Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Canal + et la soupe

Canal + et la soupe

Vendredi, Nicolas Sarkozy était l'invité du Grand Journal de Michel Denisot et du Petit Journal de Yann Barthès. Nous verrons bien lundi prochain le sort qui sera réservé à François Hollande invité à son tour. Pour ceux qui n'avaient pas regardé cette "prestation" du Président-Candidat, ils avaient l'occasion d'en lire de multiples commentaires dans la presse. Tombant sur un article de l'Obs en ligne ils pouvaient ainsi apprendre que cette émission pourtant très populaire "était morte" !

Morte pourquoi ? Parce que Sarkozy l'a tuée !

Mais comment ? Simplement parce que, comme l'affirme le journaliste : ["Le Grand" et "le Petit journal" ont perdu toute crédibilité en servant la soupe au candidat Nicolas Sarkozy, vendredi 16 mars sur Canal+, tout comme leurs présentateurs Michel Denisot et Yann Barthès.]

Il y aura un "avant" et un "après" cette soirée calamiteuse du vendredi 16 mars 2012 sur Canal Plus. Ce jour-là restera gravé dans la mémoire des téléspectateurs qui sont aussi des citoyens et des électeurs comme celui qui a vu disparaître les prétentions d'indépendance de la chaîne à péage.

En invitant le candidat Nicolas Sarkozy dans ses émissions phares, diffusées en clair, "le Petit journal" de Yann Barthès et "le Grand journal" de Michel Denisot et en le traitant comme n'importe quel "people", Canal Plus s'est rendue définitivement coupable de connivence à l'égard du candidat de la droite.

La soupe aurait donc été servie ? Pour celui qui n'a pas regardé c'est assez tentant finalement d'aller y voir de plus près, de regarder le "replay"

Au passage Le Grand Journal a obtenu 10,3 % de part de marché, soit 2 millions de téléspectateurs, avec un pic à 3 millions. C'est la troisième plus forte audience de la saison pour l'émission de Michel Denisot. Le Petit Journal a, quant à lui, battu son record historique, avec 2,6 millions de téléspectateurs, et 10,1 % de part de marché. La soupe était donc assez bonne.

Après avoir lu l'article, lorsque l'on regarde le "replay", on se prend à douter que ce soit la fidèle reprise du direct. Manifestement le narrateur de l'Obs n'a pas vu la même chose. Les "montages" proposés étaient pourtant assez décapants, parfois très cruels. Le petit Louis et ses jets de légumes sur la policière du faubourg St Honoré évoqués, sans parler des Guignols très en forme. Sans doute un militant UMP pensera que la "soupe" était amère. Il est vrai que Sarkozy a bien subi le choc et fait preuve d'un humour parfois acerbe sans jamais être méchant. En fait c'est sans doute cette bonne prestation du candidat qui pousse le journaliste de l'Obs à laisser transparaître son dépit.

Il nous reste maintenant à attendre la prestation de François Hollande lundi, n'en doutons pas pareillement malmené, et à nous précipiter sur la plume de Thierry de Cabarrus pour en distiller les appréciations.

Le Blog


Moyenne des avis sur cet article :  4.06/5   (47 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • paul 19 mars 2012 11:31

    Grand et Petit journal de C+ n’ont pas besoin de sarko pour être morts, c’est fait depuis longtemps avec l’équipe de cire-pompes qui rabaisse les sujets politiques au futile, forte avec les sans grades, faible avec les puissants. Des Guignols sur toute la ligne .


    • Susanoo ! Susanoo 25 mars 2012 15:27

      N’importe quoi vos commentaires.
      Vous avez la haine parce que Sarko a assuré.
      Il a pratiqué l’auto-dérision à la perfection.
      Il n’est pas le personnage inventé par la presse depuis 5ans et vous êtes en traine de vous rendre compte que vous vous êtes toujours trompé parce que vous vous êtes fait manipuler par la presse anti-Sarko.


    • branian 19 mars 2012 12:18

      Pour y avoir vu le passage de l’épouse chirac, ils m’ont semblé plus agressifs.
      La différence, viens du clown sur qui tout glisse, aucun arguments de fond pour répondre, un sourire de victime incomprise. Il est très fort, ce president du pouvoir d’achat a deux augmentations de tva


      • luluberlu luluberlu 19 mars 2012 13:46

        "Ce jour-là restera gravé dans la mémoire des téléspectateurs qui sont aussi des citoyens et des électeurs comme celui qui a vu disparaître les prétentions d’indépendance de la chaîne à péage."
        IL rigole, çà fait pépette que knal+ est acheté, et sert d’écran de fumée à l’idéologie DES ELITES olligarques, et intéréssées à ce que tout reste comme çà.


        • Traroth Traroth 19 mars 2012 14:53

          Vous ne parlez pas du passage complètement surréaliste sur le Zapping. Les mauvais esprits vont imaginer que Sarkozy venait de sniffer une ligne... smiley


          • Aleg 19 mars 2012 15:26

            Exactement ce que je me suis dit en le voyant. D’ailleurs on a vu les « journalistes » interloqués.
            CA m’a rappellé la fois ou il avait siroté un peu trop de vodka avec son homologue Russe dans un sommet du G20.


          • Fourmi Agile Evrard 19 mars 2012 15:20

            Je ne peux pas voter, mais il est excellent ce Sarkosy.


            Tout le monde le critique, le jalouse peut être, mais franchement, que serait devenue la France avec Ségolène Royal comme président.
            Et que deviendrait la France avec François Moullande comme président ?




            • franc tireur 19 mars 2012 16:32

              Tout a fait daccord avec Evrad, et plus il est hait plus ca signifie qu il est dans le vrai, les francais surtout de gauche sont une boussole sud .La partie de notre pays sclérosé dans ses certitudes ,son hypocrisie systèmique et son complexe de l argent supporte mal ce personnage qui la ridiculise.


            • lord_volde lord_volde 19 mars 2012 16:47

              Le journal paillasson de Yann Barthès de la Carpette sur banal + avec pour invité le candidat Sarkozy de Nagy Bocsa.

              Sarkozy y apparaît plutôt doux et bon enfant. Il a le sourire facile, la blague potache amusée et une répartie parfaitement contrôlée. Les défauts sélectionnés par l’animateur - agissant sous le contrôle de la production - sont à la fois véniels et communs. Ils montrent un homme o...rdinaire, courtois, aimable et jovial.
              Le storytelling conçu et calibré par les spécialistes en communciation de Banal + tend à gommer les boursouflures hideuses du candidat-Président qui a dévasté la France et les français durant l’effroyable et insupportable quinquennat. L’imposture du journal de Yann Barthès camouflée sous les traits de l’impertinence m’insupporte au plus haut point. J’encourage les citoyens honnêtes à se désabonner de ce bidule ridicule dont le fonctionnement et les programmes sont camparables à une usine à décérébrer.


              • Thérèse Leduc 19 mars 2012 19:58

                Une bande de faux impertinents et une émission en dessous de tout.



                • BlackMatter 19 mars 2012 20:36

                  Moi, tout ce que j’ai vu au petit journal, c’est un gamin...

                  J’ai même pensé à un moment qu’il avait bu un petit coup...
                  En tout cas, le président de la république n’était pas là.

                  • modesto modesto 19 mars 2012 20:57

                    il faudra bien un jour qu’un chercheur sache analyser ce qu’aura été (car ça s’arrêtera, c’est sûr, en 2012 ou, à défaut, en 2017) cette période Sarkozy (ce serait ambitieux d’appeler ça le « Sarkozysme »...)

                    un discours extrêmement habile et manipulateur, des médias et des journalistes sous le charme d’on ne sait quoi, un peuple hypnotisé qui le fait monter dans les sondages lorsqu’il est le plus puant (cf la semaine dernière, après la polémique sur le halal...)
                    un tel individu, dans n’importe quel autre pays moderne, aurait mille fois plus de difficultés qu’on lui en fait ici (et je ne parle pas des affaires judiciaires qu’on étouffe...)


                    • Pierre-Joseph Proudhon Pierre-Joseph Proudhon 19 mars 2012 23:22

                      L’enterrement de Canal+ a eu lieu le jour où Balladur a fait virer André Rousselet (copain de Mitterrand certes, mais qui avait laissé une certaine indépendance à ses collaborateurs) pour faire nommer à sa place le tristement célèbre Jean-Marie Messier.

                      Depuis ce « coup d’état », cette chaîne a suivi une pente descendante constante et n’est plus qu’une TF1 bis saupoudrée de fausse impertinence.

                      Quand on regarde les Guignols, on ne peut qu’être affligé.
                      Ils survivent grâce à leur passé mais leurs blagues Carambar ne font plus rire que Sarkozy...

                      Benoît Delépine, Bruno Gaccio, qu’êtes-vous devenus ? Vous au moins vous aviez du Talent, avec un grand T... et vous saviez taper là où ça faisait très mal...
                      C’est pour ça que vous avez été écartés (pour Delépine, c’est pas tout à fait vrai, mais pour Gaccio c’est certain).

                      Vos successeurs ne sont plus que des petits minables sans envergure qui profitent de votre aura pour nous intoxiquer avec des pitreries qui ne font même plus rire des enfants de 3 ans.

                      Quand à Nulle Part Ailleurs, c’est bel et bien fini.
                      R
                      emplacé par le « grand journal », et son pendant le « petit journal », immondices gluants de condescendance à l’égard des puissants.
                      Une « impertinence » de façade qui s’attarde, dans le cas du « petit journal », sur des futilités « distrayantes » pour mieux écarter les téléspectateurs des vrais scandales de notre société en les intoxiquant avec des conneries dignes des plus minables tabloïds Anglais.
                      Aller par exemple faire des choux gras du double-menton de Nadine Morano sans pour autant nous informer que grâce à son électroencéphalogramme de bulot elle peut être télécommandée par tous les lobbies et vote des lois qui vont à l’encontre des intérêts du peuple, c’est vraiment criminel.

                      Il faudrait que les téléspectateurs se réveillent.
                      Toutes ces émissions facilitent un grand lavage de cerveau avec des invités bien sélectionnés, des présentateurs pitoyables de couardise (je ne dis pas « journalistes » car ce serait insulter les quelques rares survivants de cette noble profession qui se sont tous réfugiés au Canard).
                      Cirer les pompes des puissants et taper vigoureusement sur les petits est leur seul leitmotiv.

                      Quand on constate le niveau réel du débat démocratique on comprend pourquoi les foules avides de ces pitreries décérébrantes votent avec une telle ferveur contre leurs intérêts les plus vitaux.

                      Mais bon, de toutes façons c’est pareil sur toutes les autres chaînes. La différence de Canal+, c’est qu’ils essayent désespérément de nous faire croire qu’ils sont encore « comme avant », du temps de la grande impertinence qui a fait leur succès.

                      Il y a une fin à tout.
                      Il faudrait tourner la page et renommer cette chaîne « TF1+ », ce serait plus réaliste.


                      • subliminette subliminette 20 mars 2012 09:06

                        J’ai noté quelques phrases du menteur cynique :

                        A propos de lui-même : « La façon dont les gens vous regardent dans la rue ». Ah ??? il se promène dans les rues, lui ?
                        « Les gens on ne leur raconte pas d’histoires » Ah ??? Il ne fait que ça depuis dix ans. Et parfois ça marche.
                        A propos de MLP « Je ne partage ses convictions en rien ». Ah ??? J’avais cru...
                        A propos de lui-même « Les échecs ça vous donne plus d’ouverture d’esprit » Ah ??? Qu’est-ce que ça aurait été si son quinquennat avait été une réussite !

                        Apathie était tout frétillant de se faire cirer les pompes...
                        Puant !!!!


                        • vériane 22 mars 2012 09:36

                           Avec A Sinclair c’était pas de la soupe mais du Caviar......même les Guignols n’ont pas fait sortir DSK de la douche, par contre la veille il était bien présent pour dire à POUTOU de lui faire plein de poutous partout......avec rebelote de madame mis Météo....le mépris social et la veulerie des médiatiques « branchés » est sans limite !


                          • Zangao Zangao 25 mars 2012 17:28

                            Anal plus pour se faire baiser plus !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès