Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Bloguer au-delà de l’actualité

Bloguer au-delà de l’actualité

Les blogs suivent l’actualité, de façon servile parfois. Pourtant rien n’oblige les blogueurs à « coller » à l’actualité, contrairement aux journalistes dont c’est le métier. Ils devraient manifester plus de liberté vis-à-vis de cette « culture de l’instantané » qui a cours dans les médias.

Chaque fois c’est pareil. Un événement se produit, la blogosphère réagit.

La dernière secousse en date a pour nom « coup de boule de Zidane ». Chacun l’a observé sur son blog : des visiteurs en plus, des commentaires en pagaille et des trolls à foison... Loïc Le Meur, premier blogueur de France, a accueilli 13 000 visiteurs le 12 juillet contre 4000 en temps habituel. Impressionnant ! Pour autant, doit-on s’en réjouir ?

Les blogueurs seraient-ils des moutons, eux qu’on désigne souvent comme les pionniers d’une démocratie participative encore à inventer ? Seraient-ils, comme les journalistes, enclins à se copier les uns les autres ?

Il existe une logique de l’actualité. Chaque jour, une information s’impose. Une seule, pas deux.

Mais ce qui est vrai pour les journalistes l’est-il pour les blogueurs ? En principe, non. Dans les faits, si. Le blog est une sorte de Café du commerce où circulent les idées « dans l’air ». Et inversement, on dit qu’un bon journaliste est celui qui sait de quoi on parlera demain au comptoir des cafés... et des blogs.

Certains regrettent cette tyrannie de l’actualité et de l’instantané. Christophe Ginisty, autre maître de la blogosphère, rapporte la remarque d’un de ses lecteurs :

« Tu chopes tout ce qui fait la une, et tu écris dessus, trop souvent. Ce qui fait qu’on retrouve chez toi ce qu’il y a chez beaucoup d’autres. Du coup, foot, politique, baronnage à la con, foot, politique, grandes lignes des blogs. » Et Ginisty de conclure : « Cette personne a raison. Mille fois raison. Ce qu’elle ne sait peut-être pas, c’est que j’en ai aussi assez d’écrire ce blog de cette manière. Alors c’est décidé, mon blog va devenir le blog perso que j’ai vraiment envie de faire depuis longtemps sans y être parvenu jusqu’à présent. »

Bloguer au-delà de l’actualité, voilà la solution ! Ou plutôt une solution possible. Pour échapper à la pensée unique. Mais « écrire un blog perso », comme le suggère Christophe Ginisty, ne me semble pas être une bonne idée. C’est même le deuxième écueil qui guette le blogueur. Avec l’actualité, l’ego est le deuxième pôle fatal du blogueur. Ce n’est pas parce vos lecteurs ont un nombril comme vous qu’ils vont s’intéresser au vôtre. Même s’il est très joli !

En conclusion, aux blogueurs, deux commandements qui n’en sont pas :

1) de l’actualité chaude tu t’écarteras

2) de tes tourments intérieurs tu épargneras le lecteur

Une ligne de conduite difficile à tenir. Un vrai exercice de funambule...


Moyenne des avis sur cet article :  4.46/5   (37 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Yves-Marie Cann (---.---.76.11) 18 juillet 2006 12:52

    Bien vu et critique bienvenue. J’ai relevé cette tendance sur mon site il y a quelques heures. Reste que l’exercice est difficile.

    http://www.election-presidentielle.fr/?p=218


    • spud (---.---.254.75) 18 juillet 2006 14:37

      Le rôle d’un blog n’est-il pas d’écrire ses idées sur tout&rien ? Après que certain se spécialise dans la critiques des critiques des critiques... sur l’actualité, c’est en limité le potentiel de l’outils. Les 2 commandements sont sympathiques, une nouvelle ligne de conduite de blog en mal d’idée ?

      Mais les blogs sont encore bien récents (je trouve), alors laissons faire cette future « démocratie participative » son bonhomme de chemin... en 2007 elle aura un poids, mais en 2012 sera peut-être un tournant avec un président blogger !?


      • candidat007 (---.---.122.128) 18 juillet 2006 14:42

        en quoi ça vous gène ? occupez vous de votre blog. !!

        Attention de passer de deux commandements, à une table des lois sur internet, puis à une constitution, puis à une surveillance et au contrôle.


        • Vilain petit canard Vilain petit canard 18 juillet 2006 15:34

          Très pertinent ! Merci.


          • fabrice (---.---.89.30) 18 juillet 2006 18:00

            Mais répondre en commentaire à cet articles moins de 5 minutes après l’avoir lu n’est ce pas justement commenter à chaud l’actualité et laisser ses tourments intérieurs parler ?


            • Eric (---.---.149.71) 18 juillet 2006 23:17

              Bravo ! Là vous m’avez piégé !


            • Alexandre Santos (---.---.183.195) 18 juillet 2006 18:31

              Je pense qu’on trouve ce qu’on cherche, tout comme la presse classique.

              Il existe des blogs qui se concentrent sur des sujets pointus, et qui donc sont insensibles à l’actualité générale de la société.

              Par contre un blog avec une ligne éditoriale peu définie et généraliste, le seul susceptible de réunir une audience très large, sera forcément soumis aux mêmes contraintes que la presse générale.


              • Eric (---.---.149.71) 18 juillet 2006 23:23

                J’ai tapé dans le mil ? Vous êtes à cente pour cent d’accord avec ce que je dix ?

                L’universalité, vous avez raison, vous l’artiste du web : c’est tout ce qui compte. L’universalité et l’éternité sont dans chaque seconde. On doit le sentir, même dans un reportage du Parisien. Vous savez, ce journal qu’on lit au comptoir des cafés ?


              • Bernard Dugué Bernard Dugué 18 juillet 2006 20:42

                Bonsoir,

                pas d’accord, les événements font sens et l’originalité tient à une analyse décalée, le truc qu’on ne lira pas dans les journaux, chose que j’ai tentée à propos de Zidane.

                L’autre originalité étant évidemment de parler d’un événement qui échappe à la plèbe médiatique autant qu’aux médiarques tribuns, ce que vous soulignez à juste titre


                • Eric (---.---.149.71) 18 juillet 2006 23:26

                  Trouver un angle original, ce que vous avez fait avec Zidane, ça reste l’esception, par définition...

                  Je ne suis pas contre le fait qu’on réagisse à l’actu, en revanche ce qui m’agace, ce sont les réflexes moutonniers : quand tous les blogs parlent de la même chose...


                • Pepites (---.---.240.186) 18 juillet 2006 22:25

                  1) de l’actualité chaude tu t’écarteras

                  2) de tes tourments intérieurs tu épargneras le lecteur

                  Je m’y retrouve. Voilà ce que Pépites tente de faire chaque jour.


                  • Roland (---.---.79.247) 19 juillet 2006 13:49

                    perso, je respecte le commandement 1 (un peu d’actualité immédiate mais la plupart du temps des thèmes plus grandes tendances et « avec du recul ». Le commandement 2 je m’en excuse, non, quoi qu’à dose discrète, on est pudique ou on ne l’est pas. Mais je n’ai jamais prétendu que mon blog était une revue d’actualité ni une oeuvre de journaliste ! donc je suis libre de faire comme j’ai envie, « laŭplaĉe ».


                    • nicbig (---.---.28.150) 12 février 2007 11:31

                      Je crois qu’il faudrait arriver à trouver le juste rapport qui tisserait là a fois perception, sensation et analyse, un peu comme Roland Barthes a pu le faire avec ses Mythologies, s’emparer, de manière subjective, d’un sujet, d’un objet, qui fait actualité, ou phénomènes de société, en gardant cette esprit critique qui nous permette de garder une distance sans pour autant s’exclure de l’observation. Etre à la fois spectateur et acteur de la socéiété dans laquelle on vit.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès