• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > 11 Septembre 2001, quand les médias créent la rumeur

11 Septembre 2001, quand les médias créent la rumeur

Le 11 Septembre 2001 est aujourd’hui très controversé, beaucoup de personnes remettent en doute la version officielle, tandis que d’autres crient au scandale et accusent de complot anti-américain ceux qui posent les questions auxquelles ils attendent des réponses. Un énorme problème avec l’analyse de faits et d’évènements de la société, est que le temps passe trop vite, de telle sorte que beaucoup d’informations qui auraient dû nous sauter aux yeux le moment présent nous passent totalement inaperçues. Une bonne solution est de remonter, ralentir et contrôler le temps afin d’avoir le plus de recul possible sur une analyse. Bien sûr, ce n’est pas exactement ce que nous allons faire au travers de cet article, mais grâce à la technologie moderne, nous pouvons quasiment nous affranchir de cette contrainte.

I - Analyse d’une édition spéciale de France 3

Nous allons revivre et analyser avec précision comment le 11 Septembre 2001 a été annoncé à la France entière alors même que les attentats étaient en train de se dérouler. Pour cela, il convient de regarder attentivement l’édition spéciale du 11/09/2001 de France 3. Tout le monde sait que la majorité des programmes télévisuels sont enregistrés et archivés au sein de divers instituts tel que l’Ina (Institut National Audiovisuel). Cependant, peu de personnes savent que certaines vidéos sont rendues publiques, et que l’Ina diffuse 100 000 contenus vidéos au travers de son site Internet. Ainsi, il est possible de revivre, si vous étiez trop jeune pour comprendre et analyser, ou si vous avez le sentiment que quelque chose vous a échappé, des évènements télévisuels particuliers.

a - Introduction de l’évènement : La certitude de l’attentat

L’édition est présentée par la journaliste et présentatrice Elise Lucet, assistée de deux autres journalistes Patrick Hesters et Christian Malar, et dure 14 minutes 30. L’édition débute alors que le WTC1 et WTC2 ont déjà étés percutés par des avions. Cependant, aucune des deux tours ne s’est encore effondrée. On apprendra également que G. Bush a déjà fait son communiqué. Au début de la deuxième minute, on apprend en direct que le pentagone a également été percuté par un avion. Nous suivons donc l’édition au plein coeur des attentats. De plus, on verra au cours de la onzième minute que la 2e tour du World Trade Center s’est effondrée. On peut donc situer le début de l’édition spéciale aux environs de 15h45 heure de Paris, à 5 minutes près. Le manque de plus de précision étant dû au décalage entre l’instant où les journalistes reçoivent les informations et les images, et le moment où ils nous les transmettent.

Jusqu’à la onzième minute, on n’apprend plus aucune information nouvelle depuis neuf minutes et le crash d’un possible avion sur le pentagone. L’édition se déroule donc avec une analyse successive des mêmes informations, sans nouvel apport, appuyé par différents échanges entre les journalistes. Ce qui semble être un fait marquant, est que plus les journalistes racontent une histoire qui pourrait expliquer tous ces évènements, plus ils y croient, au point de devenir une vérité. Si bien qu’à la fin, ils ont conclu l’affaire avec des spéculations qui leur paraissent avérées.

L’émission débute, et les journalistes s’appuient sur les propos de G. Bush pour dire qu’il pourrait s’agir d’actes terroristes, madame Lucet désignant l’évènement en employant les termes de "ce qui semble être un double attentat terroriste". Pendant une minute, le temps employé est celui du conditionnel. On pourra se poser la question de pourquoi l’emploi de conditionnel au regard des futures informations révélées par l’émission. Cependant, dès que monsieur Hesters prend la parole, il débute son discours avec les termes "très vraisemblablement". Puis il explique comment l’hypothèse d’avions détournés d’american airlines a pu être possible, et non aurait pu être possible. Bien sûr, il emploiera les termes de "très probablement", mais dès que madame Lucet introduit le discours de G. Bush, suite à l’intervention de monsieur Hesters, elle annonce qu’il "parle très clairement d’un attentat terroriste, et non pas d’un accident". Alors qu’elle avait débuté l’émission par un temps conditionnel, elle affirme désormais très clairement de manière définitive ce qu’elle avait supposé.

Voici ce que dit exactement G. Bush lors de son discours :
"Today we’ve had a national tragedy. Two airplanes have crashed into the World Trade Center in an apparent terrorist attack on our country."
Ce qui se traduit par :
"Aujourd’hui, il s’est passé une tragédie nationale. Deux avions se sont écrasés sur le WTC dans une attaque terroriste manifeste contre notre pays."

G. Bush conclut immédiatement lui-même à la thèse de l’attentat. Cela fait moins d’une heure que les crashs se sont déroulés, pourtant, G. Bush conclut déjà à la thèse de l’attentat terroriste. Pas étonnant alors qu’il n’ait pas ressenti le besoin d’ouvrir une commission d’enquête sur ces évènements, et qu’il ait fallu attendre 2004 pour cela. Mais alors, comment justifier l’emploi du conditionnel pour présenter les évènements comme étant un possible attentat ? Madame Lucet faisait-elle, pendant une minute, son travail de journaliste comme elle était censée le faire ? D’aucun aurait compris que les affirmations de G. Bush ne sont qu’une hypothèse, et que seule une commission d’enquête pourrait se laisser aller à une telle conclusion. Il peut paraitre vraisemblable de croire que madame Lucet se soit laissée entraîner dans la certitude par ses deux collègues, c’est d’ailleurs ce que nous allons voir.

b - La désinformation

On apprend, suite à la vidéo montrant le communiqué de G. Bush, qu’une organisation palestinienne a revendiqué les 3 crashs d’avions dont on a pour l’instant connaissance, qui est le FDLP (Front Démocratique pour la Libération de la Palestine). Pourtant, on va subtilement se diriger vers une implication d’Al Qaida, une information qui ne sort de nulle part, mais que monsieur Malar affirme avec certitude, dès lors qu’il prend la parole à partir des 3 minutes 30 de l’émission. Il va totalement mettre en doute et occulter les communiqués officiels, et informer les gens autour de sa propre théorie. En réalité, il détient son information d’un des proches de Ariel Sharon (1er ministre israëlien), dont les spéculations ont visiblement plus de poids que les véritables revendications du FDLP.

Voilà comment est décrit aujourd’hui monsieur Malar (étonnement écrit Malard, tout comme sur son site officiel) sur wikipédia :
"Lors des attentats du 11 septembre 2001 il commente en direct sur France 3 le déroulé des événements, mettant en exergue dans son analyse la responsabilité d’Oussama Ben Laden et d’Al-Qaida en relatant des informations reçues par l’un des proches du gouvernement israélien."

Il est évident qu’il est le seul père de la spéculation autour d’Al Qaida en France à propos des évènements du 11 Septembre, et dont les sources paraissent pour le moins obscures et invérifiables.

c - Analyse de l’évènement : Une multitude de spéculations

Nous avons vu que Oussama Ben Laden et Al Qaida étaient les cibles toutes désignées, sur une information de monsieur Malar, alors même que pour l’instant personne n’est encore sûr qu’il s’agisse d’un attentat faut-il le rappeler. D’ailleurs, rien ne saura permettre de passer l’état d’hypothèse la thèse des attentats à l’état de certitude tout au long de l’édition. Pourtant, il va enrichir sa théorie tout au long et à chacune de ses interventions. Imaginez-vous, monsieur Malar n’est pas sur TF1, et l’information ne venant que de lui en personne, ce scoop n’est certainement pas dans l’édition spéciale des autres chaînes qui paraissent au même instant. Tout le monde est censé s’en tenir à la seule revendication officielle jusqu’à présent qui est celle du FDLP si attentat il y a eu. Il n’y a alors que France 3 qui informe que Al Qaida pourrait être (ce conditionnel est trop faible si l’on s’en tient aux dires de monsieur Malar) les auteurs du 11 Septembre.

Notons comment a plusieurs reprises, pendant les minutes qui suivent, les temps conditionnels sont complètement abandonnés, et ne seront plus jamais employés, au profit du présent simple permettant d’exprimer toutes les certitudes. Elyse Lucet réitère que G. Bush a certifié qu’il s’agit d’un attentat, et ne semble plus réfléchir, prenant ce qu’on lui dit sans aucune pincette. Passons la deuxième intervention de monsieur Hesters, qui vient encore nous démontrer comment, à coup d’un pur roman de science-fiction qu’il s’imagine de toutes pièces, un détournement a été possible.

A cet instant, sixième minute, les journalistes ont une foi totale dans leur vérité qu’ils viennent de monter sur pied. Aucune information nouvelle ne leur est parvenue, pourtant, ils tiennent déjà les tenants et les aboutissants de tout ce qu’il s’est passé. Ces journalistes vont alors se complaire dans leur propre version. Monsieur Malar, qui n’en est pas à sa première spéculation, va aller jusqu’à déduire, de lui-même, personne ne lui ayant rien demandé, qu’il s’agit "d’actes terroristes dont les auteurs sont des islamistes qui reprochent aux Etats-Unis de soutenir Israël" (souvenez-vous d’où monsieur Malar tient ses informations).

On pourra ensuite jauger le fameux trou dans le pentagone à la neuvième minute. Certains diront que c’est bien la première et la dernière fois que nous verrons l’attentat du pentagone d’aussi près et aussi longtemps dans les médias. On ne soulèvera pas la boutade de monsieur Malar qui nous aurait presque fait croire que B. Clinton était encore en exercice, mais on notera avec vigilance la façon dont les attentats sont encore certifiés, et dont il les rapproche encore avec le soutien des Etats-Unis envers Israël.

d - Des journalistes en perdition

Il se passe alors à ce moment là, quelque chose de très étonnant. Nous sommes à la onzième minute. Pour l’instant, aucun élément nouveau n’a été apporté depuis le début de l’émission. Pourtant, on a réussi à spéculer tellement fort qu’on a la certitude qu’il s’agit bien là d’attentats, et beaucoup de gens se sont sûrement laissés prendre au piège de monsieur Malar. Mais alors qu’apparaît une nouvelle vue du WTC, et que les journalistes voient en direct Manhattan envahie par de la fumée, ils concluent alors catégoriquement qu’il ne s’agit plus seulement d’attentats mais d’un acte de guerre. Ils ne savent pas d’où vient la fumée, ils ne s’apercevront qu’il s’agit de l’écroulement du WTC2 seulement à la treizième minute. Pourtant, ils sont passés d’attentats probables, à attentats certains, à actes de guerre, contre l’Occident, visant Israël, les Etats-Unis, et leurs alliés. Toute cette spéculation, cette rumeur, à la simple vue d’une fumée sur New-York, cautionnée par les trois journalistes présentant l’émission. L’information qu’ils diffusent ne tient qu’en la façon dont ils perçoivent le même acte, selon qu’ils le perçoivent avec plus de violence ou non.

On finira par noter comment monsieur Hesters déduit les futures mesures d’évacuations de Manhattan qui seront mises en place au regard des "explosions" qui y ont lieu... On assiste réellement à un balai de journalistes médiums qui connaissent l’avenir à l’avance, ou qui n’ont pas besoin d’enquêter pour désigner des coupables et les déroulements des faits.

II - Conclusion

Cette analyse n’est que le fruit d’un simple esprit critique, et d’un minimum de recherche sur Internet. L’information est disponible immédiatement, et l’analyse ne tient qu’à la faculté des personnes de se rendre compte par eux-mêmes de dysfonctionnements, dans une démarche qui se doit d’être objective.

Dans cette édition, les journalistes, et l’ensemble de France télévision, ont étés complices d’un dérapage incontrôlé d’une ampleur inouïe.

Je vous invite à décortiquer l’ensemble des archives de l’Ina et à revivre tous les moments majeurs qui ont suivi l’évènement du 11 Septembre 2001, tel qu’il nous l’a été présenté à la télévision. Certaines sont disponibles directement sur le net, d’autres sont dans l’institut même, et doivent être à la disposition du public. Les seules archives restrictives sont celles soumises aux droits d’auteur, donc seuls les films diffusés sur les chaines pourraient en faire partie. Faire ces analyses permet de comprendre le mécanisme qui a amené à notre situation actuelle, permet aussi peut-être de connaître les personnes qui sont plus complices que d’autres dans la façon dont est relayé ce crime qu’est le 11 Septembre 2001, et permet également de mieux vous familiariser avec les médias télévisés de notre époque, et de quelle manière ils nous diffusent l’information. Il permet également et finalement de sonner le réveil des gens, émission à l’appui, leur montrant comment ce qu’ils ont aussi cru vrai n’est en réalité qu’une manipulation dissimulée de la pensée des gens.

Encore une fois, les journalistes ont brillé par la façon scandaleuse dont ils ont présenté l’évènement, se laissant aller à des digressions hautement douteuses, et cautionnés par la suite dans l’ensemble des médias, jusqu’à en faire leur vérité.

Avec de l’espoir, il y aura un jour assez de gens courageux pour se dire que ce qui est annoncé comme impossible est en fait bien plus facile que cela, c’est-à-dire changer les choses.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.44/5   (64 votes)




Réagissez à l'article

127 réactions à cet article    


  • Manfred Manfred 6 octobre 2009 10:50

    Erratum :

    « On peut donc situer le début de l’édition spéciale aux environs de 9h45 heure de Paris, à 5 minutes près. »

    Vous l’aurez remarqué, il s’agit de 15h45 heure de Paris.


    • John Lloyds John Lloyds 6 octobre 2009 11:22

      Manfred, vous êtes jeune, cet article est un bon début, toutefois je crains que vous n’ayez mesuré l’ampleur du problème :

      « Il est évident qu’il est le seul père de la spéculation autour d’Al Qaida en France à propos des évènements du 11 Septembre »

      Non, l’attentat fut « revendiqué officiellement », cad qu’il y a à la base une manipulation machiavélique venue des hautes sphères gouvernementales, et relayés par les journalistes. On pourrait encore défendre les journalistes en disant qu’ils n’ont pas investigués suffisemment et pris pour argent comptant la version officielle comme des bisounours.

      Mais le pb est bien plus grave : le refus du débat public et la manière dont sont conduit le peu de discussions officielles sur le sujet - aucun débat avec face à face des scientifiques des 2 bords - montrent que les journalistes sont complices des gouvernements, en âme et conscience, de manière parfaitement délibérée.

      Le problème de base, c’est que le journalisme d’aujourd’hui ne respecte plus la charte du SNJ, notamment :

      - publier seulement les informations dont l’origine est connue ou les accompagner, si c’est nécessaire, des réserves qui s’imposent ; ne pas supprimer les informations essentielles et ne pas altérer les textes et les documents 

      - s’interdire le plagiat, la calomnie, la diffamation (cf Bigard et Kassovitz, pour ne citer qu’eux)

      - ne jamais confondre le métier de journaliste avec celui du publicitaire ou du propagandiste 


      • R.A.M R.A.M 6 octobre 2009 23:33

        @John Lloyds.

        « Manfred, vous êtes jeune, cet article est un bon début, toutefois je crains que vous n’ayez mesuré l’ampleur du problème  ».

        Bien sur il est jeune, mais laissons lui cette marge d’inexpérience, car la jeunesse donne un autre angle de vue, une nouvelle conscience par rapport à cet événement et aux autres.

        Nous devons absolument proposer notre expérience aux jeunes sans l’imposer et prendre en considération leurs vues pour affûter la notre.

        « La maîtrise de l’orgueil est le début de la sagesse. »

        Bien à vous.


      • agent orange agent orange 6 octobre 2009 12:22

        Est-ce que les archives de CNN, ABC, CNBC, CBS, Fox, etc.. sont disponibles à l’INA ?
        Je me souviens de reportages « Live », dans le chaos des évènements qui sont depuis passés à la trappe.


        • ZEN ZEN 6 octobre 2009 12:24

          Ce n’est pas moi qui le dit...

          La commission d’enquête sur le 11 septembre soupçonnait le Pentagone d’avoir menti (VO)
          26 septembre 2009

          « Aujourd’hui, nous ne savons toujours pas pourquoi le NORAD [commandement de la défense aérienne des USA] nous a dit ce qu’il nous a dit », déclarait en 2006 Thomas Kean, le président de la commission d’enquête sur le 11 septembre. « C’était tellement éloigné de la réalité... C’est l’une de ces questions sans réponses qui n’ont jamais été refermées. » Contre Info n’a jamais accordé une grande place aux innombrables spéculations auxquelles le 11 septembre 2001 a donné lieu. Il n’en reste pas moins que ce dossier, si chargé d’émotion, si lourd de conséquences, a été clos sans réelles investigations. L’atmosphère d’unité nationale et de patriotisme qui régnait aux USA après ces évènements, largement instrumentalisée par le pouvoir alors en place, ne le permettait sans doute pas. Nombre de questions sont cependant restées en suspens, comme en témoigne l’article du Washington Post que nous reproduisons aujourd’hui, qui relate que les membres de la commission se sont interrogés sur l’opportunité d’engager une procédure judiciaire visant le Pentagone. Mais, loin d’exercer le rôle de critique qui devrait être celui du quatrième pouvoir, le consensus dominant aujourd’hui dans une profession largement grégaire se traduit par une diabolisation à priori de quiconque continue de s’interroger, risquant du même coup de se voir attribuer le qualificatif infamant de « négationniste » - on notera au passage la connotation.
           Les doutes massifs exprimés alors par la commission d’enquête montrent pourtant que l’histoire de cette journée très particulière reste à écrire.. (lire dans Contreinfo)


          • ZEN ZEN 6 octobre 2009 15:54

            Non, la messe n’est pas dite...

            "Même les membres de la commission d’enquête ont des doutes :Le Sénateur Max Cleland, qui a démissionné de la Commission du 9/11 après avoir dénoncé un scandale national", a déclaré dans un entretien avec PBS en 2003,"Je dis que c’est délibéré. Je dis que le retard du rapport au public américain de ces informations sur une audition …sur la série d’auditions, que plusieurs membres de Congrès connaissaient depuis huit ou dix mois, y compris Bob Graham et d’autres, cela a été délibérément voulu … la Commission du 9/11 était délibérément ralentie, parce que la politique de l’Administration avait une priorité qui était, nous allons èjecter Saddam Hussein."Cleland, parlant sur Démocraty Now, a dit, "Un jour ou l’autre nous devrons obtenir l’histoire complète parce que la question du 9-11 est si importante en Amérique. Mais la Maison Blanche veut le dissimuler".En 2006 le « Washington Post » a annoncé que plusieurs membres de la Commission du 9/11 soupçonnaient une tromperie de la part du Pentagone. Comme reporté :Certains membres et commissaires du jury du11 septembre ont conclu que l’histoire initiale du Pentagone sur la façon dont il a réagi aux attaques terroristes de 2001 peut avoir fait partie d’un effort délibéré d’induire en erreur la commission et le public plutôt qu’un reflet exact de l’ensemble des événements de ce jour, selon des sources impliquées dans le débat."Le Commissaire Bob Kerry a aussi des questions sans réponse. Comme reporté par le Salon, il croit qu’il y a des raisons légitimes de croire à une version alternative à l’histoire officielle.« Il y a des raisons suffisantes de soupçonner qu’il peut y avoir une certaine alternative à ce que nous avons décrit dans notre version, » a dit Kerry. La commission avait limité le temps et avait limité des ressources pour poursuivre l’enquête et ses accès à des documents et des témoins ont été bloqué par l’administration.Le Commissaire Tim Roemer, sur CNN, a déclaré que les membres de Commission considéraient la possibilité d’une investigation criminelle sur de fausses déclarations.Citation : « Nous avons été extrêmement frustrés avec les déclarations erronées que nous obtenions, » a dit Roemer à CNN. . »


          • Manfred Manfred 6 octobre 2009 12:42

            Bonjour, et merci d’avoir lu mon article.

            Mon analyse se veut être une critique des journalistes de la télévision, qui ne font plus leur métier.

            La finalité de cet article, c’est surtout d’encourager les personnes à reprendre leurs bases, c’est à dire à rechercher comment les évènements nous ont étés retranscrits, en scrutant les possibles dysfonctionnements. De cette manière, on prouve clairement que le métier de journaliste est devenu celui de propagandiste. Cet article sert également de point d’appui pour convaincre les gens qui ne le sont pas encore, notamment ceux qui ne doutent pas de la VO, de devenir sceptique envers leurs médias favoris.

            @ Chantecler :

            http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/attentat/

            Attentat : « Attaque illégale contre des personnes ou des institutions. »

            Certes le constat est clair, des avions se sont écrasés. Il pourrait s’agir d’attentat, mais en aucun cas la certitude n’est permise. Pourquoi ? Parce qu’il faudrait caractériser et démontrer l’attaque, notamment qui en est l’auteur. Et si un potentiel auteur se manifeste, notamment le FDLP, il faudrait encore prouver la véracité du propos.
            Même si les probabilités d’un accident sont très faibles, l’hypothèse n’est pas moins valable que celle de l’attentat. Et ceux qui ne crient pas au complot savent de quoi je parle, puisque devant les probabilités très forte d’un délit d’initié sur les marchés financiers avant le 11 Septembre, on ne peut pourtant pas conclure qu’il a réellement eu lieu.

            Quand bien même on se laissait aller à déduire que c’est un attentat qui a eu lieu. Comment expliquer l’attitude de monsieur Malar, qui fait passer ses soupçons pour quelque chose de réel, alors même que les dépêches officielles disent le contraire ? Il y a une chose qu’il faut comprendre, c’est la façon dont les journalistes perdent totalement le contrôle dans cette édition, réagissant à chaud à un évènement, et permettent à monsieur Malar d’exprimer librement toutes ses spéculations.

            La résultante est la suivante : une fausse (imaginée ou supposée) information qui est passée en lieu et place d’une vraie information (les communiqués officiels), de la désinformation donc.

            @ agent orange : Ina = Institut National de l’Audiovisuel, cela m’étonnerait donc que des chaines internationales soient enregistrées. Il me semble que NBC met à disposition elle-même ses propres archives, en tout cas celles qu’elle veut bien donner, mais c’est à vérifier.


            • Philou017 Philou017 6 octobre 2009 15:53

              Bonjour,
              Les experts qui passent à la télé sont tous du même genre : conformistes, ayant grosso-modo la même façon de voir que les institutions, les mêmes concepts de base, la même façon d’analyser les choses.
              Ils pensent et réfléchissent comme le système. Ils n’ont donc aucun mal à accepter les déclarations du gouvernement Américain.
              Les journalistes eux baignent constamment dans un milieu d’officiels, d’experts, de politiques défendant une même vision des choses. Rien d’étonnant à ce qu’ils la gobent quasiment sans hésitation.
              D’autant plus, que proches des hommes de pouvoir, ils se croient bien informés, sans pourtant jamais mettre les pieds dans des enquêtes approfondies ;

              Un petit monde en vase clos qui auto-entretient la vision du monde à présenter au public.

              Un organisme de propagande savamment orchestré et entretenu, non par des comploteurs, mais par des gens qui par leur profil s’intégrent facilement dans le moule du système.


            • intactsaphir 6 octobre 2009 16:57

              La valeur n’attend pas le nombre des années...

              Très bon article Manfred.

              Dernièrement, lors d’une interview de Malar sur la contestation de la politique de santé d’Obama, j’ai observé que ce journaliste tronquait les informations...
              Notamment les prises d’opposition de Lyndon LaRouche sur l’euthanasie involontaire peu connues en France.


            • Paul Cosquer 6 octobre 2009 12:44

              Proverbe du jour : « Rumeur des foins n’est que feu de paille. »

              Les médias, ce n’est pas la rumeur, les médias c’est la tumeur ! Car comment nommer autrement que « cancer du cerveau » une télévision qui te passe en boucle les mêmes images édifiantes sans interruption jusqu’à ce que ton esprit se vide de toute critique et qu’il soit imprégné à vie d’une seule et unique Vérité ?



              • lord_volde lord_volde 6 octobre 2009 12:51

                Les informations données par Christian Malar nous révèlent sans ambiguïté que Ariel Sharon savait déjà que l’administration Bush imputerait les attentats à Ben Laden, Al Caïda et son réseau fantôme. Il est évident que les superzélites Israëliennes avaient été à tout le moins bien informés du déroulement des attentats et que l’équipe du Mossad surprise entrain de partager la liesse du spectacle des deux tours en flamme, n’était pas là par Hasard tout comme d’ailleurs les appels passés par une société Israëlienne à des juifs sionistes travailant dans les trois tours. Je n’ai aucun doute sur les diaboliques mensonges des tenants de la VO et du fait que la responsabilité doit être recherchée chez les dirigeants Etats-uniens et sionistes. 



                • lord_volde lord_volde 6 octobre 2009 21:10

                  Merci pour m’avoir permis de regarder et lire les vidéos qui devraient pouvoir circuler le plus largement possible. C’est édifiant et instructif sur la compréhension des évènements tragiques du 911. Aucun doute n’est plus permis sur l’implication des services tordus israëliens dans l’assassinat barbare de milliers de personnes en vue de fomenter une réaction propice à la politique expansionniste des atlanto-sionistes et le contrôle absolu des ressources énergétiques et industrielles mondiales.


                • Erem 12 octobre 2009 22:36

                  Je suis un lecteur visiteur habitué de votre blog personnel Nicole dans lequel j’apprécie de trouver beaucoup d’articles intéressants avec le signalement de vidéos et/ou des liens nombreux, divers, souvent aussi très intéressants.

                   Mais ne pouvant laisser de commentaire ni vous contacter par le moyen se votre blog je profite de l’espace forum sur Agora pour vous faire part concernant justement la série de vidéos « Missing Links » de quelques réflexions sur cette vidéo. Juste à la fin de la première partie celle décrivant l’affaire du USS Liberty ; 2 ou 3 minutes sont consacrées à un discours de J F Kennedy .

                  Or n’ayant pas auparavant entendu parler de ce discours j’ai fait quelques recherches pour hélas rapidement découvrir qu’il s’agit en quelque sorte d’un faux, constitué de séquences tronquées d’un texte d’origine beaucoup plus long. Le texte en question fait référence à l’URSS et à la guerre froide, et en outre il fut prononcé en 1961 et non « peu de temps avant son assassinat » en 1963 comme il est indiqué sur la vidéo.

                  Je trouve cela préjudiciable à l’impact du reste de« Missing Links » qui par ailleurs est plein de précieuses informations. j’en arriverais  presque en voyant cela, à supposer (hypothèse A) que " quelque saboteur ou taupe " dans l’équipe réalisatrice de ce document, à glissé, ou réussi en convaincant les autres membres à faire glisser cette séquence , afin de jeter un discrédit sur le reste de l’œuvre, donnant des verges aux contradicteurs pour se faire fouetter !

                  Alors devant ce fait, pas question bien sûr de faire une coupe dans la vidéo. Mais peut-être je suggère dans le but de désamorcer à l’avance les critiques malveillantes serait-il bon d’expliquer les choses par une explication, un petit avertissement dans la présentation de ces vidéos sur votre blog.

                  Ceci étant dit : Pourquoi diable ont ils été mettre cela au bout du docu . Bon... je vois bien que ainsi tronqué de ses références explicites à l’urss ce discours colle très bien à la situation actuelle chez nous, puisque composé de paroles dites autrefois au sujet du camp communiste, les mêmes causes produisant les mêmes effets — sur toutes les constructions impérialistes du monde — le voilà qui s’applique à merveille maintenant avec quelques décennies de retard au camp de ce coté ci ! 
                  Mais il aurait été été plus habile de la part des réalisateurs d’expliquer le petit montage si l’intention était (hypothèse B ) de montrer comment les mots de l’époque collaient à aujourd’hui, mais ce ne peut être « B » puisque la mention « peu avant son assassinat » est ajoutée enferrant ainsi la falsification .

                  Conclusion maladroit (très maladroit même ) si hypothèse « B » ou bien malveillance par un saboteur infiltré si hypothèse « A »

                  Dommage pour ce docu qui est vraiment à voir quand même c’est sûr !


                • Mister_Will Mister_Will 6 octobre 2009 14:52

                  Certes cet article n’est pas un scoop, mais il a le mérite de nous rappeler combien nous étions tous bouche bée à l’époque, en vivant cet énorme évènement en direct.
                  Certes nous en déduisions tous un attentat, voire une « guerre » dès que le pentagone était touché...

                  Reste toujours des questions, trop de questions, sans réponses et sur lesquelles on a pas fini de se battre sur les forums ou d’insulter et diffamer dans les médias (quoique après la contre-attaque de Kasso le ton devrait changer).

                  D’accord avec l’auteur sur un point essentiel : toujours prendre de la perspective... Dans l’excitation des téléscripteurs en fusion ce jour-là, un journaliste avait également annoncé la revendication de l’armée rouge du Japon !

                  Quelques documents d’époque pour ceux qui voudraient revoir JT et zapping :
                  http://forum.reopen911.info/t11855-zapping-du-16-09-2001-and-more.html


                  • Farniente 6 octobre 2009 15:03

                    Le 11 sept 2001,je ne travaillais pas.J’ai passé la journée devant la télé,à faire le tour des chaines d’info canadiennes et américaines.
                    Ce jour là,il y a eu un évènement dont on a plus jamais parlé : l’incendie à la Maison Blanche.Je me souvient très bien des images,des grandes flammes sur le côté gauche de la MB,des camions de pompiers et des militaires.
                    Que c’est-il passé è la Maison Blanche ?
                    Pourquoi n’en a-t-on jamais reparlé ?

                    Si qqun a des réponses,je suis preneur.


                    • belis35 belis35 6 octobre 2009 15:53

                      Parce que tout simplement il ne s’est rien passé ?

                      Dans l’atmosphère de chaos et d’hystérie collective (justifiée pourrait on dire), une simple fumée au-dessus de la MB a du fait croire à un incendie. Fumee provenant peut être du pentagone en arrière plan, va savoir ?


                    • Farniente 6 octobre 2009 16:01

                      Il ne s’agissait pas de fumée,mais d’incendie.On voyait distinctement un batiment bruler.je n’arrive pas à trouver d’images.Mais je ne suis pas fou,ces images,je les ai vues en direct le 11 septembre 2001.


                    • Pacalvotan Pacalvotan 6 octobre 2009 15:22

                      Perso j’ai préféré le direct de TF1 avec l’extrait de Star Wars ! http://leweb2zero.tv/video/gaspachouille_0948cbae8e0a44f

                      Très dur de retrouver l’extrait ! On n’a jamais eu le pourquoi du comment de cet « incident technique ».


                      • MICHEL GERMAIN jacques Roux 6 octobre 2009 15:39

                        Vous parlez tous, certainement, de l’attentat du 11 septembre 1973 contre le Palais de la Moneda à Santiago du Chili ? c’est ça ? 


                        • lord_volde lord_volde 6 octobre 2009 15:49

                          Ouais, c’est exactement ça 1973 = 19 + 73 = 10 +10 = 1+1 = 11 donc 11 sept 2001.
                          La scène du capitole en flamme a été interrompue car il y a eu un problème technique avec un drône comprenant ue charge explosive qui devait percuter l’aile gauche. la mission ayant avorté, les flammes ont été etouffées dans une chape de plomb. 


                        • Hieronymus Hieronymus 6 octobre 2009 17:26

                          effectivement une attaque contre la Maison Blanche devait parfaire le scenario
                          4 avions detournes d’un cote, de l’autre les 2 tours jumelles, le Pentagon et la Maison Blanche, cela faisait aussi 4, c’etait du grand Holywood ..
                          pour faire credible, ils avaient bien commence a allumer un feu mais ca a du merder qq part, et ils ont decide d’eteindre le feu et de ne pas en trop en parler apres, c’est vrai comment expliquer ce feu ?
                          http://www.reopen911.info/News/2008/10/25/dans-la-terreur-fabriquee-webster-tarpley-signale-dautres-incendies-a-washington-le-1109/
                          pour le WTC 7 meme chose, z-ont allume des petits feux qui devaient faire bcp de fumee pour justifier d’un effondrement prochain, encore que ds le cas du WTC7 ils pouvaient encore « expliquer » que ces incendies etaient provoques par l’effondrement des 2 tours meme si c’est pas mal tire par les cheveux ..
                          oui mais ds le cas de la Maison Blanche, zarbi ces incendies le 9/11 ?
                          je comprends qu’ils n’aient plus trop envie d’en parler ..


                        • Philou017 Philou017 6 octobre 2009 18:13

                          Bien vu , Hieronymus. Les incendies du 11 Septembre sont tous suspects.

                          D’abord ceux des tours, qui sont visibles très au-dessus de la zone de crash. Si on comprend que le kérozène soit projeté horizontalement, et qu’une bonne partie est projeté à l’extérieur du bâtiment, on ne voit pas ce qui provoque des incendies bien au-dessus de la zone d’impact.

                          Le WTC7, où on voit des feux virulents, mais très localisés sur les cotés du WTC7. On voit mal comment des débris enflammés auraient pu atterir si loin des tours, et provoquer ce genre d’incendie dans un bâtient parfaitement équipé aux normes anti-feu en vigueur dans les tours (et plus recent que les tours jumelles). Si on peut essayer d’imaginer (difficilement) qu’un feu ait été allumé de cette façon, on le comprend tres mal en deux ou trois endroits très différents.
                          Pour celui qui a été plusieurs fois photographié et filmé (sur la gauche vu des 2 tours), ca ressemble tellement à un incendie artificiel....

                          Le Pentagone, où le feu principal, celui derriere l’espèce de trou d’entrée est maitrisé en 7 minutes (dixit le rapport des pompiers) et où on voit par la suite un feu s’étendre tres loin sur la gauche du bâtiment, et en hauteur dans les étages. Comment un choc situé entre le RDC et le 1étage peut-il produire ce genre de chose ?

                          Et puis la Maison Blanche où de nombreux témoins ont parlé de cet incendie relaté à la télé dans un premier temps, et ensuite purement et simplement rayé des rapports officiels et autres.

                          On dirait que les bombes incendiaires étaient de sortie le 11 Septembre....


                        • Philou017 Philou017 6 octobre 2009 19:29

                          Alchimie : « D’ailleurs tout est louche »

                          Tout à fait. Comme le fait que
                          - les tours se soient désintégrées en a peu près dix secondes
                          - que le noyau des tours se soit volatilisé au moment de l’écroulement
                          - que la plus grande partie du béton, des meubles et des corps aient été littéralement pulvérisée
                          - que de très nombreux témoins aient constaté des explosions multiples à plusieurs niveaux des tours avant l’écroulement
                          - que la tour 7 ait connu pendant les premières secondes de chute une accélération en chute libre
                          - que les chasseurs américains aient disparu ce matin-là
                          - que les pirates pilotes médiocres n’ayant aucune expérience de ces avions aient réalisé des prouesses ce matin
                          - que ces même pirates aient passé leur temps à se se comporter comme de vulgaires mercenaires sans aucun respect des règles de l’Islam
                          - Que les caméras du pentagone soient toutes tombées en panne peu avant 10h37
                          - que des délits d’initiés aient eu lieu avant les attentats sur les compagnies aériennes et les sociétés d’assurance
                          - qu’un ami de Netanyaou ait racheté le WTC 3 mois avant sa destruction avec double prime d’assurance à la clé
                          - Que les innombrables rapports alarmistes de l’intérieur et de l’extérieur aient été purement et simplement ignorés
                          - que les débris du vol93 s’étendent sur 12 kms
                          - que la Fema soit présente et en ordre de bataille à New York et à proximité des tours ce matin

                          Et j’en passe bien d’autres comme les passeports des « suspects » étonnamment retrouvés sur les lieux des crash ou les coups de téléphones miraculeux depuis des avions en altitude de croisière.

                          Oui, vraiment tout est louche dans cette affaire. Troublant, même.


                        • latitude zéro 6 octobre 2009 20:53

                          @Chantecler

                          « C’est ça la Maison Blanche a cramé et des petits nains l’ont réparé la nuit ! De la pure folie . »

                          C’est une annexe de la Maison Blanche qui a brulé ...
                          Et les petits nains ne l’ont pas réparé la nuit !!


                        • lord_volde lord_volde 6 octobre 2009 21:53

                          Salut Philou. quand je te lis, je plussoie de satisfaction. Je partage l’essentiel de tes nombreuses et pertinentes interventions. Content de te lire. 


                        • lord_volde lord_volde 7 octobre 2009 01:25

                          Merci Razzara, mais vous parlez à un converti puisque les mathématiques m’ont permis de m’ouvrir au monde de l’enseignement après une classe prépa à LLG (j’ai été taupin) et l’intégration à une école d’excellence préparant au concours de l’agrégation.


                        • Matozzy Matozzy 7 octobre 2009 09:33

                          « Et je suppute que nombreux sont les lecteurs d’agoravox qui, dans une passion secrète et malgré tout inavouable, se délècte à chacun de vos assauts. »

                          Oui, Razzara, c’est vrai. Et c’est d’autant plus supprenant de voir que des intervenants comme Leon semble perdre tout sens de la mesure quand on évoque le sujet du 11 Septembre.

                          J’ai remarqué cela avec beaucoup de personnes très cultivés et intéligentes. Ce sujet est à ce point marqué dans notre psyché qu’il semble faire office d’un combat sacré pour beaucoup, au point d’en perdre toute rationnalité ou recul. C’est particulièrement marqué chez les personnes d’un certain age. On dirait que cela se heute à leur équilibre de pensée du monde dans lequel ils ont évolué toute leur vie. L’implication que représente une remise en cause d’un tel événement, est peut être un trop lourd fardeau à porter, car il entraine d’autres remises en causes et peut amener a perdre pied.

                          L’article de l’auteur est très intéressant à ce titre. Il montre comment les première opinions se sont forgées et continuent d’être défendues. Et pourtant, une seule chose est certaine : la version qu’on nous a rabachée est fausse... au moins partiellement. On ne peut balayer les contradictions ni les nombreux témoignages qui l’affirme (même les membres de de la commission affirment qu’on leur a menti). Pourtant, la plupart qui se sont intéressés à ce sujet, basculent tot ou tard dans une version ou une autre, qui sont hypothétiques et indémontrables. On devrait au moins tous se retrouver sur un point : une vraie enquête reste indispensable et devrait être réclamée par tout le monde.


                        • JL JL 7 octobre 2009 09:43

                          @ Matoozy qui écrit : « On devrait au moins tous se retrouver sur un point : une vraie enquête reste indispensable et devrait être réclamée par tout le monde. »

                          Absolument. Ce qui est incompréhensible chez Léon et certains autres de son acabit, ce n’est pas qu’ils gobent la VO, ce n’est pas qu’ils refusent la réouverture d’une enquête, c’est qu’ils s’acharnent avec une rage démente contre ceux qui réclament une vraie enquête.


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 09:46

                          Léon

                          Blalblabla
                          ...comme disait Léon


                        • JL JL 7 octobre 2009 09:52

                          @ Razzara, pour rire un peu : Stella Baruk chercheuse en pédagogie écrit : « exemple : on écrit soixante-trois ; puis on demande à l’enfant de letranscrire avec des chiffres. Il écrit 57. Pourquoi ? Parce qu’il a interptéré soixante moins trois. Magnifique, non ? « (Science et avenir, hors série oct/nov 2009)


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 09:56

                          "Oui, Razzara, c’est vrai. Et c’est d’autant plus supprenant de voir que des intervenants comme Leon semble perdre tout sens de la mesure quand on évoque le sujet du 11 Septembre.

                          J’ai remarqué cela avec beaucoup de personnes très cultivés et intéligentes. Ce sujet est à ce point marqué dans notre psyché qu’il semble faire office d’un combat sacré pour beaucoup, au point d’en perdre toute rationnalité ou recu"

                          J’ai observé ça moi aussi, même à l’intérieur de ma propre famille trés proche (c’est plus douloureux), ce qui est pour moi une énigme d’ordre psycho-affectif que j’essaie de comprendre
                          Imperméabilité au moindre doute, blindage réflexe aux questions légitimes et pourtant prudentes, irritabilité extrême provoquant l’exclusion avant examen, absolue certitude d’avoir raison et aveuglement face à certains faits demandant à être interrogés, repli stratégique sur la VO déjà contestée depuis un moment par certains de ses membres...


                        • JL JL 7 octobre 2009 10:03

                          Léon : « je rencontre cet après-midi Jérome Quirant et je pense que nous aurons quelques trucs à nous raconter... »

                          Vous n’avez pas peur de l’ennuyer avec « nos » histoires ? Parlez lui bien des soucoupistes.

                          Au fait, et c’est quand que vous « rencontrez » Roselyne Bachelot ?  smiley


                        • Manfred Manfred 7 octobre 2009 10:13

                          @ Zen : la réaction de certaines personnes restent effectivement une enigme, bien que pas tant que ça, je pense avoir des pistes pour pouvoir l’expliquer. Probablement dans un de mes prochains articles, c’est à l’évidence un sujet majeur auquel il faut s’attaquer...


                        • Manfred Manfred 7 octobre 2009 13:03

                          Tu as tout à fait raison Léon. En réalité tu nous as démasqué, nous sommes des affabulateurs.

                          Tout comme les plus de 900 ingénieurs et architectes :
                          http://www.ae911truth.org/

                          Tout comme ce professeur de physique qui nous montre comment la commission bidouille ses chiffres pour mieux coller à la réalité :
                          http://www.dailymotion.com/user/ReO...
                          http://www.dailymotion.com/user/ReO...

                          Tout comme c’est 9 scientifiques qui ont publié un article scientifique qui montre la présence d’explosifs dans le WTC :

                          http://www.dailymotion.com/video/x93rvj_11-septembre-presence-dexplosifs-au_news

                          Tout comme ce professeur d’économies et de finances, qui vient nous dire qu’il y a une forte probabilité de délit d’initié autour du 11 Septembre :

                          http://www.dailymotion.com/video/x5...
                          http://www.dailymotion.com/relevanc...
                          http://www.dailymotion.com/video/x3...

                          Il est définitivement prouvé que nous ne sommes que des mythomanes extrémistes de droite qui utilisons Internet pour infiltrer les ménages et tenter de déstabiliser le système établi.


                        • Manfred Manfred 7 octobre 2009 13:12

                          Je suis d’accord que des débats sans fondements, n’ont pas lieu d’être.

                          Mais un exercice que je trouve difficile, c’est de prétendre l’inexistence de preuves tangibles et de dire que la contre théorie est basée uniquement sur des spéculations ou sortie tout droit de l’imagination, quand l’existance de preuves scientifiques remettant en doute la version officielle existent (cf ma liste de liens, non exhaustive)... Personne ne peut renier la science, et le travail des experts, vous le dîtes vous-mêmes. Alors regardez un peu de plus près ce que la science a à redire à la version officielle.

                          Maintenant, libre à chacun de se laisser manipuler et bercer s’il le souhaite. Ceux qui ont envie de rester aveugle toute leur vie, ou qui croient tellement au système dans lequel ils ont tant envie de s’insérer ou de rester insérer, nous ne pouvons plus rien pour eux. Ma foi qu’ils se laissent manipuler...


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 13:21

                          Furtif

                          L’amalgame
                          Ah ! l’amalgame
                          L’arme absolue...
                          Comment faire taire la moindre critique sous le coup de marteau de l’amalgame
                          Un jeu facile


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 13:28

                          Léon
                          Tu peux mettre « expert » au singulier, svp
                          Celui, qui, chez Durand, a sorti plusieurs fois l’argument suprême de « débile » ?
                          Quand tu as été amené à me traiter de « décérébré » , quand tu as douté explicitement de l’état de mes facultés... (j’en passe et des meilleures...) on se demande où est l’intelligence ?


                        • Manfred Manfred 7 octobre 2009 13:31

                          « Merci à l’auteur de ne pas me tutoyer, on n’a pas gardé les cochons ensemble. »

                          Toutes mes excuses si je vous ai froissé.

                          " Il a été depuis montré qu’il n’a quasiment aucun véritable spécialiste en génie civil, en résistance des matériaux et ingénieurs en bâtiment parmi vos soi-disant 900 « architectes ».
                          Cette imposture a depuis longtemps été éventée, d’autant qu’une partie des architectes ne sont que des « architectes d’intérieur » qui n’ont aucunement la qualification « d’architecte ».« 

                          D’accord, je vous mets au défi de me prouver ce que vous dîtes est vrai, c’est à dire qu’il n’y a pas l’ombre d’un spécialiste capable de contredire la version officielle du 11 Septembre.

                           »Et le reste est du même acabit. Il n’y a jamais eu de nanothermite dans les tours, des dizaines d’analyses le prouvent.« 

                          D’accord... Surtout que l’article a été publié en 2009. Et ce que vous dîtes et totalement faux, puisqu’un article scientifique contredit ce propos. Mais si vous êtes prêt à avaler cruement ce qu’on vous dit, libre à vous comme je l’ai déjà dit. Et quand bien même un seul article est faux, vous déduisez qu’ils sont alors tous faux.

                          De plus, je vous laisse rechercher par vous mêmes les témoignages en direct de ABC concernant le pentagone. C’est dans un lien que j’ai déjà donné, mais devant une telle mauvaise foi, il me déplait de faire un effort supplémentaire pour vos beaux yeux.

                          Je suis également étonné que vous ne vous penchiez pas sur la notion de délit d’initié, puisqu’il apparaît, dans votre profil, qu’il s’agit de votre domaine de compétence... M’enfin, vous êtes un bon  »con(sommateur)" comme dirait les guignols.


                        • Manfred Manfred 7 octobre 2009 13:37

                          D’accord... Vous êtes prêts à prouver tout ce que vous dîtes monsieur Léon ?

                          Je vous mets au défit de nous dire combien d’experts ont contribué à la VO. Dans quelle condition ? Qui ils étaient ? etc etc... Vous avancez des arguments que vous ne pouvez pas défendre. La mauvaise foi est vraiment ce qui vous caractérise.

                          "Sais-tu combien d’analyses indépendantes ont été réalisées aux USA, qui ont conclu dans le sens de la VO ?"

                          Oui : 0. Vous êtes un mythomane. Je me demande bien d’où vous sortez vos informations, purement mensongères. Il a fallu attendre 2004 pour qu’une enquête soit ouverte par le gouvernement américain, et vous nous dîtes qu’il y a eu plusieurs enquêtes, indépendantes qui plus est... Vous vous complaisez dans la réalité que vous inventez.


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 13:37

                          Léon,
                          Je n’ai aucune haine, même envers les néo-cons
                          Je cherche à comprendre , c’est tout
                          Je ne te suis pas sur ton registre où s’associent dénégation,dérision,sarcasme,amalgame, hargne et hauteur inquisitoriale
                          J’ai moins de certitudes que toi
                          Je reste zen smiley


                        • JL JL 7 octobre 2009 13:38

                          truffier = goy = antisémite = irrationnel = décérébré

                          Qui donc déjà, déshumanisait ceux qu’ils voulaient anéantir ?


                        • miwari miwari 7 octobre 2009 13:38

                          De même pour le camp d’en face smiley


                        • miwari miwari 7 octobre 2009 13:41

                          Oups ! mon message s’adressez a Leon pour son post "De toutes façons, les truffiers ne considèrent..."


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 13:44

                          Léon
                          De toutes façons, les truffiers ne considèrent jamais les arguments...


                          Encore l’amalgame et l’éternelle répétition des mêmes propos !

                          Je ne suis pas « les truffiers »
                          J’ai écrit assez de pages sur un autre fil pour dire combien je me démarquais de certaines thèses fantaisistes ou manipulatrices
                          Tu le sais très bien
                          Tu connais parfaitement ma position, mais ton propos est de me rabattre sur des positions que je n’accepte pas...
                          Le manichéisme à l’oeuvre
                          Ah ! la mauvaise foi...


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 14:00

                          Cela s’appelle botter en touche, Léon..


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 14:03

                          J’ajoute :
                          Je reste zen, même si certains faits, bien établis, doivent un jour me contredire..
                          Je ne veux pas avoir raison à tout prix !


                        • Philou017 Philou017 7 octobre 2009 14:30

                          Evidemment que vous pourrez trouver quelques spécialistes capables de confirmer la VO, surtout aux USA, c’est un créneau qui leur permet d’exister . Même en France vous pourrez trouver un scientifique de haut niveau (Claude Allègre) pour contredire le réchauffement climatique. 
                          Mais, compte tenu des méthodes scientifiques, vérifiables et reproductibles, il est très peu probable que la communauté scientifique se trompe lorsque, après avoir refait calculs, expériences, analyses elle arrive à une opinion très majoritaire dans le même sens.

                          Si cela vous amuse de croire une poignée d’illuminés, c’est votre problème.

                          L’histoire des pirates supermen, comme tous les délits de ce genre sont à peu près improuvables, donc on peut raconter n’importe quoi sans gros risque d’être contredit.. Je connais cette histoire mais il n’y a pas d’autres explications possibles pour ces mouvements boursiers, qui soient aussi plausibles que le délit d’initié.


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 14:33

                          Il faut toujours s’attendre à être surpris
                          Si on m’avait dit cela il y a seulement 20 ans, j’aurais crié au conspirationnisme délirant


                        • Philou017 Philou017 7 octobre 2009 14:51

                          Razzara : « Tiens un lien sur un type qui critique le site de bastison : »


                          Vous n’y êtes pas. Cela va à l’encontre des 6 règles à Léon.

                          1 Bastison a toujours raison.

                          2 Même quand bastison a tort, c’est son opinion qui prévaut

                          3 Léon a le droit d’insulter les gens, mais ne supporte pas la moindre anicroche à SA Grandeur.

                          4 Les gens qui se posent des question sont des imbéciles, illuminés, soucoupistes, obsédés, plaisantins, etc

                          5 Les gens qui soutiennent la VO sont des gens raisonnables, intelligents, avertis et estimables.

                          6 ce qui n’est pas raisonnablement enviseageable par Léon est impossible


                          Votre proposition va (au moins) à l’encontre des règles 1, 2,4 et 5. Elle est donc irrecevable.

                          Illuminé !


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 16:46

                          « ...de croire que la destruction des tours a été provoquée par des explosifs »

                          Non. ...D’émettre l’hypothèse que...ait pu être provoquée...
                          Belle caricature de mes propos !


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 16:58

                          A ce sujet, comme je l’ai évoqué en son temps, ma religion n’est pas faite sur ce point technique
                          Qui aurait d’ailleurs tout le savoir et l’expertise pour trancher à lui seul, dans l’état actuel des choses.Je viens de recevoir un mail d’un ami scientifique, qui étudie le dossier depuis plusieurs années et qui me fait le point de sa réflexion, sans a prioi, ni dogmatisme. Sa pensée n’a cessé d’évoluer et se corriger.Le propre d’une démarche honnête, à mes yeux
                          Je le livre tel quel, brut de décoffrage, sans commentaire. Je ne suis pas d’accord sur tout et parfois ne peut trancher.
                          (Vu la longueur, je le livre en deux fois)

                          "Cher ******
                          Un de mes frères, farouche défenseur de la VO et par ailleurs très informé dans le domaine des sciences fondamentales a souvent puisé ses informations sur ce site : je l’avais déjà visité, mais je le redécouvre assez considérablement étoffé. Il va me falloir un peu de temps pour prendre autant qu’il le faut la mesure et la valeur des contre-arguments avancés. Je me dis, à ce point, que le 11 septembre illustrera au plus haut point, et pour longtemps, la difficulté qu’on rencontre dans l’établissement ou le rétablissement des vérités de fait.

                          Si je m’en tiens à ce que j’ai pu parcourir ou reparcourir ces jours ci, le « débunking » fort efficace de ce site renvoie dans les cordes un certain nombres d’arguments avancés depuis le départ. Des erreurs, voire des fautes, ont été commises dans la remise en question de la V.O. ; on voit en effet que :


                          - La liste des pirates de l’air, sur laquelle la BBC elle même avait semé le doute, n’est pas discutable, du moins pas avec les arguments avancés.


                          - L’incendie dans les tours a été, au moins pour la tour Nord et la tour 7, de forte intensité et peut aisément, au moins dans la tour Nord, avoir fragilisé une partie significative de la structure acier.


                          - L’incendie de la tour 7, en particulier, visible depuis le côté sud, rarement montré par les truthers, a affecté un grand nombre de niveaux (sans qu’on puisse cependant bien mesurer le degré d’intensité ni l’évolution dans le temps).


                          - Les images de poutres acier découpées en biais sur le site de ground zero ne prouvent absolument rien : il y a eu, évidemment, de la découpe faite au moment du déblaiement au chalumeau oxy-coupeur (je ne comprend pas comment cette image a pu être montrée systématiquement dans les documentaires).


                          - Les études faites par les scientifiques (S. Jones et, même les 8 Danois) prouvant l’utilisation de thermites ou thermates ne sont pas recevables, et de toute façon pas interprétable à notre niveau.


                          - L’argument des « coulées pyroclastiques » (le comportement des nuages de poussière après les effondrements) n’est pas interprétable à notre niveau.


                          - une quantité relativement importante de débris (difficilement interprétables) a été ramassée sur le site du Pentagone : on ne peut donc pas dire qu’il n’y a absolument aucune trace d’avion.


                          - Certains documentaires (comme
                          Loose-Change, que je n’ai pas vu dans le « final cut », ou comme Zeitgeist qui, pour soulever des idées qu’il faut suivre, n’en reste pas moins totalement à côté de la plaque sur certains chapitres, comme celui de la religion) comportent des approximations fautives, ou même des erreurs.

                          Pour en revenir à la question des Tours...

                            Oui, d’accord avec le ou les auteurs de ce site sur les points suivants  :

                          -  Les structures en acier sont sensibles au feu, un incendie peut conduire à la ruine totale d’un édifice construit en acier ; il y a effectivement de nombreux exemples qui permettent de prouver, de manière tout à fait probante, que des incendies mettent à bas assez facilement les charpentes métalliques et la structure acier de certains bâtiments.


                          - Relativement au WTC 7, dont l’effondrement soudain est présenté comme une preuve imparable de la démolition contrôlée, et qui apparaît comme l’une des meilleures cartes des truthers, la force de l’incendie a été mal prise en compte ainsi que l’information selon laquelle se trouvaient, cas très particulier à cet immeuble, de grands réservoirs de carburant devant alimenter des génératrices de secours en situation d’urgence (ce building étant le siège du PC en situation d’urgence de la ville de NYC). Voir sur ce point document wikipédia donné infra.


                          - Le phénomène dit de « flambement » (ou flambage) et toute espèce de déformation liée à la chaleur et aux reports de charge sur une structure en acier peuvent provoquer des effondrements assez soudains et, pourquoi pas, des réactions en chaîne.


                          - Le caractère soudain de la chute s’explique à partir du comportement type d’une poutre d’acier porteuse chauffée par un incendie : phénomène de « flambage » amenant à un perte de charge soudaine passé un certain angle de déformation. Si ce phénomène s’observe à la base de l’édifice, il est normal que tout tombe quasiment en chute libre.


                          Cependant :

                          - Aucun truther ne nie que l’acier, en cas d’incendie, se trouve gravement fragilisé et qu’une structure acier peut donc subir un sinistre complet.


                          - Il est contestable de présenter sous l’angle de la similitude le sinistre subi lors d’incendie par les constructions montrées en exemples (hangars, magasins,...) et l’effondrement symétrique, total et très rapide des tours du WTC. En effet, LE problème par excellence qui est pris en compte dans la construction d’un building en acier est celui du feu. Les normes qui sont celles qui président à la construction d’un building n’ont rien à voir avec celles qui sont appliquées dans la construction d’un hangar, d’une patinoire, etc... surtout à la date où ont été construits ces bâtiments. Les exemples donnés d’autres sinistres ne présentent aucune similitude relativement à l’état final : dans aucun exemple on ne constate une dislocation totale de la structure acier : fondue, déformée, elle reste globalement intègre. La dislocation totale de l’acier de la structure suppose le déploiement de forces très supérieures à celle que produit un incendie, du moins au vu de des exemples apportés. Il n’existe donc aucun exemple d’immeuble non seulement détruit mais totalement disloqué par un incendie et l’effet de la pesanteur. C’est argument est mal réfuté par les débunkers : ils s’appuient sur le fait que la tour de Madrid en construction, évoquée par les truthers, qui fut ravagée par un incendie violent, et qui est resté debout, n’est pas assimilable au WTC car il s’agit d’une ossature en béton. Oui, mais il les truthers avancent bien d’autres exemples d’incendies violents dans des building américains : le débunking ne porte que sur une partie marginale de l’argument.


                          - OK, il faut tenir compte des nombreuses citernes dans le WTC 7 dont on peut toujours imaginer que, dans les différents endroits où elles se trouvaient, aucun dispositif de protection, de sécurité, n’a fonctionné et qu’elles se sont totalement embrasée (sans que cela soit apparent à l’extérieur de l’immeuble : difficile à croire pour des citernes d’essence (carburant explosif) totalisant plus de 60 000 l. ) : il faudra tout de même expliquer :

                           - que l’effondrement constaté est parfaitement symétrique : donc que les 24 colonnes d’aciers à l’intérieur et les 57 périphériques du bâtiment fléchissent exactement au même moment sans l’once d’un déséquilibre au moment des reports de charge (dans ce type de phénomène, très sensible aux conditions initiales, il suffit d’un rien pour que tout bascule d’un côté ou de l’autre)... On rentre dans un ordre de probabilité très très proche de zéro.
                           - que l’effondrement est total : il ne reste pas un étage debout, pas un angle : le béton est pulvérisé, la structure acier totalement disloquée.

                          - Concernant les WTC 1 et 2 : Les différents documentaires des truthers, basés sur les archives des différents « directs » présentés sur les chaînes de TV le 11/9 présentent sans la moindre ambiguïté un très grand nombre de témoignages attestant de :

                           - l’existence d’explosions précédent l’effondrement des tours (de très fortes détonations, avec effet de souffle) ; une partie significative des témoignages porte  explosions en sous-sol ; parmi ces témoignages, ceux de nombreux pompiers.
                           - très importants dégâts dans le hall, au RDC, juste après l’impact des avions : l’argument d’une onde de choc produite par le kérosène dévalant les cages d’ascenseur n’est pas sérieux : à l’exception d’un seul, les ascenseurs fonctionnaient en trois sections séparées, selon deux paliers distincts installés aux étages « techniques » de la tour (les deux bandes horizontales des tours, visibles de l’extérieur).
                           - présence de fournaises durables (plusieurs semaines) puis d’acier en fusion dans le sous-sol des tours au moment du déblaiement (sur ce point, le debunking est assez faible et surexploite une faute faite par les truthers dans l’utilisation et l’interprétation de certaines images  ; il n’est pas sérieux d’expliquer la présence d’une très forte chaleur en sous-sol par une continuation des incendies dans des poches d’air, alors que les images montrent que la zone des incendies a été totalement pulvérisée et projetée en poussière vers l’extérieur (effet peau de banane) pendant la chute, et que les personnes situées dans la partie la plus basse de la tour sont sorties indemnes de la zone après l’effondrement). ..."


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 17:00

                          (2) -suite-

                          Ci joint : document Wikipédia sur la structure des tours du WTC. Je souligne quelques points intéressants :


                          La structure des tours [modifier]

                          Les deux tours avaient une conception tout à fait révolutionnaire à l’époque de leur édification, selon l’ingénieur Minoru. Minoru était d’origine japonaise, et son projet d’édification de deux tours parallèles de type prismatique fut retenu en 1965. Selon son équipe, ces bâtiments étaient « invulnérables ». Ce type d’assemblage, peu onéreux et très simple, permettait la construction très rapide de ce genre d’immeubles, très répandu à la fin des années 1960. La construction du World Trade Center avait commencé courant 1966 pour s’achever en 1971 (l’inauguration eut lieu en 1973). La structure centrale des buildings avait été laissée nue à la fin de la construction. Les cloisons internes, qui délimitaient les quatre côtés du cœur central de chaque tour furent abattues pour laisser place à des bureaux, seul le noyau central servait à enfouir les gaines techniques et les cages d’ascenseurs avec les escaliers respectifs. Lors de sa construction, les planchers du World Trade Center étaient construits selon une structure en treillis, c’est-à-dire des poutrelles en forme de grues pylône à l’horizontale dans lesquelles était coulé une dalle de compression en béton armé. Ce béton, utilisé dans les chapes pour faire les planchers, est très résistant à l’effet dit « de flèche », qui consiste à s’enfoncer sous une lourde masse. On l’appelle aussi l’« effet poutre ».

                          x
                          Schéma d’un plancher composite dans le WTC

                          La structure porteuse était scindée entre un faisceau central de 47 poteaux en acier, profilés de section rectangulaire à épaisseur en fonction de la hauteur dans l’immeuble, reliés les uns aux autres par des profilés de traverse, et un « tube » constitué de 240 poteaux d’acier, profilés à section carrée solidarisés par des plaques boulonnées. La structure centrale prenait quelques 60 % de la charge statique, le « tube » supportant les 40 % restants. Chaque profilé central devait ainsi porter en moyenne 7,5 fois la charge d’un poteau externe. Pris au même niveau, il était 7,5 fois plus résistant en moyenne car les éléments porteurs centraux se présentaient sous deux dimensions, 16 d’entre eux, formant les rangs externes, étant à peu près du double des autres. La fonction spécifique du « tube » était d’offrir une excellente résistance au vent et aux éventuels séismes. Ces deux ensembles étaient rigidifiés par une structure sommitale, une sorte de chapeau fait de poutres métalliques, dont le rôle était de limiter la déformation du tube lorsque celui-ci était soumis à des contraintes latérales, réduisant ainsi au minimum les contraintes subies par les planchers. Ceux-ci, très légers (50 kg/m2, valeur à vérifier car 10 cm d’eau sur 1 m2 pèse déjà 100 kg et le béton est généralement 2,5 fois plus dense, une valeur de 250 à 300 kg/m2 est plus probable), étaient constitués par un treillis de poutres métalliques fixé aux structures porteuses. Ils étaient capables de supporter dix fois (valeur trop optimiste à vérifier) leur propre poids.
                          Le noyau central enserré par les 47 poteaux porteurs abritait les ascenseurs et escaliers. Il occupait environ 1 200 m2.

                          Cette conception, qui date des années 1960, était bien adaptée pour des tours très hautes. Les tours jumelles avaient aussi été réalisées avec des coefficients de sécurité tels qu’ils permettaient, selon les concepteurs, de résister à l’impact d’un Boeing 707 ou un C8 en pleine charge, lancé à 950 km/h : « …une telle collision résulterait seulement en dégâts locaux ne pouvant causer l’effondrement ou des dommages conséquents à l’immeuble et ne mettrait en danger ni la vie ni la sécurité des occupants hors de la proximité immédiate de l’impact »[57]. Frank Demartini, qui dirigea le chantier de construction du WTC avait ajouté que : « …le bâtiment pouvait probablement soutenir de multiples impacts d’avions » bien que des expertstrop vague lors du procès de l’attentat du 26 février 1993 aient déclaré que contre des Boeing 767 cela serait inefficace[58]. à expliciter

                          En juillet 1971, la Société américaine des Ingénieurs civils (ASCE) avait attribué son prix national aux concepteurs des tours, y reconnaissant « le projet d’ingénierie démontrant le savoir-faire le plus achevé et représentant la plus grande contribution aux progrès de l’ingénierie et de l’humanité »[59].

                          Les publications techniques saluèrent également la qualité du projet dans sa capacité à résister à des évènements imprévus « provenant de l’utilisation d’aciers spéciaux à haute résistance ; en particulier, les colonnes extérieures conçues avec une marge énorme permettant de multiplier par vingt la charge utile sans mettre en péril la construction »[60].

                          Les autres bâtiments [modifier]

                          Cinq édifices plus petits composaient le reste du complexe. 3 WTC était un Vista Hotel (avant de devenir l’hôtel Marriott World Trade Center) de 22 étages, situé au coin sud-ouest du site. Trois immeubles (4 WTC, 5 WTC et 6 WTC) s’élevaient également autour de la place. 6 WTC, au coin nord-ouest, accueillait les locaux des agences fédérales U.S. Customs and Border Protection et U.S. Commodities Exchange. 5 WTC, au coin nord-est, la station de PATH et 4 WTC au coin sud-est complétaient le site, auquel il faut ajouter le gratte-ciel WTC7. Haut de 173,7 mètres et comprenant 47 étages, il fut conçu par Emery Roth & Sons et construit entre 1984 et mars 1987. De forme trapézoïdale, sa structure porteuse interne était constituée de 24 énormes colonnes d’acier, disposées en rectangle en dissymétrie dans le trapèze. La périphérie était constituée de 57 colonnes rapprochées pour ce qui est des côtés du trapèze et plus éloignées les unes des autres pour les deux autres faces (parallèles)[61]. L’immeuble WTC7 possédait plusieurs réservoirs de carburant :

                          • 5 générateurs de secours, dont un réservé aux Secret Service, au 9e étage. Pas d’autres installations au-dessus de ce niveau ;
                          • plusieurs réservoirs de 1 041 litres (275 gallons) d´essence aux niveaux 5, 7 et 8, à proximité des générateurs ;
                          • un réservoir d´essence de plus de 200 litres au 9e étage, à proximité des générateurs ;
                          • un réservoir de 22 700 litres d´essence aux niveaux 2 et 3 à proximité de la banque d’ascenseurs ;
                          • au rez-de-chaussée, des réservoirs de stockage et d´alimentation des réservoirs secondaires en étage : l’un de 22 700 litres et deux autres de 45 425 litres d´essence.

                          Le principal occupant était l’entreprise Salomon Smith Barney, filiale de la Citigroup, avec 64 % de la superficie des bureaux. D’autres sociétés comme American Express, Standard Chartered occupaient des locaux. Il abritait aussi des services officiels avec un bureau de la CIA, du Department of Defense et l’Internal Revenue Service qui occupaient tout le 25e étage, un bureau des USSS, la Securities and Exchange Commission (SEC), où se trouvaient les archives d’affaires financières tels que les dossiers concernant les fraudes de Enron et de WorldCom, ainsi que le poste de commandement des situations d’urgence de la mairie de New York (tout un étage renforcé contre les attaques terroristes).

                          - Concernant la liste des architectes, ingénieurs, etc... que l’auteur du site trouve non significative  :
                          Il ne prend aucunement en compte la difficulté qu’il y a aller contre l’opinion en général et à défendre une position publique contre la VO aux USA, par les temps qui courent, en particulier ! Et il oublie les autres listes des témoins, des militaires, agents de services secrets, politiques,... qui rassemble des personnalités de haut rang en nombre très appréciable. Les scientifiques, comme c’est presque toujours le cas, ne font entrer en ligne de compte aucune considération politique... Qu’on le veuille ou non, la liste des personnalités qui « parlent » est considérable, suffisamment en tout cas pour couper court avec cette présentation fallacieuse du débat selon laquelle la « théorie du complot » ne vivraient que par l’engagement de pseudo journalistes ou d’artistes en mal de célébrité...


                          Conclusions :

                          1. Débunking de qualité mais qui ne fait pourtant qu’exploiter des points faibles, sans se soucier jamais de penser l’ensemble. Leur travail démonstratif repose sur le syllogisme suivant : la contre-enquête constitue une « théorie » ; or si une théorie est fausse sur un point, elle est fausse en tout point ; il se trouve que nous la réfutons en plusieurs points, donc rien ne tient : le débunking est total. Où l’on voit que les scientifiques ne savent pas toujours se mouvoir dans toutes les régions de la vérité : dans l’ordre de la factualité et de l’histoire le présupposé épistémologique qui fonde leur syllogisme est totalement sans valeur. Dans toute enquête affrontant la contingence, certaines pièces sont recevables, d’autres non ; l’existence de mauvaises pièces ne ruine pas la valeur des autres. Il faut donc inverser les choses : il suffit d’un seul argument dirimant totalement recevable pour que l’explication actuellement en vigueur s’effondre totalement (cfr le cas de l’affaire Dreyfus). Par ailleurs, comme dans toute enquête policière ou historique, l’ensemble des pièces secondaires forme faisceau de présomption qu’on est obligé, à un moment ou à un autre, de prendre en compte. Je ne fais pas l’inventaire de ce faisceau ici, mais il est, comme tu le sais, considérable.

                          2. Qu’il y ait des sites de debunking de cette qualité est une bonne chose : cela permet un mouvement dialectique sérieux, indispensable dans une enquête de ce calibre. On reste, cependant, encore trop dans la polémique et on a peu de chance d’en sortir ; dans l’ordre des vérités de fait, il demeure très très difficile de déplacer la position adverse. Mes arguments ne convaincront guère les « débunkers ». On ne peut en sortir qu’à partir du moment où il existe une instance qui se place en position de tiers, de juge, d’arbitre : on en est loin, très très loin, au vu de l’état de la vie intellectuelle en occident ! ... quant à la réouverture d’une nouvelle enquête, capable de prendre son indépendance à l’égard de la coalition de puissance et d’intérêts impliquée dans cette affaire, il vaut mieux ne nourrir aucune espérance. Pour nous, pris individuellement, le tiers arbitre doit être une partie de notre esprit... pour les autres, on ne peut rien faire ! Il ne faut pas perdre de vue tout ce que « déplace » la lecture critique de cet événement : rien moins que l’idée que notre société se fait de son rapport au pouvoir, à la liberté, à la vérité historique, à son destin. "




                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 18:21

                          Alors, là, devant cette avanche de données ( à traduire !) , je suis coi !
                          Trés impressionnant !
                          Le principe d’autorité dans toute sa splendeur...

                          Je fais remarquer que j’avais sur un autre fil indiqué , dans les limites de ce que j’avais pu comprendre, l’intérêt et les limites de l’étude du maintenant célèbre ingénieur , depuis sa prestation chez Durand
                          L’avis de mon ami scientifique que je donne plus haut en tient compte aussi, dans une certaine mesure


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 18:43

                          Léon
                          Simplement, je lis trés mal l’anglais
                          Si tu as lu tous ces liens, tu peux nous en faire un résumé
                          Balancer des liens sans plus relève du principe d’autorité, oui, sans préjuger de leur contenu...
                          J’aimerais approfondir...


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 18:49

                          A part les habituels bons mots tout aussi vides de contenu que faciles, Furtif, pourrais-tu entrer une bonne fois dans une analyse sérieuse, directe et franche ?
                          Je ne suis pas très bon sur le plan des insinuations
                          Tu as l’air de perdre pied...
                          Je comprends
                          C’est difficile et un peu irritant
                          Bonne soirée


                        • Philou017 Philou017 7 octobre 2009 18:55

                          Quirant ne s’embête pas trop. Il a pompé tous les liens qu’il a pu trouver, notamment sur http://www.debunking911.com/paper.htm, ne s’embarrassant guere de savoir de quel genre d’étude il s’agissait.

                          Au hasard :

                          Clifton, Charles G.,Elaboration on Aspects of The Postulated Collapse Of the World Trade Centre Twin Towers

                          Une étude tres sommaire publiée le 13 Decembre 2001 (!) où l’auteur se contente de vagues supputations :

                          The details presented in [1] & herein are my opinions and are put forward to stimulate
                          discussion and consideration of all aspects of this tragedy,

                          Les éléments présentés ici sont mes opinions et sont mises en avant afin de stimuler la dis cussion et la réflexion sur les aspects de cette tragédie.

                          Certainement pas une analyse détailléee. Des supputations.


                          Newland, D. E. ; Cebon, D. Could the world trade center have been modified to prevent its collapse

                          The feasibility of protecting tall buildings against progressive downwards collapse following catastrophic structural failure at high level is explored and various design suggestions made

                          La possibiliyé de renforcer les buidings pour empêcher les écroulements. Rien à voir avec une analyse.

                          Corbett, G.P. World Trade Center building performance study : data collection, preliminary observations, and recommendations /

                          Je n’ai pu retrouvé le texte. mais le titre explicite bien : collection de données, observations préliminaires et recommandations. Rien à voir avec une analyse en profondeur.


                          Gabrielson, T.B., Poese, M.E., & Atchley, A.A. Acoustic and Vibration Background Noise in the Collapsed Structure of the World Trade Center The Journal of Acoustical Society of America

                          Measurements of acoustic and vibration background noise were made on 18 September 2001 at the southern edge of the World Trade Center collapse. Sensors were deployed in a configuration reasonable for survivor search and near an on-going recovery operation and heavy debris removal. Geophones were placed on steel beams that extended into a deep void and a microphone was lowered below ground level into a pocket in the rubble.

                          des micros étaient placées sur des poutres pour retrouver des survivants. Rien à voir avec une analyse de l’écroulement.


                          Burgess, I.W. Fire Resistance of Framed Buildings Physics Education v. 37

                          This paper outlines the behaviour of steel and composite structures in fire, and reviews recent research developments in this field, and describes the practical implications for designers. The initial focus is on isolated beams, columns and slabs. The effect of structural continuity afforded by skeletal frame construction is considered, and the importance of connection stiffness discussed. Finally, the importance of considering the behaviour of complete three-dimensional building structures is demonstrated, and the direction suggested by this major research area is outlined.

                          Une étude générale sur la tenue de l’acier et des structures composites sous l’action du feu. Rien à voir avec une analyse de l’écroulement.


                          Pinsker, Lisa, M. 
                          « Applying Geology at the World Trade Center Site »

                          Une étude géologique d’une page sur les fondations du World trade center.


                          Bref, j’arrête là. Il y a bien sur dans cette liste 4 ou 5 analyses sérieuses sur l’écroulement. Elles ont néanmoins toutes été contestées par les truthers de façon argumentée et aucune ne prend en compte tous les éléments.

                          mais bien sur ca fait bien de parler de dizaines et de centaines d’experts « indépendants » s’étant penché sur la question. la mauvaise foi des pro-vo semble sans limites.

                          Quand à l’analyse de la FEMA sur le Pancake, personne n’en parle plus tellement elle tient pas la route.

                          Les analyses du NIST sur les 3 tours du WTC sont parcellaires, partiales et contredites ou remises en cause sur quasimment tous les points. Seules quelques données de base font l’unanimité.

                          Le NIST, organisme gouvernemental politisé, avait mission de fournir une explication scientifique aux écroulements, il a échoué lamentablement.


                        • Philippe D Philippe D 7 octobre 2009 19:31

                          Léon,

                          Bravo, Vous avez fait du bon travail en allant voir Quirant.
                          Au moins sur ce site le travail de sape des truthers deviendra plus ardu.
                          Une chose que je ne m’explique toujours pas, c’est pourquoi aucune délégation de Reopen n’a jamais cherché à rencontrer Quirant, qui avait pourtant dit que sa porte était ouverte à tous. La preuve est donnée aujourd’hui.
                          Vouloir à tout prix faire surgir la vérité et ne prendre en compte que les seules sources « alternatives » ne semble pas procéder d’une méthode scientifique rigoureuse.
                          Passons.

                          Philou, vous dites :
                          Bref, j’arrête là. Il y a bien sur dans cette liste 4 ou 5 analyses sérieuses sur l’écroulement. Elles ont néanmoins toutes été contestées par les truthers de façon argumentée et aucune ne prend en compte tous les éléments.
                          Il me semble que chez les vrais spécialistes chacun à l’honnêteté de rester dans sa partie et ne viendra pas publier une étude sur un domaine qui ne serait pas le sien. Il n’ y a que chez vous que l’on compte autant de multi-spécialistes.
                          C’est la compilation de toutes ces analyses, secteur par secteur, qui aboutit à la prise en compte de tous les éléments.


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 19:43

                          Philippe D
                          pourquoi aucune délégation de Reopen n’a jamais cherché à rencontrer Quirant, qui avait pourtant dit que sa porte était ouverte à tous. La preuve est donnée aujourd’hui.

                          Mais Reopen n’est pas une institution
                          C’est l’auberge espagnole...
                          L’ami dont je parle plus haut s’en inspire avec prudence, tout en donnant à Quirant quelques crédibilité
                          Et Quirant n’est pas la seule référence...


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 19:49

                          Je préfère encore « faux-cul » à « décérébré »
                          Merci Léon


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 20:42

                          Quirant plagiaire ?
                          Non, pas possible !


                        • ZEN ZEN 7 octobre 2009 20:46

                          C’est cuit pour eux ?
                          Qui eux, d’abord ?
                          C’est comme ça que tu conçois le débat ?
                          En termes de rapports de force ?
                          Symptomatique...


                        • Philou017 Philou017 7 octobre 2009 21:31

                          Philou, vous dites :

                          Bref, j’arrête là. Il y a bien sur dans cette liste 4 ou 5 analyses sérieuses sur l’écroulement. Elles ont néanmoins toutes été contestées par les truthers de façon argumentée et aucune ne prend en compte tous les éléments.
                          Une analyse sérieuse doit prendre en compte tous les phénomenes observés. C’est tres loin d’être le cas. La plupart ignorent les observations, comme les explosions pré-écroulement, la pulvérisation du béton, le nuage d’apparence pyroclastique, les mares de metal fondu, sans parler de phénomenes clairement observables sur plusieurs vidéos.

                          Ils se contentent d’études uniquement théoriques en ignorant tout ce qui dérange. Mais même comme cela, je n’ai rien vu ni entendu parler de choses convaincantes, loin de là


                          Il me semble que chez les vrais spécialistes chacun à l’honnêteté de rester dans sa partie et ne viendra pas publier une étude sur un domaine qui ne serait pas le sien. Il n’ y a que chez vous que l’on compte autant de multi-spécialistes.

                          C’est la compilation de toutes ces analyses, secteur par secteur, qui aboutit à la prise en compte de tous les éléments.

                          Il n’y a nul besoin d’être specialiste pour voir si une analyse est convaincante et pertinente, quand on connait bien le dossier. Même si ca demande parfois un effort. Moi, je fais pas d’exposé, je pese le pour et le contre.

                          Quand à la compilation des analyses, il faudrait qu’elles soient crédiblesindividuellement d’abord.

                          Leon : « Ah, ouais, vous allez nous faire croire en plus que vous les avez lus ces articles ?
                          Ca commence à sentir le pâté pour que les truffiers utilisent ce genre d’argument. »

                          Bien sur que je ne les ai pas toutes lues. Si vous n’êtes plus capable que de faire des copier-coller des listes de Quirant, c’est que vous êtes au bout...


                          Évidemment qu’ils ne prendront pas le risque de rencontrer Quirant. D’ailleurs, à mon avis, si une telle envie leur prenait, c’est tout le labo qu’ils auraient à affronter et là il y a vraiment du lourd... Rien que pour ce qui concerne les structures métalliques ils sont 8.

                          Il y a du lourd aussi chez les truthers, et du bien plus consistant que notre ami Quirant. Si vous fréquentiez le site reopen, par exemple, vous le sauriez.

                          Quand à la rencontre Quirant-Reopen, elle a eu lieu ici : http://forum.reopen911.info/viewtopic.php?id=11969&p=1 Quirant ayant le pseudo Mooréa. 

                          Quirant a fini par abandonner, ayant beaucoup de mal à répondre à certaines questions et à argumenter.

                          Evidemment, c’est plus pratique sur les plateaux télés, quand il n’y a pas de contradicteurs....


                        • Erem 12 octobre 2009 22:57

                          @Léon
                          Et avec Quirant Léon vous discuterez : température de fusion de l’acier ? résistance des matériaux ? ou chute libre ? et vous violerez gentiment comme des conscrits en foire, toutes les lois de la Physique. Avec un tel mentor pas étonnant que vous en soyez là ou vous en êtes !

                          Prenez des livres de physique, révisez vos notion scientifiques et  utilisez vos neurones pas ceux de Quirant à votre place que diable, Car Quirant il vous embrouille ! Remarquez c’est que vous le voulez bien vous faire embrouiller , vous ne voulez même que ça vous faire embrouiller, si vous réfléchissez bien aux causes de votre désir de coller à la v o , c’est bien plus confortable n’est-ce pas .



                          • Bulgroz 6 octobre 2009 17:35

                            Le point de départ de cette minutieuse étude est le terme « apparent » que Bush utilise pour qualifier l’origine terroriste des évènements.

                            Apparent, l’adjectif utilisé par Bush, en Anglais et en Français a le même sens

                            dont :

                            apparent - appearing as such but not necessarily so ;

                            exemple  :« for all his apparent wealth he had no money to pay the rent » (malgré son apparente richesse, il n’avait pas d’argent pour payer le loyer) (Thesaurus)

                            B.− Qui n’est pas tel qu’il apparaît.

                            Sur lequel nous nous abusons ; faux, illusoire, superficiel

                            Dont on n’a par l’observation que des indications approximatives ou inexactes. Vitesse apparente.

                            Mouvement apparent. Mouvement fictif attribué à un corps par un spectateur subissant des impressions visuelles dues à son propre mouvement ou au mouvement même du corps. Mouvement apparent du soleil, de la lune : (CNRTL)

                              Dont l’aspect visible ne correspond pas à la réalité ; qui paraît autre qu’il n’est. Le mouvement apparent du Soleil autour de la Terre (Académie 9ième édition)

                            Bon, cet adjectif (ou substantif) introduit clairement un doute sur la réalité de la chose.

                            Le point de départ de cet article est donc erroné mais c’est pas grave .

                            Quand on veut tuer son chien, on l’accuse de la rage.

                            Et puis, 3 avions qui tamponnent à quelques minutes près 3 bâtiments, faut être prudent et se méfier des apparences. Ça peut être le simple fait du hasard ou le fruit d’une simple illusion.

                            Bush et les journalistes auraient du utiliser le terme d’incident ou anicroche ou pépin, ou mésaventure, ou péripétie, ou chicane, ou accroc, ou mésaventure ou circonstance....

                            mais pas dire « an apparent terrorist attack on our country. »



                            • Philou017 Philou017 6 octobre 2009 18:28

                              Ce qu’il y a d’étrange et que fait semblant d’ignorer Bulgroz, c’est la rapidité avec laquelle le milieu médiatique attribue l’attentat à Al Qaida, nébuleuse alors très peu connue, et alors qu’il n’y a eu strictement aucune revendication, et qu’il n’y en aura pas dans les jours qui suivent, suspecte ou pas. Au contraire, Ben Laden dément toute implication.

                              Mais les journalistes fréquentent de près les experts agréés et les politiques. Dans ces circonstances il ya forcément des confidences « Off » micro.

                              Bien sur qu’à partir du 2eme avion, il est évident que l’Amérique est attaquée. C’est ce que dira le chef du secret service à l’oreille de mr Bush, impertubablement vissé à sa chaise dans une école.

                              Ce qui est surprenant, je dirais même troublant, c’est la rapidité du milieu médiatique à attribuer l’attentat à Al qaida, et très vite sans le moindre conditionnel. Pourtant, les revendications, ô combien suspectes ne viendront que bien plus tard.
                              Les médias ont fait bien plus pour l’acceptation de la version « attentat Al Qaida » que tous les gouvernements réuinis, y compris celui des USA.

                              Ca, c’estpas du journalisme, c’est de l’animation médiatique bien gentillette et conformiste. Un journalisme de commentaire, si on veut être gentil.

                              Peu de temps après, Bush refuse l’offre des talibans de livrer Ben Laden, si on leur donne des preuves de sa culpabilité. Bush aurait bien fait d’accepter, vu que depuis BL est devenu le « Fantôme de la grotte », visible uniquement sur cassette vidéo trafiquée.


                            • Philou017 Philou017 6 octobre 2009 19:41

                              Pourquoi ne pas se poser de question sur les nombreux aspects incompréhensibles du 11 septembre avant de désigner un coupable qui n’émet aucune revendication dans les semaines qui suivent ?

                              C’est pas crédible, à moins d’imaginer que les médias ne soient qu’une caisse de résonance des affirmations officielles....


                            • latitude zéro 6 octobre 2009 21:03

                              @ alchimie

                              « Vous ne feriez pas un bon flic.
                              Si il y a meurtre, la première urgence c’est de trouver le coupable pour éviter qu’il recommence. »

                              Quitte à trouver un vrai faux coupable ?
                              Mais en l’occurrence , ils ont fait encore mieux, ils ont trouvé le coupable avant même qu’il ne commette ses actes !!


                            • Philou017 Philou017 6 octobre 2009 21:48

                              Vous ne feriez pas un bon flic.
                              Si il y a meurtre, la première urgence c’est de trouver le coupable pour éviter qu’il recommence.

                              Justement ils l’ont pas trouvé. Même pas inculpé.
                              C’est pas une chose qu’elle est troublante ?

                              Quand à dire qu’il y avait des avertissements, certes. Mais à partir du moment où le suspect ne revendique pas son acte, ca pose question.
                              Et là, on ne parle pas du gouvt Américain, mais des médias. Le gouvt américain de l’époque pouvait se passer de preuves, mais pourquoi les médias s’en passent-ils ?

                              Un bon flic tient compte de tous les éléments d’une enquête, pas des apparences, ni du suspect désigné par la victime sans la moindre preuve.

                               Et pourquoi d’ailleurs ils l’ont pas trouvé les américains avec leurs énormes moyens au bout de 9 ans ?
                              La seule réponse raisonnable est qu’ils ne l’ont pas vraiment cherché. C’est troublant.


                            • Manfred Manfred 6 octobre 2009 22:33

                              @ Bulgroz : Comme à l’accoutumée, dès qu’il s’agit de défendre les valeurs de votre système que vous chérissez tant, vous n’hésitez pas à monter au charbon, et ce sur tous les fronts.

                              Vous vous penchez sur la traduction de apparent. Apparent est un faux ami, et ne veut pas dire en apparence, mais bien manifeste. De plus, la traduction utilisée dans le reportage par Elyse Lucet ne fait aucun doute. Donc, quand bien même Bush dit réellement « apparemment » et non « manifeste », cela ne montre qu’encore plus le détournement de propos des journalistes français, et donc un point en plus pour l’article. Malheureusement pour moi, vous avez tord.

                              Voici toute la liste des liens qui le montrent clairement :

                              http://www.wordreference.com/enfr/apparent
                              http://translate.google.fr/translate_t?prev=hp&hl=fr&js=y&text=apparent&file=&sl=en&tl=fr&history_state0=#
                              http://www.oup.com/oald-bin/web_getald7index1a.pl?search_word=apparent

                              Je cite : « manifeste », « évident », « clair », synonyme : « obvious ».

                              Pour moi vous êtes un fanatique, pas du tout enclin au dialogue, et incapable de vous remettre en question, il n’y a pas lieu de « discuter » avec vous.


                            • Manfred Manfred 6 octobre 2009 22:48

                              Monsieur alchimie, vous êtes tout aussi incroyable et déraisonnable que votre ami Bulgroz.

                              « Les conspirationnistes considèrent que « apparent » et « évident » sont 2 synonymes de la langue française. »

                              1 - La traduction de apparent est bien manifeste, évidente.
                              2 - Votre argument, que j’invalide, censé démonter l’article ne va en fait que dans son sens, voir la démonstration deux posts plus haut.

                              Je me cite :

                              "quand bien même Bush dit réellement « apparemment » et non « manifeste », cela ne montre qu’encore plus le détournement de propos des journalistes français, et donc un point en plus pour l’article. Malheureusement pour moi, vous avez tord."

                              Mais je n’ai aucune illusion. Je ne m’attend pas à ce que vous lisiez ce que j’écris, et compreniez ce que vous écrivez.


                            • rastaman 6 octobre 2009 22:55

                              Enfin un truc indiscutable. Apparent signifie « qui est clairement établi ».


                            • Onegus Onegus 7 octobre 2009 02:32

                              Marrant, ça, c’est un type qui utilise à tour de bras le néologisme crétin « conspirationnistes » qui vient donner des leçons de français... :D


                            • Manfred Manfred 7 octobre 2009 02:39

                              Ce que monsieur Alchimie semble ne pas comprendre, c’est que le mot apparent en anglais ne signifie pas apparent au sens avoir l’air de en français. La juste traduction du mot anglais apparent, est en français manifeste, évident, clair, établi.

                              Pour monsieur Bulgroz, c’est de la mauvaise foi pure et de la colomnie, je vous renvoie à son message daté du 7 octobre 00:23 commentant cet article.


                            • S.Ô.I Shri BaBâd Guru Lashpâ BADGURU 7 octobre 2009 02:58

                              bahhh..font chier les yankeestanais, pas foutu de parler françoys correctly !...and thats quite OBVIOUS ! ben c’était juste zistoire de vous foutre ma shit...passionant le déba-blabla linguistigogologique...sinon...


                            • latitude zéro 6 octobre 2009 21:10

                              A alchimie

                              "Alors laissez tombez vos archives INA et rappelez-vous l’état de trouble et de confusion qui régnait ce jour-là. Bref revenez dans le contexte et réalisez que les événements ne sont parfaits que dans les films, les bouquins et les comics."

                              C’est justement sur cette stratégie de choc et cette confusion qu’ils comptaient pour faire passer ce scénario.

                              11 Septembre : Budget hollywoodien ,... scénario baclé


                            • Asp Explorer Asp Explorer 6 octobre 2009 23:56

                              C’est justement sur cette stratégie de choc et cette confusion qu’ils comptaient pour faire passer ce scénario.

                              Non mais sérieusement, vous croyez vraiment à toutes les conneries que vous proférez, ou c’est pour faire votre intéressant sur un thème à la mode ?


                            • Simon Simon 6 octobre 2009 20:43

                              Mauvaise analyse, qui pêche surtout par sa superficialité (et je dirai aussi un manque de précision dans les points soulevés). Une analyse sérieuse et profonde de ce sujet demande une certaine culture, ce n’est pas facile à faire. 

                              Bravo quand même au rédacteur de mouiller le maillot comme on dit.

                              • moebius 6 octobre 2009 20:58

                                 NOnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnnn nnnnnnnn


                                • moebius 6 octobre 2009 21:07

                                  Je me suis marrié un 11 septembre et je m’en porte pas plus mal...
                                  les vols long courriers le 11septembre sont beaucoup moins chérs...une bonne chose à savoir.
                                   Que dire d’autre ?
                                   Si soleil se léve le matin de la saint Adelphe c’est Noél en décembre


                                  • latitude zéro 6 octobre 2009 21:14

                                    A moebius

                                    Que dire d’autre ?
                                    Quand on fait des commentaires à la c.. on est obligé de les retirer !!

                                    Sans rancune ?


                                    • dante haguel 6 octobre 2009 21:46

                                      Bonjour,

                                      vous dites :
                                      Voici ce que dit exactement G. Bush lors de son discours :
                                      « Today we’ve had a national tragedy. Two airplanes have crashed into the World Trade Center in an apparent terrorist attack on our country. »
                                      Ce qui se traduit par :
                                      « Aujourd’hui, il s’est passé une tragédie nationale. Deux avions se sont écrasés sur le WTC dans une attaque terroriste manifeste contre notre pays. »

                                      pourtant a 1minutes 55 secondes, le traducteur dit bien « apparente attaque terroriste »... deja vous raconter n’importe quoi des le debut de votre article...

                                      donc, un avion dans une tour on peut se poser la question qlq instant si c’est un accident (comme l’avion qui a percu l’empire state building : accident apperement) et 2 avions en moins de 20 minutes qui percutent le WTC, donc le meme endroit + 1 autre dans un laps de temps court a un autre endroit, a washinghton...

                                      bref il devient evident que la these de l’accident est faible, et que celle de l’attentat plusque possible... et la si apres il remplace « apparent » par « manifeste »... ca reste logique...

                                      bref ca manque de serieux votre articles et vous vous plaignez du manque de serieux des journalistes de France3.... jolie blague...


                                      • Philou017 Philou017 6 octobre 2009 21:54

                                        Attaquer l’auteur sur un détail, quand les médias ont très rapidement désigné la nébuleuse Al Qaida comme coupable sans la moindre preuve tout en ignorant tout ce qui gênait, c’est un peu dérisoire, non ?
                                        Le fait que le gouvernement US a ignoré tous les avertissements alarmistes de ses propres officines spécialisées, c’est un détail ?


                                      • Le péripate Le péripate 6 octobre 2009 22:06

                                        Hummm.... sans vouloir m’immiscer dans votre dispute je note que pour vous il y a contradiction entre le fait qu’un nom de coupable soit très rapidement désigné, et le fait que des renseignements antérieurs ont été soient mal exploités, soit négligés.
                                        Mais ne vous vient-il pas à l’esprit que, tout à coup, ces renseignements prennent alors toutes leurs valeurs ? Qu’ils sont, c’est un euphémisme, au minimum à prendre tout à fait au sérieux.

                                        Ainsi ce que vous présentez comme un argument s’explique très aisément. Mal exploités ou négligés jusque là, ces renseignements, ces avertissements désignaient à coup sûr et sans ambigüité les coupables.

                                        Merci.


                                      • Manfred Manfred 6 octobre 2009 22:38

                                        J’ai exprimé très clairement que la définition de apparent est bien « manifeste » (voir un peu plus haut la réponse que j’ai donné à Bulgroz).

                                        Merci Philou17 de soulever ce fait : "Attaquer l’auteur sur un détail, quand les médias ont très rapidement désigné la nébuleuse Al Qaida comme coupable sans la moindre preuve tout en ignorant tout ce qui gênait, c’est un peu dérisoire, non ?"

                                        Chez moi, il s’agit de la technique de désinformation n°2 favorite des médias, à savoir :

                                        Technique n°2 : Superficialité. N’aborder la controverse qu’en périphérie, sur des points mineurs voire pittoresques. Eviter soigneusement les points clés de l’argumentation.


                                      • Philou017 Philou017 6 octobre 2009 22:54

                                        « des renseignements antérieurs ont été soient mal exploités, soit négligés. »

                                        Quand par exemple la CIA envoie le 6 Août 2001 un mémo au président Bush intitulé ’Ben Laden décidé à frapper les USA« , il est difficile de comprendre que ces renseignements ait été négligés ou mal exploités. D’autant que plusieurs agents du FBI tiraient désespérement la sonnete d’alarme en observant des gens reconnus comme appartenant à la nébuleuse Al Qauda s’entrainer au pilotage sur des aérodromes sur le sol des USA, et ce pendant des semaines, voire des mois.

                                         »ces avertissements désignaient à coup sûr et sans ambigüité les coupables.« 

                                        Il est légitime de se demander comment des gens qui ont apparamment réussi des attentats de grande envergure, avec l’expertise et la capacité d’organisation nécéssaire, ont pu être aussi peu discrets, et remarqués.

                                        Pas moins de 13 gouvernements ont envoyé des rapports alarmistes au gouvt US. Sans compter le FBI, la CIA, le renseignement militaire US et autres informateurs. Ils l’auraient claironné sur les toits que ca aurait pas été pire.
                                        Quand on constate que dans les jours qui suivent, que Ben Laden déclare deux fois de façon tres claire n’être en rien mêlé à ces attentats, quand on constate que rien ne tient debout dans les affirmations officielles, que BL n’est même pas inculpé, que le gouvt US s’est livré à des destructions et dissimulations de preuves flagrantes des apres le 11/9, il y a de quoi se poser des questions.

                                        Si on se place du coté des possibles comploteurs, les avertissements prennent une autre signification.
                                        Des agents, informateurs, désinformateurs ont répandu massivement des informations sur un proche attentat aux Etats-Unis en relation avec Al Qaida. Pourquoi ?
                                        Si ce n’est justement pour avaliser la version d’un attentat Islamiste.

                                        Organiser des attentats de cette ampleur est difficile. Il y aura certainement des failles, des faiblesses, des choses qu’on ne peut justifier. Alors on répand préalablement ces infos en s’arrangeant pour qu’elles parviennent à des oreilles occidentales, afin d’avaliser par avance le complot »islamique« . Quitte à passer temporairement pour des incompétents.

                                        Ca permet de faire oublier les nombreuses invraisemblances du complot.

                                        En fait, cela apparait comme un tactique pour enfumer les gouvts étrangers et bien sûr le public. Afin que ceux-ci puissent croire à »coup sur et sans ambiguïté« au scénario qu’on allait leur proposer.
                                        Avec la fébrilité, la stupéfaction horrifiée et le patriotisme américain qui se réveile, toutes les »bizarreries" seront oubliées. même par les témoins directs.

                                        Ce n’est que plus tard que certains se demanderont pourquoi il y a tellement de questions sans réponse. Mais entre-temps, la fable a été avalée par la planète entière, et en premier lieu les médias. Les contestataires auront fort à faire pour remonter la pente.

                                        Belle opération d’intoxication et de manipulation à l’intention de foules crédules.


                                      • Philou017 Philou017 6 octobre 2009 22:55

                                        « Merci Philou17 de soulever ce fait »
                                        De rien.


                                      • Le péripate Le péripate 6 octobre 2009 23:10

                                        Oui, bien sûr. Et d’ailleurs il est impossible que l’attaque vienne d’un groupe islamiste, l’Islam étant comme chacun sait une religion de paix et de tolérance. La preuve, c’est que jamais avant il n’y avait eu d’attentats islamistes, et que ça ne c’est jamais reproduit depuis. C’est évidement la plus grosse incohérence. La seconde c’est que des Arabes avec un cutter qui détournent un avion, et qui, en plus, savent piloter (un peu), ça n’existe qu’au cinéma (américain le cinéma).
                                        Bon, ben voila.


                                      • dante haguel 6 octobre 2009 23:26

                                        @ l auteur :
                                        Vous avez clairement dit que la traduction de « apparent » est « manifeste »

                                        ce n’est pas ce que je contredit, je dis juste que le traducteur dans la video dit « apparent » (en francais) au lieu de « manifeste », ce qui aurait ete plus juste (selon vous, je suis pas assez expert de la langue de shakespear pour en juger...

                                        par contre cela tend a confirmer ce que je disais : vous meme tronquez la realite de la video en remplacant (a raison, je vous l’accorde) un terme par un autre, dans un article qui a pour but de denoncer ce genre de pratique, ce qui vous discredite....

                                        simple histoire de logique, je viens pas intervenir pour vous attaquez et remettre en doute votre analyse, mais pour vous faire remarquer que vous meme vous vous laissez aller a ce genre de subterfuge de manipulation....

                                        maintenant, ce n’est qu un detail.... certes... mais avouez que c’est gros de reprochez a certain de le faire, pour le faire vous meme.... on appel cela la rigueur intellectuel dans la langue de moliere....

                                        bref, j’attaque pas, je corrige.... ;)
                                        le but de l’article n’etant de rediscuter des auteurs de ces attentats, mais de la maniere dont l’information est deformer, et donc devient desinformation et/ou manipulation.... pour ceux qui n’avait pas compris....

                                        de meme vous dites :
                                        « Certes le constat est clair, des avions se sont écrasés. Il pourrait s’agir d’attentat, mais en aucun cas la certitude n’est permise. »
                                        en exemple,
                                        un gars qui se balade en foret et qui se prend une balle perdu : meurtre ou accident de chasse ?
                                        2 gars qui se baladent .... 2 balles perdu.... : l’accident de chasse est moins evident, on preconise plutot le meurtre, si on a un minimum de jugotte....

                                        @ autres
                                        la bourde avec la sequence StarWars, ca arrive souvent que les techniciens se trompent de magneto et envoie la mauvaise video, la c’etait pas sur un autre sujet mais sur le film qu’ils se regardaient tranquillou en scred a la regie.... bourde qui est encore arrivé la semaine derniere.... et oui, ils ont du matos, pleins d’ecrans, du temps a tuer alors ils se font plaisir en regardant ce qu’ils veulent sur les ecrans annexes....


                                      • Philou017 Philou017 6 octobre 2009 23:34

                                        La preuve, c’est que jamais avant il n’y avait eu d’attentats islamistes, et que ça ne c’est jamais reproduit depuis.

                                        En général, un attentat réussit parce que les comploteurs ont réussi à dissimuler leur projet. Là, c’est exactement le contraire : ils se sont fait repérés par quasiment tout ce qui pouvait les repérer. Même par les dizaines d’agents du Mossad présents sur le territoire américain à ce moment et dont il est prouvé que beaucoup logeaient à proximité immédiate des « pirates ».

                                        En général, des comploteurs sont très discrets. Là, ils ont tout fait pour se faire repérer, vivant des mois sur le territoire américain, prenant très publiquement des leçons de pilotage et fréquentant des bas-fonds comme certains cercles de casino ou des cabarets de strip-tease.
                                        C’est assez ahurissant que les comploteurs les plus repérés de l’histoire réussissent l’attentat de grande ampleur le plus énorme jamais réalisé.

                                        C’est évidement la plus grosse incohérence.
                                        Je vous le fait pas dire.

                                        La seconde c’est que des Arabes avec un cutter qui détournent un avion, et qui, en plus, savent piloter (un peu), ça n’existe qu’au cinéma (américain le cinéma).

                                        Un détournement avec seulement des cutters, ca doit pas être loin d’une première. Et un pirate qui prend les commandes de l’avion, c’est aussi une première.

                                        Donc soyons précis. Ce genre d’histoire , ca n’existe qu’au cinéma et le jour du 11 septembre (en Amérique).


                                      • Manfred Manfred 6 octobre 2009 23:40

                                        « vous meme tronquez la realite de la video en remplacant un terme par un autre »

                                        Ce n’est en aucun cas ce que j’ai voulu faire en traduisant apparent par manifeste. C’était pour qu’on soit tous clair sur le sens qu’il faut donner à apparent en français dans la traduction du journaliste. Et ce sens ne fait aucun doute.


                                      • Le péripate Le péripate 6 octobre 2009 23:52

                                        Oui, bien sûr, ils auraient été beaucoup plus discrets en faisant tous les matins leurs prières au pied des Twin, ça tombe sous le sens. Et puis, des musulmans dans un strip-tease, c’est impossible, ils auraient été repérés (par des homos dégoutés du spectacle ?).

                                        Bref, tout ça est d’une logique....


                                      • Philou017 Philou017 7 octobre 2009 08:38

                                        Et puis, des musulmans dans un strip-tease, c’est impossible

                                        Rien n’est impossible pour le 11 septembre. même que des pilotes plus que médiocres deviennent des virtuoses, tout en devenant invisibles sur les écrans radars.
                                        C’est la magie made in BushLand.


                                      • Le péripate Le péripate 6 octobre 2009 21:52

                                        Oui. C’est ça. Reprenons tout. Ce 11 septembre je passais l’aspirateur la télé allumée quand...

                                        La suite, tout le monde la connait.

                                        Bon, ben, voilà c’est fait. Suivant.


                                        • Philou017 Philou017 6 octobre 2009 21:59

                                          C’était un aspirateur de matière grise ?


                                        • kalon kalon 6 octobre 2009 22:17

                                          Je m’en doutais un peu, l’aspirateur, bon sang mais c’est bien sure !


                                        • Le péripate Le péripate 7 octobre 2009 09:42

                                          ...... smiley


                                        • rastaman 6 octobre 2009 22:50

                                          En revoyant, 8 ans après , un flash spécial sur ces evenements :

                                          - je ne suis pas choqué par la couverture journalistique qui en est faite. C’est sous le choc et finalement peu de choses ont été contredites depuis.

                                          - je doute beaucoup. Mais personne n’a pu établir la théorie du complot.

                                          - je ne comprends toujours pas pourquoi on ne sait rien de ce qui c’est réellement passé au pentagone. Jamais vu la moindre photo du plus petit débris d’avion. Quand on parle aujourd’hui du 9/11 on ne se souvient que des tours du WTC.

                                          - à la lumière de ce qu’a fait Bush par la suite (armes de destructions massives, invasion Irak, lois antiterroristes, soutien indéfectible envers Israel et j’en oublie) je pense qu’une partie de la vérité a été travestie à dessein. Quelle proportion ? aucune idée.

                                          En conclusion j’ai toujours beaucoup douté, je doute encore, mais, désolé, cet article ne me convainc pas.


                                          • Onegus Onegus 7 octobre 2009 02:27

                                            rastaman : - je doute beaucoup. Mais personne n’a pu établir la théorie du complot.


                                            Pourquoi vouloir établir une « théorie du complot » ? Il faut examiner la version dite « officielle » (qui est elle-même la théorie d’un complot islamiste ourdi par Ben Laden et conduit par 19 pirates de l’air kamikazes armés de cutters) et juger de sa recevabilité. 
                                            A partir de là, et devant l’inanité de cette version « officielle » (qui n’est en fait que la version délivrée par l’Administration Bush avant toute enquête le jour même des attentats) la seule démarche cohérente est d’appeler à une véritable investigation de cette tragédie qui oriente depuis 8 ans la marche du monde de très funeste façon.

                                          • dante haguel 6 octobre 2009 23:50

                                            @ auteur, voir meme Philou17
                                            je te presente mes excuse pour t’avoir ’attaquer’, c’etait pas mon but, mais en me relisant, je constate que ce que je voulais dire etait pas clairement bien exprimer....

                                            je voulais juste te dire que dans le climat mediatique francais, quand on parle du 11/09, on se prends direct les foudres des medias.... suffit de voir Dieudo, Bigart, l’actrice (Marion Cottillard ? bref celle qui a jouer Piaf) et d’autres....

                                            et que ton article, et toi meme, se ferait directement dezinguer sur ce petit detail que j’evoquais..... comme tu disais.... juste une technique de desinformation parmis tant d’autres !

                                            pourtant je sais pas si t’es journaliste, moi non, je par sur le principe que tu l’ai pas (juste journaliste citoyen).... bref un journaliste ne doit pas donner d’opinion, juste les faits..... pourtant ils donnent de lpus en plus de l’info-opinion, et ca passe, alors que ceux comme nous qui ne sommes que citoyens, on nous reproche de donner notre opinion..... le monde tourne a l’envers, c’est pas recent, je t’apprends rien ^^


                                            • Asp Explorer Asp Explorer 6 octobre 2009 23:52

                                              Je ne vois pas très bien où cet article veut en venir. Pour ma part, lorsque j’ai entendu parler d’un avion dans le WTC, j’ai pensé à un accident, la même chose s’étant produite dans les années 30 à l’Empire State Building. Quand j’ai su qu’un second avion avait frappé la deuxième tour, j’ai compris qu’il s’agissait d’un attentat, vu l’invraisemblance d’une coïncidence. C’est d’ailleurs ce que dit « l’homme qui parle à l’oreille de Bush » dans l’école, je crois. Je suis un béotien, mais si j’ai émis cette hypothèse par moi-même, il me semble normal que des journalistes professionnels, à fortiori, suivent le même raisonnement et arrivent à la même conclusion, qui est du reste parfaitement naturelle, et que l’enquête a d’ailleurs confirmée ultérieurement. Pour ce qui est de « l’acte de guerre », c’est de la rhétorique.

                                              L’implication d’Al Qaeda était elle aussi naturelle, cette organisation ayant perpétré dans les années précédentes des attentats audacieux contre des intérêts américains. Mon père, qui n’appartient nullement au milieu du renseignement mais suit l’actualité, a le jour même émis l’opinion que c’était un coup de Ben Laden, individu dont beaucoup de personnes ont découvert l’existence ce jour là, mais que les gens qui veulent s’informer correctement connaissaient déjà. Là encore, l’enquête a confirmé qu’Al Qaeda était au centre de l’affaire.

                                              Bref, j’ai l’impression que vous avez une conclusion en tête et que vous cherchez désespérément à isoler tous les éléments qui peuvent, de près ou de loin, aller dans le sens de votre thèse, et à écarter les autres. C’est une attitude mentale courante, mais triste.


                                              • Pyrathome pyralene 7 octobre 2009 00:01

                                                he, Goldorak ! même que ton saigneur bouch , il a vu en direct à la télé, le premier crash , c’est lui qui le dit !.. smiley
                                                 sois gentil ! va faire ta propagande au milieu des moutons , t’auras des chances !...


                                              • Asp Explorer Asp Explorer 7 octobre 2009 00:09

                                                Si mon avatar ne vous plait pas, c’est votre droit, maintenant vous devriez balayer un peu devant votre porte. Je ne fais pas de propagande, je dis les choses telles que je les ai vécues et ressenties à l’époque. C’est ainsi.


                                              • Philou017 Philou017 7 octobre 2009 08:24

                                                AspE : "il me semble normal que des journalistes professionnels, à fortiori, suivent le même raisonnement et arrivent à la même conclusion, qui est du reste parfaitement naturelle, « 

                                                Ce qui n’est pas naturel,c’est la capacité du gouvt Bush à ignorer aveuglément la menace Al Qaida avant le 11 Septembre et à ne plus voir qu’elle le lendemain.

                                                 »et que l’enquête a d’ailleurs confirmée ultérieurement.« 

                                                 »l’enquête« n’a strictement rien confirmé, puisque Ben Laden n’a jamais été inculpé pour les attentats du 11 Septembre. La conclusion »naturelle« est donc loin de l’être.

                                                Mais c’était le but des infos répandues avant le 11/9 : que la piste Al qaida apparaisse naturelle, afin que les gens avalent une fable pré-préparée.

                                                Pourtant , Une chose que John O’Neil, chef de la division anti-terroriste du FBI, trouvait peu naturelle, c’est les batons qu’on lui mettait dans les roues dans sa traque de Ben Laden, au point qu’il a démissionné en 2001.
                                                http://www.historycommons.org
                                                Peu naturelle aussi, la procédure de ’Visa Express » assez incroyable mise en place en 2000/2001 en arabie Saoudite, où les demandes de visa pour les USA ont été considérablement simplifiées, permettant à la plupart des pirates d’aller aux USA sans avoir à subir le moindre contrôle.
                                                http://www.historycommons.org


                                              • Pyrathome pyralene 6 octobre 2009 23:55

                                                Monsieur Molar et madame Lucy in the sky en font largement trop pour être parfaitement honnéte , je sens même chez ces gens , comme une assurance et un calme révélateur......on a vu, 8 ans après et encore , le manque cruel de curiosité chez ses pseudos-professionnel du journalisme..... ! Même se poser des questions est interdit sous peine de lynchage , c’est dire le relent fétide qu’ils essayent de couvrir si dérisoirement....


                                                • Manfred Manfred 6 octobre 2009 23:58

                                                  Cet article n’a pas vocation à discuter du fond du 11 Septembre 2001, mais puisque certains s’y sont donné la peine, je voudrais apporter une précision concernant la Maison Blanche.

                                                  Je regardais la télévision ce jour là, et j’ai bien entendu également « un incendie à la Maison Blanche ». Pour l’instant, je n’ai aucun appui vidéo, les directs de ce jour particulier ne sont pas faciles à trouver.
                                                  Mais j’invite quiconque à aller fouiller dans les archives de l’Ina, pas sur le site, car tous les contenus n’y sont pas, et s’il le faut je prend contact avec l’Institut pour leur demander qu’ils m’envoient tout le contenu vidéo du 11 Septembre 2001 qu’ils ont en leur possession.

                                                  En attendant, voici le live de ABC (American Broadcasting Company) :

                                                  http://www.archive.org/details/abc200109110912-0954

                                                  La partie intéressante sur la maison blanche se situe 37:55...
                                                  Je ne fais aucune conclusion, juste un constat, que personne ne peut contredire :
                                                  - deux personnes sur le toit
                                                  - ils prennent des jumelles pour regarder dans la même direction
                                                  - la caméra vacille brutalement à deux reprises accompagné d’un bruit assourdissant (il ne peut s’agir du crash Pentagone, on le sait il a déjà été percuté, et depuis longtemps, exit donc des ondes de chocs)

                                                  Que peut-on en déduire ? Pas grand chose, si ce n’est que cet élément est troublant et nous invite à chercher encore plus ce qu’il s’est passé.


                                                  • Manfred Manfred 7 octobre 2009 00:08

                                                    Ceux que cela intéresse, un lien que Le Sudiste a déjà donné dans un commentaire de cet article, où il y a les live de toutes les grandes chaînes internationales, ABC, NBC, BBC, CBS, FOX5, CNN :

                                                    http://www.911conspiracy.tv/9-11_TV_archive.html


                                                  • Pyrathome pyralene 7 octobre 2009 00:12

                                                    Un coup d’état , une reprise en main , des résistances.....et Bouche rit avec les enfants noirs, ça me rappelle un bouclier humain ..., on aurait voulu du mal à ce sombre crétin ?
                                                    Excellentes réflexions dans cet article , revoir ces journaux télévisés dans leur contexte , et avec le recul , est fort révélateur de détails oubliés , on est bien là dans la propagande , semble t-il ! 
                                                     merci !


                                                  • Bulgroz 7 octobre 2009 00:23

                                                    Je vous ai donné la définition du Thesaurus Anglais en référence :

                                                    apparent - appearing as such but not necessarily so ;

                                                    exemple :« for all his apparent wealth he had no money to pay the rent » (malgré son apparente richesse, il n’avait pas d’argent pour payer le loyer) (Thesaurus)

                                                    J’ai aussi donné la référence de l’Académie qui confirme le sens de cet adjectif.

                                                    Vous, vous répondez :

                                                    @ Bulgroz : Comme à l’accoutumée, dès qu’il s’agit de défendre les valeurs de votre système que vous chérissez tant, vous n’hésitez pas à monter au charbon, et ce sur tous les fronts.

                                                    Vous vous penchez sur la traduction de apparent. Apparent est un faux ami, et ne veut pas dire en apparence, mais bien manifeste.

                                                    Puis plus loin, vous dites : 1 - La traduction de apparent est bien manifeste, évidente.

                                                    C’est un peu court. Une fois de plus, vos assenez sans donner de référence.

                                                    Où avez vu vous que c’est un faux ami ?

                                                    Connaissez vous l’anglais ?

                                                    C’est quoi votre technique, la méthode coué où prendre les autres pour des cons ?

                                                    Vous ne prenez même pas la peine de répondre à donnant des contre arguments et vous faites des procès d’intention à vos interlocteurs.

                                                    Vous vous trouvez crédible ?

                                                    Ma première réaction était la bonne ; vous êtes un parfait ridicule et un fat (pour être poli).

                                                    Faites vous soigner en vous éduquant.

                                                    Faites vite, il vous est peut être encore temps de ne pas mourir de ridicule.


                                                    • Manfred Manfred 7 octobre 2009 00:37

                                                      Vous êtes d’un pitoyable mon cher ami...

                                                      Je vous invite à regarder explicitement le message que j’ai posté à 22:33, si vous avez du mal à trouver, faites donc un CTRL+F et indiquez l’heure du message, votre navigateur le trouvera pour vous. Ouvrez un peu vos yeux et regardez si je ne cite pas mes sources.

                                                      M’enfin, vous ne m’étonnez pas, vous aviez eu exactement la même réaction dans mon précédent article.

                                                      Par contre, je ne vous permet pas de m’insulter de la sorte, avec des arguments aussi grotesque que votre façon de pensée. Vous n’êtes ici que pour militer, et pour cela, tous les moyens sont bons. Diffamation, désinformation, exclusion, et insultes. Et oui, nous avons tous bien compris votre petit jeu de fanatique et d’extrémiste, vous ne bernez plus personne !


                                                    • Manfred Manfred 7 octobre 2009 01:07

                                                      La chose la plus incroyable, que je viens de remarquer en relisant, est la suivante. Vous me citez très clairement dans votre message :

                                                      @ Bulgroz : Comme à l’accoutumée, dès qu’il s’agit de défendre les valeurs de votre système que vous chérissez tant, vous n’hésitez pas à monter au charbon, et ce sur tous les fronts.

                                                      Vous vous penchez sur la traduction de apparent. Apparent est un faux ami, et ne veut pas dire en apparence, mais bien manifeste.

                                                      Ceci signifie donc que vous avez pleinement connaissance du message dans lequel je cite mes sources, puisque mes sources se trouvent dans le message que vous citez, à 22:33. Donc, ou bien vous ne lisez pas ce que j’écris, comme je le signifie à fin de mon message de 22:33 que vous citez :

                                                      « Mais je n’ai aucune illusion. Je ne m’attend pas à ce que vous lisiez ce que j’écris, et compreniez ce que vous écrivez. »

                                                      ou bien vous faîtes clairement exprès de vous montrer peu intelligent, afin de rallier à vous ceux qui ne vous auraient pas encore démasqué, en me faisant passer pour quelqu’un de malhonnête.

                                                      Conclusion : c’est bien vous le malhonnête dans l’histoire, vous êtes navrant, et pitoyable. J’ai d’ailleurs signalé votre message comme abus pour diffamation.


                                                    • Manfred Manfred 7 octobre 2009 01:30

                                                      Et pour finir d’enfoncer le clou. Voyez l’acharnement que je mets à démonter vos propos, égal à celui que vous mettez à m’insulter et à diffamer. Je me demande bien de quel thésaurus vous parlez quand vous donnez votre traduction de apparent. C’est vous qui ne donnez pas vos sources, donnez-les nous que l’on vérifie votre traduction diffamatoire. J’ai eu beau chercher, les thésaurus que j’ai trouvé me donnent tous la même définition. En voici des supplémentaires, outre ceux que je vous ai déjà donné mais que vous avez honteusement esquivé :

                                                      http://traduction.sensagent.com/apparent/en-fr/

                                                      apparent, clair, évident, indiscutable, indubitable, manifeste, spécieuse, spécieux, visible

                                                      http://dictionnaire.reverso.net/anglais-cobuild/apparent

                                                      adj If something is apparent to you, it is clear and obvious to you.
                                                      C’est d’ailleurs exactement le sens que donnent les journalistes de France 3 aux propos de G. Bush.

                                                      Voilà qui devrait mettre un terme final à votre argumentaire de faible envergure. Même en vous occultant sur des points mineurs de mon argumentation, vous n’arrivez tout de même pas à démontrer que j’ai tord. Tout le monde n’est pas aussi manipulable que vous le souhaiteriez.


                                                    • frédéric lyon 7 octobre 2009 00:50

                                                      Il n’y a pas de « version officielle » de l’attentat du 11 Septembre. 


                                                      Cette expression n’est qu’un abus de langage destiné à accréditer l’idée qu’il pourrait y avoir une « version officieuse », qui viendrait en concurrence avec la première.

                                                      Or ce n’est pas le cas.

                                                      Dans la réalité, il y a eu un crime particulièrement odieux commis le 11 Septembre, qui a été fièrement revendiqué par ses auteurs, et qui avait été précédé de deux jours par l’assassinat du Commandant Massoud par deux militants islamistes, revendiqué lui aussi par les mêmes commanditaires.

                                                      Et ces deux crimes sont bien évidemment liés.

                                                      Or nous n’avons jamais entendu parlé d’une prétendue « version officielle » de l’assassinat du Commandant Massoud, pas plus que d’une soi disant « version officieuse », pour la bonne et simple raison qu’il n’ a qu’une seule « version » valide de la réalité. Il n’y en pas trente six réalités disponibles parmi lesquelles nous pourrions choisir, il n’y en a qu’une.

                                                      Et de même que tout le monde éclaterait de rire si aujourd’hui un illuminé venait nous dire que le Commandant Massoud a été assassiné par la CIA, de même nous pouvons éclater franchement de rire quand un illuminé vient nous dire que l’attentat du 11 Septembre a été commis par dieu sait-qui, sauf par ses véritables auteurs.

                                                      • yo83 7 octobre 2009 01:23

                                                        hé guignol évite de rire si c’est un membre des familles des victimes notamment celui ci il a pas l’air commode
                                                        http://www.agoravox.tv/article.php3?id_article=23685


                                                      • Onegus Onegus 7 octobre 2009 02:14

                                                        frédéric lyon : « Il n’y a pas de « version officielle » de l’attentat du 11 Septembre. » 


                                                        Vous avez tout-à-fait raison, il n’y a à ce jour qu’une version gouvernementale, délivrée le jour-même des attentats par tous les communicants de l’Administration Bush, validée par une parodie de commission d’enquête et relayée en l’état, sans le moindre début d’examen critique, par les médias de masse occidentaux depuis plus de 8 ans

                                                        Massoud a été liquidé pour faire place nette à la marionnette Karzaï après l’éradication programmée des Talibans, très certainement par des kamikazes manipulés par l’ISI (services secrets pakistanais, passés maîtres dans l’utilisation de l’arme « al quaïda », comme ce fut plus tard le cas dans l’attentat anti-français de Karachi).
                                                        Le 11 septembre 2001 a donc bien commencé le 9 !

                                                        Pour le reste, je suis également d’accord avec vous sur ce point : l’attentat du 11 septembre a très certainement été commis par ses véritables auteurs ! :D
                                                        Reste que nous ne connaîtrons peut-être ceux-ci que le jour où une véritable investigation de cette tragédie aura enfin eu lieu !

                                                      • Philippe D Philippe D 7 octobre 2009 02:48

                                                        Il est manifestement évident que l’auteur n’avait pas grand chose à nous apprendre, mais que cet article fut au moins pour lui l’occasion d’ouvrir son dictionnaire de synonymes.


                                                        • frédéric lyon 7 octobre 2009 07:20

                                                          Et n’oublions pas non plus le dynamitage par la CIA des bouddhas de Bamiyan, qui a précédé de quelques semaines l’assassinat de Massoud par le Mossad, suivi dans la foulée de l’attentat du 11 Septembre commis par les Martiens.


                                                          Tout se tient.

                                                          • Philou017 Philou017 7 octobre 2009 08:31

                                                            « suivi dans la foulée de l’attentat du 11 Septembre commis par les Martiens. »

                                                            Bien vu. Ben Laden et son « bras droit » Al-Zawahiri paraissent bien être des sortes de martiens, capables de se fondre dans le paysage Afghan, tout en envoyant régulierement des vidéos pieusement receuillies par les officines du Pentagone. Peut-être qu’ils se déplacent sur tapis volant....


                                                            • wesson wesson 7 octobre 2009 10:29

                                                              Bonjour l’auteur.
                                                              Tout simplement merci pour cet article qui démonte parfaitement les rouages de la vulgate journaleuse venant déverser à longueur d’émission télé leur sirop de vérité tel le pape au balcon sur le peuple à ses pieds.

                                                              Ce que votre article démontre, c’est que tous ces gens là sont montés en boucle. Dès que l’un d’entre eux lance une rumeur, ils la reprennent tous en cœur en s’auto-accréditant.

                                                              Et là effectivement, l’exemple du 11 Septembre 2001 est un morceau de choix. Il y a d’autres exemples d’ailleurs, comme le direct de l’attaque sur Bagdad ou ça tourne aussi à des supputations qui deviennent des évidences en moins d’une heure.

                                                              Excellent point de vue en tout cas. Merci


                                                              • Bulgroz 7 octobre 2009 11:33

                                                                Le mouvement apparent du soleil autour de la terre.

                                                                Le mouvement apparent des planètes

                                                                Le vent apparent est le vent ressenti par un observateur qui se situe dans un véhicule en déplacement (voiture, vélo, navire…). Il s’oppose au vent réel qui est le vent ressenti par le même observateur arrêté.

                                                                Définitions dictionnaires :Main Entry : ;apparent

                                                                Definition : ;seeming, not proven real

                                                                Synonyms:credible, illusive, illusory, likely, ostensible, outward, plausible, possible, probable, semblant,specious, superficial, supposed, suppositious

                                                                http://thesaurus.reference.com/browse/apparent

                                                                apparent definition - legal

                                                                1. Readily perceived ; manifest ; obvious ; visible.

                                                                2. Seeming, but not actual or real. See also

                                                                http://www.yourdictionary.com/law/apparent

                                                                5 : manifest to the senses or mind as real or true on the basis of evidence that may or may not be factually valid <the air of spontaneity is perhaps more apparent than real — J. R. Sutherland>

                                                                 mean not actually being what appearance indicates. apparent suggests appearance to unaided senses that may or may not be borne out by more rigorous examination or greater knowledge <the apparent cause of the accident

                                                                http://www.merriam-webster.com/dictionary/apparent

                                                                Usage Note : Used before a noun, apparent means « seeming » : For all his apparent wealth, Pat had no money to pay the rent. Used after a form of the verb be, however, apparent can mean either « seeming » (as in His virtues are only apparent) or « obvious » (as in The effects of the drought are apparent to anyone who sees the parched fields). One should take care that the intended meaning is clear from the context.

                                                                http://www.thefreedictionary.com/apparent

                                                                Visible.,Supposé.

                                                                http://www.mediadico.com/dictionnaire/definition/apparent/1

                                                                APPARENT, VRAISEMBLABLE, PROBABLE, PLAUSIBLE. Ce qui est apparent a une certaine apparence en sa faveur. Ce qui est vraisemblable est conforme au train ordinaire des choses ; il n’y a ni contradiction, ni impossibilité. Ce qui est probable a en sa faveur un commencement de preuve positive. On voit que ces trois expressions désignent trois degrés croissants de crédibilité. Plausible signifie digne d’être applaudi, digne d’assentiment. Une opinion plausible, une excuse plausible, c’est une opinion, une excuse à laquelle nous devons ou pouvons acquiescer ; on voit que dans plausible on considère moins l’apparence, la vraisemblance ou la probabilité que l’effet que la chose plausible produit sur nous.

                                                                http://littre.reverso.net/dictionnaire-francais/definition/apparent,_ente/3249

                                                                B.− Qui n’est pas tel qu’il apparaît.

                                                                1. [En parlant d’un inanimé abstr.] Sur lequel nous nous abusons ; faux, illusoire, superficiel. Anton. réel, profond :

                                                                1. Il n’est plus question d’amour, mais d’une simple amitié, plus apparente au fond que réelle.
                                                                  Constant, Journaux intimes, 1814, p. 422.

                                                                9. Ne nous laissons pas duper par une apparente analogie entre les choses de la nature et les choses humaines.
                                                                Bergson, L’Évolution créatrice, 1907, p. 196.

                                                                10. La Germanie a été civilisée et christianisée malgré elle, et le succès de Charlemagne fut plus apparent queprofond.
                                                                Bainville, Histoire de France, t. 1, 1924, p. 37.

                                                                2. Qui recouvre ou dissimule quelque chose. Calme, désordre, ordre apparent :

                                                                11. Sa sérénité était pleine de trouble ; et, sous sa paix apparente, dormait une angoisse séculaire.
                                                                R. Rolland, Jean-Christophe, L’Aube, 1904, p. 91.

                                                                3. Domaines techn. Dont on n’a par l’observation que des indications approximatives ou inexactes. Vitesse apparente.

                                                                a) ASTRON. et PHYS.

                                                                ♦ Diamètre apparent. ,,Angle sous lequel un observateur aperçoit un objet, ou du moins sa plus grande dimension.`` (Uv.-Chapman 1956, s.v. diamètre) :

                                                                12. Ce diamètre apparent du soleil, qui est à peu près sur la terre d’un demi-degré céleste, pourrait y servir de mesure fixe et constante.
                                                                Bernardin de Saint-Pierre, Harmonies de la nature, 1814, p. 352.

                                                                http://www.cnrtl.fr/definition/apparent

                                                                One should take care that the intended meaning is clear from the context

                                                                One should take care that the intended meaning is clear from the context

                                                                One should take care that the intended meaning is clear from the context


                                                                • Bulgroz 7 octobre 2009 17:04

                                                                  Dans le premier article de cet auteur pas prétentieux pour un sou, j’avais appris comment connaître mon IP via un lien fort utile que l’auteur, grand spécialiste de la micro informatique, avait fort judicieusement placé dans son article.

                                                                  Oui, meusieur, mon IP à moi tout seul  !! Ce fut une vraie révélation !!

                                                                  C’est ballot parce que je croyais qu’en cliquant droit sur l’icône connexion de mon interface de dialogue, outre mon IP, je pouvais savoir l’IP Masque du sous-réseau, l’IP du serveur DNS, si mon Netbios sur TCP/IP était activé...etc. .

                                                                  Mais dans son deuxième article, l’auteur nous livre une info absolument hallucinante : « Cependant, peu de personnes savent que certaines vidéos sont rendues publiques, et que l’Ina diffuse 100 000 contenus vidéos au travers de son site Internet »

                                                                  Mais là, je dis stop à la désinformation :

                                                                  • il est matériellement impossible de diffuser 100000 vidéos
                                                                  • j’ai cherché partout sur facebook, pas de trace de cet Ina ni même d’un quelconque ami de cet Ina.

                                                                  Alors je vous demande, meusieur, de bien vouloir nous faire la preuve de cette diffusion de 100 000 vidéos.

                                                                  Parce que si cela était avéré, moi, le demeuré, je finirai bien par acheter un écran pour le connecter à mon PC.


                                                                  • Manfred Manfred 8 octobre 2009 07:07

                                                                    J’ai vraiment du mal à saisir votre argumentaire monsieur Bulgroz, je ne vois pas du tout où vous voulez en venir... Je me doute que vous essayez de mettre en oeuvre de l’ironie, mais pour montrer quoi ?

                                                                    Pour dénigrer mes articles parce que vous n’y apprenez rien ? Si c’est le cas, c’est tant mieux pour vous, et passez votre chemin cher monsieur...


                                                                  • Bulgroz 7 octobre 2009 22:12

                                                                    Vous avez oublié de plusser, Léon, merci d’avance.


                                                                    • Onegus Onegus 8 octobre 2009 00:37

                                                                      Pauvre Léon, qui pratique la méthode Coué pour se rassurer et nier la réalité : si vous saviez seulement à quel haut point vous vous trompez, vous n’en dormiriez plus la nuit.... ;)



                                                                    • Manfred Manfred 8 octobre 2009 09:08

                                                                      Les rares scientifiques qui sont partis comme vous dites, sont sûrement découragés par vos propos, et par votre obsession à ne pas croire qu’il serait possible que ce en quoi vous croyez peut ne pas être la vérité.

                                                                      Voici l’article scientifique, disponible publiquement et gratuitement, publié cette année 2009, et qui montre la présence de nano-thermite dans les débris du WTC.

                                                                      http://www.bentham-open.org/pages/content.php?TOCPJ/2009/00000002/00000001/7TOCPJ.SGM

                                                                      Alors, continuez de nous dire que nous avons tord. ;)


                                                                    • ZEN ZEN 8 octobre 2009 20:33

                                                                      M’enfin !
                                                                      Léon a toujours raison
                                                                      Ce qui lui donne le droit d’injurier ceux qui ne suivent pas la voie de l’orthodoxie VOsienne
                                                                      Aucun doute ne sera toléré !
                                                                      Quirant est le seul prophète de la Vérité
                                                                      Rompez les rangs !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès