Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Bayrou sur TF1 : un oral mitigé

Bayrou sur TF1 : un oral mitigé

Bayrou ne m’a pas convaincu ce soir sur la forme comme sur le fond.

Sur la forme : François Berléand, fervent supporter, dit en parlant de lui qu’il a le charisme d’une moule ! Il exagère. Pourtant ce soir, force est de constater qu’il était un peu raide, professoral, parabolique à souhait et assez long à formuler des réponses : la concision n’est pas son fort. Et malgré ses convictions sur l’avenir de la France qui devrait, selon lui, se faire en marge de la politique politicienne et de la dichotomie droite-gauche, sa façon de parler nous rappelait ses anciennes fréquentations aux cabinets ministériels de l’Etat RPR (comme l’appelaient les dirigeants socialistes de l’époque). Sa visite à TF1 face à cent Français s’est faite dans une posture très élyséenne : Les petites formules du genre « Comme nous sommes entre nous, ne le dites à personne.. » à propos de Robien,... « Vous êtes de Caluire, cher Monsieur, il y a un excellent vin à Caluire ». Ou bien encore « Je vais vous raconter une petite anecdote qui m’est arrivée lorsque j’ai rencontré Machin » pour étayer un point de vue :du pur jus « 5e République ». Une forme qui m’a fortement agacé et m’a empêché d’adhérer naturellement à son discours. Cette invite amicale à aller vers l’autre ressemble beaucoup aux serrages de mains du Salon de l’agriculture mais en aucun cas au rapport direct qu’attendent les Français de leurs futurs dirigeants dans cette forme revendiquée de rupture, à la mode en ce moment. Une raison possible à cela : l’homme misant sur ses capacités intellectuelles qu’il croit supérieures à celles des autres candidats, a privilégié le fond sur la forme.

Sur le fond : à trop vouloir tirer la couverture sur sa gauche, François Bayrou pourrait bien le payer dans les prochains sondages. Ses arguments de campagne ont de plus en plus de mal à se démarquer de la proposition ségoleniste. Au détour d’un commentaire, d’une prise de position, d’une explication de texte, soudain apparaissait l’ombre séduisante de Ségolène Royal passée juste avant lui sur le plateau de la chaîne privée et l’étrange nostalgie de ne pas l’entendre s’exprimer à sa place. C’est un sentiment assez dangereux, car il pourrait bien devenir la passerelle d’une droite modérée, effrayée par le discours sarkozyste, qu’il décomplexerait de voter à gauche. Ainsi les quatre à six points récupérésdans les sondages sur la candidate pourraient à nouveau revenir au bercail socialiste.

Sa déformation de prof lui joue des tours. Chaque idée est construite sur un schéma rédactionnel très scolaire (Introduction, thèse, antithèse, synthèse) qui lui fait perdre un temps précieux. Durant la première heure d’émission, Ségolène Royal avait répondu a beaucoup plus de questions que lui. On sentait de l’ennui sur le plateau jusqu’au moment où les « petits candidats » ont réveillé la salle.

Enfin TF1 est prise à son propre piège. L’émission est une caisse de résonance de toutes les frustrations sociales des Français qui ringardise le discours libéral de Sarkozy et place le discours sécuritaire bien loin des préoccupations sur l’éducation par exemple. Les petits candidats, tous de gauche ce soir-là ont enfoncé le clou. On applaudit à tout rompre les réponses musclées de la candidate de Lutte ouvrière. On découvre une Voynet très réactive, maîtrisant bien ses dossiers et offrant des réponses satisfaisantes à toutes les questions posées. Seul Bové reste sur la touche. Il manque d’assurance, est lourdaud et traîne une démarche de syndicaliste qui le rend peu crédible dans une stature de présidentiable. Ce soir-là, lui aussi est défavorisé par son sexe.

Car je persiste et signe : le désir de voir une femme accéder au plus haut sommet du pouvoir dans ce pays, n’ayant pas abouti, il faudra que ce fantasme s’assouvisse coûte que coûte (comme est le propre de tout fantasme). Ce qui amènera probablement Ségolène Royal à remporter les élections.

Ce ne sont pas les gens politiquement engagés qui font les élections, ce sont les indécis. Ceux qui, apolitiques mais respectueux de remplir leur devoir d’électeur le jour d’un vote, font et défont les majorités. Ceux-là fonctionnent sur des stimuli qui varient tout le temps, très souvent au gré de l’amplificateur médiatique.

Dorénavant, ils n’auront de cessede vouloir porter au pouvoir celle qui, plus par son sexe que par ses idées, aura le génie d’incarner quelque chose de l’ordre d’une appétence profonde et violente comparable à ce qui nous anima le soir du 10 mai 1981 lorsque apparut le crâne de F. Mitterrand sur l’écran de nos téléviseurs (pour ceux d’entre nous, déjà vivants à cette époque).


Moyenne des avis sur cet article :  2.08/5   (580 votes)




Réagissez à l'article

197 réactions à cet article    


  • Rocla (---.---.65.52) 27 février 2007 11:07

    Maurice Confucius m’ a dit un jour « celui qui végète a rien »

    Je suis encore à me demander ce qu’ il voulait me dire .

    Rocla


  • Rocla (---.---.65.52) 27 février 2007 11:15

    Les Alsaciens ont toujours payé leurs saucisses de Strasbourg avec un franc fort et une légitime fierté .

    Rocla


  • BarryAllen (---.---.153.174) 27 février 2007 11:30

    Bonjour Demian, ça fait un petit moment que nous n’avons pas échangé, je voulais juste vous dire pour vous titiller un peu, ma surprise de vous voir supporter François Bayrou, lequel a combattu la loi DADVSI et supporté la licence globale.

    Mais ce n’est que taquinerie, car je suis très content que vous le souteniez.


  • Rocla (---.---.65.52) 27 février 2007 11:35

    Commentaire qui ne manque pas de piquant .

    Demian , tu auras le « Grey-Pom-Pom » de chez Amora .

    Rocla


  • parkway (---.---.18.161) 27 février 2007 13:19

    demian west, je suis d’accord complètement avec vous ;

    Bayrou a été très bon.

    je demande juste à voir sa vision du traité européen qu’il veut faire re-voter par référendum aux français ( bravo pour le référendum, faut voir pour le nouveau traité).

    Si sa vision européenne est aussi celle des nonistes de 2005, il est clair qu’il sera élu haut la main.

    rien que pour ça j’aimerais voir la tronche des UMPS !!!!


  • Rocla (---.---.65.52) 27 février 2007 13:20

    Cacher le texte . Est-ce que j’ ouvre vos textes , moi ?

    Rocla


  • parkway (---.---.18.161) 27 février 2007 13:24

    shawford, votre commentaire est instructif.

    il montre sans doute que peu de gens accrochent à vos idées.

    bah ! vous n’en mourrez pas et puis, si une majorité pense que en vivrez mieux...


  • mj357 (---.---.227.99) 27 février 2007 14:55

    Pour continuer dans la presse dénudée de toute morale et d’objectivité comme cet article, allez lire l’article sur l’audience de BAYROU du figaro. Celui ci annonce le plus sérieusement du monde que BAYROU avec 6.7 millions de spectateurs a fait moins que le PEN avec 6.4 millions. Ridicule. Ce torche c. est connu pour sa médiocrité partisanne mais là on touche le fond.

    De la même manière je lis tous les sites de journaux sur le net, on s’apperçoit que la majorité des interventions aux articles publiés sont pro-BAYROU. Hors les sondages l’annonce 10 points derrière SARKO. Je commence à douter des organismes de sondages.


  • parkway (---.---.18.161) 27 février 2007 15:26

    shawford,

    à propos d’idées communes, justement bayrou change la donne de celles qu’on voit depuis 25 ans et c’est ça qui va payer.

    la forme est bonne, reste le fonds...

    mais le fonds on ne le voit que trop tard, après l’élection.

    je préfèrerais prendre le risque avec bayrou plutôt que les 2 autres.


  • Gecko (---.---.14.167) 27 février 2007 17:04

    Faudra quand même que quelqu’un lui dise qu’il nous saoule avec son idée, cent fois répétée, d’exonérer d’impôt les revenus des brevets.

    A chaque interview, il nous ressort ça, comme si c’était le remède à tous les maux. J’espère tout de même qu’il a d’autres idées, un peu plus "consistantes, parce que je prends tous les paris, Bayrou va être élu Président.

    Une telle montée en si peu de temps, c’est rarissime, et le résultat d’une lame de fond dans l’opinion. Il va continuer de monter et s’imposer, haut la main.

    Super ou hélas ?


  • gf (---.---.199.82) 27 février 2007 17:30

    J’ai aussi trouvé François Bayrou excellent,

    Hésitant sur le début, étonnement volubile une fois mis en condition.

    C’est le seul candidat (dans cette émission) à avoir donné l’impression de sincérité. En outre, c’est bien le seul à avoir répondu au questions posées. Pas d’esbrouffe, pas de démagogie inepte... ou alors à l’état de trace.

    C’est le seul candidat à avoir parlé de politique, et des vrais enjeux pour le développement économique et culturel de la France.

    François Bayrou est à mon avis le ’vrai’ trublion de cette élection présidentielle !


  • Ferzen (---.---.195.182) 27 février 2007 18:57

    (par Rocla (IP:xxx.x01.65.52) le 27 février 2007 à 13H20) Excellent. smiley

    Pour ce qui est de Bayrou, le truc que je peux dire , c’est toujours les deux autres « sur-sondés » qui ont encore eu la part du lion. Les médias sont vraiment à la botte du PS et de l’UMP.


  • dégueuloir (---.---.107.140) 27 février 2007 19:01

    surtout à la botte du nabot.... smiley


  • noireb (---.---.12.45) 28 février 2007 07:56

    @mj357

    « Je commence à douter des organismes de sondages. »

    Il serait temps !

    Bienvenu(e) eu club.


  • Yann Rcihé (---.---.204.1) 27 février 2007 10:10

    Bien que divergeant sur l’appréciation de l’émission ou je crois au contraire que Bayrou a pu rassurer et convaincre ceux qui ne le connaissent pas encore.

    Pour les autres évidemment rien de nouveau.


    • Francois RG (---.---.196.145) 27 février 2007 10:16

      Seduit par Bayrou,je doit avouer que je l ai trouvé un peu fade hier,plus sur la forme que sur le fond.Je voterais Bayrou plus par desaveu des deux autres(segolene et nicolas)que par une entiere adhesion.C est ma conception du vote utile pour cette presidentielle.


      • supatbal (---.---.172.137) 27 février 2007 11:04

        C’est un comportement dangereux que de voter par désavoeu et non par conviction. Cela pourrait bien nous ammener à un certain second tour en 2002...


      • Gecko (---.---.66.77) 27 février 2007 11:04

        Je dois bien commencer par avouer que je ne l’ai pas regardé, ceci au nom de la vieille maxime : « les promesses des hommes politiques n’engagent que ceux qui y croient ». A quoi bon écouter du verbiage ? (Bien entendu, ceci est valable pour tous)

        Cependant de ma modeste analyse du contexte politique me fait penser que F.B apporte un choix qui va séduire nombre de Français, qui ont un reflexe de rejet de Sarkozy ou inquiets des prises de position de S.Royal et ses « éléphants ».

        Pour ceux qui ne le connaissent pas, allez donc sur le site www.votez2007.com , et .. asseyez vous avant de lire.

        Toutefois, Je me demande si nous ne faisons pas tous (ou presque) erreur. Et si Sarko n’était pas le candidat du « système »(lobbies, patronat ...), si leur vrai candidat, qui arrive en catimini, c’était Bayrou.

        Sarko jouerait, en fait, le rôle d’épouvantail (mais le sait il seulement ?) pour amener les électeurs vers quelqu’un de plus « présentable » : Bayrou, son bon sens, son village du Bearn ou son appartement de 50m2 à Paris.

        Oui, je sais, je vais en choquer certains, mais suivez plutôt mon raisonnement : Bayrou veut gouverner en dehors des deux pôles droite/gauche, en rassemblant au delà des partis.

        Supposons qu’il soit élu, il débauche donc des « personnalités » du PS, de l’UMP, écolo, UDF bien sur. Alors, où est l’opposition ? Plus personne pour tomber à bras raccourcis sur des décisions contraires aux voeux des citoyens (Europe ...), manifester, ou le mettre en minorité.

        La concorde nationale en guise de programme et la majorité d’entre nous, se sentira (croira) représentée et défendue, donc laissera ses élus choisir pour elle.

        Une autoroute pour continuer la mondialisation, le programme européen, le libéralisme, tout dans le programme « Bayrouien ».

        Et si je n’étais pas en train de rêver ? Superbe manipulation. Quel était le président Américain, déjà, qui disait qu’en politique, rien n’arrivait jamais pas hasard, tout était prémédité, calculé ?


      • Christophe Christophe 27 février 2007 11:16

        Ou comment faire la thèse du complot d’un groupe de lobby (au hasard, les Francs-Maçons puisqu’on les montre comme ça) pour mieux faire passer ce qui fait peur aux français.

        Désolé, la sauce ne prend pas. Dans ce cas tout est possible, et la paranoïa reignera en maîtresse.


      • Gecko (---.---.66.77) 27 février 2007 11:43

        Inutile de tomber à bras raccourci envers ce qui vous contrarie. Je suis tenté par Bayrou et je vais surement voter pour lui, mais sans illusions et avec cette question, déjà formulée, en arrière plan. Donc, vivre dangereusement.

        Avez vous donc réellement confiance dans nos politiques et dans le système ? Et si je pose cette question, je fais donc le jeu de quelqu’un ? S’il y a manipulation, il y a de bien plus grands maîtres que moi et ils tirent toutes nos ficelles.

        Combien de fois nous sommes nous « fait avoir » ? Notamment à propos de l’Europe.

        Les derniers présidents, ont ils tenu leurs promesses électorales ? Faut il y revenir ?

        Pensez vous qu’on peut accéder au pouvoir supprème, en s’opposant au système ? Hélas ...


      • TB (---.---.21.162) 27 février 2007 13:05

        Je traite les nouveaux bayrouistes d’imbéciles sous prozac parce que bon nombre d’entre eux ont applaudit Bayrou, certains de façon orgasmique semble-t-il, lorsqu’il a dénoncé sur TF1 la collusion entre les medias et les grands groupes. Mais qui sont ces « grands groupes » si ce ne sont les lobbies et multinationales qui se regroupent en comités appelés Bilderberg et Trilatérale ? Dès qu’il s’agit de donner un nom à ces « grands groupes » alors là plus personne. C’est pas débile comme comportement ? Il est pas débile et servile le comportement des français, premiers consommateurs au monde de neuroleptiques, antidépresseurs et autres « tranquillisants » ?

        Total c’est pas un « grand groupe » ? Qui est le Président de la Trilatérale pour l’Europe ? C’est Peter Sutherland .... Irlandais, grand patron de BP. Qui est tout à la fois membre du conseil d’administration du groupe TOTAL, patronne d’AREVA (EPR, Cogema et EDF réunis) et membre actuelle de la Trilatérale ? Réponse : Anne Lauvergeon qui a commencé sa carrière sherpa de Mitterrand.

        Les mêmes moutons applaudissent également lorsqu’on leur dit que le but de TF1 (mais c’est la même chose sur France Télévisions de France2 à Arte en passant par France Culture et FranceInfaux) est de vendre du Coca. Mais si ce n’est pas TF1 qui propose une émission spéciale, et elle ne le fera jamais, sur la réalité oligopolistique, antidémocratique, de la Trilatérale et du groupe Bilderberg là plus personne ne réagit, au contraire ça vous traite de parano ... Etonnant non ?

        L’appartenance de Bayrou (qui veut faire disparaître les réseaux d’influences, le grand hypocrite) jusqu’en 2005 à la Trilatérale tu peux la trouver sur le lien ci-dessous et tu t’apercevras que c’est le texte du Comité lui-même. Il n’y a donc aucun doutes. Enfin sur wikipédia, à « Trilatérale », qui est autrement plus rigoureux que la soupe info de TF1, voir sous quelles conditions wikipédia fonctionne. Et si tu as encore des doutes, prends n’importe quel Quid (qui n’est pas dirigé ou manipulé par des « gauchistes » que je sache !) des Editions d’avant 2007....

        http://www.solidaridad.net/art...

        Perso, je ne n’ai pas d’idole, je n’ai pas besoin d’être représenté par un mafieux ou autres, ou qu’on réfléchisse et décide à ma place. Je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas, ça n’empêche pas de découvrir plein de choses, notamment la démocratie directe en Suisse, démocratie qui n’existe toujours pas en France, que j’appelle de tous mes vœux, démocratie aussi camouflée et censurée que les membres de la Trilatérale par le groupe TF1. Mais bon, ya de l’espoir, il paraît que le cerveau des internautes est bien différent de celui, disponible pour TF1 !


      • faxtronic (---.---.127.45) 27 février 2007 13:57

        je ne cherche pas un un president qui est de la poigne, ou du piquant, ou un vagin, ou un beau micro, ou de bons mots. Je cherche quelqu’un qui puisse faire consensus. CONSENSUS, sans cela illusoire de vouloir faire des reformes. Quand a ceux qui pense que Sarko pourra faire des reformes en faisant fi des manifestation et de greves que sa politique ne manquera pas de produire, ils se trompent. Quand a ceux qui pense que Sego fera des evolutions en france, ils se trompent aussi, car Sego est perclus de rhumatisme (Fabius, Jospin et autre trostksiste) et est soumise au parti socialiste. Je ne par le meme pas de Lepen qui fera plonger la France dans la guerre civile le prmier jour de son investiture. En France, on sait faire tomber les tetes et les republiques par la force, et on trouve cela rigolo en plus. Je veux un mec qui rassemble, pas qui fasse exploser la France. Vive Bayrou


      • mosca (---.---.78.128) 27 février 2007 15:01

        Comment faire evoluer un systeme en deconfiture ?60% de Français non représentés dans des assemblées minables de ouiouistes et de retraités apparitchiks .A part la revolution ? Ou peut etre l’abstention citoyenne qui pourrait faire comprendre aux marionnettes que le systeme est a bout et que le moindre mal est de revenir en democratie.La revolution extreme-droitiere va devenir necessaire pour lutter contre la demolition des etats,des systemes d’assurances citoyennes... et la rescontitutions de frontieres plus ou moins etanches suivant nos interets.Contre la prise de pouvoir des grand groupes par l’intermediaire des organismes internationaux et la complicité des partis liberaux de gauche et de droite il faut redonner des pouvoirs aux etats , supprimer tous ces carriéristes de la politique redonner le pouvoirs aux citoyens(assemblées sociologiques,sexes,geographique,categories professionnelles...)


      • minijack minijack 27 février 2007 15:12

        Ouaip !... Moi aussi j’ai regardé avec intérêt la prestation de Bayrou mais je dois dire qu’il m’a réellement déçu. Un charisme de moule, en effet, et même de moule à gaufres.

        Non seulement il avait du mal à sortir de sa coquille mais encore il lui fallait faire des circonvolutions à n’en plus finir afin d’éviter soigneusement de donner des réponses claires et directes aux questions posées par ses 100 interlocuteurs. Je ne l’ai jamais vu si mauvais. Il reprenait la formulation des questions posées afin de bien montrer qu’ils les avait comprises et que c’était un de ses soucis que d’y répondre dans son programme, mais quant aux réponses elles-mêmes et aux solutions, bah, on les attend encore !... Outre les 2 premiers emplois exonérés pour les TPE, les seules autres réponses que j’ai entendues clairement énoncées étaient des copié/collé du programme de Ségolène.

        Par ailleurs, je l’ai pris au moins deux fois en flagrant délit de mensonge avéré et de mauvaise foi caractérisée : La première dès le début en chiffrant les programmes de ses concurrents à 70 milliards d’euros et plus chacun, alors que tout le monde s’accorde aujourd’hui sur 30 et 35 milliards. Repris par PPDA sur ces chiffres, il a éludé par une pirouette mais était visiblement embarrassé. Et la seconde fois en prétendant que personne ne parle de la dette alors que c’est la toute première question que Ségolène a abordée dans son discours de Villepinte. Il n’a pas pour autant donné d’explication convaincante sur Sa manière à Lui de la diminuer...

        De façon toujours aussi décalée, le Figaro publie aujourd’hui mardi un sondage réalisé par l’Ifop et montrant Bayrou au niveau inespéré encore il y a deux semaines de 19%. Mais quand on lit un peu les petites lignes on s’aperçoit qu’il s’agit d’une enquête réalisée Lundi, c’est-à-dire AVANT sa prestation TV. Je prends tous les paris que ce chiffre mirobolant va s’effondrer dès le prochain sondage suite à la déception qu’il aura provoqué chez ses supporters.

        Bayrou n’a jamais été plus nul. Dommage. Le bonhomme est sympathique et a des idées ainsi qu’une réelle sincérité qui tranche dans le PPF, (et du courage, car il risque vraiment de disparaître dans la tempête s’il est battu par Sarko) mais vraiment aucune force de conviction. Sa seule chance désormais est de se désister pour Ségolène au second tour. Il continuera d’exister. Autrement...


      • FM (---.---.140.77) 27 février 2007 15:27

        Depuis quelques semaines, la valeur refuge F. Bayrou ravit des parts de marché aux deux candidats donnés favoris par les sondages. Cela ne me déplaît pas du tout, bien au contraire, je trouve l’homme respectable, humain et même LOYAL (pas Royal). N’étant pas encarté, j’ai toujours voté socialiste, mais là force est de constater que la Madonne même en ayant rameuté l’ancienne garde peine à convaincre. De plus, les militants et sympathisants socialistes ajouté aux indécis semble être également tombés sous le charme du “gentil” Béarnais... Il est vrai aussi que, le candidat UDF est nettement plus convenable et convaincant que le “méchant’’ Sarkonik... Un Le Pen déguisé en Jaurès (ou l’inverse, c’est au choix) ! Toutefois, la fulgurante ascension de François Bayrou me paraît trop belle pour être honnête. Cela sent le piège... toutes les hypothèses et fantasmes sont possible et je ne me risquerais pas à les énumérer ici. En résumé, Il faudrait un vote massif dès le 22 avril pour que François Bayrou soit en position de gagner... Et ce scénario me plaît bien. Mais dans l’isoloir, il va falloir combattre les vieux démons de 2002. En conclusion, il y a peu j’hésitais encore à lui donner ma voix mais depuis hier il peut compter sur ma voix.


      • parkway (---.---.18.161) 27 février 2007 16:42

        MINIJACK,

        j’ai rarement vu un commentaire aussi menteur !

        tu fumais quoi en regardant la télé ?


      • machinchose (---.---.168.64) 27 février 2007 17:05

        parkway ... pourquoi menteur ?? c’est pas vrai ce qu’il dit ? les faits ?


      • (---.---.23.82) 27 février 2007 17:19

        Bayrou c’est notre Mister Bean, là on est sûr maintenant.


      • Senatus populusque (Courouve) Courouve 27 février 2007 17:33

        T’es encore là ???

        Je te croyais accaparé par ta fameuse plainte « au pénal », gland bleu !!


      • BuZy (---.---.25.114) 27 février 2007 18:47

        Une fusée d’élection... Une étoile filante, enfin j’espère.

        Bayrou a trouver un nouveau joujou. Il fait semblant d’effilocher le maillage médiatique en dénonçant le bi-partisme et les clivages des méchants UMPS qui font rien qu’a tirer la couverture. Voilà. C’est tout. Fini. Point à la ligne. Basta.

        Il y a rien d’autre à dire, il n’apporte aucune solution, prétend d’office qu’il ne pourra rien faire car pas d’argent, comme ça au moins on pourra pas lui reprocher des mesures non consensuelles.

        L’engagement centriste. C’est de re-dire que l’on a dit, et d’avancer des noms de partisans qui n’ont rien à voir avec l’UDF, histoire d’ajouter à la confusion et au dégôut géneral. Faire croire que dans un pays comme la France un gouvernement de coalition est possible est purement illusoire. D’autant que l’on attend encore la plus petite reconnaissance de son parti pour la gauche. Centriste sur les listes, de droite quand il s’agit de passer aux affaires. Je souhaite bien du plaisir à tout les gens de gauches qui voteront pour lui.

        Le traitement que l’on a fait de Royal et de Sarko est déjà horripilant par le peu de relief politique de leurs actions, alors un béni-non-non de Bayrou en plus apportera encore plus de vote ras-le-bol.

        Je ne comprends toujours pas l’engouement pour ce personnage.


      • TB (---.---.21.162) 27 février 2007 18:51

        Mon lien n’a pas pris, j’espère que cette fois-ci il fonctionnera. C’est le 10ème nom à partir de « European Group »

        http://www.solidaridad.net/articulo2530_enesp.htm

        A comparer au post que vous trouverez dans le lien ci-dessous : par bayrou (IP:xxx.x06.54.169) le 9 novembre 2006 à 21H12

        « Je n’ai jamais siégé à la trilatérale. On m’a proposé d’entrer dans cette association. Mais je n’ai pas donné suite. Désolé. François Bayrou »

        http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=15126#commentaire216652

        Comment peut-on être sûr que ce soit bien lui qui a envoyé ce commentaire ? En tous cas, si c’est lui c’est un gros menteur ...

        La Trilatérale est un groupe de décideurs internationaux qui décident à la place des citoyens ce que nous devons produire et consommer. Et ce qu’on nous impose c’est un certain type de médicaments, le pétrole, le gaz et le nucléaire principalement. C’est à dire des produits qui nous font dépendre des grands groupes, des lobbies, des produits qu’on ne peut créer seul dans son jardin (certaines plantes médicinales sont déjà interdites d’auto-production) et personne n’a les moyen de forer un puit de pétrole ou de construire sa mini-centrale nucléaire sur ses terres s’il en possède.

        Le problème, et il est grave, c’est que Trilatérale et groupe Bilderberg réunissent, toujours en catimini, les lobbyistes les plus puissants de la planète pour nous imposer une certaine consommation de certains produits. Ils n’hésitent pas, pour ce faire, à créer des « tensions internationales » et/ou à s’infilter dans toutes les « démocraties » à travers les chefs de partis, et planifier un système juridique et policier pour nous parquer comme des moutons et nous empêcher d’être autonomes par des productions qui échapperaient à leurs contrôles.

        Quelqu’un qui se reconnaîtra m’a dit que, en tous cas, l’existence des multinationales est légale. Je réponds que non, car elles entrent au Parlement comme dans un moulin. La majeure partie des députés sont « conviés », moyennant cadeaux personnels ou sponsors, à voter telle ou telle loi plutôt qu’une autre (voir les articles d’Helène Contanty). Les lobbies en France, et plus ou moins dans les autres pays, font donc véritablement la loi en catimini, au sens propre comme au sens figuré, sans concertation citoyenne bien sûr. Leurs présences dans les couloirs de l’Assemblée Nationale est donc parfaitement hors la loi (Voir Constitution française).

        Voilà pourquoi les dés sont pipés. Les citoyens anesthésiés retournent inlassablement vers les mêmes chefs de partis qui méneront, de droite à gauche, les mêmes orientations économiques faisant le jeu, très lucratif, des lobbies. Voilà pourquoi, par exemple, tous ces messieurs signent le plus tranquillement du monde un pseudo Pacte Écologique (se limitant à tondre les moutons et favoriser les grands pollueurs) d’un Hulot sponsorisé par l’Oréal, EDF ou Bouygues par l’intermédiaire de TF1.

        Le « libéralisme » emprisonne, en fait, tous les citoyens et les maintient artificiellement dans un état de dépendance, savamment orchestré et pensé (voir également les orientations et buts de l’IFRI pour la France, relié à tous ces réseaux d’influences que Bayrou devant caméra dénonce et veut faire disparaître, j’appelle ça un hypocrite et un menteur).

        Je précise : je parle du « libéralisme » des lobbies. Il s’agit réellement de situations oligopolistiques qui vont ensuite décider seules du prix du baril sur les marges ou le prix de l’électricité jusqu’au maximum supportable par chaque consommateur pour chaque pays.

        Je ne parle pas du « libéralisme » des petites et moyennes entreprises. Celui-là, au contraire, est bon pour l’économie car, mettant en concurrence des individus courageux, actifs et créatifs, il permet une qualité de produits qui s’améliorent sans cesse à des prix de plus en plus bas. Les citoyens s’y retrouvent, et éviteront un jour de passer par la case pétrole, gaz et nucléaire systématiquement. Faut-il pour cela une politique économique qui favorise les PME et défavorise les multinationales. C’est exactement le contraire qui se pratique, sans concertation citoyenne, depuis toujours .... De l’UMP au PS en passant par l’UDF, tous trois favorables au OUI du TCE, il serait bon de le rappeler.


      • Kicéça (---.---.2.19) 27 février 2007 23:31

        Que diable celà peut-il bien signifier ? Je propose : ’Paraître sensé aux cons’. Puisque le concept est important pour vous, définissez le mieux


      • 3antar (---.---.238.221) 28 février 2007 13:59

        Completement nul ton resonement !

        Qu’il debauche l’un ou l’autre de tel ou tel autre parti, ne signifie abolument qu’il n’y aura pas d’opposition.

        C’est les grands arguments de robbien et de l’UMPS que tu nous resort là !!!

        S’il débauche des cadres ca ne signifiera pas qu’il debauchera des partis dans leur ensemble.

        Pour être concret Robbien de UDF est au gouvernement et ca n’a pas empéché Bayrou de désavouer la politique gouvernemental, et ce à plusieurs reprises !

        Lui (Bayrou) l’a fait durant les gouvernements UMP, rien n’empêche l’UMPS de faire de même une fois Bayrou élu......

        Il te rabache depuis peu et sans arret qu’il n’y aura pour opposition que Le Pen, c’est faut et triplement faux il y aura même 2 partis crédible aux yeux de la majoritée dans l’opposition....

        Faire peur aux Français et leur demandé de voter utile est anti-démocratique.............


      • néssoux (---.---.25.117) 27 février 2007 10:38

        Pour ma part, j’ai trouvé Bayrou très bon et cohérent. J’avais encore quelques doutes mais il a su me convaincre.

        Quand à Voynet, c’était assez pitoyable. Si elle va jusqu’au bout de l’aventure sans essayer de négocier quelques avantages pour éviter la débacle ca risque d’être cuisant.


        • Dominique Dutilloy Dominique Dutilloy 27 février 2007 10:39

          François Bayrou m’aconvaincu...

          Il m’a surtout convaincu surtout lorsqu’il a parlé de cette tentative de l’UMP de vouloir « bipartiser » la Droite et le Centre Droit dans un seul moule : l’UMP !

          Il m’a longuement fait réfléchir sur les dangers du Quinquennat, sans en parler !

          Je pense que sa volonté de vouloir gouverner avec des hommes et des femmes d’avis opposés, dont il respectera les appartenances politiques, me séduit également... Mais, je reste persuadé qu’il n’acceptera ni les Verts ni les Communistes... De toutes les manières, le clivage GAUCHE/DROITE est terminé depuis belle lurette...

          Puis, François Bayrou n’est pas si professoral que ça : son ton pondéré est un atout pour passer son message aux Français.

          Pour l’instant, je regarde, je compare... Ma décision n’est pas encore prise ! Mais, au plan politique, François Bayrou semble être l’homme le plus séduisant au plan politique...

          Quant à Dominique Voynet et quant à Arlette Laguiller, elles ne m’ont pas du tout convaincu de la justesse de leur programme...


          • Petruknik (---.---.69.4) 27 février 2007 10:52

            Je suis déçu. On a beaucoup glosé sur Super-Bayrou qui aurait un véritable programme par opposition aux autres candidats qui ne seraient que de vils démagogues. Mais aujourd’hui après la prestation du champion, on n’est guère avancés.

            Son premier ministre ? Il a peut-être une petite idée sur son identité. Donc il n’est même pas sur d’avoir une idée de l’identité de la personne qui pourrait jouer ce rôle. Sachant que l’élection est dans deux mois, il va falloir accélérer le recrutement.

            Concernant les personnalités qu’il compte incorporer dans son gouvernement ? Elles auraient des responsabilités importantes. Si ça n’est pas du sérieux, du concret ça.....

            Mais attention : Il faut être d’accord avant sur les grandes mesures qu’on va prendre ! De quelles grandes mesures parle t’il ? Libre à son interlocuteur de l’imaginer car il ne s’agirait pas d’être trop directif tout de même. En effet « Les baguettes magiques, ça ne marche plus ! ».

            Si on l’interroge sur EADS, on a droit à quelques confidences de premier ordre : « il y a un certain nombre de décisions qui n’ont pas été prises, alors qu’elles auraient dû être prises ».

            Enfin concernant l’éduction on retrouve notre grand ministre de l’éducation nationale qui promet zéro illettrisme. En effet jusqu’à présent l’école avait pour but de créer des illettrés, c’est bien connu.

            Néanmoins quelques précisions de notre gourou sur les moyens d’arriver à un tel objectif n’auraient pas étés de trop en ce qui me concerne. Il faut que notre grand homme songe à se mettre au niveau de son auditoire.


            • levoisin (---.---.84.10) 27 février 2007 10:58

              Ah bon parce que vous savez quel serait le premier ministre de Sarkozy ou celui de Royal ?

              Mon avis est que Mme Royal n’est pas prête à avouer que M. Hollande deviendra premier ministre, dans une 6e république qui transformera le président, pardon la présidente, en fantôche et le premier ministre en régent.

              Bref voter Royal c’est voter pour que Hollande règne en maître. Désolant.


            • Christophe Christophe 27 février 2007 11:00

              Vous voulez qu’on vous serve tout sur un plateau, avec le nom du 1er ministre, la composition du gouvernement et le programme concret avec la description des lois.

              Attendez un peu, nous n’en sommes pas encore à la veille du 1er tour !


            • petruknik (---.---.69.4) 27 février 2007 12:02

              Tiens le fan-club de Bayrou est revenu du Ski ? Déjà +8 pour des commentaires sans aucun argument...

              Bayrou il est beau, Bayrou il est gentil, mais ses propositions sont souvent floues lorsqu’elles ne sont pas identiques à celles des autres candidats.


            • machinchose (---.---.168.64) 27 février 2007 13:17

              @ levoisin : ce genre de bétise est absolument consternante. Ce n’est plus de la politique c’est du n’importe quoi. La question à Bayrou est cohérente parce qu’il admet lui même en creux que son futur premier ministre ne serait pas issu de son parti... n’est il pas légitime de s’interroger : qui ? avec quelle majorité ? pour quel programme ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès