Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > A propos de Natacha Polony

A propos de Natacha Polony

Après l'émission de Laurent Ruquier avec pour invitée Laurence Parisot.

Au lendemain de la dernière guerre mondiale on entreprit dans les universités américaines des recherches dans le domaine de la psychologie pour essayer de comprendre comment des hommes a priori ordinaires avaient pu être conduits à commettre des atrocités inimaginables.

Parmi ces recherches les expériences de Stanley Milgram mirent en évidence l’influence de l’autorité et celles de Solomon Asch l’influence du point de vue majoritaire. Dans ce dernier cas, le principe était, en présence de questions dont la réponse était évidente, de confronter un sujet ordinaire à un groupe d’individus à qui il avait été demandé au préalable de donner de temps en temps des réponses erronées.

Et bien en regardant l’émission de Laurent Ruquier avec comme invité Laurence Parisot je me suis demandé si je n’étais pas en train d’assister à un remake de l’expérience de Asch.

Résumons-nous : Une heure consacrée à traiter Marine Le Pen d’antisémite et de raciste et à faire croire aux français que voter pour elle c’est voter pour un nouvel Hitler car c’est bien là le sens de l’allusion répétée à la période de l’entre-deux guerres. Bien entendu elle n’est pas là pour se défendre puisque Laurent Ruquier ne veut pas l’inviter. Le tout donc orchestré par un animateur complaisant, accompagné d’une journaliste - Audrey Pulvar - censée mettre ses invités au pilori mais qui pour l’occasion en remet une couche.

Reste Natacha Polony seule dans le rôle du sujet cobaye de l’expérience citée en introduction.

Après Caroline Fourest et Nathalie Kociusko-Morizet voici maintenant Laurence Parisot qui s’y colle, trois femmes, jugées complaisamment par deux femmes pour détruire une autre femme. La coïncidence est troublante n’est-ce pas. On peut alors se demander si Zemmour et Naulleau n’ont pas été évincés dans le seul but de faire d’une émission populaire et non soumise au partage du temps de parole une plate-forme anti-Marine Le Pen capable de capter les 4 à 5% d’électeurs indécis qui vont au premier tour faire la différence avec Nicolas Sarkozy.

Très vite on apprend que le livre de Laurence Parisot n’est qu’un recueil de citations principalement de Jean Marie Le Pen et accessoirement de sa fille celle-ci étant en fait coupable de banaliser les propos de son père.

L’émission prend des allures de simulacre de procès, on pense immanquablement à Jeanne d’Arc et à Marie-Antoinette.

Derrière un vocabulaire soigneusement choisi on comprend que la procureur Parisot s’indigne que la fille ne renie pas son père. On pense alors à Fouquier-Thinville accusant Marie-Antoinette d’inceste. Mais tandis qu’en 1793 la foule devant une telle ignominie menaça de s’en prendre à cette justice scandaleuse, ici sur le plateau tout semble aller de soi. A mort l’antisémite, à mort la fille du diable, voila en langage décodé le but de ce réquisitoire infâme.

Audrey Pulvar qui doit sa présence dans cette émission à sa haine viscérale de Marine Le Pen se rend peut-être compte que son invité en fait trop, sur ce terrain usé jusqu’à la corde il lui faut autre chose.

Natasha Polony elle, semble franchement mal à l’aise, une colère sourde monte. Elle est la seule sur le plateau à ressentir cet incroyable scandale : l’une des principales avocates des délocalisations sauvages, des parapluies dorés, des niches fiscales, du sauvetage des banques, la personnification du capitalisme le plus indécent est là en train de se dérober à toutes les questions sur l’économie pour se concentrer sur son gibier Marine Le Pen.

Laurence Parisot ne recule devant rien, deux allusions à la période de l’entre-deux guerres pour nous glisser en langage subliminal que Le Pen c’est Hitler.

Est-elle prête à en débattre avec Marine Le Pen. Non bien sûr ! A ce niveau ce n’est plus de la lâcheté c’est une pantalonnade. Pour ne pas prêter le flanc à la politique-spectacle des agitateurs populistes nous dit-elle. Le seul moment ou elle a été crédible car en guise de spectacle effectivement on imagine bien sa déconfiture humiliante devant les caméras de télévision.
 
Acculée par Natacha Polony sur la question de l’évasion fiscale des grands groupes Laurence Parisot oublie que la taxe professionnelle a été supprimée en 2010 ! Notoirement indifférente au sort des PME, servile jusqu’à la bassesse, Laurence Parisot est aussi incompétente.

Cette émission a été un simulacre de procès. Nul doute que parmi les téléspectateurs, beaucoup écœurés se sentiront l’envie au printemps prochain de lancer à Laurence Parisot un « merde » retentissant !

Natasha Polony a essayé de faire bonne figure mais visiblement la peur au ventre. Elle aurait du se révolter davantage devant ce spectacle indigne. Laurence Parisot était une proie facile qui aurait méritée d’être humiliée.

Pour Natacha, cette dernière émission a du être pénible. Manifestement elle arrive à la croisée des chemins. Soit-elle s’affirme avec toute l’autorité de ses convictions qui bien plus qu’Audrey Pulvar et Laurent Ruquier sont riches d’une culture vaste et d’une haute élévation morale et elle pourra un jour rejoindre le gotha des grandes plumes de la presse française soit elle rentre dans le rang des plumitifs au service du pouvoir, mais je gage qu’elle ne pourra tenir longtemps.


Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (81 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • leypanou 20 octobre 2011 10:26

    "Soit-elle s’affirme avec toute l’autorité ... soit elle rentre dans le rang des plumitifs" : elle est journaliste où déjà Natacha Polony ?


    • _Ulysse_ _Ulysse_ 20 octobre 2011 10:48

      Tant que les débats politiques tournerons autour de Le Pen les choses ne risquent pas d’avancer.

      On veut changer les choses c’est bien mais un rappel s’impose je crois :

      En UE, l’éducation constitue la dernière prérogative importante des états. Tout le reste est sous contrôle de la Commission européenne.

      La commission a tout pouvoir sur les éléments majeurs suivants :

       -l’union douanière ;
       -l’établissement des règles de concurrence nécessaires au fonctionnement du marché intérieur ;
       -la politique monétaire pour les États membres dont la monnaie est l’euro ;
       -la politique commerciale commune.
       -le marché intérieur ;
       -la politique sociale, pour les aspects définis dans le présent traité ;
       -la cohésion économique, sociale et territoriale ;
       -les transports ;
       -les réseaux transeuropéens ;
       -l’énergie ;
       -l’espace de liberté, de sécurité et de justice ;
       -les enjeux communs de sécurité en matière de santé publique, pour les aspects définis dans le présent traité.

      Tant que la commission décidera d’à peu près tout pour tout le monde, je vois pas bien ce qui pourrait changer. Sachant que cette commission est totalement sourde à quelque revendication populaire que ce soit.


      • latortue latortue 20 octobre 2011 12:13

        Ulysse
        c’est bien pour ça que MLP veut sortir de cette sphère infernale qu’est l’europe
        enfin un enfant comprendrait que l’Europe est une supercherie .

        a) l’interdiction, entre les États membres, des droits de douane et des restrictions quantitatives à l’entrée et à la sortie des marchandises, ainsi que de toutes autres mesures d’effet équivalent ;

        b) une politique commerciale commune ;

        c) un marché intérieur caractérisé par l’abolition, entre les États membres, des obstacles à la libre circulation des marchandises, des personnes, des services et des capitaux ;

        d) des mesures relatives à l’entrée et à la circulation des personnes conformément au titre IV ;

        e) une politique commune dans les domaines de l’agriculture et de la pêche ;

        f) une politique commune dans le domaine des transports ;

        g) un régime assurant que la concurrence n’est pas faussée dans le marché intérieur ;

        h) le rapprochement des législations nationales dans la mesure nécessaire au fonctionnement du marché commun ;

        i) la promotion d’une coordination entre les politiques de l’emploi des États membres en vue de renforcer leur efficacité par l’élaboration d’une stratégie coordonnée pour l’emploi ;

        j) une politique dans le domaine social comprenant un Fonds social européen ;

        k) le renforcement de la cohésion économique et sociale ;

        l) une politique dans le domaine de l’environnement ;

        m) le renforcement de la compétitivité de l’industrie de la Communauté ;

        n) la promotion de la recherche et du développement technologique ;

        o) l’encouragement à l’établissement et au développement de réseaux transeuropéens ;

        p) une contribution à la réalisation d’un niveau élevé de protection de la santé ;

        q) une contribution à une éducation et à une formation de qualité ainsi qu’à l’épanouissement des cultures des États membres ;

        r) une politique dans le domaine de la coopération au développement ;

        s) l’association des pays et territoires d’outre-mer, en vue d’accroître les échanges et de poursuivre en commun l’effort de développement économique et social ;

        t) une contribution au renforcement de la protection des consommateurs ;

        u) des mesures dans les domaines de l’énergie, de la protection civile et du tourisme.

        aucune de ces mesures n’est réellement respectées, chacun fait ce qu’il veut comme il veut 

        en plus d’un tas de problèmes lié a l’euros et de sa pléiade d’augmentation de prix ,dites moi ce que l’europe nous a apporté de BON ,RIEN que des emmerdes le résultat est la avec les dettes qui s’envolent et le chômage qui s’affole .

        IL FAUT SORTIR DE CE CARCAN QU’EST L’EUROPE c’est une nécessite ,et de plus en plus de politiques et d’économistes le disent .ILS veulent fédéraliser les dettes

        imaginez le risque que représente Le MES, ’’Mécanisme Européen de Stabilité’’, il est basé sur un amendement de l’article 136 du Traité sur le fonctionnement de l’Union européenne (TFUE) du 23 mars 2011, qui constitue un accroissement du pouvoir de l’Union européenne. La France sera le deuxième contributeur derrière l’Allemagne.

        Les membres du MES s’engagent de manière irrévocable et inconditionnelle à honorer sur demande tout appel de fonds adressé à eux par le Directeur général en vertu de cet alinéa, et ce dans les sept jours après réception. ;résultat adieu vos économies
        http://www.defrancisation.com/mes-mecanisme-europeen-stabilite-1427-milliards-euros-a-la-france/
        L’EUROPE C’EST LA RUINE


      • _Ulysse_ _Ulysse_ 20 octobre 2011 12:56

        « c’est bien pour ça que MLP veut sortir de cette sphère infernale qu’est l’europe » .

        A bon ? Vous êtes sur de ce que vous dites ? Car son message là dessus n’est pas clair du tout.

        D’ailleurs si elle veut quitter l’Europe, elle devrait commencer par son poste de député européen et son père aussi. 


      • latortue latortue 20 octobre 2011 13:56

        Ulysse
        évidemment qu’il faut sortir de cette Europe .
        pour ce qui est MLP on peut dire ce qu’on veut mais regardez les votes les seul ou plutôt les raes voix qui s’élève contre sont celle du FN au parlement europeen.
        en plus regardez entre

        - un PARLEMENT EUROPÉEN,

        - un CONSEIL,

        - une COMMISSION,

        - une COUR DE JUSTICE,

        - une COUR DES COMPTES.

        et toute la clique de fonctionnaires affiliés a cette institution ,imaginez la somme que nous économiserions ,au lieu de payer des gens pour nous pondre des lois qui nous emmerde .avant l’europe nous vivions très bien l’europe n’est là que pour nous créer des contraintes supplémentaires .


      • _Ulysse_ _Ulysse_ 20 octobre 2011 14:54

        Désolé mais je vous ai pas demandé si il fallait quitter l’UE. Personnellement je suis convaincu qu’il faut utiliser l’article 50 au plus vite.

        La question c’est quelle est la position du FN là dessus ? Parlent-ils de l’article 50 qui permet de sortir de l’UE ? Vous dites que MLP veut sortir mais ce n’est pas ce que j’ai lu sur le site du FN.


      • Rounga Roungalashinga 20 octobre 2011 10:53

        A l’Extrême Gauche, on assume d’être d’Extrême Gauche et on en est fier.

        Ca veut dire quoi « extrême » ? Ca veut dire que les moyens proposés pour résoudre un problème donné sont disproportionnés et délirants (exemple : pour résoudre la crise économique, enfermons 6 millions de personnes dans des camps et exterminons les).
        Dès lors je ne vois pas quelle fierté on peut tirer de se dire « d’extrême-gauche », à moins d’être un imbécile. En revanche, il est tout à fait gratifiant de se prétendre radical, car être radical signifie qu’on attaque le problème à la racine.
        J’affirme donc que le terme « extrême » fait partie d’une certaine novlangue, et que tous ceux qui prennent ce terme au sérieux ne sont pas suffisamment crédibles pour produire une analyse.


        • lsga lsga 20 octobre 2011 11:02

          Extrême veut dire que l’on n’a pas peur des solutions extrêmes.


        • Rounga Roungalashinga 20 octobre 2011 11:13

          Et c’est quoi une solution extrême ?


        • traboule traboule 20 octobre 2011 12:16

          les maux, non ?



        • barbapapa barbapapa 20 octobre 2011 12:04

          L’émission de Ruquier c’est devenu du fascisme

          Je pense même qu’avec lui ceux qui votent « FN » devront porter une croix jaune.
          Le dénigrement jusqu’à l’absurde dans chaque émission du FN est une honte.

          • latortue latortue 20 octobre 2011 12:23

            Ruquier avait au départ une émission déjà controversé,par ce langage uniformisé du monde du spectacle et des médias en général .Maintenant c’est du cirage de pompe a grand renfort de cliché et de bêtises .dirigé par un animateur ridicule dans ses fou rires et ses positions .
            le seul rempart d’avant Noleau Zemmour ont été viré maintenant il reste Mme Polony encore crédible ne parlons pas de Pulvar et de ses positions anti FN forcenées .Il reste une émission dirigé ,épuré, sans charme,faite pour cirer les pompes des intervenant comme toutes les autres .
            a quand de vrais émission ou on rentre dedans ??


          • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 20 octobre 2011 13:54

            La télévision est morte. La vie se trouve sur Internet. 


            • garisamui garisamui 20 octobre 2011 13:55

              un animateur complaisant ( Ruquier)
              je dirais plutôt CON -DÉPLAISANT, CON- DESCENDANT , au propre comme au figuré.
              Ruquier est passé de lavette à serpillière en moins de temps qu’il n’en a fallu pour virer les 2 Eric.
              Reprise en main du système nabot-léonnien télévisuel car la peur de 2012 est telle que « les cons osent tout » pour écarter les vrais adversaires dangereux.
              L’importance donnée au Flamby mou, le meilleur adversaire perdant pour le nain sautillant, et la mise au rencart de MLP des merdias en est la preuve.
              Polony a beau faire des phrases alambiquées et être vindicative, ça sonne le creux .
              Quant à la belle Audrey boucanée, elle à plus le charisme et le substrat de la ménagère de moins de 50 ans.
              Le panel est complet ; les invités tellement prévisible dans les réponses, des non moins politiquement correctes questions.

              ARRÊTEZ CETTE MASCARADE !!!

              Personne n’y gagnera rien et surtout pas Ruquier, et encore moins le spectateur ; ce qui soit dit en passant se raréfie.
              Après avoir donné le bénéfice du doute des débuts, je ne regarde plus et c’est le mieux à faire

              Et plus ils le feront, plus ils amèneront de l’eau au moulin de ceux qu’ils veulent écarter du débat politique vraiment pas démocratique.


              • 65beve 20 octobre 2011 15:38

                vouloir noyer les boat-peoples musulmans, ça ne ressemble pas à Hitler.
                ça ressemblerait plutôt à du Milosevic.


                • goc goc 20 octobre 2011 16:14

                  c’est bien beau de s’en prendre à MLP, mais est-ce bien la bonne méthode ??
                  j’en doute même

                  car franchement que la Parisot qui est le symbole des riches nantis et protégés par le nain attaque lepen, je pense que cela risque au contraire de donner encore plus de voix


                  • NeverMore 20 octobre 2011 17:46

                    Je souhaite que Natacha Polony et surtout Audrey Pulvar retournent au légitime anonymat que mérite leur indigence et leur soumission.

                    Quant à Ruquier, qu’il aille voir un peu en Grèce ce qui s’y passe ...Il ne sera pas dépaysé.

                     


                    • kiouty 20 octobre 2011 20:45

                      Quant à Ruquier, qu’il aille voir un peu en Grèce ce qui s’y passe ...Il ne sera pas dépaysé.

                      Sympa l’homophobie qui se veut subtile.

                      C’est une caractéristique des électeurs de la mère Le Pen ou c’est juste vous ?


                    • Pinkette234 Pinkette234 20 octobre 2011 18:10

                      En tout cas ,pour moi,« on n’est pas couché »sera regardée à grands coups de zapping.Dés qu’ils parleront de Marine Le Pen,je passe ailleurs.
                      Dommage ,j’aimais bien cette émission....mais bon il y en a d’autres...
                      La Parisot se prend-elle pour un modèle ?


                      • King Lee 20 octobre 2011 18:27

                        Bonsoir ,


                        Je n’ai pas vu l’émission mais j’ai vu Mdme Parisot au Grand Journal qui venait parler de son bouquin.Et j’avais été impressionné par le manque total de démarche journalistique alors.
                        J’imagine qu’il en a été de même ici....
                        Personne pour rappeler à Madame Parisot que l’oligarchie financière et industrielle française a financé l’extrême droite française depuis 1920 !!
                        Selon le travail remarquable de l’historienne Annie Lacroix.
                        Et madame Parisot voudrait donc se dédouaner de ces rapports ambigus entre le patronat et l’extrême droite alors qu’historiquement ils semblent toujours s’être si bien entendus..... : )

                        • Castel Castel 20 octobre 2011 18:36

                          Ben, je trouve que Mme. Parisot est la moins bonne personne pour discréditer MLP. Ils auraient pu prendre un prix nobel de la paix plutôt qu’un(e) porte parole des grands patrons pro-mondialiste.


                          • kiouty 20 octobre 2011 20:43

                            Roooooh, on attaque la reine Marine alors du coup on sort les crocs. C’est cro meugnon !!!!

                            Cela dit, je ne porte ni Parisot, ni Polony dans mon coeur... Y en a pas une pour rattraper l’autre.


                            • arobase 20 octobre 2011 21:40

                              personne n’a compris que le but était de parler de lepen. 


                              en bien ou en mal, mais en parler car de puis que les gens ne peuvent même plus imaginer cette dame avec un costume de président, qu’elle est passée de 28% à 16% d’opinions favorables, et que tout le monde a oublié son « programme » inapplicable à base de planche à billets.

                              le désert en économie, le désert en social, le désert en tout. 

                              elle n’intéresse plus personne, Mme lepen. même ici. cet article aurait du faire 300 commentaires, en totalise une vingtaine. 

                              cet « auteur » qui vient de s’inscrire sur Agoravox pour la circonstance a bien de la chance de passer du premier coup car plein d’articles intéressants attendent en modération.

                              on a d’autres chats à foueter ! les salariés qui souffrent n’ont rien à attendre ni de lepen ni de parisot, elle sont de droite toutes les deux, capitalistes et libérales.

                              • Serpico Serpico 20 octobre 2011 22:50

                                Pourquoi parler de « journalistes » ?

                                Faire le clown dans une émission télé ne suffit pas pour pouvoir se dire journaliste.

                                Sinon tous ceux qui apparaissent sur le petit écran seraient des journalistes.


                                • RogerTroutman RogerTroutman 21 octobre 2011 04:45

                                  Très bonne analyse. J’ajouterai un commentaire car j’ai vu l’interview complaisante de Parisot sur le plateau de Ruquier en vidéo sur internet : à un moment donné Ruquier dit, « on ne l’a sûrement pas assez dit mais ces partis d’extrême droite misent sur la peur »... J’ai bondi sur ma chaise.


                                  Ruquier et la nomenklatura passe son temps à faire de la propagande en racontant systématiquement que « l’extrême droite » (ça veut dire quoi ?) « joue sur la peur ». C’est toujours la même formule, répétée sans cesse par l’UMPS et ses organes de propagandes, France Télévision, Anal+, Le Figaro, Le Monde etc. 
                                  Ruquier glisse donc sans cesse son message de propagande en ajoutant qu’on ne l’a « peut être » pas assez dit... Un gros crachat dans nos gueules !

                                  • loxias loxias 21 octobre 2011 05:11

                                    L’UMP et Marine dehors, la Droite interdite en France, voila ce qu’il faut faire. Les descendants des tenants du monarchisme, veuillez je vous prie immigrer en terre royaliste ! 


                                    • mateo 21 octobre 2011 05:19

                                      Quoi de neuf ? Remember 2002 et la coalition médiatique unanime VS JM Le Pen pourtant choisi démocratiquement par les français pour les représenter au second tour... Pour être clair ; je me bats contre ses idées. Le FN est aux antipodes de ce que je pense, de ce que je ressens mais pour autant... N’était-ce pas là le plus grand déni de démocratie qui soit ? Les Guignols qui donnent le résultat avant 20h... pour inciter les gens à voter, il fallait être abruti pour ne pas lire entre les lignes.

                                      Le CSA ? Rien. Normal. Chirac grand courageux devant l’éternel qui refuse d’affronter son rival ; facile quand on a l’assurance d’être élu. Ruquier n’est qu’un héritier de ces pratiques, Pulvar et Polony ses avortons. C’est en mettant la poussière sous le tapis comme ils le font que prospèreront les idées du FN.

                                      Je préfère Marine Le Pen assénant son programme au vu et au su de tout le monde ; si celui-ci est incohérent ; il l’est à mes yeux, il sera d’autant plus facile de la mettre face à ses propres contradictions.

                                      C’est dans ce même état d’esprit que je suis pour la proportionnelle. 10, 15 , 20% de nos électeurs votent FN. Et aucun député à l’assemblée quand le PC, les Verts ...etc... au prix de combines ancestrales en obtiennent quelques-uns. Où est la cohérence ? C’est un magnifique cadeau fait à celle qui n’a de cesse que de pointer justement cette mise en quarantaine ; médiatique et politique. Elle prospère là-dessus. Enlevons-lui donc ça ; ce statut de candidat anti-système, il n’en restera plus grand chose.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

borowic


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès