Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Chirac cet inconnu...

Chirac cet inconnu...

Présent au cœur du monde politique depuis quarante ans (il fut secrétaire d’Etat de Georges Pompidou), président de la République depuis douze, après deux échecs, Jacques Chirac reste pour beaucoup de Français une énigme, voire une caricature. Pierre Péan, déjà biographe de François Mitterrand - ce n’est pas un hasard - publie un livre « L’Inconnu de l’Elysée » (Fayard), parsemé de révélations.

medium_images.3.jpegLes hommes politiques sont toujours caricaturés, c’est le job qui veut ça. Mais rarement un élu le fut autant que Jacques Chirac. Sa grande taille, sa mâchoire carrée, ses premières lunettes, carrées elles aussi, son allure toujours pressée et quelques déclarations à l’emporte-pièce contribuèrent à lui forger une image d’homme très à droite, de « facho » même pour certains. Or il se réclame de la culture radical-socialiste, comme sa Corrèze d’adoption. Mais politiquement, comme tous les grands fauves, notamment François Mitterrand, il s’affiche surtout comme un pragmatique qui se méfie des idéologies. Plus à l’écoute qu’on ne l’a dit, mais aussi beaucoup moins sensible.

Soutien historique de Mandela
Première révélation du livre de Péan dont on a découvert les « bonnes feuilles » dans Marianne, Jacques Chirac intéressé depuis toujours par l’Afrique, joua un rôle de soutien à l’ANC de Nelson Mandela dès les années soixante. Alors que la France officielle joua longtemps un double jeu... « J’ai été militant de l’ANC de Mandela depuis la fin des années 60, le début des années 70, confie-t-il à Pierre Péan. J’ai été approché par Hassan II, le roi du Maroc, pour aider au financement de l’ANC  ». Une période cruciale mais aussi très dure dans les relations avec le gouvernement d’Afrique du Sud.
Ensuite, même si on en a beaucoup parlé depuis le début des travaux du musée des Arts premiers du quai Branly (sans doute le futur « musée Jacques Chirac »), le président affiche un vrai goût pour les arts primitifs et les civilisations anciennes. Et il laissa souvent croire à son inculture : « Je me disais : au moins on me fout la paix, j’ai mon domaine personnel et ce n’est pas la peine que les journalistes, pour des raisons politiques, viennent mettre leurs grands pieds dans mon jardin privé ». Dans les années 80, on le caricatura comme ne lisant pas un livre, au contraire de son adversaire fin lettré, Mitterrand.

Sa fille anorexique
Jacques Chirac sut protéger ce jardin secret pendant plus de trente ans, laissant dire, alors qu’il se rendait au Japon ou en Chine pour découvrir des trésors de civilisations anciennes. Il évoque aussi le sort de sa fille Laurence, victime d’anorexie mentale à quinze ans et porte cette responsabilité depuis. S’attaque enfin à la politique de décolonisation de l’Afrique : « Après leur avoir volé leur culture, on leur a volé leurs ressources, leurs matières premières en se servant de leur main-d’oeuvre locale, dénonce Jacques Chirac. On leur a tout piqué et on a répété qu’ils n’étaient bons à rien. Maintenant c’est la dernière étape : on leur pique leurs intelligences en leur distribuant des bourses, et on persiste à dire de ceux qui restent : "Ces nègres ne sont décidément bons à rien." » Il oublie juste de reconnaître une responsabilité certaine, le RPR s’étant beaucoup financé grâce à ses réseaux africains, ceux de Jacques Foccart repris par la suite par Charles Pasqua... Un oubli sans doute dans la biographie de Pierre Péan, pourtant lui-même grand spécialiste de l’Afrique.

Et Chirac confie enfin son admiration pour François Mitterrand qui l’aura autant marqué que son premier mentor, Georges Pompidou. A noter que ces trois présidents auront adopté la célèbre maxime (de Maurice Barrès je crois) : « La culture c’est ce qui reste quand on a tout oublié ». Entre le centre Beaubourg Georges Pompidou qui fête ses trente ans, la Grande Bibliothèque François Mitterrand et le musée des Arts premiers, dans quelques décennies on se souviendra d’eux en grande partie grâce à ces lieux de culture et de mémoire. D.A.


Moyenne des avis sur cet article :  4.45/5   (51 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Julot (---.---.208.241) 13 février 2007 14:35

    Chirac veux nous faire croire qu’il n’est pas inculte et qu’il a préférré se faire passer pour tel afin de pouvoir lire tranquille.

    Mais qui pourrait être assez débile pour s’imaginer faire ca.

    Tiens, si je me faisait passer pour un abruti, ca m’aiderait à être président...

    Tout comme Giscard, ce monsieur veux maintenant se donner une stature de penseur, d’écrivain, bref de grand homme.

    Voilà ce que sera la bio de Chirac dans le dico en 2500

    Chirac, Jacques (29 nov 1932 - 21 avr 2008) Homme politique Français, président de la Vème république de 1995 à 2006. Responsable du déclin de la France et des guerres secessions du 21ème siècle.

    Usage familier : « faire son chirac », demander la création d’une commission.

    Argo : « Espèce de Chirac », insulte visant à sous entendre la stupidité de son interlocuteur.


    • (---.---.30.64) 13 février 2007 15:00

      commentaire totalement ridicule et insultant !!!

      Chirac est un vrai spécialiste des arts premiers ! de la culture japonaise... et ce n’est pas lui qui le dit mais les autres spécialistes du domaine qui l’ont cotoyé, vraiment arrêtez de penser à travers vos fantasmes et gardez un peu de recul et de lucidité !


    • Julot (---.---.208.241) 13 février 2007 16:12

      « Chirac est un vrai spécialiste des arts premiers ! » « de la culture japonaise »

      C’est certain que des bouts de poteries cassés, ca rivalise avec les ecrits de voltaire. Mais tout est relatif n’est-ce pas...

      La culture japonaise ne se réduit pas au Sumo. Et aller au japon pour déposer du fric sur un compte ne fait pas de vous un expert.

      Insultant ? Et les millions de francais qui ont du subir la politique de Mr Chirac, les milliers de promesses non tenues... les mensonges, les trahisons.

      Et il faudrait en plus que je dise merci. Alors merci monsieur Chirac de m’avoir collé 80.000 euros de dette.

      Quand à savoir s’il est cultivé, les avis sont partagés. Le premier à l’avoir qualifié d’inculte, ce fut Séguin.

      Perso, je ne l’ai jamais entendu citer le moindre auteur (à part jean guiton, quand il voulait se faire passer pour intelligent en 1995).


    • Siria (---.---.180.141) 13 février 2007 18:36

      "Chirac veux nous faire croire qu’il n’est pas inculte et qu’il a préférré se faire passer pour tel afin de pouvoir lire tranquille. Mais qui pourrait être assez débile pour s’imaginer faire ca. "

      Apparemment, toi...


    • Alain (---.---.230.84) 13 février 2007 20:09

      C’est touchant cette sympathie pour celui qui a trahit son propre camp à trois reprises.

      Vous prendre bien un petit impot ? béééééééééé les moutons.

      Et bien sur, bush n’est pas inculte lui aussi ? Ah ben non, lui il est inculte puiqu’il est ricain.

      Brave garçon.

      Consternant de voir qu’on trouve encore des esclaves à 10 semaines du suffrage.


    • Jean-Charles DUBOC (---.---.102.41) 13 février 2007 20:44

      Vous écrivez :

      « Chirac confie enfin son admiration pour François Mitterrand ....A noter que ces trois présidents auront adopté la célèbre maxime (de Maurice Barrès je crois) : ‘La culture c’est ce qui reste quand on a tout oublié’. »

      Et ce qui reste aussi, c’est les comptes bancaires dans les paradis fiscaux !!!...

      Pour Chirac, c’est peu probable qu’il y ait de cachotteries de ce côté-là, mais pour l’Arsouille, comme l’appelait le général de Gaulle, c’est vraiment autre chose...

      J’aimerais, en tant que citoyen, en savoir un peu plus sur les dessous de l’affaire des frégates de Taïwan (500 millions de dollars de rétrocommissions), et sur une autre affaire disponible sur :

      http://euroclippers.typepad.fr/mon_weblog/lections/index.html

      Est-ce raisonnable d’admirer Mitterrand, vu le passif qui n’a toujours pas été réellement divulgué au public ?...

      Jean-Charles DUBOC


      • criket (---.---.50.240) 13 février 2007 20:52

        Chirac est encore au pouvoir et c est les presidentielles. Bref rendez vous dans quelques annes avec un peu de recul : les commentaires seront peut etre plus intelligents et constructifs http://agoravox.fr/smileys/tire_la_langue.png


        • Rocla (---.---.253.136) 14 février 2007 10:26

          Monsieur Athur,

          Comment faites-vous pour parler du contenu d’ un livre sortant le 18 alors que nous sommes le 14 ?

          Rocla


        • Maxime Verner Maxime Verner 14 février 2007 01:13

          Je crois que Chirac est vraiment cultivé, d’ailleurs comment pourrait il en être autrement ? En tout les cas, je ne pense pas qu’il aura marqué la politique de son empreinte, on ne se souviendra peut être pas de lui dans 200 ans, mais qui a marqué à jamais la Ve République depuis De Gaulle ?

          Le livre sort quand ? Je suis impatient de le lire, on va sûrement en savoir plus sur le mystérieux Jacques Chirac, qui je pense planera encore quelques années sur la vie politique française.


          • D. Artus D. Artus 14 février 2007 09:27

            Le livre sort le 18 février.


          • parkway (---.---.18.161) 14 février 2007 10:24

            à maxime verner,

            oui, chirac veut encore « rendre service » à la france ;

            ce serait bien alors qu’il disparaisse définitivement de la vie politique. ou de la vie tout court...

            je ne pleurerai pas.


          • parkway (---.---.18.161) 14 février 2007 10:19

            « alors qu’il se rendait au Japon ou en Chine pour découvrir des trésors de civilisations anciennes »

            ne serait-ce pas plutôt pour les trésors que pour les civilisations ?

            on sait maintenant aujourd’hui le pourquoi de ses voyages au japon : il aime bien fréquenter les banques...


            • JP (---.---.9.213) 14 février 2007 11:46

              Chirac ? Du cynisme à l’état brut (voir même primitif). Elle est flamboyante la politique de Chirac. Elle s’invite même chez Drucker...


              • LOUIS (---.---.246.212) 14 février 2007 12:25

                Chirac est un prédateur, un traître et un menteur, un affairiste tel que le pays n’e a jamais subi.Il faut lui reconnai^tre des talents oratoires, une fascination, avec sa femme (escroquerie aux pièces jaunes !) et une fidélité à ses idées les plus nuisibles pour le pays : communisme, soit disant antifascisme ou antiracisme.Ce politicien cynique a abaissé notre nation, il professe une haîne des vrais patriotes, il ment comme il respire et seul le temps nouys en débarassera car hélas il se débrouillera pour ne jamais payer ses dettes, être jugé pour ses méfaits. Puissent les farnçais s’en rendre compte : Sarkozy ^prend son chemin et sera peut-être pire pour brader la patrie avec les mots du patriotisme !


                • Julot (---.---.208.241) 14 février 2007 12:49

                  Il faut effectivement rapeller que dixit le canard enchainné, le cout de l’opération pièce jaune est supérieur à ce que cela rapporte (un train entier reservé par Bernadette qui se déplavce avec 20-30 conseillers, etc).

                  Et par conséquent, personne n’a touché un seul centime de cette opération. Par contre les retombées médiatiques sont énormes pour les chirac.

                  Mais on trouvera quand même des gens assez aveugles (idiots utiles ?) pour ramper devant ce homme qui a detruit le pays.

                  Lire mon premier commantaire masqué par la censure. On lui repproche à ce commentaire d’être insultant... consternant quand on sait que Chirac nous a tous endettés de 80.000 euros.


                • néssoux (---.---.25.117) 14 février 2007 15:02

                  Chirac à été une catastrophe nationale : promesses bidon, corruption, fonction présidentielle ridiculisée, copinages en série... Je le dis d’autant plus à l’aise que je fais partie des imbéciles qui ont cru en ses capacités avant qu’il ne soit élu !

                  Quand on fera le bilan des années Chirac, c’est à dire très bientôt, ca va être terrible n’en doutez pas et ce n’est pas ce courtisant nommé Péant qui va y changer quelque chose.


                  • reste t il des hommes d honneur en france ? (---.---.71.55) 14 février 2007 17:07

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès