables.

Nous n’avons pas de nouvelles des analyses faites par les experts français.

Les résultats des examens des experts russes sont attendus pour la fin de cette année.

Malheureusement, les Russes ont la fâcheuse tendance à retenir ce genre d’informations embarrassantes pour Israël et pour les Occidentaux, sans doute pour ne pas envenimer les relations déjà tendues avec eux et sans doute aussi pour garder un moyen de pression, ce genre d’information pouvant être ressorti à un moment opportun.

En attendant, merci les Suisses pour votre probité.

(1) http://fr.wikipedia.org/wiki/Polonium_210

(2) http://french.ruvr.ru/news/2013_10_13/Une-etude-confirme-qu-Arafat-a-ete-empoisonne-au-polonium-210-6304/

(3) http://fr.wikipedia.org/wiki/Alexandre_Litvinenko


Moyenne des avis sur cet article :  4.1/5   (58 votes)




Réagissez à l'article

125 réactions à cet article    


  • antyreac 14 octobre 2013 17:10

    Yasser a été surtout une source des problèmes inutiles pour tout le monde

    A la fin de sa vie presque tous ses soutiens traditionnels ne le soutenaient que du bout de lèvre
    Bref pas grand monde n’a regreté cet emmerdeur quand il est parti dans l’autre monde empoisonné où pas

    • Pierre Pierre 14 octobre 2013 17:42

      Parce que sans Yasser Arafat, il n’y a plus de problème dans la région ? Je connais quelque chose d’autre qui est aussi un problème dans la région.


    • antyreac 14 octobre 2013 17:47

      Depuis la mort de Yasser et la construction du mur ainsi que l’amélioration des armes des Israéliennes les choses vont nettement mieux 

      Dieu merci !

    • Pierre Pierre 14 octobre 2013 18:05

      Je souhaite à Israël de vivre en paix dans la concorde avec ses voisins et sans avoir besoin de murs ou d’être une forteresse assiégée. 
      A ma connaissance, Yasser Arafat n’avait pas commandité d’attentats contre Israël depuis les accords d’Oslo de 1993 alors qu’Israël a continué la colonisation vidant ainsi ces accords de tout leur sens. 
      La paix contre les terres.
      Mais ce n’est pas le sujet de l’article et je ne veux pas polémiquer.


    • antyreac 14 octobre 2013 18:16

      Depuis l’installation de Yasser en palestine on avait assisté à des dizaines d’attentats anti- israéliens (environ 1000 morts quand même ) que Yasser n’avait pas pas pu ou plutôt pas voulu arrêter.


    • Pierre Pierre 14 octobre 2013 18:50

      Je ne crois pas qu’il y a eu 1000 morts israéliens ! Ce sont les Israéliens qui ont tiré sur les manifestants palestiniens qui leur lançais des pierres. La première année de collaboration entre l’armée israélienne et les policiers palestiniens, avec les patrouilles mixtes, avaient même été fructueuses. Tout s’est dégradé quand les policiers palestiniens ont été ulcérés de voir le carnage que faisait l’armée israélienne contre les manifestants, souvent des enfants jeteurs de pierres.
      Yasser Arafat ne pouvait pas arrêter ce mouvement de révolte.


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 octobre 2013 00:13

      Je conseille fortement a tous d NE PAS REAGIR aux propos de Antyréac, agent prvocateur type dont les commentaires ne servent jamais qu’a polluer les débats pour en faire dévier le sens et empêcher qu’on puisse en tirer quelque conclusion que ce soit.. Il réapparaîtra évidemment sous un autre pseudo, mais il est alors facile d’associer âneries et nouveau commentateur.


      Pïerre JC Allard

    • antyreac 15 octobre 2013 13:05

      On a peur d’un avis contraire ?

      Je fais juste remarquer qu’ils sont nombreux dans ce fil 

    • Pierre Pierre 15 octobre 2013 13:20

      Il y en a qui ne sont pas nombreux mais qui font beaucoup de bruit.


    • realTMX 15 octobre 2013 15:20

      Le vrai problème a toujours été, est et restera israel.

      Tant que ce territoire, volé aux Palestiniens, ne retrouvera pas son peuple d’origine, il y aura des problèmes.

      Maintenant, que Yasser Arafat a été assassiné par les services secrets israeliens, ce n’est pas un scoop. Ca fait longtemps qu’on le sait même si la vérité prend du temps.


    • antyreac 15 octobre 2013 16:11

      Historiquement Israël appartient au peuple juif


      Quant aux les suppositions d’un meurtre du terroriste Yasser par les services secrets Israélens
      vous allez un peu vite dans la besogne sans aucune preuve 

    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 14 octobre 2013 17:11

      L’article du Lancet n’est pas accessible, mais wired.com nous résume assez bien la situation.
      http://www.wired.com/wiredscience/2013/10/arafat-and-polonium-poisoning-a-sort-of-update/
      Quand le conditionnel disparaîtra on remerciera les suisses.


      • Pierre Pierre 14 octobre 2013 18:15

        Les résultats des analyses seraient connus depuis longtemps. Ils ne seraient pas publiés pour ne pas gêner des négociations entre Israël et les Palestiniens.
        Pour garder un semblant de crédibilité politique, ces résultats seraient d’abord transmis à la veuve de Yasser Arafat et c’est elle qui prendrait la responsabilité de les rendre publics ou pas.
        Autant dire qu’on n’apprendra rien officiellement. Il faudra compter sur des fuites.


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 14 octobre 2013 18:40

        Le passage du conditionnel à l’indicatif semble parfois aisé... Mais quelle importance, voulez-vous me dire, aujourd’hui ? Le combat s’est déplacé. le Fatah, bien aidé par le Hamas qui fait tellement le jeu d’Isarël que c’est à se demander (enfin pour certains, moi je ne me demande plus depuis ongtemps...), le Fatah n’est plus que l’ombre de lui-même, et les références faites à Arafat ne concernent plus le FPLP ou l’OLP ou l’admisssion à l’ONU (grand moment), mais bien les cendres de l’accord d’Oslo. Israël a bien manoeuvré. Alors qu’il ne respectent pas l’accord, ils l’ont dans le même temps à la fois discrédité chez eux (rip Rabin) et chez les Palestiniens en ignorant royalement « les autorités » et s’adressant (à coups de missiles divers il est vrai) au Fatah, qu’ils intrônisent implicitement « représentants » de « la » Palestine qui les arrange. Celle des terroristes sanguinaires qui envoient des roquettes providentielles à chaque campagne électorales, roquettes qui permettent de glaner qq points à coups de bombardement de représailles.
        Que croire ? : A un sursaut de nationalisme si on apprenait l’empoisonnement du héro mort ? Et à quelle fin, et surtout en fin de compte, à quel bénéfice ????


      • Pierre Pierre 14 octobre 2013 20:34

        @ Emmanuel Aguéra,
        Il n’y a aucun doute que les dirigeants de l’OLP ont été achetés et qu’ils vivent confortablement dans leurs villas sécurisées. Même si cela ne changera rien, je crois qu’il serait bien de connaitre les résultats de ces analyses. Au bénéfice de la vérité.


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 15 octobre 2013 12:00

        Voyez ci-dessous le niveau de la réflexion sur le sujet. Une franche partie de rigolade, n’est-ce pas ? Remarquez on peut rire de tout, mais comme l’a dit Desprosges,pas forcément avec tout-le-monde.


      • Deneb Deneb 14 octobre 2013 17:16

        Voilà la vérité sur la mort de Yasser Arafat :

        Arafat se sent mal et tombe dans le coma. Évacué sur la France, il se reveille sur un lit d’hôpital. Il demande au medecin posté à côté du lit : « Mais qui êtes-vous ? »
        « Docteur Cohen » se présente le médecin. Arafat retombe dans le coma.
        Il se réveille trois jours après. Docteur Cohen est toujours là. ’Mais où suis-je ?« lui demande Arafat.
         »A Villejuif« repond le docteur. Arafat s’évanouit de nouveau.
        A son reveil, il se dit qu’il devrait, pour se ménager, poser une question anodine. »Quel temps fait-il« , réussit-il a formuler. Docteur Cohen regarde par la fenêtre et dit »Maussade..."
        Arafat est mort.


        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 octobre 2013 18:14

          Pour une fois ... smiley


        • Pierre Pierre 14 octobre 2013 18:18

          Je connaissais la blague. Je l’avais trouvée drôle à l’époque.


        • El_Arabi_El_Acil El_Arabi_El_Acil 15 octobre 2013 16:18

          Tu me diras où il faut rire puisque tel est ton objectif.
          On ne plaisante pas sur quelqu’un qui n’est plus de ce monde , fusse-t-il ton adversaire.
          Telle est l’une des prescriptions de l’islam .


        • OMAR 15 octobre 2013 21:47

          Omar 33

          Tiens l’ustasa Deneb qui réchauffe une blague...

          Pendant que tu y es, racontes celle de Srébrénica et de ses 8.000 bosniaques assassinés..

          Tu y étais, alors, racontes....


        • Yohan Yohan 14 octobre 2013 17:29

          Je note que ce sont toujours les hôpitaux français qui s’y collent pour les dirigeants arabes, et nous pendant ce temps là, on attend que nos hôpitaux veuillent bien nous donner un rendez-vous pour se faire soigner. A Paris, mieux vaut ne pas avoir de cataracte.


          • OMAR 15 octobre 2013 21:55

            Omar 33

            Yohan, renseignes-toi sur le coût d’hospitalisation à Paris, de certains dirigeants arabes...


          • jocelyne 14 octobre 2013 17:56

            Curieux, je n’avais aucun doute à ce sujet, merci Pierre.


            • antyreac 14 octobre 2013 18:04

              On oublie trop souvent que Yasser aurait pu obtenir bien plus s’il avait choisit les voies de paix et diplomatiques que le terrorisme débridé ....


            • antyreac 14 octobre 2013 18:38

              plutôt que....


            • Edward Bernays Edward Bernays 14 octobre 2013 19:07

              les palestiniens ne sont pas des terroristes mais des resistants.

              Pourquoi n’avez-vous pas le panache de vos premiers dirigeants ou même d’un sharon dans votre attitude ?

              La volonté de certains soutiens d’Israël de se faire passer pour de pauvres petites choses fragiles et de ne pas assumer leur puissance contemporaine est risible.


            • volpa volpa 14 octobre 2013 18:00

              Nous savons qui est derrière.


              • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 14 octobre 2013 18:19

                Parait meme qu’il fut un temps ou y avait un stock de 60 à 70 kg de polonium au Vatican ...

                Nom de code : JP2 ...


                • Pierre Pierre 14 octobre 2013 20:39

                  Désolé que tout le monde n’apprécie pas votre humour.  smiley Je fais +1.


                • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 15 octobre 2013 00:20

                  @ APP


                   On connaitra bientôt la demi-vie du germanium en environnement contrôlé. smiley

                • jaja jaja 14 octobre 2013 18:25

                  En signant les « accords » d’Oslo Yasser Arafat a trahi son peuple !
                  En 1983 à Tunis avec les leaders que les services secrets sionistes n’ont pas abattus il élabore une stratégie dite de paix qui commence par la reconnaissance en 1988 de l’État sioniste dans ses frontières de 1967 (pratiquement 80% de la Palestine historique) laissant aux colons la majeure partie de la Palestine historique !

                  Le 13/12/1988 il accepte officiellement devant l’Assemblée générale de l’ONU l’abandon de la terre palestinienne en acceptant les résolutions 181, 242 et 338... et annonce la fin de la lutte armée de l’OLP....

                  A t-il été assassiné et dans ce cas pourquoi... Pour qui cet homme qui avait tout renié aurait-il encore été une menace ?


                  • antyreac 14 octobre 2013 18:37

                    Faut-il passer à l’extrémisme ce qu’on peut obtenir facilement en s’asseyant autour de la table.

                    Sans l’extrémisme aujourd’hui on aurait un pays judéo-arabe sans le mur et surtout sans victimes

                  • jaja jaja 14 octobre 2013 18:43

                    Pensez-vous sérieusement que les Israéliens auraient accepté de désioniser la Palestine qu’ils ont conquise par la terreur et le massacre pour en faire un État laïque et donc non juif où chacun jouirait des mêmes droits ? Et ceci alors qu’aujourd’hui même les arabes d’Israël ne sont que des citoyens de troisième zone dont le transfert dans les pays arabes voisins est régulièrement évoqué par des dirigeants sionistes....


                  • antyreac 14 octobre 2013 18:52

                    Il y aurait un accord à l’amiable qui aurait pu permettre aux deux entités de vivre en bon intelligence.Ce pays est fait pour le deux peuples

                    Surtout qu’il semble d’après certains spécialistes que les palestiniens pourraient être des anciens juifs convertis à l’islam et cela est fort plausible. 

                  • xantrius 15 octobre 2013 09:48

                    La « Palestine historique » n’a jamais existé comme pays. Israël non plus d’ailleurs. Appliquer un point de vue purement nationaliste comme jaja, ajoute la confusion à la complexité de la situation.

                    Je constate que la question sociale a complètement disparue au profit d’une fumeux « libération nationale » palestinien, tellement creux, ou les clérico-fascistes de Hamas prennent confortablement leur place.

                    Les élites palestiniennes vivent très bien avec un statut quo dans le quelle la population palestinien souffre.

                    Yasser Arafat a fait des pas vers la paix, ça na pas plu ni au dirigeants de Hamas, ni à celui de l’OLP, ni à l’extrême droit en Israël, donc pas mal des gens intéressées pour il disparait.


                  • jaja jaja 15 octobre 2013 13:47

                    Post profondément malhonnête n’envisageant la question sociale en Palestine que dirigée contre la bourgeoisie palestinienne et qui fait mine de ne pas voir ce qui pourrit la vie quotidienne des Palestiniens et qui ressort de l’occupation, de ses barrages routiers, du mur, des exactions journalières, dénoncées y compris par des soldats israéliens... Tirs, meurtres, destruction de maisons, expulsions d’habitants, saccage de vergers et abattage de bétail, arrestations, emprisonnements, torture tout ça ce n’est rien pour notre commentateur...

                    En ce qui concerne la Palestine historique, dont il nie l’existence, qu’il découvre ce qu’était ce pays avant la Nakba de 1948 et que ce site magnifique lui révèle en milliers de photos d’époque :
                    http://www.palestineremembered.com/OldNewPictures.html

                    Le seul bourgeois qui trouve grâce à ses yeux c’est Yasser Arafat, qui fut pourtant l’artisan de la « fumeuse libération nationale palestinienne » que notre posteur dénonce, avant hélas, de s’en détourner...

                    Notons que Xantius condamne dans son commentaire Hamas et l’OLP qui représentent l’ensemble du spectre politique palestinien alors qu’il ne condamne que l’extrême droite israélienne ce qui absout donc le reste des forces politiques de la société coloniale raciste installée jusque dans les habitations volées des Palestiniens....

                    Jaja et son point de vue « nationaliste » ajoute à la confusion dit-il... encore que Jaja sait reconnaître la confusion d’un post derrière lequel se cache au mieux un partisan de l’acceptation du fait colonial établi...jugeant « fumeuse » une lutte de libération nationale d’un peuple occupé et se servant pour cela de l’argument éculé de la lutte sociale avant tout...
                    Où est la confusion la plus totale ?


                  • Christian Labrune Christian Labrune 15 octobre 2013 15:34
                    En bas de page, je recopie un extrait du Wiktionnaire à l’entrée « Jaja »

                    La conclusion que j’en tire, c’est qu’il faut toujours CONSOMMER AVEC MODERATION

                    Faute de quoi, ça peut donner les résultats qu’on peut voir sur cette page Internet.

                    C’est pas beau à voir !

                    --------------------------------------------------

                     Étymologie
                    Terme argotique du début du XXe siècle. Forme suppinatoire de jajare, de bas-occitan, « boire beaucoup », de jare (« boire ») Référence nécessaire.
                    Nom commun

                    jaja /ʒa.ʒa/ masculin ou féminin (l’usage hésite) (pas de pluriel)

                    1. (Argot) Vin de table.
                      • Je bois N’importe quel jaja. Pourvu qu’il fasse ses douze degrés cinq Je bois
                        La pire des vinasses. C’est dégueulasse, mais ça fait passer l’temps.
                        (Boris Vian, Je bois)
                    2. (Par extension) Toute substance visqueuse et peu ragoutante.
                      • Pour préparer la ou le jaja, il faut le ou la mélanger longuement pour qu’elle soit liquide et homogène. (le jaja est le mélange de polyester pour les coques de bateau ;

                  • jaja jaja 15 octobre 2013 16:37

                    Quand on s’appelle Labrune jouer avec les pseudos des autres peut s’avérer dangereux smiley

                    Un intervenant bien connu sur Agoravox, raciste et sioniste selon lui-même, m’appelle le vain rouge... vous devriez vous associer avec lui pour être encore plus drôle...
                    Enfin ravi de vous avoir permis d’avaler un clown et donc de nous distraire sur ce fil où la tension est palpable....


                  • xantrius 15 octobre 2013 17:13

                    @ jaja

                    Je persiste sur le caractère confus de votre pseudo-analyse. Vous-êtes un partisan de la « libération nationale » de n’importe quel contenu.

                    Les photos de votre lien sont une preuve pour l’existence des photos et ne sont pas une preuve qu’un état palestinien existait, c’est ridicule. La « Palestine » est une création sous mandat britannique, c’est tout, ça vous plait ou pas.  Vous trouvez les informations nécessaires dans wikipedia et ailleurs.

                    Vous dites "Le seul bourgeois qui trouve grâce à ses yeux c’est Yasser Arafat, qui fut pourtant l’artisan de la « fumeuse libération nationale palestinienne »" - J’ai adhéré à la cause palestinienne dans les années 70 et encore aujourd’hui je suis écœuré de leur situation. La lutte anti coloniale, la « libération nationale » de l’époque a donné naissance aux pires régimes, avec quelques rares exceptions. Dans les années 70 on ne le savait pas, aujourd’hui on les voit et heureusement on est capable d’apprendre, comme peut-être M. Arafat qui a vue le désastre. Mais vous jaja, vous-êtes trop borné et en conséquence vous en fout de la misère des palestiniens. Vous avez besoin des victimes, tout comme les élites palestiniennes.

                    Avec des « amis » comme vous aucun paix semble possible, sauf avec une destruction d’Israël. Et franchement, d’un point de vue émancipatoire, ça serait une terrible régression, aussi pour les palestiniens. Israël est le seul pays démocratique dans le moyen orient, malgré l’extrême droit israélien évidement condamnable. Il y a une opposition israélien pour la paix, cette opposition peu agir et s’exprimer. Fait qui n’est pas possible pour les palestiniens du Gaza ou Sinaï sans risquer leur vie.

                    Je marre des dogmatiques comme vous qui font leur commerce politique avec la misère, qui s’affichent à « gauche » mais qui sont en bout de compte des nationalistes tout court.

                    Être a « gauche » est avant tout de se battre pour des projets émancipatoires, fait qui n’est pas visible chez vous, au moins dans la question de la misère palestinien.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès