Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > Comprendre la couverture médiatique des attentats de Nice en 8 (...)

Comprendre la couverture médiatique des attentats de Nice en 8 minutes

Le 14 Juillet 2016, Mohamed Lahouaiej Bouhlel a tué 84 personnes et en a blessé 131 en utilisant un camion pour les écraser. L'Etat Islamique a revendiqué l'attaque. Revenons sur la couverture médiatique de cet événement à la télévision, la radio, les journaux mais aussi sur Internet.

Les images relayés par les médias étaient effrayantes : des images du camion écrasant des piétons et des entretiens réalisés avec des personnes en état de choc aux côtés de proches victimes de l'attentat. La chaîne accusée d'avoir fait ça est France Télévision. Les réseaux sociaux ont vivement critiqué ce choix éditorial et la chaîne a du s'excuser : "France Télévision tient à présenter ses excuses [...] Ces trente secondes ont gâché notre édition spéciale".

La raison pour laquelle France Télévision a montré ces images est parce qu'elle n'était pas prête pour une édition spéciale aussi rapidement comme elle n'était pas prête le 13 Novembre 2015 lors des attentats au Stade de France, au Bataclan et dans les terrasses de café. Elle n'a pas les moyens financiers, matériels et humains pour faire une édition spéciale comme TF1, BFMTV ou iTélé. Elle n'a pas voulu faire la même erreur que le 13 novembre où elle s'était mobilisée trop tard au point qu'ils n'ont pas attendu de valider les images pour les montrer en antenne dans le but d'accélérer le processus : "Dans ce contexte, cette interview inappropriée est arrivée à l’antenne sans avoir été validée."

Montrer des images d'interviews de proches de victimes, de l'attaque ou de mobilisations est peu chère pour une chaîne de télévision. Diffuser des images amateurs est gratuit au nom du droit à l'information, quant aux interviews des proches ou aux images de la mobilisation, une équipe de tournage suffit. L'idée est de maximiser l'audience tout en minimisant les coûts et un ingrédient est indispensable à la réussite : le sensationnel.

Plus l'image est choquante, plus le spectateur passe par une palette d'émotions et plus il va être scotché à son écran et le sensationnel mêlé à d'autres techniques permettent exactement cela. Les Journaux Télévisés ont besoin d'utiliser des techniques pour attirer l’œil du spectateurs pour qu'il reste pour regarder les publicités et pour le programme du soir. Ainsi, lors d'une attaque terroristes, les JT traitent tout le temps cette information avec la même structure :

  • Le résumé des faits : Le récapitulatif de l'attaque minute par minute avec une reconstitution en images de synthèse, le rappel des informations que l'on connait sur le terroriste à l'origine de l'attaque, des images amateurs des rescapés etc...
  • Les réactions des victimes et des proches : Après que l'on nous bombarde d'informations sur l'attaque, les réactions d'individus lambda est primordiale pour gagner en tension. S'en suivent les pleurs et les peurs entrecoupés d'images de secours embarquant des corps couverts de draps blancs.
  • Les réactions des hommes politiques du monde entier : François Hollande réagissant sur les attaques est bien, mais Donald Trump ou Barack Obama, c'est mieux. Montrer que cela ne touche pas que la France et que le monde est en deuil montre l'étendu des dégâts rajoutant une touche de drame au crime commis.
  • Les mobilisations : Après 10 minutes de tristesse, de peur et de choc, est venu le moment du réconfort en montrant les mobilisations en grand nombre (des gens aidant les hôpitaux, donnant du sang, des gens demandant de l'aide pour retrouver un membre de leur famille etc...).
  • La peur d'une attaque imminente : A la fin du dossier sur l'attentat et avant de laisser la parole à des experts, la conclusion est là pour installer un sentiment d'insécurité et pour rappeler qu'un autre attentat est à venir puisqu'on est "en guerre".

Cette structure est parfaite pour satisfaire les besoins de la chaîne de télévision car :

  • Elle permet au spectateur de vivre une expérience pleine d'émotion piégeant son cerveau en lui faisant croire qu'il a beaucoup vécu en l'espace de 20 minutes.
  • Elle laisse le spectateur bloqué sur son fauteuil regardant avec effroi les images qu'on lui sert sans réfléchir le transformant en cible parfaite pour les publicités.
  • La peur installée chez le spectateur lui fait consommer davantage. En effet, de nombreuses études ont confirmé que le fait de voir la mort renforce les comportements valorisés par sa culture. Or, notre culture occidentale nous donne comme priorité de posséder des biens de valeurs. Ainsi, notre consommation augmente (Par exemple, une "consommation record" par les américains a eu lieu après les attentats de 2001 : Lire le rapport de l'étude).

Cela n'aide pas uniquement les médias traditionnels mais aussi l'Etat. Des émotions très fortes comme la peur, la tristesse, le choc, la colère et l'insécurité sont idéales pour faire passer des idées impopulaires comme la politique de fermeture des frontières par exemple. Elles empêchent aussi les spectateurs de se demander pourquoi les terroristes agissent comme tel et pourquoi Daesh existe. Le mot "terroriste" est volontaire pour empêcher un quelconque réflexion à ce sujet. L'idée derrière ce mot est de montrer que ce ne sont pas des humains et ne devraient pas être traités comme tel et ainsi, il n'est pas nécessaire de se demander pourquoi ils agissent de la sorte. On peut retrouver ce phénomène au cinéma lorsqu'un méchant doit obligatoirement avoir un plan derrière la tête pour faire toutes les horreurs qu'il fait alors qu'un monstre détruit tout et le film ne donne aucune raison pour laquelle il surgit de nulle part ou pour laquelle il décide de détruire toute notre civilisation. Les médias préfère ne pas devoir donner d'explications et mettent les responsables des attaques dans la catégorie des "monstres" et "terroristes".

Pourtant, le Daesh n'a pas été créé pour terroriser le monde mais pour des raisons géopolitiques. Lorsque l'Union Européenne en accord avec les Etats Unis bombarde régulièrement la Syrie, les conséquences tombent et les attaques terroristes surgissent. Ces attaques sont des représailles mais aussi des moyens de recrutement et le sentiment de haine des musulmans que le monde occidental tend à avoir aggrave ce processus. Certains musulmans ne s'identifient plus à leur pays qui se montre de plus en plus hostile envers eux. Une colère s'installe et Daesh semble la seule porte de sortie pour rétablir la justice qu'ils veulent.

Les médias, eux, ne s'intéressent pas aux conséquences directes de leurs actes évoquant que leur priorité est d'informer. Cela leur fait valoir un nombre important de critiques dans les réseaux sociaux les haïssant pour se faire de l'argent sur le dos de malheurs dans le monde. Le fait est qu'on ne peut pas blâmer les médias de profiter du malheur des autres comme on ne peut pas blâmer des croque-morts pour profiter de la mort. En revanche, on peut dénoncer des abus comme les entretiens des proches de victimes en état de choc par France Télévision ou le relais de nombreuses fausses informations par BFMTV sans aucune vérification de leur côté.

 

Hormis les abus, les médias travaillent longuement pour restituer les informations au moment même où ils les apprennent dans l'optique de les vérifier par la suite s'ils s'avèrent être fausses. Fini le temps où on pouvait faire confiance aux médias pour transmettre des informations. Quoique toujours présente dans les journaux papier, la confiance tend à se perdre pour les chaines d'information continue et les site d'actualités puisque leur priorité n'est plus de diffuser des informations vérifiées pour gagner la confiance des spectateurs mais de diffuser toutes les informations connues le plus tôt possible pour ramener le plus de visiteurs sur le site et le plus de spectateurs sur la chaîne. La faute n'est pas sur les journalistes, ni sur les médias mais sur le modèle économique sur lequel ils se reposent : la publicité. L'audience est un facteur clé dans la santé d'une chaîne télévisée et à l'ère de l'information partout, il est primordiale d'être le premier sur une actualité pour se démarquer au détriment de la confiance qui passe au second plan.

Les attentats ont un traitement spécial dans l'univers de l'information mais reflète d'un dilemme plus général : Peut-on montrer des images choquantes ou ne respectant pas la mémoire des victimes au nom de l'information ?

Si vous avez aimé cet article, allez sur Rapport Actu - Site Officiel pour plus d'articles du même auteur.


Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

16 réactions à cet article    


  • invino invino 18 juillet 12:28

    « L’Etat Islamique a revendiqué l’attaque. » Peut-on le dire comme ça ?
    Accessoirement : France Télévision est-elle bien « une chaîne » ?


    • doctorix doctorix 18 juillet 16:43

      Les attentats, c’est comme le foot.

      Ca mobilise du temps de cerveau pour le Coca-Cola.
      Pour Patrick Le Lay, alors président-directeur général du groupe TF1, c’est ce que la chaîne de télévision TF1 vendait à ses annonceurs :« Ce que nous vendons à Coca-Cola, c’est du temps de cerveau humain disponible ".
      Une denrée comme une autre, en somme.

      • OMAR 18 juillet 18:07

        Omar9


        L’Auteur : "«  L’Etat Islamique a revendiqué l’attaque. » 

        Après quelques instants d’hésitation, l’Etat Islamique a revendiqué la ruade d’un âne sur un fermier américain...

        L’E.I est aussi en train d’élaborer une fetwa pour toutes les peaux de bananes qui joncheraient les ruelles des pays occidentaux, en revendiquant chaque glissade...

        Les djihadistes de merde sont assurément des barbares, mais leur organisation, comme leurs motivations, c’est du vide, du creux...

        • lsga lsga 18 juillet 20:40

          Montrer la réalité de l’horreur est une bonne chose. « Voilà le monde dans lequel vous vivez. Voilà l’horreur d’une population civile massacrée. Voilà un massacre que vous n’aurez pas financez par vos impôts, ni validés par vos votes, contrairement à ceux perpétrés par les forces militaires françaises. »


          • mowgli 19 juillet 04:55

            Pas de panique !

            Cent macchabées et deux cents estropiés à vie ? Rien qu’une bonne marche blanche, un lâcher de blanches colombes et plein de petites bougies rigolottes ne sauraient rectifier. Alors pas de panique ! Tout va très bien, madame la marquise, tout va très bien.


              • charlie charlie 19 juillet 13:18

                @covadonga*722

                Ou alors c’est un false. Ou il buvait de l’alcool et sortait en boîte. Ou il n’était pas pratiquant. Ou son père et ses voisins ont déclaré que c’était un gentil garçon……


              • charlie charlie 19 juillet 13:22

                @charlie

                L’organisation Etat islamique revendique l’attaque à la hache perpétrée en Allemagne

                Toujours des déprimés et des revendications mensongères de l’Etat Islamique. Où sont les preuves ?!……


              • Massada Massada 19 juillet 14:47

                @Porcu Nustrale
                 
                En solidarité avec la mère et les 3 filles agressées dans les Alpes Maritimes pour tenues trop légères, je suggère à toutes les Françaises de sortir en mini-jupe, short courts et décolletées !


              • zygzornifle zygzornifle 19 juillet 15:01

                @Porcu Nustrale


                 en réponse il faudrait agresser les femmes voilées et les laisser repartir les rognons a l’air en tenue de Femen.....

              • Pomme de Reinette 19 juillet 15:09

                @Massada

                Bonne idée !
                D’autant qu’il fait une chaleur tropicale en ce moment ! smiley


              • doctorix doctorix 19 juillet 15:13

                @Massada

                 je suggère à toutes les Françaises de sortir en mini-jupe, short courts et décolletées !

                Oui !
                Et même à tous les Français !

              • zygzornifle zygzornifle 19 juillet 14:59

                heureusement que l’état islamique n’a pas annoncé l’inversion de la courbe du chômage comme l’a fait le neuneu ....


                • zygzornifle zygzornifle 19 juillet 16:54

                  8mn le temps de se cuire un œuf dur ......


                  • zygzornifle zygzornifle 19 juillet 16:56

                    il y a quelques mois Valls, Cazeneuve et Hollande tenaient un discours comme quoi l’immigration et l’intégration étaient une « chance pour la France » que ces gens allaient nous apporter énormément de choses, a l’époque je me disais que c’était nous qui leurs apportions l’éducation, les aides, les soins , le logement sans contrepartie car nous les sous chiens blancs racistes et xénophobes étions mis a contributions de force par un gouvernement a la vision étroite mais je me trompais lourdement, ces gens la nous apportent : la mort les cris les larmes et la minute de silence ..... 


                    • zygzornifle zygzornifle 20 juillet 10:06

                      on a de la chance que ces terroristes soient des petites frappes brut de décoffrage , ils utilisent des armes des explosifs artisanaux et des véhicules, le jour ou on aura affaire a un vrai chef de guerre qui utilisera des armes chimique (antrax ou autre) ou bactériologique (virus) la ce sera l’hécatombe .......

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

sacharbit


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès