Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Bertrand Chameroy : rupture peu conventionnelle

Bertrand Chameroy : rupture peu conventionnelle

Bertrand Chameroy a payé au prix fort ses épanchements anonymes dans la presse. Si le jeune niçois de 27 ans n’aura pas de mal à rebondir, il aura néanmoins échoué dans sa salvatrice tentative de faire sauter le système Hanouna de l’intérieur.

« Avec des amis comme ça… »  : le paranoïaque Cyril Hanouna, tant occupé à scruter les moindres critiques à son égard tant dans la presse que sur le Net, n’avait probablement pas imaginé que le coup (presque) fatal viendrait du bureau d’à côté. En l’occurence, de son équipe, voire de sa garde rapprochée. Car il n’a fallu que quelques jours aux internautes pour mettre un prénom et un nom sur le témoin, en principe anonyme, qui avait balancé à tout va sur TPMP dans le magazine Society. En l’occurence : Bertrand Chameroy.

 

Viré sur le Cham’

Le chroniqueur avait à peine 23 ans lorsqu’il rejoint le programme, à son arrivée sur D8 en 2012. Très pratique pour le Niçois, qui officiait déjà sur la chaine chez Jean-Marc Morandini, l’ennemi de l’époque d’Hanouna. Chronique après chronique, année après année, Chameroy avait réussi à se faire une place dans l’émission, en dépit de critiques émanant notamment de Yann Barthès, celui-ci estimant que le Petit Journal était souvent plagié par le journal de Betrand Chameroy.

Les exubérances et la quête d’audience à tout prix d’Hanouna ont progressivement eu raison du moral et de la motivation de Chameroy, celui ayant même publiquement exprimé sa réticence à exposer sa vie privée, comme le boss l’exigeait régulièrement.

Au détour de confidences sous le manteau à Society, le chroniqueur a donc créé un buzz retentissant, et s’est retrouvé en ligne de mire à une vitesse folle. Dès lors informé de l’identité de la taupe, Hanouna a organisé une petite scène théâtrale moyennement crédible : la « démission » en direct de Bertrand Chameroy en raison, censément, d’une trop grande saturation de ce dernier.

 

Pratique Bertrand

L’attitude de Cyril Hanouna durant l’annonce du chroniqueur ne laissait pourtant guère de doute quant à l'identité de l’homme qui était à la manoeuvre du manège : l’animateur-producteur semblait en effet plus que pressé de se débarrasser du traitre identifié. A défaut d’une démission, il fallait donc plutôt y voir la scénarisation d'une rémission.

Cette parodie de vérité contredit en tous points les dogmes édictés à la va-vite par Cyril Hanouna. Le caïd de la télévision, comme l’a symboliquement surnommé Society, aime à dire que chez lui, on se dit tout. Et que la vie n’est faite que d’amour et d’eau fraiche. En l’occurence, pour Chameroy, c’est surtout la douche qui a dû l’être. Entendons-nous, le Niçois a théoriquement mérité sa sanction. Pris en quasi flagrant délit les doigts dans le peau de confiture, il a de lui même signé le début de sa déconfiture.

 

Envol au dessus d’un nid de fou-fous

Pour autant, l’attitude de Bertrand Chameroy est en tout point admirable du début à la fin. Voilà un jeune premier, pris dans un engrenage ô combien impressionnant de strass et de paillettes à à peine un quart de siècle, qui n’a pourtant pas hésité à tout remettre en cause pour être libre, plutôt que de finir en roue libre.

Certes, les confidences en toute discrétion à la presse ont pour certaines âmes sensibles des relents des années 40. Comme quoi, chez Hanouna, on peut être un collaborateur accusé d’être un collabo à tort.

Car in fine, le chroniqueur au bout du rouleau avait simplement voulu dénoncer dans Society tous les habituels travers et risques de l’ivresse du pouvoir médiatique. Comme un acte manqué d’une démission qui allait finalement intervenir quelques jours plus tard.

Ainsi va la vie de Touche pas à mon poste en particulier, et de l’empire Hanouna en général : l’histoire d’une gentille colonie de vacances qui s’est progressivement muée en asile de fous. C’est là toute la grandeur de Bertrand Chameroy, et ça le restera. De TPMP, il n’est pas parti. Il s’est évadé.

 

Gwendal Plougastel


Moyenne des avis sur cet article :  2.13/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

28 réactions à cet article    


  • fred.foyn Le p’tit Charles 11 mars 09:13

    Hanouna est la parfaite illustration de notre société actuelle (décérébrée)...


    • MAIBORODA MAIBORODA 11 mars 17:17

      @Le p’tit Charles


      et encore , je vous trouve indulgent

    • Le421 Le421 12 mars 09:21

      @Le p’tit Charles
      Ce qui m’inquiète vraiment, c’est qu’il y ai des gens pour regarder « ma p’tit’ beauté » !!
      Ca dénote un délitement grave des cerveaux...
      Vous avez dit « progrès » ??


    • Jiang Qing (---.---.44.55) 11 mars 09:35

      Très belle scéance d’épuration en direct. 


      Aveux de trahison, auto-critique, humiliation publique et banissement pour finir...

      Mao approuve ! 

      • MAIBORODA MAIBORODA 11 mars 17:26

        @Jiang Qing


        Mao n’a jamais été pour moi une idole, mais le rabaisser au niveau d’Hanouna ! Sacrilège !



      • DanielD2 DanielD2 11 mars 13:29

        Que 2 millions de Français s’amusent à regarder tous les soirs un séfarade sous coco, ok, pourquoi pas, ça peut être amusant ( perso ça me met mal à l’aise )


        Mais il y a un truc que l’on sait à propos du couple coco + média ( Delarue, Van Damn et bien d’autre ) c’est que ça fini toujours par l’explosion en vol, quand le produit rend à moitié maboule à long terme ( quelques années ) son consommateur. 

        • JMDelatinne 11 mars 15:08

          @ l’auteur :

          ’’Car in fine, le chroniqueur au bout du rouleau avait simplement voulu dénoncer dans Society tous les habituels travers et risques de l’ivresse du pouvoir médiatique.’’

          Soyons sérieux : Qui va croire que l’on puisse choisir à ce niveau de s’adresser aux médias en cas ’’d’épuisement’’ ou de ’’ problème de conscience’’ avec son patron ou son chef de service ?

          Hanouna et toute sa clique sont d’une médiocrité uniforme qui n’a d’égal que les salaires faramineux auxquels ils sont payés. Votre tentative de trouver dans le lot un ’’chevalier blanc’’ ne résiste pas à l’analyse. Tant pour ’’l’affreux’’ Hanouna que pour le ’’gentil’’ Cham’ : avant comme après cette affaire, tout est show bizz. Par ailleurs, votre article et les ficelles qu’il tire, en sont aussi...

          Pour une analyse de fond sur les affres de la TV poubelle ou du ’’Plus bête que moi, tu meurts’’, les lecteurs devront repasser...


          • MAIBORODA MAIBORODA 11 mars 17:31

            @JMDelatinne



            Effectivement, il n’y a pas de quoi pleurer sur le sort de la victime de l’histrion.


          • files_walQer 11 mars 15:42

            Ca fait deux fois qu’en attendant un film à la suite de « touche pas à mon poste » je tombe sur la fin de cette ...chose.


            C’est totalement insupportable et fascinant de connerie. Je suis obligé de couper le son.
            Comment font tous ces gens pour subir cette bouse tous les soirs ?

            • Piere CHALORY Piere CHALORY 11 mars 19:16

              @files_walQer


              ’ Comment font tous ces gens pour subir cette bouse tous les soirs ? ’’

              C’est vrai qu’on se le demande... 

              Mais les chiffres de l’audimat sont à peu près aussi fiables que les sondages de ’’popularité’’ pré payés par ceux qui ont intérêt à les orienter. 

              L’audimat est installé uniquement chez les gens qui ne regardent que les émissions censées être les + regardées, on leur pose un tas de question à la con et si vs n’avez pas le profil du blaireau parfait, vs ne serez pas comptabilisé comme bon téléspectateur ; vous n’aurez pas droit à la parole.


            • Le421 Le421 12 mars 09:37

              @Piere CHALORY
              Mesures d’audimat effectuées dans 5.000 foyers de « blaireaux » triés sur le volet dont 55% ne répondent pas et la plupart ne signalent pas leurs absences ponctuelles.
              Parce que le système, en plus, est assez contraignant.

              Aucune fiabilité, sauf celle que veux bien lui donner l’institut Médiamétrie où les gens sont au chaud et bien payés, merci. Preuve évidente que ça marche du tonnerre !!


            • JBL1960 JBL1960 13 mars 14:16

              @files_walQer D’autant plus que le gonze se permet de rendre l’antenne quand il veut et donc, le programme suivant qu’on attend, ne démarre pas avant 21 H 20... Moi aussi, je coupe le son en attendant. Mon mari pensait voir un match de foot, l’autre soir et quand il a vu que l’autre là rendait pas l’antenne il a éteint le poste... smiley


            • Frédéric Van der Beken Frédéric Van der Beken 11 mars 16:13

              Ça me rappelle le dessin d’un fou, dans un asile, déguisé en Napoléon et qui disait « regardez, ils sont tous fous ».
              Il y a des licenciements qui me laissent totalement indifférent.


              • MAIBORODA MAIBORODA 11 mars 17:42

                Il paraît que le personnage en question est l’animateur préféré des Français.

                Il est d’ailleurs rémunéré en conséquence.
                Pauvre Télévision ! Pauvre France !

                • Nono06 (---.---.141.65) 11 mars 19:35

                  Franchement vous me fête tro rire les gens et mm cette journaliste avez vous de preuves de se que vous dit je pense qui a des chose bien plus grave à demonce en France que sa et pour moi il faut que tous les monde sorte et gueule se révolte contre tous se gourvenemt de merde je suis sois gauche droite et mm les extrême rien me change nous les pauvre on peut crevé les temps le tous c encule de riche sans mètre plein les poches


                  • raymond 11 mars 19:59

                    @Nono06
                    un must ce post, presque une faute par mot


                  • Osis Oxi gene. 11 mars 20:00

                    @Nono06

                    La vache... ça pique les yeux...
                    Voila où cela mène de trop regarder des émissions merdiques...
                    Ça bousille les neurones.


                  • Le421 Le421 12 mars 09:38

                    @Oxi gene.
                    Pas possible !! Une caricature !!
                    Hanouna, on t’a reconnu !!  smiley


                  • Parlez moi d'amour Parlez moi d’amour 11 mars 22:29

                    Gwendal !

                    « les doigts dans le peau de confiture »  smiley


                    • JBL1960 JBL1960 13 mars 14:23

                      @Parlez moi d’amour Ah vous aussi, j’ai cru que c’était un jeu de mot et comme j’ai pas compris... @noon66 C’est pas parce qu’on est pauvre qu’il ne faut pas gueuler contre Hanouna... Bien sûr qu’il y a des choses plus graves mais l’emprise de ce gars n’est pas à négliger. Maintenant, si on conteste rien, voilà ce qui ce passe, par exemple ;
                      https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/02/19/les-gueux-restes-chez-vous/


                    • SérumV pilule rouge 11 mars 22:39

                      Le problème, ce n’est pas que des adultes regardent ce programme, c’est que leurs enfants le subissent et se construisent avec ce genre d’émissions, c’est un vrai problème de société au moins aussi important que les autres.
                      Notre avenir intellectuel, nos valeurs futures, en tant que Français, en tant qu’ hommes, se jouent aussi sur ce terrain. 
                      Les enfants d’aujourd’hui sont les adultes de demain, ceux qui devrons avoir du recul sur l’info, qui devrons prendre des décisions, qui devront laisser parler leurs esprits critiques et donc, ce sujet qui ne concerne pas que cette belle bande de toxicos à qui on n’ oppose aucune limite, mais la TV en général, n’est pas minimiser, bien au contraire.
                      Merci a l’auteur de cet article.


                      • JMDelatinne 12 mars 01:19

                        @pilule rouge

                        Assez d’accord avec vous jusqu’à votre avant dernière phrase.

                        Dans mon post précédent, je parlais d’un article de fond sur le sujet. Votre commentaire en ouvre la voie. Il faudrait creuser un autre aspect des choses qui a avoir avec le format même de ce genre de show. Le produit existe dans son format toujours aussi tapageur et vulgaire outre atlantique et il porte une marque de fabrique bien reconnaissable à ceux qui savent la reconnaître... L’objectif est clairement de faire descendre le niveau des masses et d’entraîner avec lui, pour les chaines qui le mette à l’antenne niveau de la programmation.

                        Qui decide de comment cela se fabrique ? Et qui le programme ? Quels sont les ingrédients et comment se prépare cette infecte bouillie dont pourtant une partie de nos concitoyens raffolent ? ’’ Raffolent’’ ? Selon les chiffres de l’audimat en tout les cas... Tiens, justement, que lui fait on dire à l’audimat ?

                        Pour démontrer l’effet néfaste de ces ’junk show’ on devrait aussi s’inspirer des techniques utilisées pour combattre la consommation de la cigarette, de l’alcool ou des hamburgers. On doit faire de même avec Hanouna. Il faudrait pouvoir montrer ce que devient un spectateur soumis matin, midi et soir durant un mois (ne soyons pas cruel en allongeant ce delai) à une cure audiovisuelle exclusive d’Hanouna ....

                        Par contre, sur les félicitations à l’auteur de l’article, là, je m’étonne et ne vous suit absolument pas. Son article n’a qu’un mérite : on peut le commenter.


                      • Vince from Mars 12 mars 01:10

                        BOF les internautes auront trouvé. Tout repose là dessus
                        En êtes vous sûr ?
                        Sur quelle base ?
                        Vous parlez des années 40, mais voici des méthodes qui ne me semblent pas relever du grand journalisme non plus.
                        C’est un peu un château de cartes bati sur des sables mouvants votre article non ?


                        • agent ananas agent ananas 12 mars 07:19

                          Lobotomisation des masses par la tel-aviv-sion ...


                          • lermontov lermontov 12 mars 14:35

                            Il y a un article sur rue89 d’il y a quelques jours. Figurez-vous que le Hanouna a chié dans une chaussure d’un de ses employés. L’envers du décor, c’est ce genre. Le patronat va sans doute finir par réclamer le rétablissement du droit de cuissage en lieu et place du code du travail.


                            • blablablietblabla blablablietblabla 12 mars 19:07

                              ha ha ha ha ha , il a chier dans une chaussure de son employé ha ha ha ha , pas possible ça, c’est la folie là la télé et c’est de pire en pire .
                              Une fois j’ai vu l’émission 2mn le mec (hanouna) il s’éclate de rire même en voyant une mouche voler .
                              Qu’est-ce qu’on fait pas pour 25000 euros par mois et en plus il a parait-il des problèmes de fin de mois, et dire que c’est des smicards qui regardent ça tout comme le foot ball d’ailleurs !


                              • zygzornifle zygzornifle 14 mars 15:36

                                Hanouna c’est la réussite comme on l’aime au PS ......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès