Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > C’est Inrocks, c’est un cap, c’est une belle (...)

C’est Inrocks, c’est un cap, c’est une belle insulte

Les Inrockuptibles ont franchi la ligne jaune dans leur édition de ce mercredi en titrant sur la « mort » présumée de Gérard Depardieu. Pour l’hebdomadaire, son départ de l’Hexagone, ainsi que sa récente obtention de la nationalité russe, ont signé l’acte de fin de vie de « Gégé ». C’est une ô combien étrange conception de la liberté individuelle…

« Il ne faut pas vendre la peau de l’URSS avant de l’avoir tué » a dit un jour l’inénarrable Coluche. On serait tenté de penser la même chose quant à l’énième polémique liée à Gérard Depardieu. Après les banderilles posées par Jean-Marc Ayrault, Philippe Toretton et tant d’autres, c’est l’hebdomadaire Les Inrockuptibles qui a tenté de porter le coup de grâce au moyen d’un coup de bluff : annoncer la mort de Depardieu.

La Une du numéro daté de ce mercredi est en effet sans équivoque : « 1948-2013 : C’était Depardieu ». Avec une outrance non dissimulée, l’hebdo bobo insinue donc que Gérard Depardieu n’existe plus à ses yeux depuis que le Castelroussin ait décidé de s’installer en Belgique, puis ensuite obtenu un passeport russe des mains de Vladimir Poutine.

Les chiens aboient, la caravelle passe

Cette Une choc, si elle est davantage spectaculaire sur la forme, demeure sur le fond de la même veine que les critiques précédentes adressées par un Premier Ministre en manque de popularité ou par un acteur en manque de salles de théâtre pleines. Celui qui interpréta à l’écran Christophe Colomb est donc livré à la vindicte populaire par certaines personnes publiques visiblement en mal d’influence.

En abordant frontalement le présumé scandale du moment, Les Inrockuptibles cherchent ainsi à imposer de façon martiale leur point de vue. En gros, il n’y plus de débat « Depardieu » à avoir puisque Depardieu n’existe plus. Et tout cela, finalement, pour un changement de localisation géographique…

Pourtant magazine culturel reconnu, les Inrocks rayent donc d’un grand trait l’aspect artistique de l’individu pour ne résumer in fine le personnage qu’à sa prétendue appartenance politique. Et font ainsi reposer une guerre improvisée Gauche-Droite sur les épaules d’un baladin qui est d’ici et d’ailleurs, et qui décide simplement de mener sa vie selon ses envies, fussent-elles incompréhensibles par la masse…

C’était Audrey Pulvar

Avec cette Une aussi nauséabonde que provocatrice (on se rappelle de la peur exprimée par Denis Podalydès il y a quelques jours en parlant de Depardieu : « je crains qu’on le tue »), Audrey Pulvar a signé bien tristement son dernier numéro à la tête de la rédaction des Inrocks.

A peine 6 mois après son arrivée au sein de l’hebdomadaire, elle a quitté ses fonctions de rédactrice en chef en invoquant un désaccord persistant avec l’actionnaire principal Matthieu Pigasse. En même temps, pour être en accord avec Audrey Pulvar en ce moment, il n’y a guère que deux options : soit il faut se lever de bonne heure, soit on n’est pas couché…

Gwendal Plougastel


Moyenne des avis sur cet article :  2.78/5   (36 votes)




Réagissez à l'article

29 réactions à cet article    


  • Bill Grodé 18 janvier 2013 10:24

    C’est provocateur, certes.
    Mais, à tout prendre, être insulté par les Inrocks, ça restera longtemps un motif légitime de fierté.


    • Anaxandre Anaxandre 18 janvier 2013 13:41

       Surtout que Depardieu semble avoir bien compris la leçon et l’idéologie des Inrock qui devrait se réjouir de voir leur pensée (?) appliquée par un haut représentant de notre cinéma (quoiqu’un représentant sans doute un peu trop populaire... beurk !) : multiculturalisme et sans-frontièrisme. Bon il est vrai qu’il ne respecte pas totalement la charte sans-papiériste le bougre...


    • Yvance77 18 janvier 2013 11:23

      Perso je pense que c’est surtout Depardiou qui a insulté le BAS peuple de France !


      • fcpgismo fcpgismo 18 janvier 2013 11:27

        Un sale type gavé de millions par des spectateurs et l’ argent public et qui quitte le navire en pleine tempête ne procède pas qu’ a un changement géographique il y a la dessous un long processus de dégradation éthique, du rien que ma gueule au détriment de ceux qui l’ ont nourri. Merci les Inrocks.


        • Anaxandre Anaxandre 18 janvier 2013 13:56

           Quelle courte vue de s’en prendre toujours et dans tous sujets au symptôme et jamais à la maladie ! La profonde hypocrisie de l’anti-nationalisme est ici frappante : Depardieu n’est que le fruit de votre idéologie sans frontières ; et pourquoi devrait-on accueillir tant d’immigrés quand Depardieu ne pourrait pas choisir lui-même sa nationalité ? Cet immigré que vous chérissez ne vient-il pas ici dans l’espoir d’y trouver de la même manière des conditions plus favorables ? Ne sommes-nous pas tous des « Citoyens du Monde » ? Ne doit-on pas respecter le choix individuel si cher à vos sectateurs ? Il y aurait presque de quoi rire en pointant les contradiction de la nouvelle idéologie de « gauche »...


        • Aldous Aldous 18 janvier 2013 19:08

           d’accord avec Anaxandre :


          On est tous des citoyens du monde mais faut pas que Depardieu le soit.

          Desolé mais si on a voté maastricht et Lisbonne on doit etre logique et applaudire Depardieu qui ne fait que mettre en pratique la société sans frontieres qu’on a accepté.

          Moi j’ai voté contre (quand j’ai eu l’occasion) et je pense en effet que le patriotisme est une bonne chose.

          Mais je ne me vois pas cracher sur Depardieu alors qu’il ne fait rien d’illégal.

          Soit on est citoyent du monde et les frontieres c’est caca et Depardieu doit pouvoir, comme tous le monde, vivre où ca lui chante.

          Soit le patriotisme c’est bien et alors on n’est pas des citoyens du monde et les frontieres c’est pas caca !

          Choisis ton camps camarade.






        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 janvier 2013 19:20

          Anastase.....Aldous........ smiley
          Les libéraux culturels (de gauche) se rendent meme pas compte qu’ils se sont fait marier à l’insu de leur plein grè par les libéraux politiques (de droite) .
          C’est le mariage pour tous ,mais des fois sans le savoir ......


        • Aldous Aldous 19 janvier 2013 09:44

          et on sait qui fait la femme...


        • Furax Furax 18 janvier 2013 11:57

          Pas grave puisque ce « journal » vient de se suicider sous nos yeux totalement indifférents.
          Bonnaud vient d’en être nommé patron !!!  smiley
          Essayez d’imaginer ce qu’ils auraient pu trouver de pire...Impossible !


          • docdory docdory 18 janvier 2013 12:49

            Qui est Bonnaud ???


          • Roland Franz Roland Franz 18 janvier 2013 17:40

            Bonnaud, le défenseur acharné de la version officielle du 11 Septembre...
            Bonnaud, le pourfendeur des « conspirationistes » ...

            Avec lui, es Inrocks vont passer de la fausse impertinence pour bobos, à la vraie pensée unique.

            Un vrai suicide, effectivement !


          • amipb amipb 18 janvier 2013 18:11

            Bonnaud était bien meilleur lorsqu’il était l’associé de Kaganski, dans les années 90. Les deux bougres avaient une joie de vivre assez communicative.

            Dommage que Mr Bonnaud ait pris la grosse tête depuis...


          • 1984 18 janvier 2013 12:08

            Les Inrock qui porte si bien son nom est un torchon depuis le premier jour !
            Quand à Gérard Depardieu c’est qui ?


            • krachunka 18 janvier 2013 12:19

              Nan mais franchement vous vous relisez des fois !!

              « c’est l’hebdomadaire Les Inrockuptibles qui a tenté de porter le coup de grâce au moyen d’un coup de bluff : annoncer la mort de Depardieu. » Je ne pense pas qu’une seule personne en France ai pris la chose au sérieux (enfin si vous apparemment). Perso j’ai trouvé cette une bien faite (je ne suis pas du tout lecteur de ce journal), et quelque part elle renvoie justement dans les cordes tout ceux qui prennent cette affaire à cœur, et ce qu’ils soient gégéophiles ou depardiouphobes !

              « Pourtant magazine culturel reconnu, les Inrocks rayent donc d’un grand trait l’aspect artistique de l’individu » Où ça ? quand ? C’est plutôt l’inverse ! Quand un magazine dit culturel fait sa une sur la mort d’un artiste c’est en hommage à sa carrière, quand bien même ce n’est qu’une boutade.

              Si j’avais de faire comme Depardieu, ce serait pas pour des histoires de pognons (hélas ;) )mais pour ne plus entendre ces bandes de geignards qui montent en épingles cette histoire pour des raisons purement partisanes !

              C’est juste l’histoire d’un immense acteur, d’un personnage intriguant qui, viellissant un peu me semble t’il, se retrouve utilisé et récupéré part les politicards de tout poils et ce de Moscou à Matignon en passant par Plougastel !


              • gaijin gaijin 18 janvier 2013 12:32

                c’est certes bien malheureux ce qui arrive a ce pauvre gégé
                fuir l’enfer fiscal français pour trouver enfin dans la russie de poutine une vraie démocratie
                et en plus être critiqué dans son ex patrie
                vivement que les lois internationales reconnaissent le statut de réfugié fiscal pour que les paus du monde libre ( suisse, luxembourg, monaco, isles caiman, russie ......... ) puissent enfin mettre un terme a la désespérance des millionnaires français .......

                d’un autre coté quand on voit des gens qui travaillent et sont obligés de dormir dans leur voiture on a du mal a pleurer sur les malheurs de ce type qui a bu dans sa vie certain plus que ce que certaines familles ont pour vivre ,chauffard alcoolique, grossier et incontinent, dont le départ coincide avec les ennuis judiciaires.
                il a voulu jouer avec les symboles et profiter de sa notoriété pour transformer sa fuite en acte politique
                et il faudrait le plaindre ?????
                j’ai du mal a suivre

                et il faudrait le plaindre ????????


                • lulupipistrelle 18 janvier 2013 12:40

                  H,ha,ha le lynchage en règle... par un torchon qui ne vit que de l’argent public, qui lèche le cul de Pierre Bergé , peut-être même stricto sensu... 



                  • lulupipistrelle 18 janvier 2013 19:47

                    Même France Inter l’a viré...


                  • Anaxandre Anaxandre 18 janvier 2013 17:20

                     De moins en moins de monde, rassurez-vous ! Malheureusement toute cette presse moribonde et à l’idéologie servile qui aurait déjà dû disparaître est sans cesse renflouée par notre argent via les subventions publiques ou par des acteurs privés proches du pouvoir.

                     Et ensuite c’est la valse des prostitués qui courent d’un titre à un autre sans jamais passer par la case chômage : les Demorand et autre Joffrin toujours grassement rétribués pour « services rendus »... Robespierre, reviens !

                     (N’est-il pas frappant de constater par exemple qu’avec certains produits, votre banque vous « offre » des abonnements à ce genre de presse ?...)


                    • 5pif2 18 janvier 2013 17:51

                      Je ne veux pas être désobligeant mais de dire que Depardieux quitte le navire en pleine tempête c’est un peu tirer sur l’ambulance... Croyez vous vraiment que la fuite de quelques uns nous fait plonger dans la crise ??? Que les impots nous sauverons ?? Plus personne ne ce souvient qu’un certain gouvernement à sauvé les banques qui sont à l’origine de cette soit disant crise. En attendant ces dernières ce sont bien replumées, elles font même aujourd’hui des profits comme jamais et personne ne s’en plaint... et ne parlons même pas du gouvernement actuel qui ne fait que prolonger voir meme empirer la situation.


                      • amipb amipb 18 janvier 2013 18:16

                        Vous mélangez 2 propos : si Mr Depardieu n’est évidemment pas à l’origine de la crise, on ne peut pas dire qu’il soit très solidaire des français à qui l’on demande de faire des efforts en ces temps de crise.

                        C’est bien dommage, d’ailleurs, car Mr Depardieu est parfois capable d’une grande humanité, certaines personnes ayant travaillé avec lui ou chez lui peuvent en témoigner.


                      • Ruut Ruut 18 janvier 2013 19:58

                        Je pense plustot que Monsieur Depardieux est un modèle a suivre.
                        Les solutions proposées par le gouvernement actuel ne sont pas crédibles pour résoudre les problèmes de notre pays.

                        De plus 50 % voir 15 % de ses impôts auraient été plus efficace que 75 % de rien du tout.
                        A trop vouloir racketter, la vache a lait fuit, voir ne produit plus rien.


                      • 5pif2 19 janvier 2013 10:54

                        Je ne pense pas mélanger, je m’explique certainement mal. Ce que je voulai faire comprendre qu’il est bien facile de taper sur Mr Depardieu que l’on accuse de tous les mots. Pendant ce temps là on occulte le fait que le problème est venu des grands pontes de la finances et certainement d’autres facteurs que l’on ne connait peu ou pas. Et maintenant c’est à nous d’essuyer les pots cassés pendant que les fautifs sont repartis de plus belle avec leur bénéfices ’ce sont ils arrêtés d’ailleurs ?!). Alors non je ne pense pas que les deux problèmes soient si éloignés que cela. Faire rentrer dans la têtes des français via la DESinformation que si l’on ce sert les coudes, l’on sortira de la crise les doigts dans le nez, cela fait doucement rigoler. Il n’y a qu’a voir nos politiciens, ils sont un bel exemple d’union et de franchise. La dette ne disparaittra jamais simplement parce que nous n’avons plus le pouvoir sur notre monnaie au niveau nationnal.


                      • Jean-Michel Lemonnier Jean-Michel Lemonnier 18 janvier 2013 20:13

                        Cette Une sur Depardieu est piteuse...
                        Depardieu en « nomade attalien » ? Et alors ? Il est en parfaite conformité avec la doxa de la bourgeoisie dominante, des lecteurs des « Inrocks » certainement... et si on lui reprochait aussi (et surtout) un amour sincère pour la Russie... or la russophobie est « obligatoire » en France et dépasse les clivages politiques.

                        ...« Les Inrocks » magazine prétendument « culturel » donc, de référence pour les libéraux libertaires tout comme l’est Télérama...

                        ... il n’y en a que pour le demi-bourgeois (et ses amis sous-prolétaires américanisés) ou le bon bourgeois « cool » (qu’il soit de droite ou de gauche, il partage les mêmes goûts) qui se la joue « rebelle » en allant renifler dans les pissotières de l« underground » culturel... et qui ne peut se prononcer sur un livre, un disque, un film, tant qu’il n’a pas lu l’avis des journaleux de ces magazines...

                        Combien d’articles sur Patrick Rondat, Yngwie Malmsteen, Tony Mc Alpine, Gary Moore, sur le Metal néo-classique/« baroque », par exemple ?


                        • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 18 janvier 2013 20:21

                          Les Inrockuptibles se cassent la gueule ....
                          Normal, pour des mutins de Panurge....
                          Au bas de la falaise ils font toc ...et flop.....
                          Dur de tomber sur ce qu’est vraiment un rock .....


                          • moebius 18 janvier 2013 23:05

                             Ca fait longtemps que Depardieux est mort mais ça fait moins longtemps que Delon . Delon aussi a essaye de survivre un peu comme Depardieux


                            • Yohan Yohan 18 janvier 2013 23:14

                              Rassurez vous GG sera aux premières loges pour voir le FRANCE couler smiley


                              • moebius 18 janvier 2013 23:19

                                J’ai jamais lu cette revue. Cette revue en papier glacé enfonce des portes ouvertes toutes les revue en papier glacé enfoncent des portes ouverte sur du connuel. Delon est mort et Depardieux suivra et sa poigne de main a ce connard n’y changera rien. Il est vieux, obese et con...mort


                                • moebius 18 janvier 2013 23:27

                                   le gros GG, cette incommensurable et talentueuse grosse masse adipeuse du cinema français va dabord devoir assister au coulage de son pays et surtout de Poutine le cher president de son pays a lui et moi un peu ça m’etonnerait un peu que celui ci reste encore son copain.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès