Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Canal + : exit Karl Zéro, bonjour Laurence Ferrari

Canal + : exit Karl Zéro, bonjour Laurence Ferrari

A partir de septembre, la politique sur Canal + sera traitée sans gaudriole à la mode Karl Zéro, et l’on nous promet une émission corrosive, avec la pugnace Laurence Ferrari aux manettes. Wait and see.

le_vrai_journal1"Le vrai journal", c’est fini ! Libération l’avait déjà annoncé le 14 mars dernier, mais Canal + avait alors refusé de confirmer, et Karl Zéro avait pour sa part démenti, affirmant n’avoir été aucunement avisé de la fin programmée de son émission. Cette fois, son directeur général, Rodolphe Belmer, officialise la nouvelle dans l’édition de Libération de mercredi. Il prétend même avoir prévenu Karl Zéro dès juin dernier, à la fois oralement et par écrit : l’un des deux ment, Canal pourra toujours diffuser l’éventuel courrier en question pour prouver sa bonne foi.

Le son de cloche est en effet fort différent du côté de l’animateur, qui a raconté à son ami journaliste et éditeurkarl_z_ro1 Guy Birenbaum n’avoir été avisé que mardi soir - ce que ce dernier nous livre à son tour sur son blog -, juste à temps pour ne pas l’apprendre en lisant le quotidien le lendemain matin ! A la journaliste de Libé, Isabelle Roberts, qui lui fait observer que "Le vrai journal" réalisait de bonnes audiences, Belmer répond : Oui. Mais l’émission, qui atteint sa dixième année, a fait son temps. Je pense que le concept de mélange des genres entre information et gaudriole appartient au passé.

En ce moment, on constate une confusion dans l’image de la politique que perçoivent les téléspectateurs, notamment les plus jeunes. Et on ne souhaite pas apporter de l’eau au moulin de cette confusion. L’argument se tient. Et la chaîne n’entend donc pas remplacer Karl Zéro et son mélange des genres, mais substituer au "vrai journal" une émission politique sérieuse de bout en bout, sans gaudriole. Pour la présenter, Belmer annonce la venue de Laurence Ferrari. Durant la tranche horaire du dimanche midi, on retrouvera donc, dès septembre, sur Canal, l’ex-journaliste de TF1. Le transfert de l’été !

Pugnace et élégante en même temps

Voici comment le directeur général de Canal présente son futur programme : Une grande émission de débat, de décryptage et de coulisses de la campagne présidentielle. Il y aura des interviews en plateau, un invité politique par semaine pendant une quinzaine de minutes. Le reste du temps sera consacré à l’analyse du débat politique, avec des sujets, des chroniques, des reportages dans les coulisses. On veut une émission libre de ton, corrosive, qui montre toute la machinerie de la campagne. Comment on cherche à influencer l’opinion, à monter des événements... Et aussi décrypter le débat politique en analysant les prises de position, en faisant réagir différents experts. Concept alléchant, s’il va au bout de ses promesses. Pourquoi laurence_ferrari1le choix de Laurence Ferrari ?

Belmer, dans sa réponse, lui met une sacrée pression : Elle incarne bien la ligne que nous voulons : moderne, sans compromis, professionnelle. J’aime bien sa façon d’être pugnace et élégante en même temps. Invité par Isabelle Roberts à préciser en quoi Ferrari serait pugnace, Belmer met en avant ses interviews politiques : Elle ne recule pas devant les questions qui gênent en général, elle a une liberté de ton qu’elle pourra exprimer chez nous. Allusion à son interview de Nicolas Sarkozy du 30 octobre 2005, qu’elle avait menée sans langue de bois, la concluant même d’un mémorable : "C’était Nicolas Sarkozy, ministre de l’intérieur et candidat à la présidentielle 2007" ? Je pense à celle-là comme à d’autres, répond le DG de Canal. On se souvient aussi, il est vrai, d’une interview "pugnace" de Dominique Strauss-Kahn, quelques jours auparavant, auquel Laurence Ferrari avait fait observer qu’il était contre la privatisation d’EDF alors qu’il avait écrit le contraire dans son livre !

Deux accrocs déontologiques

Mais les mauvaises langues observeront que "flinguer" Sarkozy et DSK n’est pas incompatible avec le fait de rouler pour Villepin. Et Acrimed pointe le Sept à Huit du 5 juin 2005, l’émission d’information de Laurence Ferrari sur TF1 (co-présentée avec son mari Thomas Hugues), qui avait rediffusé un reportage à peine modifié, déjà passé à l’antenne en septembre 2004, véritable ode à la gloire du Premier ministre fraîchement nommé. Acrimed dénonce aussi le journal du 5 février 2005, dans lequel la rédaction de TF1, avec Ferrari en (ravissante) tête de gondole au lancement du sujet, s’était livrée à une véritable désinformation à propos de la loi Fillon.

Tout le monde peut commettre des erreurs, et pas question de condamner a priori l’honnêteté de la nouvelle tête d’affiche de la chaîne cryptée. Mais gare à ne pas trop pencher à droite : le parcours de Laurence Ferrari passe par Le Figaro magazine, puis par le service politique de L’Express, qui ne sont certes pas des brûlots gauchistes, de même que Europe 1, LCI et TF1 ne se signalent pas non plus particulièrement pour leurs sympathies à gauche... Ses prestations sur Canal seront par conséquent étudiées avec attention, histoire de vérifier que sa pugnacité s’exerce de façon égale, quels que soient sujet et interlocuteur.


Moyenne des avis sur cet article :  4.25/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

43 réactions à cet article    


  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 5 mai 2006 10:05

    Demian, vous me flattez ! Mais attendons ceux qui vont trouver ce papier inintéressant au possible, même qu’ils ne vont pas tarder, à mon avis. Et Scipion me décochera bien quelques flèches de son inimitable confection...


    • pr1982 (---.---.102.41) 5 mai 2006 10:30

      Article intéressant.

      Il était temps que Karl Zéro (il porte bien son nom au passage) aille voir ailleurs.

      En ce qui concerne Laurence Ferrari sur Canal, j’attend de voir ce que ça va donner.


      • Gil (---.---.93.79) 5 mai 2006 11:28

        Au revoir Karl !

        C’est vrai, il t’est arrivé de dérapper, mais en attendant, tu nous auras aussi bien fait marrer !

        Alors , il faut vite que tu trouves un moyen de continuer ta carrière de clown irréverancieux.

        Quant à Canal+, c’est le seul programme que j’y regardais depuis le départ de Gildas, donc, Ferrari a intérêt à mettre la barre aussi haut que Zéro, sinon...


        • Victor (---.---.110.230) 5 mai 2006 11:46

          Je n’étais pas un inconditionnel du Vrai Journal, et les dérapages de Karl au cours de l’Affaire Allègre n’ont pas été à son honneur. Cependant j’aurais préféré qu’il soit mis sur la touche à ce moment là... plutôt qu’à la veille de la sortie de « Dans la peau de Jacques Chirac ». Quelle surprise, hein ! Merci qui ?


          • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 5 mai 2006 12:06

            « Mais gare à ne pas trop pencher à droite : le parcours de Laurence Ferrari passe par Le Figaro magazine, puis par le service politique de L’Express, qui ne sont certes pas des brûlots gauchistes, de même que Europe 1, LCI et TF1 ne se signalent pas non plus particulièrement pour leurs sympathies à gauche... »

            Laurence Ferrari est la fille de Gratien Ferrari, ex-député-maire d’Aix les Bains et ancien membre du parti radical. Donc oui, elle a plutôt passé son enfance dans les milieux de droite ’modérée’ et serait donc plus proche de De Villepin ou Bayrou que de DSK et Sarkozy.


            • Jojo (---.---.2.219) 5 mai 2006 13:15

              Je croyais que c’était la fille d’Enzo le rouge


            • Ludovic Charpentier (---.---.68.98) 5 mai 2006 13:22

              C’est au cours d’une émission de ’Qui veut gagner des millions ?’ qu’elle avait vendu la mèche en appelant son papa comme joker téléphonique...

              (C’est grâce à la même émission et la même astuce que j’ai su que Michèle Bernier était la fille du professeur Choron).


            • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 5 mai 2006 18:27

              Précision : radical-valoisien. Il existe aussi le Parti Radical de Gauche (Baylet, Taubira, Roger-Gérard Schwartzenberg) qui est allié au PS. A ne pas confondre !


            • jamesdu75 (---.---.6.5) 5 mai 2006 12:47

              Je suis pas mecontent que Karl Zero se casse de canal.

              Il était lourd avec des blagues de + en + stupides et surtout des partis pris trop imposant et trés lourd (contre le FN et la droite en général par exemple).

              Dans l’article ont demontre que Ferrari est de droite mais comme je le marque plus haut Zero est de gauche et le montre constamment. C’est clair que Canal+ est de gauche et la venu d’une presentatrice de droite est mal vu. Mais il faut bien se rendre compte d’une chose c’est qu’un programme doit être neutre ou alors bien dire qu’il est pour tel ou tel partie.

              Personnelement j’en ai marre de voir des jounaux Tv ou papier constamment dire de droite ou de gauche. Quand je sais plus quel journal dire directement qu’il faut voter pour le Oui au referundum sur la nouvelle constitution. Je trouve ca horrible. Ou est la liberté de parole pour un journaliste de gauche dans ce genre de journeaux — Aucune.

              Il devrait avoir un logo de partis politique a chaque fois qu’un journaliste parle en bien ou mal d’un sujet en relation avec la politique interieur du pays. Au moins si Pernault lance un reportage sur le bon travail de Sarko dans une banlieue ou il y a six mois un homme se fait agresser pour un carambar. On aura tout de suite une idée du partis pris.


              • Ludovic Charpentier (---.---.68.98) 5 mai 2006 13:20

                Effectivement, la neutralité des journalistes est une chimère... Alors à défaut, l’affichage des sympathies ou éventuellement la présentation en duo serait un plus... (A condition d’éviter des confrontations type Steevy vs. Gérard Miller)


              • Ludovic Charpentier (---.---.68.98) 5 mai 2006 13:26

                Sinon, Canal + n’est pas ’de gauche’, c’est une chaîne affiliée au groupe d’Arnaud Lagardère. Simplement, s’il y a des émissions de gauche (les Guignols, le Groland, le Vrai Journal...), c’est parce qu’elles font de l’audimat... Pour la même raison que l’émission la plus populaire de la Raï est un show de Roberto Benigni... qui passe son temps à se moquer de Berlusconi, et de la même manière que Fox News diffuse des séries comme ’les Simpsons’ ou ’South Park’ qui sont beaucoup moins conservatrice que la chaîne. Et si Patrick De Carolis a été appuyé par les Chirac pour avoir sa place à la tête de France Télévisions, il ne va pas s’amuser à supprimer l’émission de Ruquier qui fait le plus d’audimat sur la chaîne...

                Je dirais qu’avec Ferrari, Lagardère et Méheut recrutent enfin quelqu’un de leur bord...


              • Laurent (---.---.41.103) 5 mai 2006 12:54

                Je suis ravi de cette nouvelle car je ne supportais pas K Zéro car il est bêtement partisan :
                - dans le choix des sujets
                - dans la façon de les traiter
                - dans cette manière de considérer que lui-seul détient la vérité
                - dans ses leçons de morales incessantes

                Bref bon débarras. Dans le genre, il reste aussi Bruno Gaccio qui m’insupporte.


                • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 5 mai 2006 18:24

                  Amusant : la grande majorité des gens qui regrettent la fin du Vrai journal craignent en même temps pour les Guignols... Ce n’est manifestement pas votre cas et vous en avez le droit. J’ajouterai pour ma part, dans les émissions au ton libre et à la verve engagée, Groland. Vous voudriez les virer aussi ? Question subsidiaire : qu’appréciez-vous à la télé ? Sans malice, juste pour savoir et mieux vous comprendre.


                • MOISE (---.---.18.136) 6 mai 2006 00:33

                  je suis d’accord sur les façons de traiter les sujets par karl zero et le reste.

                  Gaccio a un peu tendance a faire la meme chose avec ses marionnetes mais a part ces chaines et ces petites emissions, qui d’autre critique la droite ?Et puis Gaccio ne les faits pas tout seul ses textes, ils travaillent en équipe les guignols.

                  Je suis de moins en moins de gauche et c’est clair que Kzero commençait a m’énnerver aussi avec son parti pris ! Mais si LoLO fait la meme chose que sur TPAF1, alors la lavage de cerveau droitiste va aller bon train et elle aussi elle pretend détenir la vérité(cf l’article quand elle fait de la desinformation parce qu’elle pense que c’est la vérité)

                  Personnellement je ne fais plus confiance a aucune chaine pour l’information ,parce que pour moi il faut recouper plus d’informations pour faire le tri ! Merci INTERNET,et encore là aussi la désinformation est grande ! et la source est en général plus dfficile a obtenir. Bref, je ne fait plus confiance pour les sources d’information qui ne cherchent qu’a nous détourner des vraix questions !

                  PS : Perso, pour moi le plus mauvais journal sans intéret est celui de france 3 a 23h, ce n’est pas un journal qu’elle nous fait, elle pousse la desinformation et le désinteressement tres loin !A quand la maitrise totale des esprits par les medias ?


                • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 6 mai 2006 08:55

                  Tiens ? Moi, j’aime beaucoup Marie Drucker et sa moue de canard !


                • Bertrand Damien Bertrand Damien 5 mai 2006 13:45

                  Le Vrai Journal était un peu à la télé ce que le Canard Enchaîné est à la presse écrite : un aiguillon pour la démocratie, une épine dans les fesses de tous les politiques à casserolles aux fesses, qu’ils soient de droite ou de gauche.

                  Sans parler des reportages fouille-bien-dans-la-merde-pour-voir-ce-qu’on-ne-nous-dit-pas, dont seules les émissions de documentaires de Canal + « Lundi Investigations » et « 90 minutes » peuvent revendiquer (jusqu’à quand, on peut maintenant se poser la question) autant d’abnégation à rechercher les vrais infos, même si elles ne sont pas politiquement correctes. Car aucune autre émission du PAF ne va aussi loin et avec un ton aussi acéré dans l’investigation au-delà des apparences et des convenances. Le Vrai Journal avait l’impertinence et un humour limite anarchiste en plus, qui nous permettait de rire au lieu de s’étrangler de la bassesse qui sévit dans le monde.

                  C’est donc une véritable perte, que l’on aime ou pas Karl Zéro, que l’on soit agacé ou pas par ses parti-pris et son style (que tous les contempteurs qui réagissent à cet article ont eux-mêmes).

                  Il s’agit bien d’une véritable reprise en main « politiquement correcte » de Canal +, si ce n’est pas une sanction directe en effet à la veille de la sortie du livre de K. Zéro qui va certainement égratigner encore un peu plus les barbouzes qui gouvernent actuellement la France. Depuis trop longtemps.

                  Quand à L. Ferrari et son joli minois, il ne faut rien attendre d’elle qui ressemble au Canard Enchaîné à la télé. Il faut donc ré-inventer un Vrai journal. Si le PAF est Pif-paf-bouché, faudra le faire sur Internet.

                  PS : oui, étonnant que Scipion n’ait pas encore réagi. Lui qui est si prompt à fustiger la chienlit et les étrangers barbares qui envahissent notre Terre de France sacrée. Il n’y a qu’à lire ses posts pour suspecter à quel obédience d’extrême droite il se réaccroche. Mais faisons-lui confiance, gageons qu’il va vite polluer le débat.


                  • Ludovic Charpentier (---.---.68.100) 5 mai 2006 15:39

                    Mouais... Il ne faut pas exagérer non plus. Le problème de Karl Zéro est surtout le cocktail gaudriole - information qu’il essayait de mener. Et par moment, il saoulait car peut-on rire de sujets graves ?

                    L’exemple de Patrice Allègre fut le pire, quand Karl Zéro a voulu jouer le sensationnalisme à tout prix, comme tout ’faux journaliste’. Autre erreur : le licenciement de John-Paul Lepers, qui visiblement chippait un peu trop la vedette de la star télévisuelle. Il était temps que l’émission s’arrête, car Karl Zéro ressemblait hélas de plus (comme Bruno Gaccio d’ailleurs) aux journalistes démagos qu’il prétendait combattre...


                  • Bertrand Damien Bertrand Damien 5 mai 2006 17:10

                    Ce n’est pas K. Zéro que je regrette, c’est la disparition d’une émission de ce type. Malgré ses outrances et ses errements. Personne n’est parfait, surtout pas K. Zéro. Mais dans la soupe uniforme de l’information formatée, bien pensante, voire carrément à vocation de manipulation populiste (TF1 / JP Pernod), je me réjouissais de l’existence d’un truc décalé, provocateur et même pas forcément objectif. Il n’y a pas d’info totalement objective, même quand c’est Le Monde, et surtout pas Agoravox, mais ce n’est pas ce qu’on lui demande ni ce qu’on en attend justement...


                  • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 5 mai 2006 18:30

                    Agoravox est pluriel : on peut aussi bien y lire des manifestes à la gloire de l’ultra-libéralisme que des papiers très engagés à gauche. Ce qui est plutôt sain, tant que la balance est équilibrée.

                    Sinon, ne condamnez pas d’emblée la petite Ferrari : et si elle s’émancipait ? Et si elle profitait de la liberté que Belmer dit vouloir lui accorder pour exercer un journalisme citoyen salutaire ? Attendons pour voir.


                  • perlin (---.---.222.47) 8 mai 2006 07:03

                    Bien d’accord avec L. Charpentier, je dirais même plus, KZéro est un imposteur, revêtant le costume de l’anar qui n’a peur de rien, pour mieux vendre une soupe où la vraie info (parfois) se mélange à la guignolade, voire à la désinformation (affaire Allègre) sans qu’il nous soit permis de distinguer la frontière. Ce mélange qui ne disait pas son nom devait certainement abuser certains téléspectateurs en manque de sens critique ou d’autres sources d’infos. C’est en cela que je dis qu’il est un imposteur.


                  • (---.---.41.103) 5 mai 2006 17:27

                    C’est gentil de considérer ACRIMED comme mauvaise langue.

                    Si vous connaissez un ou une journaliste de TV nationale qui malmène réellement un homme politique en vue (en dehors des simulacres de critique), je suis preneur.

                    Pour comprendre le sens de « malmener réellement un homme politique », il suffit de prendre l’exemple du comportement des journalistes de tous bords (y compris les animateurs d’émissions de divertissement comme Fogiel ou Ruquier) vis à vis des hommes politiques qui ont appelé à voter « NON » au dernier référendum.

                    Le site d’ACRIMED peut vous en donner un aperçu. Mais, c’est une mauvaise langue ...


                    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 5 mai 2006 18:21

                      Cher ami, traiter Acrimed de « mauvaises langues » est une clause de style. Que je les cite en référence sur les deux affaires en question prouve bien tout le crédit que je leur accorde, non ?


                    • (---.---.62.234) 5 mai 2006 21:58

                      Ce n’était pas clair pour moi. Maintenant que vous le dites ...


                    • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 6 mai 2006 09:01

                      Oui, en confidence, j’adore les mauvaises langues et je suis assez mauvaise langue moi-même ! smiley


                    • blackestmajor (---.---.142.198) 5 mai 2006 18:25

                      Personnellement, je regretterais beaucoup l’émission, qui a notamment montré le grand talent de journalistes sans langue de bois qui horripilent les hommes politiques trop peu bavards, comme John-Paul Lepers par exemple (et aussi quelques autres).

                      Quand à Karl Zero, je le regretterais beaucoup moins même s’il me faisait bien rire. En effet sa société de production a été absorbée par Endemol-France (la star acc, tout ça...) ce qui laisse planer de gros doutes sur l’indépendance et l’intérêt de ses futures productions et émissions.

                      Enfin, ça fait un peu bizarre tout ça : TF1 récupère Harry Roselmack de Canal+ pour remplacer Thomas Hugues au JT estival tandis que la femme de ce dernier, Laurence Ferrari, s’installera sur Canal+... Je sais pas vous mais moi ça me fait un peu penser aux transferts de joueurs dans les clubs de football :)

                      Pour Laurence Ferrari enfin, bah comme beaucoup j’attends de voir ce que donnera l’émission, mais je n’attends pas de miracle, l’esprit Canal n’est plus ce qu’il était et beaucoup d’émissions à priori prometeuses de la chaine à péages se sont révélées vite décevantes :( (heureusement il reste les indéboulonables guignols de l’info)


                      • perlin (---.---.222.47) 8 mai 2006 07:08

                        J’entends souvent dire « l’esprit de Canal+ n’est plus ce qu’il était » et j’ai souvent envie de répondre, « ben oui, ça évolue, comme le reste, peut-être bien que l’esprit des télespectateurs de l’époque n’est plus ce qu’il était aussi... »


                      • nantor (---.---.131.113) 5 mai 2006 18:27

                        L’émission avait considérablement vieillie.

                        Comme dit Ludovic Charpentier, il est dommage que JP Lepers, excellent journaliste, ait été viré.

                        Je trouve que KZ était tombé dans des excès démagogiques et orgueuilleux. Pas mécontent qu’il parte.

                        Quant à Lolo Ferrari, wait & see ...


                        • lolo (---.---.94.25) 6 mai 2006 11:02

                          c’est pas une grosse perte c’est comme les guignoles de l’info y’a longtemps que je ne regarde plus c’est tellement demagogique...

                          cela plait peut etre a des adolescents qui aiment les choses simplistes, partisanes et carricaturales...pour nourrir leur vision manichéene du monde..

                          Moi désolé ce genre d’emissions ne nourrisent pas ma reflexion...

                          Si canal plus virent les guignols de l’info ce sera pas non plus une grosse perte...car c’est devenu le porte voie d’une certaine gauche caviar show bizz a coté de la plaque.. qui s’imagine qu’ils pensent comme des pauvres alors qu’ils sont blindes de tune..

                          On bien loin des guignols d’avant depuis que bruno gatio a mis sa marque de militant c’est a chier... Toute façon le talent et la matier de grise du début de canal y’a longtemps qu’elle a quitte le navire... il reste que des cloportes... qui cela petent...


                          • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 6 mai 2006 11:27

                            Je ne suis absolument pas d’accord avec vous. L’humour est une chose subjective, aussi mon désaccord ne s’exprimera pas sur ce point mais sur celui-ci : bien sûr que les Guignols sont militants, mais justement ! Il est sain pour la démocratie qu’une telle voix se fasse entendre à la télévision. Et je voudrais aussi ajouter que cette insulte de « gauche caviar », très en vogue, n’est ni plus, ni moins que du racisme social. En quoi le fait d’avoir de l’argent interdirait-il d’avoir des convictions sincères et de les exprimer ?

                            PS : je précise que je ne fais -hélas- pas partie de la gauche caviar. Moi, c’est plutôt la gauche oeufs de lompes de chez Ed-Lidl-LeaderPrice-Aldi !


                          • Bertrand Damien Bertrand Damien 6 mai 2006 15:50

                            Dire que quand on est de gauche on est nécessairement pauvre et concerné de la souffrance d’autrui, c’est aussi faux et con que de dire que si on est de droite on est nécessairement riche et un salaud qui se fout de ce qui peut advenir de son voisin.

                            Donc on a la droit d’être plutôt à gauche et de bien gagner sa vie, ce qui est mon cas maintenant, et je défie qui que ce soit de mettre en doute mon honnêteté intellectuelle et mes principes. Et être pauvre et vivre en squattant des sous-locations de sous-locations, avec 1000 FF par mois pour vivre, je sais ce que c’est, je l’ai vécu plusieurs années. Avant de m’en sortir sans l’aide de personne, si ce n’est de mon ouverture d’esprit, et sans jamais léser qui que ce soit.

                            Les principes, l’éthique et les convictions ne sont pas nécessairement liées à votre santé financière. Cette vision est réductrice d’une mentalité fermée qui ne dispose pas des outils intellectuels ou de l’empathie réelle pour appréhender les gens en fonction de leurs idées et de leur véritable comportement, plutôt qu’en fonction de la taille de leur porte-monnaire. Je cotoie tous les jours des gens à l’aise et des gens très mal à l’aise financièrement. Il y a des cons dans les deux catégories. Et il y a des gens biens dans les deux catégories aussi. Et quelles que soit leur tendance politique plutôt à gauche ou plutôt à droite.

                            Tout ça effectivement, c’est du racisme social.


                          • perlin (---.---.222.47) 8 mai 2006 07:25

                            @ O Bonnet « En quoi le fait d’avoir de l’argent interdirait-il d’avoir des convictions sincères et de les exprimer ? »

                            C’est vrai qu’il y aussi des prolos de droite, alors pourquoi pas... Oui mais non, car on peut penser tout ce qu’on veut d’un prolo de droite sauf imaginer que c’est un faux-cul, alors que c’est le premier réflexe que m’inspire les bobos/caviar. C’est du racisme social ? J’assume. C’est quand même un peu facile d’avoir les bons sentiments (car évidemment que les bons sentiments sont de gauche) et les doigts dans la confiture.

                            Mais au fond tout ça n’est pas l’essentiel, car il n’y a plus que le peuple qui croit encore à la gauche et à la droite, nos élites, elles, ont oublié depuis longtemps de distinguer le pouvoir de droite et de gauche... Seul le pouvoir compte à leurs yeux. Quitte à le laisser filer à des fossoyeurs...

                            Mais pardon, ce n’est pas le sujet...

                            Quoique...


                          • yam4ha (---.---.52.137) 6 mai 2006 12:14

                            bravo...exit Karl Zero le faux cul, le genre de pseudo-journaliste qui en plateau, traite le gouvernement de tous les noms pour sa loi sur le CPE, mais que j’entends dire dans un restaurant à ces amis que la france est un pays pourris qui ne peux plus se reformer et qui appuye là où ca fait mal en disant que dès que Canal le vire, il quitte le pays.... mais lol ptdr mdr

                            Au fait merci Karl d’avoir bien élevé ton fils, ce petit con de 8 ans qui crie dans ce même restaurant bondé de monde qu’il est je cite « Super Nazi » le tueur à la croix gammé...

                            Le bien pensant Karl, et sa femme n’ont pas rattrapé leur rejeton, et lui ont encore moins dit de se taire. Et quand on demande à Karl de retenir les propos de son fils, ce dernier nous dit « c’est un môme qui regarde trop la télé, et les Indiana Jones ».

                            Scene vécue dans un restaurant de Deauville courant Avril 2006...

                            bravo, et apres ca passe pour un moralisateur de la politique francaise qui denonce à tous va les malversations et autres debordements de nos chers politiciens, et bien sur les fachos de tous bords.

                            Attention Karl ton fils va t’annoncer qu’il veut devenir membre permanent du FN, Karl zéro ca rime bien avec blaireau


                            • perlin (---.---.222.47) 8 mai 2006 07:40

                              @ yam Témoignage édifiant (merci internet) et ô combien révélateur.

                              Ceci dit, ça ne me surprend guère, déjà qu’un gauchiste à Deauville a de quoi faire rire, c’est un peu comme ces papies qui roulent en Harley à 65 piges avec un bandana et des tatouages (en décalcomanie, faut quand même pas déconner).

                              Malheureusement, le ridicule ne tue plus personne, ben oui maintenant qu’on est tous ridicules à vivre comme des chtarbés, un de plus ou de moins...

                              Même la mauvaise conduite n’est plus réprimée par le peuple, vous verrez qu’un jour on retrouvera en tête d’affiche des peu ou prou A. Carignon, A. Juppé, L. Fabius, H. Gaymard (et que tous les autres malfaisants me pardonnent de ne pas les citer, je ne vais pas en plus saturer internet).


                            • lolo (---.---.94.25) 6 mai 2006 14:18

                              « En quoi le fait d’avoir de l’argent interdirait-il d’avoir des convictions sincères et de les exprimer ? »

                              Parceque quand on fait payer a la france d’en bas le nauffrage de son idée droit de l’hommiste et tiers mondiste c’est facile. Parler de l’immigration quand on vite entre bobo dans un quartier de bobo c’est tras facile d’etre droit de l’hommiste et tiers mondiste....Notamment quand ses memes bobos ne mettent pas leurs enfants dans les ecoles ou il y a des immigres a cause des problemes que cela pose...

                              Je prefere un riche qui parle comme un riche... plutot qu’un riche qui croit penser comme un pauvre et qui croit defendre les interets des pauvres alors que les pauvres ne veulent plus entendre les utopies de la gauche caviar... et c’est un pauvre qui vous le dit...


                              • perlin (---.---.222.47) 8 mai 2006 07:43

                                @ lolo

                                Bien dit !

                                Et c’est un pas riche qui répond !


                              • liberté chérie (---.---.252.50) 8 mai 2006 11:12

                                Oui c’est assez bien résumé ! Mais n’est-ce pas bon aussi d’être dérangés même si cela doit nous faire grincer des dents ? Le monde est déjà suffisamment triste...

                                A nous de faire la part des choses et ne pas jeter le bébé avec l’eau du bain... On le voit bien, le politiquement correct gagne du terrain, les émissions de ce type, même discutables, disparaissent les unes après les autres, la satire n’a plus aucune place.

                                Oui, n a quelquefois du mal à supporter de ces bobos parvenus style BGaccio, KZéro (tel un SJuly dont le mépris égale la suffisance) qu’ils nous dictent ce que nous devons penser, qu’il est bon pour eux que nous pensions... Aisés (riches même)vivant dans leur strate mondain branché, bourrés de préjugés, ils ont perdu de vue le vécu quotidien des gens ordinaires...nous assènent leurs vérités à la limite de la manipulation ou du prosélytisme.

                                D’ailleurs, ils manquent souvent de vrai courage, et ne poussent pas suffisamment leurs critiques et traitent au fond de thèmes peu risqués (sauf l’affaire Allègre qui est pour le coup un vrai « gros » dérapage). Ils « tapent » finalement sur les plus tolérants qui acceptent d’être caricaturés ou critiqués, avec plus ou moins bonne grâce...


                              • Quanthomme (---.---.99.221) 6 mai 2006 14:37

                                Bonjour.

                                "Belmer répond : ...Je pense que le concept de mélange des genres entre information et gaudriole appartient au passé. En ce moment, on constate une confusion dans l’image de la politique que perçoivent les téléspectateurs, notamment les plus jeunes."

                                Belmer est un bel hypocrite ! Il n’y a pas de confusion chez les jeunes (ni les moins jeunes d’ailleurs), il y a compréhension.

                                S’il décide de supprimer la « gaudriole », c’est simplement parcequ’elle est bien plus proche de la réalité que nos JT conventionnels.

                                Nos hommes politiques (de gauche et de droite)sont non-démocratiques et à la solde des oligarques, il ne faut pas se leurrer...

                                Ce n’est pas que j’apprécie Karl Zéro plus que ça mais la fin de son genre d’émission est encore une restriction de plus à nos libertés.

                                Nous avançons à grand pas vers 1984.

                                J’avoue que si j’étais un oligarque richissime, je pense que comme eux, du haut de ma tour d’ivoire sacrée, j’aurai un délectable sourire à regarder brouter les moutons dans le pré.

                                Bée bée...


                                • nono (---.---.94.25) 6 mai 2006 18:59

                                  Comparer l’emission de karl zero au canard enchainé version télé... je suis pas sur que cela face plaisir au canard enchainé... Je trouve cette comparaison déplacé...

                                  Comme c’est demagogique de faire croire que la suppresion de cette emission est un recul de la democratie... La aussi bonjour les amalgames et les racourcis...

                                  Si karl zéro veut emploi a vie il n’a qu’a passer un concours de la fonction publique et arreter d’etre producteur télé car j’ai l’impression qu’il n’accepte pas les regles et pratiques qui regissent ce milieu...

                                  Je n’ai donc pas de compension pour son discours de pleureuse et la suppresion de son emission...


                                  • oulouse (---.---.24.147) 9 mai 2006 00:55

                                    Karl Zero ? journaliste politique, le titre est un peu fort ! comme humoriste, il est bien meilleur. Pour ma part, je ne suis pas mécontent que le vrai journal tel qu’il était s’arrête. Le ton y était un peu trop bien pensant, dans l’air du temps, pas trés different de celui des quotidients et souvent sans objectivité. Mais, est-il vraiment libre de ses propos ? qu’en est-il de la autocensure sur canal + et les autres, bien sûr ? Alors Laurence Ferrari ? Le transfert est étonnant mais elle rentre dans les canons des femmes presentes sur PAF, seule la longueur des cheveux changent. Que peut-on attendre des journalistes politiques dont la survie dépend des actionnaires ? Il faudrait poser la question à Pierre Carles, auteur du film « pas vu, pas pris »


                                    • spud (---.---.254.75) 11 mai 2006 13:29

                                      La remarque du logo pour chaque journaliste n’est pas si « bête » que ça... un peu comme pour les films... un X pour la droite, un Q pour la gauche, un V pour le centre ( :D non non ce n’est pas du parti pris ), pour les extrêmes on lance le cryptage et pour l’europe on lance un décodeur ( j’ai de plus en plus de mal moi :( ).

                                      Karl zero est parti, il faut bien avouer que pour beaucoup c’est une page qui se tourne. Es-ce bien ? es-ce mal ? le changement n’est pas toujours mauvais. J’aimerai simplement qu’il soit dit clairement qui des deux partis ment... Alors s’il vous plaît sortez cette lettre !!!

                                      Le karl manquera à la télé, combien d’émission accessible aux plus grands nombres sans abonnements, tnt, ... peuvent regarder une émission décalé, qui critique beaucoup mais fait réfléchir... et pui une fois par semaine c’était pas la mer à boire... il aurait pû alterner entre lolo et kaka... le karl aurait dans ce cas pu pondre des sujets plus travaillés, non plus sur 1h mais sur 2h par exemple... idem pour lolo mais dans un autre esprit...

                                      On sait ce qu’on perd, on verra si canal+ restera canal+ encore un moment...

                                      Arvi ! JeanMarc

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès