Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Au revoir, ou plutôt adieu, vieux média !

Au revoir, ou plutôt adieu, vieux média !

Deux journalistes politiques vedettes du « Washington Post » ont démissionné du quotidien qui révéla le Watergate, pour diriger un nouveau média multi plates-formes. De quoi faire réfléchir les patrons de la presse française, réunis en congrès à Strasbourg de mercredi à vendredi.

L’information n’a pas encore été donnée en français à l’heure où j’écris cette note, mais la nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans les rédactions d’outre-Atlantique : deux des journalistes politiques les plus chevronnés du Washington Post ont démissionné du prestigieux quotidien pour vivre une nouvelle aventure multimédia de l’ère Internet qui devrait débuter en janvier prochain.

John Harris, âgé de quarante-trois ans, et Jim VandeHei, trente-cinq ans, tournent le dos au titre célèbre dans le monde entier pour avoir révélé le scandale du Watergate, et rejoignent le groupe Allbritton Communications, déjà propriétaire de deux chaînes de télévision à Washington. Les prochains Hommes du président, joués par Dustin Hoffman et Robert Redford dans le film d’Alan J. Pakula, seront-ils des Web reporters ?

Le pivot de l’entreprise journalistique d’un genre nouveau, que Harris et VandeHei dirigeront, sera Capitol Leader, journal quotidien quand le Congrès se réunira, hebdomadaire entre ses sessions. Mais l’essentiel ne sera pas sur le papier. Le vaisseau amiral de cet investissement multi plates-formes sera un site Internet. Harris et VandeHei auront également comme canaux de diffusion les deux chaînes du groupe dans la capitale fédérale des Etats-Unis et le réseau national de télévision CBS, avec lequel un accord a été passé.

La nouvelle venue d’Amérique devrait animer les discussions au 15e congrès de la Fédération de la presse française, qui s’ouvre mercredi à Strasbourg sur le thème : De l’imprimé à l’écran : à la rencontre des lecteurs, à la conquête des acheteurs. Harris et VandeHei pensent apparemment que les Carl Bernstein et Bob Woodward qui révéleront les Watergate du XXIe siècle seront plutôt des journalistes en ligne. Voilà qui ne devrait pas rassurer les patrons des principaux périodiques français malmenés par Internet (et par les gratuits).

Les accords publicitaires et rédactionnels passés récemment par Yahoo ! et Google avec quelque deux cents quotidiens américains montrent qu’outre-Atlantique, les journaux imprimés cherchent tous azimuts des moyens pour résister à la concurrence d’Internet, comme le relève une dépêche AFP. A l’occasion du lancement de sa nouvelle formule, lundi dernier, La Tribune aura été le premier quotidien français à fusionner ses rédactions papier et Internet. Son site Web sera sa nouvelle priorité.

De manière générale, la presse imprimée française réagit toutefois tardivement et lentement face au formidable défi que représente pour elle la révolution numérique. Du coup, la vieille dame de papier perd de plus en plus de plumes, comme les récents malheurs de Libération l’ont illustré une fois de plus... Et les journalistes, du haut en bas des hiérarchies rédactionnelles, ne sont pas les derniers à renâcler devant les évolutions nécessaires de leurs pratiques professionnelles pour s’adapter à la nouvelle donne. L’évolution de carrière choisie par John Harris et Jim VandeHei devrait les faire réfléchir !


Moyenne des avis sur cet article :  4.48/5   (124 votes)




Réagissez à l'article

40 réactions à cet article    


  • (---.---.232.170) 22 novembre 2006 13:04

    La déferlente numérique et internet va certainement sonner le glas d’un monde. Beaucoup de profession et d’activités sont touchées et le seront encore demain. L’important sera la qualité qui j’espère ne cédera pas face à la facilité. Pour quelques centaines/milliers d’euros nous disposons de moyens d’expressions sans précédent à titre individuel. Puissions nous en faire un usage constructif, là est pour moi le défi à relever en conscience.


    • (---.---.20.220) 22 novembre 2006 16:47

      Et pendant que l’auteur de cet article dit que les vieux médias vont disparaitre, Google lui-même investit en publicité dans la presse papier ! smiley


    • Bill Bill 22 novembre 2006 13:18

      A la radio ce matin, j’ai appris que le journal La Croix est en pleine évolution contrairement à libération, le figaro et d’autres. C’est l’état qui soutient aujourd’hui artificiellement la presse... Pour la radio, le shéma est un peu le même, les radios indépendantes ont de plus en plus d’auditeurs tandis que les radios classiques perdent de l’audimat. Pour la télé, elle est à présent concurrencée par... la radio !

      Il en sera ainsi tant que la presse tiendra les mêmes discours lénifiants...

      Bill


      • Fabrice Fabrice Duplaquet 22 novembre 2006 13:22

        Le monde évolue. Le net c’est bien plus de liberté et d’interactivité. Par contre on ne pourra pas se passer du comité de rédaction qui donnera un label de sérieux aux titres de la net-presse car les dangers du n’importe quoi sur n’importe qui est grand.


        • Sam (---.---.97.173) 22 novembre 2006 14:00

          Du coup, la vieille dame de papier perd de plus en plus de plumes...Et les journalistes, du haut en bas des hiérarchies rédactionnelles, ne sont pas les derniers à renâcler devant les évolutions

          Deux journalistes ne font pas le printemps, même chez les mangeurs de cacahuètes.

          Par ailleurs, réduire les difficultés de la presse papier à l’essor d’Internet est partiel, et donc partial.


          • Droopy (---.---.162.39) 22 novembre 2006 14:22

            Et on n’a pas encore tout vu. Nous sommes à mon avis à l’aube d’un grand ménage et pas que dans la Presse. Internet va bouleverser les habitudes de vie des français et donc leurs habitudes de consommation et la manière dont ils vont chercher l’information. Depuis des années la quasi-totalité des journaux, hors quelque polémiste bien connu, ou journaux locaux, font du copier coller des dépèches de l’AFP (elle même nourrie de subventions) sans aucune investigation, aucune rechercher, aucun contrôle des sources. Et de plus l’information est verrouillée directement ou indirectement par les propriétaires des journaux actuels (3 grands groupes multinationaux bien connus). Dans ce contexte, il est normal que les lecteurs s’en désintéressent. Personnellement, il y a longtemps que je ne lis plus de journaux devenus insipides, fades, ..... Avec le Net, je compare les informations, les recoupe, .... ce que ne permettent pas les journaux qui ne sont que les photocopies de l’AFP.


            • Nicolas Proix 22 novembre 2006 15:44

              La démocratie ne consiste pas en une occupation arbitraire de 80% de l’espace disponible pour affirmer que l’on a raison ou pour orienter l’opinion publique.


            • T.B. T.B. 22 novembre 2006 17:16

              Paldéo, arrêtes avec ce cirque. Enfin, si tu veux bien ... Perso, on m’a descendu à -39 pour avoir juste annoncer un chiffre. J’avais juste dit « 219 000 adhérents PS et 42 millions d’électeurs inscrits, à méditer ... (un truc à rien comprendre) et monté à +25 pour avoir bien écrit un texte (pas franchement celui qui me plaisait le plus). J’ai 3 ou 4 »amis« qui me mettent le »moins" systématiquent parce que nous nous sommes frités verbalement ya pas longtemps. Mis à part ça, j’ai rien remarqué d’anormal.

              Si certains disposent de plusieurs adresses IP les pointeurs sont de toutes façons bien répartis de parts et d’autres. Donc ya pas de quoi s’affoler. Pour moi, la baromètre est fiable. Certains gros bourins arrivent à culminer mais ça c’est le résutat de x décennies de « démocratie représentative » à coups de TF1, France2, dépêches AFP et autres désinformations. Mais je reste optimiste, peu à peu, les français (aidés un peu par les Suisses francophones) développent leur esprit critique, grâce à la structure même d’un blog interactif comme celui d’AV. Jusqu’à présent AV permet à la vraie démocratie de s’épanouir, même si les débuts sont très timides. Mais encourageants.


            • T.B. T.B. 22 novembre 2006 20:10

              Bon, ça se complique :

              le troll paldéo (sans le logo de Paldéolien) ici présent a pour adresse IP 08 205 126

              Paldéolien (avec son logo) le 01 113 157

              Demian West (celle que j’ai trouvé) : 14 125 254


            • (---.---.113.12) 22 novembre 2006 20:36

              J’arretes pas de vous dire que je suis pas Demian, vous êtes lourd avec ça !!!


            • T.B. T.B. 22 novembre 2006 23:43

              Comment ça tu n’arrêtes pas de dire ... ? J’ai pas les adresses IP en tête (qui les a ?) et ne visite pas tous les articles. Bon, ça m’apprendra, la prochaine fois je ne m’en mélerai pas. En tous cas, bravo le trolleur, il m’a bien eu.


            • T.B. T.B. 22 novembre 2006 23:48

              Webmasters AV, vu que vous avez supprimé les trolls, si vous pouviez supprimer les commentaires qui vont avec et qui désormais n’ont plus de raisons d’être ça ne serait pas plus mal. Merci.

              Surtout que ça n’a aucun rapport avec l’article.


            • pierrot (---.---.141.25) 23 novembre 2006 09:53

              Concernant demian west, les ip que souhaitez sont assez disparate :

              IP:xxx.x98.40.226 IP:xxx.x14.113.89

              Par exemple, et cela dans le cadre d’un même article dans une fourchette d’heure de 15h10 à 15h37. http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=11989

              Autre cas demian :
              - IP:xxx.x21.241.117
              - IP:xxx.x49.219.141
              - IP:xxx.x21.122.10
              - IP:xxx.x21.248.9
              - IP:xxx.x21.252.253
              - IP:xxx.x34.243.30
              - IP:xxx.x03.208.2
              - IP:xxx.x14.126.235

              Des ip aussi disparates s’explique mal dans l’avant dernière série de 3 chiffres. N’importe quel informaticien ne tirerais des conséquences.


            • ohlala (---.---.124.230) 22 novembre 2006 14:44

              Chut... Paldeolien est en train d’inventer le wallpaper. Paldeolien est un artiste.


              • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 22 novembre 2006 15:17

                Je suis d’accord avec votre détestation d’un procédé qui fait du débat argumenté un foire d’empoigne, qui donne une prime aux crétins volontaires, sinon diplomés, qui n’osent même pas dire en quoi il ne sont pas d’accord et qui, surtout, cherchent à masquer ou à sanctionner toute position contraire à la leur. Votre technique fait la démonstration pratique sauvage que ce vote ne peut servir à rien d’autre qu’à cela et le fait d’avoir élevé les seuils fait que ce système, en plus, est sans effet.

                Décidément il y a dans ce comité de rédaction des autruches qui ont décidé de se mettre la tête dans le sable pour ne rien voir et ne rien entendre de ce qui pourrait contrarier leur minable jou-jou.

                Pour défendre la démocratie contre les sourds volontaires certains procédés dont le vôtre sont malheureusement admissibles.


              • Antoine Diederick (---.---.223.90) 22 novembre 2006 16:22

                Ok, Monsieur Reboul....

                « L’Internetbloggosfère » (je viens d’inventer le mot) craint le Troll, à tel point que nombre de sites fleurissent pratiquement sur ce thème unique afin d’en faire un contenu qui se décline en toutes les versions.

                C’est donc un phénomène sur Internet...

                Alors, je me demande :« Quelle est l’astuce qui permettra techniquement de garantir l’expression libre et responsable que vous souhaitez ? »

                Je me permets de vous poser cette question car le Troll est partout sur Internet, quelle est la hiérarchie de valeur que vous proposez.

                Pour ma part, je n’en ai aucune idée, mais je trouve la question passionnante tant la mode est à la communication citoyenne. Et donc quelle serait la règle ?


              • Antoine Diederick (---.---.223.90) 22 novembre 2006 16:23

                wouarfffff....vous faites une campagne...ou c’est un deal...ou un pari ?


              • Yvance77 (---.---.234.111) 22 novembre 2006 16:45

                Je reconnais Paleo un certain a propos dans vos commentaires, et la perversion c’est quand je vois de commentaires repliés, alors même qu’il sont en phase avec le sujet du post, et dans le propos.

                A croire que certains mettent par plaisir de notes négatives, quel temps perdu pour ces bienheureux ...

                D’un autre côté, je faisais parti des personnes qu’un DW a insupporté, à un point tel que j’aurai quitté sans regret agoravox, car trop c’est trop aussi ...

                Le juste mileu est ou alors ???

                A peluche


              • Sam (---.---.97.173) 22 novembre 2006 17:12

                car le Troll est partout sur Internet, quelle est la hiérarchie de valeur que vous proposez.

                Antoine, évidemment que le Troll se décline, pullule, polymorphise à gogo et se marre dans tous les coins de forum possible ! Nous sommes, essentiellement, des Trolls. La nature humaine est fantasque, irritable, prompte à la rigolade, l’extase et la détestation.

                Même si ce fond se décline de différentes façons et s’investit suivant des formes culturelles variables selon les époques, les strates sociales et les territoires, il reste que, dans des discussions libres, même si thématiques, le forumeur en arrivera toujours à troller plus ou moins. Et c’est bien.

                Car son énergie libidinale, son plaisir le lui commandent. Avant, on disait, le coeur à ses raisons... smiley


              • (---.---.20.220) 22 novembre 2006 17:22

                Paldeolien, Je ne me souviens pas de t’avoir entendu te plaindre quand on a mis en place ce système. Alors pourquoi t’entend-on maintenant ? C’est bizarre. smiley


              • Antoine Diederick (---.---.22.128) 22 novembre 2006 20:31

                bon ben zut....mon post adressé à Monsieur Reboul a perdu de sa pertinence puisque son intervention motivée par des commentaires qui ont été enlevés (avec raison d’ailleurs) est démentie maintenant.

                Considérez donc mon intervention ci-dessus comme non-avenue.

                Elle a perdu de son sens.


              • Antoine Diederick (---.---.22.128) 22 novembre 2006 20:38

                @l’auteur...

                Oui, d’accord pour votre note. L’actualité récente outre -atlantique montre les difficultés de la presse us.

                Reader’s digest a été racheté et de nouvelles concentrations ds ce secteur se préparent. Bref, ce sont les grandes manoeuvres.

                Si on parle beaucoup de l’avenir de la presse depuis qu’Internet s’installe et s’ancre ds nos habitudes, je m’interroge sur le modèle économique de cette nouvelle presse, de ce nouveau journalisme, il ne suffit pas d’exister, il faut aussi vivre...

                à suivre....donc


              • Sylvain Reboul Sylvain Reboul 23 novembre 2006 09:30

                Selon moi , la démocratie délibérante est contradictoire avec l’anonymat : chacun ne devrait être autorisé à intervenir que s’il fournit, au moins aux modérateur du site, son nom et son adresse courriel.

                La liberté de pensée et d’expression implique la responsabilité ; le libre débat ne se fait pas dans un secret absurde qui seul permet toutes les manipulations. Je me demande comment cette règle simple n’est pas admise sur Agoravox : sans doute par l’effet d’une idée fausse de la liberté et de la démocratie participative.

                Quant aux interventions de DW, vous n’êtes pas contraint(e) de les lire si elles ne vous conviennent pas, inutile de les cacher aux autres et surtout à ceux qui ls apprécient, dans la mesure où elles ne contreviennent pas aux règles habituelles du droit (racisme, incitation à la haine religieuse et diffamation personnelle). De quel droit d’ailleurs ?.


              • Antoine Diederick (---.---.175.187) 23 novembre 2006 11:50

                @Monsieur Reboul

                Selon moi , la démocratie délibérante est contradictoire avec l’anonymat : chacun ne devrait être autorisé à intervenir que s’il fournit, au moins aux modérateur du site, son nom et son adresse courriel.

                Sur ce point, je suis d’accord ainsi qu’avec le second paragraphe de votre commentaire. Bien sûr, il ne m’appartient pas de dicter aux promoteurs d’Agoravox l’attitude qu’il convient d’adopter. Ce n’est pas simple.

                Puisque vous abordez la question du parasitage par des propos « racistes ». Je dois dire qu’ils m’insupportent souvent et que certains se sont mis en campagne (de tous les côtés). Vous remarquerez aussi que ce « racisme » ou plutot xénophobie déclarée trouve son origine ds un contexte international et que son expression trouve ici une place comme ds la société. Personnellement, je crois qu’il est bien de défendre ses valeurs et son identité mais sans débordements. Ce que je regrette, c’est l’absence d’une réflexion raisonnable sur ce thème quoique bien des articles ont tenté de le faire, sans conclusion particulière par ailleurs.

                Concernant Demian West. L’homme est sympathique mais n’a-t-il pas trop joué la mouche du « coche ». Comme vous le dites, nous ne sommes pas obligé de le lire. Il est vrai que changer les autres est illusoire et que finalement, il vaut mieux se changer soi ou la relation à l’autre.

                Si ma dernière affirmation est vraie, ne pouvons-nous pas souhaiter que chacun de nous se pose cette question et agisse en conséquence ?

                Un forum de discussion permet-il cette attitude ? Pas forcement, car il est très formel (surtout par l’écrit) ds son expression et cependant en quoi serait-il différent des autres moyens de communication et de la vie polissée en usage ds vie sociale courante ?

                Bien à vous et bonne journée.


              • deltarho (---.---.197.6) 23 novembre 2006 12:30

                Il est indéniable (pour avoir été vérifié sur de nombreux sites ) que la possibilité d’intervenir incognito augmente le délire des obsédés de l’exhibition, « coucou je suis là c’est mon crédo », devient leur leitmotiv.

                Mon avis sur le système de vote : comme en politique, n’offrir que deux possibilités ( bien ou mal ? ) c’est imposer une dichotomie contraire à toute délibération équilibrée.

                Ma suggestion : un vote sur au moins trois critères, du genre Commentaire * adéquat * inadéquat * hors contexte

                Chaque * représentant une case à cocher ( il faut bien penser au webmaster ! ) .


              • Neos 22 novembre 2006 15:08

                Article intéressant. Avec l’utilisation d’Internet et l’apparition des blogs, une prise de conscience collective remet en cause l’intégrité et l’indépendance des médias traditionnels.

                A l’image d’un Jean Quatremer, qui faute apparemment de pouvoir publier ses articles en toute liberté sur ... Libération a ouvert son blog sur les « coulisses européennes » http://bruxelles.blogs.liberation.fr/, mais aussi de la multiplication des interventions radiodiffusées sur le rôle des médias dans la conduite des campagnes électorales dans notre pays, l’on s’interroge sur la capacité de ces médias traditionnels à exercer leur mission première : la diffusion de l’information juste, c’est à dire l’information non orientée et neutre.

                Est-il normal qu’il n’y a pas de chaîne TV ’neutre’ sur le parc TV français ?

                Est-il normal qu’aucun journal (hormis le Canard... et encore) n’ait la prétention et l’audace de se déclarer comme quotidien ’neutre’ dans les kiosques français ?

                Face à ces dérives (n’avez vous pas remarqué à quel point les médias TV et radiodiffusés notamment sont incapables de faire leur propre autocritique rédactionnelle ?), certains, comme les acteurs de cet article, ont fait le choix de la liberté sur Internet.

                Ma question est la suivante : la mort programmée du réseau hertzien en France (j’ai cru entendre ce matin pour 2010 ?) n’est-elle pas une excellente nouvelle pour un retour à une information médiatique + intègre dans ce pays ?


                • Bill Bill 22 novembre 2006 16:58

                  @ Carlo reveilli

                  Je me permets d’intervenir auprès de vous suite aux nombreuses interventions de demian sous le masque de paldeolien. Je crois qu’il existe une solution : pourquoi ne pas replier tous les commentaires ? Si les cinq premières lignes apparaissaient avec la note constructif ou pas comme à présent, le lecteur pourra décider en fonction du nom et des premières phrases s’il souhaite poursuivre sa lecture. Ainsi le site sera préservé en partie des commentaires intempestifs...

                  Très cordialement.

                  Bill


                  • (---.---.20.220) 22 novembre 2006 17:11

                    Paldeolien, tu es un troll. C’est nous qui allons te contourner. smiley


                  • Jules 22 novembre 2006 21:29

                    @ Bill,

                    Pourquoi continuer à proposer des mesurettes pour éviter de voir l’évidence : des crétins sabotent les débats sur AgoraVox. Qu’est-ce que vous avez contre la modération de forum ? Vous croyez vraiment qu’écarter ceux qui sont seulement là pour nuire au débat est une forme de censure ? Si je donne une conférence et qu’un gugusse vient hurler au milieu, je crois que les participants le feront taire, voire sortir sans concertation préalable. C’est une loi de la société que de respecter la parole de l’autre. Le bâton de parole est une pratique préhistorique, devons-nous l’abandonner parce que nous sommes dématérialisés sur Internet ?

                    Quant au repliage de commentaires, il me rappelle ce sénateur du Texas qui, au moment des premiers détournements d’avions, voulait que tous les passagers soient armés. On lui a rétorqué que de cette manière on armerait également les terroristes et qu’il y avait beaucoup de chances pour que cela provoque des batailles rangées. Dont acte. Regardez certains fils sur AV, c’est exactement ce qui est arrivé.

                    Carlo Revelli a eu une idée remarquable en lançant AgoraVox, mais pour la gestion, c’est de l’empirisme pur. A voir ses réactions récentes face aux attaques de DW, on l’aurait cru atteint du syndrôme de Stockholm. Il y a un quart d’heure, ce fil était infesté de commentaires débiles et volumineux. Ils ont maintenant disparu. Il y a donc une modération, mais non avouée... Quel bordel !


                  • Yvance77 (---.---.66.230) 22 novembre 2006 22:56

                    Exemple typique d’une reflxion sensée, et récoltant un vote incompréhensible (ok pas en rapport avec le post je confesse) mais tout de même ... c’est à désesperer


                  • Jules 23 novembre 2006 00:10

                    Après réflexion, je me suis dit que mon commentaire plus haut était dans le sujet du fil, car je pense que le journalisme du futur inclura forcément une forme de feedback des lecteurs. D’où mon intérêt (et ma déception) pour AgoraVox et sa gestion du problème des commentaires.

                    Quant au repliage de mon commentaire, il ne fait qu’indiquer qu’il dérange ceux qui se sentent concernés. Je suis impatient de voir d’autres initiatives qu’AgoraVox en langue française. En anglais, il y a déjà des équivalents (très bien gérés, eux) comme Slashdot


                  • (---.---.221.74) 22 novembre 2006 20:58

                    Problématique bien posée par l’article, mais le projet ’web jounalistique’ exposé n’est pas la solution car limité largement à l’activité du Congrés. Comment se passer de ’errain’, de professionnalisme, de éontologie ??? Le décompte des oui/non ne crée pas une vérité historique...Des expériences comme Agoravox montreront au moins les erreurs à éviter. Un Forum des animateurs (au sens large) de ces projets pourrait faire analyse et propositions... ?


                    • jipé (---.---.221.74) 22 novembre 2006 21:03

                      désolé oublié m’ identifier précédemment.

                      pour quoi ne pas mettre les discours trolls/antitrolls en italiques ...pour permettre au lecteur de les zapper


                      • Pierre (---.---.112.135) 23 novembre 2006 00:38

                        Sauf que la France n’est pas les US et n’a surtout pas une langue susceptible de se répandre dans autant d’endroits que la langue anglaise DONC a un potentiel numérique limité..et donc moins de possibilités de financement par la publicité. Par ailleurs la France est encore très centralisée et les journaux n’y ont pas des tirages faramineux MAIS y ont leurs afficionados, ceux qui aiment le papier car ils y cherchent de l’écrit du vrai et pas des services. Quand on voit le nombre de gratuits en france on devrait plutôt se dire que si des gens investissent encore dans le papier, il y a peut être une autre chose que le fait qu’ils soient tous arriérés smiley C’est peut simplement parce que c’est mieux ici chez nous.. Une sorte d’esception culturelle. A titre d’exemple, peut on réellement penser qu’un industriel aussi malin que Bolloré puisse lancer des gratuits sans présence internet (à part un petit blog bien sympathique directsoir.typepad.fr) juste parce qu’il rate une révolution ?? je n’ens uis pas sûr du tout.. Un breton n’investit pas au hasard smiley)


                        • Antoine Diederick (---.---.224.2) 23 novembre 2006 00:52

                          L’offre va être énorme...surtout quand la télévision interactive arrivera tout - à - fait....elle s’inspirera très certainement des expériences internet....

                          Cela semble « clair que l’eau bout » smiley

                          Le français n’est pas l’anglais, langue plus répandue pour l’audience...pas grave...par contre les contenus seront le gros problème et la sur-médiatisation aussi....et donc....aprés l’effervescence de la nouveauté.... smiley


                        • (---.---.139.249) 23 novembre 2006 07:22

                          Depuis le temps que nous le savons ! Enfin, les écolos sont heureux d’apprendre que les forêts seront moins sollicitées...

                          Bonne nouvelle pour le web, les pros débarquent ! Mais feront-ils mieux que certains amateurs ?

                          J’espère que cela fera réfléchir Carlo, car Agora aurait besoin d’améliorer sa mise en page.

                          Pourquoi ne pas mettre plusieurs rédacteurs sur le même sujet au lieu d’avoir 10 sujets sur le même thème ?

                          Pourquoi ne pas garder à la une au moins une semaine tous les sujets qui font de l’audience ?

                          Pourquoi ne pas décerner l’article du mois ? (tous critères confondus)

                          Pourquoi ne pas regrouper les rubriques "autres articles“ par thèmes et d’une manière plus accessibles et datés ?

                          Pourquoi ne pas avoir un compteur du nombre de lecture en temps réel sur tous les sujets ?

                          Avec internet, tout va très vite et c’est une bonne chose. mais il faut aussi pauser l’histoire, surtout quand elle s’emballe.

                          Ce ne sont que des idées, mais c’est maintenant qu’il faut apporter le coup de grâce aux médias d’états, sinon ils vont arriver avec leurs gros sabots. Comme les Majors qui n’ont toujours rien compris aux films qu’ils produisent ! non, mais !

                          Ce n’est qu’un point de vu, à ne pas s’attarder, si vous y avez déjà réfléchi.

                          Sinon, oui nombreux parmi nous, l’avons déjà soulevé depuis un petit moment, pleins d’autres secteurs sont touchés, du simple architecte au comptable expert, de l’avocat aux agences immobiliers, du tourisme, de la culture tout notre petit monde commence à comprendre le phénomène.

                          Mais, attention, cela ne va pas s’en une remise en cause structurelle et sociale. Je rappelle qu’il n’y a pas de sécurité sur internet.

                          Fini le petit confort du pas de porte chauffé, du bureau climatisé, de l’antichambre calfeutrée. Tout le monde tout nu ! Pas de cryptage qui tienne ! pas de compte confidentiel ! vive la transparence totale.

                          Et j’ai bien peur qu’une majorité ne comprenne toujours pas les conséquences directes, voir, indirecte d’un tel chamboulement. Pourtant, internet a plus de trente ans pour le grand public ! Il serait temps de s’y mettre pour certains...

                          Alors bienvenue aux plumes d’or converties aux claviers platine. Et montrez-nous le monde et l’homme sous son vrai jour par une communication directe in live.

                          philgri


                          • Fabrice Fabrice Duplaquet 23 novembre 2006 13:10

                            En tout cas à lire les commentaires, le sujet initial de l’auteur publié est passé à l’arrière suite à la tentative de perturbation puérile d’un de nos lecteur. Il s’agit d’une prise d’otage de l’ensemble des intervenant, ce qui nuit au sérieux d’agoravox. Je pense que nous devons d’abord nous excuser auprès de l’auteur et ensuite organiser une action energique afin que de tels perturbateurs ne puissent à l’avenir détourner à leur profit les articles publiés pour le plus grand nombre.


                            • Hertoghe (---.---.244.88) 24 novembre 2006 17:32

                              Honte à moi ! « Libération » avait fusionné ses rédactions Web et papier avant « La Tribune », comme Fabrice Rousselot me le fait remarquer dans un commentaire sur mon blog. Le quotidien économique n’a pas été le premier à réaliser cette fusion comme je l’avais écrit par erreur. Je lui présente mes plus plates excuses, ainsi qu’à la rédaction de Libé... Alain Hertoghe


                              • Antoine Diederick « the Contrarian ». (---.---.232.47) 26 novembre 2006 21:01

                                A propos d’adieux....je suis étonné que sur Avox, il ne se trouve encore aucun article sur Philippe Noiret....

                                C’est un tout grand, vraiment grand, qui vient de nous quitter...côté jardin !


                                • Antoine Diederick (---.---.101.56) 27 novembre 2006 15:08

                                  Je reviens sur ce fil, car il a été très mal servi de commentaires intéressant et les miens, n’ont pas été de plus intéressants non plus.

                                  Evolution et changement de la presse....

                                  Tout est à dire et le sujet est prospectif....

                                  Je me demande s’il y a des études sérieuses sur ce thème .

                                  Je n’ai pas cherché mais le thème mérite presqu’un mémoire.

                                  Bonne journée.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès