Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > 10 ans de blogs ont-ils changé la société de communication ?

10 ans de blogs ont-ils changé la société de communication ?

Dix ans déjà qu’un Américain ouvrait sa première page personnelle sur internet ! Depuis, on dénombre 100 millions de blogueurs dans le monde en 2007, qui, à terme, devraient se stabiliser autour de 30 millions de blogueurs actifs. Les blogs ont eu une influence non négligeable sur la société d’information et de communication. Ils sont même considérés comme un moyen d’expression simple et irremplaçable. Actuellement, ils sont en pleine évolution en devenant « mutimédia » et en s’inscrivant dans le déploiement « des réseaux sociaux »...

Les blogs auraient dix ans

le 23 décembre 1997, date de naissance du blog ! Donc nous allons fêter les 10 ans. C’est à cette date qu’est apparu le premier blog qui s’appelait weblog sur internet. On le doit à l’Américain John Barger qui écrivait ce jour-là en ligne « J’ai décidé d’ouvrir ma page web personnelle et de noter le meilleur de ce que je trouve lors de mon surf quotidien ». C’est cette annonce que le dictionnaire Oxford English Dictionary (référence) considère comme un acte de naissance du blog. Ce blog de Barger était en fait constitué de "logs", c’est-à-dire d’historiques d’événements du web. Il a été le pionnier avec robotwisdom.com, qui existe toujours. Ce premier weblogueur de l’histoire (on dit blogueur aujourd’hui...) se baladait sur internet et inscrivait les traces recueillies dans un journal de bord, qu’il postait en ligne pour offrir ses trouvailles au reste du monde.

Au départ, les blogueurs étaient presque des obsédés de la technologie. Dix ans après, ils sont dans le grand public !

C’est quoi les blogs ?

Le blog peut être défini comme « une page d’internet individuelle ou collective, dont les contenus, liens, textes, images, sons, vidéos, sont affichés selon l’ordre chronologique inversé (le dernier article est affiché en premier) ». Les internautes peuvent s’ils le souhaitent commenter chaque billet (ou post).

A partir de 2003, le blog s’est démocratisé grâce à la mise à disposition du blogueur de logiciels payants ou gratuits d’aide à la publication (Movable Type (Six Apart), Drupal, Skyblog, Blogger , WordPress et DotClear). Ceux-ci permettent aux internautes (même à ceux qui n’ont pas de connaissances techniques) d’ouvrir et de créer un blog. Ainsi, le moteur des blogs, Technorati, indique l’existence de plus de 100 millions de blogs. Pour ne pas ce noyer dans cet océan de blogs, on peut utiliser des « agrégateurs » (netvibes.com, etc.) afin de surveiller toutes les mises à jour de vos blogs préférés sur une seule page. A l’aide de sites tels que Wikio ou Technorati on peut retrouver dans la blogosphère les billets marquants. Ces derniers sites d’ailleurs permettent de suivre l’actualité de façon fouillée sans passer par aucun média traditionnel.

Une majorité de blogueurs sont des adolescents, de jeunes adultes fans ou non de gadgets hight-tech, et de recettes de cuisine ! (Parmi eux, on trouve « les Geeks »).

Les blogs et, plus largement, des contenus web générés par les utilisateurs ont une influence certaine sur la société de l’information et de la communication. Certains blogueurs sont tellement influents qu’ils sont récupérés par de grandes sociétés ! (Mais ceux-ci ne sont pas nombreux !)

Même la frontière entre les blogs et le journalisme tend à s’effacer. Quelques blogueurs commencent également à gagner de l’argent... (encore assez rares...)

Il y a des détracteurs comme ce journaliste et romancier américain qui déclare dans le Wall Street Journal, à propos de la blogosphère « un univers de rumeurs, de cris narcissiques et d’informations sans fondement ; mais une blogueuse professionnelle est moins catégorique et souligne sur ce même journal « qu’elle a généré une partie substantielle de ses revenus par le biais d’un blog professionnel ».

Les gens qui tiennent un blog sont motivés par le désir d’échanger avec d’autres sur des thèmes très divers. Les sujets traités par les blogs sont vastes, tous sont conçus et réalisés selon la même méthode : le détenteur du blog donne son point de vue dans un article (ou post) et les visiteurs argumentent et lui répondent par leurs commentaires. Ils peuvent aborder des phénomènes de société ou mondiaux tels que l’économie, les conflits, les élections, etc.

Les blogs ressemblent aussi aux forums, ils sont également utilisés pour rechercher de l’aide dans de nombreux domaines, et en particulier celui de l’informatique.

Où en sommes-nous dix ans plus tard ?

Le blog, qui fête actuellement ses 10 ans, est une des principales fonctions utilisées sur le web. Pendant tout ce temps, il n’est pas seulement devenu un effet de mode, mais aujourd’hui, c’est aussi un moyen d’expression libre incomparable ainsi qu’un très bon moyen de communication en vue de faire circuler l’actualité.

Parmi les blogs qui couvrent différents thèmes, les blogs politiques ont connu un succès très important, tout comme les blogs sur les actus people ou ceux sur les vidéos.

Ils sont devenus le moyen d’expression le plus facile, le plus rapide qui ait jamais existé ! Pourtant, le blog traduit aujourd’hui tous les paradoxes du web. Il permet une expression de l’instant et, en même temps, il cumule de lourdes archives ; on le qualifie à la fois d’hyperpersonnel et de communautaire ; on le considère à la fois comme intime et public. En quelque sorte, il n’a pas les fortes contraintes que connaissent les autres médias et cependant, il se trouve plus que tous les autres média face au miroir de l’audimat. Ainsi, les clics sont décomptés et les commentaires sont directement affichés sur ses pages. D’autre part, des liens avec d’autres sites sont éparpillés dans les blogs. La mesure de sa popularité se fait donc de manière obsédante !

Mais, pour son dixième anniversaire, comment se présente la blogosphère ? Wikio ou Technorati donne un classement significatif des blogs considérés comme les plus influents. En tête du Top (des 100), on trouve des blogs politiques qui sont susceptibles de provoquer des secousses dans la blogosphère ! Parmi ceux-ci signalons : beppegrillo.it, ravageur perezhilton.com (site people) ou icanhascheezburger.com (un blog spécialisé dans les photos de chats). Au sommet de ce classement, on trouve aussi des dizaines de blogs qui parlent de la technologie, des gadgets et d’internet. Ainsi le web, à travers la blogosphère, « n’en a pas terminé de se regarder le nombril » !

En fait, avec les blogs, nous nous sommes vraiment installés dans le monde internet où 50 % des foyers disposent d’un accès... Autant de blogueurs pour bientôt ?

Le blog est en pleine évolution

Déjà lorsqu’on parle de l’avenir du blog, « on le voit devenir multimédia avec notamment un fort développement de la vidéo ». Avec la difficulté qu’il n’est pas évident de produire en vidéo un contenu intéressant et qui plus est de qualité.

Par ailleurs, la vidéo rend plus difficile l’anonymat qui demeure pourtant la forme d’expression usitée par le plus grand nombre de blogueurs. Rien ne dit que le blog ne puisse demeurer « comme un outil au service de ses envies d’expression ».

Lorsqu’on envisage des évolutions éventuelles, il faut tenir compte de l’existence de différents types de blogs. Il n’est pas certain qu’on puisse prêter le même avenir à un blog d’information collaboratif, animé par des rédacteurs quasi professionnels (ou professionnels) et au blog personnel d’une personne qui va s’en servir d’exutoire. Ces derniers ont moins de chance d’intéresser un vaste public à l’avenir. De même, les blogs de débats citoyens pourraient connaître une évolution de fréquentation et de participation, sans pour autant que sa forme évolue.

Une autre évolution à signaler est la constitution de réseaux sociaux qui ont émergé et se développent rapidement. Ce sont de nouveaux outils, qui ne remplaceront pas une plate-forme sur laquelle on peut publier facilement, ce qui tient à cœur aux blogueurs.

A n’en pas douter, le blog va encore évoluer... Qu’en sera-t-il dans dix ans de plus ?


Moyenne des avis sur cet article :  4.33/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Wlad Wlad 21 décembre 2007 09:44

    Félicitations pour cet article concis et direct ainsi que profond et réfléchi.

    Me tenant moi-même assez loin du phénomène, que j’estime consommer bien trop de ressources au regard de son contenu (je me contente de quelques blogs de dessinateurs), je suis surpris d’un constat que tu dresses :

    « Au sommet de ce classement, on trouve aussi des dizaines de blogs qui parlent de la technologie, des gadgets et d’Internet. Ainsi le web, à travers la blogosphère, « n’en a pas terminé de se regarder le nombril » ! »

    Le propre d’un blog étant son aspect éphémère, ces pages, consistant en autre chose que simplement raconter sa vie ou commenter une actualité évanescente, offrent-elles une analyse décente des produits dont elles traitent, ou sont-elles elles aussi condamnées à verser dans le sensationnel et à se contenter de relayer les rumeurs d’Apple ?

    Malgré (ou plutôt grâce au complément d’information de) ton article, je persiste à penser que tout ce tintouin ne vaut pas un vrai site internet entretenu, classé en arborescence (et non par « tags »), sur lequel la durée de vie d’une information dépasse la semaine.


    • pierrot 21 décembre 2007 22:20

      A n’en pas douter, le blog va encore évoluer... Qu’en sera-t-il dans dix ans de plus ?

      Il va disparaitre !

      Car vous serez tous fichés. Donc quel intérêt restera t’il ? Mmmmhhhh ?


    • Halman Halman 21 décembre 2007 09:51

      Plutôt que cet xième article limite copié collé de tout ce qu’on lit sur le net à propos des blogs qui ne fait que répéter tout ce qu’on sait déjà, sur ce lien une vidéo d’une conférence sur l’histoire et le futur du web.

      http://www.fdn.fr/Internet-libre-ou-Minitel-2.html

      Vraiment intérressante.

      Pour ceux qui n’ont pas encore réalisé que le web et les blogs ne sont jamais que des Minitel en SVGA.


      • Henri ROJAS 21 décembre 2007 17:59

        Si ce n’était que « du copié-collé » cela m’aurait pris beaucoup moins de temps pour rédiger... Ce n’est pas parcequ’on trouve beaucoup d’informations déjà publiées ailleurs que l’ensemble n’a pas de valeur ? Quand -on est capable de compéter les infos par un reportage intéressant comme vous le faites, on devrait éventuellement pouvoir produire un autre article sur le sujert selon aun autre angle de vue... Cordialement.


      • pierrot 21 décembre 2007 22:31

        Si cela vous a pris du temps à rédiger, c’est juste que vous avez mis du temps à comprendre. Ce n’est pas bon de jeter la pierre sur l’autre.. !


      • Henri ROJAS 22 décembre 2007 10:02

        Bonjour. Je ne vous jetez pas la pierre... Au contraire je reconnais que vous connaissez bien ce sujet... Cordiialement.


      • Henri ROJAS 22 décembre 2007 10:11

        Je corrige une faute dans ma phrase : lire jetais (au lieu de jetez...)


      • stephanemot stephanemot 25 décembre 2007 07:45

        La page perso / homepage existe depuis plus longtemps ; dès les premières pages web en réalité.

        Le blog / weblog renvoie plus précisément à la fonction de journal et à l’outil de génération et de mise en forme de logs. Le blog peut s’imposer comme homepage mais ce n’est pas sa vocation première.

        Le blog permet de structurer et d’industrialiser la communication d’un individu ou d’une entreprise, mais aussi de recueillir les commentaires du lecteur ou du client sur un mode plus interactif que le simple communiqué de presse.

        Le blog ne se suffit plus à lui-même à l’heure où chaque individu souhaite agréger beaucoup plus de briques de base fonctionnelles sur une seule page. On revient donc à la homepage mais il ne s’agit plus d’une page simple mais d’une véritable plateforme hébergeant toutes les applications. Blogger & co essayent bien d’ajouter au fil de l’eau de nouveaux « widgets » à leur outil, mais ils n’ont pas la fluidité d’un Facebook, qui lui-même finira s’effacer devant un agrégateur plus agile encore.


        • jarod211 jarod211 31 décembre 2007 01:26

          Je reviens sur le point qu’à lancée Monsieur ..C’est très intéressant de voir que la plupart des bloggers font du copier coller !! cela peut être une bonne chose et une mauvaise à la fois ?hormis si celui ci rajoute quelques détails supplémentaires ou informations à son contenu qui peuvent néanmoins êtres intéressant dans un sens.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès