Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Agoravox : où sont les femmes ?

Agoravox : où sont les femmes ?

Chaque jour, près d’une trentaine d’articles paraissent en « une » d’Agoravox. Parmi les rédacteurs de ces articles, très peu de femmes émergent du flot quotidien publié. On est donc très loin de la parité. Quelles sont les raisons de cette situation et surtout comment faire pour l’améliorer ? Constats et propositions...

1 - Données chiffrées :

Une étude réalisée sur le panel des "unes" des vingt premiers jours du mois de juin fait ressortir les éléments suivants :

- 1er juin : 25 articles dont 1 article de rédactrice (Frankie)
- 4 juin : 34 articles dont 4 articles de rédactrices (Pinkydoky, Anne Carolin Paucot, Odile, Aurélie Champion)
- 5 juin : 32 articles dont 3 articles de rédactrices (DNA NEWS, Odile, Caroline Bonnet alias Cerienne)
- 6 juin : 32 articles dont 2 articles de rédactrices (Emmanuelle Compagnon, Séverine T)
- 7 juin : 33 articles publiés dont 1 article de rédactrice (Sonia Bressler)
- 8 juin : 33 articles publiés dont 4 articles de rédactrices (Frankie, Odile, Sandra M, Sonia Bressler)
- 11 juin : 30 articles publiés dont 3 articles de rédactrices (Zora-la-Rousse, Odile, Sonia Bressler)
- 12 juin : 30 articles publiés dont 1 article de rédactrice (Sandra M)
- 13 juin : 32 articles publiés dont 2 articles de rédactrices (Mélisande alias Mel, Séverine T)
- 14 juin : 28 articles publiés dont 1 article de rédactrice (Severa Maüsta)
- 15 juin : 25 articles publiés dont 2 articles de rédactrice (Bouli, Frankie)
- 18 juin : 35 articles publiés dont 1 article de rédactrice (Mélanie Duwat)
- 19 juin : 27 articles publiés dont 2 articles de rédactrices (Orely, Katia)
- 20 juin : 28 articles publiés dont 3 articles de rédactrices (Sandra M, Hélène Delavaudan, forces-hyères)

2 -Analyse de ce panel :

Sur les vingt premiers jours de juin, on dénombre ainsi 29 articles rédigés par des femmes sur 424 articles publiés. Soit 6,84 %.

L’équipe d’Agoravox et le comité de lecture semblent veiller à ce qu’il y ait au moins un article par jour représentant la gent féminine. Sur la période considérée, le maximum atteint est de 4 articles de femmes le même jour (l’opération s’est produite deux fois). Et le minimum est de un article.

Il est intéressant de relever que, sur les 29 articles de femmes, douze sont parus dans la rubrique "culture et loisirs" et très peu dans la rubrique "politique" (trois seulement). Et nous tenons peut-être ici un début d’explication à la faible représentation des femmes : la place importante accordée à la politique sur Agoravox. Cinq articles sont rangés dans "tribune libre".

On ne peut que déplorer le relatif faible succès des articles publiés (la plupart du temps, les textes restent dans la partie inférieure de la "une" d’Agoravox). Le fait que les sujets traités touchent à la culture, aux loisirs, est moins porteur d’audience que si ces articles avaient traité des sujets "people" ou politiques, filons bien exploités par les garçons !

3 - Quelques pistes de proposition :

Un objectif chiffré pourrait être posé, à défaut de parité possible pour le moment du fait du nombre insuffisant de candidates. Le taux est de 6,84 % aujourd’hui. Pourquoi ne pas mettre les moyens pour essayer dans un premier temps d’atteindre la moyenne de 10 % ?

10 % ne serait qu’un début et l’on pourrait s’efforcer de faire grimper peu à peu ce chiffre. La question à se poser est : comment ?

- Une rubrique spéciale femmes : Une solution serait de créer une rubrique en haut de page pour y placer l’article d’une rédactrice, de la même façon que chaque jour l’équipe d’Agoravox sélectionne un papier pour le mettre tout en haut. Cette méthode pourrait faire naître des vocations et aider des femmes qui hésitent encore à franchir le pas. Cet emplacement serait désigné sous un nom de rubrique du genre "voix de femme". Evidemment, cela suppose que les hommes acceptent de voir leurs articles rétrogradés d’une case et acceptent aussi de déroger au libre jeu de la concurrence liée à l’audience (les articles se placent en fonction de leur fréquentation). Ce serait de la discrimination positive et l’on sait que cette idée ne fait pas l’unanimité. Mais lorsque le média aurait atteint un taux acceptable d’articles féminins (disons 30 % au moins), la rubrique pourrait être supprimée et la libre concurrence rétablie.

- Une newsletter : Beaucoup de journaux en ligne utilisent la newsletter comme méthode promotionnelle. Ce moyen pourrait servir à lancer des appels à contribution de lectrices. Cette newsletter, envoyée aussi aux blogueuses, permettraient d’attirer leur attention.

Mais le mieux n’est-il pas de chercher des solutions en donnant la parole aux femmes ? Femmes, n’hésitez pas à intervenir en commentant cet article.


Moyenne des avis sur cet article :  3.13/5   (45 votes)




Réagissez à l'article

161 réactions à cet article    


  • Carlo Revelli Carlo Revelli 22 juin 2007 13:19

    Constat réel. Ennuyeux en effet. Ce qui est sûr aussi, c’est qu’il y a moins de bloggeuses que de bloggeurs sur Internet mais sur AgoraVox on bat tous les records...

    Il faudrait lancer une campagne de recrutement massif sur leurs blogs.... smiley S’il y a des volontaires...

    Bon, pour vous faire plaisir et pour le goût de vous contredire allez voir la Une du jour : http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=26094

     smiley


    • La Taverne des Poètes 22 juin 2007 14:30

      Bonjour Carlo, j’ai voulu, en effet, dresser un constat objectif en m’en tenant aux chiffres comme pour mon précédent article (http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=25252) qui a suscité beaucoup de commentaires. J’espère que cet article en suscitera aussi car ce sera la preuve que les agoravociens se préoccupent sérieusment de ce problème.

      Vous avez raison Carlo mais la « Une » d’aujourd’hui, c’est l’exception qui confirme la règle ! Madame Delmas ne viendra pas nous faire un article chaque jour...

      Je réfléchis activement à des solutions mais je préfère laisser chacun (et surtout chacune) s’exprimer d’abord. Démocratie oblige.


    • La Taverne des Poètes 22 juin 2007 14:40

      Carlo, j’aurais dû mettre une belle image pour illustrer l’article et le rendre plus accueillant. Un homme sous la douche ? Hem c’est trop. Que diriez-vous du logo Agoravox avec le « V » comme vase d’où sortirait un beau bouquet de fleurs. Et le « O » façon smiley souriant ? Et pourquoi pas votre visage souriant au milieu du « O » d’agora ?  smiley

      Le sourire, c’est important pour lever certaines inquiétudes féminines...

      Bon mais là c’est trop tard non pour l’image ?


    • Adama Adama 22 juin 2007 14:48

      Ah oui agoravoxienne et très très jolie !

      Où se trouve son idole, Demian ?


    • LE CHAT LE CHAT 22 juin 2007 14:50

      @adama

      c’est vrai ça , il n’est pas là le jour où Quitterie nous fait un petit mot doux smiley


    • L'enfoiré L’enfoiré 22 juin 2007 17:25

      @Carlo,

      J’ai été voir cet article dont tu parles. J’ai tout compris. smiley smiley


    • Fuchinran Fuchinran 23 juin 2007 13:39

      Ce n’est pas tout à fait vrai ce que vous affirmez et cela mériterait d’être vraiment creusé avec une analyse des catégories de blogs.

      Dans ma thèse (en anthropologie sociale), j’ai été amenée à réagir au phénomène des blogs qui concurrençait mon objet « les communautés virtuelles de consommateurs », puisque les blogs ont pris en deux ans le pas sur beaucoup de forums, qui apparaissent comme un support désuet et qui ne renvoient pas cette idée de territorialisation chère aux internautes qui aiment à fabriquer leur espace personnel (impossible ou presque sur les forums). J’ai notamment constaté que les communautés virtuelles ont progressivement rétabli un équilibre dans la répartition homme / femme. N’oublions pas que le net est un phénomène récent en France (moins de 10 ans) et socialement encore plus jeune donc encore instable (5 à 7 ans). Il faut du recul pour apporter des éléments critiques de comparaison et des chiffres sérieux sur les pratiques. On constate dans tous les domaines une féminisation du public des Internautes français à la faveur de la démocratisation de l’internet évidemment, mais aussi de nouvelles pratiques au sein des foyers qui expliquent aussi que les femmes ne sont plus autant exclues des nouvelles technologies comme l’Internet, même si pour des raisons sociales et familiales, elles y consacreront moins de temps et auront tendance à considérer Internet d’un point de vue plus ludique et pratique, alors que les hommes l’investissent pour marquer un territoire (souvent avec les marqueurs de la virilité d’ailleurs), créer des cercles sociaux / des liens qui ne reposent pas toujours sur une base de personnes du cerle de connaissances réels.

      Les blogs étaient une évolution logique de l’ère « post-tribaliste » comme l’a définie Maffesoli. La différence se fait au niveau des cercles de production réel. Les filles ont leurs « tribus », bien au-delà du collège, alors que les garçons développent parfois des comportements plus individualistes, qui expliquent que les hommes aient été assez vite séduits par les pages personnelles (pour des raisons essentiellement techniques en réalité, aux origines du web) puis par les blogs. Cependant, les blogs comptent beaucoup de femmes, notamment dans les domaines culturels en effet, simplement parce que le barrage technique ne se pose plus de la même manière. Il ne faut pas oublier la maîtrise de la technologie et l’attractivité des plateformes qui permet de cibler... Le fait que les blogs soient préfabriqués, personnalisables, explique le succès des blogs très rapide auprès des femmes, mais on remarquera toujours la différenciation sexuée des goûts, des centres d’intérêt.


    • L'enfoiré L’enfoiré 23 juin 2007 14:07

      @Fuchinran et Carlo,

      Bonne analyse. Où réside la différence entre blogs et Agoravox ? Parce que c’est manifeste, Taverne ne l’a pas inventé, il y a moins de textes féminins sur ce fil.

      Ton analyse se borne aux blogs. Agoravox n’est pas un blog, c’est un journal citoyen plus proche du journal papier et du forum. Le blog est plus intime, plus gouvernable (manageable) par l’auteur des articles.

      Ici, on lance l’article, il passe à la moulinette de la modération et puis, c’est adieu, veau, vache, cochon, couvée, il faut rester à l’éveil pour ne pas se faire tabasser verbalement.

      Une femme n’aime pas cela. En général, beaucoup plus pacifique, elle s’attend à quelques félicitations, quelques bonnes phrases qui confirment la bonne interprétation des événements relatés par l’article.

      En d’autres mots, la joute ne fait pas partie de sa tasse de thé.

      Chez AV, même sur un article banal, des dérives existent qui font mal à celui ou à celle qui ne s’y attend pas.

      J’ai été lire certains blogs de femmes et je peux le confirmer : ce n’est pas la bataille à couteau tiré.

      Alors, un journal AV pour femme de lettres et à la lettre ?

      Pas nécessairement séparer à la « AgoraGirl », mais une rubrique pour « Femme » retrouvé dans le tab « Actualité » ne serait pas mal.

      Non, une femme n’est pas un homme et vice versa. L’égalité, les quotas, ce sont des foutaises car on créerait un vide important à un certain moment et un trop plein à d’autres.

      AV a y gagner, j’en suis sûr. Les « mâles » apprendraient ce que pensent les « femelles ». (les mots ne sont pas à prendre péjorativement) smiley


    • La Taverne des Poètes 23 juin 2007 17:26

      à Guy, « L’Enfoiré » : Vous avez raison. Il n’est pas normal qu’une rédactrice soit jetée dans la fosse aux fauves quand elle publie un article surtout quand c’est le premier. Prémodérer ces forums serait-ce du sexisme ? Oui, répondent des commantatrices sur ce fil (Il faut laisser la lutte se faire naturellemet). je dis que c’est discutable car le constat est bien là : les statistiques le montrent : les femmes ne prisent pas Agoravox. Et les hommes y sont plus forts car plus nombreux. Doit-on négliger ce rapport de force et ne pas chercher à l’équilibrer ? Il faut laisser aller les chose me répond-on ! Alors ne changeons rien !

      Mais pourquoi ne pas prémodérer tous les forums des primo-rédacteurs quel que soit leur sexe ? Pourquoi ne pas favoriser la visibilité des rédacteurs débutants par une icône « nouveau rédacteur » ou par un emplacement spécial ? Pourquoi Agoravox n’enverrait-il pas une newsletter à toutes les rédactrices inscrites pour les encourager à écrire un second papier ?

      Mes propositions ne sont pas forcément satisfaisantes mais que proposer d’ature ? On voit que même les femmes ne savent par quel bout prendre le problème.


    • L'enfoiré L’enfoiré 23 juin 2007 20:27

      Cher Poète des tavernes,

      Bonne idée. Une idée n’empêche pas l’autre. Un sondage de leurs envies, du pourquoi et par quoi, elles feraient plus d’effort à prendre la parole. Un journal n’est pas un blog, comme je disais. On confond souvent les exercices. smiley


    • Krokodilo Krokodilo 6 juillet 2007 10:49

      La taverne des poètes :

      Bonne idée le logo « nouveau rédacteur ». Alors qu’une pré-modération serait inutilement sexiste et vexante, et un logo « femme » ridicule.

      Carlo Revelli :

      Pourquoi pas aussi un assortiment de logos humoristiques parmi lesquels la femme signataire choisirait selon ses goûts : « femme auteur », « femme au foyer », « femme en lutte », « pasionaria », « walkyrie », « amazone », « Messieurs, soyez galants dans vos commentaires », « rien à foutre des hommes », « machos s’abstenir » etc.

      Il y a déjà le pseudo, la photo éventuelle ; un logo donnerait une indication supplémentaire tout en attirant l’attention sur l’auteur féminin. Evidemment, le fait que seuls y auraient droit des supposées femmes est en lui-même une ségrégation, mais plutôt comme une galanterie, une faveur en guise de bienvenue sur ce forum souvent agressif.


    • La Taverne des Poètes 6 juillet 2007 11:29

      Oui mais il semble que tout ce que l’on propose soit taxé de gravement ségrégationniste ! Même quand c’est proposé avec les meilleures intentions et avec le souci de ne pas blesser ni ghettoïser. Même quand on précise que ce ne sont que des propositions à discuter, que certaines solutions seraient temporaires. Bref ! moi, j’abandonne la partie sur ce coup-là. Cela fera un méchant macho en moins.


    • L'enfoiré L’enfoiré 22 juin 2007 13:52

      @Taverne, notre statisticien attitré, smiley

      Après, « dites-moi qui écrit le plus, je vous dirai qu’est ce que c’est qu’Agoravox », voilà, presque, « est-ce qu’il ne faudrait pas faire des quotas sexistes ? »

      La conclusion finale serait-elle « Mais qu’est-ce qui fait fuir nos moitiés de l’écriture ? Où va leur temps ? Cuisine ? Enfants ? ».

      « Une rubrique féminine ? »

      >>> AgoraGirl ? AgorEnJupe ? Je me souviens de mon article sur les femmes (URL) qui avait été très apprécié. En fin, j’osais une incartade osée. smiley Aucune n’avait relevé le gant. smiley

      "Mesdames, lancez-vous, on vous attend. smiley


      • La Taverne des Poètes 22 juin 2007 14:15

        L’Enfoiré : il n’y a pas le lien vers votre article. Mais sauf votre respect, comment auraient-elles pu intervenir en vous interpellant par votre pseudo ? C’est gênant...

        Voilà une question qu’elle est bonne non ?


      • La Taverne des Poètes 22 juin 2007 14:42

        L’Enfoiré, vous avez bien un prénom pour que ces dames puissent s’adresser à vous sans être obligées de dire une grossièreté ? Ou un sobriquet...


      • L'enfoiré L’enfoiré 22 juin 2007 16:26

        @Taverne,

        « pas le lien vers votre article. »

        >>> Mais si il était là. En fin de commentaire.

        Le voilà en clair : http://vanrinsg.hautetfort.com/archive/2006/06/22/femme-avenir-de-l-homme.html

        Bonne lecture. Il n’a pas été poussé sur AV à cause de ma maladie : la longueur.

        « en vous interpellant par votre pseudo ? C’est gênant... »

        >>> Gênant ? Pas vraiment. « Enfoiré » mais pas « chiant »... Le véritable prénom : Guy  smiley


      • L'enfoiré L’enfoiré 22 juin 2007 17:03

        @Taverne,

        J’oubliais de le mentionner. Si tu lis les commentaires, tu vas découvrir une certaine « Joël Milquet ». Si tu as un peu de connaissance de la vie politique belge, je t’apprends que c’est la patronne du parti cDH qui équivaut à celui de Monsieur Bayrou en France. smiley


      • ExSam 23 juin 2007 20:25

        Moi, j’aime bien « L’enfoiré », je trouve que ça se la pète pas et ça me fait penser à Coluche, qu’il était bien ce garçon.


      • Romain Baudry 22 juin 2007 14:06

        Il y avait déjà eu un article sur le sujet il y a quelques mois et il est vrai que la situation n’a pas beaucoup changé depuis.

        Je pense que le problème est effectivement la prépondérance des sujets politiques sur AVox. Débattre encore et encore des moindres petits détails du spectacle politique serait plutôt un apanage masculin... Cette situation plonge le site dans une sorte de cercle vicieux : le grand nombre d’articles politiques suscite une communauté de lecteurs essentiellement intéressés par ces sujets et dissuade les gens d’écrire des articles dans d’autres domaines. La meilleure solution serait un effort collectif pour lire et écrire des articles qui sortent un peu des sujets cent fois rebattus. Sarkozy Royal MoDem Sarkozy élections médias Sarkozy USA UMP médias Royal Moyen-Orient Sarkozy... on finit par saturer un peu.


        • La Taverne des Poètes 22 juin 2007 14:22

          Voilà le problème ! Comme vous dites il y a cercle vicieux (sujets politiques ==> abondance de lecteurs masculins ==> développement des sujets politiques ==> abondance de lecteurs masculins et ainsi de suite). Il faut donc créer un cercle vertueux.

          Pour favoriser la fréquentation du site par les femmes, on pourrait accorder une place (voir ma proposition dans l’article) ou un rôle à celles-ci. Un coin (« Agoravox féminin » ?) où les femmes pourraient parler plus entre-elles serait aussi une solution pas mal. Fatalement, elles finiraient bien par sortir de leur coin pour venir peu à peu aux autres rubriques.


        • Adama Adama 22 juin 2007 14:52

          Vous voila sarkoziste maintenant ! vous êtes pour la discrimination positive ! smileyIl est vrai que Bayrou, il est aux oubliettes.


        • Romain Baudry 22 juin 2007 14:59

          Vos suggestions sont intéressantes, mais je ne suis pas convaincu qu’elles auraient l’effet voulu. Je ne pense pas qu’un « AVox féminin » aurait beaucoup de succès. Certains sujets intéressent davantage d’hommes ou davantage de femmes, mais il ne faut pas généraliser ces tendances : la grande majorité des sujets sont susceptibles d’intéresser des représentants des deux sexes. Les discussions sont à mon avis beaucoup plus riches lorsqu’hommes et femmes y participent.

          Une rubrique « auteur féminin du jour » pourrait paraître un peu condescendant. La discrimination positive se justifie en politique parce qu’il y a tellement d’hommes incrustés à leur place comme des moules sur un rocher que les femmes ont du mal à se faire une place. Elle peut se justifier à l’université pour contrer la logique de reproduction des élites. Mais il n’y a aucun obstacle concret empêchant une femme d’écrire sur AVox.

          Remarquez bien que je n’ai pas vraiment de solution à proposer de mon côté...


        • Ashura Ashura 29 juin 2007 11:34

          Je pense personnellement que pour briser le cercle vicieux politique/hommes il faudrait plutôt mettre plus en avant le contenu non-politique du site, en mettant par exemple plus en avant le contenu culturel, qui attirerait plus le public féminin. Plus une question de choix éditoriaux, donc.


        • Krokodilo Krokodilo 6 juillet 2007 10:54

          Le risque étant la multiplication des revendications : quand on met le doigt dans l’engrenage de la discrimination positive, ça ne s’arrête plus. Les gars des cités sont-ils bien représentés ? Pourquoi si peu de beurs dans les signatures ? Et les blacks, vous y pensez ? Etc, etc.


        • LE CHAT LE CHAT 22 juin 2007 14:46

          salut mon breton ,

          tu veux nous faire un agoratricot et règimes ? smiley

          j’ai une autre suggestion , il y a l’auteur du moment , pourquoi ne pas désigner aussi le troll du moment ? smiley


          • Gasty Gasty 22 juin 2007 18:46

            Moi ! moi !moi ! mooooooooooooooooiiiiiiiiiiiiiiiiii !

            Et je dis qu’on est jamais aussi bien servi que par soit-même ! smiley

            http://asgsystm.free.fr/


          • bozz bozz 22 juin 2007 19:39

            très bonne idée le matou mais comment faire au nombre de trollage ? et qu’est-ce qu’un trollage ? la notion diffère selon les individus !

            les trolleurs occasionnels mais qui commentent aussi ! on fait comment avec eux ?

            bref pas si simple la métrologie trollienne !


          • meridien meridien 22 juin 2007 14:59

            cher quimpérois et oui vous avez raison ; elles sont presque absentes : Pas d’inspiration ;désintérêt ;autre occupation ;esprit orienté vers des choses + sérieuses ,alors que les mâles recherchent tjrs une compensation à leurs frustrations ? et une satisfaction auto-fabriquée pour leur égo...... ?


            • Bernard Dugué Bernard Dugué 22 juin 2007 15:26

              Où sont les femmes ? Avec leurs gestes pleins de charme Dites-moi où sont les femmes ? Femmes, femmes, femmes, femmes Où sont les femmes ? Qui ont des rires pleins de larmes Auraient-elles perdu leur flamme Flamme, flamme, flamme, flamme Où sont les femmes ?

              Elles ne parlent plus d’amour Elles portent les cheveux courts Et préfèrent les motos aux oiseaux Elles ont dans le regard Quelque chose d’un robot Qui étonne même les miroirs

              Où sont les femmes ? Qu’on embrasse et puis qui se pâment Dites-moi, où sont les femmes ? Femmes, femmes, femmes, femmes Où sont les femmes ? Qui ont ces drôles de vague à l’âme Qu’on caresse et puis qui planent Planent, planent, planent, planent Où sont les femmes ?

              Où sont les femmes ? Qui vivent au bout des télégrammes Dites-moi, où sont les femmes ? Femmes, femmes, femmes, femmes Où sont les femmes ? A la fois si belles et si pâles Aux yeux qui traînent et qui flânent Flânent, flânent, flânent, flânent Où sont les femmes ?

              Avec leurs gestes pleins de charme Dites-moi où sont les femmes ? Femmes, femmes, femmes, femmes Où sont les femmes ? Qui ont des rires pleins de larmes Auraient-elles perdu leur flamme Flamme, flamme, flamme, flamme Où sont les femmes ? Où sont les femmes ? Où sont les femmes ? Où sont les femmes ? ......


              • Romain Baudry 22 juin 2007 15:56

                Ce qui est assez ironique, c’est qu’aucune femme n’a encore commenté cet article...


                • La Taverne des Poètes 22 juin 2007 16:16

                  Elles le feront dès qu’elles en auront fini avec leur boulot, le ménage, le goûter et les devoirs des enfants ! Allez hop hop hop ! travailler plus pour gagner ...heu...pareil !


                • Luciole Luciole 22 juin 2007 16:50

                  C’est mon mari qui fait le ménage et s’occupe des devoirs des enfants. Serait-il une exception ?


                • Adama Adama 22 juin 2007 17:08

                  Le pauvre ! smiley


                • Luciole Luciole 22 juin 2007 17:18

                  Heureux les pauvres !


                • Adama Adama 22 juin 2007 18:58

                  Non la bonne citation c’est :

                  "Heureux, les simples d’esprits,

                  Car le royaume des cieux leur appartient."

                   smiley


                • Luciole Luciole 22 juin 2007 21:38

                  Relisez vos classiques.


                • Le Panda Le Panda 22 juin 2007 16:14

                  La Taverne des Poétes et Agoravox bonjour à toutes et tous !!

                  La parité, un mot, un semblant, un paraitre, heureusement que cet article nous dit ce que nous savons déjà la femme est l’avenir de l’homme smiley

                  Carlo, c’est bien tu fais de mieux en mieux smiley

                  Il faut lancer un appel pub, avec une banniére comme celle du 5éme Pouvoir, et que les femmes comprennent que nous leur laissons toute « la place » qui est la leur smiley

                  Que voilà une bonne idée non !! attirer les femmes par une Pub Banniére avec leur image, les publicitaires ont compris cela depuis bien des lustres.

                  Alors Carlo pourquoi ne pas proposer que nous relayons ce type d’infos sur nos blogs, comme jadis smiley

                  C’est risible, oui et non, pour boire il faut un verre ? non, une bouteille ? Non, du liquide ? Oui smiley

                  Vous vous rendez compte la femme qui pourra dire à ses amies, ma photo est vue par pas loin de 17 000 personnes, voilà un truc à méditer, puis voir comment le mettre en Place. C’est simple ça coûte pas cher et cela peut rapporter gros smileyle Loto, Les femmes ha oui parlons en « A 18 ans je savais Tout » c’est une chanson, moi je savais rien, juste ce qu’elles m’avaient appris.

                  Tout l’honneur en revient encore une fois à l’auteur de l’article le tout est d’en parler smiley

                  Amicalement,

                  Le Panda qui aime les femmes et qui souhaite en voir le plus possible sur Agora Vox Mesdames vous êtes trés habiles alors à vos plumes et le plumeau à vos compagnons normal smiley

                  Patrick Juan.


                  • docdory docdory 22 juin 2007 16:18

                    @ la taverne des poêtes

                    Pour connaître la raison de la désaffection des femmes pour Agoravox , il suffit d’écouter les conversations des voisins de table au bistrot ou au restaurant .

                    - Lorsqu’on est à côté d’une table d’hommes , la conversation tourne la plupart du temps sur la politique , les sciences , les débats de société , le sport , les voitures , les innovations technologiques , les femmes etc ...

                    - Lorsqu’on est à côté d’une table de femmes , la conversation porte en général sur les relations entre collègues de travail , les difficultés de telle ou telle personne avec telle autre , les difficultés ou problèmes rencontrés avec les enfants , les problèmes de communication , les bonnes affaires en soldes , les hommes , etc ...

                    Bien sûr il ne faut pas généraliser , certaines femmes s’intéressent aux sciences et à la politique , et certains hommes aiment parler de relations interpersonnelles et de fringues , mais il et elles ne sont pas majoritaires !

                    Or , fondamentalement , agoravox et autres blogs sont quelque part des substituts de conversation de bistrot . Quels en sont les avantages par rapport au bistrot ?

                    - on discute avec un grand nombre de personnes simultanément ,

                    - on discute avec des gens qu’on n’aurait aucune chance de rencontrer au bistrot ,

                    - on n’a pas la gueule de bois le lendemain ,

                    - on n’est pas soumis à des contrôles d’alccotest ,

                    - on peut aller jusqu’au bout de ses arguments sans avoir la parole coupée ,

                    - les bistrots sont par ailleurs maintenant remplis d’une musique dont le niveau sonore exclut fréquemment toute conversation suivie !

                    Evidemment , il existe deux versions explicatives de ces différences de sujets de conversation entre hommes et femmes :

                    - la version féministe , selon laquelle cette différence de centres d’intérêts résulte de différences d’éducation entre hommes et femmes ,

                    - la version antiféministe selon laquelle ces différences de centre d’intérêt sont innées .

                    Quelle que soit l’explication retenue , un bon nombre de femmes n’iront pas et n’écriront pas sur agoravox parce que les sujets qui font l’objet des débats ne correspondent pas à leurs centres d’intérêt habituels . Il faut aussi remarquer que les règles les plus élémentaires de la galanterie y sont absentes , et que des rédactrices se font parfois grossièrement conspuer ou insulter , les commentateurs ne tenant pas ou rarement compte du sexe des rédacteurs et redactrices , ce qui peut être déstabilisant pour des femmes habituées à plus d’égards dans des conversations civilisées !

                    Quand à la suggestion d’une « rubrique femme » sur agoravox , que voudrait dire un tel apartheid ? .Ca me parait une idée extrêmement misogyne !


                    • Luciole Luciole 22 juin 2007 16:25

                      Bon, je m’y colle, puisqu’il faut qu’une femme réponde.

                      Personnellement, j’ai soumis un article à Agoravox, mais il m’a été refusé parce qu’il n’était pas assez documenté (je le savais). Il m’était vivement conseillé de l’approfondir, ce dont je n’ai absolument pas le temps. Je travaille 42 heures par semaine et j’ai des enfants...

                      Donc, ma conclusion, c’est que les hommes sont plus oisifs que les femmes, ce qui leur laisse du temps pour documenter leurs articles. Bon, je sais que cette explication ne suffit pas.

                      Il y en a d’autres, mais moins amusantes : les femmes cherchent plus (en général) à dominer les autres femmes par l’apparence que par la compétition intellectuelle. C’est horrible, mais je suis obligée de le constater.

                      Les hommes se passionnent pour la politique parce qu’ils sont à la recherche du papa idéal. Les « papas » ne s’intéressent donc pas assez à leurs filles et ne leurs parlent pas assez de politique.

                      On se revoit dans 30 ans pour en parler ?


                      • Luciole Luciole 22 juin 2007 16:37

                        J’ai trouvé encore une explication, plus amusante :

                        Quand ils ou elles ont des idées, les hommes parlent et les femmes agissent.

                        Quand ils ou elles n’ont pas d’idées, les femmes parlent et les hommes agissent.

                         smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès