Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Caroline Fourest ou le discrédit par diffamation au service de la (...)

Caroline Fourest ou le discrédit par diffamation au service de la politique des USA

Lettre ouverte à Rémy Pflimlin, directeur général de France Télévisions à propos de l'émission prévue sur France 5 Les Réseaux de l'Extrème, Les obsédés du Complot.

Je vous rappelle que juridiquement une diffamation est une imputation erronée visant à porter atteinte à l'honneur et à la considération. Comment le Réseau Voltaire et Thierry Meyssan seront diffamés par l'émission de France 5, intitulée : « Les Réseaux de L'extrême ».

Lettre ouverte à M. Rémy Pflimlin,

Directeur Général de France Télévisions

 

Saint Denis le 3 février 2013

 

M. Le Directeur Général.


Caroline Fourest ou le discrédit par diffamation au service de la politique des USA

Je vous rappelle que juridiquement une diffamation est une imputation erronée visant à porter atteinte à l'honneur et à la considération. Comment le Réseau Voltaire et Thierry Meyssan seront diffamés par l'émission de France 5, intitulée : « Les Réseaux de L'extrême ».

Le 11 septembre 2001, le monde a pu largement être informé que des attentats se déroulaient à New York. La présentation médiatique de ces attentats affirmait que des avions de ligne, piratés par des terroristes islamistes kamikazes avaient été jetés sur des cibles significatives.

Ces attentats ont été immédiatement suivis par la mise en place d'une nouvelle stratégie politique étasunienne présentée en « guerre au terrorisme ».

Dans les mois et les années suivantes une série de guerres et d'actions politiques fut entrepris par les USA, médiatiquement justifiée par cette fameuse « guerre au terrorisme ». Celle-ci mettait en avant une supposée « guerre de civilisation » entre un « monde libre » occidental et un monde dominé par un islam diabolique propice à l'action terroriste.

Entre ce qui avait été montré de ces attentats et la version des faits donnée par les médias dominants, s'établissait rapidement une forte discordance technique. Si cette version encore officieuse avait pu être crédible, il eu fallu alors revoir toutes les lois de la physique.

L'ensemble des explications médiatiques comparée aux faits montrés était suffisamment fantaisiste pour que notre association, le Réseau Voltaire entreprenne de se moquer de cette version abracadabrantesque en publiant le fameux jeu des sept erreurs montrant les incohérences les plus visibles entre faits et explications données.

Impact central alors que le carburant explosif est dans les ailes.

 

pentagonxox30.jpg

Montage montrant à l'échelle, la taille d'un Boing 757 qui ne peut, en aucun cas s'insérer dans les dégâts causés au bâtiment.

 

trou1moyenne.jpg

Orifice dans la deuxième aile de bâtiment incompatible avec un impact d'avion de ligne, cet orifice est typiquement provoqué par la charge creuse d'un missile de croisière.

 

Aucun débris, pelouse intact, l'avion se serait « évaporé » selon la version officielle.

Néanmoins on aurait pratiqué des tests ADN sur des corps.

 

Ces quatre vues démontrent à elles seules l'impossibilité technique de la version officielle.

Tous les feux médiatiques nous éclairèrent alors. Thierry Meyssan notre président publia deux ouvrages : « L'Effroyable Imposture » et « Le Pentagate » qui nous propulsèrent à la une de l'actualité ce qui déclencha la colère étasunienne contre nous.

Colère qui s'exprima par la voix de Donald Runsfeld à l'époque secrétaire d'état à la défense des USA. Runsfeld nous accusa de négationnisme selon une rhétorique voulant démontrer que ceux pouvant contester la version officielle des explications données de ces attentats, pouvaient également nier l’existence de l’holocauste des juifs d'Europe par les nazis.


Le « La » fut ainsi donné pour le lancement d'une grande campagne médiatique visant à nous décrédibiliser à défaut de pouvoir contester techniquement notre argumentation, ce qui était évidemment impossible.

Des centaines d'articles de presse, des dizaines de livres parurent avec toujours le même type d'argument, d'abord une lourde diffamation y compris concernant la vie privée de Thierry Meyssan, puis des tentatives d'amalgames qui cherchaient toujours à nous présenter comme des néo nazis voulant perpétrer de nouveau le crime d'holocauste des juifs. Alors que la directive 151 du CSA nous privait de fait d'antenne.

http://www.csa.fr/Espace-juridique/Decisions-du-CSA/Emission-Tout-le-monde-en-parle-courrier-a-France-2

 Avec l’émergence de l'internet notre remise en cause de la version officielle de ces attentats se répandit sur toute la planète au point qu'une majorité de terriens aujourd'hui doute de la véracité de cette version.

Cependant, la crédibilité de cette version donnée officiellement était nécessaire au gouvernement des USA afin qu'il puisse justifier ses guerres et ses actions de limitation des libertés publiques, toujours au nom de la fameuse « guerre au terrorisme » justifiée par la version officielle des attentats du 11 septembre 2001.

Notre action de trublion était et est toujours intolérable pour le gouvernement étasunien. Il dut faire un effort pour engager tous ses réseaux d'influence dans les médias afin d'entretenir contre nous perpétuellement le feux de la diabolisation par le discrédit de la diffamation.

Cela fait dix années que cela dure et d'une manière toujours aussi virulente.

Une diffamation est une imputation erronée visant à porter atteinte à l'honneur et à la considération. En conséquence, des gens sans honneur et sans considération ne peuvent être cru, c'est bien la le but recherché.

 

Parmi les essayistes, propagandistes, de la cause étasunienne se réclamant pompeusement de la profession de journaliste, certains se sont mis en avant dans la spécialité particulière du discrédit par diffamation comme Fiametta Vener et sa compagne Caroline Fourest.

Vu l'importance pour le gouvernement des USA de la justification de sa politique, les réseaux étasuniens en France, dits également réseaux atlantistes ont, semble t- il, depuis 2001 convaincu France Télévision de largement propager ce discrédit qui devait nous être porté.

Nous eûmes droit en 10 ans à nombre d'émissions nous concernant auxquels nous ne fûmes jamais invités et avec à chaque fois un flot d'insultes, de diffamations, de mensonges et d'atteinte à la vie privée à l'encontre de Thierry Meyssan.

Onze années après les attentats du 11 septembre 2001 et la vague propagandiste déversée sur nous, une nouvelle émission est encore annoncée dont la présentation montre qu'elle ne dérogera pas à l'habitude, cette présentation est déjà par elle-même de la diffamation.

Le 5 février la chaîne France 5 appartenant à France Télévision va diffuser une série d'émissions appelée reportages pour faire crédible produits par Caroline Fourest avec la société de production « Et la Suite Production ». Cette série d'émission s'intitule : « Les Réseaux de l'Extrême », le premier volet qui s'intitule : « Les obsédés du complot » est présenté par France Télévision de la façon suivante :

« Ils lisent le monde à travers des complots. A chaque événement, les médias sont soupçonnés de ne pas dire la vérité… Ils croient en des auteurs comme Thierry Meyssan, passé de la défense de la laïcité à celle de l’ayatollah Khomeyni. Ils croient au complot sur le 11 Septembre, à celui visant à remodeler le Moyen-Orient. Ils croient aux mercenaires, souvent à la solde de l’Iran ou de la Syrie, qui leur expliquent le monde comme un roman policier. Qui sont-ils ? Pourquoi ont-ils tant de succès ? »

 

On peut se poser la question, pourquoi dépenser l'argent de la redevance pour diffuser encore une énième émission à charge contre Thierry Meyssan et le Réseau Voltaire alors qu' il y en eu tant d'autres déjà.

On comprend ici que la profession médiatique est sur une position défensive reconnaissant que les médias «  sont soupçonnés de ne pas dire la vérité ». Cette profession se plaindrait également que certains citoyens « croient aux mercenaires, [sic] ; souvent à la solde de l’Iran ou de la Syrie, qui leur expliquent le monde comme un roman policier ».

On peut aisément avec ce court résumé identifier la teneur de la charge.

Nous sommes accusés, publiquement d'être.

1 - Extrémistes.

2 - « Complotiste » selon la phraséologie journalistique habituelle, c'est à dire de douter de la véracité de la version officielle donnée par les USA au sujet des attentats du 11 septembre 2001. Ce terme proféré par le milieux journalistique est évidemment très péjoratif.

3- De croire faussement que les USA cherchent à remodeler le Moyen Orient.

4- D'être des mercenaires c'est à dire payés par l'Iran et la Syrie, pour proférer des mensonges notamment la tentative des USA de vouloir remodeler le Moyen Orient ;

5- D'expliquer le monde par des actions sous-jacentes (roman policiers, roman d'espionnage).

 

Les accusations portées déjà par la présentation sont à la fois très graves et diffamatoires nous serions des menteurs, à la solde de l'étranger.

Qu'en est-il exactement ?

 

1- Sommes nous, extrémistes en regard de notre accusatrice Caroline Fourest.

Nos statuts précisent l'objet de notre association.

Article 3

Le Réseau Voltaire s’inscrit dans la tradition de la Révolution française et du mouvement des non alignés Il a pour objet de défendre et de promouvoir les principes énoncés par la Déclaration des droits de l’Homme et du Citoyen du 26 août 1789 et par le Communiqué final de la Conférence de Bandung du 24 avril 1955.

Il œuvre en faveur des libertés économiques, sociales, culturelles, civiles et politiques définies par les Pactes internationaux relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, et relatif aux droits civils et politiques, adoptés par l’Assemblée générale des Nations Unies, le 16 décembre 1966 ; Il lutte contre toute forme de discrimination raciale dans l’esprit des résolutions 1904 et 3379 de l’Assemblée générale des Nations Unies.

Le Réseau Voltaire revendique la capacité d’ester en justice, aussi bien devant les juridictions nationales qu’européennes et internationales, pour la réalisation de son objet ; notamment pour tout ce qui se rapporte à la défense de la liberté d’expression et à lutte contre la propagande de guerre ; à la lutte contre les discriminations fondées sur l’appartenance ou la non-appartenance, vraie ou supposée, à une ethnie ou une race, à une religion, à des convictions, à l’âge, au handicap, à l’orientation ou l’identité sexuelle ou au sexe ; à l’organisation laïque des sociétés et à la lutte contre le sectarisme religieux ; à la défense de la souveraineté des nations et à la préservation de la paix internationale.

 

On peut se poser la question, entre la lecture de l'objet social de notre association et ce pourquoi Mme Fourest semble militer au vu de cette photo.

 

fourest-femen1.jpg

Qui est l'extrémiste ?

Qui est l’extrémiste ? Nous les sages républicains dont les idéaux affichés sont inscrits dans la déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1789 et la charte de l'ONU. Ou celle qui se donne en spectacle en public avec des femmes ou sur la poitrine nue est inscrit « enculer Dieu ».

Les français apprécieront si défendre l'idéologie républicaine française est plus extrémiste que ce type de happening.

 

Nous prenons acte que pour le service publique de télévision française nous sommes considérés, nous républicains comme extrémistes et Mme Fourest dans la norme sociale.

Peut être que cette accusation se voulant diffamante indique que nos idéaux politiques sont extrêmement opposés à ceux de Mme Fourest, nous pouvons l'admettre. Nous travaillons à recouvrer l'indépendance de notre nation tandis que Mme Fourest œuvre à justifier les actions impérialistes des USA qui pèsent également sur notre pays.

 

2- Nous serions « complotistes ».

Ce terme de « complotiste » est un néologisme inventé par quelques journalistes en mal d'insultes voulant exprimer l'idée que nous douterions perpétuellement de toutes versions historiques officielles et que nous n'expliquerions l'histoire que par des suites de complots.

Ceci voudrait dire pour nos accusateurs qu'il n'y aurait jamais eu de complots dans l'histoire du monde.

Pourtant, France Télévision qui prend la responsabilité de diffuser largement l'accusation, produit une émission sur France 3 qui s'intitule : l'Ombre d'un doute.

Cette émission est présentée de la sorte :

L'historien Franck Ferrand évoque des zones d'ombre de certains chapitres de l'Histoire et tente d'éclairer ces aspects inattendus. A l'issue de l'émission, il anime un débat en compagnie de Clémentine Portier-Kaltenbach.

La présentation de la dernière émission est la suivante :

Dans la nuit du 16 au 17 juillet 1918 à Ekaterinbourg, en Russie, le tsar Nicolas II, sa femme Alexandra et leur cinq enfants sont exécutés par les Bolcheviques. C'est du moins la version officielle qui est alors avancée. Pourtant, dès les années 70, les journalistes britanniques Antony Summers etTom Mangold affirment que les cinq femmes de la famille impériale auraient survécu grâce à un accord passé entre Lénine et l'empereur Guillaume II. Exfiltrées de Russie, elles auraient poursuivi leur vie dans le plus grand secret. L'enquête scrupuleuse, et politiquement sensible, menée sur cette page de l'histoire permet d'exhumer des témoignages capitaux et inédits.

Ici nous sommes en plein « complotisme » selon ce qui nous est reproché : porter un doute sur une version officielle.

Une autre récente émission de France Télévision va bien plus loin dans la théorie du complot. Il s'agit de « Docs Interdits », « Vie et Mort de Robert Boulin », diffusée le 28 janvier 2013 sur France 3.

La présentation de l'émission était la suivante.

30 octobre 1979. Un cadavre flotte au milieu d’un étang de la forêt de Rambouillet. Pas n’importe lequel puisqu’il s’agit du ministre du Travail en exercice à l’époque, Robert Boulin.
Dans la lutte pour le pouvoir et la partie d’échecs qui opposent Valéry Giscard d’Estaing à Jacques Chirac à la fin des années 1970, le ministre du Travail Robert Boulin est un pion politique. Jeune résistant, gaulliste de la première heure, Robert Boulin est devenu, au fil d’une carrière politique à la longévité remarquable, un homme qui rassure l’opinion. Pourtant, ni Giscard ni Chirac n’hésiteront à sacrifier le pion Boulin lorsqu’il s’agira de protéger leur stratégie présidentielle.

Valéry Giscard d’Estaing, président en fin de règne, utilise Boulin, le gaulliste, pour déstabiliser Jacques Chirac en pleine conquête du pouvoir et son nouveau parti en pleine ascension, le RPR. Jacques Chirac répond en livrant Boulin, le "premier-ministrable" à la presse avec une affaire immobilière douteuse : "le terrain de Ramatuelle".

Cerné et attaqué de toutes parts, Robert Boulin finit par menacer à demi-mots de révéler quelques secrets compromettants pour la classe politique et surtout pour le parti de Jacques Chirac, le RPR, avec des dossiers de financement occulte. Huit jours plus tard, le 30 octobre 1979, son cadavre est retrouvé, flottant dans les eaux d’un étang de la forêt de Rambouillet. Lâché par Giscard, sacrifié par Chirac ?

Depuis ce jour d’octobre, la lumière n’a jamais été faite sur "l’affaire Boulin". Mais sa famille, son épouse, ses enfants, et trois générations de journalistes,
ont mis en doute la version officielle qui voudrait que Robert Boulin se soit suicidé. Trente ans ont passé, et l’opinion publique est maintenant convaincue que la famille Boulin est victime d’un déni de justice. Robert Boulin a-t-il été assassiné, victime d’un crime d’État ? Pour la première fois, "Vie et mort de Robert Boulin" s’attache à appréhender la mort de ce ministre de la République, en comprenant sa vie politique et sa vie personnelle.

Pour la première fois depuis trente ans, un film sur Robert Boulin ose ne pas se substituer à la Justice, ose ne pas avoir de thèse sur son assassinat, ose ne pas résoudre le
"mystère" de sa mort. Pour la première fois, le film "Vie et mort de Robert Boulin" est raconté par ceux qui l’ont connu le mieux, Robert Boulin lui-même.

 

Dans les deux cas il s'agit bien de façon très explicite d'une mise en doute d'une version officielle.

Dans le cas de l'affaire Boulin, pire encore, de très graves accusations sont portées à l'encontre de la police et de la justice qui auraient couvert un « crime d'état » montrant ainsi que police et justice en France ne seraient pas au service des citoyens mais de castes politico-mafieuses.

On peut tout se permettre à France Télévision en matière d'exposition de complots et même d'aller très loin, c'est fort bien. Mais voilà il y a bien une limite, on ne peut douter d'une version officielle présentée par les USA qui discréditerait leur politique impérialiste.

 

3- Nous croyons faussement que les USA cherchent à remodeler le Moyen orient.

Dans cette vidéo nous voyons le général Wesley Clark interviewé par la présentatrice d'une une télé US.

Le général Wesley Clark est l'ancien commandant général de l'US European Command qui comprenait toutes les activités militaires étasuniennes dans 89 pays en Europe, en Afrique et au Moyen Orient. Il a été commandant suprême des forces militaires de l'OTAN en Europe de 1997 à 2001.

Mme Fourest ne peut certainement pas mettre sa parole en doute, c'est un ami.

Lors d'une interview qui a eu lieu le 2 mars 2007, il décrit un mémo qui lui a été montré au Pentagone en 2001, expliquant comment l'administration étasunienne envisage de prendre le contrôle de 7 pays en 5 ans : l'Irak, la Syrie, le Liban , la Libye, la Somalie, le Soudan et l'Iran.

Transcription de l'interview traduite en français :

WC-2.jpg

  • Environ 10 jours après le 11 septembre, je suis allé au Pentagone, j'ai vu le secrétaire à la défense Runsfeld et le secrétaire adjoint Wolfowitz.

  • Je suis descendu pour dire bonjour à certaines personnes de l'état-major qui travaillaient pour moi et un de mes généraux m'a appelé et m'a dit :

  • « venez il faut que je vous parle une minute », je lui ai dit « mais vous êtes trop occupé » il a dit « non, non , nous avons pris une décision, nous allons attaquer l'Irak.

  • Je lui est demandé « mais pourquoi ? » Il a dit « je ne sais pas », il a ajouté « je pense qu'il ne savent pas quoi faire d'autre ».

  • Je lui ai demandé « ont-ils trouvé des informations qui relient Sadam Hussein et Al Qaïda ? » il a dit « non, non, il n'y a rien de nouveau »

  • « Ils ont juste pris la décision de faire la guerre à l'Irak », il a dit « je pense que c'est parce qu'on ne sait pas quoi faire au sujet du terrorisme »

  • « mais on a une bonne armée et on peut renverser n'importe quel gouvernement »

  • Je suis revenu le voir plus tard et à cette époque nous étions en train de bombarder l’Afghanistan.

  • Je lui ai demandé :« allons nous toujours bombarder l'Irak », il a répondu c'est pire que ça ! »

WC-11.jpg

  • Il a pris une feuille de papier et a dit « je viens de recevoir ça d'en haut, en voulant dire le bureau du secrétaire à la défense » (Runsfeld).

  • « Ceci est un mémo qui décrit comment nous allons prendre 7 pays en 5 ans en commençant par l'Irak, ensuite la Syrie, le Liban, la Somalie, la Libye, le Soudan et pour finir l'Iran ».

  • Je lui ai demandé « est-ce confidentiel ? » il a répondu « oui, monsieur » ;

WC-14.jpg

  • « Répétez à nouveau le nom des pays », « eh bien, ça commençait par l'Irak, ensuite la Syrie, puis le Liban, ensuite la Libye, la Somalie, le Soudan et pour finir l'Iran ».

A ce jour, seul l'Iran figurant sur cette liste n'a pas été encore attaqué par les USA ou par l'un de ses intermédiaires armé.

Au sujet du « remodelage de Grand Moyen Orient » Wikipédia nous renseigne de la façon suivante.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Grand_Moyen-Orient

 

On peut y lire entre autre :

La doctrine de remodelage du Grand Moyen-Orient

Le président américain George W. Bush a d'abord évoqué la doctrine de « remodelage du Grand Moyen-Orient » le 26 février 2003 devant une réunion de néoconservateurs de l'American Enterprise Institute (AEI), avant de la développer le 9 mai 2003 dans un discours à l'Université de Caroline du Sud2.

 

GreaterMiddleEast2.png

Le « Grand Moyen-Orient » vu par Washington, incluant le Moyen-Orient proprement dit, ainsi que le Maghreb, le Soudan, la Somalie, le Pakistan et l'Afghanistan.

 

Mme Fourest ne semble pas très au fait des problèmes géostratégiques élémentaires qui alimentent toutes les rédactions.

 

Évidemment Mme Fourest n'est pas journaliste mais est une activiste politique dévouée à une cause : le discrédit par diffamation au service de la politique des USA.

 

4- Nous serions selon ses termes, des mercenaires payés par l'Iran et la Syrie, pour proférer des mensonges, c'est à dire dénoncer la tentative des USA de vouloir remodeler le Moyen Orient.

Le terme de mercenaire nous dit le Robert, possède une valeur péjorative signifiant vénal et corrompus, il s'agit bien d'une insulte. En quelque sorte notre association n'œuvrerait seulement que pour de l'argent distribuée généreusement par l'Iran et la Syrie.

Cette accusation diffamatoire particulièrement grave peut aisément être réfutée, nos moyens publics sont très modestes. Quand à Thierry Meyssan il est écrivain ayant eu quelques gros succès il est journaliste pigiste écrivant pour nombre de journaux et médias en Russie, Venezuela, Syrie, Iran, Liban, Serbie etc. selon cette accusation tout journaliste serait donc un mercenaire du média pour lequel il écrit ou se produit, belle profession de mercenaire.

De quelles associations étrangères Mme Fourest reçoit elle des fonds, de l'Open Society, du National Endowment for Democratie, comme on peut le lire sur de nombreux sites, diffamation ? Pour quels médias est elle la mercenaire, on voit aisément que ce type d'accusation peut se retourner contre son auteur.

Quand au remodelage du Grand Moyen Orient, il est en cours sous nos yeux, seule Mme Fourest n'y voit rien, étant fort éloignée de la profession de journaliste.

 

5- Nous expliquerions le monde comme un roman policier (d'espionnage).

Revenons à notre média français de service publique puisque c'est par son intermédiaire que ces accusations sont portées et largement diffusées, prenons le à témoins.

Wikipédia nous renseigne au sujet d'une émission diffusée depuis 1997 sur France Inter s'appelant « Rendez-vous avec X » émission que je prenais l'habitude il y a quelques temps d'écouter avec intérêt.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rendez-vous_avec_X

Que nous apprend entre autre Wikipedia

Rendez-vous avec X est une émission radiophonique hebdomadaire qui s'intéresse à l'histoire contemporaine et à l'actualité et aborde plus particulièrement les affaires liées à l'espionnage sous la forme d'un interview entre le journaliste Patrick Pesnot et un invité mystérieux racontant les événements historiques du point de vue des services secrets. .

Présentation

Cette émission est en fait un dialogue entre le producteur de l'émission, le journaliste Patrick Pesnot, et le mystérieux Monsieur X. X est censé être un ancien agent des services de renseignements français qui, arrivé à l'âge de la retraite, distille aux auditeurs ses confidences. Le but affiché de l'émission est de montrer la « face cachée » de l'histoire en insistant sur le rôle clé des hommes de l'ombre. En dehors de la conversation avec M. X, Patrick Pesnot intervient deux ou trois fois au cours de l'émission pour compléter, préciser ou nuancer le récit de X à l'aide de références bibliographiques.

A l'écoute de cette émission hebdomadaire qui dure depuis 16 ans diffusée sur le service public, on se rend compte de l'importance prise dans l'histoire contemporaine par les services de renseignement, les services secrets, les services action et les hommes de l'ombre.

Mais Mme Fourest semble vouloir nous décrire un monde idéale qui sous la férule bienveillante des USA œuvrant dans une totale transparence nous conduirait au bonheur.

De la présentation de cette émission prévue sur France 5 et qui en reprendra le fil nous démontrons aisément un certain nombre de faits.

1- Mme Fourest est une bien piètre journaliste connaissant très mal l'actualité, la géopolitique et les projets de ceux qu'elle pense défendre c'est à dire les projets politiques et militaires étasuniens. Les USA diffusent largement et sans complexe ces dits projets comme celui de remodelage de Grand Moyen-Orient. Son argumentation est puérile et inconsistante.

2- N'étant pas une journaliste de métier elle est par contre une activiste politique affichant sans retenue ses convictions extrémistes essentiellement pro-étasuniennes. Convictions qui s'estiment par ceux qu'elle use de diffamer, particulièrement des gens ayant eu des prises de position anti-impérialistes comme Frédéric Châtillon, Marine Lepen ou Thierry Meyssan.

3- Nous démontrons qu'il n'est ici nullement question pour Mme Fourest de fustiger en nous une quelconque paranoïa concernant nombre de complots qui nous feraient mériter l'accusation de « complotisme », car les médias de service public on pris l'habitude de nous montrer de très nombreux complots ayant eu cours dans l'histoire. Non, il ne s'agit pour elle que de fustiger nos doutes de la version officielle donnée par les USA des attentats du 11 septembre 2001.

Un seul et unique complot l'intéresse celui qui permit de justifier la politique impérialiste des USA.

4- Caroline Fourest use d'une tactique toujours identique, elle tente d'amalgamer les adversaires de l'impérialisme étasunien avec des extrémistes de droite, éventuellement des terroristes, voir des nazis. Elle use également et elle abuse de la diffamation afin de discréditer ses cibles, elle commence à être régulièrement condamnée pour ça. Cependant cela ne semble pas la gêner ayant peut être derrière elle des alliés fortunés pouvant payer procès et condamnations pécuniaires.

5- France Télévision se déshonore et se décrédibilise en dépensant l'argent du contribuable pour diffuser ce type de pamphlet diffamatoire. Ceci en dit très long sur l'influence des réseaux atlantistes c'est à dire de promotion de la politique étasunienne en France. Ces réseaux sont puissants qui permettent de diffuser ce type de très médiocre et très partisane émission.

La crédibilité de l'information offerte par les médias dominants est déjà faible en France, moins de 50% des français accordent toute confiance à ces médias. Nulle doute que ce type d'émission va contribuer à d'aggraver cette tendance. Le discrédit par diffamation est une arme à double tranchant qui peut se retourner aisément contre ses auteurs.

La simple équité voudrait que nous puissions également diffuser sur les antennes de la télévision publique une émission similaire qui dénoncerait elle, les réseaux d'influence de l'OTAN et des USA dans notre pays et démontrerait comment l'imposition par ces réseaux de l'adhésion de la France à l'OTAN, l'Union Européenne et l'Euro, coûte à chaque citoyen de notre pays, enfant compris, environ 3000 € par an en paiement d'une dette inique issue de prêts infondés.

Malheureusement nous doutons fort que cette simple règle de justice puisse nous être accordée vu l'importance des pressions qui ont du peser sur la direction de France Télévision pour diffuser la charge politique diffamante et puérile produite par Mme Fourest.

Je vous prie de recevoir M. le Directeur Général mes sincères salutations

Alain Benajam

Président de Réseau Voltaire France


Moyenne des avis sur cet article :  4.39/5   (145 votes)




Réagissez à l'article

108 réactions à cet article    


  • lionel 4 février 2013 15:07

    Excellent article Monsieur benajam.




    • moorea34 4 février 2013 17:23

      Bof... Toujours les mêmes inepties  smiley

      http://www.bastison.net/Pentagone.html


    • Shakealot 5 février 2013 10:22

      Ce qui m’ennuie dans votre vidéo moorea34, c’est que la personne l’ayant postée sur Youtube ne laisse pas place au débat, commentaires désactivés, barre de like désactivée. L’avis de monsieur lambda vous dérange ?


    • Matozzy Matozzy 5 février 2013 17:00

      Allez, ça faisait longtemps que j’étais pas chez Quirant. J’ai regardé la vidéo. Je passerai sur ce que je pense des photos et de son fameux photomontage (sur lequel il s’appuie pour placer l’avion dans le Pentagone).... bizarre car ça ne colle absolument pas avec la première photo d’après effondrement (qui n’est pas un photomontage... elle...)

      Bref... on pourrait encore discuter longtemps des appréciations d’une photo à l’autre, je veux bien lui porter le crédit qu’on peut avoir différentes façon de voir ce trou.
      Mais, y’a quand même un autre point qui me fait tiquer (pour le moins). M. Quirant affirme :

      "Outre ces nombreux débris, il a aussi été trouvé les traces ADN de chacun des passagers ayant embarqué…« 

      Ah ?.... juste après avoir dit, sans le moindre doute, que »l’avion s’est tout simplement désintégré« .... Mais les corps des gens, pas de soucis...on a pu les identifier par l’ADN ? Y’a rien qui choque ?
      De plus, j’aimerai qu’on m’explique ou on est allé trouver leur ADN pour pouvoir les identifier ? Non... parce qu’il est quand même affirmé »chacun des passagers".... ?!?
      J’aimerai que M. Quirant nous explique comment on peut identifier l’ADN de tous les passagers au sein d’un trou qui a désintégré un avion et ses nombreuses tonnes d’acier...
      Juste comme ça, car j’ai pas le début d’une théorie à mon niveau... ?


    • Gérard Luçon Gérard Luçon 4 février 2013 15:16

      Cette « femme » est avant tout une menteuse et une faussaire !

      Elle pretend avoir enquete au sein de ces milieux « complotistes », c’est totalement faux, d’abord c’est sa gonzesse fiometta Vener qui a enquete, et pas elle ; ensuite elle n’a pas pu penetrer les reseaux de gauche qui connaissent ce tandem minable, et enfin son emission est plutot celle de sa gonzesse, relookee

      Elle est aussi un escroc deja condamne (information trouvable sur internet sur plusieurs sites dont wikipedia)

      « Sous le titre « Les lauriers de l’obscurantisme », Jean Baubérot, Bruno Étienne, Franck Fregosi, Vincent Geisser et Raphaël Liogier protestent dans Le Monde du 18 avril 2006 contre le prix du livre politique décerné à Caroline Fourest.

      Le journaliste Didier Lestrade reproche au discours de Caroline Fourest d’attiser les peurs et de contribuer à l’essor d’un certain populisme anti-musulman, une critique également formulée par l’ancien président de l’Institut des Cultures d’Islam Hakim El Karoui.

      Pascal Boniface, directeur de l’Institut de relations internationales et stratégiques (Iris), dans son livre intitulé Les Intellectuels faussaires, qualifie Caroline Fourest de « sérial-menteuse » et avance que la caractéristique principale de celle-ci serait « d’attribuer à ses adversaires des propos qu’ils n’ont jamais tenus pour s’en offusquer ».

      En juin 2010, Alain Juppé accuse Caroline Fourest d’avoir écrit à propos de « l’affaire Saint-Éloi » un article publié dans Le Monde qui « contient toute une série de contre-vérités ou de mensonges ».

      En juin 2011, sur le plateau Des paroles et des actes, Marine Le Pen débat avec Caroline Fourest qui vient d’écrire un livre à son sujet, et dans lequel elle conteste que le Front National ainsi que son leader actuel se soient modernisés. À cette occasion, Marine Le Pen qualifie l’ouvrage de Caroline Fourest de « succession de mensonges, d’amalgames ignobles, de calomnies, de diffamations et d’injures ». Par ailleurs, après la plainte de Marine Le Pen, Caroline Fourest est condamnée pour diffamation par le tribunal correctionnel de Paris, le 9 octobre 2012. Son éditeur ainsi que Fiammetta Venner (coauteur du livre) sont eux aussi condamnés. Ils ont décidé de ne pas faire appel de cette condamnation . »


      • Ouallonsnous ? 4 février 2013 21:25

        Elle pretend avoir enquete au sein de ces milieux « complotistes », c’est totalement faux, d’abord c’est sa gonzesse fiometta Vener qui a enquete, et pas elle ; ensuite elle n’a pas pu penetrer les reseaux de gauche qui connaissent ce tandem minable, et enfin son emission est plutot celle de sa gonzesse, relookee.

        Qu’elle n’ais pas « pénétré » la gauche, je n’en suis pas sur, elle était sur le stand du Front de Gauche à la fête de l’Huma 2012, et a été copieusement chahutée au point d’être empêchée de prendre la parole.

        Même le front de Gauche est à la merci de ces collabos de la « cinqiéme colonne » anglo-USraélienne. Rien d’étonnant alors que certain des membres de son état major sont des participants à l’UE anglo-USraélienne !


      • Gérard Luçon Gérard Luçon 5 février 2013 05:53

        la Fete de l’Humanite n’est pas un lieu de rencontre entre complotistes, le PC est devenu la gauche molle


      • Gérard Luçon Gérard Luçon 5 février 2013 07:46

        tiens, en parlant de psychopathe, mon malade vient de me « moinsser » ...


      • Ouallonsnous ? 9 février 2013 19:03

        « la Fete de l’Humanite n’est pas un lieu de rencontre entre complotistes, le PC est devenu la gauche molle »

        Mais encore Gérard Luçon, pourriez vous développer ?


      • lionel 4 février 2013 15:27

        Bonjour Mr Luçon, 


        Merci pour ces précisions. Il y a parait-il, moins de femmes psychopathe que d’homme. En aurions nous trouvé là un spécimen ?

         En effet, elle ment, fausse manipule pour défendre des crimes terribles, dont les victimes se comptent en dizaine de millions depuis le 11 septembre 2001. 

        Elle diffame pour protéger la destruction de nations entières, (dont la notre) celles des lois qui garantissaient la relative liberté des citoyens de dizaines d’autres nations occidentales, qui connaissent des lois d’exception ou fondés sur « la grande menace » terroriste.

        Absence totale d’empathie pour les peuples détruits ... 





        • Gérard Luçon Gérard Luçon 4 février 2013 15:59

          @lionel .. je ne sais pas si elle fait partie des femmes, dans la categorie des psychopathes..

          De toute maniere l’Ordre Nouveau est en marche, meme le mot terrorisme n’a plus le meme sens ! Voir le sens originel au XIIIeme siecle (du mot terreur) et la definition de terrorisme de 1793-1794 (qui est une politique d’Etat et non pas individuelle)


        • appoline appoline 5 février 2013 14:09

          Bien sûr que le nouvel ordre mondial est en cours ; pourquoi croyez-vous que les pays arabes prennent feu ces derniers temps ? Ceux qui agissent dans l’ombre sont toujours les mêmes, seul le Grand Charles a eu le courage de leur dire « non » avec leur « machin »


        • leypanou 4 février 2013 16:20

          @auteur :

          Il y a une évidence c’est que les téléspectateurs ne peuvent pas grand chose pour le moment concernant le soutien des chaînes financées par la redevance à ces propagandistes de la pensée unique.

          Il est en effet scandaleux que les téléspectateurs qui paient n’ont rien à dire sur le contenu des programmes qui leur sont soumis, avec une redevance chère car non fonction des ressources même si on entend souvent qu’elle n’est pas aussi chère que dans d’autres pays européens. Des rentes de situation ont été octroyés à quelques producteurs et cela a été plusieurs fois dénoncé.

          On vit dans un simulacre de démocratie : on dénonce la propagande dans quelques pays étrangers ; on ferait mieux de balayer devant notre porte.

          Le réseau Voltaire aurait pu rajouter qu’après le 11 Septembre, l’une des conséquences est la création de milliers de sociétés de sécurité (la plus grave étant la mise en place d’une surveillance générale ainsi qu’une possibilité de privation de liberté pour un oui ou un non sous prétexte de lutte contre le terrorisme). Certes, c’est quelques postes de travail pour ceux qui y travaillent mais c’est aussi un gonflement scandaleux des prix d’avion ainsi qu’une rente de situation pour ces sociétés, avec des contrôles prétendument toujours aussi insuffisantes.


          • lionel 4 février 2013 16:35

            Leypanou bonjour,


            On pourrait ajouter tant de choses, c’est un bouleversement dé-civilisationnel que nous avons subis depuis 12 ans. La « guerre au terrorisme » est une guerre contre l’humanité. Le Nouvel Ordre ressemble au paysage intérieur du psychopathe et nous sommes sommés d’accepter notre déshumanisation. 

            Merci à toutes celles et à tous ceux qui oeuvrent pour notre liberté, la beauté, dans tous domaines.

          • joelim joelim 4 février 2013 16:28

            Nous prenons acte que pour le service publique de télévision française nous sommes considérés, nous républicains comme extrémistes et Mme Fourest dans la norme sociale.

            A noter que c’est pareil pour la radio publique française : il y a quelques jours à France Inter on a eu droit au témoignage d’un gars qui affirmait que les Alaouites dans leur ensemble étaient compromis avec Assad. Ça rappelle un peu la radio « des mille collines », c’est le même principe non ? 

            Et au niveau culturel même fin de soirée on avait l’évocation d’un gars qui cuisinait sa propre chair, ce qui est une façon de chosifier le corps humain qui rappelle un peu la GPA, voire l’esthétique des femen... smiley 

            Mais tout ça on l’a pour pas cher, le budget radio-france 2013 étant de 643 millions... Les ultra-libéraux gagnent sur les deux tableaux : ils instillent leur propagande sur les canaux publics (d’ailleurs le PS — parti sociétaliste — n’a pas changé leurs têtes ce qui est hautement significatif) et au pire ils gaveront tellement les gens qu’ils ne voudront plus de service médiatique public, ce qui est également un succès pour eux ! Il suffit de se rappeler que France Inter était une radio de qualité il y a 10 ans pour s’apercevoir de l’immense arnaque. 

            Et effectivement les extrémistes ne sont pas ceux qu’on nous dit (ne pas oublier que les fachos savent traiter les autres de fachos). On les reconnait car ils ne savent jamais ne pas aller trop loin. Au vu de leur présentation mahousse, les « documentaires » de C Fourest devraient avoir du potentiel. Et comme à son habitude, l’outrance caractéristique de cette mouvance « anti-totalitaro-totalitaire » dont le parangon est le sieur BHL (intense marrade ici) devrait être contre-productive à souhait. smiley 

            • pierrot pierrot 4 février 2013 16:29

              La journaliste Caroline Fourest a fait une investigation et donne ses conclusions.
              Comme on le dit :« on ne peut pas plaire à tour le monde » et c’est la liberté d’un journaliste de lutter contre les organisations dites « complosistes ».

              La thèse du missile n’a pas été retenu par les experts chargés de cette affaire car elle est peu argumentée donc peu plausible.


              • Nemrod Nemrod 4 février 2013 16:50


                Pensez-vous que la thèse de l’avion soit crédible ? Au cours de la journée du 11/09/2001 on a eu droit à une bombe, puis deux bombes et enfin à un camion chargé de dynamite. Dans la soirée l’avion est arrivé. Il fallait bien en faire quelque chose puisqu’il n’avait pas pu s’écraser sur la WTC7. Il ne manquait donc un.

                La thèse de l’avion a été retenue par des experts aussi sûrs que Caroline Forest l’est comme journaliste.


              • joelim joelim 4 février 2013 17:37

                La thèse du missile n’a pas été retenu par les experts chargés de cette affaire car elle est peu argumentée donc peu plausible (1)

                Quand il y a des gens chargés de faire en sorte que l’avis des experts qu’ils ont choisi ne soit pas publiquement mis-en-cause ni même discuté (2), on est de plein pied dans un environnement totalitaire. Certes, l’aspect totalitaire semble ne porter que sur quelques questions, mais quand ces question ont autant d’impact sur nos vies (3), il s’agit bien d’une mentalité sinon d’une main-mise à caractère totalitaire. Mais gageons que cela ne sera jamais discuté dans nos chers médias, qui comme chacun sait sont « l’ossature de notre démocratie ». smiley 

                (1) je précise que je ne crois guère à l’hypothèse missile mais je suis choqué qu’elle soit par principe diabolisée
                (2) sauf à être traité de tout dont, au final, d’antisémite
                (3) au vu des énormes conséquences de politique étrangère, de la diabolisation coutumière distillée dans les faux débats organisés par les médias, de l’autocratie de l’UE et des banques, etc.

              • SamAgora95 SamAgora95 5 février 2013 09:45

                « ..La thèse du missile n’a pas été retenu par les experts chargés de cette affaire car elle est peu argumentée donc peu plausible. »


                Votre logique est implacable (en ne tenant pas compte du fait qu’un expert et corruptible et sensible au chantage comme nous tous) ! cependant il y juste un énorme souci :

                Il y avait une centaines de caméras de surveillance haute définition sur le site du pentagone, le contraire eut été étonnant, en sachant qu’un simple centre commercial compte plusieurs dizaines de caméras de ce type.

                Mon petit pierrot l’argument du peu de preuve ne tient pas une seconde, ils ont toute les preuves nécessaires pour faire pencher la balance d’un côté ou d’un autre, soit les caméras ont filmée un avion soit un missile.

                Si c’était un avion vous pensez qu’il auraient hésiter à le montrer ?

                Si vous voulez apporter vos remarques il faudrait peut-être penser à positionner vos neurones sur le mode ON.


              • Aldous Aldous 10 février 2013 09:23

                discrediter les dissidents et conforter le discours officiel ne s’appelle pas faire du journalisme mais servir la soupe.


                Mme Fourest est une cantinière...





              • almodis 4 février 2013 16:51

                50% des auditeurs , téléspectateurs et lecteurs douteraient de la crédibilité des infos ?

                vous rêvez , cher Monsieur ! hélas , nous sommes nombreux sur le net , mais pas dans la vie« réelle » , celle des ouvriers , employés , paysans et même jeunes chômeurs qui gobent - au pire - la PROPAGANDA , ou -au mieux - n’ont pas d’opinion sur la question... et même quelques amis parisiens , genre bacc +5 !

                Hélas , la Fourest a encore de beaux jours devant elle : l’accusation de « complotisme » est dorénavant presqu’aussi meurtrière que celle de nazi ** ; je fréquente beaucoup les milieux de l’extrêmegauche et je puis vous assurer que , même parmi ceux qui ne gobent pas les fables sur le « terrorisme islamiste » , ceux qui admirent Chavez , ceux qui vomissent l’Otan , si vous leur parlez de reopen ou du réseau Volatire , ce sont des cris d’orfraie et l’on brandit l’anathème :« conspirationnistes ! » - sous entendu : antisémites -.

                *voir l’affaire Balme

                 


                • lionel 4 février 2013 17:47

                  Bonsoir Almodis,


                  Ce que vous dites n’est pas faux et comme vous j’en souffre. mais il y a dix ans, nous étions beaucoup moins nombreux et le nombre de ceux qui ne croient plus à la vérité officielle n’a cessé de croître depuis. Un nombre critique de gens qui n’y croient plus est déjà atteint, sinon il n’y aurait pas les émissions de la créature Fourest... Qui d’ailleurs, pourraient être contre productive.



                • Aldous Aldous 10 février 2013 09:25

                  la nouvelle génération est en train d’abandonner la TV pour internet, en tout cas pour les infos.


                  D’ailleurs ça inquiète les dirigeants qui ont manifestement accéléré leur agenda et lancé les agents manipulateurs sur la toile.

                • joletaxi 4 février 2013 16:53

                  Ca c’est du vrai Reopen, long comme un jour sans fin,bref chiant quoi.

                  l’intérêt, ce sont les commentaires, car s’il y avait la moindre « vérité » dans ce fatras de ragots et d’absurdités, on pourrait peut-être en parler au sérieux.

                  et là, on se croirait à une séance de catéchisme,chacun répète pour le centième fois son couplet,persuadé qu’il va changer le monde.

                  si on a pas trouvé de thermite,on finirait par avoir de la dermite à force de lire ces éternelles idioties.


                  • JCBeaujean 4 février 2013 17:37

                    Ah, ça c’est du taxi, plein de subtilités et de références documentées (ben oui, lire des docs, c’est chiant)...
                    C’est pratique, le revers de manche, pour les intellos (à moëlle)


                  • joelim joelim 4 février 2013 18:01

                    Petite forme de joeletaxi, à mon sens il manque l’évocation d’une marmotte qui emballe du chocolat dans du papier d’alu ou un autre truc bien senti du même genre. smiley 


                  • joletaxi 4 février 2013 18:08

                    Vous êtes fou ou quoi ?

                    vous venez ici donner la recette des nanothermites,alors que l’on est en pleine guerre contre les barbus.


                  • mortelune mortelune 5 février 2013 10:08

                    Parfois je me demande si joletaxi ce n’est pas le pseudo de C. Fourest sur agora. Si ce n’est pas le cas alors joletaxi est encore plus ’malade’ qu’elle. Pourquoi j’utilise le mot ’malade’ ? Et bien tout simplement parce que ses coms sont écrits pour porter en dérision les articles qui émettent un doute sur le bon sens et l’attitude de l’establishment. Il y a plusieurs mois j’avais décelé des posts pouvant le qualifier de psychopathe. Ce comportement est contraire aux principes de la révolution française. 


                  • Aldous Aldous 10 février 2013 09:31

                    Ah.. Joe le gobeur est là pour défendre l’indéfendable.


                    Alors Joe ? Fatigué de nous expliquer que la radioactivité est bonne pour la santé ?

                    T’as mis ton slip au radium avant de venir nous parler des barbus qui menacent la civilisation avec des cutters ? 






                  • doctorix doctorix 4 février 2013 17:32

                    Que notre télé injecte des centaines de milliers d’euros dans une émission pour prouver que nous sommes sans conteste des comploteurs, des complotistes ou de complotarés est proprement indécent.

                    Caroline Forest fait partie de ces journalistes qui ne font pas leur métier, mais démolissent le travail de ceux qui le font si bien. Même à Médiapart, ils ont embauché une autre Caroline pour faire le job (Donati).
                    Il faut dire que la farce du 11 Septembre est tellement énorme qu’il faut mettre les grands moyens pour faire passer la sauce.
                    La recette des fouteurs de guerre est pourtant toujours la même : on crée un problème de toutes pièces, et on affirme qu’on a une solution. Cette solution est presque toujours la même : une bonne guerre. La guerre au terrorisme a ceci de particulier et d’intéressant qu’elle ne peut avoir de fin. Un bon placement en somme.

                    • joelim joelim 4 février 2013 17:56

                      Ce que reproche Fourest à ceux qu’elle diabolise (1), c’est de « semer le soupçon contre les médias ou la démocratie », selon la présentation donnée par France 5 du docu.

                      D’abord, la démocratie ce n’est pas ça. Etienne Chouard le démontre clairement. Et puis il suffit de regarder la politique des deux partis principaux, PS et UMP, qui se ressemble étrangement. En réfléchissant il semble même qu’il y a plus de décisions qui sont prises contre l’avis général que de décisions qui sont prises en allant dans le sens de l’avis général. Evidemment du point de vue du militantisme pro-homo, le PS est un parti à la pointe du progrès. Mais cela est un point de vue communautariste qui a bien peu d’importance aux yeux des Français par rapport aux décisions économiques et de politique étrangère (incluant l’UE stricto-sensu). Donc considérer CF comme une intellectuelle de la part des médias est une imposture.

                      Quant à ’semer le soupçon contre les médias", c’est une très étrange accusation. Les médias dominants sont-ils les Grands Détenteurs de la Parole Vraie ? Surtout avec ce qu’on y entend, et qui hérisse de plus en plus le poil des Français ? C’est une posture orwellienne, totalitaire, que de traiter d’extrémistes ceux qui critiquent la pensée unique, qu’elle soit BHL-lo-compatible, oligarchique, ou autre. 

                      (1) à l’aide d’arguments proprement ridicules, au demeurant, c’est d’ailleurs pourquoi j’acueille sa série documentaire avec bienveillance ; rien de mauvais ne pourra en ressortir, même s’il y a des diffamations (au sujet desquelles je compatis avec les éventuels diffamés) ce qui n’est encore qu’une hypothèse.

                      • lionel 4 février 2013 18:18

                        Les médias dominants sont objectivement la propriété de quelques groupes financiers et industriels. De fait, ils sont au service de leur « projet » politique dystopique et de plus en plus de gens le savent. C’est pour cela qu’il faut essayer de diaboliser les dissidents.


                      • Flo-rian Flo-rian 4 février 2013 17:57

                        Un émission comme celle ci n’insulte pas simplement le réseau voltaire mais plus largement tous les gens comme moi qui doutent des versions officielles.


                        • Clouz0 Clouz0 4 février 2013 18:20

                          Ils empoisonnent le débat public, les forums sur Internet et détruisent le vivre-ensemble. Eux, ce sont les «  réseaux de l’extrême  », des tribus d’internautes soumis à des mercenaires de la propagande passés maîtres dans l’art de désinformer pour mieux faire monter les tensions, radicaliser les identités et semer le soupçon contre les médias ou la démocratie. 

                          Ils lisent le monde à travers des complots. A chaque événement, les médias sont soupçonnés de ne pas dire la vérité… Ils croient en des auteurs comme Thierry Meyssan, passé de la défense de la laïcité à celle de l’ayatollah Khomeyni. Ils croient au complot sur le 11 Septembre, à celui visant à remodeler le Moyen-Orient. Ils croient aux mercenaires, souvent à la solde de l’Iran ou de la Syrie, qui leur expliquent le monde comme un roman policier. Qui sont-ils ? Pourquoi ont-ils tant de succès ? 

                          Incroyable, Non ??? smiley

                          Agoravox reste un havre de paix et de sérénité inégalé sur le Web francophone.
                          Heureusement, ce n’est certes pas sur Agoravox que l’on pourrait voir des gens avec des idées pareilles s’exprimer. 
                          Ca ne risque pas d’arriver ici : D’ailleurs Carlo et son équipe y veillent depuis longtemps.
                          C’est du reste étrange qu’un forum ouvert comme Agoravox soit si totalement épargné de l’influence de ces obsédés du complot. Et c’est ce qui fait toute la qualité d’Avox d’ailleurs, rien que des informations solides et vérifiées !
                          Alors, on regardera l’émission, Mardi à 20h35, pour se faire une idée et tenter d’en apprendre un peu plus sur un sujet dont, bizarrement, ici on ne sait rien.



                          • Aldous Aldous 10 février 2013 09:37

                            Mon dieu ! Un endroit où on peut s’exprimer librement sans passer par dame Anastasie et sans commissaire politique.. heu... directeur de redaction pour filter !


                            Quelle horreur !

                            Si on fait pas gaffe y’a des extremistes qui vont demander la democratie reelle ! 

                            AU SECOURS ! 

                            Allez rassure toi Clousette, le pouvoir a encore ses chances.

                          • Aristoto Aristoto 4 février 2013 18:24

                            Bon tous ça est bien vrai !!! Aussi vrai que meyssan fait le guignol en ce moment sur les ondes propagandistes au service de bachar el Assad, en dehors de toutes considération de l’état actuel de la syrie et les nombreux enjeux diplomatique qui s’y trouve !!!

                            Caroline Foureste doit bien mangé et payer son crédit et elle a trouvé les néo cons américains pour ça !!

                            Meyssan lui sauve sa peau et sans doute aussi un peu son porte monnaie en syrie chez le clan assad !!!

                             D’ailleur dans cette affaire je l’avoue concernant meyssan il semble etre plus anti-améicain que pro Assad ...Et il faut bien qu’il sauve sa peau ça je le comprends bien

                            ( Si seulement Fourest n’avait pas l’allure de camionneuse qu’elle trimbale au moins aurait elle un iteret purement visuelle à défaut d’etre inaudible )


                            • paul 4 février 2013 19:22

                              Le cas de « la serial-menteuse », déjà condamnée pour diffamation, est pourtant bien connu. .

                              Ce qui est plus alarmant, c’est que les responsables de l’audio visuel public - JL. Hees et R.Pfimlin - donnent toute liberté à cette personne ( et quelques autres que nous connaissons que trop ! ) , pour propager ses délires sans être contredite .

                              Pas besoin d’être complotiste pour savoir qu’après le 11/9, un vague néo-con a déferlé sur les médias , même publics . Arte, avec bhL au conseil de surveillance, et la 5 n’y ont pas échappé .
                              On pourra parler plus tard des années de plomb dans les médias, si les masques tombent .


                              • Plus robert que Redford 4 février 2013 20:09

                                Caroline Fourest Accuse le Resau Voltaire et Reopen 911 de comploto-conspirationnisme
                                Avec la bénédiction de France 5 !

                                Que ne pense-t-elle alors du reportage de JM Carré diffusé sur FRANCE 2 le 7 janvier 2005 et intitulé :
                                Koursk : un sous-marin en eaux troubles...

                                On aurait laissé diffuser sur une chaine publique un reportage très ouvertement conspirationniste (le K141 aurait été « pété » par un SM Américain !) à l’insu du plein gré des dirigeants de chaines publiques de l’époque
                                Horreur
                                Abomination
                                Je n’ose y croire !!


                                • Shawford Taubrouk 4 février 2013 20:11

                                  Je vois ça smiley


                                • hopeless 4 février 2013 22:18

                                  Heu, aussi une lettre ouverte c’est pas du tout la même chose qu’une lettre personnelle. Tout le monde, au moins sur AV, sait maintenant que le sieur, Pfimlin c’est ça ? , a été mis en cause publiquement, et que s’il ne répond pas, c’est un pleutre, et que s’il répond, ses arguments seront forcément « à coté de la plaque » et il va se ridiculiser. 


                                  Donc je dirais plutôt à l’auteur que c’est une bonne stratégie.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès