Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Médias > De l’infographie et l’évolution de l’image de (...)

De l’infographie et l’évolution de l’image de presse

Pourquoi l'infographie ? Parce que « info » et « graphie ». A question con...

L'infographie, « graphisme de presse » sous sa dénomination correcte, est un courant très « in » sur le net, et constitue nouvelle forme d'information par l'image. On la connaissait depuis longtemps sous sa forme soporiphique, illustrant tristement et à foison les colonnes de journaux économiques : c'était feu le graphique à bâtons ou le bon vieux « camembert » qui faisaient bien dans les diaporamas d'exposés Powerpoint en 2004.

Mais avec la popularisation du divin Photoshop, l'infographie a depuis peu évolué, devenant un nouveau terrain de jeu pour les graphistes, ne se limitant plus aux pourcentages et rapports économiques. Pour ceux qui ne voient pas de quoi il s'agit, ce sont ces interminables images verticales thématiques bourrées de renseignements, que certains appellent « posters ». C'est un nouveau support d'information en fort développement, à mi-chemin entre l'illustration et le classique article texte, actuellement fui par les nouvelles générations fatiguées de lire de longues lignes ennuyeuses en noir sur blanc comme celles-ci. L'information doit aujourd'hui se consommer rapidement, par un côté visuel prépondérant, et avec parfois une touche d'humour. Les grands médias télévisuels n'inspirent plus confiance ou ne sont pas assez complets, tandis qu'à l'inverse les sites spécialisés s'avèrent trop hermétiques. Avec l'infographie, d'un coup d'œil agréable l'information est délivrée de manière à la fois objective et flagrante. Reste un éventuel problème, celui des sources, pas toujours citées. En une journée, le 18 janvier, le Journal du Geek en a publié quatre !

De semaines en semaines le format crée ses propres règles et ses sujets de prédilection, éminemment « nerdy », axés réseaux sociaux et culture web, en général dépolitisés et plus culturels. On trouve beaucoup de stats' sur Android, Facebook ou Apple, mais aussi des organigrammes sur les grosses licences comics ou SF. Mais tout un pan des infographies est à caractère bien plus potache, plus griffonné et inspiré du ton grinçant et très observateur des caricaturistes.

Cadeau, voici une sélection des dernières en date à ma connaissance, glanées çà et là. Cliquez pour les voir en taille originale :







How People Tweet


Le successeur de la caricature de presse ?

Pas forcément. Quoiqu'on puisse noter que globalement Internet a fait disparaître la caricature du champ de la nouvelle presse. Le gribouillis acerbe et cynique de quelques plumes célèbres sur le format papier ne s'est pas transposé sur le Net, ou en tout cas pas sous la même forme, car l'infographie reste majoritairement très politiquement correcte et offre un graphisme épuré, propre. Le véritable successeur de la caricature est le montage photo, le détournement, imprégné de la « culture du bas » du web. Le détournement photo est parodique par excellence et comme les dessins satiriques, il a ses personnalités favorites, ses « mèmes » ridiculisés, souvent à juste titre. La bêtise se paye aussi et surtout sur le Net, à coups de méchants trolls sans pitié :

Toujours autant charismatique Benjamin, ambassadeur du officiel "LOL"


Cette nouvelle culture de l'image de presse, sérieuse ou satirique, est dans tous les cas à suivre, puisqu'elle atteste aussi bien des tendances actuelles que le faisaient les formats dont elle découle. Néanmoins, ce n'est malheureusement pas certain que dans cinquante ans les « trolls » ou « LOL pics » soient étudiées dans les collèges comme le sont aujourd'hui les caricatures de presse datant de la WWII ou de la Guerre Froide...


Moyenne des avis sur cet article :  2.71/5   (7 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • Ronald Thatcher rienafoutiste 25 janvier 2011 11:07

    facebook, twiter, youtube... la vache, la puissance des exemples !

    l’infographie permet à l’instar du dessin de presse ou de l’illustration, une explication simple et rapide d’un contexte ou d’une situation complexe, on abrège... et ce n’est pas nouveau !
    IDé est un précurseur dans ce domaine, évoluant dans tout les médias papiers et en infographie technologie Flash sur de nombreux sites d’infos...
    La conception se fait plutôt sur Illustrator que sur photoshop puisque c’est de l’illustration vectoriel et non de le photo (beaucoup trop lourd vu les formats annoncés dans l’article).
    Ce qui est présenté dans votre article n’est qu’un rejeton de l’infographie mais aucunement de l’infographie, un artefac fait de diagrammes comme ceux qui synthétisent l’architecture d’un site internet, une création des programmeurs de logiciels détournée et non un travail pédagogique comme l’est l’infographie.


    • 1984 25 janvier 2011 16:04

      C’est un article ?
      Et ça parle de quoi ?
      Ah oui le « Divin » Photoshop qui popularisé l’infographie en 2004... !

      Après on a vraiment envie de lire Rubikon.fr

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès