Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Bigfoot, le yéti américain : quand des médias jouent le coup de (...)

Bigfoot, le yéti américain : quand des médias jouent le coup de l’intox

Science (Fiction) Story. Même CNN et Fox News se sont déplacés. Trois Américains ont tenu ce vendredi une conférence de presse pour annoncer la découverte du corps de Bigfoot, le yéti version américaine. Au-delà de l’aspect sensationnel, un air de pipeau pouvait s’entendre vaguement dans l’air. Récit d’un canular scientifique presque réussi avec le consentement médiatique.

Ils ont l’air content de leur coup. Et pour cause  : des dizaines de journalistes sont venus assister à leur conférence de presse, ce vendredi 15 août, à Palo Alto, en Californie, pour relater l’affaire au public.

Deux hommes, Matthew Whitton et Rick Dyer, fonctionnaires de police, au look juvénile et quelque peu intimidés, sont accompagnés d’un personnage hâbleur et rodé à la communication  : Tom Biscardi, animateur d’un web-radio dédiée au phénomène du yéti.

L’objet de la réunion  ?

Apporter les "preuves" au public de l’existence de Bigfoot.

Les moyens  ?

Deux photos dont l’une censée exposer la bouche de l’animal.

Trois échantillons de test ADN dont l’un seulement est inconnu, les deux autres ayant été analysés comme étant celui d’un être humain pour l’un et d’un opossum pour l’autre. Qu’à cela ne tienne, pour Biscardi, l’explication est la suivante  : l’échantillon humain est une "erreur" et celui de l’opossum prouverait que le yéti se nourrissait de ce charmant marsupial...


L’histoire  ?

Les deux jeunes hommes auraient récemment découvert le corps de la bête durant une randonnée effectuée dans les montagnes de l’Etat de Géorgie. Ils auraient rapatrié la carcasse, haute de deux mètres et pesant 270 kg, vers un lieu secret afin de le conserver à l’abri dans un congélateur.

Les réactions  ?

La fine équipe dit recevoir de curieuses menaces de mort depuis la publication de la découverte. La plupart des scientifiques interrogés doutent de la véracité de l’annonce. Les internautes semblent également douter de cette "info", au vu du nombre de blogs évoquant l’affaire sur un ton sarcastique.

La crédibilité  ?

Quasi-nulle.

Tom Biscardi, publiciste de l’évènement, est d’ores et déjà connu pour tirer un profit commercial de ce genre de thème, au travers de son site où il vante ses tee-shirts relookés Bigfoot et autres services connexes.

La conclusion  ?

Il n’y a pas pire incident pour l’avancée de la science que le canular scientifique, surtout s’il est véhiculé par des journalistes, pas dupes, mais avides de sensationnalisme. Sur cette planète, il n’est pas impossible que d’autres espèces d’humanoïdes existent, encore inconnues du grand public et des chercheurs. Mais la supercherie favorise par la suite le scepticisme, poison mortel pour l’indispensable curiosité qui anime le chercheur.

Ailleurs, un jour, d’authentiques faits scientifiques novateurs seront exposés. C’est vers cet horizon que celui qui désire étendre sa connaissance du monde peut, et doit, porter son regard.

Documents joints à cet article

Bigfoot, le yéti américain : quand des médias jouent le coup de l'intox Bigfoot, le yéti américain : quand des médias jouent le coup de l'intox

Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (34 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • morice morice 28 août 2008 13:26

     c’était évident dès le début, et je ne comprends pas des sites comme 20 minutes qui ont relaté l’info sans trop la critiquer...


    • Ha-n Ha-n 28 août 2008 14:07

      Rien de très étonnant, c’est le côté obscur de la presse gratuite, qui doit être la première sur chaque coup pour faire le maximum de profits publicitaires...

      Sinon moi je trouve ça marrant, l’un dans l’autre il y aura toujours un scientifique assez sérieux et influent pour démontrer la fausseté de ce genre de canular, il ne faut pas oublier que ce n’est pas le premier, ni le dernier alors autant le prendre positivement...


    • appoline appoline 28 août 2008 17:49

      Il faut être très prudent avec ce type d’informations. Depuis 2007, les médias français ont réussi à filmer deux petits humanoïdes malfaisants qui se déplacent si vite qu’on se sait jamais à quel moment et où leur bêtise va frapper. Quant à leur capture, il n’y a que le piège à cons mais le plus difficile reste à leur faire admettre qu’ils viennent d’une autre planète.


      • Gilles Gilles 29 août 2008 10:58

        Un de vos petits humanoïdes malfaisants, ne porte t-ils pas des talonettes par hasard ? 


      • appoline appoline 29 août 2008 19:18

        Pas de nom, pas de nom, les RG nous guettent peut-être.


      • lowlow007 lowlow007 29 août 2008 11:26

        On s’en branle.
        ça , c’est fait....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès