Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Cocaïne : Faut-il soutenir Delarue ?

Cocaïne : Faut-il soutenir Delarue ?

Mardi matin, l’animateur Jean-Luc Delarue a été interpellé chez lui dans le cadre d’une enquête sur un trafic de stupéfiants. Au domicile de ce dernier, soupçonné d’être un consommateur régulier, la police a retrouvé 16 grammes de cocaïne.

A la sortie de sa garde à vue, Delarue s’est empressé de rejoindre le tournage de son émission « Toute une histoire », depuis suspendue par la chaîne, afin de pouvoir y présenter ses excuses face caméra.

« Il y a des moments qui sont un peu plus durs dans la vie. Les histoires que je reçois de mes invités, je les prends parfois un peu dans la poire. Parfois, je me protège. (…) Je suis conscient que ce n’est pas bien, que ce n’est pas bien pour la société. Je suis conscient que ce n’est pas bien pour moi même non plus. Je suis en traitement depuis quelques temps déjà. Donc, les choses arrivent dans le désordre si j’ose dire » a-t-il déclaré, l’air ému, avant d’ajouter : « Je vais tout faire pour mériter votre confiance. Je crois en la deuxième chance si vous me la donnez ».

Cette déclaration imprévue a ému quelques observateurs. Parmi eux notamment Julien Courbet qui, sur le plateau de Morandini, a estimé que « maintenant ce qu’il faut c’est l’aider. Si les quantités avancées sont vraies, il faut le sortir de là ».

C’est une évidence. Il ne serait pas très gentleman de souhaiter à l’animateur une descente aux enfers déjà bien entamée. La cocaïne est un cercle vicieux dont il semble bien difficile de sortir. Mais encore fallait-il ne pas commencer. D’autant que ce n’est pas la première fois que Delarue se fait remarquer pour ses débordements.
Mauvais traitements infligés à ses employés – 2005/2006 -, licenciements abusifs supposés en 2006, sans oublier l’alcool qui était à son sujet un secret de polichinelle jusqu’à son numéro mémorable en février 2007 sur un vol long-courrier d’Air France où il s’en était pris au personnel et aux passagers.

Un penchant pour les excès

Alors oui, il faut aider l’homme, bien qu’il se doive à lui seul l’ensemble de ses déboires. Pas sur qu’il s’en plaigne d’ailleurs. Si l’animateur était « en traitement » comme il l’a fait savoir, que faisaient ces 16 grammes de cocaïne, livrés la veille, à son domicile ?

Quoi qu’il en soit, le présentateur doit désormais se reprendre et sortir la tête de l’eau. C’est tout ce qu’on lui souhaite – timidement, mais on lui souhaite… Pour ce qui est de sa présence sur le service public, c’est une autre histoire.

En salissant de plus belle une image qui n’était déjà pas très reluisante, Delarue salit également celle de la chaîne, une chaîne publique qu’il embarque d’avantage dans ses déboires et se servant de sa tribune quotidienne pour s’excuser. Rémy Pflimlin, le président de France Télévision, n’a pas encore tranché. « C’est la question du rapport au public qu’il va falloir gérer. (...) Ce n’est pas un bon exemple du tout » a –t-il estimé au micro de France Bleu Provence avant d’affirmer qu’il ne savait pas si Delarue allait rester sur la chaîne : « Il faut que l’on examine ça, notamment avec lui ».

Delarue rétabli, menant à nouveau une vie saine et épanouie ? C’est tout ce qu’on lui souhaite. Pour envisager son retour sur le service public après cette énième repentance, il n’y a qu’un pas. Un pas déjà franchi par ce dernier – poursuivant le tournage de ses émissions malgré la suspension de diffusion. Rémy Pflimlin en décidera-t-il autrement ? C’est tout le mal qu’on souhaite au PAF. Pauvre PAF… et pauvre ménagère.


Moyenne des avis sur cet article :  2.18/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • MayBeReal MayBeReal 18 septembre 2010 15:33

    Faut-il soutenir Delarue... mais pourquoi le soutenir lui plus que les millions d’autres personnes ayant un problème de drogue ? D’ailleurs, le problème vient-il vraiment de la drogue ou peut-être de sa personnalité ?


    • Papybom Papybom 18 septembre 2010 15:44

      Bonjour,

      Plus vite, ce triste personnage on oubliera

      Et, je pense que mieux ce sera.

      Faire de lui une vedette, cela contribuera

      A lui procurer de l’argent qui l’enrichira.

      Sans argent, c’est sur qu’il pleurera

      Car son approvisionnement s’appauvrira.

      De la gloire à la (de) la rue il passera  !

      Cordialement


      • Yvance77 18 septembre 2010 15:45

        A la question la réponse est NON.

        Connu ou pas il doit payer ... comme le premier quidam venu. Ensuite il pourra retrouver sa place.

        Pas de raison que de se défoncer avec de la drogue de rupin, excuse tout le reste.

        Bye


        • asterix asterix 18 septembre 2010 15:53

          Le soutenir sur le plan humain, oui ! Un camé à ce niveau n’a qu’une chance infime de s’en sortir, aucune si on lui refuse le soutien auquel tout être humain a droit.
          En revanche, non, non et non en tant qu’animateur TV. Il s’est foutu de la gueule du monde en cherchant des poux sur la tête des autres, ce qui a construit l’essentiel de son succès, il serait impensable qu’il puisse continuer PARCE QU’IL N’EST PLUS CréDIBLE, tout simplement !
          D’autres ont connu une descente aux enfers pour beaucoup moins que cela. Et si son « aventure artificielle » empêchait ne fut-ce qu’un seul petit jeune de toucher à cette merde qu’est la coke, Delarue aura rempli son devoir d’information. Avec honneur cette fois. 
          J’oubliais : attention les petits, Extasy et coke sont très proches l’un de l’autre !


          • manusan 18 septembre 2010 16:13

            Notre président a un gourou depuis 15 ans et nos journalistes moralisateurs se shootent à 10 000 euro / mois.

            Faut-il soutenir ce genre de système ?


            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 18 septembre 2010 16:20

              Non mais vous plaisantez j’espère...

              les stars sont des boucliers humains dont le rôle principal est de vulgariser les excès, la dope, l’alcool et mettre ces pratiques sur le devant de la scène afin que tombent leur public en millions de fanatiques dans le piège : http://www.agoravox.fr/culture-loisirs/people/article/les-stars-pipole-boucliers-humains-80816 Le animateurs comme Sylvain Augier http://www.google.fr/search?q=sylvain+augier+drogue&ie=utf-8&oe=utf-8&aq=t&client=firefox-a&rlz=1R1GGLL_fr___FR377 ne sont pas exempts. Sans compter les numéros 1 du système qui font leur pub pour le kerpo, Johnny et Patrick Bruel...et encore, votre sujet n’est pas les cyclistes et sportifs qui participent pleinement à représenter les marques de drogues légales qui inondent le marché !

              Les jeunes branchés qui passent leur soirée à fumer du joint pour les calmer et boire du raide boule pour les exciter, agissent exactement comme s’il freinaient du pied gauche pou accélérer du pied droit...il y a forcément une courroie qui va lâcher à ce rythme. Cette boisson est comme par hasard issue d’une plante pays d’Amérique du sud, où règne un conflit larvé et chronique, qu’un chercheur en pharmacie a reproduit synthétiquement pour un grand laboratoire qui affiche aujourd’hui des bénéfices en milliards !

              Va falloir arrêter les tranquillisants et ouvrir les yeux Chris.


              • Lisa SION 2 Lisa SION 2 18 septembre 2010 16:59

                Les lobbyistes sont les invités du Fouquet’s Le Parti Socialiste, via son représentant à l’Assemblée Nationale Jean-Marc Ayrault, n’y est pas allé de main morte en conviant une conférence de presse sur ce thème suivi de la réalisation d’une vidéo. Celle-ci présentait la liste des invités de Sarkozy lors de sa victoire présidentielle en incrustation avec les groupes de communication et de médias comme des milieux d’affaires liés au sport. Citons notamment Stéphane Courbit, fondateur d’Endemol, Martin Bouygues propriétaire de TF1, Mr Partouche, directeur général des casinos du même nom, Enrico Macias, actionnaire de Partouche.
                Le reportage nous montrera aussi Marc Simonici, fondateur de Meetic et du site de paris en ligne Winamax, accompagné de sa tête de gondole Patrick Bruel,

                source : http://www.cpolitic.com/cblog/2010/08/11/jeux-en-lignes-arjel-lobbies-et-mister-cash/


              • foufouille foufouille 18 septembre 2010 16:32

                delarue a la rue !
                et en taule avec 3 obsedes !


                • Lord WTF ! Gobino di Pompino de Lapouge 18 septembre 2010 17:23


                  Gobino di Pompino de Lapouge

                  (GPL pour les intimes)

                   

                  Président-Fondateur du PETPA (Parti Eugéniste Totalitaire Progressiste et Altruiste)

                  Mes chers compatriotes et chères compatriotesses,

                  Le PETPA tient à apporter son soutien à notre cher et estimé compatriote Monsieur Delarue, en lui attribuant la Médaille du Mérite d’Utilité Publique Rentable (plus haute décoration attribuable par le Comité Central du PETPA  à un non-membre-à-vie du PETPA) non seulement pour sa défense de la liberté d’addiction mais aussi pour son travail acharné depuis des années à valoriser l’usage rentable et durable des cerveaux de nos concitoyens !

                   

                  Et afin d’affirmer encore plus son soutien supportif à Monsieur Delarue, le PETPA a décidé de lancer une pétition nationale à l’échelle de notre nation pour la défense de la Liberté d’Addiction !

                   

                  Afin d’aller encore plus loin, nous mettrons en place aprés notre arrivée au gouvernement un Ministère de l’Addiction Nationale dont la tâche essentielle sera de faire la promotion d’un usage autant utile que rentable et ludique des stupéfiants, psychotropes,etc…et par esprit d’égalitarisme rentable : le PETPA proposera que l’addiction soit rendue obligatoire dés l’entrée en puberté (il est possible que les pré-pubères soient eux aussi concernés dans le cadre de la pédopsychiatrie préventive) afin que tous nos concitoyens et concitoyennes aient un accés équitable et rentable à l’Addiction sans discrimination positive ou négative aucune !

                   

                  Au PETPA : nous disons : nul ne peut être privé d’un accès équitable à l’addiction !  

                   

                  Et en plus de cette mesure principale, le Ministère de l’Addiction Nationale lancera une vaste campagne de psychothérapie générale comportementale et citoyenne en partenariat avec le Haut-Commissariat à la Conformité Mentale et à la Thérapie Solidaire et s’assurera que TOUS nos concitoyens et concitoyennes soient traités et répondent aux normes établies de Conformité Mentale ; le Sous-secrétariat à la Culture Hydroponique associé au Ministère de l’Industrie Biochimique quant à lui valorisera la filière psycho-bio des producteurs locaux de psychotropes utilitaires qui font l’honneur de notre Terroir national, ainsi que soutiendra notre filière pharmaceutique par l’exemption temporairement définitive de toute taxe sur le commerce de stupéfiants, narcotiques, psychotropes, etc…

                   

                  Au PETPA : nous disons : être drogué peut être utile et durable dans une société rentable !

                   

                  Nous envisageons aussi la création d’unités mobiles d’intervention d’urgence : les BAC (Brigades d’Action Chimique) qui par le quadrillage permanent de notre territoire s’assureront que nos concitoyens et concitoyennes connaissent une totalitaire et sereine sécurité mentale. Quant à nos compatriotes et compatriotesses, qui en dépit des ces mesures, se verraient encore privés d’un accés équitable et rentable à l’Addiction : ils et elles seront pris en charge par nos CAM (Centre d’Assistance Mentale). 

                   

                  Au PETPA, nous disons : on peut être facho et aimer la coco !

                   

                  Pensez GPL ! Votez PETPA !


                  • slipenfer 18 septembre 2010 19:00

                    @Gobino di Pompino de Lapouge

                    cher Président
                    nous avons déjà commencé une collecte de stupéfiant auprès de la DDDDD
                     (défense des défoncés détenus de Draguignan)

                    D’autre part l’ ADGDPD (association des gardiens de prison dileur) Nous assure
                    sont entière collaboration quand a la bonne livraison de cette collecte a
                    Monsieur Delarue qui a bien mérité sa médaille.

                    le MDGPC (mouvement des gros pif chromés) se chargera des excédant de la
                    collecte

                    Bien a vous


                    • 65beve 18 septembre 2010 22:31

                      Bonsoir,

                      Allez, je ne résiste pas à la tentation,

                      http://www.youtube.com/watch?v=dRCkWsoJzZo

                      cdlt
                      bv


                      • jef88 jef88 20 septembre 2010 01:02

                        C’est toute une histoire...
                        Ce type fait fortune en donnant des leçons de comportement...
                        Qu’il prenne ses responsabilités !


                        • iris 20 septembre 2010 10:53

                          Il est surement soutenu en haut lieu...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Jean Lannes

Jean Lannes
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès