Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > 11 septembre : la BBC a annoncé l’effondrement du bâtiment 7 avant (...)

11 septembre : la BBC a annoncé l’effondrement du bâtiment 7 avant qu’il ne se produise...

Une incroyable vidéo de BBC World filmée en direct le 11 septembre 2001 et récemment diffusée sur Internet révèle que la BBC a annoncé l’effondrement du bâtiment 7 du World Trade Center 23 minutes avant qu’il ne se produise. Dans un premier temps, BBC World a été incapable de confirmer ou d’infirmer les faits car, tenez-vous bien, la chaîne a perdu tous les enregistrements du 11 septembre 2001 ! Finalement, BBC World a fini par admettre l’intégrité de la vidéo. Et les grands médias dans tout ça ? Eh bien, ils ont passé toutes ces informations complètement sous silence !

Les faits

Le 11 septembre 2001, le bâtiment 7 du complexe du World Trade Center, un immeuble de 47 étages, s’effondre soudainement à 17 h 20 (heure locale), soit environ sept heures après l’effondrement des tours jumelles. Selon la version officielle, issue d’un rapport publié en mai 2002 par l’Agence fédérale des situations d’urgence (FEMA), la meilleure hypothèse serait que des feux aux 5e et 7e étages aient affaibli la structure en acier du bâtiment jusqu’à provoquer son effondrement. FEMA admet toutefois que cette meilleure hypothèse était improbable [1].

Or, voici qu’une vidéo (accessible en fin de page) mise récemment sur Internet montre que BBC World a annoncé en direct l’effondrement du bâtiment 7 quelque 23 minutes avant que le bâtiment ne s’effondre. La vidéo est franchement surréaliste. Une journaliste de la BBC, Jane Standley, debout devant une baie vitrée, avec en arrière-plan les ruines fumantes de Manhattan, nous explique que le bâtiment 7 (auquel la journaliste réfère par son autre nom "Salomon Brothers Building") vient de s’effondrer alors que l’on peut l’apercevoir derrière elle encore debout. Malheureusement, la communication est interrompue avant que le bâtiment 7 ne s’effondre en direct.

La polémique a rapidement pris de l’ampleur sur Internet (mais seulement sur le Net car les médias établis l’ont complètement occulté) au point de provoquer une réaction de la BBC sommée par de nombreux internautes de confirmer ou d’infirmer l’intégrité de la vidéo et l’heure exacte de sa diffusion.

La première réponse de la BBC (datée du 27 février 2007), par l’intermédiaire de Richard Porter, le responsable de l’information (Head of news) sur BBC World, est franchement inattendue : tous les enregistrements originaux du 11 septembre 2001 de BBC World ont été perdus !

Finalement, dans une seconde réponse (datée du 2 mars 2207), Richard Porter explique que des sources qu’il ne peut clairement identifier (pompiers ou médias locaux ?) auraient annoncé environ une heure à l’avance que des feux dans le bâtiment 7 allaient probablement provoquer son effondrement. Cette information aurait ensuite été reprise par la BBC.

Pourquoi les médias établis ont-ils complètement occulté ces informations ?

Les informations ci-dessus n’ont été diffusées par aucun grand média (vous pouvez le vérifier vous-même ici et ici).

Cela ne choque-t-il donc personne que la BBC (et apparemment aussi CNN) ait annoncé l’effondrement du bâtiment 7 plus de vingt minutes avant qu’il ne se produise, alors que les feux dans le bâtiment étaient à peine visibles et que même l’agence gouvernemental FEMA a admis que l’effondrement de la structure en acier était improbable ?

Et le fait que BBC World déclare avoir perdu tous les enregistrements du 11 septembre 2001 ne serait-il pas non plus digne d’être rapporté dans les médias ?

Comment se fait-il qu’il ait fallu une vidéo publiée sur Internet pour que le responsable de l’information de BBC World s’aperçoive avec cinq ans et demi de retard que sa chaîne a annoncé l’effondrement du bâtiment 7 avant que celui-ci ne se produise ?

Quelle que soit la conclusion que chacun tire sur ce qui est vraiment arrivée au bâtiment 7 le jour du 11 septembre 2001, une conclusion s’impose à l’évidence : les médias établis n’ont pas fait et ne font pas toujours pas leur travail d’information et d’investigation en ce qui concerne les événements du 11 septembre 2001.


[1] "Loss of structural integrity was likely a result of weakening caused by fires on the 5th to 7th floors. The specifics of the fires in WTC 7 and how they caused the building to collapse remain unknown at this time. Although the total diesel fuel on the premises contained massive potential energy, the best hypothesis has only a low probability of occurrence. Further research, investigation, and analyses are needed to resolve this issue." [Ch. 5, p. 31.]


Moyenne des avis sur cet article :  4.27/5   (994 votes)




Réagissez à l'article

491 réactions à cet article    


  • arturh (---.---.119.98) 7 mars 2007 11:32

    Et c’est reparti pour un tour sur le complot des sages de .... « Solomon brothers » cette fois... Quand l’antisémitisme n’ose pas dire son nom, voilà derrière quoi il vient se cacher aujourd’hui....

    Sur Agoravox, ça n’arrête jamais.


    • Antoine (---.---.123.24) 7 mars 2007 11:44

      Bravo pour cette réaction « classique ». Ca n’a rien à voir avec l’article mais on parle d’antisémitisme pour tenter de faire dévier le débat ou de le tuer tout de suite.

      Hélas cette technique marche bien ailleurs mais pas ici. Bien tenté quand même....


    • arturh (---.---.119.98) 7 mars 2007 12:02

      Je sais parfaitement que rien n’arrête l’antisémitisme et le complotisme sur internet.

      Mais je trouve qu’il est nécessaire de le pointer à chaque fois qu’il passe.


    • Stef (---.---.229.129) 7 mars 2007 12:21

      Si vous voulez tout savoir sur le 11/09, allez donc voir ce site en Français, http://reopen911.online.fr/

      Très intéressant, tout ça pour de l’or d’un milliardaire et arnaque à l’assurance..... Bien compliqué tout ça, mais on sait bien que le monde du HAUT est fou !!! et n’a pas de limite...

      Et laisser donc, la religion de côté, comme d’habitude, elle n’est que pretexte !!!!


    • Aurélien (---.---.52.95) 7 mars 2007 12:36

      Je doute que quelqu’un sache réellement ce qui s’est passé sur le site que tu cites.


    • JL (---.---.73.200) 7 mars 2007 13:19

      «  »Très intéressant, tout ça pour de l’or d’un milliardaire et arnaque à l’assurance..... «  »

      A tout hasard, méfions-nous tout de même des tours amiantées, et en général des vieilles choses coûteuses et plus rentables ...


    • noireb (---.---.30.2) 7 mars 2007 15:29

      Arthurh,

      peux-tu m’expliquer le lien entre annonce farfelue des media et antisémitisme ?

      Je ne suis pas sur de faire le lien.


    • Manugeo1 (---.---.44.22) 7 mars 2007 19:36

      @Arthur

      Ou as-tu vu de l’antisémitisme ? A part dans ton commentaire ?

      ne serait-ce pas toi le raciste ?


    • Marco 7 mars 2007 23:23

      Mon article a visiblement suscité beaucoup de réactions et je m’en réjouit.

      Il va être particulièrement intéressant et édifiant d’observer si à la suite de cet article les médias francophones vont enfin rompre leur silence.

      En fait, ceci représente peut-être une occasion unique d’observer la réaction (ou l’absence de réaction) des médias maintenant qu’ils n’ont plus l’éventuelle excuse de ne pas être au courant (sauf bien sûr si AgoraVox n’est jamais lu par aucun journaliste smiley ) :

      Je propose donc aux lecteurs d’AgoraVox d’observer avec attention :

      Test 1 : Quels médias vont faire enfin référence aux faits mentionnés dans mon article (à suivre sur Google News ici)

      Test 2  : Pour les médias qui auront réussi le Test 1, ce qu’ils en diront (noter bien ceux qui vont réciter le couplet habituel sur l’attirance irrationnelle des populations pour les théories du complot ou attaquer l’auteur de l’article, en prenant bien soin de ne pas commenter sur le fond).

      A l’heure où j’écris ceci (11 heures après la publication de l’article sur Agora), j’ai le regret de vous annoncer qu’aucun média de langue francaise n’a encore réussi le Test 1 !

      Marco


    • Marco Manuel 8 mars 2007 00:25

      Concernant l’effondrement du bâtiment 7 cette interview de l’expert hollandais en démolitions contrôlées, Danny Jowenko, réalisée par une chaîne néerlandaise est particulièrement instructive. Jowenko ne sait pas qu’il s’agit du bâtiment 7 du World Trade Center quand on lui montre la vidéo de l’effondrement du bâtiment. Sa réaction est immédiate et sans hésitation : il s’agit d’une démolition contrôlée. Mais sa réaction la plus intéressante est son ahurissement quand on lui apprend qu’il s’agit du bâtiment 7 qui s’est effondré le 11 septembre.

      La vidéo est en hollandais sous-titrée en francais : http://www.youtube.com/watch?v=SmdWBNA_r_4&eurl=


    • (---.---.37.71) 8 mars 2007 00:33

      Le batiment 7, c’est celui qui s’est couché sur le coté en fin d’événement ?


    • lolo (---.---.9.168) 8 mars 2007 08:11

      Trop facile de tenter de balayer toute chose « etrange » et éventuellement compromettante pour une puissance comme les USA en sortant l’étendard de l’antisémitisme.

      Ceux qui utilise cette méthode font justement le lit de l’antisémitisme et desservent totalement la cause du peuple juif.

      Alors merci de laisser le peuple juif tranquille et de ne pas utiliser sa souffance pour detourner le sujet ..


    • Marcel Dehaeseleer (---.---.137.8) 8 mars 2007 08:19

      Marco,

      Il n’y aura pas de réactions de la part des média « alignés ». J’ai personellement publié il y a 10 jours un article sur le Dirty Business des Bush$ : http://www.copweb.be/le%20dirty%20business%20des%20Bush%20et%20le%20911.htm

      Cet article à été envoyé à une dizaine de rédactions et agences de presse.

      Toujours pas de feedback de leur part !!!

      Bel article, BRAVO !


    • jp (---.---.89.221) 10 mars 2007 16:22

      Le wtc 7 ne s’est pas couché sur le côté, mais s’est effondré très très verticalement.


    • Coven (---.---.213.11) 11 mars 2007 19:15

      A Arturh :

      Vous êtes un odieux personnage. Vous ne semblez même pas vous en rendre compte. Tout au long de ce fil, vous avez illustré le pire dans ce que l’on peut lire sur la blogosphère.

      - Vous attribuez à Agoravox vos propres échecs dans votre démarche de prosélytisme agressif. Vous ne pouvez pas avoir tort, c’est donc agoravox, et toutes les personnes qui vous lisent, qui ne peuvent qu’avoir tort ; pas de doutes, ils ne peuvent être que des « négationniste » puisqu’ils vous contredisent. Un complot d’agoravox contre vous ?

      - Vous traitez vos interlocuteurs des pires qualificatifs : « négationnistes », « antisémites », en faisant un amalgame immonde (qui ne sert ni les juifs ni les « pro-version officielle ») entre le questionnement rationnel de la version officielle au vu des faits et le nazisme. Or c’est ce même nazisme qui a effectivemenet mis en oeuvre ( a ) les attentats provoqués (avec l’incendie du reichstag) afin de renforcer le pouvoir du parti au pouvoir (c’était un communiste qui fut accusé pour ces attentats, lui même ayant été manipulé et bouc émissarisé). ( b ) L’impérialisme, afin d’instaurer un nouvel ordre mondial, (aryen, et antisémite pour le cas d’Hitler) et de s’accaparrer les ressources d’autres pays (pétrole notamment, dont manquait le IIIè Reich) pour assurer au lebensraum une permanence économique. guerre psychologique et impérialisme militaire il semble bien que ce soient les deux aspects qui sont le plus critiqués dans l’affaire du 11 septembre. Votre amalgame ne tient donc pas une seule seconde.

      Le qualificatif de négationnisme s’applique à l’égard de ceux qui nient les faits avérés.

      Par exemple, il est avéré que 6 millions de juifs ont été assassinés par le régime nazi. Il y a des faits qui l’attestent, à savoir l’existence de chambres à gaz, les images de charniers, les témoignages de nombreux juifs rescapés, les archives du régime nazi.

      A propos du 11 septembre, nombre de faits restent sans réponses, en tout cas de la part de la commission Kean (neo-conservateur notoire) : d’où proviennent les séries d’explosions audibles sur plusieurs vidéos amateurs ou professionnelles, explosions avérées autant par des témoignages de personnes rescapées de la chute de tours, ou les bandes de talkies walkies de pompiers attestant soit d’explosion en casacades à des endroits différents des tours, soit du fait que l’incendie au sein des tours n’étaient pas si violents, en tout cas pas de nature à faire s’effondrer les buildings. Comment la Commission Kean peut-elle affirmer ne pas savoir la raison de l’effondrement du WTC7 alors même que Silverstein « l’aurait » fait démolir, avec des bureaux de services secrets à l’intérieur ?

      Où sont les dizaines de bandes vidéos du crash du pentagone ? La seule publiée par le pentagone en mai 2006 (celle qui m’a poussé à m’interresser à cette affaire) montre une trainée blanche à 3 m du sol, rectiligne, ce qui ne correspond pas à un boeing 757.

      Nier l’existence de ces faits constitue une forme de négationnisme, de même que le négationnisme nie l’existence des chambres à gaz.

      Votre amalgame fleure effectivement le nazisme, dans son caractère stigmatisant, et désinformateur, de même que certains stigmatisent ceux qui se posent des questions comme étant des « malades » uo des « fous », exactement comme on parlait de maladie mentale pour parler de l’homosexualité, exactement comme on brulait des socières ou des hérétiques qui avaient l’audace de questionner les « vérités religieuses ». Votre technique de stigmatisation de toute forme d’interrogation s’apparente ainsi à une forme d’eugénisme intellectuel et épistémologique : c’est un maccarthysme cybernétique.

      Je ne vous salue pas, et je mets en garde les lecteurs contre vos propos dangereux pour la démocratie, la vérité, et la santé mentale.

      Maintenant, sur l’affaire en question :

      Cette affaire ne prouve absolument pas l’existence de « complot », et encore moins que la BBC appartienne à ce complot, la BBC restant le média le plus indépendant du monde. Il s’agit d’un fait anecdotique auquel il ne faut pas accorder trop d’importance (beaucoup moins en tout cas que des vidéos comme celle de Richard Siegel - 911 eyewitness où sont clairement audibles les séries d’explosions précédant la chute des tours, ou que la vidéo publiée par le pentagone en mai 2006 dans le cadre d’une procédure judiciaire). Il peut ne s’agir que d’images datant de quelques heures en fond d’écran. Il se peut aussi que la journaliste de la BBC ait tout simplement relayé la rumeur du prochain effondrement du WTC7 tout en se trompant en croyant que la rumeur était déjà effective.

      Le problème est que les conspirationnistes se focalisent trop sur certains détails anecdotiques, ce qui dessert leur argumentation(de même que les types comme arturh desservent les pro-vo). Il faut donc mettre l’accent sur les faits essentiels.

      Au vu de l’ensemble des éléments il est très clair que quelque chose n’est pas clair dans le 11 septembre, mais dans l’océan de désinformation e td’attaques personnelles qui accompagne toute prise de position sur le 11 septembre, il faut garder l’esprit clair, refuser les amalgames avec x files et autres stupidités antisemites, et s’en tenir aux faits avérés.

      La vidéo de Silverstein affirmant avoir « decidé de démolir la tour », qui a d’abord, et toujours été relayée par les conspirationnsites eux mêmes, a permis d’ouvrir le débat sur le WTC7, la TROISIEME tour de NY, dont aucun média ne parle, tout simplement parce que il apparaît invraisemblable, abassourdissant, que quiquonque puisse décider, le jour même d’un attentat majeur ayant entraîné la chute de 2 tours, que l’on en démolisse une troisième dans la foulée. Imaginez que le propriétaire d’un immeuble proche de la tour eiffel recemment écroulée décide lui aussi, dans son coin de démolir cet immeuble, ce serait du délire. Une telle information reste quasiment tabou, car absurde. La vraie raison de la chute de cette tour est liée aux services qui la constituait. Larry Silverstein, tout propriétaire qu’il fut, n’avait aucunement le pouvoir de la faire démolir, notamment dans la mesure où il y avait des bureaux de services secrets, ainsi que de diverses institutions telle que la SEC (security exchange commission, gendarme de la bourse americain), et qu’on ne décide pas comme ça de détruire leur archives, ainsi que leur bureau. il fallait une autorisation express de ces mêmes services, ainsi que du pouvoir politique concernant les institutions civiles. On ne peut pas occulter ces évidences. Imaginez que ce même propriétaire d’immeuble adjacent à la tour Eiffel attaquée détruise des bureaux d’Institutions civiles ou militaires Française !

      Donc, Monsieur Arturh, merci d’arreter de croire que les gens sont des imbéciles, que vous avez raison seul contre tous, et informez vous un peu mieux en tirant des hypothèses un peu plus crédibles pour expliquer les faits surprenants de cette affaire. Et apprennez un peu plus à respecter vos interlocuteurs, qui n’ont pas la même interprétation ou opinion que vous.


    • (---.---.19.64) 11 mars 2007 22:14

      Sur le même thème, cette vidéo dans laquelle Karl Zéro donne son avis sur les raisons du silence des médias :

      http://www.dailymotion.com/video/x1bjg1_karl-zero-repond-a-reopen911


    • Marco Marco 17 mars 2007 22:09

      Hélas !

      Dix jours après la publication de mon article sur AgoraVox, le silence des grands médias de langue francaise est toujours aussi assourdissant. Aucun, à ma connaissance, n’a rapporté les faits (cf. partie "Les faits" de l’article) bien que l’authenticité de ceux-ci ne soit pas constestée. Vous pouvez le vérifier vous-même ici.

      Pourtant, les professionnels des médias francais ne peuvent plus prétendre ignorer les faits. Non seulement l’article d’AgoraVox a recu plus de 25000 visites (d’après AgoraVox) et suscité près de 500 commentaires d’Internautes, mais de surcroît l’article a été repris dans l’édition du 12 mars 2007 de « la Lettre de l’Audiovisuel » destinée aux professionnels des médias ( l’abonnement annuel est à 1350 € TTC, ce qui n’en fait pas un média grand public).

      Alors pourquoi ce black-out persistant dans les médias francophones (et anglophones) ? [je pose la question, mais je n’ai pas la réponse !]

      A cet égard, il convient de noter qu’en Allemagne, à la différence de la France, trois grands médias de la presse écrite (le magazine Focus, le Sueddeutsche Zeitung et le Frankfurter Allgemeine Zeitung) ont osé rapporter les faits. Ces articles peuvent être lus aux liens suivants :

      Article du Sueddeutsche Zeitung du 2 mars 2007

      Article de Focus du 2 mars 2007

      Article du Frankfurter Allgemeine Zeitung du 4 mars 2007

      En conclusion, il est grand temps que les médias francophones réalisent enfin qu’à l’ère d’Internet toute tentative de passer sous silence des informations délicates à manier est inévitablement vouée à l’échec, et qu’elle leur coutera le peu de crédibilité qu’il leur reste s’ils ne se ressaissent pas rapidement.

       

      Marco


    • Gédehem (---.---.73.66) 22 mars 2007 13:58

      Votre préchi-prècha moralisateur est ridicule, vous vous prenez pour qui espèce de nerd ? Quel intérêt de parler de cette petite erreur de la BBC qui date d’il y a 5 ans et qui n’a AUCUN intérêt, tout comme tous les autres délires sur le 11 septembre qui encombre internet ! Mais bon, gargarisez-vous entre vous de toutes vos soi-disantes preuves a la mords-moi-le-nœud, amusez-vous a faire disparaitre les messages qui ne vont pas dans votre sens puisque vous n’avez rien d’autre à foutre ! smiley


    • Andromede95 Andromede95 12 octobre 2013 16:15

      Manuel : « Concernant l’effondrement du bâtiment 7 cette interview de l’expert hollandais en démolitions contrôlées, Danny Jowenko, réalisée par une chaîne néerlandaise est particulièrement instructive. Jowenko ne sait pas qu’il s’agit du bâtiment 7 du World Trade Center quand on lui montre la vidéo de l’effondrement du bâtiment. Sa réaction est immédiate et sans hésitation : il s’agit d’une démolition contrôlée. Mais sa réaction la plus intéressante est son ahurissement quand on lui apprend qu’il s’agit du bâtiment 7 qui s’est effondré le 11 septembre. »


      A propos de Danny Jowenko, pourquoi les conspirationnistes sont nombreux à ne mentionner que son avis sur le WTC7, alors qu’il s’est également prononcé au sujet des Tours Jumelles  ?

    • kirinyaga 7 mars 2007 11:43

      David Pujadas a annoncé qu’Alain Juppé allait se retirer de la politique avant que ce dernier n’affirme publiquement qu’il continuait : on le voit la CIA est à l’action même en France !


      • Dominique Larchey-Wendling 7 mars 2007 12:25

        Non, le problème c’est que Pujadas et F2 ont fait un pari sur une déclaration attendue de Juppé sur TF1. La ça n’a rien a voir. Personne ne pouvait s’attendre à l’effondrement de WTC7 tout simplement parce qu’aucun building à structure métallique ne s’est jamais effondré à cause d’un simple incendie. Sauf le 11/9. Donc ni BBC, ni d’autres organes de presse ni personne, ne pouvait prévoir cet effondrement ou même spéculer dessus.

        D’autre part, ce building n’était pas très connu à l’époque, la preuve en est que la journaliste qui en parle en expliquant qu’il s’est effondré ne se rend même pas compte qu’il tient toujours debout derrière elle. Il est d’ailleurs désigné sous le nom « Salomon Brothers Building » et pas WTC7.

        La presse a été prévenue à l’avance de l’effondrement par une source qu’elle considère comme fiable. Cette source connaissait une information que personne ne pouvait connaitre : le WTC 7 va s’effondrer. Cette source était donc en relation avec des personnes impliquée dans la destruction de ce bâtiment. Cette vidéo constitue une preuve que des gens savaient que WTC 7 allait être détruit, et donc qu’il ne s’est pas spontanément effondré.


      • Mars (---.---.3.211) 7 mars 2007 12:45

        Rien à voir avec la cia mais tout le monde un peu lucide connaît la connivence existant entre « grands » journalistes et politicards.Il me semble qu’on ne compte même plus sur les doigts d’une main les noms des journalistes de premier plan qui sortent ou sont mariées avec des politiques...


      • kirinyaga 7 mars 2007 12:51

        et dire que l’article d’agoravox publié aujourd’hui même et s’étonnant du nombre de lecteurs regardant le proverbial doigt oriental plutôt que la Lune n’est situé qu’à quelques centimètres (à click de souris) de celui-ci ...

        Franchement, comment peut-on, même l’espace d’un instant, croire que je fais autre chose que de me foutre de la gueule de l’auteur de l’article ? Alors pour que les choses soient claires, je n’ais pas l’intention de faire de comparaison sérieuse car mon opinion est que l’article lui-même est une absurdité.


      • noireb (---.---.30.2) 7 mars 2007 15:32

        @kiringaya

        L’auteur souligne bien ce qu’il veut dire : quand Pujadas a « gaffé », on en a entendu parlé dans tous les journaux, et l’auteur de la prophétie s’est expliqué sur l’antenne.

        Pour la news BBC, silence.

        C’est cela que l’auteur denonce.


      • fidel chavez (---.---.211.99) 7 mars 2007 17:10

        IL EST INTERESSANT DE NOTER QUE LE RAPPORT SUR LE 11.SEPT. DE 600 PAGES NE DONNE AUCUNE EXPLICATION SUR LA W.T.C.7 A CROIRE QUE SON EFFONDREMENT NE S EST PAS PRODUIT !!!. DES MILIEUX BIEN INFORMES SIGNALENT TOUTEFOIS QUE DANS CETTE TOUR TRAVAILLAIT UNE BRANCHE DE LA C.I.A. SPECIALISEE DANS LES MALVERSATIONS FINANCIERES DE WALL-STREET ...COMMISES PAR DES PERSONNAGES PROCHES DU POUVOIR. IL EST AUSSI INTERESSANT DE REMARQUER QUE TOUS CEUX QUI AVAIENT QUELQUE CHOSE A DIRE ...ONT ETE OBLIGES DE SE TAIRE PAR PRESSION DE LEUR ENCADREMENT ET LA MISE EN PLACE DU PATRIOT-ACT. DES TONNES DE DOSSIERS ONT AINSI DISPARUS PERMETTANT A CERTAINS DE RETROUVER LE SOMMEIL....POUR L INSTANT.


      • un_passant (---.---.5.141) 7 mars 2007 11:54

        Troublant

        Le quartier du World Trade Center :

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Image:WTC_Building_Arrangement_and_Site_Plan.svg

        Une photo aérienne :

        http://altermondialisme.free.fr/monde/word-trade-center.jpg

        Manipulation ou non ?

        D’après la vidéo, par rapport à la photo et au plan que je montre, la journaliste se trouve en haut (voir sur la vidéo, les toits bleus (en fait vert-de-gris), typiques des WFC 1,2,3 et 4, derriere elle, à sa gauche ), au Nord, Nord-Est. Et la WFC 7 est donc bien debout.

        (Au début, je pensais à une manipulation, il suffisait que la journaliste soit au Sud,Sud-Ouest mais les WFC 1,2,3,4 donnent incontestablement la position de la journaliste au Nord, Nord-Est et donc le WCF 7 debout).

        Et il semble qu’il n’y ait pas de buildings susceptibles de donner l’illusion que le WFV soit debout. Voir :

        http://graphics.boston.com/news/packages/underattack/images/world_trade_dam age2.jpg


        • un_passant (---.---.91.242) 7 mars 2007 13:55

          Un autre lien, pour confirmer la position de la journaliste au Nord, Nord-Est. La tour que l’on aperçoit, sur la droite de la journaliste, derrière elle est le Woolworth Building.

          http://en.wikipedia.org/wiki/Woolworth_Building


        • 3antar (---.---.238.221) 7 mars 2007 12:31

          Toi qui est habituelement si critique comment t’explique tu la disparution des enregistrement ?

          Serai-ce une coincidence ?

          3antar,


        • Dominique Larchey-Wendling 7 mars 2007 12:36

          Voir mon commentaire plus haut. Il n’existait aucune raison de penser que cette tour là allait s’effondrer plutôt que n’importe quelle autre aux alentours. Le WTC7 n’est de loin pas le building qui a été le plus affecté par l’effondrement des tours WTC1 et WTC2. D’autres buildings ont été largement plus touchés et ne se sont pas effondrés.


        • Zorg (---.---.112.54) 7 mars 2007 12:37

          Le fait que Richard Porter, le responsable de l’information (Head of news) sur BBC World prétende que les enregistrements originaux du 11 septembre 2001 de BBC World ont été perdus ne te fait poser aucune question ?

          Crois -tu sincérement à l’honnêteté de Richard Porter ?


        • sergent pépère (---.---.209.191) 7 mars 2007 17:01

          « Il n’existait aucune raison de penser que cette tour là allait s’effondrer plutôt que n’importe quelle autre aux alentours. »

          Et une raison qu’un journaliste de la BBC (ou de n’importe autre média) soit au courant de manipulations babouzardes, il y en a ?

          Vous partez d’un postulat absurde : celui de la manipulation. Or, s’il y avait eu manipulation, cette dernière n’aurait été produite que dans la plus grand discrétion de la part des manipulateurs.

          Et en tout cas certainement pas en en avertissant les médias avant que les faits se soient produits !

          Votre postulat est tout simplement ri-di-cu-le.


        • Dominique Larchey-Wendling 7 mars 2007 17:47

          « Et une raison qu’un journaliste de la BBC (ou de n’importe autre média) soit au courant de manipulations babouzardes, il y en a ? »

          Je n’ai jamais dit ça. Ce que vous ne comprenez pas c’est que les médias ont joué le rôle essentiel dans la tragédie du 11 septembre. Ce sont les images des tours s’effondrant qui ont terrifié tout l’occident. Il était donc impératif que ces médias soient correctement « alimentés en informations ». La BBC (et d’autres) ne faisait certainement pas partie d’un complot mais elle a été informé par des gens qui se sont servi des médias en orientant leurs messages et en leur indiquant où il fallait regarder. Qu’il y ait eu quelques bugs dans cette organisation, du style de celui dont on parle ici, est tout à fait probable.

          Votre argument (« ce que vous dites est ridicule ») n’explique pas les dons de voyance de la BBC.


        • sergent pépère (---.---.209.154) 7 mars 2007 20:17

          « Ce que vous ne comprenez pas c’est que... »

          Mais vous savez que c’est vilain de prendre vos interlocuteurs pour des imbéciles. Vous ne connaissez rien de ce que je comprends ou ne comprends pas. N’employez donc pas ce genre d’expression, svp, c’est très vexant !

          « Ce sont les images des tours s’effondrant qui ont terrifié tout l’occident. Il était donc impératif que ces médias soient correctement »alimentés en informations« . »

          Personnellement, je n’ai pas vraiment été « terrifié ». J’ai passé mon enfance - comme beaucoup de gens - dans une ville dans laquelle il reste beaucoup de stigmates de la dernière guerre. Alors vous savez, les ruines...

          Pour « l’alimentation » en information : vous ne faites que réécrire d’une autre manière ce que je vous signale précédemment comme incohérent, à savoir que des journalistes ne peuvent être partie prenante dans une opération de désinformation, alors même que des évènements sont en train de se produire, sans se rendre compte eux-même qu’on leur raconte des bobards. Ils sont donc nécessairement « complices ».

          Mais si vos journalistes sont « orientés » dans leur présentation de l’information, c’est que les « évènements » ont déjà été planifiés. Par qui ? Mystère... Si les journalistes relaient l’orientation qu’on veut faire connaître de l’opinion publique, ils sont donc AUSSI partie prenante dans la manipulation. Et là, on tombe dans le délire le plus complet.

          Imaginez-vous un service secret d’un état qui obtiendrait (contre quoi au fait ?) d’un journaliste d’un des plus grands médias de la planète de participer à une pareille affaire EN TOUTE DISCRETION. Et pourquoi pas mettre le chef des pompiers de NY dans la combine, tant qu’on y est ! C’est ridicule, tout simplement...

          C’est pour cela que la théorie du « complot », telle qu’elle a déjà été avancée par certains, ne tient pas. Il aurait fallu en effet que des dizaines, voire des centaines de personnes soient plus ou moins au courant. Je vous rappelle qu’il s’agit au cas présent du milieu médiatique américains, dont les membres ne sont pas spécialement réputés pour leur discrétion...

          « La BBC ne faisait certainement pas partie d’un complot mais elle a été informé par des gens qui se sont servi des médias en orientant leurs messages et en leur indiquant où il fallait regarder. »

          Il ne s’agissait pas pour les journalistes présents de relater les frasques d’un ministre, ou les relations douteuses d’un footballer, ce qui peut effectivement faire l’objet d’une « orientation » de la part des gens en place.

          Il s’agissait de relayer un évènement sidérant : un attentat avec des avions de lignes lancés contre les buildings de la ville phare des USA ! Comment voudriez-vous que les gens qui ont vécu cet évènement sur place, en temps réel, journalistes ou pas, aient pu réagir de manière cartésienne, prévisible, comme vous le faites devant votre clavier d’ordinateur 5 ans après cet évènement.

          Les incohérences des propos, les fichiers ou films qui disparaissent, c’est tout à fait possible. C’est même rassurant quelque part de savoir que l’information sort ENCORE du cerveau d’humains imparfaits et pas de celui de robots envoyés par les Petits-Hommes-Verts.


        • Dominique Larchey-Wendling 7 mars 2007 21:01

          « Personnellement, je n’ai pas vraiment été »terrifié« ... »

          C’est peut-être votre cas mais vous ne pouvez pas nier que l’Occident a été globalement terrorisé par ces images (à tord ou à raison) ... ou alors nous ne vivons pas dans le même monde.

          Je me suis peut-être mal exprimé car je ne voulais pas vous vexer. Mais je reprends, vous basez votre raisonnement sur une prémisse fausse. Par exemple :

          « ... à savoir que des journalistes ne peuvent être partie prenante dans une opération de désinformation, alors même que des évènements sont en train de se produire, sans se rendre compte eux-même qu’on leur raconte des bobards. Ils sont donc nécessairement »complices« . ... »

          Ainsi, si je suis votre raisonnement, les journalistes ont été complices des mensonges sur les armes de destructions massives en Irak et les bobards qu’ils nous ont raconté, ils en connaissaient la nature. Moi je n’y crois pas. Ca serait vraiment un complot énorme dans ce cas : des milliers de menteurs. Peut-être certains étaient complices mais pas l’immense majorité.

          Un journaliste, il suffit qu’un « expert » vienne lui expliquer comment penser pour qu’il se mette à chanter n’importe quelle mélodie ...

          Je vous le répète donc, les journalistes n’étaient pas des complices mais des instruments, ce qui est très différent. La suite de votre raisonnement consiste à essayer de montrer qu’ils ne pouvaient pas être de complices et donc que je me trompe forcément ... Votre prémisse a été démontrée comme fausse.


        • sergent pépère (---.---.209.40) 8 mars 2007 13:39

          « La suite de votre raisonnement consiste à essayer de montrer qu’ils ne pouvaient pas être complices et donc que je me trompe forcément »

          Vous êtes incroyable... J’ai écrit exactement le contraire !

          J’ai écrit que si des journalistes ont relayé des informations fausses, ils l’ont OBLIGATOIREMENT fait de leur plein gré. Ils sont donc obligatoirement complices de votre pseudo-manipulation, ce qui est impossible pour un évènement ayant entraîné la mort de 3000 personnes sur le sol américain.

          Je crois que vous fantasmez beaucoup sur la place des grands médias auprès du public américain. Elle est beaucoup moins élevée qu’en Europe. Les majors américaines réalisent une audience d’à peine 1/3 de l’audience totale. Pour tout dire, elles se battent pour obtenir les finales sportives parce que c’est là que les audiences dépassent 50 %, et qu’elles ramassent le plus de pub. L’information « parallèle » circule donc beaucoup plus aux USA qu’en Europe, où la méfiance vis-à-vis de l’Etat fédéral n’est pas qu’une légende.

          Il est donc risible d’imaginer :

          1) que des journalistes de 1er plan se soient lancés dans une manipulation consistant à travestir la réalité des attentats

          2) qu’un chef d’opération barbouzarde ait confié à un journaliste des éléments d’information truqués, en lui demandant de rester discret sur leur contenu (!)

          3) qu’aucune information ait jamais été présentée sur le sujet, sauf par des gens ayant du papier à vendre

          Vous pratiquez par ailleurs un amalgame entre le 11 septembre et les « armes de destructions massives », ce qui n’a aucun rapport. Ces « armes » imaginaires étaient nécessaires à Bush pour envoyer des troupes de réserves hors du territoire américain. Il lui fallait en effet un motif juridique devant le Congrès.


        • (---.---.164.6) 8 mars 2007 14:05

          Vous écrivez : « J’ai écrit que si des journalistes ont relayé des informations fausses, ils l’ont OBLIGATOIREMENT fait de leur plein gré. Ils sont donc obligatoirement complices de votre pseudo-manipulation, ce qui est impossible pour un évènement ayant entraîné la mort de 3000 personnes sur le sol américain ».

          Je ne vois pas la logique de vos propos. Il n’est absolument pas évident que les journalistes aient aperçu la fausseté de leurs informations... Tout se bousculait ce jour là, n’oubliez pas.


        • Dominique Larchey-Wendling 8 mars 2007 14:41

          Vous recommencez ... en MAJUSCULES cette fois ci :

          « J’ai écrit que si des journalistes ont relayé des informations fausses, ils l’ont OBLIGATOIREMENT fait de leur plein gré. Ils sont donc obligatoirement complices de votre pseudo-manipulation, ce qui est impossible pour un évènement ayant entraîné la mort de 3000 personnes sur le sol américain. »

          Alors je vous réponds que cet argument est FAUX et spécialement le OBLIGATOIREMENT. Le contre-exemple le plus direct est celui des armes de destructions massives qui s’est avéré être une manipulation complète de l’opinion ET de la presse anglosaxone par l’administration Bush. Affirmez-vous que les journalistes étaient complices et conscients de cette manipulation ?


        • ceci n’est pas mon nom (---.---.209.199) 10 mars 2007 22:58

          Ah bon ? il y a eu des gens manipulés ? Mais qui a été manipulé ? Qui s’est intéressé et a cru à l’histoire des « armes de destruction massive », à part des journalistes répétant à l’envi que c’était important ? Personne ! Bush avait simplement envie de faire une démonstration de la puissance militaire américaine, histoire de montrer qui est le plus fort.

          Vous croyez que Bush en a quelque chose à faire de cette histoire, qu’elle présentait une quelconque importance ? Qu’il a retiré ses troupes d’Irak depuis qu’il a été prouvé que c’était bidon ? Que Blair a fait pareil avec ses trouffions ? Rien : de la communication. Aucune importance réelle. Du blabla !

          Dans le même registre, et d’après « les médias », on nous raconte en ce moment que 70% des français vont voter à droite dans un mois, alors que les régionales 2004 ont été une raclée mémorable pour cette même droite. Pas mal comme « manipulation ».

          Vous n’entendez pas dans nos campagnes mugir les féroces soldats de Sarkozy ? Un peu quand même ? Sauf que le résultat des élections, on le connaît : une raclée en perspective pour l’équipe en place en ce moment, MALGRE les manipulations des médias officiels.

          Vous enfoncez donc une porte ouverte en racontant que les grands médias mentent, qu’ils sélectionnent leurs nouvelles en fonction d’intérêts qui n’ont rien à voir avec la bonne information du public. La réalité, c’est que 99% de la population s’en tape comme de l’an 40, de ce que racontent les médias.

          Les marchands de bonnes paroles, ça ne marche plus.


        • josew (---.---.25.142) 7 mars 2007 12:03

          Excellent article : cela montre le degré d’incompétence de la BBC qui « perd » les enregistrements du 11 Septembre 2001, le plus grand évènement médiatique diffusé en direct de toute l’histoire mondiale contemporaine...

          Et dire que les médias alignés nous présentent régulièrement la BBC comme un modèle de Télévision, comme une télévision de référence. Cela fait froid dans le dos...

          Ces mêmes courageux médias à la botte des lobbies militaro-financiers, toujours aptes à fouiller les poubelles, et qui n’ont même pas écrit une ligne sur ce scandale de la BBC.

          Pour aller plus loin sur cette annoncé prémonitoire de l’effondrement du WTC, consulter le forum de Reopen911 :


          • arturh (---.---.119.98) 7 mars 2007 12:10

            Evidemment, l’information selon laquelle la BBC a « perdu tous les enregistrements du 11 septembre » est complètement bidon aussi.

            Mais on peut noter ici comment le négationisme du 11 septembre fonctionne comme le négationisme de la Shoah. On cache une énormité derrière une autre énormité pour essayer de faire croire à l’ensemble.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès