Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Comment les médias manipulent l’opinion

Comment les médias manipulent l’opinion

Hollande est nul, Hollande est mou, Hollande est incompétent, Hollande est un dictateur, Hollande ….

Stop !

Il va sans dire que je ne suis pas emballé par l’action du gouvernement actuel, mais que fait-il de plus mal que le précédent ? A part la communication, je ne vois pas.

Alors pourquoi tant de haine ? Pourquoi ce Hollande bashing qui n’en finit plus, qui est dans une escalade telle qu’on peut se demander si tout cela ne finira pas très mal.

La droite n’a jamais accepté sa défaite, elle a toujours trouvé illégitime l’élection de ce Président, et ceci dès les premières heures de son élection.

Cependant que la droite soit mauvaise perdante, on peut le concevoir Mais il y a bien plus grave à mes yeux, c’est le rôle que joue médias dans cette haine généralisée contre François Hollande . Dès les premiers jours de son élection, et alors qu’il n’avait pas encore eu le temps d’agir, des journaux comme Le Point ou L’Express se sont mis à tirer à boulets rouges avec des Unes plus que limites.

Et ces dernières semaines, beaucoup de petites choses troublantes se sont produites dans les médias. Des petites choses qui peuvent passer inaperçues si l’on n’y regarde pas d’assez près, mais qui ont un rôle primordial dans la vie politique de notre pays.

Lorsqu’on s’attarde un peu sur ces menus détails, on comprend assez vite à quel point on peut manipuler l’opinion rien qu’en agitant ici ou là des suppositions plus ou moins positives selon le pouvoir en place.

Vous voulez des preuves, en voici.

Tout d’abord lorsqu’Hollande est au plus mal tout le monde se lâche, disant qu’il ne finira pas son mandat, que peut-être il sera obligé de dissoudre l’Assemblée Nationale, que la Révolution,que la guerre, que l’Apocalypse ……..Tremblez braves gens.

Du temps ou Sarkozy était au plus mal le discours était tout autre. Au non du patriotisme, il fallait soutenir le Président dans la crise . Si l’opposition critiquait, elle était de suite taxée d’anti-France . Et pour lui pas question de dissolution, mais un gouvernement d’union nationale. Tous unis derrière le Président disaient les médias !

Comme on le voit, sans avoir l’air d’y toucher, nos médias peuvent soutenir un Président ou lui nuire sans prendre partie officiellement.

Un autre cas maintenant, celui d’une réforme faite par le gouvernement précédent.

Combien de médias à l’époque se sont levés pour crier au scandale face à la réforme ramenant la semaine scolaire à 4 jours ?

Très peu, alors qu’une telle hérésie faisait de la France un pays qui comptait entre 30 ou 40 jours de scolarité de moins que les autres grandes nations.

Il est plus aisé aujourd’hui de s’en prendre à celui qui veut réparer un tel scandale qu’au pouvoir de l’époque.

Étrange ces médias n’est-ce pas, à ne pas s’indigner lorsqu’on réduit le nombre de jours de scolarité d’une école française déjà bien malade, et à hurler avec les loups lorsqu’on essaye d’y remédier.

Un bel exemple de leur malhonnêteté, et surtout de leur penchant naturel.


Moyenne des avis sur cet article :  2.75/5   (80 votes)




Réagissez à l'article

92 réactions à cet article    


  • rocla+ rocla+ 13 novembre 2013 09:56

    Hollande gouverne avec ses pieds . 


    IL est d’ une nullité crasse .

    Commencer un quinquénat avec des lois sur le mariage pour tous , ses 
    Léonarderies bidons , ses Cahuzac magouilleurs et toutes les casseroles
     qu’ il traine derrière lui et la pseudo première dame qu’ il promène aux frais de 
    l’ Etat  + tout le reste  voilà où hou en sommes .

    Taxes taxes taxes voilà le crédo de son système et jamais il imaginerait 
    de faire un effort lui-même pour donner un exemple de réduction de train de vie 
    Faites ce que je dis , mais pas ce que je fais .

    • zelectron zelectron 13 novembre 2013 16:55

      rocla+++,
      en résumé c’est un socialiste, la fameuse doctrine qui n’a jamais réussi quoique que ce soit depuis plus d’un siècle ...


    • Pere Plexe Pere Plexe 13 novembre 2013 17:45

      Vous êtes bien sévère avec le socialisme : c’est bien lui avec la nationalisation du passif des banques qui à sauver le capitalisme ... non ?


    • 65beve 13 novembre 2013 19:48

      Rocla,
      Un exemple de réduction de train de vie.
      il s’est auto-diminué le salaire de 30 % en arrivant au pouvoir.
      Vous avez oublié que son prédécesseur s’était augmenté de 100% !
      Pour le reste vous avez raison, mais on ne l’a pas élu pour ça, on l’a élu pour dégager Sarko.
      cdlt.


    • rocla+ rocla+ 13 novembre 2013 19:59

      @65 


      un truc fort aurait été par ex qu’ il se rende en vélo à l’ Elysée 
      ou un truc qui l’ aurait rapproché du peuple , ces gus planent à 3000 

      Flamby a le charisme d’ un spaghetti pas cuit sans la sauce .

    • tf1Goupie 13 novembre 2013 21:20

      Merde le capitaine est de la vraie Gauche, qui l’aurait cru ?

      Bon c’est vrai qu’avec 21% de satisfaits ça veut dire qu’il y a 79% de vrais gauchistes en France.

      YEP !


    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 novembre 2013 03:40

      @ Rocla


      Une minute de franchise. D’abord, avant même qu’il ne soit candidat, Hollande était coupable d’un délit de faciès : il n’ a pas la gueule d’un président. Point. Barre. Ensuite, il a été choisi faute de mieux parce que DSK n’était plus la : ce ne remonte pas une image. Enfin, il est clair -c’est le plus discret, mais le plus grave - on sait bien que la Finance mène la France et que l’Elysée est aux ordres de la Banque et des USA que soit le gouvernement. 

      Hollande devrait démissionner démissionner vite, mais erreur de penser que le suivant fera mieux ; seule l’image sera plus positive. La France ne s’en sortira pas sans un coup d’Etat et au moins une promesse de révolution. La classe politique ne peut pas ne pas en être consciente. Il n’y a donc pas un mot de vrai dans ce qu’ils nous racontent. D’ailleurs, Et les médias ont camouflé les incidents diu 11 novembre qui ont été beaucoup plus plus grave que ce qu’on en raconte. Inquietant.

       PJCA

    • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 novembre 2013 03:48

       Le socialisme est une excellent idée, mais on n’en fait plus On a chipè l’étiquette et on l’a collée sur les vieilles fringues qui trainaient en solde.. Cessons de galvauder le mot, c’est une manoeuvre néoliberale. Si on refait du socialisme en France, çà se saura.


      PJCA

    • pergolese 13 novembre 2013 09:57

      Bonjour,

      Pourquoi tant de haine ?

      Tout simplement parce qu’ Hollande se revendique de la gauche...Si les français se sentent trahis par la gauche , vers qui se tourner maintenant  ?

      Le problème est que l’on est vraiment dans l’impasse. Ni la gauche ni la droite (qui n’a pas à se réjouir..) ne trouve grâce à leurs yeux.Ni hollande ni Sarkozy...Vers qui alors ?


      • sylvie 13 novembre 2013 17:55

        Mr Pergolese, pour mon vote ce sera vers personne vote blanc (pour le moment)


      • zozoter 13 novembre 2013 20:03

        Pour un français !


      • Le421 Le421 15 novembre 2013 20:34

        Si Hollande est de gauche, alors la neige fond sur l’Himalaya !!


      • rocla+ rocla+ 13 novembre 2013 10:03

        Entre le moi je  et la réalité  chacun se fera une idée .


        Pas besoin d’ aller plus loin . 

        Fanfaron de Tarascon .

        • Bulgroz 13 novembre 2013 10:07

          Il n’y a pas plus faux cul comme auteur.

          Lire les milliers d’articles antisarkozistes d’Imhotep, Verdi, Cabanel, Menou69.....ici sur Agoravox, lires les tombereaux d’insultes gravissimes à la suite de ces articles et vous aurez une juste image de la situation.

          Réentendre les comiques de la radio officielle de France Inter (Guillon, Aram) et les éditoriaux de cette radio et leurs insultes sur les dirigeants de l’UMP et peut être serez vous un peu plus objectif.

          Relire Marianne, Libération, Nouvel Obs et leurs mensonges sur Sarkozy.

          Vous avez l’oubliette un peu facile et l’hypocrisie démesurée.


          • Attilax Attilax 14 novembre 2013 00:47

            Attention, scoop : je suis d’accord avec Bulgroz, il va pleuvoir de la m.... !
            Les médias, TOUS les médias ont tiré à boulets rouges tout le long du quinquennat de Sarko, comme aujourd’hui sur Hollande. C’est carrément de la mauvaise foi de dire le contraire.
            Si Hollande réussit l’exploit d’être haï alors que Sarko n’était que détesté, c’est parce qu’il a fait du PS un parti de droite, et pas seulement depuis deux ans : je vous rappelle qu’il a été secrétaire général du PS pendant une décennie. Il a menti, triché, abusé le « peuple de gauche » et effectivement, impartialement, il est nul. Tétanisé devant une fillette de quinze ans, c’est dire ! Soyons honnête, sans la gâterie de Nafitassou à DSK, on ne parlerait absolument pas de ce président par défaut. Ce sont les médias qui sont à la traîne, à mon avis, eux-mêmes dépassés par la vague de haine qui secoue le pays.
            Après Sarko, on avait quand même droit d’espérer autre chose. Mais ce sinistre Louis XVI nous ôte nos dernières illusions concernant ce système horrible qu’est devenue notre république. C’est pour ça que les gens le haïssent, parce que désormais ils n’ont plus le choix.
            Vu l’ampleur de la destruction massive des entreprises dans ce pays et le peu de répondant de nos fiers élus, les huées ne risquent pas de s’arrêter, et devraient même grandir...
            L’andouille a même réussi à fédérer TOUS les partis contre lui, y compris ses alliés, y compris ses propres troupes, à Quimper (à part l’autre andouille et ses bons amis qui ont préféré snober tout le monde : 3000 pékins, bravo Jean Luc !). Des trotskistes défilant aux côté de l’UMP et des dissidents PS, des anars gueulant en même temps que le FN, des salariés avec des patrons. INCROYABLE.
            Quand les pires ennemis s’unissent, à votre avis, que se passe-t-il ?
            A mon avis, on va avoir un hiver très chaud.


          • devphil30 devphil30 13 novembre 2013 10:24

            Il faut se demander qui tient le contrôle des journaux ..... ! 

            Des gens dont des proches sont suspectés d’assassinat par exemple ..



            Dans ces conditions comment s’étonner de manipulation dans les journaux 

            Philippe 


            • Daniel Roux Daniel Roux 13 novembre 2013 10:29

              Les médias hurlant contre le gouvernement Hollande ont des propriétaires, des financiers, des marchands d’armes, des affamés de budgets et de subventions. Ce sont eux qui mène la guerre médiatique.

              On peut se demander pourquoi car Hollande soutient le libre échange, la mondialisation sauvage, l’euro, ne s’oppose pas au traité de libre échange avec les USA. Pour tout dire, il est le gouverneur que nous a choisi l’ Empire américain et sa filiale en Europe, l’UE.

              Ce qui dérange l’oligarchie, c’est la lutte contre la corruption, la grande délinquance financière et fiscale. Ayrault et ses ministres les dérangent. Ils préfèrent les types comme Cahuzac ou Sarkozy ou Woerth.

              Les français sont majoritairement à droite et se satisfont globalement d’un gouvernement de centre droit. Ce n’est pas quelques milliers d’agités idéologiques ou corporatistes qui représentent les citoyens contrairement à ce que veulent faire croire les médias de l’oligarchie.


              • Fergus Fergus 13 novembre 2013 12:12

                Bonjour, Daniel.

                Globalement d’accord avec vous. Entre Sarkozy et Hollande, la seule véritable différence de nature à déranger les oligarchies est effectivement la pression sur la fraude fiscale qui a fortement augmenté depuis mai 2012. De plus, les valets des classes dominantes craignent que Hollande ne soit contraint d’aller encore plus loin dans la voie d’un durcissement fiscal pour les classes aisées. D’où la coagulation d’un « bashing » visant à lui faire perdre définitivement tout crédit.

                Mais ce jeu est dangereux : tel un animal acculé, Hollande pourrait forcer sa nature et prendre une initiative forte pour reprendre la main, par exemple engager la grande réforme fiscale qui avait été annoncée et qui devrait se traduire par plus de justice au détriment des plus aisés. Le piège se refermerait ainsi sur ceux qui l’ont tendu. Heu... on peut toujours rêver, non ?


              • Daniel Roux Daniel Roux 13 novembre 2013 12:25

                Bonjour Fergus

                Oui, on peut toujours rêver mais il faudrait commencer par nettoyer les écuries d’Augias que sont le ministère des Finances. Les inspecteurs des Finances sont les principaux responsables du désastre bancaire.

                Rien ne semble en route de ce côté.


              • Fergus Fergus 13 novembre 2013 16:09

                @ Daniel Roux.

                Vous avez raison, ce ministère est de loin le plus cadenassé par une haute fonction publique intouchable.


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 13 novembre 2013 17:25

                Daniel Roux,

                « Les inspecteurs des finances sont les principaux responsables de la crise bancaire ».

                Vous ne devez pas connaître grand chose à la fonction publique pour croire que les fonctionnaires prennent des initiatives... , ils font ce qu’on leur dit de faire.

                Et quand il rendent un travail qui ne convient pas, on les sanctionne ou on les placardise. Asselineau, qui a rendu une étude sur l’avenir sombre de l’euro, a déplu à sa majesté Sarkopipo, Ministre des Finances de l’époque, qui a dissout son service et l’a placardisé.

                Les fonctionnaires de Bercy font ce que leur Ministre de Tutelle décide qu’ils doivent faire, sous la responsabilité du 1er Ministre et du Président de la République. Point.

                La crise bancaire vient de la malhonnêteté des banquiers américains qui ont vendu des dettes immobilières insolvables, comme des actifs solvables, sous le nom de subprimes. Ou qui ont utilisé la pyramide de Ponzi, comme Madoff...

                Lisez Stiglitz, il explique cela très bien.

                Si vous voulez savoir comment cela se passe au Ministère des Finances, lisez ce texte, vous aurez au moins le plaisir de rigoler un bon coup !

                « Les 3% du PIB sont une invention 100% française »

                Avant de rire jaune, car cette belle invention, qui n’a aucun sens économique, sert à imposer l’austérité à toute l’ Union européenne...


              • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 novembre 2013 04:09

                Mon cher Fergus


                je ne puis me résoudre a penser que vous croyez encore que le gouvernement en France conserve la liberté d’action qui permettrait ce genre de résistance. Il faut vraiment écouter Asselineau. Le dossier es terrible et a mon avis incontestable. Je crois que la France est trahie depuis arrivée de Pompidou au pouvoir et je ne vois rien qui pusse la sauver sauf une insurrection qui, dans l’immédiat, ne pourrait mener qu’a l’anarchie ou une dictature puisqu’aucune alternative démocratique crédible n’est offerte. 


                PJCA


              • ZenZoe ZenZoe 13 novembre 2013 11:04

                Il ne faut pas l’oublier, les media sont des entreprises commerciales et ont des objectifs chiffrés à tenir. Elles servent à leurs publics ce qu’ils ont envie d’entrendre, faut pas chercher plus loin. Elles captent les opinions dans l’air du temps et hop aussi sec embrayent avec des articles ad hoc et bien torchés. Quitte à forcer un peu le trait et à agiter des chiffons rouges à des lecteurs déjà survoltés. Le Point, Le Parisien et même Libé par exemple sont très fort pour ça.
                Pourquoi placer les media plus haut qu’elles ne sont ? On les prend pour des think tanks, des coteries de penseurs, mais ce ne sont que des vendeurs de soupe. Comme Carouf, comme Leclerc, comme Auchan.


                • Sergueï Dabur Sergueï Dabur 13 novembre 2013 11:13

                  Médias vendeurs de soupe, oui, mais pas seulement.

                  Ce sont en effet des entreprises commerciales, mais étudier leur actionnariat permet de comprendre qu’ils ont des intérêts propres, dépassant le seul objectif de recette commerciale : il s’agit clairement et simplement de manipulation de masse :

                  http://www.agoravox.fr/actualites/medias/article/l-age-d-or-du-journalisme-2-0-141770

                   

                   


                  • Alpo47 Alpo47 13 novembre 2013 11:16

                    Certes sa personnalité, ou son absence, posent problème chez Hollande, mais, c’est loin d’être le plus important.

                    F.Hollande a été élu en tant que représentant d’idées « de gauche », c’est à dire humanistes, pronant justice sociale et solidarité. A t-il fait quoi que ce soit dans ce sens ? Non. Il continue la politique de protection du capital, des plus haut revenus, la mondialisation destructrice, le libéralisme prédateur ...
                    Donc, Hollande ne répond pas du tout aux aspirations de ceux qui l’ont porté au pouvoir, pire il prend nombre de mesures, notamment fiscales, pour réduire le pouvoir d’achat de la classe moyenne et des plus défavorisés.

                    Par conséquent, si on ne pouvait qu’attendre le pire de Sarkozy, on espérait (c’est si bon de rêver) que Hollande penserait aux Français et à introduire la notion de justice sociale dans ces décisions. Il ne fait rien dans ce sens et il est totalement normal qu’il soit l’objet de l’opprobre et du rejet quasi généralisé.

                    Ne resteront donc plus très bientôt derrière lui que ceux qui profitent du système, les plus haut revenus.

                    Etonnant que l ’auteur ait oublié ces « détails » ???


                    • zelectron zelectron 13 novembre 2013 16:58

                      Hollande a été élu par défaut pour éliminer Sarkosy ... à partir de là ...


                    • jeanpiètre jeanpiètre 13 novembre 2013 18:50

                      tout comme sarkozy a été élu par défaut pour ne pas avoir ségolène

                      reste que votre vote a validé sa légitimité à l’un comme à l’autre.
                      les grands groupes médiatiques ne sont pas innocents, ni dans la présentation finale des candidats , ni même dans la présélection qui est faite.
                      le rôle d’un journaliste est de vous faire croire que vous êtes l ’auteur du dessin qui apparait quand vous avez fini de relier tous les points qu’il a soigneusement posé

                    • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 13 novembre 2013 11:20

                      « La droite n’a jamais accepté sa défaite, elle a toujours trouvé illégitime l’élection de ce Président »

                      En effet et c’est une des caractéristiques de la droite, extrème ou pas : le pouvoir n’est pas fait pour et ne peut pas être excercé par la gauche. Le pouvoir parfait, le pouvoir absolu est une conception de droite et de fait tout exercice du pouvoir par la gauche ne peut être légitime. C’est profond, c’est de l’ordre de la vexation personnelle.

                      Des croix-de-feu du Colonel Laroque aux excités de lundi sur les champs Elysées, l’idée de sauver la France du cataclysme est une constante des héritiers de la francisque et autres nostalgiques de la pucelle. Le comportement de droite veut ça. La gauche n’est utile qu’inutile. La gauche, c’est le mauvais. Peu importe qu’il s’agisse de Hollande. La crise fournit le terreau, et le noyautage du désarroi populaire fait prendre la mayonnaise.

                      Pourtant, ce « Hollande-bashing » est d’autant moins irréaliste que tous conviennent aujourd’hui que le précédent quinquénnat fut lui une réelle catastrophe sociale, économique et morale pour le pays.
                      Mais l’honnêteté intellectuelle, n’est pas denrée si courante sous les bonnets, surtout quand ceux des uns sont portés par les autres...


                      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 13 novembre 2013 11:25

                        correction... au lieu de : « ...Pourtant, ce « Hollande-bashing » est d’autant moins irréaliste... »
                        Lire : «  ...est d’autant moins réaliste... »
                         smiley


                      • rocla+ rocla+ 13 novembre 2013 13:14

                        Faux ,


                        Mitterand est resté 14 ans à la tête de l’ Etat .

                      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 13 novembre 2013 15:29

                        Justement. 14 ans de vexation à droite, merci de l’avoir rappelé.


                      • jeanpiètre jeanpiètre 13 novembre 2013 18:53

                        pour une fois qu’on parle de mittérand sans évoquer sa franscisque, c’est que votre commentaire a toucher dans le mille



                      • gegemalaga 13 novembre 2013 11:21

                        celà ne s’appelerait il pas de la  contreintox ??


                        • ahtupic ahtupic 13 novembre 2013 12:13

                          Hollande et son équipe sont des libéraux, européistes, mondialistes. En oplkus, c’est le larbin des Etats-Unis. Aujourd’hui, inutile de parler de droite, de gauche, de PS, d’UMP. C’est également un grand menteur. Qu’il dégage. Il aura réussi à couler le PS. Les plus grosses saloperies qu’il a commises avec son gouvernement : Aurore Martin et Snowden.


                          • Fergus Fergus 13 novembre 2013 16:12

                            Bonjour, Ahtupic.

                            Le problème, c’est que « couler le PS » revient à faire revenir au galop l’UMP. Et donc à repartir pour un tour de piste libéral supplémentaire.


                          • Alpo47 Alpo47 13 novembre 2013 16:42

                            Salut Fergus,

                            Vous trouvez une différence, vous, dans les politiques de droite et de gauche ?
                            De même, aux USA, le « sympathique » Obama mène t-il une politique différente de « W » ?
                            Non.
                            Changer d’hommes ou de partis ne sert à rien. Tous ceux que nous connaissons nous mèneront dans le gouffre.

                            Nous devons reprendre NOTRE pouvoir. Récréer un système VRAIMENT démocratique.


                          • Pierre JC Allard Pierre JC Allard 14 novembre 2013 04:25

                            Je crois qu’il y aura démission de Hollande. Si rien de plus radical n’intervient, des présidentielles anticipées conduiraient sans doute à l’élection d’’un candidat indépendant, personne ne trouvant avantageux de s’affubler d’une des étiquettes actuelles, lesquelles sont toutes discrédités. 


                            Si ce Président adopte le rôle d’arbitre impartial et nomme Premier Ministre quiconque semble jouir d’une majorité aprs les législatives, on aura quelque chose qui ressemblera a un consensus national. 


                             PJCA


                          • Gugu Gugu 14 novembre 2013 12:14

                            « Vous trouvez une différence, vous, dans les politiques de droite et de gauche ? »

                            oui, avec la droite c’est « à sec », avec la gauche c’est « avec vaseline », bien qu’il faille avouer que Hollande est assez radin sur la vaseline, comparé à ses prédécesseurs du même bord.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès