Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Coffe viré de France Inter ?

Coffe viré de France Inter ?

Pleurez pas la bouche pleine ! Ne dites plus Ça se bouffe pas, ça se mange, mais ça se bouffait pas, ça se mangeait. Car officiellement, Jean-Pierre Coffe, 70 ans, part à la retraite. Officiellement ? « La direction générale de France Inter s’est aperçue que j’avais droit à la retraite depuis cinq ans », a expliqué Coffe au terme de la 413e et ultime de Ça se bouffe pas, ça se mange samedi 21 juin. Une raison écartée par le directeur de France Inter, Frédéric Schlesinger, qui préfère évoquer une décision stratégique. Une nouvelle affaire Bouvard en perspective ?

Ça se bouffe pas, ça se mange, c’est fini. Jean-Pierre Coffe l’a paraît-il appris au hasard d’un coup de fil, quelques jours avant sa dernière. Selon le producteur-animateur, la raison officielle serait sa mise à la retraite.

Interview vidéo exclusive de Jean-Pierre Coffe réalisée par Olivier Bailly



Bizarrement, pour le directeur de la station Frédéric Schlesinger que nous avons contacté, ce départ ne serait pas lié à son âge. Le directeur de la chaîne nous a même avoué benoîtement que Coffe est producteur délégué, donc intermittent (ce qui au passage nous rappelle que les producteurs de la radio publique conservent toujours ce statut…).

Or, si Coffe est intermittent, cette question de la retraite ne devrait pas se poser. Rien ne peut l’empêcher de travailler jusqu’à la fin de ses jours (pour mémoire, José Arthur a quitté la station l’an passé, à l’âge de 80 ans…). Cette décision pourrait donc être un prétexte sur laquelle ni France Inter ni Coffe ne souhaitent insister ni communiquer… Le départ de Jean-Pierre Coffe, d’après M. Schlesinger, n’est pas dû non plus à l’audience (2,2 % sur le 12/13 heures en 2008 contre 3,4 % en 2007, chiffres communiqués par Frédéric Schlesinger).

Alors, si ce n’est la retraite ni l’audience c’est quoi, puisque apparemment la direction entretenait les meilleures relations du monde avec Coffe : « France Inter se réjouit, nous explique Frédéric Schlesinger, d’avoir travaillé avec Jean-Pierre. Cette collaboration, c’était un vrai bonheur. Le départ de Jean-Pierre Coffe est une décision d’ordre stratégique sur la réforme du week-end. Nous avons la nécessité de renouveler les démarches, nous nous devons de préparer l’avenir ».

Une décision stratégique, donc. Mais qui a à y gagner ? Jean-Pierre Coffe et France Inter, peut-être. Certainement pas les auditeurs.

Selon Jean-Pierre Coffe, l’idée de Ça se bouffe pas, ça se mange viendrait de lui, mais toujours selon lui, France Inter aurait déposé le nom, ce qui ne va pas sans poser quelques problèmes juridiques. Peut-on imaginer que l’émission pourrait continuer sans Coffe ?

Frédéric Schlesinger explique : « Il n’y aura pas d’émission du même type. On ne veut pas refaire la même émission avec quelqu’un d’autre ». Exit la défense du consommateur sur Inter. Exit aussi une figure populaire du paysage radiophonique.

Ce qui n’est pas sans rappeler quelque précédent comme l’affaire Philippe Bouvard sur RTL : « À la fin de l’année 1999-2000, la direction de la radio RTL décide de rajeunir l’antenne, et Bouvard se retrouve "remercié" par son employeur, remplacé par Christophe Dechavanne. L’animateur se retrouve à la rentrée sur la radio Europe 1, avec une chronique matinale quotidienne, et une intervention en tant que chroniqueur dans l’émission On va s’gêner de Laurent Ruquier. Dechavanne n’arrive pas à s’imposer dans la case horaire, et Bouvard est rappelé pour une reprise des Grosses Têtes le 26 février 2001 » (source Wikipédia)…

Avec Coffe, une figure historique de la radio s’en va. Ce n’est pas la seule. Cette semaine, Jean-Louis Foulquier aurait fait un malaise en apprenant que son émission ne serait pas reconduite à la rentrée (Frédéric Schlesinger nous a confié, sans nous en dire davantage – la grille de rentrée sera dévoilée la semaine prochaine – que Foulquier resterait malgré tout à l’antenne).

Ça se bouffe pas, ça se mange, meilleure audience du week-end, d’après Jean-Pierre Coffe, n’était pas une simple émission de gastronomie. Elle ne se contentait pas de donner de bonnes recettes à réaliser chez soi. Jean-Pierre Coffe et son équipe avait le chic pour dénoncer la malbouffe pas seulement dans nos assiettes, mais dans celles de nos enfants dans les cantines, celles des prisonniers ou celles des malades dans les hôpitaux.

Véritable émission d’utilité publique qui savait joindre l’utile à l’agréable, elle suivait de près les évolutions socio-économiques (« quel avenir pour le commerce de proximité » « les femmes et le vin », « la vie est-elle aussi chère que l’opinion le prétend ? »), voire les modes culinaires (« le fooding »), se préoccupait du bio, de l’environnement, de la santé (« obésité, y a-t-il un remède ? », « que deviennent les emballages alimentaires ? »), sans oublier les inévitables et toujours bienvenus conseils au consommateur (« fruits et légumes d’été, où les acheter à bon prix ? », « le repas le moins cher ») tout en démasquant les impostures et les arnaques diverses et variées.

Pour cela Coffe allait à la confrontation. Ses propos incisifs, ses attaques argumentées contre les tenant de l’industrie alimentaire feront date. Qui désormais reprendra ce flambeau ? Ça se bouffe pas ça se mange perdurera-t-elle sur le service public ? Et même si c’est le cas, aura-t-elle le même impact sans son célèbre chef au fourneau ? Il nous est permis d’en douter. Si elle continue, elle sera inévitablement vidée de sa substance.

Bien sûr, on peut toujours adresser des reproches à Coffe qui aurait vendu son âme au diable. Attaques sans doute justifiées, mais, dans notre beau pays, « un pur trouve toujours un plus pur qui l’épure  » (Ernest Picard)... Sur Agoravox aussi, on ne se prive pas de le moquer ici ou . Jusqu’au jour où l’on s’apercevra que, sur France Inter, les grandes gueules type Frédéric Bonnaud, Daniel Mermet sont virés ou remisés dans des coins de grilles inaccessibles au plus grand nombre… Quand il n’y aura plus la grande gueule de Coffe pour voler dans les plumes de tel ou tel lobbie agro-alimenteur, on regrettera peut-être Coffe dans un bel élan nostalgique, tels que seuls nous sommes capables d’en avoir, en France.

Certains n’aiment pas le ton de Jean-Pierre Coffe, son apparence bourrue représentative du Français moyen. C’est leur droit, mais c’est une erreur de le confondre avec ce type de personnage. Bourru, certes, mais jamais fataliste ou aquoiboniste. Combatif. Et entouré par une équipe de choc.

Pour les citoyens que nous sommes c’est en quelque sorte la victoire (momentanée) de ceux qui prétendent nous gouverner jusque dans nos assiettes, de tous ceux qui nous intiment l’ordre de nous engraisser comme des porcs et de ne surtout pas parler la bouche pleine.


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (145 votes)




Réagissez à l'article

41 réactions à cet article    


  • mac 27 juin 2008 13:52

    Effectivement Coffe faisait des émissions de qualité qui pour moi n’avaient rien de superficielles. Il y prenait les temps de confronter des professionnels, des industriels ,des artisans et des consommateurs sur des sujets précis touchant à l’alimentaire.

    Ce genre d’émissions sont de plus en plus rares et sont remplacées par d’autres beaucoup plus rythmées où l’on touche à tous et finalement à rien.Je pense à certaines emissions" littéraires" à la télévision où l’on est capable de nous présenter 20 écrivains,cinéastes et chanteurs en moins d’une heure dans la plus grande superficialité.

    On voit, avec la tournure que prend la radio actuellement, que Jean Yanne était visionnaire dans son film "Le monde il beau, tout le monde il est gentil".

    Des médias aux ordres des grands lobbies politiques et financiers avec des animateurs pas trop perspicaces et dérangeants à la Sylvestre Ringeard ?


    • Marsupilami Marsupilami 27 juin 2008 13:59

       @ L’auteur

      Merci pour l’info. Merde alors. C’était une excellente émission citoyenne que je ne ratais presque jamais. Qu’est-ce que je vais boire et manger en écoutant celle qui la remplacera ?

      Bon, comme d’hab, des fruits & légumes de saison produits par des agriculteurs de mon coin, peu de viande et du bon vin, mais Coffe va me manquer. Je ne vois pas qui pourrait le remplacer dans sa fonction essentielle. Je suis tout triste et un brin énervé, là.

       


      • alberto alberto 27 juin 2008 14:03

        Salut, Marsu, sympa de te croiser, sur ce fil !


      • Marsupilami Marsupilami 27 juin 2008 15:54

         @ Alberto

        Ça n’a l’air de rien, ce truc, et en même temps c’est énorme. La bouffe, c’est essentiel. Si t’as rien à bouffer tu peux pas penser. Coffe a compris qu’il fallait, non seulement penser la bouffe, mais faire gaffe à ce qu’on mange, parce que c’est un rapport essentiel au monde. A sa manière, c’est un authentique écologiste. Le boulot qu’il a fait est formidable. Et on le vire à l’heure des émeutes de la faim et des relocalisations agricoles inéluctables. C’est dingue. Ce monde est fou.

         


      • alberto alberto 27 juin 2008 14:01

        Les anciens se souviendront peut-être du débarquage d’Anne Gaillard qui comme celui de Coffe aujourd’hui exhale un parfum de règlement de comptes...

        http://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Gaillard

        C’est bien d’informer le bon peuple, mais pas trop quand même !

        Y reste conso-mag sur France trois : c’est pour bientôt ?

        Bien à vous.


        • Equus Equus 9 juin 2011 15:22

          si Anne Gaillard fut debarquée a l’epoque c’est en effet a cause d’une emission sur « les nouvelles emissions pour la jeunesse » qu’elle avais fait et qui a deplut au gouvenement de l’epoque...

          de tout temps les « grandes Geulles » meme si elles sont intelligentes ont toujours ete mise a pied...

          ca n’est pas nouveau, ca continura...

          meme si c’est assez maleureux


        • HELIOS HELIOS 27 juin 2008 14:58

          Permettez un petit avis discordant...

          J’adore Coffe, ses interventions radio ou video, c’est un homme de qualité et son travail, ses positions etaient sincères, du moins je l’espère.

          Mais comme nul n’est irremplaçable, lui non plus, nous aurons alors la chance d’avoir quelqu’un d’autre tout aussi sympa et competent.

          A son age, si j’ai bien compris, il est plus que temps de liberer sa place. Il y a des quantités de jeunes qui aspirent a monter dans l’echelle, pour que ce soit possible, il faut bien que quelque part d’autres s’en aillent. Cela me laissera des regrets, je le repete, j’aime ses emissions.

          Dans cette epoque de chomage, je crois que c’est une sage décision de la part de la direction de France Inter. Il y en a marre de ces vieux indéboulonnables. les places sont rares, liberons les quand le temps et venu, 70 ans ne me parait pas prématuré, et le personnage ne manque pas de moyens pour survivre.


          • JoëlP JoëlP 27 juin 2008 19:01

            Je trouve Coffe sympathique, son emission de qualité, et je suis sûr qu’il va rebondir.

            Suis d’accord avec HELIOS : "Place aux jeunes"

            Pouvez moinsser... c’est un "vieux" qui parle.


          • Kassandra Kassandra 27 juin 2008 15:57

            Il est fort possible (sinon probable) que JP Coffe devait indisposer le MEDEF dans ses critiques permanentes de l’industrie alimentaire, qui se rempli les poches en nous faisant bouffer de la m.... empoisonnée.

            Comme l’autre minus (notre président), s’occupe de tout dans les médias il a dû dire "Coffe, collez le moi dans une maison de retraite..."


            • vin100 29 juin 2008 16:38

              Encore une tirade a la noix sur les méfait du méchant capitalisme. Pour le minus vous parlez de quoi, de qui ? de votre commentaire ?


            • vin100 29 juin 2008 16:38

              Encore une tirade a la noix sur les méfait du méchant capitalisme. Pour le minus vous parlez de quoi, de qui ? de votre commentaire ?


            • Soleil2B Soleil2B 27 juin 2008 16:07

              Coffe a été viré pour nous avoir caché ça !

              - www.7sur7.be/7s7/fr/1518/Sante/article/

              -


              • Lisa SION 2 Lisa SION 27 juin 2008 16:13

                "...ceux qui prétendent nous gouverner jusque dans nos assiettes..." vous avez mis le doigt pile au but !.

                Ah ! si Jean Pierre Coffe, voulait bien finir sénateur, lui qui a milité à s’en ruiner la santé malgré s’être nourri des meilleures substances si savamment assemblées...nous n’aurions plus à craindre le lobby de monsanto, les lois sur le brevetage du vivant, etc...ceci dit, tous les grands cuisiniers étoilés sont au dessus de la loi. En effet, ils ramassent dans les fossés environnants des plantes qui, sans aucunes analyses finissent trois heures plus tard dans vos assiètes... ! Personne ne s’en plaint en hauts lieux, alors que si l’on y regarde bien, ceci est interdit par la loi. ! Les sénateurs, premiers clients de gastronomie, ont soutenu des lois nuisibles à l’agriculture, ouvrant la porte à la dictature chimique, qui finit dans nos assiètes... !


                • Yohan Yohan 27 juin 2008 16:25

                  Sûr que l’on va regretter ses coups de gueule. J’espère qu’il n’y aura pas de règlement de comptes et qu’il pourra rebondir sur d’autres chaînes. Il a des amis, mais un lâchage cache souvent de nombreux ennemis....


                  • moebius 27 juin 2008 16:42

                    m’en fout de Coffe , préfère Mac Do


                    • K K 27 juin 2008 16:48

                      il pourrait devenir chroniqueur sur agoravox

                      Mais c’est vrai qu’une mise à la retraite pour une personne de 70 ans n’est pas scandaleuse dans le service public.

                       


                      • rocla (haddock) rocla (haddock) 27 juin 2008 17:19

                        à K

                         

                        Il y a déjà pas mal de chroniqués sur Ago...


                      • charlie 27 juin 2008 18:45

                        il était temps qu’il prenne sa retraite....et j’espére que beaucoup d’autres suivront...quelles émissions de merde !  36 chaines 36 merdes....et de plus en plus chéres  

                        bon...c’est sur l’écran plat sur un beau meuble pas loin du canapé....avec maman, et la chatte à proximité pas trés loin du frigo....ça peut le faire !


                        • mac 27 juin 2008 23:29

                          Essayez au moins d’argumenter quand vous dites ; "quelles émissions de merde" ...


                        • Kassandra Kassandra 27 juin 2008 23:52

                          @ Charlie

                          Pauvre petit "mal comprenant" tu devrais la prendre tout de suite ta retraite d’AV, ça nous ferait des vacanses.


                          • Gasty Gasty 27 juin 2008 21:53

                            Peut etre bien oui !


                          • Allain Jules Allain Jules 27 juin 2008 21:01

                            Place aux jeunes !

                             


                            • mac 27 juin 2008 23:18

                              je ne suis pas très vieux mais le jeunisme n’a jamais été une fin en soi.Quand quelqu’un à encore quelque chose à nous raconter pourquoi le priver d’antenne ?

                              Sinon, il faut virer tous les politiques, sénateurs,académiciens et présidents de fédérations sportives qui ont parfois largement dépassé l’âge de la retraite sans que cela ne gêne personne...


                            • murdock murdock 27 juin 2008 21:02

                              voila pourquoi coffe part

                              http://www.dailymotion.com//vi...

                              possible mais virons pas dans la paranoïa non plus !!

                              sa "demission " en arragera certains ça c’est sur


                              • ARMINIUS ARMINIUS 28 juin 2008 07:49

                                Comme quoi Koffe n’aurait pas du rouler une morue dans la farine. Pour une fois que quelqu’un lui rentrait dans le lard en lui piquant ses manières sans-gêne, la Castafiore en est restée comme deux ronds de flan.Las ! les gendarmes et maquereaux de l’ordre nouveau du paf veillent. Si à 70 ans De Gaulle était trop vieux pour commencer une carrière de dictateur, il semble que ce ne soit pas le cas pour notre président qui se mougabétise....

                                 


                              • Christoff_M Christoff_M 28 juin 2008 12:10

                                 depuis le temps que Coffe fait sa diva et son beurre à la télé et à la radio, on ne va pas le pleurer !! il se consolera en nous faisant ses confitures de grande diva.... mais il est sympa le gars Coffe..

                                autre soucis quand va t on virer Drucker, j’ai l’impression de le voir depuis mon berceau, j’ai bien peur de mourir en le voyant toujours dans la lucarne !! y parrait qu’y sont bousculés les pauvres journalistes.... faudrait un jour qui se mettent à la place de pauvres gens qui se font virer dans l’anonymat dans des petites usines de Province !! ils auraient peut etre la décence après coup de bien utiliser le terme viré....

                                Anne Sinclair avait été remerciée à l’époque la pauvre pour la modique somme de 8 millions de francs de TF1 vous me direz ce n’estt rien par rapport aux millions d’euros de certains pauvres patrons du medef injustement remerciés !! le pooovre Coffe à coté de ces vedettes aura droit à une carotte mais une bonne retraite quand meme !! il s’est quand meme abaissé comme Depardieu ou Weber à faire de la pub sentant sa fin de règne arriver !! dommage pour quelqu’un qui avait si longtemps critiqué les plats tous faits sous vide....


                              • Christoff_M Christoff_M 28 juin 2008 14:08

                                 je croyais que la gauche moderne était incarnée par Delanoe et Aubry.....

                                je n’aime pas sans plus Ségolène mais je crois qu’il y a des gens qui la haissent plus que tout le monde dans son propre parti... et au fait c’est qui le secrétaire du PS actuel on le voit tellement peu intervenir dans les débats sur les réformes, heureusement que Montebourg est la pour sauver l’honneur d’un parti qui ne se distingue pas par sa virulence dans les réactions, avec tous ces petits textes qui se préparent pour les votes en vacances.... méthodes classique des partis au pouvoir en France :

                                un petit vote en lousdé en été, c’est des français reposés et on évite une petite grève à la rentrée....


                                • HELIOS HELIOS 29 juin 2008 12:28

                                  ça fait plusieur fois que je me surprends a écouter F Hollande sur divers sujets...

                                  Je ne sais pas si le personnage a changé ou si l’exces de sarkozisme pendant un an m’a changé, moi, mais je trouve que son discours est loin d’être con... et pourtant, c’est pas ma tasse de thé !

                                  je sens qu’on va bientôt le regretter, surtout si c’est cette nunuche qui prends sa place.


                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 29 juin 2008 09:07

                                  Salut Olivier,

                                   

                                  Coffe... une grande gueule certes,mais dans le fond un immense plein de vent,pour preuve il a fait de la pub pour une marque de yaourt industriel.

                                   

                                  Avant cela, je respectais assez l’homme, mais avec ce genre de pubs, il m’a fortement déçu l’conscrit !

                                   

                                  Comme dit l’autre : « Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fait ! »

                                   

                                  T’in une ferme bio près de mon pays natal cherche un repreneur.

                                   

                                  http://www.terredeliens.org/spip.php?article281

                                   

                                  .... mais je crois savoir que la grande gueule n’est peut être pas très bon gestionnaire, car il a dirigé plusieurs affaires restos etc... qui toutes ont bu l’bouillon !

                                   

                                  @+ P@py

                                   


                                  • ombrageux ombrageux 29 juin 2008 14:49

                                    Coffe aura toujours l’occasion de s’exprimer sur RTL dans les grosses têtes dont il est sociétaire et il ne se prive pas de le faire.

                                     

                                    Franchement je pense qu’il y a d’autre personne et des associations qui défendent aussi bien si ce n’est mieux la cuisine française.

                                    Sur RTL ou sur Europe il y a d’ailleurs de fort bonne émission sur le même sujet avec des gens qui connaisent tout aussi bien leur sujet que Coffe et qui sont moins grande gueule et plus sérieux.

                                    Je crois qu’il a été viré simplement parce qu’il n’est plus crédible et que justement face aus chroniqueurs des autres radios, il ne faisait plus crédible du tout.

                                    Il le fut peut être autrefois, c’est pour ça que, remerciement et bonne retraite vous pourrez parler à vos carotte tout à loisir.


                                    • le pen la vie la vraie 29 juin 2008 17:48

                                      si coffe est viré c’est parce qu’il est trop populaire, pas assez chiant, pas assez france inter.

                                      virons carrément france inter !

                                      cette chaine soit disant généraliste est en fait une officine pour vieux et intellos ; pas de sport, d’humour, de variétés ; un ton années cinquante, et encore ; c’est incroyable comment les intellos peuvent s’octroyer (au frais du contribuable) l’audiovisuel (arte, france culture, france info, france inter, france n, n+1, n+n....).

                                      l’audiovisuel, c’est un gros secteur poubelle, symbolisé par tf1, nullement attaqué*, et une gros sanctuaire intello, hyperprotégé ; l’envers et le revers de la médaille, qui ont besoin l’un de l’autre ; au milieu l’auditeur moyen, qui veut du "populaire et de qualité", se marre.

                                      si les intellos veulent un sanctuaire, qu’ils se le payent, le mécénat ça existe !

                                      *soit la télépoubelle est vraiment un scandale (ce que je crois), alors qu’attendent les intellos pour demander (et obtenir) sa suppression ?, soit elle sert l’intérêt de l’élite (ce que je crois aussi), car c’est elle qui la fabrique (producteurs intellos de téléréalité qui vont au concert avec leur pognon salement gagné pendant que le peuple bouffe leur merde), et donc la protège (le célèbre "écoutez la différence" qu’il faut lire comme un hymne à l’acceptation du fait accompli et la preuve de cette collaboration).

                                       


                                      • moebius 29 juin 2008 21:06

                                        m’en fout de Coffe préfére Mac Do.... Sa méga maxib super deluxe tartine de saindoux à la graisse d’oie, aux petits lardons nappée d’huile l’huile de vidange est un chef d’oeuvre de la gastronomie, manque cependant d’un soupçon de de spermaceti


                                        • brieli67 30 juin 2008 00:13

                                          la Mirabelle............. que de séquelles !

                                          Le gros ère von Kauffffffffffffff se recyclera ..... faut s’en servir vu qu ’il sucre les fraises. Ma foi et son foie .. c’est ben loupé les cornets dont dépasse un col de Gris de Toul.

                                          A moins que cette Poufiasse blondasse .... avec dans son passé récent responsable du Parc Naturel des Vosges du Nord.... par sa fibre écolo- immobilier- ses ZA ses Zi relance son marketinge autour du baba au Rhum du beau-père au Mal-aimé .....

                                          Y a pas que la Quiche et les Primbelles qui vont mouffter sur les rives de la Moselle de la Meuse et de la Meurthe. Pire qu’avec les Guise celà ne sera !

                                           


                                        • Vilain petit canard Vilain petit canard 30 juin 2008 14:21

                                          A force de casser du sucre sur la grande distribution, il fallait bien que ça lui arrive un jour...C’est sa marque de fabrique : défendre le petit consommateur contre les grands méchants loups plein de sous. Un peu populiste, mais bien ciblé, et ça marchait. Maintenant que les prix de la bouffe augmentent aussi, fini de discuter pour savoir si la courgette du Pas-de-Calais Inférieur récoltée à la main est meilleure que la cougette sous plastique.... Tout le monde va bouffer des nouilles et au prix où elles sont rendues....

                                          Il y a quelques mois, je l’avais entendu et il posait carrément des questions gênantes, du genre comment ça se fait que les fraises espagnoles coûtent moins cher en grande surface que les fraises du coin, comment ça se fait que les prix pratiqués à l’achat par les GMS ne permettent pas aux producteurs locaux de vivre, etc... et je me suis dit : oula, toi tu vas pas faire de vieux os sur la radio publique. Michel-Edouard Leclerc, fils de son père, a dû téléphoner en haut lieu.... ? Ou est- ce la famille Mulliez .. ?

                                          Les grandes entreprises de l’agro-alimentaire en prenaient aussi plein les gencives, mais plutôt intelligemment, je dois dire. Fatalement, ça a dû lasser.

                                          Enfin, bon, on dirait (à lire les commentaires), que Coffe est mort, allez-y mollo, il va revenir, c’est sûr !!!


                                          • Vilain petit canard Vilain petit canard 30 juin 2008 14:21

                                            A force de casser du sucre sur la grande distribution, il fallait bien que ça lui arrive un jour...C’est sa marque de fabrique : défendre le petit consommateur contre les grands méchants loups plein de sous. Un peu populiste, mais bien ciblé, et ça marchait. Maintenant que les prix de la bouffe augmentent aussi, fini de discuter pour savoir si la courgette du Pas-de-Calais Inférieur récoltée à la main est meilleure que la courgette sous plastique.... Tout le monde va bouffer des nouilles et au prix où elles sont rendues....

                                            Il y a quelques mois, je l’avais entendu et il posait carrément des questions gênantes, du genre comment ça se fait que les fraises espagnoles coûtent moins cher en grande surface que les fraises du coin, comment ça se fait que les prix pratiqués à l’achat par les GMS ne permettent pas aux producteurs locaux de vivre, etc... et je me suis dit : oula, toi tu vas pas faire de vieux os sur la radio publique. Michel-Edouard Leclerc, fils de son père, a dû téléphoner en haut lieu.... ? Ou est- ce la famille Mulliez .. ?

                                            Les grandes entreprises de l’agro-alimentaire en prenaient aussi plein les gencives, mais plutôt intelligemment, je dois dire. Fatalement, ça a dû lasser.

                                            Enfin, bon, on dirait (à lire les commentaires), que Coffe est mort, allez-y mollo, il va revenir, c’est sûr !!!


                                            • Christoff_M Christoff_M 30 juin 2008 22:36

                                               encore un paradoxe de la France, on critiquait la malbouffe Coffe en premier... on nous soule avec des cuisiniers plus inventifs les uns que les autres et au bout du compte ces grands chantres de la qualité on les trouve en photo sur des plats dégueulasses sous vide mais tres cher, avec un slogan et une photo typique grand chapeau noir ou blouse de paysan pour faire plus "vrai et plus artisanal"....

                                              et Coffe a perdu de sa crédibilité mais sans doute avait il eu vent du changement de la télé et de la fin des vedettes surpayées pour une intervention de cinq minutes comme Miller... on peut reprocher cela à Coffe mais je trouve encore plus lamentable ces pubs à fric quand il s’agit de messieurs Depardieu ou Weber qui nous prouvent que l’argent n’est pas important sauf pour eux !! c’est à ça que l’on reconnait les parvenus des médias, s’ils pouvaient tout encaisser et tout cumuler....
                                              auteur, acteur, chanteur, doubleur, acteur de pubs, animateur.... et les gars soi disant cool vous pensez aux vrais intermittents qui attendent un travail !! Coffe a au moins eu le mérite de rester dans son domaine et de ne pas trop en faire.... il ne finira pas comme Drucker, omnipotent, omniprésent, omninul, icone d’une télé comme Holtz au service des sports qui ne s’est pas regardée dans une glace depuis longtemps !!


                                            • Giuseppe Bappa 3 juillet 2008 19:22

                                              C’est triste, désolant...mais malheuresement c’est la dure loi du marché. Lorsque nous sommes sur la voie de la "troupotisation" de la société, il n’est pas étonnant...vraiment pas étonnant que Coffe soit viré.
                                              En cassant le noyau familial... depuis maintenant plus de trente ans, les prédateurs s’en donnent à coeur joie...Coffe fait parti des emmerdeurs...En réalité nous sommes du bétail. Hommes, femmes, enfants..un aliment pour chacun, ben voyons...Parceque tout simplement les parents ne protègent plus leurs enfants...et j’irai même un peu plus loin...NOUS SOMMES LES SEULS MAMMIFERES SUR CETTE PLANETE QUI NE PROTEGENT PLUS SA PROGENITURE. Cest la tété qui protège nos chères petites têtes blondes...et c’est l’oeil du cyclope. Maintenant, simplifions les formalités de divorce pour en accélérer le processus et nous aurons un superbe troupeau, notre société...votre société, et les prédateurs s’en mettent plein les fouilles, pour en faire quoi...soigner leur névrose...Je crois que je vais retourner dans ma caverne...Zarathoustra...n’y va...il n’y a plus rien à voir en bas.


                                              • 140437 6 juillet 2008 03:07

                                                Bravo pour votre article. Je trouve scandaleux qu une fois de plus la direction de france inter ne tienne absolument pas compte des souhaits des auditeurs. JP Coffe fait partie de ces personnes intelligentes et courageuses qui disent ce qu ils pensent sans soucier du qu en dira t on. Il est necessaire de conserver, a l antenne, des personnes telles qu JP Coffe afin que le rouleau compresseur de la pensee unique ne lamine toute forme de liberte.
                                                Je ne suis pas a meme de lancer une petition, mais il faudrait qu une operation de ce genre puiise intervenir afin de mobiliser les auditeurs, comme cela a ete le cas pour D. Mermet, et arriver a faire revenir sur sa decision le directeur de france inter qui, s il continue, arrivera a faire partir les fideles des fideles du service public. L emisssion de Coffe est un reel service public independant des forces de l argent. Il est indispensable pour la sante publique de la maintenir.
                                                Mais peut etre que ce monsieur le directeur est un adepte de l uniformite la plus terne : surtout pas de vague ; a moins que JP Coffe ait deplu au locataire actuel de l Elysee.


                                                • dje_of_marseille 8 juillet 2008 22:05

                                                  Coffe a eu un clash avec Madame Morano ( JEAN PIERRE COFFE CLASH MORANO chez Ruquier) , elle est passé pour une conne ...et comme france Inter est un Radio Publique ....

                                                  Ca ressemble Beaucoup à l’affaire Poivre d’Arvor....Hein qu’est ce que vous en pensez Hein ?

                                                  J’aime pas me faire de Film à la X-files et avoir un discours du genre "on nous ment, on nous cache tout" , d’autant plus que j’ai voité Sarko, et que je pense sincérement que les choses ca bouge avec lui ..... mais encore un cas comme celui de Coffe ou de Poivre d’Arvor..... j’aurais tendance a penser qu’on ne peut pas s’exprimer librement si ca dérange les ministres de la majorité ....

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Babar

Babar
Voir ses articles







Palmarès