Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Cantona joue Robin des bois

Cantona joue Robin des bois

Que les médias dominants fassent la publicité de l'appel de Cantonna à retirer son argent des banques c'est normal car ils ont compris, eux, tout l'intérêt qu'ils pouvaient tirer des idées de Cantona. Ainsi, L'im-Monde prêche la lutte des classes en Chine et juge intolérable les grèves en France et tout le monde de s'esbaudir devant ce double courage du quotidien qui se prétend de référence.

Que les blogs relaient benoîtement ce qu'on appelle un buzz, c'est-à-dire faire parler de soi en colportant les conneries des autres, c'est normal à l'ère des réseaux dit sociaux par abus de langage - ce dont tout le monde se moque. Il serait fastidieux de citer tous les blogs, voici un florilège de quelques auteurs qui se disent à gauche (par ordre alphabétique pour ne pas faire de jaloux) :
• E. Cantona et les banques, Jef hébergé par Le Monde, 08/12/2010.
• CE SOIR (OU JAMAIS !), Paul Jorion, 03/12/2010.
• Ne pas détruire les banques : les saisir !, Frédéric Lordon hébergé par Le Monde diplomatique, 02/12/2010.
• Cantona : tester la trouille des banquiers, Jean Vinatier, 03/12/2010.

Que des organisations qui se disent à gauche de la gauche et qu'on aurait pu croire moins sensibles au battage médiatique, mais qui, comme pour le buzz orchestré autour de Wikileaks par cinq médias mondiaux, véhiculent les mêmes platitudes démagogiques ça pose question sur le consensus dominant qui s'apparente à la soumission librement consentie.

Pour Arlette Laguiller, employée de banque à la retraite, les choses sont comme d'habitude très simples :

La proposition d'Éric Cantona, invitant tous ceux qui disposent d'un compte en banque à retirer le même jour les fonds qui y sont déposés, a provoqué des réactions diverses, venant tout d'abord de ceux qui soutiennent le système bancaire - et pas seulement en paroles.
Ainsi, avec la morgue qu'on lui connaît, Christine Lagarde a tancé le footballeur, l'invitant à ne pas se mêler de ce qu'il ne connaît pas.
Sauf que, justement, l'activité des banques en général, et tout particulièrement dans la période récente, concerne toute la population, et au premier chef la population laborieuse. C'est pourquoi l'initiative de Cantona a été d'emblée populaire, sauf bien évidemment auprès de ceux qui étaient ainsi montrés du doigt.
[...]
Pour que le système bancaire et financier fonctionne au service de la collectivité, il serait indispensable d'enlever les banques des mains de ces profiteurs avides qui saignent le monde et de les unifier en une seule banque, dans chaque pays, sous le contrôle et l'autorité de la population.
Lutte Ouvrière, 06/12/2010

Olivier Besancenot quant à lui

juge "séduisant" l'appel d'Eric Cantona à vider ses comptes bancaires pour que "le système s'écroule mais pour le porte-parole du NPA qui s'exprime dans Libération mercredi "s'attaquer aux banques n'est qu'une partie du problème".
NPA, 01/12/2010

Six jours plus tard l'organisation fait un communiqué qui s'aligne sur les positions de LO :

Les moqueries de quelques ministres du gouvernement Fillon, comme Ch. Lagarde ou F. Baroin en charge de l 'économie et du budget, ne sauraient cacher l'agacement et la peur du monde de la finance et de ses serviteurs politiques à l'encontre de ceux et celles qui ont relayé l'appel d'E. Cantona à vider son compte de dépôt.
Au niveau européen, la Commission européenne et J.C. Juncker, chef de file des ministres des Finances sont partis en guerre contre cet appel.
Le succès rencontré témoigne du profond malaise, du mécontentement, du rejet à l'égard du système bancaire qui spécule à tout va en sachant très bien qu'en dernier ressort les finances publiques seront à leur disposition pour les renflouer, avec à la clef un plan d'austérité pour la population, comme le montre le cas de la Grèce et de l'Irlande.
[...]
Mais, cet appel focalise l'attention sur un des piliers de l'exploitation capitaliste. Aussi, pour construire une autre société débarassée de l'exploitation, il est essentiel d'exproprier les banques privées et de mettre en place un service public bancaire ayant le monopole des dépôts et du crédit sous le contrôle des salariés et des usagers.
NPA, 07/12/2010

La vidéo qui aurait "fait le tour du monde" date du 8 octobre 2010 ! Ce qui montre qu'il a fallu presque deux mois pour que la mayonnaise prenne en temps réel dans les quelques kilomètres carrés de l'hexagone...

 

 

Or, que dit Cantona dans l'entretien accordé à Presse Océan ? Voici le récit du quotidien du quotidien de Nantes Saint-Nazaire Loire-Atlantique :

Etienne Mvé lui pose une question sur son engagement pour la Fondation Abbé Pierre, sur la précarité et sur les Roms. Éric Cantona lui répond et laisse vagabonder sa pensée sur le système actuel.
Et son discours est aussi rouge que son pull. Selon l'ex-footballeur, il faut changer de politique. Mais les manifs, « ce n'est plus comme ça qu'il faut faire les choses ». Éric Cantona rêve de révolution. « Elle est très simple à faire », détaille-t-il. « Le système c'est quoi ? Le pouvoir des banques. Au lieu qu'il y ait trois millions de gens qui aillent dans les rues, ces trois millions ils vont à la banque et ils retirent leur argent et les banques s'écroulent ». Et « Canto » d'ajouter : « C'est pas compliqué. Les syndicats, il faut leur donner des idées des fois ».
Presse Océan

Vous avez bien entendu et bien lu. Alors où est l'arnaque ?

L'arnaque visible est que Cantona ne s'est pas exprimé en tant que le footballeur qu'il fut, mais en tant que l'acteur (dans les deux sens du terme) "incontournable des médias" qu'il est. C'est comme disent les journalistes un "bon client". Ce petit détail du lieu d'où parle "l'acteur" a échappé à tous les commentateurs, qui se répètent les uns les autres selon la trajectoire d'un anneau de Möbius.

L'arnaque visible est aussi de dire que retirer son argent de la banque serait un acte révolutionnaire. Que les médias dominants applaudissent à ce genre de propos, c'est de bonne guerre, mais que les médias de gauche et à gauche de la gauche s'en réjouissent parce que l'initiative du footballeur-acteur aurait été populaire, cela montre qu'ils ont renoncé par démagogie à défendre toute idée contraire au consensus dominant.

L'arnaque invisible est de faire croire qu'on puisse retirer tout son argent du jour au lendemain de la banque. Vous pouvez quitter votre banque pour une autre en transférant tous vos avoirs d'une banque à l'autre. Ce qui ne change rien ! Mais vous ne pouvez pas retirer au distributeur ou au guichet plus d'une certaine somme, variable selon votre plafond autorisé, par semaine glissante. C'est-à-dire que, si votre plafond est par exemple de 2000€, vous pouvez retirer cette somme aujourd'hui le 15 décembre et que vous devrez attendre le 23 décembre pour retirer la même somme. Qu'on se le dise !

Ceci est valable pour la France car au Mexique, par exemple, on peut retirer à tout instant la presque totalité de son compte - en laissant seulement 50€ - sans le clôturer. Au Mexique, on peut acheter aussi une voiture, une maison et bien d'autres choses en liquide. Pour en savoir plus, allez donc voir El infierno le très drôlatique film de Luis Estrada... avec Elizabeth Cervantes ¡Ja ! ¡Ja ! ¡Ja !

En 1976, le slogan d'une campagne publicitaire gouvernementale disait "En France, on n’a pas de pétrole, mais on a des idées". Ainsi, le Président Giscard d'Estaing donna son agrément pour financer la construction d'avions renifleurs destinés à chercher le fameux pétrole... La géniale idée de Cantona est du même acabit.

Serge LEFORT
Citoyen du Monde

Lire aussi : Serge LEFORT, Robin des bois, Monde en Question.


Moyenne des avis sur cet article :  1.52/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

9 réactions à cet article    


  • Pyrathome pyralene 16 décembre 2010 14:09

    L’arnaque invisible est de faire croire qu’on puisse retirer tout son argent du jour au lendemain de la banque.

    C’est justement ça qui est la vraie arnaque, ne pas pouvoir retirer son blé du jour au lendemain quelque soit la somme......ce qui prouve de facto, que les banques sont des escrocs qui mentent , cachent leurs faillites et leurs forfaits.....
    Il n’y aura pas besoin de Canto pour les faire s’écrouler, elles vont le faire toute seule dans très peu de temps....
    Les dettes sont ne plus remboursables, à un tel niveau, il ne restera que le « reset » après le bankrun ou la guerre, l’histoire se répète....ce système de dupe est mourru !!
    On hésitera pas un seul instant d’appuyer sur la tête de ces crapules définitivement !!  
    Soyez au fait de l’actualité......achetez de l’or, de l’argent et des boites de conserves, ça va tanguer grave dans la tempête.... smiley


    • Pyrathome pyralene 16 décembre 2010 14:13

      Examinez ce feu d’artifice  !! ça ne passera sûrement pas à TF1, mais la réalité est tout autre.....

      le big crunch arrive à grand pas ( de l’oie ??)......


    • Serge LEFORT Serge LEFORT 16 décembre 2010 15:46

      L’arnaque fut quand l’État obligea les entreprises à verser sur un compte bancaire les salaires supérieurs à... 1000 F (si j’ai bonne mémoire - je n’ai pas retrouvé la date) et donc à obliger tous les salariés à posséder un compte bancaire.

      Une des marques de l’exclusion sociale est le fait de ne pouvoir disposer d’un compte bancaire ! Les « interdits bancaires » galèrent pour récupérer leur compte...

      Dominique Strauss-Kahn, probable candidat du PS car canasson favori des médias dominants (l’im-Monde en tête), est directeur général du FMI c’est-à-dire de la banque mondiale qui détrousse les pays pauvres...

      Quant à la nouvelle version de l’Apocalypse, permettez-moi d’en rire  smiley

      • Serge LEFORT Serge LEFORT 17 décembre 2010 17:45

        J’ai trouvé les références sur l’obligation d’avoir un compte bancaire pour percevoir son salaire : 

        Au-delà d’un montant mensuel fixé par décret, le salaire est payé par chèque barré ou par virement à un compte bancaire ou postal.

        Qu’on se le dise !

      • Pyrathome pyralene 16 décembre 2010 16:00

        Quant à la nouvelle version de l’Apocalypse, permettez-moi d’en rire.....

        Riez avant de pleurer, ça compensera.....bêeee bêeeee..


        • nuance 16 décembre 2010 16:29

          Il y des articles comme çà, haine, colère, confusion et stérilité au final.


          • Serge LEFORT Serge LEFORT 16 décembre 2010 18:14

            Bravo ce commentaire est nuancé  smiley et parfaitement argumenté !


          • Pierre de Vienne Pierre de Vienne 16 décembre 2010 19:30

            Pour ma part j’ai trouvé que le buzz organisé autour de la déclaration de Canto tout à fait salutaire, riche d’enseignements pour nous pauvres détenteurs de compte en banque, et pour les banques qui ont été à cette occasion montrées à leur véritable fonctionnement : des entreprises qui n’existent que par la confiance que l’on peut avoir en elles.

            Utile aussi parce que il y existe des grincheux comme vous pour suréagir à ce qu’on savait être une utopie : se passer des banques. 
            Vive Canto.

            • kéké02360 20 décembre 2010 19:59

              Et si la réponse à vos questions était ici : ( c’est du concentré , à décrypter ,vous pouvez l’écouter au moins deux fois, religieusement, en silence, comme les invités sur le plateau )

              http://www.dailymotion.com/video/xg6t37_lyallemagne-est-souveraine-puisque-le-mark-cyest-lyeuro_news 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès