Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Algérie : Il risque 3 mois de prison ferme pour avoir parlé de mauvaise (...)

Algérie : Il risque 3 mois de prison ferme pour avoir parlé de mauvaise gestion !

L'Observatoire des Droits de l'Homme de Tizi-Ouzou a rapporté qu'un journaliste risque la prison suite à un article de presse ou il a parlé de mauvaise gestion d'un maire en Kabylie, au nord d'Algérie. Cela se passe 4 jours après la journée mondiale de la liberté de la presse.

Il s'agit de M. Rabah Benamghar, un journaliste avec le plus ancien média élèctronique algérien, le site Kabyle.com, un média basé à Lyon en France et consacré pour l'actualité en Kabylie et en Algérie en général.

Selon la même source, l'ODH Tizi-Ouzou, "le procureur de la république du tribunal de Tigzirt (Kabylie) a demandé l’application du code pénal au lieu de la loi de l'information, et a requis une peine de 3 mois de prison ferme et une amande de 50000 DA contre le journaliste pour diffamation.

L'avocate du journaliste, Me. Lila Hadjarab, une ancienne députée du Rassemblement pour la Culture et la Démocratie (RCD) a plaidé annulation des poursuites pour vice de forme. En effet, l'article 42 du code de l'information et la pratique judiciaire (arrêt de la cour suprême) exigent la citation du directeur de la publication au même titre que le journaliste, M. Hachmaoui, l’ex-maire de Mizrana, partie civile, a exigé un dédommagement d’un dinar symbolique.
 
Cette affaire remonte aux élections législatives précédentes ou le journaliste Rabah Benamghar, et dans un article sur le climat de préparation des élections en Kabylie, a écrit "Dans la commune voisine du Mizrana, l’actuel président de l’APC (Assemblée populaire communale) d’obédience RCD conduirait une liste d’indépendants puisque son parti d’origine l’aurait écarté pour mauvaise gestion. Il jouerait ainsi les troubles fêtes et espérer barrer la route à ses anciens collègues du parti RCD envers qui il tient rancune et enfin espérer revenir aux affaires par une autre porte."
 
Le directeur de publication de Kabyle.com, M. Stephane Arrami, de son coté a dénoncé "Je regrette que le procureur ait fait un choix contraire à la liberté d'expression, contraire au droit algérien, quelques jours après la célébration de la journée internationale de la presse.
 
Cette décision est une forme de harcèlement judiciaire à l'encontre de notre média et de notre correspondant local de presse. Sans nier nos devoirs, la justice devrait mieux protéger les journalistes contre les peines de prison." 
 
Le verdict sera prononcé ce 14 mai.
 
Madjid

Moyenne des avis sur cet article :  2.9/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Daniel Roux Daniel Roux 10 mai 2013 10:23

    C’est aux Algériens de décider ce qui est bon ou pas pour leur pays, pas aux Français. Ces derniers n’ont même pas été capables de faire respecter les résultats d’un référendum important.


    • Ruut Ruut 10 mai 2013 15:43

      ça sert a quoi de voter puisque le vote ne sert a rien.



      • Michel Maugis Michel Maugis 10 mai 2013 15:49

        Vive l’ Algérie en lutte contre l’ impérialisme des salopards, FRANÇAIS entre autres.


        Lorsqu’on parle d’ « observatoire des droits de l’ homme » je comprends immédiatement de ce quoi il s’agit. 

        Laissez les Algériens en paix. Ils n’ ont pas besoin d’aide d’ une organisation financée par des salopards, visant la recolonisation de l’ Algérie.

        Vous ne croyez pas que ces fameux « observatoires des droits de l’ homme » constitué d’un pelé et un tondu ont suffisamment démontré leurs complicités dans les massacres des peuples, en Libye, en Syrie, commandés par USRAEL ?




        • Jean Transcene Jean Transcene 10 mai 2013 19:27

          Bonjour, monsieur le moralisateur ! Comme je peux le constater, les plus grandes gueules sont les moins couillues. Raler pour râler, c’est facile, quant à relever des défis....plus personne ! Ce n’est pas vous qui m’avez catalogué, je cite « piteux débatteur incapable de démontrer ses idées à partir d’un raisonnement et de faits » ? Que dire de votre cas ? De plus. Votre language enfreint le protocle de cet espqce de débat civique et civilisé qui a pour but d’enrichir cet article ! En insultant ? Bigre...vous devriez vous remettre sérieusement en question, vos petits nerfs vous trahissent....


        • Jonas 11 mai 2013 08:22

          Réponse a Michel Maugis.


          Mais l’Algérie est passée de la colonisation Française à la colonisation FLN encore pire.

          1) Les Harragas c’est jeunes qui tentent de fuir leur pays sur des bateaux de fortune au péril de leur vie c’est bien le résultat de l’Etat FLN.

          2) Les dix ans de guerre civile qui ont fait + de 200 000 morts c’est une médaille FLN.

          3) L’Algérie avec un pactole de 180 à 190 milliards de dollars deréserves de change , mais qui obligent certains villages à aller chercher l’eau , aujourd’hui encore à dos de mulet avec de nombreuses coupures d’électricité , pire qu’a GAZA. C’est l’Etat FLN

          4) L’Algérie qui bat le record de construction de mosquées depuis l’indépendance( 1962) avec presque une par jour et bientôt grâce a Boutéflika la construction à Alger de la troisième plus grande mosquée au monde derrière celles de la Mecque et de Médine et un minaret de 300 mètres plus haut que celui de Hassan II du Maroc.

          5) Sous le titre « Val-de-Grâce pour tous » , le slogan des internautes algériens. El Watan du 6 mail 2013 sous la signature de Amel Blidi montre le déficit sanitaire algérien ou les notables et ceux du clan FLN peuvent venir se soigner en France et le petit peuple meurt sans soins.

          « L’hospitalisation deAbdelaziz Boutéflika au Val-de Grâce, à l’heure même ou les Algériens atteints de cancer subissent des pénuries récurrents de médicaments et une très mauvaise prise en charge, a été vivement critiquée. Un groupe d’internautes a ainsi organisé, le 4 mai ,un sit-in à l’entrée du Centre Pierre et Marie Curie ( CPMC) de l’hôpital Mustapha , sous le slogan ;
           : » Le Val-de Grâce pour tous !« .  » Nous devons nous indigner de la situation actuelle des cancéreux condamnés à mourir alors que les dirigeants et leurs clans se font soigner à Paris et Genève« .

          En 14 ans de règne , il a dépensé plus de 800 milliards de dollars sans pouvoir construire un hôpital digne de ce nom. Par ailleurs un jeune homme devant l’hôpital militaire français brandissant une pancarte, portant l’inscription : » Ya Boutéflika, 20 000 cancéreux condamnés à mort d’ici 2014« . Algérie network, 
           portail de la diaspora algérienne , estime, à ce propos, que l’hospitalisation de Abdelaziz Boutéflika au Val-de-Grâce est »un aveu de faillite du système« .  » Cette énième hospitalisation à l’étranger du président repose, plus fortement encore, la question de l’état des infrastructures sanitaires et de la qualité de la médecine en Algérie" etc.

          Ce constat de faillite montre que l’Algérie n’a besoin ni de la France ni d’Israël pour obtenir ce résultat. L’Etat FLN et ses partisans sont seuls responsables. Le reste n’est que de la rhétorique pour les gogos.

        • simir simir 11 mai 2013 19:18

          Réponse à Jonas

          Le Cabinet international Oxford Business Group (OBG) a mis en exergue dans sa dernière publication, rapporte l’APS, les principaux indicateurs économiques de l’Algérie qui témoignent de la solidité économiques du pays, ainsi que les nouvelles mesures introduites par le gouvernement dans la loi de finances 2013 afin de dynamiser l’activité du secteur privé.

          Sous le titre « Algérie : une main de fer », la revue britannique rappelle en premier lieu les prévisions de la Banque mondiale selon lesquelles, « l’Algérie devrait atteindre un taux de croissance de 3,4 % de son PIB, avant de progresser à un rythme plus soutenu pour s’établir à 3,8% et 4,3% en 2014 et 2015 ». OBG indique dans ce rapport que « l’Algérie avait affiché une croissance de 3% en 2012, contre 2,5 % en 2011 ». En 2012, souligne encore OBG, le pays a également enregistré un excédent commercial de 26 milliards de dollars et les réserves de change ont été portées de 160,2 milliards de dollars en 2010 à 193,7 milliards de dollars (+ 19 %). 

          « Si les mesures prévues dans la loi de Finances 2013 sont mises en place avec succès, elles devraient permettre de diversifier non seulement l’économie mais aussi les exportations, deux facteurs essentiels au maintien de la croissance algérienne », écrit la revue britannique. 
          De plus de 2004 à 2009 le FLN a pratiquement épongé la dette extérieure et a pu engranger 200 milliards de dollars de réserves de change dont 86% placées à l’étranger en partie en bons de trésor américains et en obligations européennes. 
          En 2011,selon les statistiques du FMI, le taux de chômage en Algérie était estimé à 10% de la population active. Et les prévisions de l’institution de Bretton & woods pour l’année 2013 sont plus que satisfaisantes pour le gouvernement algérien : 9% de taux de chômage.
          Voici ce que pense Mme Lagarde du FMI de l’Algérie : Pour elle, l’économie algérienne « tire son épingle du jeu » mais la lutte contre l’inflation et le chômage demeurent nécessaires pour améliorer ses performances.
          Ce pays a ainsi prêté 5 milliards de $ au FMI sous forme de Droits de tirage spéciaux (DTS). Après avoir rappelé les circonstances de son octroi, intervenu suite à une « sollicitation des membres pour renforcer la capacité du fonds, compte tenu d’une situation internationale très difficile », elle a pris soin de souligner « qu’il ne s’agit ni d’un don ni d’une subvention mais bien d’un prêt [...], qui rapportera un intérêt à l’Algérie »
          Mince alors pour un pays mal Gouverné !!!!! Vu sous cet angle comment qualifie-t-on notre politique .
          Et puis accessoirement les 200 000 morts sont l’œuvre du FIS dont on aide les copains en Lybie actuellement.

        • bdoume bdoume 27 mai 2013 21:29

          Et pendant ce temps là,...Le président de la République algérienne a été hospitalisé pendant un mois au Val de Grâce. Il est maintenant transféré aux Invalides. Nous devons nous féliciter de l’excellence de la médecine française ainsi reconnue par les dirigeants de nos anciennes colonies, en regrettant, pour eux, qu’ils soient obligés de quitter leur famille et leurs amis pour être soignés en France.

          Insuffisance de leurs installations hospitalières actuelles ? Excès de précautions pour leur sécurité ? Ces interrogations peuvent rester sans réponse, car elles ne nous concernent pas.


        • Hervé Hum Hervé Hum 10 mai 2013 21:26

          Cela se passe 4 jours après la journée mondiale de la liberté de la presse.

          Oui, aujourd’hui c’est bien tout ce qui reste de liberté de la presse... Une journée mondiale !

          Le reste de l’année, on la cherche la fameuse liberté de la presse...


          • QAmonBra AmonBra 10 mai 2013 23:04

            Un site « droitdel’hommiste », kabyle RCD et opérant en France !


            Je trouve cela aussi comique que le président du RCD faisant des bisous, moustache frémissante, à Botul.H.L lors d’une manif de bobos bien-pensants !
            Encore plus marrant que leur dépit de ne pas voir les Algériens se $ioniser, pardon se $alafiser comme les autres durant les années 90, et ainsi en prendre prétexte pour intervenir et dépecer l’Algérie : Pour toi la kabylie, pour la $ionissime M6 les territoires qui la font baver depuis 1962, le Sahara c’est pour moi, j’adore le chant des dunes la nuit à la lumières des torchères ! 

            En plus l’agenda a pris du retard avec ces Syriens qui ne veulent toujours pas rouler une pelle aux $alafistes, pardon aux $ionistes, comme Said Saidi, Ferhat Meheni, Chalghoumi, Al Thani et beaucoup d’autres, plus discrets, savent le faire avec volupté !

            Et ces maudits orthodoxes russes qui la ramènent au moment crucial, contrariant le timing du savant remodelage des nations arabes peaufiné depuis des décennies, à coût de milliers de milliards en $ de singe, pour le seul plaisir de la $ion chérie, qui a peur, pauvre puce, de rester le seul état ethnocratique de la région !
            Alors certains commencent a s’impatienter et, en attendant le feu vert de l’événement déclencheur, se font les crocs sur quelques os, avant de pouvoir mordre à pleine gueule dans une chair Algérienne sanguinolente à souhait. 
            Faut dire qu’ils y ont pris goût en 1830-1845 avec ses 5 à 7 millions de morts, il fallait bien prendre les bonnes terres et elles avaient déjà des propriétaires ! 
            En fait, c’était déjà l’histoire de la terre sans hommes pour des hommes sans terre, version France impériale et civilisatrice de l’époque !

            Voila exprimé, à ma façon, ce que je pense de cet article et surtout l’intention qui le motive, même si elle est plus « cassante » que la mienne, je partage l’opinion de Michel Maugis.

            • mortelune mortelune 11 mai 2013 08:56

              Tiens la propagande anti Algérie commence. Vous allez la jouer comme en Libye, en Syrie et en Irak ? J’espère que vous avez reçu un bon pactole pour commencer à faire ce travail de sap. Je parle d’argent car avec des gens comme vous l’argent prend toute sa valeur et perd de sa saveur. L’argent au goût de sang d’enfant me fait vomir, pas vous ?


              • cevennevive cevennevive 11 mai 2013 09:37

                « Observatoire de droits de l’homme » ?


                Ils « observent », ils « observent »...

                Partout, dans des pays qu’ils ne savent même pas situer avec précision sur un atlas, ils apportent plus de mal que de bien.

                Point n’est besoin de nous désigner l’Algérie comme traître au droits de l’homme. Nous avons cela chez nous !

                Laissons les Algériens maîtres de leur destin. 

                Je les salue.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès