Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox Mobile

 Accueil du site > Actualités > Médias > Combattre l’incivilité dans les forums d’AgoraVox

Combattre l’incivilité dans les forums d’AgoraVox

Avant d’entamer la discussion sur les commentaires, nous souhaiterions dire quelques mots sur le futur design d’AgoraVox et son sondage.
 
Nous constatons que la maquette actuelle d’AgoraVox convient à presque 78 % des 847 personnes ayant participé au sondage. Un changement total de la maquette du site n’est donc pas souhaité par la majorité d’entre vous.
 
Des améliorations à la marge sont demandées par 35 % des lecteurs. Nous continuerons ainsi à apporter certaines modifications afin d ’améliorer l’ergonomie et la lisibilité du site, mais une refonte massive du design du site ne sera pas envisagée dans l’immédiat.
 
Les résultats :
 
Afin de nous aider à nous orienter pour le futur design d’AgoraVox.FR, quelle maquette préférez-vous ?
 
 
***
 
Ouvrons un autre débat de fond : celui des commentaires et de leur gestion.
 
De nombreux auteurs se plaignent du manque de civilité dans les forums : trop d’attaques personnelles, de critiques virulentes et stériles, de diffamation, de jalousies, d’injures et de mauvaise foi.
 
Cette situation est le fait d’une petite minorité qui pollue les forums de manière continue en se les appropriant et en dénigrant systématiquement certains rédacteurs. Nous ne vous cachons pas que nous ne comprenons pas pourquoi ces commentateurs restent sur le site : le Web est vaste et si certains rédacteurs d’AgoraVox ne leur conviennent pas, libre à eux de se tourner vers des cieux qu’ils jugent meilleurs.
 
On ne peut pas plaire à tout le monde quand on permet à tout le monde de s’exprimer, pourrait être la devise d’AgoraVox. Vous n’aimez pas un article ?! Et bien plutôt que de le polluer stérilement, passez à un autre si vous n’arrivez pas à le critiquer de manière constructive et polie !
 
De nombreux auteurs mais aussi commentateurs qui souhaitent un débat posé sur les questions que soulèvent leurs articles pâtissent de la situation. Nous avons décidé d’agir afin que les forums restent un espace de débat convivial et non une foire d’empoigne.
 
Nous avons pensé à une solution que nous soumettons au débat :
 
Il s’agirait de donner la possibilité à l’auteur de l’article de modérer lui-même les commentaires de son fil de discussion.
 
Pendant 5 ans nous avons souhaité faire confiance à la civilité des commentateurs. Force est de constater que les abus se sont multipliés. Pourquoi n’essaierions-nous pas désormais de faire confiance à la civilité des auteurs des articles pour modérer correctement leurs forums ?
 
AgoraVox emploie actuellement une personne à temps complet pour surveiller les commentaires mais cela s’avère insuffisant certains jours. Avec cette nouvelle formule, les auteurs et le modérateur collaboreraient donc ensemble. En d’autres termes, le fait de faire intervenir dans la modération les auteurs qui en ont éventuellement envie, n’élimine pas le signalement traditionnel des abus ainsi que le travail de l’actuel modérateur. C’est juste un plus.
 
Nous trouvons vraiment dommageable de perdre de bons auteurs et commentateurs qui décident de ne plus venir sur le site à cause d’une petite minorité de commentateurs excités.
 
Bien entendu, il se peut très bien que certains rédacteurs abusent de ce droit et en profitent pour éliminer tout commentaire, même constructif, qui n’aille pas dans le sens de leurs opinions. Mais nous pensons qu’une infime minorité de nos rédacteurs agirait d’une telle manière. D’autant plus que sur le long terme ils seraient les premiers à en pâtir car personne n’irait plus débattre chez eux. Cela dit, nous envisageons d’ouvrir également un forum interne aux rédacteurs uniquement consacré à cette question et où tout le monde pourrait venir pour reporter les éventuels abus ou excès dans la modération des auteurs. Et dans certains cas d’abus flagrants et répétés nous pourrions être amenés à supprimer ce droit à certains rédacteurs.
 
Par ailleurs, comme vous étiez nombreux à nous le demander, nous travaillons actuellement à la mise en place d’un système de vote des commentaires plus transparent : celui-ci affichera 3 chiffres : les votes positifs, ceux négatifs ainsi que la différence. Les commentaires les plus appréciés qui se situent dans le « best of » seront ceux qui auront la différence la plus élevée. Ce nouveau système est en phase de développement et sera opérationnel, nous l’espérons dans une ou deux semaines.
 
Enfin, vous verrez désormais un espace de commentaire d’un seul bloc avec un ascenseur à se droite pour évoluer dans le fil de discussion. Cela a pour but d’éviter la pagination des commentaires. Cette pagination qui évitait les pages longues et les ralentissements du serveur liés à leur affichage, générait aussi des problèmes techniques et des bugs dans les commentaires. Certaines critiques évoquaient en outre la déstructuration du fil de discussion. Nous avons trouvé une nouvelle solution qui résout, nous l’espérons ces soucis. Il s’agit d’un espace délimité dans la page (frame) avec un ascenseur à sa droite pour évoluer dans un fil de discussion unique.
 
Mise à jour - vendredi 22 janvier : une grande majorité des commentateurs trouve le frame des commentaires peu fonctionnel, aussi nous avons décidé de remettre l’ancien système avec pagination.
 
 Le sondage étant terminé, voici les résultats au 1 février 2010 :
 

 


Sur le même thème

Un 51, sinon rien !
Staline et Hitler (suite) À propos des blogs : tribunes ou confessionnaux ?
Les européennes, autopsie d'un vide
Technologies pour les enchères immobilières en ligne ?
L’éducation au fait homosexuel dans l'école publique : l'état du droit


Les réactions les plus appréciées

  • Par Emile Red (---.---.---.55) 21 janvier 2010 11:22
    Emile Red

    Plutôt que de laisser les rédacteurs faire les flics avec toutes les conséquences sectaires que ça entraine, il serait plus sage d’interdire les pseudos multiples qui sont le ferment du pourrissement de la plupart des débats.

    Il n’est pas trop difficiles de les repérer, la règle du pseudo unique permettrait d’abord une meilleure visibilité pour les nouveaux, la traçabilité des commentaires, la mise à nu des gros trolls, enfin une possibilité d’avertir avant cloture d’un compte.

    Toute autorisation de modération par le rédacteur serait un déni à la liberté de parole, surtout à quelques mois d’élections ou la propagande va aller bon train.

  • Par Fergus (---.---.---.209) 21 janvier 2010 11:21
    Fergus

    Bonjour à toute l’équipe d’AgoraVox.

    Il est exact que certains commentaires injurieux ou certaines attaques personnelles n’ont rien à faire dans les fils qui accompagnent les articles. Pour autant, je suis très réservé, pour ne pas dire opposé, à la modération par les auteurs. Car je suis persuadé que l’on doit admettre toutes les critiques, aussi virulentes qu’elles puissent être, dès lors lors qu’elles ne sont pas injurieuses ou attentatoires aux lois sur le racisme et l’antisémitisme.

    C’est pourquoi je crois qu’il convient plutôt de conserver, en la développant peut-être, la possibilité de « signaler un abus », à charge pour AgoraVox de supprimer les commentaires réellement abusifs et d’adresser à leur auteur un « carton jaune », x cartons jaunes (5, 10 ?) pouvant déboucher sur un « carton rouge », autrement dit l’exclusion du site.

    J’approuve par ailleurs les améliorations techniques que vous envisagez d’apporter au site.

  • Par Philou017 (---.---.---.138) 21 janvier 2010 12:25
    Philou017

    Evrard : "Mais il ne faut surtout pas que les auteurs puissent modérer eux mêmes les commentaires, « 
    Je suis en total désaccord avec cela. Je pense qu’il y moyen de laisser le rédacteur modérer ses commentaires, s’il est supervisé en cas de nécessité par le modérateur d’Agoravox, voire l’ensemble des modérateurs.
    De plus, il est dans l’esprit d’Agoravox, site participatif, que chacun participe à la vie du site.
    Agoravox ne peut pas avoir une modération suffisante dans les conditions actuelles, pour des raisons de cout. Renoncer à cette solution, c’est renoncer à une modération sérieuse.

     »tout le monde doit avoir le droit à la parole, les excités, les agressifs, les haineux, autant que ceux qui apportent des critiques constructives.
    C’est ça l’agora."
    Non, les insultes, le trollage volontaire, destructeur et massif, ce n’est pas cela l’Agora. Ca c’est la foire d’empoigne
    Il ne s’agit pas de modérer le moindre mot de travers mais d’empêcher les comportements systématiquement abusifs.

    PS : le vote sur la modération est-il sûr ? J’ai pu voter avant de m’identifier, ca veut dire que tout le monde peut voter. Les trolls ont certainement la possibilité de voter X fois.

  • Par Philippe D (---.---.---.87) 21 janvier 2010 11:53
    Philippe D

    Sans parler des insultes et des injures, ou des propos racistes ou haineux, laisser la possibilité de modérer les articles par les auteurs posera un problème pour ce qui relève de l’humour ou de l’ironie (mordante)
    Ce sens de l’humour étant différemment apprécié par chacun, j’ai peur que tout cela devienne vite d’un chiant extrême, au moins sur certains articles.  smiley

    Quelques intervenants connus pour des posts principalement humoristiques et souvent fort drôles n’auraient plus qu’à aller voir ailleurs.
    Amis de la tristesse déguisée en pensée sérieuse, Bonjour.


ECRIVEZ UN ARTICLE !






Palmarès







Partenaires