Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > CSA d’un autre âge

CSA d’un autre âge

Voilà encore une belle et bonne spécificité bien de chez nous : les clips officiels de campagne. Avec l’aide de la Française des jeux (interdit de rire), le Conseil supérieur de l’audiovisuel a tiré au sort vendredi après-midi l’ordre de passage des candidats, qui verra François Bayrou lancer les hostilités (dès 7h40 sur France Ô lundi) et Nicolas Sarkozy les fermer le 20 avril avant le Soir 3 sur France 3.

A l’heure d’internet et de sa liberté beaucoup plus grande du message politique (y compris le clip négatif à l’américaine), l’exercice paraît « hypocrite » et « inadapté » 

Compte tenu de toutes les contraintes imposées au nom d’une égalité de façade, il risque de ne pas améliorer la perception de la politique par ceux qui s’interrogent. La ringardise sera inévitablement au rendez-vous et surtout le décalage avec les autres moyens d’information maintenant à la disposition du plus grand nombre.

Il faudra bien un jour accéder à la modernité dans ce domaine. Ne contestons pas la contrainte de temps d’antenne sur les chaînes publiques, mais laissons à chacun des candidats le soin d’organiser et de produire comme bon lui semble sa communication à l’intérieur du créneau horaire imparti.

La forme choisie, les mises en scène produites dans un cadre « libéré », sont autant d’éléments qui éclaireraient mieux les choix, les compétences de l’équipe des « producteurs » et donc la personnalité du candidat. Pour ce qui concerne les propositions et les programmes, ce ne sont pas les "clips" qui permettent le discernement, l'écrit est à ce niveau irremplaçable.

Toute cette fin de campagne qui lasse est en partie le résultat d’une gestion imbécile et rigide du CSA, organisme issu d’un autre âge.

Le Blog


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (8 votes)




Réagissez à l'article

4 réactions à cet article    


  • Emin Bernar Paşa Emin Bernar Paşa 9 avril 2012 14:24

    non

    le problème vient au contraire de l’inégalité qui sévit depuis des mois !

    tous les candidats n’ont pas les moyens pour faire converger 100 000 gogos du sud de la france vers le palais des congrès par tgv !

    l’autre problème ce sont les primaires à la méricaine !!!

    le problème ce sont les média ! 

     


    • jullien 9 avril 2012 15:55

      Il y a une petite erreur dans la vidéo.
      Le général de Gaulle a tenu ses propos sur l’Europe au cours d’un entretien télévisé avec Michel Droit. En 1965 il n’y avait pas de clips comme aujourd’hui mais une série d’entretiens télévisés d’une heure chacun. Ce moyen permettait d’assurer efficacement l’égalité du temps de parole mais il n’y avait alors que deux chaines de télévision : pour réaliser la même chose aujourd’hui je suppose qu’il faudrait l’imposer autoritairement par la loi.


      • Loïc Decrauze Loïc Decrauze 9 avril 2012 17:14

        Au milieu du Village des Dix Champignons s’élève un mont boisé formé, il y a bien longtemps, par la terre évacuée pour édifier le palais voisin. Depuis, les enfants du moment construisent autour leur cabane et jouent régulièrement à un dérivé du Chat  : parvenir au sommet de ce qu’ils ont surnommé le Fort Alamo, sans se faire toucher par un autre, et y rester cinq secondes, en sachant que le toucheur et le touché doivent retourner au point de départ. Le parcours est long, aléatoire, semé d’embûches et truffés de caches, mais s’y essayer demeure irrésistible pour les bambins en devenir. (La suite sur Oui, prenez la France maintenant ! pour voir la campagne d’un autre œil…)


        • nightwings nightwings 9 avril 2012 23:01

          le CSA ne serait pas obligé de faire appliquer ces règles si les médias couvraient l’ensemble des candidats de manière équitable.

          Chacun d’eux (quoi qu’on pense de certains) on gagné le droit d’avoir le droit de décrire et défendre leur programme or à part un débat limité à deux candidats voir un troisième les autres seraient autrement dans le silence.

          Les seuls qui sont ennuyés sont les médias et leur fichu taux d’audience, cela rappelle un peu à certains leur devoir d’informer au lieu de restreindre l’information à leurs intérêts.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès