Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Al Jazeera : instrument de pouvoir du Qatar et vraie tribune pour les (...)

Al Jazeera : instrument de pouvoir du Qatar et vraie tribune pour les mouvements islamistes radicaux

Dans sa couverture des mouvements de révoltes arabes ou ce qui est convenu d’appeler le « printemps arabe », la chaine qatarie Al Jazeera apparait de plus en plus comme un instrument du pouvoir de la famille régnante au Qatar (Al Tani) et une tribune pour les mouvements islamistes radicaux.

Depuis la fuite de Ben Ali, la chaine Qatari Al Jazeera joue un jeu dangereux en Tunisie. Profitant de son audience auprès de la population tunisienne, c'est un tapis rouge (plutôt vert) qui est offert pour les islamistes d’Annahda et la marginalisation par conséquent des courants démocrates.
 
Ce n'est pas étonnant pour ceux qui connaissent cette chaine qui dépend du ministre des affaires étrangères du Qatar et qui est devenu un instrument de la politique étrangère de ce pays.

Les penchants islamistes de cette chaine ne sont plus à démontrer. En effet tout ce que compte le monde arabe et islamique de mouvements islamistes radicaux utilise Al Jazzera.
 
Ses bulletins d'information font une large place aux figures islamistes dans le monde y compris parmi ceux qui ont commis des crimes de sang (refugiés à Londres notamment) ainsi que d'anciens prisonniers de Guantanamo.

Et ce n'est pas par hasard que Ben Laden (appelé Sheikh Ben Laden par ses journalistes) et sa nébuleuse dans le monde recourent d'abord à Al Jazzera pour diffuser leurs messages qui sont repris en boucle sur ses bulletins d'information comme le dernier message d'intimidation intronisant Azzaouahiri nouveau patron de la nébuleuse terroriste. Concernant l'Irak, les attentas sanglants perpétrés (dans le tas) contre la population civile par les groupes terroristes sont des actes de « résistance » pour la chaine.

Au niveau du langage, les journalistes d'Al Jazzera se « trahissent » en désignant le terrorisme par « ce qu'on appelle le terrorisme » alors que le monde entier parle de terrorisme qu'il s'agisse des attentas sanglants commis en Irak contre des civils, à Madrid à Londres au Pakistan ou ailleurs.
 
A l’heure du « printemps arabe » un traitement particulier de l’information est réservé aux pays du Golfe dont on n’entend pas grand-chose alors que la contestation y gronde aussi.
 
Les régimes arabes et le régime iranien ne sont pas traités sur les mêmes pieds d'égalité.

Ainsi nous trouvons les régimes qui sont « craints » par l'Émirat du Qatar : les régimes, saoudien et iranien. Ces régimes sont traités avec égard et leurs versions officielles des faits et des événements sont donnés aux téléspectateurs. En Arabie Saoudite les correspondants  sont des journalistes qui officient à la télévision publique saoudienne ou proches des cercles du pouvoir. Quand à l’Iran ce sont des proches du pouvoir dont l’ancien conseillé du président iranien qui officie à ce titre au bureau de Téhéran de la chaine. Rien de ce qui se passe réellement dans ces pays n'est rapporté aux téléspectateurs notamment en matière de gouvernance, des droits de l'homme et des droits de la femme. Mais aussi le Qatar lui-même dont aucune information n'est rapporté par la chaine si on exclut les congrès et les inaugurations.

Par contre, pour presque tous les autres pays arabes, c'est un défilé quotidien de tout ce qu'ils comptent comme opposants surtout islamistes. Leurs faiblesses en matière de gouvernance et leurs difficultés économiques et sociales et en matière de droits de l'homme sont répertoriées, analysées et souvent amplifiées. D'ou le succès d'El Jazzera dans ces pays. Au Maroc par exemple, lorsque son bureau était encore ouvert à Rabat, tous les mouvements de protestations que ce soit contre le gouvernement, les autorités locales, le secteur privé sont repris et amplifiées ainsi que des faits divers par cette chaine qui est devenu une sorte de bureau de "réclamations" pour toute sorte d'affaires. Après avoir pris fait et cause Polisario, leur bureau qui couvrait aussi l'ensemble du Maghreb a été fermé par les autorités marocaines. Les interventions massives des téléspectateurs marocains sur le site d'El Jazeera approuvant et saluant cette fermeture ont du certainement donné à réfléchir aux responsables de cette chaine qui s'attendaient peut être à des protestations de la part des téléspectateurs marocains.
 
En outre, grâce à l'audience d'Al Jazeera dans le monde arabe, l'émir du Qatar est sollicité pour des médiations tant au Soudan au sujet du Darfour qu'au Liban dernièrement. Toutefois ses prises de position pour le Hamas et son alignement sur Damas ne lui ont pas permis d'exercer ce rôle de médiation entre ce mouvement et l'Autorité Palestinienne malgré sa disponibilité ostentatoire à cet effet.
 
Enfin, les câbles de Wikileaks ont révélé des marchandages et des pressions exercés par la diplomatie du Qatar sur les gouvernements de la région grâce à Al Jazzera ; notamment un marchandage flagrant fait au gouvernement de Moubarak : changer de position avec les palestiniens (en l'occurrence épouser les thèses de Damas voir du Hamas) et en contrepartie Al Jazeera ignorera l’Egypte. Moubarak a eu tord de ne pas accepter.
 
Apparemment, Al Jazeera dispose de moyens énormes sinon illimités. Pour preuve chaque bureau d'Al Jazeera à travers le monde dispose de plusieurs journalistes et de moyens conséquents (locaux dédiés, studios etc.) aucune indication n'est fournis par le Qatar sur ce que lui coute Al Jazzera. Il n'y pas de publicité si on exclut les sociétés de gaz et de pétrole du Qatar. Les journalistes viennent de presque l'ensemble du monde arabe : peu de qataris. Un rôle central est joué par Youssouf Al Karadaoui exilé des frères musulmans d'Egypte au Qatar et créateur « d'Islam on ligne », interdit de séjour aux USA et en Angleterre. Conseiller très écouté de l'Emir du Qatar, son influence sur la ligne éditoriale d'El Jazzera n'est plus à démontrer pour les téléspectateurs de cette chaine et il s’est fait proclamer président de l’Union Mondiale des Oulemas (théologiens musulmans habilités à prononces des fatwas). Une émission religieuse lui est consacrée chaque semaine et il intervient directement sur la chaine pour prononcer toutes sortes de Fatwas.

Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • wesson wesson 7 juillet 2011 10:40

    bonjour l’auteur,
    le jour ou vous aurez compris que les islamistes radicaux sont un excellent instrument dans les mains de l’oligarchie occidentale pour faire peur au cons, et au passage leur faire consommer et accepter n’importe quoi, vous aurez fait un grand pas dans la compréhension du monde.

    L’islamisme radical a pris la place laissé vacante par l’union soviétique, encore faut-il pour que la menace soit crédible qu’elle soit aussi visible, et c’est ce que s’emploie à faire Al Jazeera, pour le plus grand bonheur de nos gouvernants.


    •  Mohamed Takadoum. Bouliq 7 juillet 2011 11:04

      Bonjour,

      Vous avez parfaitement raison de dire que l’Islam radical est instrumentalisé pour maintenir le statuquo. Il n’empêche que toute sorte de groupes terroristes utilise Al Jazeera pour sa propagande.

       Si celle-ci  a joué un rôle indéniable en Egypte et en Tunisie pour l’élimination des dictateurs, elle s’est tu sur tout ce qui se passe dans les pays du Golfe(voir comment le soulévement de Bahrein est rapporté) ou le femme est considérés comme un être inférieurs ( même pas le droit de conduire une voiture) et les travailleurs émigrés réduits à un état d’esclavage entre autres.


    • Mor Aucon Mor Aucon 7 juillet 2011 14:36

      Et vous avez encore plus raison que tous ceux qui avancent la stigmatisation manipulatrice de l’islamisme radical, de la part des médias alignés, ou non, avec la politique USA, comme raison pour nier le terrorisme promu par ces extrémistes religieux.
      Le monde de la manipulation n’est jamais simple, mais ce n’est pas une raison pour se refuser à observer et à admettre l’existence de faits. Ce radicalisme terroriste existe. L’image parfaite de ce déni de réalité moderne est la chute, soit-disant inexplicable, du WTC 7 dont on ne montre que la façade intacte alors que son opposée était complètement éventrée. Pourtant les images sont relativement faciles à trouver. Une autre, Wikileaks, qui en montrant le monde souterrain de la diplomatie tel que l’on s’en doutait déjà, se voit rangé par les conspiranoïaques, aux côtés du grand satan américain.

      L’être humain aime tant se dorloter dans des rêves de benêts qu’il en oublie la réalité et depuis leur profond sommeil, ceux qui ont atteints le suprême état de conscience clairvoyante crient aux autres « réveillez-vous ! » de peur d’être réveillés eux-même. La raison et la pensée magique tête-bêche dans le même lit.


    • Mor Aucon Mor Aucon 7 juillet 2011 19:13

      La réaction fleuve des abonnés de la Gourre à Vox montre que l’auteur a visé très juste. Ils s’abstiennent pour que l’article disparaisse le plus vite possible.


      •  Mohamed Takadoum. Bouliq 7 juillet 2011 20:49

        Vus avez peut être raison. Voir aussi ci-dessous.


        • Mor Aucon Mor Aucon 7 juillet 2011 22:18

          Oui, effectivement. C’était même largement prévisible, je crois. Les palestiniens ne sont pas sortis de l’auberge avec tous les fous qui veulent, soit disant, les défendre et les aider.

          Il me semble, que vous allez beaucoup vous faire aimer, ici. C’est rempli de chevaliers de la liberté prenant fait et cause pour le Hamas. Du moment que c’est contre le sionisme, tout est bon, pour eux.


        • Lilia 7 juillet 2011 21:00

          Monsieur Bouliq
          je partage parfaitement votre analyse sur Aljazeera, organe de propagande en faveur des familles royales qatarie et saoudienne et leurs alliés. En suivant les révoltes du monde arabes, j’ai pu constater le manque de professionnalisme de ses journalistes et comment cette chaine est tombée dans le sensationnalisme pur et l’incitation a la haine,
          cependant, vous nous dites cela pour défendre la monarchie marocaine, et en cela je ne suis pas d’accord avec vous. Que vous aimiez votre roi, soit, mais ayez l’honnetteté de reconnaitre le caractère absolutiste de la monarchie marocaine et que le dernier texte soumis au référendum était un trompe l’oeil et une véritable imposture. Malheureusement, beaucoup de marocains pensent que lorsqu’on critique leur roi, on veut sa disparition, ce qui n’est pas vrai, les opposants veulent juste que le Maroc devienne une vraie monarchie constitutionnelle, comme au Royaume Uni ou au Canada. regardez la reine Élisabeth, tout le modne l’aime, justement parce qu’elle n’ a aucun mot a dire en politique.
          Aussi, vous utilisez vous mêmes l’argument des islamistes pour donner du crédit au régime marocain, et ceci est un argument bidon qui a été utilisé longuement par l’occident et par les dictatures arabes pour se perpétuer.
           Donc pour résumer ma pensée, c’est clair qu’Al Jazeera est une chaine à la solde des islamistes du Qatar et de l’Arabie saoudite, mais le Maroc est une monarchie absolue et Mohamed 6 même s’il est jeune, est un monarque absolue et tyrannique et avec ou sans Al jazeera, il doit arrreter de se moquer des marocains.



          • Mor Aucon Mor Aucon 7 juillet 2011 22:11

            S’il défend la monarchie marocaine dans son contentieux avec le Polisario, il le fait très mal en écrivant :

            « Après avoir pris fait et cause Polisario, leur bureau qui couvrait aussi l’ensemble du Maghreb a été fermé par les autorités marocaines. Les interventions massives des téléspectateurs marocains sur le site d’El Jazeera approuvant et saluant cette fermeture ont du certainement donné à réfléchir aux responsables de cette chaine qui s’attendaient peut être à des protestations de la part des téléspectateurs marocains. »

            Donc pourquoi lui faire un procès d’intention. Attendons qu’il en parle clairement, non ?


          •  Mohamed Takadoum. Bouliq 8 juillet 2011 00:18

            Le Polisario est en conflit contre le Maroc et non pas contre la monarchie.
            Si vous avez le temps voir les Posts que j’ai publiées à ce sujet sur Post.frhttp://www.lepost.fr/article/2010/11/12/2302243_pourquoi-le-sahara-occidental-a-toujours-fait-partie-du-territoire-marocain.html

            http://www.lepost.fr/article/2010/12/24/2350710_le-front-polisario-quelle-histoire.html

             


          •  Mohamed Takadoum. Bouliq 8 juillet 2011 00:40

            Votre appréciation de la monarchie marocaine vous regarde.
            Ce que je peux vous dire c’est que vous ne pouvez pas comparer le Maroc à une des monarchies du Gofe ou le femme n’a presque pas d’existence légale( ne peut se marier qu’avec tuteur, n’a même pas le droit de conduire une voiture) ; en plus de l’application stricte de la Charia avec châtiments corporels amputations des membres pour le voleurs etc. Aller faire un tour dans ces pays pur voir comment au 21éme siècle des travailleurs sont réduits à l’état d’esclaves.
            Comment vous pouvez comparez le Maroc à ces pays.
            Je vous invite à lire cet article si vous avez le tempshttp://www.lepost.fr/article/2010/12/20/2347118_la-lutte-implacable-du-maroc-contre-la-corruption-et-la-drogue.html


          • Mor Aucon Mor Aucon 8 juillet 2011 01:44

            Là non. Vous n’avez pas raison. Le Polisario n’est en conflit avec personne. C’est le Maroc qui est en conflit avec leur droit à décider eux-même de leur sort.


          •  Mohamed Takadoum. Bouliq 8 juillet 2011 02:18

            Je vous invite à prendre la peine de savoir qui est le Polisario.http://www.lepost.fr/article/2010/12/24/2350710_le-front-polisario-quelle-histoire.html


          • Lilia 8 juillet 2011 02:59

            Monsieur Bouliq

            je connais fort bien les monarchies du Golfe, vous n’avez pas besoin de me faire un dessin. cependant ce n’est pas parce que la femme marocaine a le droit de conduire une voiture (contrairement à la femme saoudienen) que le Maroc est une démocratie !

            le Maroc même s’il n’applique pas strictement la charia comme chez les Talibans, il reste un pays ou le statut de la femme est soumis à la loi islamique. Le statut de la femme marocaine n’a commencé à être discuté que très récemment (2006).

            Mais cela n’est pas le porpos, en matière politique, Mohamed 6 ou Al Saoud, c’est kif kif, n’allez pas me dire que le Maroc est une grande démocratie, quand même là, arrêtons un peu la langue de bois.

            Par ailleurs, le Polisario n’est pas en conflit avec personne, c’est bien le Maroc qui est en conflit avec le droit du Polisario de disposer de lui-même.

             

             

             


          • ak47 8 juillet 2011 12:57

            @lilia « les opposants veulent juste que le Maroc devienne une vraie monarchie constitutionnelle, comme au Royaume Uni ou au Canada. regardez la reine Élisabeth, tout le modne l’aime, justement parce qu’elle n’ a aucun mot a dire en politique »les opposant ne constituant pas le peuple,d’ailleurs ces pour sa que ce sont des opposant,ils représente pas la majorité et encore moins au maroc, leur demande est donc mal venue, vous voudriez que le monde tourne selon vos désire et vos convictions,hé bien peut être que le monde le veut pas, ils on peut être des désire est des conviction qui ne sont pas les votre, voudriez vous les interdire de vous être différent ! lilia...............l’oeil abrutie occidentale qui ne vois qu’un prisme !!


          • Mor Aucon Mor Aucon 8 juillet 2011 14:04

            Les seuls qui défendent le massacre des femmes sont les gens comme vous. Vous en êtes fier en plus, alors souffrez que Lilia vous le rappelle. Entraînez-vous au lancer de pierres vertical, au dessus de vos têtes, de temps en temps. Ça leur fera des vacances. Aussi, arrêtez d’écrire sur internet, c’est trop moderne et monoprismatique. Tiens, je vous dédicace un dernier crachat sur mon blog.


          •  Mohamed Takadoum. Bouliq 8 juillet 2011 16:23

            « Le statut de la femme marocaine n’a commencé à être discuté que très récemment (2006). »

            Le nouveau statut de la femme qui a vu le jour grâce à M6 et a changé de fond en comble la situation de la femme marocaine( mariage sans consentement de la famille, age légale du mariage à 18 ans, le divorce peut être prononcé à la demande la femme,les enfants nés hors mariage qui n’avaient pas de statut peuvent porter le nom de la mère,pas de deuxième femme sans le consentement de la première, donc mise en parenthésé de la polygamie etc).
            MohammedVI a pu faire passer tout ça grâce à sa qualité de chef religieux et ce en dépit de la levée de bouclier des conservateurs et islamistes. Il voulait aller beaucoup plus loin que cela mais c’est déjà une petite révolution dans un pays islamique.

            Tout cela vous parait évident ; et bien cela n’existe dans aucun pays arabe sauf au Maroc et en Tunisie qui était le pays précurseur dans ce domaine avec Bourguiba.

             Alors vous pouvez toujours dire que le Maroc et l’Arabie Saoudite c’est du kif kif.

            Quand à la gouvernance de Mohammed VI, je ne veux employer des qualificatifs comme vous mais des avancées notables ont été fait et sont en cours. Je vais détailler tout cela dans un prochain article.On en discutera peu être.


          •  Mohamed Takadoum. Bouliq 8 juillet 2011 16:25

            « Le statut de la femme marocaine n’a commencé à être discuté que très récemment (2006). »

            Le nouveau statut de la femme qui a vu le jour grâce à M6 et a changé de fond en comble la situation de la femme marocaine( mariage sans consentement de la famille, age légale du mariage à 18 ans, le divorce peut être prononcé à la demande la femme,les enfants nés hors mariage qui n’avaient pas de statut peuvent porter le nom de la mère,pas de deuxième femme sans le consentement de la première, donc mise en parenthésé de la polygamie etc).
            MohammedVI a pu faire passer tout ça grâce à sa qualité de chef religieux et ce en dépit de la levée de bouclier des conservateurs et islamistes. Il voulait aller beaucoup plus loin que cela mais c’est déjà une petite révolution dans un pays islamique.

            Tout cela vous parait évident ; et bien cela n’existe dans aucun pays arabe sauf au Maroc et en Tunisie qui était le pays précurseur dans ce domaine avec Bourguiba.

             Alors vous pouvez toujours dire que le Maroc et l’Arabie Saoudite c’est du kif kif.

            Quand à la gouvernance de Mohammed VI, je ne veux employer des qualificatifs comme vous mais des avancées notables ont été fait et sont en cours. Je vais détailler tout cela dans un prochain article.On en discutera peu être.


          • Lilia 11 juillet 2011 15:07

            @Bouliq
            le statut de la femme marcaine est le même que le satut de la femme tunisienne vous dites ?
            Jamais entendu de telles grossieretés ?
            je suis moi-même tunisienne et je sais fort bien de quoi je parle, la polygamie est toujours isncrite dans la loi marocaine alors qu’elle est interdite dans la loi tunisienne depuis 1956, la répudiation toujours permise dans la loi marocaine mais interdite en Tunisie depuis 1956. Et le droit au divorce est accrodé avec beaucoup de facilité aux femmes tunisienne depuis les indépendances mais qu’en est-il est Maroc ? cela est devenu permis depuis 2006 mais pour divorcer effectivement les femmes marocaines doivent se lever de bonheur pour faire valoir ce droit. C’est pour dire que ce n’est qu’un trompe l’oeil finalement, pour faire taire les mouvements féministes marocains, qui d’ailleurs ont toujours dénoncé les supercheries du roi èa ce sujet.
            Votre problème c’est que vous êtes trop subjectif c’est pour cela que le débat avec vous ne servira jamais a rien.
            Il faudrait arrêter la langue de bois cela donnerait plus de qualité a vos papiers.


          • Lilia 11 juillet 2011 15:13

            @Aka...
            Réaction abrutie d’un masochiste amoureux de la dictature !
            vous dites que la majorité des marocains sont contents.. vous affirmez donc que la majorité des marocains sont des écervelés qui aiment vivre sous la dictature et qui n’ont aucune intelligence et aucun courage pour prendre leur destin en main !
            drôle de façon de considérer vos compatriotes, on voit bien que vous les tenez en estime !
            Attention, on a dit des tunisiens que ce n’était rien que des moutons incapables de changer leur vies et on a vu le résultta !
            PS : je ne suis pas une occidentale mais bien une citoyenne du Tiers-Monde !


          • Mor Aucon Mor Aucon 8 juillet 2011 04:18

            Le Maroc argumente sur la manipulation du Polisario par l’Algérie depuis toujours. Ce n’est même pas la peine de défendre la figure de son fondateur, ce qui pourrait, pourtant, parfaitement se faire, pour vous dire que cet argument n’est d’aucune manière recevable, ni valable pour refuser au peuple saharaoui le droit à l’autodétermination reconnu par les Nations-Unies. Le Maroc a forcé la colonisation rapide du territoire dans le but de former un corps électoral favorable en vue d’un éventuel référendum, enlisant par là-même tout le processus. La manière désordonnée et chaotique dont l’Espagne est sortie du Sahara occidental, due au vide de pouvoir provoqué par la lente agonie puis la mort de Franco a favorisé les intérêts impérialistes du Maroc. Car c’est bien de cela dont il s’agit, d’impérialisme comme le démontre la thèse de Lugan vers laquelle envoie votre site. Selon cette théorie la France pourrait réclamer l’Empire carolingien et le califat de Bagdad pourrait faire de même avec tout le Maghreb et la majeure partie de l’Espagne. Les palestiniens devrait retourner à la péninsule Arabique et l’on devrait chercher des phéniciens pour repeupler la Palestine. Jusqu’où peut-on remonter ? La génétique nous place à tous il y a 70.000 ans dans l’est africain. On part de là si vous voulez.

            Un peu de sérieux et moins de manipulation de l’Histoire aiderait à solutionner les problèmes, ne croyez-vous pas ?


            •  Mohamed Takadoum. Bouliq 8 juillet 2011 17:31

              Impérialisme et colonialisme du Maroc vous dites.

              Je vous rappelle que le Maroc a été le seul pays du monde à avoir eu deux colonisateurs : la France et l’Espagne. Il a fait l’objet de deux protectorats et a été saucissonné avec une zone sous souveraineté internationale à Tanger.
               Mais lisez donc l’histoire du Polisario dont je vous avais envoyé le lien. Savez vous par exemple que le chef du Polisario a changé de nom pour s’appeler Mohammed Abdelaziz après s’être marié à une algérienne. Que son père et ses frères vivent au Maroc et sont fiers de leur pays.
              Comment un type qui a renié sa propre famille et qui est à la tête du Polisario depuis sa création peut avoir la moindre crédibilité.
              Quand à l’autodétermination ; tous ceux qui descendent de ces régions et qui sont éparpillés aux quatre coins du Maroc doivent pouvoir voter. ILs ne sont pas 100 000 mais des centaines de milliers.Ce referendum la le Polisario ne l’accepte pas. 


            • Mor Aucon Mor Aucon 8 juillet 2011 22:42

              Donc, selon vous, un empire, colonisé à son tour par d’autres empires qui furent eux-mêmes un jour colonies aussi, trouverait dans l’Histoire une bonne raison pour raviver son colonialisme ? Vous rendez-vous compte des implications à l’échelle planétaire d’une telle théorie ?

              Quant à la théorie de l’ancien empire marocain, oui, mais les Almoravides (si chers à votre historien préféré) étaient essentiellement mauritaniens, bien que dirigés par un marocain ibn Yassin, et démembrèrent l’empire chérifien. Imaginez la Mauritanie réclamant Sidi Ifni et tout le Maroc au nom des théories des vieux empires, vous diriez quoi ?

              Quant à l’histoire familiale de Abdelazziz, je ne vois pas en quoi elle aurait un rapport avec le droit à l’autodétermination des saharaoui. Cette prétendue trahison à ses origines marocaines n’est que propagande pour consommation interne, c’est à dire pour les marocains lassés de devoir y aller faire le service militaire à garder le mur. On leur vend de la grandeur, comme on l’a fait en France dans des circonstances similaires. L’histoire pullule de leaders de toutes sortes qui justement, y sont entrés en se rebellant contre leurs pairs.

              La souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental n’est reconnue par aucune nation appartenant à la ONU. L’option du referedum est donc une concession au Maroc. Une option qu’elle a saboté consciencieusement par sa politique de colonisation forcée du territoire par le plus de ressortissants marocains possibles. Comment ne pas trouver normal que le Polisario refuse le recensement que le Maroc veut lui imposer comme base d’un referendum ?

              L’affaire est simple, au final. L’ONU devait avoir imposé au Maroc un retrait de la zone depuis longtemps. Cela ne s’est jamais fait car le Maroc était (et est toujours) l’allié privilégié des USA et des monarchies du golfe (et oui) dans la région, alors que l’Algérie l’était du bloc soviétique. Maintenant que la guerre froide a disparue, habilement la diplomatie marocaine tente de faire passer le Polisario comme un allié de AQMI. Redistribution des cartes bien hypocrite, je trouve.


            • edzez edzez 8 juillet 2011 09:21

              @wesson , c’est exactement ça, on sait qui est derriere aljazeera ( les pro USrael)

              Sur Aljazeera interrnationnal , les presentateurs sont pour la pluparts juif, surement pro US et ISRAEL , donc adeptes des theories de l’islam radical et des menaces terroristes.


              • ak47 8 juillet 2011 12:37

                démocratie,cel de sarko,obama ou cameron, y a qu’a voir sarko qui lui pisse dessus depuis le début de mandat et avec lui les autre en bombardant des pays entiers ci ces sa la démocratie je veut la voir disparaître a tout jamais ! 2 guerre mondiale faite par de bon démocrate !! votre démocratie ces un cerbère, oui !! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès