Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > C’est quelqu’un qui n’a rien dit à Christophe (...)

C’est quelqu’un qui n’a rien dit à Christophe Barbier

« Je ferai de mon mieux ». Ce n’est pas du conditionnel, mais du futur. « Je ferai de mon mieux », c’est aussi le titre de l’interview que donne Carla Bruni à Christophe Barbier, directeur de la rédaction de L’Express aujourd’hui mercredi 13 février.

Christophe Barbier n’aurait jamais publié le SMS supposé que Nicolas Sarkozy aurait envoyé à Cécilia. Car, explique-t-il, Cécilia n’est plus un personnage public. Mais Carla Bruni, c’est une autre affaire. Carla c’est maintenant la première dame de France. C’est aussi une amie que Christophe Barbier connaît depuis 2001. Il l’a rencontrée à la sortie d’une pièce de théâtre qu’il avait écrite et dans laquelle jouait Raphaël Enthoven (l’ex de Carla et le père de son fils).

Depuis, Christophe Barbier ne s’en cache pas, la relation avec Carla Bruni est devenue amicale. Un journaliste a le droit d’avoir des amis. Il arrive que ces amis, quand on est un journaliste important comme Christophe Barbier, frayent dans les hautes sphères de la politique, de la finance, du business...

On peut néanmoins s’interroger sur la démarche et sur la méthode de Christophe Barbier qui, aujourd’hui, en une du journal dont il dirige la rédaction publie l’interview d’une amie qui est devenue, mais Christophe Barbier n’y est pour rien, la première dame de France.

Hier soir, Christophe Barbier était l’invité du Grand Journal (Canal+). Michel Denisot, lors de sa présentation, insiste beaucoup sur le caractère exceptionnel de cette interview, la présentant comme un scoop, c’est-à-dire une « information importante et exclusive vis-à-vis de la concurrence », mais la relativisant du même coup du fait du caractère amical de sa relation avec Carla Bruni, sujet à propos duquel Barbier, intelligemment, ne se défile pas.

Ce qui n’empêche pas le caractère « casse-gueule » de l’exercice. C’est du people, mais pas du people, c’est une interview comme les autres, mais pas tout à fait, on est dans la relation interviewer-interviewé, mais pas tout à fait non plus, dans la confidence et dans la retenue. Barbier qui aime le théâtre et en écrit sait doser, ménager le suspense. C’est une pièce écrite à quatre mains.

Comme l’explique Michel Denisot au début de sa présentation, c’est un scoop puisque tous les concurrents auraient bien aimé obtenir cette exclusivité. Christophe Barbier l’a eue parce qu’il est un ami de Carla Bruni-Sarkozy. On reconnaît un bon journaliste à ses réseaux, à son carnet d’adresse et beaucoup de journalistes aimeraient posséder celui de Barbier. Mais reste à savoir si être l’ami de quelqu’un d’important, puisque l’annonce de son interview figure en une d’un des news magazines les plus influents de France et que pour l’occasion son tirage sera augmenté en conséquence, est un atout ou un handicap ?

Ici comme dans les réponses qui sont contenues dans les questions, la valeur du scoop est contenue dans sa simple énonciation. C’est un scoop parce que c’est un scoop. C’est un scoop parce que pour la première fois Carla Bruni-Sarkozy est interviewée en tant que première dame de France. Pour le reste ça ne décoiffe pas vraiment. C’est Bernadette relookée. « Je ferai de mon mieux ». On ne va certes pas lui demander des révélations...

De toute façon, qui les lui demanderait ? Pas Christophe Barbier puisque c’est elle qui mène l’interview et que le directeur de la rédaction de L’Express avoue benoîtement que, dans cette affaire, c’est elle qui décide. Extrait du Grand Journal d’hier soir :
« Je vois le soin, la méticulosité qu’elle a apporté à travailler chaque phrase, à travailler chaque ligne dans le sens des mots, mais aussi dans la sonorité », explique Christophe Barbier.

Celui-ci est coupé par Aphatie qui lui demande avec une pointe de perfidie « La relecture a été importante ? ». Barbier lui répond : « On a travaillé cinq jours tous les jours. On a d’abord fait un premier grand entretien que j’ai décrypté. Et puis après on a retravaillé jusqu’à hier soir, pendant le bouclage, virgule après virgule... ».

Qu’on fasse relire une interview, nous ne discuterons pas de ce sujet ici qui mériterait un article entier. Mais que l’interviewé(e) « retravaille » son interview, voilà bien de quoi faire bondir les professionnels de la profession. Mais ce n’est pas fini. A la question d’Ariane Massenet qui lui demande si l’Elysée est intervenu, voilà ce que répond Christophe Barbier : « L’Elysée n’est absolument pas intervenu dans la décision de Carla Bruni de se faire interviewer dans L’Express (...) J’ai parlé quelques secondes avec son mari lors d’un dialogue avec elle par téléphone, puisqu’il était présent, et il m’a confirmé qu’il ne savait absolument pas quel était le contenu de cette interview et qu’il lui laissait le libre choix et du média et du contenu ». Qu’on médite bien sur cette réponse.

Autre question : « Y a-t-il eu des questions taboues ». « Absolument pas, répond Barbier, c’est moi qui ai choisi les thèmes que l’on aborderait et les thèmes que l’on n’aborderait pas ».

Voilà, tout est dit. Quand un journaliste interviewe une amie, c’est comme quand un médecin ausculte un ami...

A lire aussi sur Agoravox

A voir sur Agoravox TV


Moyenne des avis sur cet article :  3.7/5   (71 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • MagicBuster 13 février 2008 11:31

    . . . si seulement les journalistes faisaient de leur mieux . . .

    On n’aurait pas autant d’articles PeoPle dans les journaux.


    • Prêtresse Prêtresse 14 février 2008 10:48

      Je suis homophobe.


    • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 8 avril 2008 16:25

      Traduction selon Larousse, Reverso etc...........................

      - Qui n’aime pas les hommes et par extension les pédés>.

      -Voilà qui va nous empêcher de dormir !


    • tchoo 13 février 2008 12:19

      Sans intérêt ! (l’article de l’express)

      entendre CB au grand journal, m’a suffit pour m’en convaincre, pour les raisons énoncées ici, dans votre article !


      • nico 13 février 2008 12:20

         Je viens de lire cet article et ca resume bien le journalisme francais quel que soit le media

        Pas plus tard qu hier sur france2 monsieur pujadas parlait de l etat degrade des prisons russes mais il se garde bien de parler de l etat des prisons francaises classees avant dernieres de l europe juste avant celles de la .... roumanie

        Ce meme jour a la radio j ai entendu que la surpopulation carcerale devenait incontrolable en france et ... a la tele et dans les journaux pas un mot

        De meme en janvier il a ete etabli que les prix a la consommation pour la nourriture ont bondi de 3% seulement pour le mois de janvier alors que les acteurs du secteur avaient promis une hausse de 3% ... sur un an

        On ne parle pas non plus de l etat inquietant des avions militaires francais tres degrades ni que plus de 50% des actifs francais vivent avec moins de 1500 euros par mois ni de l echec du programme des maisons borloo ni de plein de choses en fait

        On prefere parler de ce qui ne va pas a l etranger et oculter les problemes francais comme ca tout le monde peut dormir tranquille

        Il y a eu quelqu un qui a essaye de parler un jour de faire une vraie enquete journalistique c etait sur l affaire clearstream aujourd hui il ne peut plus travailler et il enchaine les proces et les amendes a payer

        Voila ce qu on fait aux vrais journalistes d investigation en france on les empeche de travailler tout simplement

        Pour parler plus precisemment de cette interview elle n a aucun interet car elle est faite par un proche et donc la collusion est flagrante indescente pour un soit disant journaliste

        D ailleurs ce monsieur devrait plutot ecrire dans gala si son carnet d adresse est si rempli

        Et concernant monsieur aphatetique il ne nous parle que des voyages et de la couleur des costumes de monsieur sarkozy donc il est un peu mal place pour donne des lecons de journalisme

        Ces messieurs ne valent pas mieux que le reste de cette profession qui est completement muselee et a la botte du pouvoir que ce soit du pouvoir de droite comme celui de gauche de meme que celui du pouvoir economique

        Je me souviens d une interview dans la matinale de canal plus de michel edouard leclerc vantant l abrogation des lois gallant et raffarin qui encadrent l implantation des grandes surfaces en france et donc la limite

        Monsieur leclerc nous a dit sans sourciller que cela permettra a d autre entrepreneurs d emerger voila son argument j ai bien rigole devant ma tele et puis j ai ete choque que ce monsieur toussain ne releve pas cela car c est vraiment se moquer du monde

        Le premier beneficiare de cela sera monsieur leclerc lui meme qui pourra en tirer tous les benefices il pourra fixer ses prix lui meme tant au consommateur qu aux producteurs il pourra s etendre sans limites bref il aura les mains libres et il pourra aussi etouffer les petits concurrents dans le meme temps

        Alors pourquoi monsieur toussain n a pas reagi ?

        La reponse se trouve plus tard dans la page de pub ou on constate que monsieur leclerc est un gros annonceur pour la chaine donc un revenu substantiel quoi qu on en dise donc on le menage on le caresse dans le sens du poil pour ne pas avoir un coup de fil du boss en colere en fin d emission

        Le journaliste en france est un passe plat en fait rien de plus et tant qu il mangera dans la meme assiette que les politiques et les industriels cela ne pourra etre autrement

        Moi je suis tout de meme effare que personne ne disent rien sur la tele publique privee de publicite elle sera de nouveau dependante de l etat a 100% comme au temps de ... l ortf et si c est ca le progres en france alors il n y a plus qu a partir de ce pays

        En effet ou sera l independance de cette television ?

        Les journalistes seront recrutes par l elysee ?

        Deja qu elle n etait pas tres dependante on l a vu avec audrey pulvar qui essaye de faire son metier et qui a ete menacee par monsieur sarkozy il y a qques temps

        Moi ce que je trouve scandaleux et personne ne le dit c est que cet homme etait deja president avant d etre elu 

        Il a outrepasse ses fonctions pendant qu il etait ministre de l interieur assumant des fonctions de chef d etat aussi bien a l interieur qu a l exterieur du pays pourquoi personne n en parle de cela ?

        Monsieur apathique un jour a critique l epoque du groupe hersant et la collusion du pouvoir mais il ne se rend meme pas compte qu aujour d hui cette collusion et multipliee par 100000 

        Tous ces biens pensant critiquent l internet et la diffusion non controlee de l info mais heureusement qu il y a cela aujourd hui pour s informer un peu car franchment si on ne devait compter que sur les journalistes francais ce serait un peu juste 

        Je note aussi que certaines radios donnent de l info mais bizarrement on entend ces infos une fois et puis plus rien pas de suite

        Je comparerai cela a une cocotte minute d ou s echapperai un peu de fumee de temps a autre puis une fois que cela s est produit on reserre bien le couvercle pour eviter les fuites

        Je ne sais pas si cela sera publie on verra bien l audace du webmaster 


        • jakback jakback 17 février 2008 12:28

          Vous oubliez la semaine d’émeutes a Copenhague, bis répétita, de nos banlieues, dont personne ne parle, a qui profite le crime de désinformation ??


        • breizhnana 13 février 2008 12:20

           Faut arrêter de l’appeler "la première dame de France"… elle est de nationalité italienne ! On se moque de qui ? Si c’est la première dame de France alors nous on est quoi ? On en reparlera dans 4 ans quand, logiquement comme tout le monde, elle pourra demander la nationalité française… Reste à savoir si ça l’intéresse, vu ce qu’elle dit des français, et si elle en aura le temps. Mais sinon c’est comme le mariage (s’il est vraiment légal) les dérogations c’est pas fait pour les chiens. Tiens faudrait en parler au ministère de l’immigration choisie !... Sorti du contexte pipole de tous les articles qui vont découler de cet article Express le mal-nommé, peut-on nommer "interview" un travail de cinq jours sur un sujet aussi creux qui comme vous le dites, "ne décoiffe pas vraiment"… C’est pas une interview c’est de l’emballage communication trituré dans tous les sens. . Ca promet… La pauvre chérie sussureuse ne sait rien, n’a rien à dire, et sait mieux montrer ses fesses que faire preuve de personnalité. En plus elle essaie déjà de nous faire la morale cette pétasse. Ah, quelqu’un m’a dit… On nous prend vraiment pour des c………


          • Internaute Internaute 13 février 2008 15:16

            Catherine et Marie de Médicis, Marie-Antoinette et Marie-Louise, pour ne parler que d’elles, ont toutes été premières dames de France sans pour autant avoir la nationalité française. Ce n’est donc pas une obligation.

            Par contre, je trouve gênant qu’une dizaine de photos de la première dame de France à poil circule sur Internet, même si les poses peuvent être qualifiées de "pudiques" par les temps qui courrent.

            Quel crédit peut avoir notre président lors d’un déjeuner avec un président étranger lorsque son interlocuteur sort de sa poche ces photos de culs ? A mon avis, cela dévalorise le poste de premier responsable de la République. Mais peut-être que cela détend l’atmosphère et en tout cas il vaut mieux avoir Carla Bruni comme compagne que Golda Meir ou Angela Merkel.


          • brieli67 14 février 2008 01:41

            Catherine et Marie de Médicis, Marie-Antoinette et Marie-Louise, pour ne parler que d’elles, ont toutes été premières dames de France sans pour autant avoir la nationalité française. Ce n’est donc pas une obligation.

             

            COMME SI ON PARLAIT DE NATION A L’EPOQUE

             

            et vos premières Dames.... sous-entendu il y a DROIT à d’autres... DONC DROIT DE CUISSAGE

            ...... LOULOU XV a en dépit de son Parc de Cerfs payé pour 35 bâtards .......


          • Internaute Internaute 14 février 2008 11:44

            @brieli67

            La nation est bien plus ancienne que la République, celle-ci ayant conservé dans ses usages toute l’organisation de l’Ancien Régime.

             

            Ainsi, dans le Dictionnaire de l’Académie Française, édition de 1.778 imprimé par privilège du Roi à l’époque où Mirabaud en était Secrétaire perpétuel, on trouve la définition suivante.

             

            NATION Terme collectif. Tous les habitants d’un même Etat, d’un même pays, qui vivent sous les mêmes lois, parlent le même langage.

            Nation se dit aussi des habitants d’un même pays, encore qu’ils ne vivent pas sous les mêmes lois et qu’ils soient sujets de différents princes. Ainsi quoique l’Italie soit partagée en divers Etats et divers gouvernements, on ne laisse pas de dire « La nation italienne ».


          • pruliere pruliere 13 février 2008 12:33

            D’accord avec le poste précédent...Il faut cesser de l’appeler ainsi : la fonction de "première dame" n’existe pas en France...C’est du Made in US et on en bouffe déjà assez comme ça !

            Sinon article inutile, à mon avis


            • Internaute Internaute 13 février 2008 15:18

              C’est trés juste. En France on parle de "Madame la présidente".... ce qui n’est pas non plus une fonction reconnue par la constitution.


            • brieli67 14 février 2008 01:53

              dites donc un Prince Consort comme le mâle de l’Elisabeth...... qui pour avoir sa paix et sez soustraire à ses ardeurs l’a fait amiral... en goguette sur les mers ..... pour faire ribaude dans les lupanars du monde entier ?

              En France et autres républiques le conjoint de président est conjoint normal sans fonction ni pouvoir particulier

              NS en tant que avait déjà sa politichienne attitrée et rénumérée...... 


            • Parrison Parrison 13 février 2008 13:01

               

              Inutile cet article... ? non, je crois au contraire que c’est une bonne information... En effet, nous apprenons que la belle ne s’en tiendra pas à faire de la figuration et entend bien jouer un rôle, politique ou autre, ceci n’est pas encore précisé, dans notre beau pays grâce à ses relations soigneusement choisies qui la propulseront vers les sommets auxquels elle aspire... !

              Intéressant.... oui...intéressant... !


              • jordanne jordanne 13 février 2008 13:02

                Bonjour , juste un mot pour dire qu’ayant lu l’article et écouté la vidéo je ne peux que signaler qu’en effet Carla Bruni Sarkozy a usé (si je peux m’exprimer ainsi) de clins d’oeil : entre autres : "rien de grave" qui est le titre du livre de Justine Levy dans lequel celle-ci raconte comment la première dame de France lui a "volé" son mari Raphael Enthoven .......

                cynisme ou inconscience ? (bof on s’en fiche ça ne change pas grand chose)


                • Voltaire Voltaire 13 février 2008 13:04

                  Bon article, qui illustre bien les limites du système journalistique français.

                  Comme vous, c’est cet immense travail de "relecture" qui m’a choqué, et réduit à néant l’intérêt de cet "entretien". On demeure totalement dans un monde de communication, ou toute spontanéité, et donc toute vérité est absente. Belle sur la forme, cet interview est décrédibilisée par son "making of". Aussi artificielle que les images de manequins qui s’étalent en premières pages. Une belle occasion de manquée, tant le Président souffre d’une maitrise absolue de sa communication. Tel président, telle première dame, donc.


                  • Parrison Parrison 13 février 2008 13:19

                     

                    Je remarque par ailleurs que Monsieur Barbier fait passer de nombreux messages, l’air de ne pas y toucher.... 

                    Devrions-nous en déduire que l’idée de l’interview ne venait pas de lui... ?

                     


                    • brieli67 14 février 2008 02:14

                      mon NICK bennnnn il est INCORRUPTIBLE......... tiens comme De Gaulle ??

                      comme Mendès-France lui glisse t’il.... sur le fil.....

                      comme Chabande Del Masse ?? 

                      Ah MA PETITE Dame ! c’en fût un de ces chaud-lapins ! Petite Yvonne l’a fait exclure des sauteries de l’Elysée pour ses frasques.

                      Te laisse le Jacky ... et on prends le Mendés. j’ai déjà l’accord du Nègre RIri G......

                       


                    • gaelec 16 février 2008 17:00

                      Les barbiers sont rasants ! Y’en a même qui finissent par raser les murs


                    • tvargentine.com lerma 13 février 2008 13:22

                      La presse française n’a jamais trouvé les lecteurs correspond à leur "marché"

                      Les faits de sociétés et la politique ne font pas vendre ,seul les magazines peoples fonctionnent et le dynamisme de ce secteur d’activité incite les médias d’information traditionnel à intégrer le people dans leurs journaux pour élargir leur part de marché "lecteurs"

                      Ne reste plus qu’a mettre des playmettes à la UNE comme en Anglettre pour vendre encore plus

                       


                      • hihanhihanhihan hihanhihanhihan 13 février 2008 18:09


                        -par hihihihi -(IP:xxx.x4.17.163) le 13 février 2008 à 13H39

                        -Elle va seduire les Francais la femme du president comme Diana

                        -Et elle va en gagner des proces contre ces charognards


                      • Parrison Parrison 13 février 2008 14:12

                         

                        Vous avez certainement raison Monsieur Hi .... mais la popularité d’une jolie femme n’est pas ici le sujet de l’article qui va bien au-delà du côté people comme on veut prudemment nous le présenter... !

                        Ceci-dit comparer la belle Carla à Diana, c’est un peu jouer les voyantes de mauvais augure.... mais bon... !!!


                        • JJJem 13 février 2008 14:13

                          Au moins cet article est plus objectif que : "Carla Castafiore" posté aujourd’hui...

                          et merci de ne pas détourner le débat qui est médiatique et non politique....


                          • Vincent Frédéric Stéphane 13 février 2008 14:50

                            A Arthut Mage : vous avez vous aussi remarqué ce phénomène détestable de la création d’un ralentissement dans les 2 sens dès qu’un accident se produit sur autoroute.

                            Je ne sais toujours pas si c’est du au comportement de la majorité des conducteurs ou si seule une infime minorité suffit à donner une image dégradante de l’ensemble.

                             


                          • tvargentine.com lerma 13 février 2008 14:19

                            C’est étrange en lisant les commentaires,car l’article incite les lecteurs d’Agoravox à acheté l’Express !

                            Et demain,vous irez achetez LE POINT ??? PARIS MATCH ???? TELE 7 JOUR ?????

                            Arrêtez de participer gratuitement au nouveau plan média des journaux et hebdos qui veulent augmenter leur part de marché et augmenter les prix des pages de publicités dans leur journaux

                            Arrêtez de vous faire instrumentaliser par des mauvais

                             


                            • Algy Algy 13 février 2008 15:23

                              J’ai souvent écouté avec intérêt les analyses de Christophe Barbier sur la politique française. Je l’ai souvent trouvé brillant et percutant malgré un style personnel assez classique et en apparence pas très people : un physique d’avant-guerre, son éternelle écharpe rouge jetée négligemment autour du cou.

                              Mais je découvre aujourd’hui un directeur de la rédaction de l’Express décevant dans le rôle du « passeur de plats » de la première dame de France.

                              Il lui a fallu une semaine pour réaliser cette entrevue. Ils l’ont tellement travaillé avec « méticulosité » qu’on se demande s’il n’a pas outrepassé son rôle de journaliste pour se transformer en conseiller en communication. Ne dit-il pas dans son édito-vidéo : « Nous avons regardé quel style, quel profil elle pourrait donner » à ce nouveau rôle ?

                              Aux dires de Christophe Barbier, « Carla comprend la chose politique ». Manifestement, elle la comprend tellement bien qu’elle commence par une bourde en traitant le Nouvel Observateur de journal collaborationniste ! Une déclaration qui devait évidemment faire l’objet rapidement d’un rectificatif…
                               

                              Mais que sont nos hebdomadaires devenus ? Le Nouvel Obs et l’affaire du SMS, l’Express et l’interview très « léchée » de la première dame de France, le Point qui suit la même trace en en faisant la une comme les deux autres sur le couple présidentiel...Les journalistes, tout en critiquant la peopolisation orchestrée par Sarkozy, sont tombés dans le piège et ne se rendent même plus compte qu’en abreuvant leurs lecteurs de ces articles et entrevues racoleurs, ils sont descendus au niveau des magazines à potins.
                               

                              Vous pouvez voir ici le nouveau « VRP de Carla Bruni-Sarkozy » invité mercredi soir chez Fogiel ; c’est un sketch, au-delà de ce que j’imaginais possible,la caricature de ce que j’ai pu écrire ci-dessus. On comprend mieux certaines choses ! Ah, ce petit microcosme politico-médiatico-culturello-pailleto…parisien n’a pas fini de nous surprendre surtout sous l’ère du Sarkozysme triomphant (ou déclinant !)…

                               

                               

                               


                              • morice morice 13 février 2008 16:06

                                 rarement vu un tel vide en interview : même Paris Hilton quand elle parle de ses animaux qu’elle délaisse régulièrement à plus de choses à dire.. 


                                • Weinstein 17 février 2008 13:03

                                  C’est sûr que Momo le facho a des trucs intéressants à raconter, par exemple :

                                  J’aime pas Sarko parce qu’il a du sang juif qui coule dans ses veines, pareille pour la belle Carla !


                                • Gilles Gilles 13 février 2008 16:13

                                  Mon commentaire est :

                                  Ce Christophe Barbier que l’oin volit souvent, trop souvent, notamment sur C dans l’air est absolument insuférable. Le genre de mec qui se doit d’avoir une opinion sur tout, absolument tout et assène ses vérités. Idéal pour passer à la télé, mais d’un superficiel..

                                  Insupportable ce mec.


                                  • Céphale Céphale 13 février 2008 16:22

                                    Si maintenant Carla est la muse qui inspire les discours du trépidant, on n’a pas fini de rire !


                                    • Le péripate Le péripate 13 février 2008 16:53

                                      J’ai rien lu, c’est juste pour sortir celle là : Carla et Nicolas, c’est l’alliance de la carle et du lapin


                                      • Fergus fergus 13 février 2008 17:18

                                        Attention aux dérapages, Carla !

                                        Dans l’entretien accordé à Christophe Barbier, Carla Bruni a commis une grave faute en comparant l’utilisation du SMS à Cécilia avec « la dénonciation des juifs pendant la guerre ». Quelle qu’ait pu être le manque de tact du Nouvel Observateur, ce propos est évidemment inacceptable et n’a pas manqué de susciter de très vives réactions. Fort heureusement, la chanteuse a pris conscience de l’énormité de son propos et vient de publier un communiqué d’excuse. C’était la moindre des choses, et c’est tant mieux. Mais Carla devra désormais être beaucoup plus attentive à des dires et à ses actes, c’est le prix à payer pour occuper la chambre du Roi. 


                                        • C.C. C.C. 13 février 2008 18:21

                                          Dans l’entretien accordé à Christophe Barbier, Carla Bruni a commis une grave faute en comparant l’utilisation du SMS à Cécilia avec « la dénonciation des juifs pendant la guerre ». Quelle qu’ait pu être le manque de tact du Nouvel Observateur, ce propos est évidemment inacceptable ...

                                           

                                          C’est effectivement inacceptable de la part de C. Bruni de faire ce type de comparaison. Cela dit, on voit étalés à longueur de tracts les mots "rafles", "vichy", "pétain", "résistance", "collaborations" .... alors bon, sommes nous réellement à une générailsation débile prêt ?


                                        • haddock 14 février 2008 08:57

                                          Ce sont bel et bien des méthodes de charognards que de sortir ce genre de SMS ,et ce sont bel et bien ce genre de méthodes qui onr été employées pendant une période de sinistre mémoire , pour s’ emparer d’ apparts et de biens de gens envoyés dans des camps de concentrations . Dire le contraire est une insulte à la mémoire de ces personnes .

                                           

                                          Charognards , délateurs , collabos , salopards .


                                        • brieli67 14 février 2008 10:21

                                          http://www.purepeople.com/3843-Qui-n-a-pas-fait-sa-petite-cure-de-rehab-.html

                                           

                                          NS n’a t-il pas fait tirer sur des journalistes en Egypte,

                                           

                                          http://tempsreel.nouvelobs.com...

                                           

                                          fait fracasser un photographe :

                                           

                                          http://tf1.lci.fr/infos/france...

                                           

                                          fait confisquer du matériel

                                           

                                          http://www.20minutes.fr/arti


                                        • Céphale Céphale 13 février 2008 17:30

                                          @hihihihi

                                           

                                          Permettez-moi une remarque sur la langue française.

                                           

                                          Le radical "céphale" signifie "tête" et non pas "cerveau" comme vous semblez le croire. Par exemple, l’encéphale est ce qui est à l’intérieur de la tête, donc le cerveau ; un aigle bicéphale est un aigle à deux têtes ; Bucéphale, le cheval d’Alexandre, était un cheval à tête de boeuf, etc.

                                           

                                          Céphale était un Grec du temps de Périclès, ami de Socrate.


                                          • Nobody knows me Nobody knows me 14 février 2008 13:18

                                            Vous êtes sûr qu’il va comprendre tout ça ? Il est plutôt du genre pipi-caca-prout-prout le hihihi. Vous auriez pas la même explication avec des bites et des nichons par hasard ?

                                            Je m’étonne qu’on n’ait pas mis en place un système de ban de compte pour les imbéciles dans ce genre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès