Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Alain Soral au sujet de la mort de Richard Descoings : “Egalité et (...)

Alain Soral au sujet de la mort de Richard Descoings : “Egalité et Réconciliation”, vraiment ?

Alain Soral est un personnage qui ne laisse personne indifférent. 

Conspué et diabolisé par certains, élevé au rang d’idole pour d’autres… La vérité se trouve bien sûr au milieu. 

Si j’aime à différencier les Hommes de leur oeuvre, je reste perplexe face à la sincérité de la maxime de Soral “Egalité et Réconciliation” lorsque j’observe la façon dont celui-ci se comporte.

Peut être a-t-il été traumatisé par la violence symbolique que le système a exercé à son encontre ?

Reste que ce personnage nourri une ferme rancoeur à l’encontre de ses contradicteurs (voir son “J’ai baisé ta femme !” adressé à Stéphane Guillon) ou ceux qui, tout simplement, ne partagent pas ces vues. Ainsi, il a fait de ces attaques une de ses spécialités en institutionnalisant une rubrique, celle du “con du mois” qui a concerné entres autres Jacques Cheminade ou François Asselineau
 

Pour revenir à l’objet de cet article, à savoir sa virulente vindicte à l’encontre du défunt Richard Descoings, elle fut sans nul doute en partie motivée par l’exclusion du polémiste de Science-Po en 2006 par l’ex directeur de Science Po.

En tant que défenseur de la liberté d’expression, je ne souhaite pas ici polémiquer sur les propos qui ont été tenus, ni même prendre la défense de Richard Descoings qui incarnait au travers de son école le formatage et la soumission des élites intellectuelles à l’oligarchie. Je laisse le libre-arbitre de chacun en juger.

Mais quelle crédibilité peut avoir un homme, qui, faisant sien deux mots magnifiques de la langue française, se réjouit ainsi de la mort fortuite d’un de ceux qu’il considérait comme un ennemi ? L’égalité et la réconciliation selon Soral ne laissent-elles donc aucune place à la pudeur et au respect qu’implique l’action de la Grande Faucheuse, eût-elle emporté un ennemi de la liberté ?

D’autant que, intrigué par Alain Soral, suivant ses vidéos et ayant lu son ouvrage Comprendre l’Empire (dont je rédigerai une critique prochainement), j’ai tenté de rentrer en contact avec lui.

Car, en tant que Juif, je me retrouve dans certaines des critiques qu’il oppose à l’oligarchie sioniste incarnée par les Bernard Henri-Lévy, Jacques Attali et autres rigolos comme Jean-Patrick Grumberg. Mais voilà, Alain Soral (bien que citant certains Juifs résistants comme Jacob Cohen, ou encore Gilad Atzmon) oublie fréquemment de rappeler que les Juifs, au même titre que le reste de la population, sont eux-mêmes soumis aux mécanismes de domination et d’endoctrinement permis par une puissante propagande idéologique.

Je désirais donc le rencontrer afin d’aborder ces problématiques, pensant qu’il était à même d’honorer le nom de son organisation.

Bien mal m’en a pris car, au delà d’une première sollicitation soldée par un poli refus, un autre échange de messages à propos du fait que Marine le Pen ait reçu sa 500e signature de la part d’un Juif s’est soldé par… oh surprise, une insulte de sa part, m’attaquant sur ma foi judaïque :

Petit retour sur le déroulé des événements :

 

Puis, sans autre forme de procès ni aucune explication concernant les limites de mon raisonnement, celui-ci m’a supprimé, puis bloqué de ses “amis” Facebook…

Alain Soral me considère-t-il aussi comme un de ses ennemis contre lesquels il est “en guerre”, où suis-je seulement trop insignifiant pour retenir son attention ? Pourtant, celui-ci a publié sur deux de mes publications : une action du Cercle des Volontaires sur son Facebook, et mon interview de Pierre Piccinin.

“L’ergoteur juif” serait-il donc capable de penser, lorsqu’il ne s’attaque pas au Maître ?

L'ego démesuré d'Alain Soral, nourri par une communauté le soutenant fermement dans ses dérives les plus malsaines, nuit fortement au message qu’il prétend vouloir diffuser.

 

Si la Vérité se nourrit de ce genre d’individu pour être établie, elle ne saurait aucunement en être l’incarnation.

 

Que chacun en prenne bien conscience…

Jonathan Moadab
La Gazette d'un Humaniste


PS : J'ai essuyé des critiques de la part de proches d'Egalité & Réconciliation, me reprochant de profiter de cette affaire pour déverser mon venin et "tirer dans le dos" du "meilleur tireur de la tranchée du camp nationaliste".

Il va sans dire que ces objections sont parfaitement déplacées étant donné qu'Alain Soral est le premier à critiquer les autres esprits dissidents (Asselineau, Cheminade)... Pourquoi celui-ci ne pourrait-il pas en faire l'objet ? Quant à son statut de "meilleur tireur", cela prête évidemment à sourire, tant son image volontairement sulfureuse est un repoussoir pour une grande partie de la population. 

Le "meilleur tireur", se trompe fréquemment d'ennemi... 

 


Moyenne des avis sur cet article :  2.82/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

118 réactions à cet article    


  • Mandrake 9 avril 2012 14:09

    Soral à l’intar de dieudo occupe une niche dans le PAF... mais c’est un bon toutou qui n’aboie que de très loin. Ouarf smiley


    • Talion Talion 9 avril 2012 14:24

      Merci à l’auteur pour cet article... Il est toujours intéressant d’obtenir un point de vue sincère et argumenté...

      Concernant le manque de désir de dialogue de Soral à votre égard, étant pour ma part un lecteur fidèle de ses productions, je pense pouvoir expliquer ce comportement par le fait qu’Alain Soral est très régulièrement la cible de menace de mort de la part entre autre de milices identitaires qui l’ont déjà tabassé sans que la justice ne donne la moindre suite à l’affaire.

      https://www.youtube.com/watch?v=fkHv07vPmxc
      https://www.youtube.com/watch?v=Nw-kFpCCYZo

      Il faut comprendre que le brave homme puisque produisant des idées à contre-courant s’expose en retour à un danger tout à fait réel et qu’une personne ne peut faire face dans la sérénité à ce type d’environnement que jusqu’à un certain point...

      Vous revendiquez donc la sincérité de votre démarche et faites part de votre étonnement de ne pas voir Mr Soral répondre à votre main tendue... Mais cher ami, avez-vous donc conscience du nombre de trahison, de coups bas et de croche-pattes qu’il subit quotidiennement de la part de personnes qui viennent le voir la bouche en coeur en se prétendant ses amis ou des sympathisants désireux de dialoguer ?...

      Soral a une très forte personnalité forgée à force de désillusions, de trahisons et d’épreuves que personnellement je n’aurai pas été en mesure d’encaisser... Cela explique également probablement en partie la paranoïa qu’on lui devine.
      Mais sont-ce là des traits de caractères surprenants sachant ce qu’il a subit et ce qu’il continue à subir...

      Maintenant en ce qui concerne Descoings, il semblerait que ce triste personnage qui avait en charge la très lourde responsabilité de former et d’éduquer certains nos jeunes concitoyens nourrissait des vices incompatibles avec l’exercice de sa profession...
      On imagine en effet mal comment une personne possiblement morte d’une overdose, et ayant donné des interview sous l’emprise d’une substance prohibée a pu se voir confier les responsabilités qui étaient les siennes...
      J’ai donc des sueurs froides lorsque j’imagine les conséquences de son influence envers nos futures élites.

      http://www.dailymotion.com/video/xas92t_richard-descoings-l-interview-de-me_news

      Soral a fait part de son mépris du personnage et en ce qui me concerne je partage entièrement son point de vue : Un junkie cosmopolite, richissime et mourant des conséquences de sa propre connerie ne mérite aucune considération.
      Ce qui lui est arrivé correspond donc en effet à une forme de justice immanente ayant rattrapé une personne qui de toutes évidences n’était rien de plus qu’un abrutis immature et inconséquent.

      Enfin c’est mon point de vue...


      • marcuz marcuz 9 avril 2012 16:47

        voilà.
        tout y est..
        dans son « innocence » et sa « sincérité » la plus nauséabonde...
        c’est exactement TOUT CELA qui « sent mauvais » chez Soral : les attaques ad hominem et infamantes.

        Je tiens d’abord à vous préciser que je ne suis pas un de ces anti-Soral qui tabassent les lecteurs (je trouve tout aussi abjecte de taper sur le lecteur que sur l’écrivain... surtout en raison de ce qu’il écrit), comme je ne me crois pas en mission contre le nouveau « fascisme rouge-brun »...

        En fait, Soral, je m’en cogne, tant ses arguments sont pauvres.
        J’ai bien lu vos « arguments », j’ai écouté vos « preuves »...
        Y a rien, seulement du bruit de chiottes, du ressentiment,...

        Que la formation des « élites » soit critiquable, c’est enfoncer des portes ouvertes.
        Que Science Po soit un Appareil Idéologique d’État, ça fait un bail qu’on le sait. On a pas attendu Soral pour qu’il aille y bosser, s’en faire virer.... et se la jouer ensuite « vers dans la pomme ».

        Stratégie victimaire qui ne séduit que les faux-jetons.

        Lorsque Soral, qui se dit « sociologue » et « politologue », sera capable de pondre des études de l’ampleur de celles de Bourdieu (« Les Héritiers », « La production de l’idéologie dominante », et j’en passe...) afin d’avoir un point de vue PERTINENT sur le système et ses mécanismes de conservation, à ce moment j’écouterai vos propos.

        Car la paranoïa ne produit rien, elle est stérile, c’est une maladie que rien, je dis bien RIEN, n’excuse... Et surtout pas les trahisons et les coups bas.
        Elles deviennent des excuses de la paresse intellectuelle.

        Vous trouvez Soral « renforcé » par les attaques... Mais c’est une illusion, voyons !
        Pour preuve, contre BHL, il en est réduit à ressortir un porno qu’avait fait Ariel Dombasle... C’est pitoyable !

        Par contre, j’ai eu la chance de pouvoir entendre Bourdieu critiquer les réformes de Descoings.
        Attaquer les causes et conséquences, les faux-semblants... C’est d’un tout autre niveau...

        ps : Le pouvoir corrompt tout. On le sait tous. Mais plutôt que de vous en prendre aux hommes, à leur « nature dépravée »... Prenez-vous en plutôt au système, aux mécanismes de dépossession........ volontaires ! Et là, on verra la puissance mobilisatrice de vos « idées » sur l’élite..

        Vous y gagnerez en écoute, en crédibilité et... surtout en DIGNITÉ.


      • 1 2 + 1 2 + 9 avril 2012 18:00

        @ Talion, 100% d’accord avec toi.

        @ l’auteur :
         Eh oui ! toujours facile d’essayer de démonter des gens qui s’exposent réellement quand tu es bien confortable dans ton petit chez toi, avec tes idées courtes et ta morve dès que tu te fais moucher.
         Tu continues ta formation journalistique en alternant des articles parfois d’assez bonne tenue, avec des articles qui sentent très mauvais, qui vont dans le sens du poil de ceux que nous voudrions foutre dehors et qui ont des conséquences que tu ne sembles même pas capable de concevoir.
         Lorsque des preuves irréfutables viennent contredire, après coup, un de tes articles, la moindre des choses serait de faire ton auto-critique et de publier un erratum.

         Evidemment, ton narcissisme trouve un plus simple échappatoire en réglant tes frustrations publiquement ici. Et puis, dégueuler sur quelqu’un de bien plus grand que soi fait croire aux prétentieux qu’ils sont moins petits.

         Mais sois rassuré : avec le genre de journalisme que tu pratiques, tu trouveras très facilement un job dans la fourmilière nauséabonde des médias actuels, et le CRIF ( entre autre ), sera là pour t’épauler.

         Une dernière chose : s’il te plait, arrête de t’auto proclamer « humaniste » car tu en es bien loin...

         Alors, comme dit Soral : « Apprend à réfléchir ». J’ajouterai que si tu n’es pas sûr d’y être parvenu, il vaut vraiment mieux la boucler...


      • Alison 9 avril 2012 18:45

        Merci a l`auteur de nous faire profiter de son vécu (ou pas pour d`autre évidemment...)

        Menace de mort ? Bon nombre de personnes doivent se sentir menacées alors. Il n`est pas sérieux de faire des conférences publiques dans ce cas.

        Pour revenir a l`article c`est toujours aussi curieux de voir comment réagissent les gens, Soral adulé ou détesté, vu en martyrs ou en prédicateur il reste a mes yeux un personnage loin de la devise de son site.

        « La démagogie s’introduit quand, faute de commune mesure, le principe d’égalité s’abâtardit en principe d’identité. »

        Antoine de Saint-Exupéry

        « Lorsque les haines ont éclaté, toutes les réconciliations sont fausses. »

        Denis Diderot

         

      • Talion Talion 9 avril 2012 23:28

        "Car la paranoïa ne produit rien, elle est stérile, c’est une maladie que rien, je dis bien RIEN, n’excuse... Et surtout pas les trahisons et les coups bas.« 

        C’est votre point de vue que rien à par votre insignifiance ne défend... Quand on a pas été agressé par 30 connards décérébrés en cagoule et armés de barres à mine on s’abstient de juger celui qui l’a été.
        Vu ce qu’il a subit et continue de subir (sans parler de sa famille) sa paranoïa serait parfaitement justifié.

         »Vous trouvez Soral « renforcé » par les attaques... Mais c’est une illusion, voyons !« 

        J’ai dis  »forgé«  pas »renforcé« ... La nuance est de taille... Accessoirement les mots ont un sens et l’approximation est la marque des sophistes ainsi que des hypocrites.

         »Pour preuve, contre BHL, il en est réduit à ressortir un porno qu’avait fait Ariel Dombasle... C’est pitoyable !"

        La preuve que ça a marché c’est que ça vous a marqué !... Lorsque vos adversaires vous affrontent continuellement avec des gants truqués et en vous frappant sous la ceinture, il est salutaire de leur faire gouter de temps en temps à leur propre médecine.

        Gloupil a parfaitement saisi ce qui faisait le plus de mal à BHL : S’attaquer à sa vanité et piétiner ce qu’il idolâtre le plus... A savoir son image et sa propre personne.

        Pour combattre les narcissiques, le moyen le plus efficace reste le tas de merde jeté en plein dans sa gueule. C’est crade mais ça marche et au moins après ils se tiennent à carreau.


      • captain beefheart 10 avril 2012 13:00

        @Talion

        Vpus croyez vraiment que Descoings serait une exception dans les elites ,quant a sa consommation de drogue ? Detrompez-vous . La difference entre ces consommateurs elitaires et les droguees lambdas de base c’est que les premiers ont acces a une tres bonne qualitee d’opium ,heroine , cocaine etc. ,cequi reduit les risques meme en cas de consommation exagere (cf. autobiographie de Keith Richards) tandisque les junkies doivent se contenter de produit coupés avec n’importe quoi.
         Je suis convaincu que DSK devait son priapisme desinhibee a une consommation de cocaine . Sarkozy ,Bruni ,Copee sont tous addicts a quelque chose ,mais c’est moins visible sur leur personne ,par contre de paroles delirants ils sont marchand.Ces gens sont rarement inquietees pour ce genre de choses ,comme ils sont audessus des lois qui nous imposent.


      • captain beefheart 10 avril 2012 13:04

        De source fiable j’ai appris qu’ a l’époque de Chirac maire de Paris ,c’etait la mairie de Paris qui etait le plus gros client des dealers de coke.


      • tesla_droid84 11 avril 2012 16:06

        C’est vrai que sur BHL, Pascal Bonniface et « les intellectuels faussaires » est plus efficace. 

        Ce que j’aime chez Soral c’est qu’il permet de rapidement balayé plusieurs centaine d’années de courant pensé et de personnes influente sur l’histoire du monde. Son livre « comprendre l’empire » n’est pas exhaustif et mais il a l’avantage d’offrir des pistes au lecteur qui pourra approfondir car il aura les bon mots clef pour comprendre l’Histoire.



      • LU-FER LU-FER 14 avril 2012 16:03

        Quand un mec comme A Soral , ou un autre , réussit quelque chose contre le fachisme juif qui ensanglante notre époque , je trouve qu’il est honnête - juste vis à vis de soi-même - de lui accorder la liberté de vivre : d’ avoir comme tout le monde des défauts des problèmes et des soucis. L’ immense majorité des pisseurs du net n’ont jamais rien réalisé ! Soral a fait une ou deux grandes choses qui sont des réussites. Celà ne le rend aucunement redevable à tout un chacun , de se montrer en chevalier blanc d’un théatre de Lucky Luke !

         Ce mec a réussit à gueuler sur le crime , devenu moyen banal dans ’une communauté exécrable , il a réussit à rassembler un très grand nombre de citoyens français de qualité sup , qui avant lui n’ étaient plus représentés politiquement du fait de la subversion sioniste sur la politique française. Il s’est mangé toute la saloprie des médias sionistes déguisés sous les titres de nos plus anciens journaux , il a apporté un espoir à tous ceux que le JT quotidien de l’ occupant fait dégueuler et bien d’ autre trucs qui demandent plus de courage que pour tapoter sur un clavier.... ce score doit être plutôt le sujet d’une gratitude , car il l’ a souvent payé cher !  J’ ai pu l’ accompagner lors d’un procès truqué , à la Cité : il est comme tout mec face aux monstres administratifs : il a peur , et il a bien raison d’ en avoir peur .

        Guinsbourg ,p exemple a fait des trucs admirables , des chansonettes bien ficelées . Le fait qu’il ait fini alcoolo, et qu’il puait à 2 m dans les avions où j’ ai pu le croiser ... c’est sa vie ! rien à critiquer . C’est pas parce qu’il a réussit de bons trucs en musique , qu’il doit au monde auquel il les a donné , le moindre compte sur sa vie !

         Alors le blondinet biblique Moudab et ses TP de médisance ne pèse pas plus qu’un crachat sur un trottoir par temps de pluie , et se présenter comme Juif le classe direct , désolé .  Si , bien que juif , ce mec avait quelque couille et cent gramme d’ honnêteté ( réponse antisémite ! à la bergère ) , il aurait pu écrire son truc comme Français simple : comme tous les gens normaux le font . (Moi je suis très bas Normand et grande sapience chez les illuminés du saint prépuce , mais je le dis pas !! Quand j’ écris mon opinion , je le fais en tant que Français ! point ! )


      • ottomatic 9 avril 2012 14:29

        La forme était sans doute agressive, mais non sans sens. L’épisode personnel de Soral à science-po tient sans doute une place importante, ça n’enlève rien au rôle des plus néfastes de descoings.


        @l’auteur : Même si Soral est critiquable, il me semble qu’il y a quelques centaines de personnes plus en vue et bien plus critiquable qui mériterai d’être vos cibles. Toujours plus constructif que de se taper Soral ou Dieudo.
        Pour le reste, je m’attriste de vous voir tomber dans le trop facile respect des morts. Je peux vous dire qu’il en a un paquet en ce moment dont la mort de m’attristerait pas le moins du monde.
        Perso je dégainerai le champagne pour attali et minc !

        • Cercle des Volontaires Cercle des Volontaires 9 avril 2012 14:50

          Bof, ce que j’ai écris à propos de Soral, j’aurais pu l’écrire à propos de diverses personnes. Et d’ailleurs, il suffit d’aller voir mon blog pour se rendre compte que je tombe rarement dans la facilité (voir mon article sur Edwy Plenel, à contre-courant de ce qui se pense sur lui, en général).

          Cet article est, il me semble, le premier du genre à faire une critique raisonnée d’Alain Soral. L’idée n’est bien sûr pas de le diaboliser, cela n’aurait aucun sens, mais bien de montrer que celui-ci est victime de sa propre stratégie de communication, et en cela ne peut être un dissident capable de rassembler les français. 

          Voilà, après, je regarde ses vidéos, j’apprend des choses de tant à autres, et puis voilà...

          Il est remplaçable si vous voulez. 

          Quant au respect des morts, c’est votre jugement personnel. 


        • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 9 avril 2012 14:52

          Navré, j’ai posté sous le nom Cercle des Volontaires... Cette réponse n’engage évidemment pas le Cercle ! 


        • Mor Aucon Mor Aucon 9 avril 2012 15:20

          « J’ai essuyé des critiques de la part de proches d’Egalité & Réconciliation, me reprochant de profiter de cette affaire pour déverser mon venin et « tirer dans le dos » du "meilleur tireur de la tranchée du camp nationaliste". »

          Peut-être serait-il bon de préciser quelle sorte de nationalisme portez-vous et avez tenté de nourrir auprès de ceux-là, Soral et Le Pen ?


          • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 9 avril 2012 15:22

            Je me qualifierais de Robespierriste ! 


          • Mor Aucon Mor Aucon 9 avril 2012 15:34

            Donc vous militez pour un nationalisme révolutionnaire jacobin français, ai-je bien compris ? Une autre question, si vous le permettez : quel serait, selon vous et les membres de votre cercle de volontaires, l’organisation politique que devrait adopter l’état d’Israël ?


          • Jonathan Moadab Jonathan Moadab 9 avril 2012 18:45

            Donc vous militez pour un nationalisme révolutionnaire jacobin français, ai-je bien compris ? Une autre question, si vous le permettez : quel serait, selon vous et les membres de votre cercle de volontaires, l’organisation politique que devrait adopter l’état d’Israël ?


            Je ne suis aucunement arrêté pour le système politique, même si j’avais avoir un faible pour les théories du tirage au sort, qui peuvent, adaptées, constituer l’alternative pouvant nous permettre de faire une véritable révolution politique. Robespierre est une figure d’inspiration pour moi, comme j’ai appris de nombre de grands hommes et de femmes. Mais j’ai une « affinité » de pensée particulière avec ses pensées si vous voulez. 

            Ma position (que l’on est en train de conceptualiser) est celle de l’altersionisme, une sorte de troisième voie permettant de séparer le bon grain de l’ivraie entre les gens qui veulent vraiment dialoguer et faire la paix. Bref, un idéal de paix, avec un Etat laïque et binational, fédéral... Les alternatives existent. Mais cette partie du monde doit aussi faire sa Révolution pour se libérer des obstacles à la paix qui accaparent le débat politico-médiatique. 


          • Mor Aucon Mor Aucon 9 avril 2012 19:05

            « Bref, un idéal de paix, avec un Etat laïque et binational, fédéral... Les alternatives existent. »

            Je prends bonne note. Ce que je ne comprends pas du tout est ce que vous allez chercher chez des nationalistes qui ne se servent de ce mot que pour exprimer une espèce de méta-nationalisme régional français qui n’existe que dans leur imagination embrumée de mythes guerriers. Le même type de nationalisme que prône un certain sionisme - heureusement minoritaire - aussi acharné qu’arriéré. Je vous ai déjà dit à quoi me faisaient penser les juifs qui se rendent de leur plein gré chez ces illuminés. Je pense que vous faites une grave erreur si vous pensez que ces gens sont réellement des défenseurs de la laïcité, pacifistes et patriotes. Ils n’ont de ces valeurs qu’un profond mépris qu’ils ne peuvent à peine cacher sous leurs allures de résistants autoproclamés.

            Vous le savez très bien, vous qui décrivez parfaitement le grand dadais qui se croit un lion.


          • contre-vent 10 avril 2012 09:19

            @ Mor Aucon

            Il y a même des juifs accomplis en Israel... (reconnaissant le Christ). Et là aussi, ça demande une méchante paire de couilles. Ils ne font que perpréter la Tradition qui était celle du Christ (lui-même circonci,faisait shabbat), celle des premiers chrétiens d’avant le concil de Nicé. Et que l’on le veuille ou non, et ça plaise ou non ; C’est un peuple choisit, à qui l’on doit ce sompeux gps qu’est la bible. Il n’y a pas plus lumineux qu’un feuj accompli. Et comme dirait le Christ à Pierre qui semblait triste de ne pas être choisi pour son retour : "Qu’est-ce que ça peut te faire ?’


          • Mor Aucon Mor Aucon 10 avril 2012 13:11

            Il était question d’état laïque et je n’ai pas relevé le terme binational, qui me semble enfermer un piège fatal, car quand quelqu’un parle d’idéal de paix en relation au conflit entre juifs et palestiniens, on ne peut que respecter ces idées même si on ne les partagent pas totalement.

            Quant au christianisme, il n’aura a exiger de ce futur État que le respect des lieux de cultes et la possibilité de s’y rendre. La laïcité est la clé.


          • Mor Aucon Mor Aucon 9 avril 2012 16:49

            Sûr que ce n’est pas l’ego blindé au kevlar de Soral, le grand mâle alpha dans le brouillard, qui pourrait se blesser pour si peu.


          • Attilax Attilax 10 avril 2012 11:38

            Il n’a pas dit « arrêter d’ergoter », il a dit « vous m’avez l’air d’un petit ergoteur juif », ce qui n’est pas du tout la même chose.


          • Lisa SION 2 Lisa SION 2 9 avril 2012 15:52

            Pas deux tigres sur la même colline...

            Ce type est un champion de boxe dont la plume tendue comme une épée décapite les langues trop pendues. Il est une bête que l’on n’approche pas, ni même pour la caresser, S’il reprend vos textes, c’est qu’il les a lus, réjouissez vous et continuez à produire des contenus utiles et pointus. L’union fait la force mais le mieux est de lui laisser le volant et le suivre, en silence et solidaire. En effet, on peut se sentir à l’abri sous ses ailes déployées qui génèrent un flux porteur comme le grand « V » de la victoire. Tous ces gens dont il parle, il les connait et les a côtoyés. bien sûr le moment serait bien choisi pour leur cirer le pompes dans une cascade de compliments élogieux et dégoulinants, mais pas Soral. Laissez tomber l’embrayage et passez plutôt la cinquième à fond. 


            • Mor Aucon Mor Aucon 9 avril 2012 16:52

              Et l’accélérateur, la pédale de droite, qui est-ce ? Soral ?


            • Mandrake 9 avril 2012 16:29

              te casses pas Jonathan, soral est un ringard tout juste bon à brasser du vent pour exister.


              • Unghmar Gunnarson Unghmar Gunnarson 9 avril 2012 16:54

                Bonjour,

                 Ne pratiquant pas Facebook, pourrait-on me dire combien de comptes avec le nom Alain Soral sont actifs ? Comment sait-on que l’on a le bon interlocuteur ? Parce j’ai du mal à croire qu’avec son égo démesuré Alain Soral n’ait juste pas mis une photo de sa tête. Enfin je ne sais pas, c’est assez paradoxal en effet de vous citer d’un et de vous envoyer paître en même temps.


                • Brath-z Brath-z 9 avril 2012 19:41

                  Bonjour,

                  Il s’agit-là du compte unique d’Alain Soral qu’il utilise lui-même, de même qu’il répond lui-même aux mails qu’on lui envoie avec une verve identique.


                • Ariane Walter Ariane Walter 9 avril 2012 17:52

                  bonjour Jonathan,

                  Es-tu sûr que « Soral » est Soral sur facebook.
                  De la même manière que « Mélenchon » n’est pas Mélenchon.

                  C’est le phénomène de page de fan. C’est parfois difficile à discerner.


                  • Brath-z Brath-z 9 avril 2012 19:42

                    C’est bien Soral qui est sur Facebook, de même que c’est bien lui qui répond aux mails qui lui sont adressés.


                  • freddy 9 avril 2012 23:30

                    Pouvez-vous donner l’adresse du compte Facebook.

                    Je ne connais qu’un seul compte FB officiel de Soral : http://www.facebook.com/pages/Alain-Soral/177698192281702

                    Parce que là ca pourrait être n’importe qui.


                  • freddy 9 avril 2012 23:35

                    Et puis ça m’étonnerai qu’il ait le temps de répondre au millier de mails/messages qu’il doit recevoir chaque jour.

                    Et puis avoir comme référence ibuzzyou, laissez moi douter de la fiabilité de vos sources.


                  • Brath-z Brath-z 10 avril 2012 13:31

                    Je fais partie des quelques centaines de comptes qui étaient « amis » avec le compte de Soral et qu’il a retiré du jour au lendemain quand nous l’avons critiqué alors qu’il crachait sur un cadavre et en était fier (démarche toute chrétienne, bien sûr...).


                  • Proudhon Proudhon 9 avril 2012 18:01

                    Moi je crois que c’est un article de plus pour dénigrer A Soral.

                    Preuve qu’il dérange pas mal, même si l’on peut ne pas être d’accord avec tous ces propos.


                    • NeverMore 9 avril 2012 18:25

                      « Conspué et diabolisé par certains, élevé au rang d’idole pour d’autres, la vérité se trouve bien sûr au milieu »

                      Comme la raie ... aurait pu dire Soral.

                      Dans un monde sans repère où tout est relatif, on aurait pu dire la même chose d’Hitler ou de Staline.

                      Idoicracy avec 500 ans d’avance ...

                       


                      • Al West 9 avril 2012 19:08

                        Non mais sérieusement, pourquoi s’attarder là-dessus. Soral a évidemment un égo surdimensionné et un franc-parler indéniable, mais c’est l’une des personnes les plus courageuses en France. Cet homme, quels que soient ses raccourcis idéologiques ou ses approximations, risque sa vie pour défendre ce qu’il pense et ça je crois que personne ne peut dire le contraire.

                        Il devrait donc être l’une des dernières personnes que vous ayez envie d’attaquer, même si les propos qu’il a tenus à votre encontre étaient déplacés.


                        • Le citoyen engagé Le citoyen engagé 9 avril 2012 19:24

                          Encore une fois nous sommes sous le signe de la manipulation des juifs mondialistes. Comment se fait-il que les médias relaient ce point fondamental dans la politique actuelle que ce soit un juif qui est donné la 500ème signature à Marine Le Pen ? Quel est le projet derrière ?

                          Le projet c’est encore une fois d’essayer d’assimiler à Marine Le Pen un soutien des juifs mondialistes ostensibles pour détourner du vote nationaliste les musulmans patriotes notamment. Il s’agit encore et toujours de diviser le peuple pour mieux le contrôler c’est le projet mondialiste global et le pourquoi du fait que les candidats principaux en France soient juifs.

                          L’affaire richard Descoings est un parfait exemple de ce qu’est la pollution idéologique de l’élite française par les valeurs talmudo-sionistes.

                          Bref les ennemis de la France sont parfaitement bien cernés. Merci à l’auteur de l’avoir parfaitement illustré.


                          • Mandrake 9 avril 2012 22:25

                            autant lepen aime Israel autant soral se soumet à l’idéologie d’ailleurs. Avec dieudonné, gouasmi et ramadan...il est un pantin au service de l’anti-France. 


                          • Marc Blanchard Marc Blanchard 9 avril 2012 20:00

                            Quand les sionistes prennent soin de leurs compatriotes juif.

                             Le problème n’est pas juif. Dans l’ensemble ils sont souvent les victimes des sionistes. Les sionistes ne sont pas tous juif, il y a aussi des catholiques protestant (moins que des ashkenases, mais il y en a aussi).
                            La majorité des juifs qui ont subit la Shoah le doivent à une partie de cette catégorie. Ce que subit le monde le doit à une partie de cette catégorie.
                            @ L’auteur.
                            Je ne suis pas toujours d’accord avec Soral (rarement pas d’accord), Mais si j’ai compris toutes ces nuances, c’est un peu grâce à lui.
                            En plus il s’est donné la peine de vous répondre.

                            • Luc-Laurent Salvador Luc-Laurent Salvador 10 avril 2012 08:06

                              Très bien dit !

                              j’ai pas encore vu les vidéos mais j’y vais de ce pas...


                            • Talion Talion 10 avril 2012 01:32

                              « Bref , j’ai découvert qu’Alain Soral était [entr’autre] antisémite . »

                              Antisioniste... Pas antisémite...

                              La nuance est de taille... En fait la différence est la même qu’entre « antifranquiste » et « hispanophobe ».

                              Le sionisme est en effet il faut le rappeler une doctrine politique (s’appuyant sur une interprétation foireuse et xénophobe des écritures) alors que le judaïsme est une confession religieuse...

                              Et histoire d’être parfaitement équitable il faudrait aussi se souvenir que puisque les juifs ne sont pas tous sémites (en fait seuls les juifs arabes, libanais et palestiniens le sont), le terme « antisémite » est souvent employé de manière abusive là ou le mot « judéophobe » serait plus approprié.
                              Ce n’est en effet pas parce que certains idiots adeptes du bras tendu ont opéré un amalgame douteux entre une communauté confessionnelle et un groupe ethnique voici quelques décénnies qu’il faut les accompagner dans leur connerie.
                              L’adhésion à un dogme religieux n’a en effet jamais doté qui que ce soit d’un trait ethnique particulier.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès